Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Quand chante Milarépa
Aujourd'hui à 10:45 par Mila

» Question sur la vie
Aujourd'hui à 10:00 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 22:41 par indian

» Je m'appelle Mila
Hier à 11:27 par Mila

» Dhammapada
Hier à 09:00 par vaygas

» Présentation Zui Ho/Livres Bouddhistes
Sam 18 Aoû 2018, 21:24 par Livres.Bouddhistes.ZuiHo

» Salut à Tous
Sam 18 Aoû 2018, 16:53 par Ortho

» Instructions fondamentales : Introduction au bouddhisme Vajrayana
Ven 17 Aoû 2018, 10:23 par Mila

» Lama à 19 ans , et après
Ven 17 Aoû 2018, 08:30 par Mila

» Maîtres Eveillés: Shabkar! Autobiographie d’un yogi tibétain
Jeu 16 Aoû 2018, 12:38 par Mila

» Présentation
Lun 13 Aoû 2018, 21:06 par Disciple laïc

» Pourquoi cette censure?
Sam 11 Aoû 2018, 18:58 par Karma Trindal

» (Re)nouveau et présentation :)
Sam 11 Aoû 2018, 17:04 par Erispoë

» Don du sang
Mer 08 Aoû 2018, 12:40 par indian

» bonjour de présentation a tous !
Mer 08 Aoû 2018, 10:12 par Akana

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Mer 08 Aoû 2018, 07:28 par Invité

» Hérault : dérives et abus de pouvoir, le temple bouddhiste de Lodève dans la tourmente
Lun 06 Aoû 2018, 11:36 par Invité

»  Propagande positive pour le Bien de tous les Etres
Dim 05 Aoû 2018, 13:03 par indian

» Question sur le karma
Sam 04 Aoû 2018, 14:42 par indian

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Ven 03 Aoû 2018, 10:11 par Geronima

» Décadence de la Loi
Mer 01 Aoû 2018, 13:08 par Ortho

» Lumbini, lieu de naissance du Bouddha
Mer 01 Aoû 2018, 09:29 par Disciple laïc

» Les religions du Vietnam
Mar 31 Juil 2018, 13:36 par Disciple laïc

» ZAZEN - Pratique du Zen dans un temple bouddhiste
Mar 31 Juil 2018, 12:48 par Disciple laïc

» Présentation
Lun 30 Juil 2018, 12:53 par indian

» Bonjour tout le monde
Lun 30 Juil 2018, 12:47 par indian

» L'ego (ou le Moi)
Dim 29 Juil 2018, 16:28 par Disciple laïc

» Idées reçues
Dim 29 Juil 2018, 16:24 par Disciple laïc

» Le Bouddha et la Voie
Dim 29 Juil 2018, 16:21 par Disciple laïc

» Est-ce bien ici?
Mer 25 Juil 2018, 22:46 par Karma Trindal

» Ma présentation
Mer 25 Juil 2018, 22:43 par Karma Trindal

» Présentation de MINISCALCO
Mer 25 Juil 2018, 22:40 par Karma Trindal

» Présentation groupes de pratique
Mer 25 Juil 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Bonjour a tous
Mer 25 Juil 2018, 22:35 par Lisalisa

» Recherche de bouddhistes sur Troyes
Mer 25 Juil 2018, 22:33 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Mer 25 Juil 2018, 22:32 par Karma Trindal

» Explication de la Roue de la Vie
Mer 25 Juil 2018, 22:14 par Karma Trindal

» Bonjour à tous.
Mer 25 Juil 2018, 22:04 par Karma Trindal

» Citations Ikkyu
Mer 25 Juil 2018, 21:41 par Karma Trindal

» 13 Juin : Toupten Zangpo
Mer 25 Juil 2018, 21:20 par Karma Trindal

» Bonjour...Je me présente
Mer 25 Juil 2018, 21:19 par Karma Trindal

» Cherche référence livre
Mer 25 Juil 2018, 16:17 par Disciple laïc

» Les 6 règles de la concorde
Mar 24 Juil 2018, 20:11 par Disciple laïc

» La Nature ultime de l'esprit
Mar 24 Juil 2018, 18:31 par Akana

» 3 Sagesses anciennes : Gilgamesh, Bouddha, Epictete
Mar 24 Juil 2018, 10:43 par Akana

» Le Trikaya : Les Trois Corps
Lun 23 Juil 2018, 22:13 par Disciple laïc

» La religion bouddhique présentée par la Police de Montréal
Lun 23 Juil 2018, 21:28 par indian

» 24 heures chez les moines bouddhistes
Lun 23 Juil 2018, 07:34 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 22 Juil 2018, 21:22 par indian

» Les ruses de Māra
Dim 22 Juil 2018, 20:22 par Disciple laïc

» Eveil au "beau"
Dim 22 Juil 2018, 14:59 par Disciple laïc

» Le Noble Sentier Octuple 1/2 et 2/2 rediffusion.
Dim 22 Juil 2018, 12:25 par Disciple laïc

