Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

grenelle environnement............un espoir Croppe10Études, Pratiques & Compassion
Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance.
grenelle environnement............un espoir 5127b810Inscription totalement gratuite, publicités non apparentes pour les membres du forum.

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !


Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle


Les livres à lire dans sa vie

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Qui tue le plus , la peste ou ....?
grenelle environnement............un espoir EmptyAujourd'hui à 12:58 par Mila

» Bouddhisme et violence, recherche de texte
grenelle environnement............un espoir EmptyAujourd'hui à 10:45 par Disciple laïc

» Les voeux de Bodhisattva
grenelle environnement............un espoir EmptyAujourd'hui à 10:45 par Mila

» La journée d'un moine au Tibet
grenelle environnement............un espoir EmptyHier à 18:50 par Mila

» Renaissance, karma et mémoire
grenelle environnement............un espoir EmptyHier à 14:44 par Disciple laïc

» Le Bouddha capitaine et le brigand
grenelle environnement............un espoir EmptyHier à 08:16 par jmmatline

» Présentation de jmmatline de Bruxelles
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 23 Sep 2020, 12:56 par vaygas

» Le bruit cause 12000 morts prématurées par an en Europe
grenelle environnement............un espoir EmptyMar 22 Sep 2020, 22:19 par Ortho

» Rapport entre bouddhisme et psychologie
grenelle environnement............un espoir EmptyMar 22 Sep 2020, 11:56 par Ortho

» Pour bien faire et au temps du corona :Utilisez votre cerveau .
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 20 Sep 2020, 20:09 par Mila

» Dans la vie, on passe d'abord un test ....
grenelle environnement............un espoir EmptySam 19 Sep 2020, 08:51 par Pema Gyaltshen

» Bouddha est-il en vie ?
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 16 Sep 2020, 18:36 par Disciple laïc

» Qui pense être un Bouddha ?
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 16 Sep 2020, 16:48 par Perfid7

» Peut-on avoir des projets de vie sans vivre dans le futur ?
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 16 Sep 2020, 16:42 par Pema Gyaltshen

» Acquisition de la connaissance.
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 16 Sep 2020, 16:39 par Perfid7

» Mauvaise compréhension - besoin d'explication
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 16 Sep 2020, 10:53 par Mila

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 13 Sep 2020, 10:02 par Karma Trindal

» Du cuir de pommes et d'autres fruits
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 13 Sep 2020, 10:02 par Mila

» Etre policier et bouddhiste
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 13 Sep 2020, 09:19 par Pema Gyaltshen

» Un p'tit coucou à Karma Yéshé pour son anniversaire
grenelle environnement............un espoir EmptySam 12 Sep 2020, 10:16 par Mila

» Notre propre esprit comme maître spirituel
grenelle environnement............un espoir EmptyVen 11 Sep 2020, 16:21 par Mila

» Uguns rituäls , rituel de feu du solstice d'été en Lettonie
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 09 Sep 2020, 17:32 par Ortho

» La nature karmique de toute chose
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 09 Sep 2020, 17:20 par Ortho

» Salut tout le monde, voilà ma présentation
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 09 Sep 2020, 17:12 par Ortho

» Se libérer de nos inquiétudes, nos peurs et angoisses.
grenelle environnement............un espoir EmptyLun 07 Sep 2020, 18:38 par Mila

» Méditation et paix intérieure au quotidien.
grenelle environnement............un espoir EmptyLun 07 Sep 2020, 15:49 par Disciple laïc

» Nous en remettre aux Trois Joyaux
grenelle environnement............un espoir EmptyVen 04 Sep 2020, 17:55 par Disciple laïc

» Enseignements Online de Taï Situpa et Mingyour Rimpoche
grenelle environnement............un espoir EmptyVen 04 Sep 2020, 08:52 par Mila

» Enseignements de Kalou Rimpoché sur les chants de réalisation Shangpa
grenelle environnement............un espoir EmptyJeu 03 Sep 2020, 11:29 par Mila

» Les représentations de la vie du Bouddha
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 30 Aoû 2020, 10:48 par Disciple laïc

» Conscience du danger des poisons mentaux
grenelle environnement............un espoir EmptyVen 28 Aoû 2020, 08:18 par Disciple laïc

» Bardo-Thödol.Films
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 26 Aoû 2020, 14:15 par Mila

» Le Bouddhisme , dans les options de cours de religion, à l'école européenne
grenelle environnement............un espoir EmptyMar 25 Aoû 2020, 17:47 par Mila

» Donner une seconde vie à des poules d'élevage .
grenelle environnement............un espoir EmptyMar 25 Aoû 2020, 17:35 par Mila

» Pensées et réflexions
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 23 Aoû 2020, 17:45 par Disciple laïc

» Traduire l’enseignement du Bouddha, un véritable défi
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 23 Aoû 2020, 12:47 par Disciple laïc

»  Les centres de Dharma rouvrent leurs portes !
grenelle environnement............un espoir EmptyVen 21 Aoû 2020, 09:44 par Mila

» Le moral tient bon pour tout le monde ?
grenelle environnement............un espoir EmptyJeu 20 Aoû 2020, 12:08 par Mila

» Témoignage: Mise en place du projet: Méditation à l'école!
grenelle environnement............un espoir EmptyMar 18 Aoû 2020, 13:27 par Karma Tsultrim Jyurmé

» il n’y a aucune raison de craindre ce qui est inévitable
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 16 Aoû 2020, 12:50 par Mila

» La pratique spirituelle et l’engagement
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 16 Aoû 2020, 09:16 par Disciple laïc

» Juste une petite question que je me suis posée au cimetière du Père Lachaise .
grenelle environnement............un espoir EmptyMar 11 Aoû 2020, 19:31 par Mila

» Le parcours extraordinaire de Tenzin Palmo, moniale bouddhiste
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 09 Aoû 2020, 11:07 par Disciple laïc

» Les chants de l'Immortalité , Editions Claire Lumière
grenelle environnement............un espoir EmptyJeu 06 Aoû 2020, 23:53 par Mila

» Introduction à la posture de méditation .
grenelle environnement............un espoir EmptyJeu 06 Aoû 2020, 12:46 par Mila

» Enseignements sur les Bardos
grenelle environnement............un espoir EmptyJeu 06 Aoû 2020, 12:19 par Mila

» Introduction au Bouddhisme et à la méditation
grenelle environnement............un espoir EmptyJeu 06 Aoû 2020, 12:07 par Mila

» Les différents types de méditation bouddhiste
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 02 Aoû 2020, 10:47 par Disciple laïc

» Le monastère zen Kanshoji en Périgord vert : 1ère et 2ème parties
grenelle environnement............un espoir EmptySam 01 Aoû 2020, 17:17 par Disciple laïc

» L'apprentissage du Bouddhisme : un apprentissage différent
grenelle environnement............un espoir EmptySam 01 Aoû 2020, 17:13 par Disciple laïc

