Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 19:45 par manila

» Dhammapada
Hier à 18:49 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 15:45 par manila

» Grande interrogation
Mer 23 Mai 2018, 20:54 par Disciple laïc

» Bouddhisme et transcendance
Mer 23 Mai 2018, 16:06 par Disciple laïc

» Le corps et l'esprit
Mer 23 Mai 2018, 11:41 par Disciple laïc

» présentation
Mar 22 Mai 2018, 23:36 par Akana

» presentation groupes de pratique
Mar 22 Mai 2018, 10:57 par Puntsok Norling

» Cherche référence livre
Mar 22 Mai 2018, 08:33 par Disciple laïc

» Funérailles de robots
Lun 21 Mai 2018, 19:58 par Ortho

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Lun 21 Mai 2018, 14:37 par Disciple laïc

» meditation et pratique avec Lodoe Rinpoche
Dim 20 Mai 2018, 23:56 par Puntsok Norling

» Le programme B.A.S.E - bouddhisme, action sociale et engagement
Dim 20 Mai 2018, 19:32 par Disciple laïc

» Livre sur le bouddhisme Theravada
Dim 20 Mai 2018, 16:14 par Ortho

» Bouddhisme et Science: la plus petite particule de matière indivisible
Dim 20 Mai 2018, 15:12 par Admin

» Kyabdjé Dudjom Rinpoché: Le Miroir qui révèle ce qu'il faut adopter et ce qu'il faut abandonner
Dim 20 Mai 2018, 09:37 par Pema Gyaltshen

» Christopher Dawson
Ven 18 Mai 2018, 19:55 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
Ven 18 Mai 2018, 15:48 par Pema Gyaltshen

» M6-Replay >Enquêtes extraordinaires: Preuve de la réincarnation ?
Mar 15 Mai 2018, 22:00 par Disciple laïc

» Khandro Rimpoché
Mar 15 Mai 2018, 19:04 par Disciple laïc

» 4 AMAZING INCIDENTS IN THE LIFE OF BUDDHA
Mar 15 Mai 2018, 14:28 par manila

» Film en diffusion ce soir le 14/05/2018
Lun 14 Mai 2018, 23:16 par manila

» Sur la loi du karma
Lun 14 Mai 2018, 18:13 par Akana

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Lun 14 Mai 2018, 14:30 par Nanachi

» Bonjour tout le monde!
Dim 13 Mai 2018, 19:46 par Karma Trindal

» Présentation rom5991
Dim 13 Mai 2018, 19:43 par Karma Trindal

» Saka Dawa Festival
Dim 13 Mai 2018, 10:58 par Puntsok Norling

» Rencontre avec Sa Sainteté le XVIIème Karmapa Trinlé Thayé Dorjé – 1/2 et 2/2
Dim 13 Mai 2018, 10:23 par Disciple laïc

» Meditation et pratique avec Lodoe RInpoche
Sam 12 Mai 2018, 11:29 par Puntsok Norling

» Présentations
Jeu 10 Mai 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Bonjour à tous
Mar 08 Mai 2018, 01:04 par rom5991

» Amour altruiste et compassion.
Lun 07 Mai 2018, 17:56 par Disciple laïc

» Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?
Sam 05 Mai 2018, 06:21 par rom5991

» Sensation pendant et après méditation
Mer 02 Mai 2018, 13:46 par Srivatsa

» Sexisme, andocentrisme, et misogynie
Mar 01 Mai 2018, 20:42 par Disciple laïc

» Recherche de bouddhistes sur Troyes
Mar 01 Mai 2018, 10:24 par vaygas

» Réflexions sur les trois piliers de la voie du Bouddha : vertu, méditation et sagesse
Lun 30 Avr 2018, 17:35 par Disciple laïc

» Même le Bouddha fut confronté à des épreuves
Lun 30 Avr 2018, 14:27 par Disciple laïc

» Lama Puntso nous parle du bouddhisme
Lun 30 Avr 2018, 10:37 par Disciple laïc

» Complexité du Karma
Dim 29 Avr 2018, 20:00 par Disciple laïc

» Traduction et L'interprétation des écrits saints en Islam
Dim 29 Avr 2018, 18:51 par Disciple laïc

» Nos deux mains
Dim 29 Avr 2018, 13:10 par manila

» Aumônerie bouddhiste
Dim 29 Avr 2018, 10:05 par Ortho

» Meditation et Pratique avec Lodoe RInpoche
Sam 28 Avr 2018, 22:14 par Puntsok Norling

