Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion. Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !



Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Rencontre en cercle inter-tradition
Aujourd'hui à 10:12 par Pema Gyaltshen

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 07:27 par Karma Döndrup Tsetso

» Citation d'Einstein sur le bouddhisme
Hier à 23:14 par Disciple laïc

» Sur la souffrance , un débat
Hier à 21:21 par Karma Yéshé

» Digestion difficile
Hier à 21:15 par Karma Yéshé

» Présentation Neisha
Hier à 21:08 par Karma Yéshé

» La Corée du Sud : le pays aux multiples miracles : les Temples Bouddhistes
Hier à 17:13 par Disciple laïc

» Eloge du bon sens dans la quête du sens
Hier à 11:35 par manila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Sam 18 Nov 2017, 19:05 par manila

» Dhammapada
Sam 18 Nov 2017, 18:41 par vaygas

» Bouddhisme et management responsable
Sam 18 Nov 2017, 14:07 par manila

» L'esprit d'eveil
Sam 18 Nov 2017, 13:44 par manila

» Table d'étude
Sam 18 Nov 2017, 13:31 par Tsultrim Yeunten

» Marcher de noel hilamayen
Sam 18 Nov 2017, 13:08 par manila

» Dans la circulation à Dakar
Ven 17 Nov 2017, 13:51 par tindzin

» Atteindre rigpa par la base
Ven 17 Nov 2017, 00:47 par tindzin

» What is nirvana ?
Jeu 16 Nov 2017, 10:50 par Disciple laïc

» Quatre nobles vérités
Jeu 16 Nov 2017, 10:29 par Franck Barron

» Créer une association
Jeu 16 Nov 2017, 09:35 par manila

» Tout sur le karma
Mer 15 Nov 2017, 00:09 par tindzin

» Bouddhisme engagé : La Chine, amie ou ennemie ? L'exemple de Leibniz et Confucius
Mar 14 Nov 2017, 23:23 par tindzin

» L'homme n'est pas notre ennemi
Mar 14 Nov 2017, 20:35 par Karma Yéshé

» Reliques du Bouddha
Mar 14 Nov 2017, 20:24 par Karma Yéshé

» Esprit du Bouthan
Mar 14 Nov 2017, 14:22 par Akana

» Présentation de "Renaissance"
Mar 14 Nov 2017, 13:02 par Puchi

» bonjour à tous!
Mar 14 Nov 2017, 12:59 par Puchi

» Les 16 attitudes ou l'éducation universelle 2/2
Mar 14 Nov 2017, 12:58 par Disciple laïc

» Recherche magasin de zafus sur Paris
Mar 14 Nov 2017, 12:15 par Disciple laïc

» Prière d'offrande de lampes
Mar 14 Nov 2017, 11:49 par manila

» Présentation Bern
Mar 14 Nov 2017, 11:05 par manila

» Présentation Tsultrim Yeunten
Mar 14 Nov 2017, 10:38 par manila

» Histoire Zen _ Le Maître du Silence
Mar 14 Nov 2017, 10:36 par manila

» Ecouter les enseignements.
Lun 13 Nov 2017, 14:45 par Karma Yéshé

» Sciences et Vie: Les étonnantes vertus de la méditation
Dim 12 Nov 2017, 21:46 par Invité

» Statuette de Bern
Dim 12 Nov 2017, 20:49 par Invité

» Aller à contre courant, se libérer des habitudes
Mer 08 Nov 2017, 10:30 par manila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mer 08 Nov 2017, 10:23 par manila

» Adzom Gyalsé Rinpotché à Bruxelles novembre 2017
Mer 08 Nov 2017, 09:46 par Pema Gyaltshen

» Entretien autour d'un film.
Mar 07 Nov 2017, 19:54 par Karma Yéshé

» Vivre en centre spirituel
Mar 07 Nov 2017, 12:40 par manila

» Japon : les chemins de pélérinage
Mar 07 Nov 2017, 12:38 par manila

» Homéo et aphtes.
Mar 07 Nov 2017, 09:28 par Karma Yéshé

» Le bouddhisme selon Matthieu Ricard
Lun 06 Nov 2017, 20:49 par Karma Yéshé

» Les 4 Nobles Vérités selon le maître Zen Thich Nath Hanh
Lun 06 Nov 2017, 20:03 par Karma Yéshé