» Présentation et Questions pour vous
grenelle environnement............un espoir EmptyJeu 30 Juil 2020, 09:20 par Disciple laïc

» Religion, choix en effet que l'on m'a choisis, c'est le karma
grenelle environnement............un espoir EmptyLun 27 Juil 2020, 14:32 par Renard sauvage

» La faim pourrait tuer d'avantage que le coronavirus
grenelle environnement............un espoir EmptySam 25 Juil 2020, 19:34 par Mila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
grenelle environnement............un espoir EmptySam 25 Juil 2020, 14:25 par Mila

» Se soigner vegan, naturellement...
grenelle environnement............un espoir EmptySam 25 Juil 2020, 13:06 par Toupten Zangpo

» Ravie de me joindre à vous
grenelle environnement............un espoir EmptySam 25 Juil 2020, 11:50 par Karma Trindal

» Choekhor Duchen, le festival où les bouddhistes commémorent le premier enseignement que le Bouddha Shakyamuni a donné après avoir atteint l'illumination.
grenelle environnement............un espoir EmptySam 25 Juil 2020, 11:12 par Toupten Zangpo

» La posture de zazen et kinhin
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 22 Juil 2020, 21:12 par Renard sauvage

» Pardonner: Doit-on tout accepter
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 22 Juil 2020, 19:47 par Mila

» Quand l'attachement est pris pour de la méditation
grenelle environnement............un espoir EmptyMar 21 Juil 2020, 08:34 par Renard sauvage

» Notre énergie gaspillée...pourquoi ?
grenelle environnement............un espoir EmptyLun 20 Juil 2020, 16:10 par Pema Gyaltshen

» Ce qui n'est pas cassé , ne le répare pas .
grenelle environnement............un espoir EmptySam 18 Juil 2020, 20:33 par Mila

» Besoin de soutien par les prières
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 15 Juil 2020, 10:54 par Ortho

» Le symbole du labyrinthe depuis la nuit des temps
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 12 Juil 2020, 22:38 par Ortho

» STUPA ou "STOUPPA" (stüpa en Sanscrit).
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 12 Juil 2020, 22:23 par Ortho

» Ce lundi 6 juillet 2020, le 14e Dalaï Lama aura 85 ans
grenelle environnement............un espoir EmptyMar 07 Juil 2020, 19:02 par Ortho

» Ani Chöying Drolma
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 05 Juil 2020, 20:15 par petit_caillou

» Entraide et bouddhisme pendant la crise sanitaire
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 05 Juil 2020, 11:32 par Disciple laïc

» Bouddhisme Vajrayāna-Mahamudra: Les six yogas de Naropa: Yoga du rêve
grenelle environnement............un espoir EmptyDim 05 Juil 2020, 09:21 par Franck Barron

» Quelques mots pour Ahcia, si elle passe par ici
grenelle environnement............un espoir EmptyVen 03 Juil 2020, 22:43 par Mila

» Jamgön Kontrul Lodrö Tayé , et le mouvement Rimé .
grenelle environnement............un espoir EmptyVen 03 Juil 2020, 09:45 par Mila

» Adresses des centres bouddhistes en Belgique et ailleurs...
grenelle environnement............un espoir EmptyJeu 02 Juil 2020, 23:05 par Mila

» La pacification des MAMOS, contre les maladies infectueuses
grenelle environnement............un espoir EmptyJeu 02 Juil 2020, 20:02 par Karma Trindal

» Krishnamurti , sur l'ambition et le sens du bonheur
grenelle environnement............un espoir EmptyJeu 02 Juil 2020, 07:40 par Ortho

» A quoi tient le bonheur sur terre?
grenelle environnement............un espoir EmptyMer 01 Juil 2020, 18:50 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 45 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 45 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 104356 messages dans 12222 sujets

Nous avons 4446 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est jmmatline

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7679)
grenelle environnement............un espoir Bar_leftgrenelle environnement............un espoir Bargrenelle environnement............un espoir Bar_right 
Karma Trindal (7101)
grenelle environnement............un espoir Bar_leftgrenelle environnement............un espoir Bargrenelle environnement............un espoir Bar_right 
petit_caillou (4776)
grenelle environnement............un espoir Bar_leftgrenelle environnement............un espoir Bargrenelle environnement............un espoir Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
grenelle environnement............un espoir Bar_leftgrenelle environnement............un espoir Bargrenelle environnement............un espoir Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
grenelle environnement............un espoir Bar_leftgrenelle environnement............un espoir Bargrenelle environnement............un espoir Bar_right 
MionaZen (3351)
grenelle environnement............un espoir Bar_leftgrenelle environnement............un espoir Bargrenelle environnement............un espoir Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
grenelle environnement............un espoir Bar_leftgrenelle environnement............un espoir Bargrenelle environnement............un espoir Bar_right 
vaygas (2762)
grenelle environnement............un espoir Bar_leftgrenelle environnement............un espoir Bargrenelle environnement............un espoir Bar_right 
Mila (2680)
grenelle environnement............un espoir Bar_leftgrenelle environnement............un espoir Bargrenelle environnement............un espoir Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2306)
grenelle environnement............un espoir Bar_leftgrenelle environnement............un espoir Bargrenelle environnement............un espoir Bar_right 

Membres les plus tagués

...

Brave
Le navigateur qui monte
+ Surfez sans publicité !
+ Centré sur la vie privée
+ Rapidité de navigation
+ Modèle de récompense
BAT
Le Deal du moment :
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
Voir le deal
158.95 €

grenelle environnement............un espoir

Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet grenelle environnement............un espoir

Message par Invité le Dim 30 Sep 2007, 09:32

SPECIAL
GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT



Qu'est-ce-que le Grenelle ?
Quel est son calendrier ?
Où se tiennent les réunions
ouvertes au public ?

http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2806



Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: grenelle environnement............un espoir

Message par Invité le Dim 30 Sep 2007, 21:53

Une espoir ? certes

Mais attention quand même à cette initiative GOUVERNEMENTALE

de la part d'un Etat qui defend d'abord les interets du MEDEF...

pour plus d'informations et parfaire votre jugement

c'est ici

http://www.contre-grenelle.org/
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet une déception de plus

Message par Invité le Mar 09 Oct 2007, 17:31

grenelle environnement............un espoir Environnement

Le Grenelle de l’environnement ne doit pas être le WATERLOO de la planète.




grenelle environnement............un espoir 163800-2-3543d
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: grenelle environnement............un espoir

Message par Invité le Mar 09 Oct 2007, 22:47

Pour en savoir un peu plus sur le fond du Grenelle de l'environnement.