» L'enseignement du Bouddha d'après les textes les plus anciens
Dim 22 Juil 2018, 08:02 par Disciple laïc

» Hédonisme et eudémonisme, bonheur et plaisir : la grande confusion
Dim 22 Juil 2018, 07:16 par Disciple laïc

» Alexandra David Neel une Femme Remarquable
Ven 20 Juil 2018, 19:34 par indian

» Pacifisme et non-violence
Ven 20 Juil 2018, 04:17 par indian

» Histoire du bouddhisme
Jeu 19 Juil 2018, 08:07 par Disciple laïc

» Inexistence en soi et souffrance
Mer 18 Juil 2018, 17:42 par indian

» Quelques enseignements sur le thème de la colère
Mer 18 Juil 2018, 16:28 par Disciple laïc

» Declaration Universelle des Droits de l'Homme (tous les genres humains)
Mer 18 Juil 2018, 13:33 par indian

» Bouddhisme Mahayana et Theravada
Mer 18 Juil 2018, 11:13 par Karma Trindal

» indian, David
Mer 18 Juil 2018, 00:02 par indian

» Le temps... différence d'état
Mar 17 Juil 2018, 21:11 par Disciple laïc

» Qui est Bouddha Maitreya?
Mar 17 Juil 2018, 14:50 par indian

» Ayurveda, aux origines du bien être, l'Inde ancienne
Lun 16 Juil 2018, 22:37 par Invité

» Les 3 entraînements
Lun 16 Juil 2018, 13:50 par Disciple laïc

» La preuve scientifique de l'existence du Dharma
Lun 16 Juil 2018, 13:34 par indian

» Bouthan : le royaume secret des plantes médicinales
Lun 16 Juil 2018, 13:25 par Disciple laïc

» Le choix ..est-il une illusion?
Sam 14 Juil 2018, 04:15 par Kleine Muis

» Les préceptes du bouddhisme: 8 pépites du bouddhisme pour gérer la colère
Ven 13 Juil 2018, 13:39 par Kleine Muis

» Anniversaire de Guru Padmasambhava
Ven 13 Juil 2018, 00:02 par Puntsok Norling

» Méditer sur le non-soi
Lun 09 Juil 2018, 18:13 par Disciple laïc

» Existence en soi
Lun 09 Juil 2018, 17:55 par Disciple laïc

» Réhabiliter le destin de l'humanité
Lun 09 Juil 2018, 16:41 par indian

» Guérir les blessures du passé par la pratique du nouveau départ
Dim 08 Juil 2018, 20:33 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 48 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 45 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Abhradan, Akana, Karma Trindal


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 96498 messages dans 11135 sujets

Nous avons 4231 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Skuale

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7475)
 
Karma Trindal (6880)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2371)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Un article intéressant

Partagez
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Un article intéressant

Message par Karma Yeshé Gyatso le Sam 10 Nov 2007, 17:07

Article du Monde du 11 Septembre 2007


Qu'est-ce qui a changé dans le rapport entre chrétiens et juifs depuis les lendemains de la Shoah, il y a soixante ans ?
Paul Thibaud : Ce qui a changé, c'est le fait, pour les chrétiens, d'admettre la permanence du peuple juif après l'Incarnation du Christ. C'est l'idée que cette permanence du peuple juif, ou son "endurcissement", comme disait l'apôtre Paul, contribue même, d'une certaine manière, au salut des
nations. Une fois ce pas considérable franchi par l'ensemble des Eglises, on peut s'interroger sur le rapport nouveau qui s'annonce. Pourquoi dialoguer, en soi ou entre soi ?
A cela le pape Jean Paul II a répondu clairement : pour savoir qui nous sommes. C'est l'identité chrétienne qui se formule face au judaïsme dont elle vient, mais qu'elle ne pourra jamais complètement assimiler, réduire à elle-même. Du reste, l'introduction de textes de l'Ancien Testament dans la liturgie montre que la méditation et la célébration chrétiennes ne se font pas en oubliant le peuple juif.