» Pourquoi et comment méditer sur la vacuité ?
Lun 06 Nov 2017, 19:57 par Karma Yéshé

» Kyudo, tir à l’arc zen
Lun 06 Nov 2017, 17:57 par manila

» Une policière rencontre Thich Nhat Hanh
Lun 06 Nov 2017, 17:57 par Karma Yéshé

» Homéo et acné
Lun 06 Nov 2017, 16:34 par manila

» Pour les allergiques au lactose
Lun 06 Nov 2017, 07:09 par Karma Yéshé

» Les 5 poisons mentaux.
Dim 05 Nov 2017, 21:24 par Disciple laïc

» Les chants de réalisation des maîtres de la lignée shangpa
Dim 05 Nov 2017, 20:14 par manila

» Pâtes au ofu et paprika de A.Boncompain
Dim 05 Nov 2017, 19:59 par manila

» Le processus de la mort par ph Cornu
Dim 05 Nov 2017, 19:56 par manila

» Chakras et méridiens
Dim 05 Nov 2017, 17:12 par Karma Yéshé

» H E Ravintsara
Dim 05 Nov 2017, 17:08 par Karma Yéshé

» L'instant présent
Dim 05 Nov 2017, 16:10 par Karma Yéshé

» Citation du Bouddha
Dim 05 Nov 2017, 16:08 par Karma Yéshé

» Les 16 attitudes ou l'éducation universelle 1/2
Dim 05 Nov 2017, 15:23 par Karma Yéshé

» Un soir au musée : Angkor
Dim 05 Nov 2017, 15:04 par Karma Yéshé

» Regards zen sur l’alimentation
Dim 05 Nov 2017, 14:52 par manila

» Moine bouddhiste en Kalmoukie
Sam 04 Nov 2017, 12:23 par manila

» Les mantras peuvent guérier les maladies, etc.. ?
Ven 03 Nov 2017, 23:00 par Jorince

» Aide au Bouddhisme
Ven 03 Nov 2017, 21:14 par Invité

» Quelles sont les caractéristiques propres au bouddhisme tibétain
Ven 03 Nov 2017, 20:49 par Karma Yéshé

» L'enseignement du Bouddha avec Philippe Cornu
Ven 03 Nov 2017, 20:34 par Karma Yéshé

» Une vie, une oeuvre : Bouddha
Ven 03 Nov 2017, 20:18 par Karma Yéshé

» La sagesse de la vacuité
Ven 03 Nov 2017, 19:24 par Disciple laïc

» Les premiers habitants de l'Hymalaya
Ven 03 Nov 2017, 19:23 par Disciple laïc

» Pîqure de rappel ?
Jeu 02 Nov 2017, 12:47 par tindzin

» Sciences et Vie :Gottfried Wilhelm Leibniz "Génie d’hier et d’aujourd‘hui"
Mer 01 Nov 2017, 20:59 par Admin

» Yoga ? Une bonne solution?
Dim 29 Oct 2017, 01:11 par Ortho

» Le Naraka le lac des Enfers
Sam 28 Oct 2017, 11:12 par Ortho

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles octore 2017
Ven 27 Oct 2017, 17:40 par Pema Gyaltshen

» Précieuse existence humaine
Mer 25 Oct 2017, 11:05 par Ortho

» Témoignage: Mise en place du projet: Méditation à l'école!
Mer 25 Oct 2017, 00:00 par Karma Yéshé

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 50 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 49 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 93207 messages dans 10835 sujets

Nous avons 4090 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Neisha

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7416)
 
Karma Trindal (6794)
 
petit_caillou (4717)
 
manila (4491)
 
Karma Döndrup Tsetso (3442)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2741)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2038)
 

La vision du Karmapa du Kagyu Monlam International

Partagez
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6794
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

La vision du Karmapa du Kagyu Monlam International

Message par Karma Trindal le Mar 18 Déc 2007, 19:27


LA VISION DU GYALWANG KARMAPA DU KAGYU MONLAM INTERNATIONAL

Monastère de Tergar - Lors d’une réunion avec les membres du Comité Kagyu Monlam, le Gyalwang Karmapa a partagé sa vision claire et touchante de ce que devrait être le Kagyu Monlam.