» Les bienfaits de la souffrance
Sam 28 Avr 2018, 21:20 par Disciple laïc

» En quoi se démarque « Le livre de l’Eveil » des traditions théistes et du bouddhisme, tout en y étant attaché.
Sam 28 Avr 2018, 15:41 par tindzin

» Bouddhisme et nihilisme
Jeu 26 Avr 2018, 22:37 par Disciple laïc

» le rêve dans le bouddhisme
Jeu 26 Avr 2018, 22:20 par Jean-François

» La Mort selon les bouddhistes
Mer 25 Avr 2018, 22:29 par Ortho

» Que penser de la méditation coupée de ses racines ?
Mer 25 Avr 2018, 16:26 par Pema Gyaltshen

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Mer 25 Avr 2018, 08:54 par Karma Tsultrim Jyurmé

» La loi de causalité
Dim 22 Avr 2018, 20:40 par Disciple laïc

» Les enfants du Goulag
Dim 22 Avr 2018, 20:11 par Disciple laïc

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Dim 22 Avr 2018, 13:31 par manila

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 95281 messages dans 11043 sujets

Nous avons 4201 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Amoghasiddhi

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7462)
 
Karma Trindal (6843)
 
manila (4977)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3466)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2297)
 

PROPAGANDE

Partagez
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

PROPAGANDE

Message par Karma Yeshé Gyatso le Lun 24 Déc 2007, 19:04

Un bel exemple de la propagande diffuse qui envahit même les journeaux dit sérieux/ Le monde devient lui aussi illisible :


Paul Valadier, professeur aux facultés jésuites de Paris
Croyants ou non, tous fêtent Noël
LE MONDE | 22.12.07 | 12h36 • Mis à jour le 22.12.07 | 15h10



au fil des ans les sociétés sécularisées et multiculturelles, l'origine et le
sens des fêtes chrétiennes - y compris Noël, la plus populaire -
sont oubliés et ignorés. N'êtes-vous pas inquiet de cet effondrement
de la mémoire chrétienne ?
Que signifient encore religieusement Noël, Pâques, la Pentecôte, la
Toussaint ? La mémoire de l'origine religieuse de ces fêtes
s'estompe en effet. Mais est-ce si grave ? Les fêtes, qu'elles
soient civiles ou religieuses, ont toujours plusieurs niveaux de
sens. Regardez le 14-Juillet : les historiens expliquent aujourd'hui
qu'il n'y avait presque personne ce jour-là à la Bastille... Cette
date est pourtant devenue le symbole républicain de la lutte contre
l'embastillement et la tyrannie, pour les droits de l'homme. Même
chose pour Noël : au-delà du folklore et d'une exploitation
commerciale insensée, cette fête est, pour les chrétiens, le rappel
de la naissance du Fils de Dieu à Bethléem. Mais elle a une
signification anthropologique universelle : c'est la fête de la
naissance, de la nouveauté, du mystère, de la fragilité de la vie
humaine. On peut la célébrer sans être croyant !