Le Grenelle, un "marché de dupes" qui accouchera de "gadgets"

(Paul Ariès)



700 personnes réunies à Lyon pour le "contre Grenelle" de l'environnement

AFP - 06 octobre 2007 –

Environ 700 militants écologistes et altermondialistes se sont réunis samedi à Lyon pour un "contre Grenelle" de l'environnement visant à faire des propositions alternatives à celles qui vont émerger de la consultation organisée en octobre par le gouvernement.
A l'initiative du mouvement de la Décroissance, des militants anti-nucléaires (Sortir du Nucléaire, Criirad), altermondialistes (Attac, Alter Ekolo), des organisations paysannes (Confédération paysanne, Nature et Progrès) ou politiques (LCR) ont défilé à la tribune devant une salle comble, a constaté l'AFP.


"Nous voulons dénoncer l'OPA de la droite et des milieux d'affaire sur l'écologie, et verser au débat des propositions pour entrer dans une vraie négociation avec un rapport de force", a déclaré le politologue Paul Ariès.
Le Grenelle de l'environnement "va permettre au gouvernement d'imposer sa vision de l'écologie en concédant quelques gadgets, comme la réduction de la vitesse de 10 km/h, mais sans remettre en cause le tout-routier ou le nucléaire", selon M. Ariès.

Réclamant un moratoire durable sur les OGM, les autoroutes, les incinérateurs et le nucléaire, les militants ont réaffirmé leur souhait de faire payer l'eau et l'énergie en fonction des usages, d'interdire les grosses cylindrées, de reconvertir le réseau routier en voies de chemin de fer, cyclables, potagers, etc.

"Certaines de nos propositions sont présentes dans le Grenelle officiel, mais elles ne seront jamais adoptées ni appliquées, alors que l'on sait aujourd'hui, a souligné M. Ariès, qu'il ne suffit pas de faire la même chose en consommant moins, mais qu'il faut totalement changer nos modes de vies






Le Grenelle, un "marché de dupes" qui accouchera de "gadgets"

(Paul Ariès)

AFP - 06.10.07 –

Pour le politologue Paul Ariès, l'un des théoriciens du mouvement de la décroissance, qui a organisé samedi à Lyon un "contre-Grenelle" de l'environnement, le Grenelle organisé par le gouvernement est un "marché de dupes" qui n'accouchera que de mesures "gadgets".

Q: Réunir autour d'une table les acteurs de l'environnement pour améliorer la situation semble une bonne idée, pourquoi qualifiez-vous le Grenelle de "marché de dupes"?

R: L'écologie du Grenelle est une écologie du bon sentiment, non culpabilisante, qui ne remet pas en cause les acteurs et les logiques coupables, et fait état de soins palliatifs plutôt que d'un traitement efficace.
Le Grenelle laisse croire qu'on peut tout changer mais sans rien vraiment changer.
Or en matière d'écologie il ne peut pas y avoir de consensus: il faut absolument faire des choix forts, que le gouvernement n'est pas prêt à faire.

Q: Ne peut-on pas espérer des mesures positives à l'issue de ce débat?


R: Oui, mais ce seront des gadgets, comme la réduction de la vitesse de 10 km/h, qui permettront à la droite et aux milieux d'affaires d'imposer leur vision de l'écologie, sans remettre en cause le tout-routier par exemple.
On sait aujourd'hui qu'il ne suffit pas de faire la même chose en consommant moins, mais qu'il faut totalement changer nos modes de vie.
Or les décisions, légitimées par le Grenelle mais prises in fine par le gouvernement, n'iront pas dans ce sens là.
Et le Grenelle confisque du même coup la parole des écologistes, remplacée par celle du gouvernement.

Q: Quelles propositions pouvez-vous faire pour alimenter le débat?

R: Nous demandons, comme de très nombreux mouvements, un moratoire durable sur les OGM, les autoroutes, les incinérateurs et le nucléaire.
Mais nous avons d'autres idées, notamment faire payer l'eau, l'électricité ou l'essence en fonction des usages - l'eau utilisée pour boire ou faire le ménage devrait être beaucoup moins chère que celle utilisée pour remplir une piscine.

Nous pensons qu'il faut rendre les espaces consacrés à la voiture à leur usage premier - voies de chemin de fer, potagers, etc - ou développer des voies cyclables et piétonnes.

Nous sommes favorables à la gratuité des transports en commun et à l'interdiction des grosses cylindrées, nous voulons une écologie politique, qui s'appuie sur des interdits légaux, et pas seulement sur des incitations.
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7101
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet Dernières nouvelles

Message par Karma Trindal le Sam 27 Oct 2007, 15:28


grenelle environnement............un espoir EARTH


Dernières nouvelles (vendredi 26/10/2007)

Bilan globalement positif du "Grenelle de l'Environnement"

Le "Grenelle de l'Environnement" a popularisé avec une ampleur sans précédent les thèmes environnementaux parmi nos compatriotes. Il a abouti à des propositions pratiques intéressantes ayant réuni un consensus. Il a démontré que l'écologie était l'affaire de tous et non le domaine réservé de militants plus ou moins endoctrinés. C'est un résultat marquant et, pour tout dire, inespéré. Il a été conclu par une remarquable discours du Président de la République (voir le texte de l'allocution sur notre site http://sauvonsleclimat.org/colloque.php)
"Sauvons le Climat" n'a pas les compétences pour juger de tous les sujets abordés par le "Grenelle". Pour préciser notre appréciation des propositions faites dans les domaines climatiques et énergétiques, nous reprenons les propositions que nous avions faites au Groupe 1 présidé par le Pr. Jean Jouzel.



  • Favoriser la diminution de l’intensité Carbone plutôt que de la simple intensité énergétique


Des signaux dans ce sens se trouvent dans le discours du Président de la République. Citons: toutes les décisions publiques seront arbitrées en intégrant leur coût pour le climat, leur « coût en carbone ». La perspective de l'établissement d'une taxe carbone avec le souci de ne pas pénaliser les ménages les plus modestes va clairement dans le bon sens. Il en est de même de l'affirmation faite par le Président que le prix des hydrocarbures continuera à augmenter. Il faudra, bien sûr, être vigilant sur les modalités pratiques de mise en oeuvre.



  • Evaluer les choix de politique de l’énergie en fonction du coût de la tonne de carbone évité, en favorisant les actions qui minimisent ce coût
  • Renoncer progressivement à l’usage du fioul, du gaz et du charbon pour la production de chaleur
L'accélération du programme d'isolation et de rénovation des bâtiments va clairement dans ce sens. Nous regrettons qu'on ne soit pas allé jusqu'à l'éventualité de mettre hors norme les chaudières à fioul et à gaz, de peur de déplaire aux associations antinucléaires qui n'accepent pas l'augmentation éventuelle du recours à l'électricité pour le chauffage (l'électricité c'est le nucléaire honni).



