Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Aujourd'hui à 00:02 par Methos

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 22:25 par Jean-François

» Dhammapada
Hier à 19:21 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 08:51 par manila

» Présentation rom5991
Jeu 19 Avr 2018, 22:12 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Ven 06 Avr 2018, 07:11 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

» Toutes les larmes sont salées
Dim 18 Mar 2018, 10:21 par Ortho

» Le faisan - parabole commentée
Sam 17 Mar 2018, 11:21 par manila

» What is true love?
Ven 16 Mar 2018, 13:56 par Disciple laïc

» Somā Sutta — La bhikkhouni Somā —
Jeu 15 Mar 2018, 08:13 par Disciple laïc

» Lignée ininterrompue depuis le Bouddha ?
Mer 14 Mar 2018, 21:14 par Pema Gyaltshen

» Animal Aid Unlimited, India
Mer 14 Mar 2018, 20:59 par Disciple laïc

» Non-attachement aux vues
Mer 14 Mar 2018, 20:18 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 27 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 26 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Methos


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94896 messages dans 11003 sujets

Nous avons 4185 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Methos

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4863)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2256)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Une tête jaune au Tibet

Partagez
avatar
micka
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 256
Age : 45
Contrée : Bordeaux
Arts & métiers : électricien
Disposition de l'Esprit : Tai-Chi-Chuan, Randonnée, Photo, Vélo, Informatique
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/08/2007

Une tête jaune au Tibet

Message par micka le Dim 03 Fév 2008, 10:54



Une tête jaune au Tibet

Je bois du vert, du vert. Je bois les ruisseaux scintillants des vallées. Je bois un désert de collines vertes. Dans la prairie, on regarde passer les nuages en écoutant piailler les oiseaux. Dans la prairie un homme s’éloigne du groupe allongé dans l’herbe après le dîner. Il part chercher les bêtes à l’ouest.

C’’est mon premier voyage au Tibet. Quoique, est-ce que ça compte quand on voyage dans le ventre de sa mère ? Je suis une tête jaune, je suis un bébé de 6 mois.

Cette année, je rencontre d’abord mon oncle de Xining. Il a les cheveux longs, c’est un grand Ngakpa ; mon père m’a déjà raconté la vie des Ngakpas, les pratiquants laïques.

Ils se réunissent souvent pour pratiquer. Le 10 de chaque mois (lunaire) est un jour important pours eux. Cette fois-ci, ce jour tombe une semaine après mon arrivée. Alors mes parents demandent à quatre Ngakpas dont deux sont mes oncles, de faire une pratique spécialement en mon honneur. Du matin au soir, il récitent des prières, jouent du tambour et de la cloche, s’arrêtant seulement deux fois pour manger les bons plats de la femme de mon oncle.

Ces prières doivent m’apporter protection, longue vie, bonheur, etc…

Après avoir jeté un coup d’œil à leur séance, je me remets à dormir ; bercée par le son du rituel, je ne me réveille pratiquement pas.
Mais lorsqu’ils sont prêt à partir, je suis tout sourire, et eux, ont visage lisse, reposé, comme lavé, ils irradient.
Nous partons bientôt pour la montagne. Tant mieux, Xining est bruyante, chaude et un peu enfumée, une ville nouvelle chinoise où il ne reste plus rien de l’ancienne capitale tibétaine de l’Amdo.

On part pour Malho. Chargé d’un bien précieux : un cœur de lièvre. C’est ma grand-mère qui nous l’a demandé. Après ce long voyage, un dîner des meilleurs momos de la création s’imose (pas pour les bébés toutefois, jusqu’à présent je n’ai rien goûté d’autre que le lait maternel). Et puis ma grand-mère fait cuire le cœur de lièvre et me le donne à manger… elle est la première personne à me donner à manger un aliment autre que le lait « home-made ». Au Tibet, on choisit avec soin la première personne qui donnera à manger à un enfant car elle donne aussi son propre caractère au bébé. L’aliment est aussi choisi pur sa signification symbolique : le lièvre a la nature du Bouddha. Il ne tue pas les autres animaux, et il mange ce que les autres ne veulent pas. Il est gentil et actif (qualité importante pour les femmes…mon cousin, San-san a mangé un cœur de yak pour le courage et la force, mais je trouve qu’il pleure beaucoup).