Il a clarifié les origines des raisons et conditions du Monlam, expliquant que le Monlam signifiait « aspirations », et donnant l’exemple du Bouddha Sakyamuni. Lorsque le Bouddha aspira à atteindre l’état d’illumination, il offrit un simple bol de soupe, une petite chose. Mais il l’offrit avec la motivation pure à l’aspiration ultime. Alors, sa bénédiction se répandit dans tout l’espace et profita à tous les êtres, bien qu’il ne ce soit agi que d’une petit chose.

Similairement, le pouvoir et les bénédictions générés par le Kagyu Monlam dépendent de la motivation pure et des aspirations de chaque individu impliqué. Cela peut sembler facile mais ne l’est pas en réalité. Une pure motivation signifie mettre de coté les soucis individuels et travailler uniquement pour le bénéfice de tous les êtres doués de sens, en nombre aussi illimités que l’espace.

Nous devons établir cet état d’esprit avant que ne débute le Monlam. Pour ce faire, nous avons besoin d’une fondation ferme, stable, ainsi qu’une motivation forte, sans quoi, lorsque nous serons confrontés aux difficultés et au stress, nous nous retrouverons en proie aux émotions affligeantes telles que la colère et la fierté ou l’égocentrisme. Il sera alors extrêmement difficile de maintenir, et notre motivation et nos aspirations, et nous aurons perdu de vue l’objectif même de la célébration du Monlam.

Une motivation pure et forte doit s’étendre du tout début jusqu’à la toute fin, de façon à être bonne au début, bonne au milieu et bonne à la fin.

Le but et la racine fondamentale du Kagyu Monlam est de se rappeler la bienveillance de notre Enseignant, le Bouddha Sakyamuni, et de prier pour la paix et la joie de tous les êtres avec qui, nous partageons ce monde. Nous continuons et préservons une lignée pure, que nous ne devons pas ternir. Ce sont là de belles paroles, mais un grand défi à mettre en pratique. Nous devons les intégrer au courant de notre esprit - développer la bienveillance aimante et la compassion. En fin de compte, il s’agit de notre propre intention individuelle, qu’elle soit vaste et profonde ou superficielle.

Le respect et la coopération sont aussi essentiels pour que nous puissions devenir amis, et développer l’harmonie et la paix, qui peuvent ensuite se propager à travers le monde. Si nous sommes ennuyés ou en colère, ou si nous parlons durement ou nous baladons avec de sombres expressions, nous faisons échouer le Monlam. Transformer l’esprit est difficile pour les débutants ; il est plus simple de modifier notre discours et notre comportement. Si nous en sommes capable, le but du Monlam est atteint.

J’ai commencé à travailler pour le Kagyu Monlam - après le décès de Bokar Rinpoche en 2004. A cette époque, la question était de savoir s’il allait continuer ou non, mais je m’étais déjà préparé pour le Monlam. Même si je n’avais jamais eu la moindre expérience organisationnelle, en vertu de ma relation proche avec Bokar Rinpoche, et parce que j’avais tant de soutien, sans m’attarder sur mon manque d’expérience, j’ai relevé le défi. Lorsque je regarde en arrière, en directions des Kagyu Monlam passés, je sens que nous avons beaucoup à accomplir et une longue route à faire.

Il serait décevant qu’une autre année de notre vie passe sans porter ses fruits.

Alors, en nous rappelant la bienveillance du seigneur Sakyamuni Bouddha, et en gardant le bénéfice de tous les êtres doués de sens, fermement ancré dans nos esprits, dédions nous à la cause originelle de la célébration du Monlam : la paix du monde, l’harmonie et la joie pour tous.


Qu'est-ce que le Kagyu Monlam ?