  • Augmenter la part de l’électricité dans la consommation finale et engager la construction d’un deuxième EPR. Soumettre toute nouvelle centrale utilisant des combustibles fossiles à l’obligation du captage-stockage. Développer l’usage du combustible bio-masse dans des réseaux de chaleur avec co-génération

Le pouvoir a tenu bon sur l'EPR. Il ne ferme pas la porte à la construction de nouvelles centrales sur des sites existants. Par contre, rien n'est dit sur la construction des centrales à charbon ou à gaz, prévue pour une puissance égale à 4 EPR. Ces centrales produiraient, à elles seules, 50 millions de tonnes de CO2, soit le quart de émissions du secteur des transports. Ce silence est, nous le pensons, la conséquence de l'attitude des associations anti nucléaires qui préfèrent les centrales fossiles aux centrales nucléaires, et aussi à la pression des électriciens nouveaux venus sur le marché qui n'ont pas la maîtrise du nucléaire. Par contre nous apprécions le déclaration du Président que nous citons:

Cela ne signifie évidemment pas que le nucléaire soit la solution unique au défi climatique. Notre première priorité est de réduire notre besoin d’énergie. L’objectif est d’améliorer de 20 % notre efficacité énergétique en 2020. Notre deuxième priorité de viser un objectif de plus de 95 % d’énergie électrique sans effet sur le climat, c'est-à-dire sans carbone. C’est à mes yeux, le seul objectif pertinent pour lutter contre les défis climatiques.

Notons que le maitien à 95% d'énergie électrique sans effet sur le climat est incompatible avec la mise en oeuvre des nouvelles centrales à charbon et à gaz si elles ne sont pas équipées de captage-stockage.



  • Encourager le développement des véhicules électriques
Rien de précis ni de dynamique sur cet important sujet . Le tabou "électrique" a encore sévi. Bien sûr nous nous félicitons du transfert de priorité de la route vers le rail, avec l'augmentation des voies TGV et du ferroutage. Une réduction de traffic de camions de 3 millions de trajets longue distance permettrait d'économiser environ 10 millions de tonnes de CO2. Ce n'est pas négligeable, mais faible devant les rejets prévus par les centrales à charbon en projet



  • Supprimer l’obligation d’achat de l’électricité éolienne et photovoltaïque


Une remarque injtéressante du Président de la République:
Nous ferons les éoliennes prioritairement sur les friches industrielles, et loin des sites emblématiques.
Va-t-on devenir plus raisonnable dans ce domaine? Le futur nous le dira.



  • Favoriser la mise au point et la diffusion des bio-carburants de deuxième génération.

Le Président a confirmé cette approche prudente.[size=12]La réflexion va continuer après l'étape du Grenelle. Nous espérons que nous pourrons, cette fois, nous exprimer normalement afin que la "biodiversité" des opinions des ONG soit assurée. Le Monopole que se sont accordé l'Alliance et la FNE n'est pas acceptable. Rappelons que les associations qui ont organisé le colloque "pré-Grenelle" du 10 octobre regroupent plusieurs dizaines de milliers de membres. Elles revendiquent une présence au sein des comités, commissions et autres instances qui poursuivront le "Grenelle". Elles estiment aussi devoir être présentes au sein du Conseil Economique et Social s'il s'ouvre au secteur associatif.

Le collectif "Sauvons le climat " fondé en mai 2004, association loi 1901 depuis Décembre 2005, a pour ambition d’informer nos concitoyens, de manière indépendante de tout groupe de pression ou parti politique, sur les problèmes relatifs au réchauffement climatique et sur les solutions proposées pour le ralentir. Il est doté d’un comité scientifique, présidé par Michel Petit, ancien responsable du groupe français d’experts au GIEC. Son manifeste a été signé par plusieurs milliers de personnes.
La signature du manifeste et les adhésions sont possibles sur le site " http://www.sauvonsleclimat.org ".

-- Association Sauvons Le Climat (S L C)


_________________
grenelle environnement............un espoir Untitl10
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: grenelle environnement............un espoir

Message par Invité le Sam 27 Oct 2007, 20:48

merci beaucoup Karma Trindal pour ce nouvel élément positif de grenelle

fasse que toutes ces promesses se réalisent pour le bien être de tout un chacun

::59:
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: grenelle environnement............un espoir

Message par Invité le Dim 28 Oct 2007, 23:33

Il y a du positif il faut le dire et il faut prendre ce qui est bon et continuer de ce battre pour le reste

sur les ogm il y a effectivement du positif, même José Bové l'a reconnu en felicitant Sarkosy
http://www.liberation.fr/actualite/economi...e/287566.FR.php

je dirais que c'est "un essai" ... à transformer en vue d'interdire
definitivement les Ogm
en plein champs, et qu'on verra bien le moment
venu la position de Sarko

Sur le nucléaire par contre... echec total de ce grrrr-enelle !

Sarko a t'il cedé sur les Ogm, pour ne rien ceder sur le nucléaire ?

Par contre je pense que les idées d'un autre mode de vie , de décroissance
équitable,
de simplicité volontaire... font leur chemin tout doucement

sur france inter cette semaine vers 7 heures du matin on en parlait pas mal ...
chose inimaginable ne serait il ya un an à peine
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Face à la gravité de la crise écologique

Message par Invité le Lun 29 Oct 2007, 22:51

........... et à l'urgence des solutions

à mettre en œuvre, le Grenelle de l'environnement fut certes un moment

de négociations indispensable, mais la prestation médiatique du

président ne peut dissimuler que la plupart des questions importantes
et
difficiles restent en l'état.
Les mesures annoncées, pour nécessaires
qu'elles soient, permettront
au mieux de rattraper le retard français par
rapport à beaucoup
d'autres pays européens en matière de politique
environnementale.
Mais le plus grave est de se contenter de colmater les
brèches sans
amorcer de véritable reconversion des systèmes de production et
de
consommation, en entretenant l'illusion qu'il est possible de

concilier les intérêts privés de quelques-uns et l'intérêt général.
Les
économies d'énergie dans la construction constituent des
engagements forts
et indispensables. S'ils ont l'heur de plaire au
secteur du bâtiment et aux
« libérateurs de la croissance » comme
Jacques Attali, quels financements
assureront la réalisation de ce
plan ambitieux, alors que le simple droit au
logement est
quotidiennement bafoué ?
La priorité donnée au rail ne
concerne que le TGV et les « autoroutes
ferroviaires », tandis que
l'entretien du réseau classique sera
délaissé et le fret de proximité
marginalisé. Ainsi se poursuivront
les transports de marchandises imposés
par la seule logique de
rentabilité financière de multinationales, qui
localisent leurs
activités en dehors de toute considération de besoins
locaux à
satisfaire. Des questions aussi essentielles que la souveraineté

alimentaire et la relocalisation des activités étaient, il est vrai,

absentes de ce Grenelle.
Qui peut croire que tout le monde sera gagnant
lorsqu'une loi
prétendra organiser la cohabitation entre les cultures d'OGM
et les
cultures sans OGM ? Ce qu'il nous faut, c'est une loi garantissant