On dit aussi que la forme qu’on voit sur la lune est un lièvre, un petit bouddha qui brille pour tout le monde même la nuit. Et me voilà à 23h, même pas fatiguée, à 3600m d’altitude, même pas malade, à suçoter un bout de cœur de lièvre cuisiné par ma grand-mère… Petit à petit, on se fait au rythme régulier de la vie à Malho. Lever tôt, toilette de chat, tsampa et thé au lait de Dri (femelle du yak). Un petit déjeune qui vous envoie direct faire une sieste digestive… Et le soir, au lit de bonne heure. Et le lendemain, on recommence. Parfait.
Un dimanche, nous partons en famille pour les montagnes de Chabdrak. Les hautes montagnes dentelées, posées sur le haut plateau, comme une couronne sur la tête d’une géante allongée sous les cieux. Ces montagnes fascinent autant de loin que de près.

Arrivées à leurs pieds, après une route chaotique et merveilleuse le long d’une large rivière scintillante, mon père raconte : « là, c’est la tête du tigre, là c’est celle de l’ours et en face, celle du lion, d’où le nom du lieur : Tan go Tomb go San go ».

Nous picniquons au bord de la rivière qui nous a mené jusqu’ici. Les poissons sauvages viennent à nous espérant des miettes peut-être.
« Cet endroit est la demeure d’au moins 100 000 Nagas. Ici, les tibétains protègent les plantes et les arbustes et ne tuent pas les poissons pour ne pas offenser ou déranger les Nagas. « C’est aussi un des lieux où les médecins tibétains viennent ramasser les plantes qui serviront à la fabrication des fameux médicaments tibétains.

C’est l’heure de ma tsampa. Calée sous le coude de ma grand-mère, je ne peux qu’ouvrir la bouche en la regardant me chanter que ‘les pauvres sont revenus sur terre pour tendre le bol tous ensembe ».

J’aurai aimé rester là plus longtemps mais il faut repartir. Le soleil a déjà commencé sa course avec la nuit.

Le lendemain matin, dans la cuisine aux murs sans peinture, nus comme l’hiver, le poile chauffe. Je les regarde avidement : ce poile, ces murs… Je pense que mes yeux vont les user à force de les regarder ; et qu’ils sont tout prêt de disparaître. Et qu’aucune photo ne pourrait prolonger leur vie.

P.S Selon une dépêche de la BBC du 2 octobre 2007. Le gouvernement chinois délocalise les nomades de la région de l’Amdo pour protéger les sources de nombreux fleuves importants qui aliments la Chine en eau potable. Les nomades n’ont pas le choix, ils sont obligés d’abandonner leurs terres, d’accepter les maisons de ville qu’on leur offre et de vendre leurs troupeaux à l’abattoir. Le programme prévoit de déplacer 60 000 personnes d’ici la fin de l’année et encore 40 000 d’ici 2010. Il est vrai qu’ils n’avaient pas la télé dans leur tente que cela constitue un réél danger pour l’écosystème de la région.

Tête jaune.

Source : Bouddhisme Actualités de décembre 2007


_________________
Paix, Santé et Bonheur

http://mickael.g33.free.fr
avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2311
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par Karma Yönten Dolma le Dim 03 Fév 2008, 12:26

Qu'en est t-il du karma du gouvernement chinois !!! Tant d'accumulations de mal envers le peuple tibétain... Je rentre parfois dans une colère qui est bien stérile ! Quand laisseront-ils ce peuple en paix Question Crying or Very sad

Merci pour ta merveilleuse histoire Micka.


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6836
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par Karma Trindal le Dim 03 Fév 2008, 12:32

La question que je me pose est: "Que pouvons nous faire concrètement pour aider ces gens?" cela me désole...
quelqu'un peut répondre à ma question?

Bonne journée à tous :*Bouddhisme7:


_________________

avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2311
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par Karma Yönten Dolma le Dim 03 Fév 2008, 12:47

Je ne le sais pas Karma Trindal ! Ca me désole aussi !