Le Kagyu Monlam est une cérémonie de prières consacrées à l'accroissement de la paix et de l'harmonie du monde. Il est tenu tous les ans à Bodh Gaya en Inde, un endroit sacré, près du grand Stupa, sous l'arbre de Maha Bodhi, où le Bouddha a atteint l'éveil. Monlam, qui signifie "aspiration" en Tibétain, est tenu du 8ème au 15ème jour du 11ème mois du calendrier tibétain.
En 1983 Kyabje Dorje Chang Kalu Rinpoché a rétabli la tradition, qui accueille maintenant plus de cinq mille moines et nonnes ordonnés et environ dix mille pèlerins. Les organisateurs du Kagyu Monlam invitent le sangha ordonné de tous les monastères Kagyu en l'Inde, au Tibet, au Népal, au Bhutan et au Sikkim. Les pèlerins de chaque tradition de partout dans le monde sont toujours les bienvenus. Sa Sainteté le 17ème Gyalwa Karmapa, Ogyen Trinley Dorje, a présidé le Kagyu Monlam depuis 2001. Beaucoup de grands maîtres ont apporté leur contribution dont Sa Sainteté le 14ème Dalai Lama (1999 et 2000), Sa Sainteté Tai Situ Rinpoché, Sa Sainteté Jamgon Kontrul Rinpoché, Sa Sainteté Gyaltsab Rinpoché, Kyabje Yangsi Dilgo Khyentse Rinpoché, Kyabje Yangsi Kalu Rinpoché, Kyabje Bokar Rinpoché, Kenchen Thrangu Rinpoché, Kyabje Mingyur Rinpoché, et beaucoup d'autres.



_________________

avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6794
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: La vision du Karmapa du Kagyu Monlam International

Message par Karma Trindal le Mar 18 Déc 2007, 19:32

Le Kagyu Monlam a commencé le 17 décembre à Bodh Gaya.
En souhaitant sincèrement que les souhaits et les pensées positives émises pendant le Kagyu Monlam porteront leurs fruits ainsi que tous ceux émis tous les autres jours.

Karmapa Chenno

Om mani padme houng


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: La vision du Karmapa du Kagyu Monlam International

Message par Invité le Mar 18 Déc 2007, 20:01

pour ceux qui comprennent l'anglais:
http://www.kagyumonlam.org/English/News/news_main.html

Le Kagyu Monlam à Bodh Gaya, en Inde

Sa Sainteté le Karmapa Ogyen Trinley Dorjé




Sa Sainteté le Karmapa Ogyen Trinley Dorjé dirige à partir d'aujourd'hui le Kagyu Monlam en présence de nombreux moines venus du monde entier.
Le Kagyu Monlam est une cérémonie de prières consacrées à l'accroissement de la paix et de l'harmonie du monde. Il est tenu tous les ans à Bodh Gaya en Inde, un endroit sacré, près du grand Stupa, sous l'arbre de Maha Bodhi, où le Bouddha a atteint l'éveil. Monlam, qui signifie "aspiration" en Tibétain, est tenu du 8ème au 15ème jour du 11ème mois du calendrier tibétain.
En 1983 Kyabje Dorje Chang Kalu Rinpoché a rétabli la tradition, qui accueille maintenant plus de cinq mille moines et nonnes ordonnés et environ dix mille pèlerins. Les organisateurs du Kagyu Monlam invitent le sangha ordonné de tous les monastères Kagyu en l'Inde, au Tibet, au Népal, au Bhutan et au Sikkim. Les pèlerins de chaque tradition de partout dans le monde sont toujours les bienvenus. Sa Sainteté le 17ème Gyalwa Karmapa, Ogyen Trinley Dorje, a présidé le Kagyu Monlam depuis 2001. Beaucoup de grands maîtres ont apporté leur contribution dont Sa Sainteté le 14ème Dalai Lama (1999 et 2000), Sa Sainteté Tai Situ Rinpoché, Sa Sainteté Jamgon Kontrul Rinpoché, Sa Sainteté Gyaltsab Rinpoché, Kyabje Yangsi Dilgo Khyentse Rinpoché, Kyabje Yangsi Kalu Rinpoché, Kyabje Bokar Rinpoché, Kenchen Thrangu Rinpoché, Kyabje Mingyur Rinpoché, et beaucoup d'autres.

http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?page=backend
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6794
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: La vision du Karmapa du Kagyu Monlam International

Message par Karma Trindal le Mar 18 Déc 2007, 20:06

Merci infiniment Karma Dam Tcheu Dadreun!!! Very Happy



_________________


Contenu sponsorisé

Re: La vision du Karmapa du Kagyu Monlam International

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017, 12:57