véritablement une agriculture sans OGM et le droit à consommer des

produits qui en soient exempts.
Une France vraiment convertie à
l'écologie devrait exiger de l'Union
européenne l'annulation des Accords de
partenariat qu'elle va signer
avec les pays d'Afrique, des Caraïbes et du
Pacifique et qui, au nom
du libre-échange et de la mise en concurrence,
conformes aux règles de
l'OMC, vont organiser dans ces pays la disparition
de l'agriculture
vivrière, la déforestation et le pillage des ressources
naturelles.
Si, à l'occasion de ce Grenelle, la légitimité des ONG

environnementales a été officiellement reconnue, il n'en reste pas
moins
que les luttes écologiques restent nécessaires sur le terrain
pour que
soient enfin posées publiquement les questions non résolues
comme le
nucléaire ou l'agriculture productiviste. Et la fiscalité
écologique ? Alors
que nombre de mesures reposent sur des incitations
qui visent à modifier les
comportements des consommateurs par les prix
(en supposant qu'ils ont
toujours le choix), nous rappelons que la
fiscalité ne constitue un outil de
reconversion des activités et des
comportements que dans la mesure où elle
ne se borne pas à être
incitative. Elle doit répondre en même temps aux
exigences de la
redistribution et de la solidarité et fournir les ressources
d'une
politique publique de reconversion. C'est ainsi que pourront se

produire les changements des comportements de consommation. La « taxe

carbone » actuellement envisagée, outre qu'elle se limite au carbone

(sous la pression des pro-nucléaire) et à l'aspect incitatif,
correspond
davantage à une TVA sociale, puisqu'elle devrait
s'accompagner d'une baisse
des cotisations sociales et donc de la
protection sociale. Or, laisser
croire que le coût du travail serait
trop élevé est une imposture, du même
ordre que l'application d'un
pseudo-principe « pollueur-payeur » qui
permettrait au pollueur de
récupérer, par des baisses de prélèvements
sociaux, ce qu'il doit
payer à la collectivité.
Une loi-cadre va être
proposée au Parlement au premier semestre 2008,
afin de formaliser
l'ensemble des mesures annoncées. Pour notre part,
nous développerons ce qui
s'est esquissé à l'occasion de ce Grenelle,
c'est-à-dire une convergence des
mouvements sociaux et écologistes.
Nous poursuivrons ce que nous avons
amorcé avec les Grenelle
alternatifs et citoyens, afin de faire vivre une
écologie politique
capable de proposer des alternatives et de répondre au
cumul des
inégalités sociales et environnementales, en France et dans le
monde.
Il n'est pas question que le processus du Grenelle de l'environnement

entérine ce que M. Sarkozy et le MEDEF en attendent : une
dépolitisation
de l'écologie politique et une instrumentalisation de
l'environnemental
contre le social.

Attac France, le 29 octobre 2007
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: grenelle environnement............un espoir

Message par Invité le Jeu 01 Nov 2007, 18:44

Flo a eu tout a fait raison de publier cette analyse d'ATTAC

voici une autre analyse qui va dans le même sens


Petit décryptage du Grenelle par Isabelle Delannoy, en vidéo sur Marianne2. A diffuser sans modération.
http://www.marianne2.fr/Isabelle-Delannoy-le-Grenelle,-une-mascarade-au-benefice-des-riches-_a80370.html?PHPSESSID=b2d47d66aa02a9164919c3304a485752

+
OU A LIRE :
Quelques explications sur les mesures annoncées pour le grenelle

Bâtiments :

La consommation maximale pour les logements neufs sera de 50 kWh/m2.

Précisions : Pour le logement existant (c'est-à-dire la grande majorité des habitations),
il n'y a qu'un vague objectif de 80 kWh/m2 en 2020. Quel bel objectif, vous ne trouvez pas !

Transports :

Il n'y aura pas d'abaissement de la vitesse. Autrement dit, la mesure la plus facile à mettre en oeuvre n'a pas été retenue.


Par contre, pas de nouvelles autoroutes.

Précisions : Sauf pour les projets d'autoroutes déjà en cours, les 2x2 voies et les contournements des villes .
Et sauf s'il y a des enjeux de sécurité ou de congestion ou d’« intérêt local » !!!!!!!!!

Eco pastille : bonus malus pour l'achat d'une voiture

Précisions : Flou total sur cette mesure dont le montant sera sûrement fixé à quelques euros et donc totalement inefficace.
On refuse d'interdire la vente des voitures polluantes afin que « chacun reste libre » dit Borloo.
On reste ici sur le mythe de la voiture propre (« voiture vertueuse » dixit Borloo).
La mesure du bonus malus avait déjà été proposée par Serge Lepeltier, lorsqu'il était ministre de l'Ecologie.

Eco redevance pour les poids lourds

Précisions : ... mais pas sur les autoroutes (sur les chemins vicinaux alors ?)


2000 km de lignes TGV en plus

Précisions :

TGV = Continuons dans le « toujours plus vite, toujours plus loin, toujours plus souvent ».

TGV = Interdisons le train aux plus pauvres (Paris Strasbourg : + 20 € au minimum depuis l'arrivée du TGV).

TGV = Relions les grandes villes pour mieux abandonner les campagnes (nombreuses lignes de train en cours de fermeture).

Si vous attendiez la relocalisation des activités ou la remise en cause de la mobilité (trajets inutiles),
attendez l'année prochaine, il paraît qu'il y aura un autre Grenelle !

Energie :

Interdiction des ampoules à incandescence d’ici à 2010.

Précisions : Faut-il 3 ans pour retirer les ampoules des rayons des magasins ? Les ampoules fluocompactes
présenteraient peut-être des dangers pour la santé en émettant des ondes électromagnétiques (voir www.next-up.org) :
va-t-on remplacer un problème par un autre ?

Nucléaire :

Très grosse surprise (je vous laisse deviner)

Précisions : 1€ investi dans le nucléaire = 1€ investi dans les renouvelables. En clair, si vous voulez (beaucoup) du solaire et de l'éolien, faudra (beaucoup) investir dans le nucléaire.

Taxe carbone :


Elle est mise à l'étude.

Précisions : Mise à l'étude = Taxe carbone morte et enterrée ou éventuellement
avec une tonne de CO2 taxée à 0,0001 €. S'il y a la taxe carbone, Sarkozy baissera davantage
la fiscalité sur le travail pour qu'on travaille plus, donc pour produire et consommer plus, donc pour détruire plus vite la planète !

OGM :

Moratoire des cultures jusqu 'en janvier 2008 dans l'attente d'une nouvelle loi.

Précisions : les transgéniculteurs pourront cultiver leur maïs OGM en toute légalité l'été prochain.


Agrocarburants :

Ils n'ont pas eu le temps de traiter ce sujet.

Précisions : des gens qui crèvent de faim pour que d'autres fassent rouler leurs bagnoles, c'est vrai que c'est pas très grave...

Pesticides :


Baisse de 50% d'ici ...