Si seulement tous les autres gouvernements décidaient de mettre un terme a ce harcellement continuel ! La vie n'était-elle pas faite pour vivre en harmonie les uns avec les autres ? Je ne comprendrais jamais comment on peut faire un tel mal a des êtres tel qu'ils soient !


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
avatar
Invité
Invité

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par Invité le Dim 03 Fév 2008, 18:11

je ne vais pas rallumer ce débat, mais il me semble que si déjà tous les bouddhistes du monde entier pouvaient refuser de regarder les JO à la télé...

en plus je viens de lire qu'ils voulaient faire partir la flamme du sommet de l'everest...
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6836
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par Karma Trindal le Dim 03 Fév 2008, 18:25

Mais je ne cautionne ni ne regarde les JO! ::32:

Comment ça faire partir la flamme au sommet de l'Everest? Tu peux nous en dire plus, Michel?


_________________

avatar
micka
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 256
Age : 45
Contrée : Bordeaux
Arts & métiers : électricien
Disposition de l'Esprit : Tai-Chi-Chuan, Randonnée, Photo, Vélo, Informatique
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/08/2007

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par micka le Dim 03 Fév 2008, 18:35

Merci Michel pour l'info, voici ce que je viens de trouver
un article du journal Le Monde

Un jour de mai 2008, trois mois avant l'ouverture des Jeux de Pékin, un alpiniste chinois doit brandir la flamme olympique au sommet de l'Everest, à 8 848 mètres d'altitude. Grâce aux équipes de la CCTV, ce temps fort du compte à rebours des JO 2008 pourra être retransmis en direct dans le monde entier.

Pékin ne laissera rien au hasard pour que la réussite soit complète et que le symbole ait toute la portée voulue. Selon le plan approuvé par le CIO, ce "défi aux capacités humaines, sommées en quelque sorte d'atteindre de nouveaux sommets de courage et d'endurance" permettra de "transmettre un message de paix et d'amitié et partager la joie et la passion des Jeux avec le monde entier". Le monde verra donc la torche olympique briller sur Qomolangma, le sommet de la Chine et du monde. Après avoir "mis en valeur les paysages du Tibet", la torche poursuivra son "itinéraire de la concorde", portée par près de 22 000 volontaires à travers une centaine de villes chinoises, pour atteindre Pékin le 8 août, jour de la cérémonie d'ouverture.

A première vue, c'est limpide comme l'air des hautes altitudes. Mais quand on y regarde de plus près, le projet se révèle à la fois complexe et pas aussi désintéressé que l'idéal olympique.

Le premier obstacle est d'ordre physique. Au sommet de l'Everest, la pression atmosphérique est trois fois plus faible qu'au niveau de la mer, une flamme s'essouffle aussi sûrement qu'un homme. Les techniciens de China Aerospace ont donc imaginé de placer la torche sous "assistance respiratoire". De même que les alpinistes chargés de la porter sur le Toit du monde utiliseront de l'oxygène en bouteille, la flamme olympique sera alimentée par un mélange de propane et d'oxygène. Mais comme ce brûleur produirait la même flamme bleue et peu photogénique qu'un réchaud à gaz, une deuxième rasade d'oxygène sera "vaporisée" dessus pour produire une belle lumière jaune. Après essais, le Comité d'organisation assure que la torche pourra résister à des vents de 65 km/h - un seuil souvent franchi sur les pentes supérieures de l'Everest...

Une fois réglée la question de l'outil, reste un petit casse-tête logique. Le capitaine Wang Yongfeng, chef de l'équipe des alpinistes, a annoncé que le relais "commencerait à 8 300 mètres d'altitude". Comment l'ascension peut-elle "démarrer" à une altitude où aucun hélicoptère n'est capable de se poser ? La solution est un petit tour de passe-passe : après avoir été allumée à Olympie, la flamme va se dédoubler à son arrivée à Pékin, le 31 mars. Une première torche partira pour un tour du monde d'un mois, tandis que son clone gagnera le camp de base de l'Everest puis se mettra en position au dernier camp, à 8 300 m. Une fois la flamme de retour en Chine, le 4 mai, le relais pourra s'arrêter à tout instant pour ouvrir la parenthèse himalayenne. Le jour J, quand les conditions météo seront bonnes, les caméras de CCTV suivront en direct l'ascension vers le Toit du monde, puis sa descente jusqu'à Lhassa, où la torche numéro 2 attendra le passage de la torche numéro 1.