Alain Finkielkraut : Je dois d'abord préciser que je ne suis ni un notable communautaire ni un juif de l'étude. Notre rencontre n'est pas celle d'un représentant autorisé du judaïsme avec un intellectuel chrétien. Je parle en mon nom et j'observe, moi aussi, un très grand événement : après le traumatisme de l'extermination et le malaise provoqué par le "silence" du pape Pie XII, l'Eglise a rompu avec ce que Jules Isaac, dont on sait l'influence qu'il a eue sur Jean XXIII, le plus grand pape du XXe siècle, appelait "l'enseignement du mépris".
Hérité de saint Paul, le mépris chrétien visait le juif charnel. Il se fondait sur une opposition tranchée entre l'esprit et la chair.
L'esprit, c'était la foi. Et la chair, c'était principalement deux choses : la filiation et la convoitise. L'universalité de la Nouvelle Alliance était censée avoir mis fin au privilège héréditaire des descendants d'Abraham, et les juifs étaient accusés de ne pas comprendre leurs propres Ecritures : celles-ci annonçaient le règne de la charité, mais, comme ils étaient eux-mêmes incapables de s'élever au-dessus des valeurs matérielles, ils furent, comme dit Pascal, déçus "par l'avènement ignominieux et pauvre du Messie" et ils en devinrent les plus cruels ennemis.
Ce mépris n'a plus cours. En 1980, à Mayence, lors de sa rencontre
avec la communauté juive d'Allemagne, Jean Paul II a salué "le peuple de Dieu de l'Ancienne Alliance qui n'a jamais été révoquée".
Le juif charnel est réhabilité. L'Eglise fait droit désormais à l'expression dans laquelle tous les juifs se reconnaissent : "De génération en génération."
La "repentance" dans le monde chrétien n'a pourtant pas fait l'unanimité.

P. T. : Elle est acceptée en France depuis la déclaration des évêques à Drancy en septembre 1997. Ce qui paraît moins clair, c'est la substance de cette repentance. On reconnaît qu'en dépit de la participation des chrétiens au "sauvetage" de beaucoup de juifs en France (la consultation du Livre des Justes est à cet égard probante), l'Eglise en tant qu'institution n'est intervenue que grâce à une poignée d'évêques. On sait que les jésuites de Fourvière qui ont fait Témoignage chrétien n'ont pas obtenu une protestation de la faculté de théologie. La question du rapport entre
l'antijudaïsme de la tradition chrétienne et l'antisémitisme moderne
est également ouverte. La déclaration Nous nous souvenons du Vatican (1998), qui les séparait complètement, n'a pas convaincu.
On ne peut, dans l'autre sens, dire, comme l'ont fait Jules Isaac et Raul Hilberg, que le nazisme est un concentré virulent de l'antijudaïsme chrétien. Le nazisme était antichrétien. Pourtant, il est apparu en terre de chrétienté, entre Vienne et Munich, d'où il s'est diffusé dans toute l'Allemagne. Cela renvoie aux effets d'une domination cléricale qui a pesé à la fois sur le judaïsme marginalisé et sur le peuple chrétien lourdement encadré. Le nazisme est apparu quand les pouvoirs politiques sur lesquels s'appuyait cette domination ont été ébranlés. La révolte contre l'oppression
cléricale que le nazisme exprime s'est retournée contre ceux - les
juifs - que ces pouvoirs avaient marginalisés. Au-delà de la réflexion que cet épisode suggère sur les effets de certains régimes de chrétienté, cela indique aussi une tâche actuelle et nouvelle : celle de partager l'histoire avec les juifs, de nous placer avec eux dans une attitude de responsabilité pour le monde que nous habitons.
A. F. : Quand une génération se livre à la repentance, c'est pour affirmer, en réalité, sa supériorité morale sur les générations précédentes. La France est aujourd'hui peuplée de pénitents arrogants qui auraient pris le maquis dès 1940 et qui hurlent au fascisme à la moindre occasion pour bien montrer de quel bois résistant ils se chauffent. Cette repentance n'est pas un mea culpa, c'est une pratique effrontément narcissique et anachronique de la mémoire.

Mais l'Eglise est une institution. Rapport de soi à soi, la repentance lui coûte. Celle-ci est donc authentique et d'autant plus nécessaire que la malédiction du juif charnel est l'argumentaire fondamental où puisent tous les antisémitismes, même le racisme nazi. Il serait trop facile de réduire le nazisme à un déchaînement de paganisme contre la civilisation judéo-chrétienne. Les Aryens, dans la vision nazie, étaient les dépositaires de l'Idéal, la race de l'Esprit ; c'est pour libérer l'humanité de l'étreinte du
matérialisme qu'ils ont entrepris l'extermination de la "race
juive".
P. T. : Un idéalisme de la race, c'est bizarre pour les nazis...
A. F. : C'est pourtant vrai.
P. T. : A propos du juif charnel, je voudrais faire une distinction.
Il y a la polémique dont on trouve l'écho dans les Evangiles : les disciples de Jésus reprochent à ceux des juifs, majoritaires, qui n'ont pas suivi leur maître, d'avoir été aveuglés par des images de grandeur. C'est une chose, mais c'en est une autre que de rapporter ensuite cette polémique à une essence du juif, qui serait définitivement "charnel", alors que, par contraste, les chrétiens seraient "spirituels". La conséquence est que l'accusateur se rend coupable de ce dont il accuse l'autre : au juif on reproche le goût de la puissance, mais cela alimente la volonté de puissance du chrétien. Si cela s'est produit, c'est que les juifs avaient été, dans l'esprit et au bénéfice des chrétiens, sortis, démis de l'histoire. La représentation que l'on avait d'eux s'est bloquée.


JCB


_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada

    La date/heure actuelle est Lun 20 Aoû 2018, 14:23