Précisions : aucune date limite (!!!!) et à condition que les agriculteurs aient des substances naturelles
qui remplacent les pesticides. Ce qui signifie qu'on reste dans la même logique :
on remplace bêtement les pesticides par d'autres produits au lieu de mettre en place des mesures préventives
et de changer radicalement les techniques de cultures (rotations, ...).

Bio :

Passer de 2% à 6% de la SAU en bio d'ici 2012.

Précisions : flou total sur les moyens et aides mises en place pour atteindre cet objectif.

Santé :


Rien du tout

Précisions : ondes électromagnétiques (antennes relais, wifi...), hausse des cancers, pollution chimique intérieure,... Circulez y'a rien à voir !

Déchets :


Pas de nouvel incinérateur

Précisions : mais ceux en fonctionnement peuvent continuer à cracher leurs fumées.

Les autres décisions sont reportées à plus tard : On ne va quand même pas contraindre les industriels
à arrêter les produits suremballés, il faut bien faire marcher les incinérateurs.

Conclusion :

Alors que les problèmes écologiques nécessitent une approche globale et une remise en cause de la croissance,
Sarkozy-Greenpeace-Medef ont choisi de mettre des rustines un peu partout afin de faire perdurer quelques années de plus notre système.

En voulant le consensus à tout prix, voilà à quoi on arrive : à rien du tout.


Avait-on vraiment besoin de toute cette mascarade pour décider de mieux isoler les bâtiments ?
Peut-on espérer que les petites mesurettes annoncées vont changer quoi que ce soit ?
Peut-on croire que les objectifs seront tenus alors que c'est le flou le plus complet sur certaines mesures et leurs modalités d'application ?

Certes, il y a eu une réelle avancée : les citoyens sont un peu plus conscients des problèmes écologiques.
Oui, mais on ne fait rien. Quoi de plus terrifiant : on sait mais on attend, pire, on continue.

Pour connaître les détails des mesurettes, il faudra attendre le 15 décembre
et ce sont les Parlementaires qui trancheront, ça à de quoi nous rassurer !


Comme ce Grenelle n'accouche de rien, tout le monde semble content :

- La FNSEA : « Nous sommes satisfaits, car nous avons obtenu l'assurance de l'adoption d'un loi sur les OGM
et d'un plan de réduction de l'utilisation des pesticides sans calendrier».

- Le MEDEF ne se dit pas mécontent du bilan : « La plupart des mesures adoptées créent de l'activité
et des emplois, nous ne pouvons pas être contre ».

- France Nature Environnement et Greenpeace : « c'est un changement de cap, nous sommes plutôt satisfait » (et sur France Info, la radio du CAC 40 : « les écologistes sont ébahis »).

Sarkozy se sert de l'écologie pour parvenir à son seul objectif : la croissance.

Il veut investir dans la recherche sur les moteurs propres (sic!) et les énergies du futur (resic!).

Sarkozy a merveilleusement bien réussi son coup : l'organisation du Grenelle lui a permis de torpiller
ses principaux contradicteurs (ONG écologistes, les Verts,...) et de s' imposer comme le maître de la révolution écologique.



A bientôt, Thibaut Moulard,

ptibonome42@hotmail.fr

N'hésitez pas à diffuser ce message

Mes commentaires personnels en tant que Bouddhiste ET militant pour un autre monde possible

en tant que Bouddhiste, je devrais être satisfait: de bonne intentions et application du Juste Milieu ....

En tant que Militant je rejoins l'appreciation mitigée qui vient d'etre faite

Difficile d'être militant ET Bouddhiste à moins que je me trompe sur l'octuple sentier... ?
Le juste milieu est ce le consensus à tout prix ??
grenelle environnement............un espoir 63177
Ce consensus élement fondamental de toute politique, n'est ce pas plutot une vie eronnée de l'esprit ?
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: grenelle environnement............un espoir

Message par Invité le Dim 04 Nov 2007, 22:19


29-10-2007




Le projet de l'autoroute A65 : une vie après le Grenelle ?





grenelle environnement............un espoir Couv-1-unat



Avec ses 147 kms qui assurent une liaison entre l'A62
(Bordeaux-Agen-Toulouse) et l'A64 (Bayonne-Pau-Tarbes-Toulouse), le projet de
l'A65 est le plus gros chantier autoroutier à venir en France. Or, si l'on s'en
tient aux déclarations de Jean-Louis Borloo lors du Grenelle de l'environnement,
à l'instar de tous les projets en cours celui de l'A65 devrait être réexaminé.
Toutefois, il semblerait que cela ne doive pas être le cas puisque selon le
journal Sud-Ouest, du 26 octobre dernier, le ministre des transports 'Dominique
Bussereau estime que l'autoroute A 65 Langon-Pau continue de se justifier'.


Comme toutes les autoroutes, la réalisation de l'A65 aurait un impact
important :
- les émissions totales de CO2 liées aux travaux de construction
de l’infrastructure sont estimées à 515 000 tonnes. Par ailleurs, l’A65
stérilisera 1500 hectares, et libérera environ 450 000 tonnes de CO2 fixés dans
les sols naturels. A cela, il faut ajouter que l’imperméabilisation de 525
hectares de sols naturels conduira à la perte d’un potentiel de fixation
naturelle du CO2 d’environ 5 250 tonnes/an;
- des espèces protégées sont
menacées de destruction, comme l'emblématique écrevisse à pattes blanches (1)
déjà fort menacée en France et de surcroît protégée.



grenelle environnement............un espoir Autoroute-A65
A ceci s'ajoute un rapport d’audit du Conseil Général des Ponts et Chaussées
et de l’Inspection Générale des Finances, qui stipule que l'A65 a été jugée
inutile par les experts des ministères de l’équipement, des finances et de
l’écologie. Ils estiment que '...compte tenu de l’aménagement parallèle de la RN
10 entre Bordeaux et Bayonne et des faibles trafics actuellement observés, ce
projet, présente des enjeux essentiellement régionaux, au nom desquels la
nécessité d’une autoroute concédée de bout en bout n’est pour l’heure pas
démontrée.'
D'autre part, l'autoroute A65 ne peut être justifiée par des
problèmes de sécurité. Sur 97 kms, la voie existante n'est considérée
accidentogène que sur 7 km. Enfin, il existe un scénario alternatif
d’aménagement de la route existante qui permettrait de sécuriser les trajets de
l’ensemble des usagers.

Il serait opportun d’optimiser la route
existante par des aménagements répondant à des besoins réels qui amélioreraient
la fluidité du trafic aux moments où la circulation augmente (début juillet,
mi-août, fin d’année).

Pour l'ARPL (Alternative Régionale Langon Pau),
l’A65 est un vrai test de sincérité des déclarations du Grenelle, c’est pourquoi
l'association demande l’arrêt des études préliminaires et la réévaluation du
projet suite aux nouveaux critères énoncés lors du Grenelle de l’environnement.

Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: grenelle environnement............un espoir

Message par Invité le Ven 30 Nov 2007, 21:00

Suite du Grenelle.... restons vigilants
Courriel-hebdo d'Agir pour l'Environnement
[n°228]


www.agirpourlenvironnement.org





************

SOMMAIRE
- Recevoir le Courriel-hebdo d'Agir
pour l'Environnement
- [CommPresse - 30 nov. 07] Moratoire sur le WiFi dans
les bibliothèques parisiennes
- [CommPresse APE - 29 nov. 2007] Loi sur les
OGM : Le clair-obscur !
- [CommPresse - 30 nov. 07] OGM : Où est la clause
de sauvegarde ?
- AFP - 29 nov. 2007 : Plainte après la découverte d'une
parcelle de maïs OGM interdit en Bretagne
- [CommPresse - 26 nov. 07]
Grenelle de l'environnement : Agir plutôt que discourir !
- Réseau Action
Climat - 27 nov. 07 - Dix ans du protocle de
KYOTO

************

Recevoir le Courriel-hebdo d'Agir pour
l'Environnement
Chaque semaine, Agir pour l'Environnement vous fera
parvenir une synthèse de l'actualité liée aux campagnes de mobilisation en
cours (Téléphonie mobile, énergies renouvelables, 4x4, déchets ménagers,
antipublicité, Ogm...)

Vous inscrire au Courriel-hebdo d'Agir pour
l'Environnement : mailto:courrielhebdo-subscribe@agirpourlenvironnement.org


Pour effectuer un don à Agir pour l'Environnement : http://www.agirpourlenvironnement.org/pdf/appeladon.pdf


Pour devenir bénévole de l'association : mailto:benevole@agirpourlenvironnement.org?subject=Devenir%20bénévole


************

SUPAP-FSU - Priartém - Agir pour
l'Environnement

-Communiqué de presse du 30 novembre
2007-

Moratoire sur le WiFi dans les bibliothèques
parisiennes


Paris, le 30 nov. 07 : Le CHS de la Direction des affaires
culturelles de la Ville de Paris, réuni le mercredi 28 novembre 2007 a voté le
principe d’un moratoire sur le WiFi dans les bibliothèques parisiennes,
proposé par la Syndicat SUPAP-FSU et soutenu par les associations Priartém et
Agir pour l'Environnement, sollicitées à titre d’experts. Les syndicats et
associations, après avoir constaté les effets sanitaires du Wifi et la
possibilité de recourir à des solutions alternatives par câbles, ont soumis au
vote une motion réclamant un moratoire sur le développement du WiFi dans les
bibliothèques et musées.

Les associations Priartem et Agir pour
l’environnement, s’appuyant, notamment sur une étude américaine récente (Lee
and al.) qui montre les effets génotoxiques des ondes de 2450 MHz (fréquence
du WiFi) et sur le rapport d’expertise BioInitiative produit par 14
scientifiques internationaux qui conclut à la nécessité de revoir les normes
réglementaires concernant l’exposition aux champs électromagnétiques, ont mis
en avant la nécessité de prendre des mesures de protection des personnels.
Elles ont rappelé qu’il fallait absolument privilégier les connexions
filaires.

Plusieurs personnes de bibliothèques récemment connectées
(10è, 11è, 13è, 14è, 16è et 18è) sont venues témoigner des troubles qu’elles
ressentaient : maux de têtes, vertiges, malaises, douleurs musculaires…
certaines ayant même dû exercer leur droit de retrait, tant la situation
était, pour elles, devenue insupportable.

Le principe du moratoire a
été accepté par un vote positif de l’ensemble des organisations syndicales à
l’exception de la CFDT qui s’est abstenue. Monsieur Girard, adjoint au Maire
en charge de la Culture, s’est également abstenu de même que l’ensemble des
représentants de l’administration, permettant ainsi à la motion présentée
d'être adoptée. Les syndicats et associations se félicitent de ce vote qui
vient mettre un coup de frein au développement anarchique du WiFi dans les
bâtiments publics.

Ce vote, qui est une première, doit
maintenant être suivi d’une décision politique de mise en œuvre de ce
moratoire. Le syndicat Supap-FSU et les associations invitent l'ensemble des
élus d'arrondissement à soumettre, à l'occasion de Conseils municipaux, des
vœux réclamant également un moratoire du Wifi dans les bâtiments
publics.

************

Agir pour
l'Environnement

-Communiqué de presse du 29 novembre
2007-

Loi sur les OGM : Le clair-obscur !

Paris, le
29 novembre 2007 : Un mois après le Grenelle de l’environnement, le ministre
de l’Agriculture vient d’annoncer le dépôt d’un projet de loi sur les OGM
devant le Conseil d’Etat. Agir pour l’Environnement s’étonne de cette
précipitation et du manque flagrant de concertation ayant conduit à la
présentation d’un projet de loi dont le contenu demeure totalement
mystérieux.

Agir pour l’Environnement déplore que le ministre de
l’Agriculture ait choisi d’opter pour la stratégie du passage en force en
écartant les associations dès le Grenelle fini. Selon Stéphen Kerckhove,
Délégué général d’Agir pour l’Environnement, « le temps du débat semble avoir
fait place à celui de la décision unilatérale ».

Les relevés de
décisions du Grenelle, particulièrement flou en ce qui concerne les OGM,
laissent la porte ouverte à l’adoption d’une loi laxiste. A contrario, Agir
pour l’Environnement réclame un texte législatif qui permette de produire et
consommer strictement sans OGM ainsi qu’un régime d’indemnisation et de
responsabilité qui prenne en compte l’intégralité des conséquences sanitaires
et environnementales, à court, moyen et long terme.

La
précipitation avec laquelle le ministre de l’Agriculture souhaite légiférer
devrait par ailleurs trouver un écho favorable au sein du lobby des
biotechnologies qui réclame également un texte adopté avant le semi du
printemps permettant ainsi de lever le moratoire hivernal sur les OGM. Sur un
sujet aussi sensible, il est inacceptable que le Gouvernement puisse opter un
jour pour un débat transparent et le lendemain pour une décision
particulièrement obscure !

**********

Communiqué de presse,
vendredi 30 novembre 2007.

OGM : Où est la clause de sauvegarde
?


Le 9 novembre, Nathalie Kosciusko-Morizet secrétaire d’État à
l’Ecologie, a confirmé devant une délégation comprenant des représentants des
Faucheurs Volontaires, de la Confédération Paysanne, de Greenpeace et des Amis
de la Terre, que la France allait transmettre à l’Europe la décision annoncée
au Grenelle de l’environnement de suspendre la mise en culture du maïs OGM
MON810 dans un délai de quinze jours.Trois semaines plus tard, silence
radio.

Par contre, Michel Barnier, ministre de l’Agriculture, a annoncé
jeudi 29 novembre que le projet de loi sur les OGM venait d’être transmis au
Conseil d’État. Il a également annoncé qu’une Haute autorité transitoire
allait avoir pour mission de rendre un rapport sur le MON810 fin janvier, afin
de préciser «les questions de responsabilité, de coexistence et de
transparence» pour la recherche et les cultures commerciales.