L'ascension du Toit du monde n'est certes plus l'aventure qu'elle resta pendant le premier quart de siècle suivant la victoire de Tenzing et Hillary. Mais elle reste aléatoire. Pour assurer le succès, les organisateurs ont un atout : la logistique. Depuis une quinzaine d'années, le versant chinois de l'Everest est "occupé" chaque printemps par des expéditions commerciales qui sécurisent la montagne avec l'aide de sherpas venus du Népal et, de plus en plus, du Tibet.

Cette mécanique est bien rôdée : installées dans des camps de base tout confort, commandant leurs légumes frais par téléphone portable dans la ville tibétaine voisine, ces expéditions emmènent jusqu'à 80 % de leurs clients au sommet. Plus de 600 alpinistes ont réussi l'Everest en 2007. Cet automne, le guide néo-zélandais Russell Brice, l'un des plus expérimentés des tour-opérateurs du Toit du monde, est passé à Pékin pour régler l'organisation de cette saison particulière. Comme chaque année, il dépensera 30 000 dollars pour que son équipe de 30 sherpas équipe la montagne, de la base jusqu'au dernier mètre, d'une ligne de vie ininterrompue : 10 km de cordes fixes. A Pékin, il a obtenu l'autorisation de rester présent à l'Everest ce printemps. Il collaborera avec les 80 alpinistes chinois du team olympique pour équiper la montagne, puis une fois l'opération flamme achevée, le business reprendra comme d'habitude, chaque client des autres expéditions acquittant un "péage" de 100 dollars pour l'utilisation des cordes fixes.

Au pied de l'Everest, il y aura des tonnes de matériel de diffusion acheminées par camion, des antennes géantes pour le réseau de China Mobile, un radar, un ballon pour les prévisions météo... Les 100 km de piste menant au camp de base ont été transformées en quatre mois en une route moderne. Tout est prêt pour le show, en direct... ou presque. Les téléspectateurs chinois verront, comme d'habitude, les images en très léger différé : quelques secondes, le temps d'intervenir en cas d'imprévu.

Une répétition générale de l'opération Everest a été organisée en secret au printemps 2007. Avec succès, à un détail près. Le 25 avril, trois jeunes militants américains de Students for a Free Tibet ont déployé au camp de base une banderole détournant le slogan olympique : "One world, one dream, free Tibet". L'un d'eux, portant sur son tee-shirt orange "Non à la flamme au Tibet", a allumé une "torche de la liberté" et entonné l'hymne national tibétain. La date n'avait pas été choisie au hasard. Le 25 avril était le jour du 18e anniversaire du panchen lama, le second plus haut dignitaire du bouddhisme tibétain, détenu depuis l'âge de 6 ans. "Le gouvernement chinois espère utiliser les Jeux pour dissimuler la brutalité de son occupation du Tibet et se faire accepter sur la scène internationale comme un pouvoir moderne, expliquent les militants sur leur site Internet. Le mont Everest n'est pas en Chine, il est au Tibet, tout près de l'endroit où des garde-frontières chinois ont tiré sur des réfugiés tibétains en septembre dernier" (une jeune femme avait été tuée). Les militants ont été arrêtés, puis expulsés. Après avoir récidivé cet été en déployant une banderole sur la Grande Muraille, les militants ont promis de ne pas en rester là : "La Chine peut s'attendre à des protestations de même nature avant et pendant les jeux."