Je ne suis donc pas trop inquiet, parce que les vraies fêtes
trouvent toujours un écho. Les autres, non : regardez Halloween !
Les vraies fêtes sont celles qui ont un enracinement religieux,
anthropologique et culturel. Même Pâques, moins populaire que Noël
mais théologiquement plus importante - la commémoration de la
Résurrection du Christ -, a de la force parce que c'est la fête de
la renaissance, du renouveau, du printemps, dont tout homme peut
faire l'expérience après une maladie, un choc, un deuil. Le
religieux s'inscrit toujours dans l'anthropologie. Le christianisme,
plus que tout autre, puisqu'il est la religion de l'incarnation.
Quoi qu'il en soit, civiles ou religieuses, les fêtes sont
indispensables à la respiration d'une société. Or qu'est-on en train
de faire du dimanche ? Sa désacralisation est amorcée, sa
disparition annoncée. Je ne plaide pas pour l'instauration d'un
dimanche à la façon puritaine, austère et lugubre, mais une société
a besoin d'interruptions, de rythme, de gratuité. Sans le dimanche
et des fêtes régulières, elle tombe dans une espèce d'uniformité
mortelle.
Depuis quelques années, des sociétés multiconfessionnelles -
Angleterre, Allemagne, Etats-Unis, etc. - se montrent réservées dans
l'affichage de Noël et de ses symboles, par respect, dit-on, des
traditions religieuses non chrétiennes. Faudra-t-il un jour
débaptiser Noël ?
Je répondrai en affirmant, d'abord, le droit des musulmans, des
bouddhistes ou des juifs à célébrer librement leurs fêtes. Il faut
faire vivre le pluralisme religieux, mais à condition qu'on
n'aboutisse pas à une sorte d'aplatissement général. Les immigrés,
dans les pays où ils sont établis, doivent connaître les racines
religieuses et culturelles de leur pays d'adoption.
Les pays d'Europe sont inscrits dans une tradition façonnée, entre
autres, par vingt siècles de christianisme. Comment peut-on
l'oublier ? Nous ne venons pas d'une lointaine planète dans laquelle
toutes les traditions culturelles auraient, à toute époque,
cohabité. Il n'est donc pas du tout excessif d'exiger que la
tradition chrétienne soit respectée et sa prévalence reconnue. Comme
le 14-Juillet, les fêtes chrétiennes font partie de notre patrimoine
commun, et aucun avenir n'est possible pour une société sans le
respect de ses racines. C'est même un facteur de convivialité.
Mais est-ce que le rappel insistant des racines chrétiennes de
l'Europe - y compris à Rome par M. Sarkozy - est compatible avec le
caractère multiconfessionnel des sociétés d'aujourd'hui ?
Les psychanalystes disent que leurs patients n'ont plus de mémoire,
ne se souviennent même plus de leur enfance. Or il en va de la
société comme de l'individu. Elle doit assumer son histoire dans ce
qu'elle a de plus beau ou de plus médiocre. Une société amnésique
est une société qui ne sait plus où elle en est ni où elle va.
Il ne s'agit donc pas d'assommer les gens avec les racines
chrétiennes de l'Europe. Respecter la mémoire, c'est respecter la
pluralité de ses traditions culturelles : l'Europe, c'est aussi bien
Jérusalem ou Athènes que Rome. Même chose pour l'ethos national que
nous ne pouvons pas non plus ignorer. La France, c'est Voltaire, les
idées de 89, mais c'est aussi Jeanne d'Arc. Comment oublier Reims,
Vézelay, la Vendée et la Commune de Paris ?
Comment faut-il interpréter la revendication en faveur d'une
"visibilité" plus grande de la foi chrétienne ?
Elle correspond aux mutations de l'Eglise et de la culture ambiante.
Les générations de chrétiens qui, autrefois, réclamaient un
engagement vigoureux de leurs Eglises, un "dialogue avec le monde"
avaient en face d'elles des forces - je pense, pour ma génération,
aux marxistes - porteuses d'une espérance quasi messianique, que
nous estimions fausse et qui s'est révélée fausse. Dans ce contexte,
la voie d'un dialogue, voire d'une collaboration partielle avec
elles, n'était pas absurde.
Mais aujourd'hui, quelles sont les forces auxquelles sont confrontés
les chrétiens ? Ce sont soit les tenants d'une idéologie libertaire
permissive, qui approuvent toute forme de soi-disant "progrès" -
procréation médicalement assistée, divorce toujours plus facile,
clonage, utérus artificiel. Soit les "apocalypticiens" nihilistes
qui nous annoncent que demain sera pire qu'aujourd'hui, que le monde
court à sa perte, que nos océans sont pollués, que nous respirons un
air irrespirable, que nous mangeons une nourriture contaminée.
Mollesse d'un côté, horreur de l'autre. Je comprends la tentation de
certains groupes chrétiens de se raidir, de se replier sur leurs
convictions - quelques valeurs fortes, en premier lieu l'honnêteté
en affaires, la famille, la relation homme-femme, le bien commun,
l'Europe, la solidarité -, qu'ils affirment et défendent en bravant
les caricatures et la dérision.

Propos recueillis par Stéphanie Le Bars et Henri Tincq
Article paru dans l'édition du 23.12.07.

C'est quant même un peut fort, ces propos tenus par un autre serait considérés comme de Droite extréme, on croirait lire Philippe DE VILLIERS.

JE NE LIS JAMAIS UN JOURNAL DE MON OPINION DE PEUR D'EN CHANGER: Erik SATIE

Enfin c'est l'air du temps, faire passer de la pure propagande pour de l'information. Si avec cela ils croient oeuvrer pour la paix entre les Hommes, c'est RATE.