Alors que
la décision d’activer la clause de sauvegarde pouvait laisser espérer une
saison 2008 sans culture de MON 810, les propos de M. Barnier remettent-ils en
question cette perspective ?

Assiste-t-on à un bras de fer entre les
ministères de l’Environnement et de l’Agriculture ?


Ces questions
seront abordées lors du MEETING du 1er décembre 2007
« Après le Grenelle de
l'environnement, la mobilisation continue sur la lutte anti OGM
»

Avec
José Bové (Faucheurs volontaires),
Christian Vélot
(chercheur, lanceur d’alerte)
Arnaud Apoteker (Greenpeace),
Geneviève
Azam (Attac),
Jacques Pasquier (Confédération paysanne).

Samedi 1er
décembre de 15H à 18H
Salle Jean Dame - 17 rue Léopold Bellan - 75002 Paris
- M° Sentier

Contact presse : 06 59 17 21 15
Collectif anti-OGM
Ile-de-France
nogm@idf.nogm.org
http://idf.nogm.org

**********

-
AFP - 29 novembre 2007 : Plainte après la découverte d'une parcelle de maïs
OGM interdit en Bretagne


Des militants écologistes ont porté plainte
jeudi contre X après la découverte d'une parcelle de maïs OGM interdit par
l'Union européenne (UE) depuis 2005 dans un champ
d'Ille-et-Vilaine.

"Une parcelle de maïs OGM de variété Bt 11
interdite en France et en Europe a été localisée près de Hédé", à une
vingtaine de kilomètres au nord de Rennes, a annoncé le groupement des
agriculteurs biologiques d'Ille-et-Vilaine Agrobio 35, qui a porté
plainte.

Le Bt 11 a été définitivement interdit le 22 novembre par le
Commissaire européen à l'Environnement Stavros Dimas qui le considère comme
trop risqué pour l'environnement. Autorisé à la consommation (et donc à
l'importation) par l'UE en 2004, il avait été interdit en 2005, a précisé
Mikael Laurent, membre du Collectif OGM 35, dont fait partie Agrobio
35.

Le Conseil régional de Bretagne a demandé jeudi "que toute la
lumière soit faite sur cet événement grave pour notre environnement", estimant
qu'"une étape de plus venait d'être franchie dans la prolifération incontrôlée
des organismes génétiquement modifiés en Bretagne".

La découverte
de cette parcelle de maïs OGM non autorisé de plus d'un hectare, selon M.
Laurent, intervient alors que depuis juin, des écologistes tentent de
localiser les trois parcelles de maïs MON810 (seul OGM autorisé dans l'UE)
déclarées auprès des autorités en Bretagne.

L'échantillon prélevé
sur la parcelle a été testé par le Collectif OGM 35 avant d'être envoyé à un
laboratoire spécialisé à Caen qui a confirmé qu'il s'agissait du Bt 11. "Nous
attendons désormais une contre-expertise des services de l'Etat", a précisé M.
Laurent.

Les Verts de Bretagne ont dénoncé jeudi des "actes
irresponsables de la part du semencier et du distributeur de la
semence".

***********

- [CommPresse - 26 nov. 07] Grenelle de
l'environnement : Agir plutôt que discourir !


Paris, le 26 novembre
2007 : Après plusieurs mois d'intense activité ayant rythmé le Grenelle de
l'environnement, le Gouvernement semble tétanisé à l'idée de passer de la
simple communication à une action reposant sur des lois et règlements.
Constatant un début d'impatience et d'inquiétude de la part du monde
associatif, le ministre de l'Ecologie tente d'emplir le silence assourdissant
qui a fait suite au discours présidentiel. Une nouvelle fois, la communication
politique tient lieu de stratégie et occulte volontairement toute mesure
contraignante.
Alors que la mise en ouvre du Grenelle était annoncée pour
le 15 décembre, Agir pour l'Environnement constate que le Chef de l'Etat est
plus promptà discourir qu'à agir. Au lyrisme et à la grandiloquence
présidentielle a fait suite un flou particulièrement étonnant. L'association
craint que « l'arbre de la communication cache la forêt des mesures à prendre
! »
En annonçant que seule la clause de sauvegarde sur les OGM (accompagnée
d'une loi dont le contenu demeure pour le moins mystérieux) et le bonus-malus
sur les véhicules propres feraient l'objet de dispositions réglementaires et
que le reste des mesures seraient reportées sine die à une date ultérieure, il
est à craindre que le bilan du Grenelle soit particulièrement léger.
Force
est de constater que les relevés de décisions, particulièrement ambivalents et
sujets à toutes les interprétations, nécessitent un travail de relecture. Agir
pour l'Environnement espère que ce temps d'interprétation ne sera pas mis à
profit par les groupes de pression de toute sorte pour affadir encore des
décisions en demi-teintes.

***********

- Réseau Action Climat -
27 nov. 07 - Dix ans du protocle de KYOTO


bilan et perspectives pour les négociations
de l’après-2012



Le 11 décembre, le Protocole de Kyoto
soufflera ses 10 bougies. A l’heure actuelle, 175 pays l’ont ratifié mais
toujours pas les Etats-Unis ni l’Australie.


Cet anniversaire nous offre l’occasion de dresser
un premier bilan de l’efficacité de l’action internationale de lutte contre le
changement climatique.

Après 10 ans d’existence, le Protocole de Kyoto
a-t-il permis de réduire à un niveau souhaitable les émissions mondiales de
gaz à effet de serre ? A-t-il été, aux côtés de la Convention Cadre Climat, à
la hauteur pour permettre aux pays les plus vulnérables de s’adapter aux
effets néfastes du changement climatique ?


La négociation d’une deuxième période
d’application du Protocole de Kyoto, qui devra débuter en 2012, offre
l’occasion d’aller plus loin. L’urgence de la situation fait que le climat et
les populations les plus pauvres qui subissent de plein fouet les impacts de
son dérèglement ne peuvent plus se contenter d’une politique des petits
pas.


Le RAC-F et ses associations membres souhaitent
ainsi revenir sur l’adoption de la Convention Cadre sur les changements
climatiques et de son Protocole, qui représente à l’heure actuelle l’unique
cadre international de lutte contre le changement climatique.
Dans un
second temps, il dressera le bilan des 10 premières années d’existence du
Protocole de Kyoto. Enfin, il proposera un certain nombre d’améliorations qui
s’imposent pour le futur régime « post-2012 ».


Télécharger le document de 20 pages (PDF) :
http://www.rac-f.org/IMG/pdf/10_ans_de_Kyoto.pdf[/size]

***********



Contenu sponsorisé

Titre-sujet Re: grenelle environnement............un espoir

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 25 Sep 2020, 14:47