Pékin est prêt à tout pour diffuser des images de "concorde" lors des "jeux du peuple". Le cyberdissident Jing Chu avait écrit des articles contre la tenue à Pékin des "Jeux olympiques menottés, qui n'apporteront que du malheur à la population". Il a été arrêté le 20 décembre 2007 pour "subversion du pouvoir de l'Etat" et risque plusieurs années de prison.

source


_________________
Paix, Santé et Bonheur

http://mickael.g33.free.fr
avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2311
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par Karma Yönten Dolma le Dim 03 Fév 2008, 18:56

Je ne cautionne pas non plus !!
Si au moins l'argent de ces J.O servait pour les plus ceux qui en ont besoin !
Mais non, tout ceci n'est qu'illusion, orgueil, puissance et fièreté bien mal placé !
Depuis quand doit-on torturer, tuer pour obtenir...
Assoiffé de pouvoir voilà ce que ce gouvernement est ! Tout ceci n'est que poison. Mad


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
avatar
Invité
Invité

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par Invité le Dim 03 Fév 2008, 22:07

autre info...

J.O. 2008 : LE DISSIDENT HU JIA A ÉTÉ INCULPÉ DE SUBVERSION


vendredi 1er février 2008
http://karuna.anussati.org/spip.php?breve221#forum1112


Dans un texte écrit avec Teng Biao, un de ses amis
professeur de droit, et publié en septembre, Hu Jia s’inquiétait du
non-respect par Pékin de ses engagements en faveur d’une plus grande
ouverture, qui avaient été faits pour obtenir l’organisation des JO.


« Peut-être que vous viendrez à Pékin au moment des
jeux Olympiques, vous verrez des gratte-ciels, de larges avenues, des
installations sportives modernes et des habitants enthousiastes. Ce
sera la réalité, mais seulement une partie, comme lorsqu’on regarde un
iceberg », écrivaient-ils.


« Vous ne savez peut-être pas que cet enthousiasme, ces
sourires, cette harmonie et cette prospérité sont fondés sur
l’injustice, les larmes, l’emprisonnement, la torture et le sang »,
poursuivaient les deux hommes, tout en espérant néanmoins que les Jeux
apportent aux Chinois « la paix, l’égalité, la liberté et la justice ».


« Nous prions pour que les JO se déroulent dans une Chine libre », concluaient-ils.
article complet ici
http://karuna.anussati.org/spip.php?breve221#forum1112

que faire pour cet activiste non violent et pour le peuple chinois?
si tous les bouddhistes du monde pouvaient eteindre leur poste de tele qq minutes avant la cérémonie d'ouverture et ne plus le rallumer ensuite

cela ferait de sacrées pertes de recettes ...
avatar
aklista
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 42
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : lecture animaux meditations
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/09/2007

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par aklista le Lun 04 Fév 2008, 18:11

bonjour a tous

j ai entendu dire que certaines personne connues boycotter les j.o. entre autre le prince anglais charles a refuse de s y rendre

j espere de tout coeur qu'il sera suivi par beaucoup d autres
avatar
haiwei
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 920
Contrée : Nul
Arts & métiers : Nul
Disposition de l'Esprit : Nul
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2007

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par haiwei le Lun 04 Fév 2008, 20:58

je me désole aussi... non pas particulièrement pour les tibétains, mais pour le peuple du monde entier.

quand suis en larmes devant tous ces désarrois, je me demandais : que dois-je faire ? moi qui suis comme une petite goutte d'eau, ai-je la force encore de me battre sur cette terre ?

heureusement je récupère vite la sérénité, car il me semble que le bouddha m'a dit : gardes toujours l'espoir en toi ! fais seulement ce que tu peux faire mais avec une bonne sagesse dans ton coeur !

et c'est pour cela que je continue à m'approfondir dans cette voie de sagesse qui est bouddhiste.

QUE LE MONDE SOIE EN PAIX ! NAMO AMITAHA ! :*Bouddhisme7:
avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2311
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par Karma Yönten Dolma le Lun 04 Fév 2008, 21:17

Grande sagesse noble soeur ! ::36:


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
avatar
Invité
Invité

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par Invité le Dim 13 Avr 2008, 10:08

Je ne regarderai pas les jo a la téle.

Contenu sponsorisé

Re: Une tête jaune au Tibet

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 21 Avr 2018, 02:15