JCB


















Dernière édition par le Sam 05 Jan 2008, 16:15, édité 1 fois


_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
Invité
Invité

Re: PROPAGANDE

Message par Invité le Sam 05 Jan 2008, 14:04

J'ai egalement lu cet article du monde, je ne vois pas en quoi il peut être taxé de propagande d'extreme droite ...

mais c'est vrai, je n'ai pas ton esprit critique d'un prof de fac dont c'est le metier...

Bonjour
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: PROPAGANDE

Message par Karma Yeshé Gyatso le Sam 05 Jan 2008, 16:45

Paul Valadier, professeur aux facultés jésuites de Paris
Croyants ou non, tous fêtent Noël ?????????




Mais elle a une signification anthropologique universelle : c'est la fête de la naissance, de la nouveauté, du mystère, de la fragilité de la vie humaine. On peut la célébrer sans être croyant ! (Solstice d'Hivert ??????)

.
Je répondrai en affirmant, d'abord, le droit des musulmans, des
bouddhistes ou des juifs à célébrer librement leurs fêtes. Il faut
faire vivre le pluralisme religieux, mais à condition qu'on
n'aboutisse pas à une sorte d'aplatissement général. Les immigrés,
dans les pays où ils sont établis, doivent connaître les racines
religieuses et culturelles de leur pays d'adoption.
Les pays d'Europe sont inscrits dans une tradition façonnée, entre
autres, par vingt siècles de christianisme. Comment peut-on
l'oublier ? Nous ne venons pas d'une lointaine planète dans laquelle
toutes les traditions culturelles auraient, à toute époque,
cohabité. Il n'est donc pas du tout excessif d'exiger que la
tradition chrétienne soit respectée et sa prévalence reconnue
. Comme
le 14-Juillet, les fêtes chrétiennes font partie de notre patrimoine
commun, et aucun avenir n'est possible pour une société sans le
respect de ses racines
. C'est même un facteur de convivialité.
Mais est-ce que le rappel insistant des racines chrétiennes de
l'Europe - y compris à Rome par M. Sarkozy - est compatible avec le
caractère multiconfessionnel des sociétés d'aujourd'hui ?

Il ne s'agit donc pas d'assommer les gens avec les racines
chrétiennes de l'Europe. Respecter la mémoire, c'est respecter la
pluralité de ses traditions culturelles : l'Europe, c'est aussi bien
Jérusalem ou Athènes que Rome. Même chose pour l'ethos national que
nous ne pouvons pas non plus ignorer. La France, c'est Voltaire, les
idées de 89, mais c'est aussi Jeanne d'Arc. Comment oublier Reims,
Vézelay, la Vendée et la Commune de Paris ?
Mais aujourd'hui, quelles sont les forces auxquelles sont confrontés
les chrétiens ? Ce sont soit les tenants d'une idéologie libertaire
permissive, qui approuvent toute forme de soi-disant "progrès" -
procréation médicalement assistée, divorce toujours plus facile,
clonage, utérus artificiel. Soit les "apocalypticiens" nihilistes
qui nous annoncent que demain sera pire qu'aujourd'hui, que le monde
court à sa perte, que nos océans sont pollués, que nous respirons un
air irrespirable, que nous mangeons une nourriture contaminée.
Mollesse d'un côté, horreur de l'autre. Je comprends la tentation de
certains groupes chrétiens de se raidir, de se replier sur leurs
convictions - quelques valeurs fortes, en premier lieu l'honnêteté
en affaires, la famille, la relation homme-femme, le bien commun,
l'Europe, la solidarité -, qu'ils affirment et défendent en bravant
les caricatures et la dérision.


Voila, pluralisme oui mais retour au RACINES ; a l'Ethos National (En Allemand HEIMAT de triste mêmoire).

De plus l'offensive traditionnaliste s'est poursuivie avec le Pape qui revient aux exorcisme pour chasser les démons. (Article de Libération). pour les vieux comme moi qui avait vus les changements et cotoyés dans les luttes les chrétiens engagés dans le concile Vatican II. Quelle réaction.

Au fait moi je me vois bien dans les libertaires, mais toi tu est un APOCALYPTICIEN Sad((lol))): NIHILISTE

Pourquoi je dis propagande, l'information consiste dans un pays ou la presse est plusraliste de donner des outils de réflexion. La on asséne comme une vérité révélée le point de vue d'une personne. On croirait lire L'HUMANITE des années 60.

JCB



_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada

Contenu sponsorisé

Re: PROPAGANDE

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 25 Mai 2018, 07:06