Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 22:37 par Jean-François

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Aujourd'hui à 21:32 par Methos

» Khandro Rimpoché
Aujourd'hui à 20:47 par manila

» Dhammapada
Aujourd'hui à 20:46 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 11:52 par manila

» Kyabdjé Dudjom Rinpoché: Le Miroir qui révèle ce qu'il faut adopter et ce qu'il faut abandonner
Hier à 19:31 par manila

» Présentation rom5991
Jeu 19 Avr 2018, 22:12 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Ven 06 Avr 2018, 07:11 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

» Toutes les larmes sont salées
Dim 18 Mar 2018, 10:21 par Ortho

» Le faisan - parabole commentée
Sam 17 Mar 2018, 11:21 par manila

» What is true love?
Ven 16 Mar 2018, 13:56 par Disciple laïc

» Somā Sutta — La bhikkhouni Somā —
Jeu 15 Mar 2018, 08:13 par Disciple laïc

» Lignée ininterrompue depuis le Bouddha ?
Mer 14 Mar 2018, 21:14 par Pema Gyaltshen

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Blutack, Methos, vaygas


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94908 messages dans 11003 sujets

Nous avons 4187 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est margorabby

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4869)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2259)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Les moudras

Partagez
avatar
Thoubten
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 50
Contrée : Centre
Disposition de l'Esprit : Pratiques & Travail
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/07/2007

Les moudras

Message par Thoubten le Mar 22 Avr 2008, 23:40

Bonjour à tous,

Est-ce que quelqu'un connaîtrais un site, une vidéo ou aurait un document expliquant assez clairement la positions et les mouvements des mains pour les différents moudras (offrandes, mandala,...) que l'on rencontre dans quasiment tous les rituels.

J'ai toujours pas mal de difficultés pour les mémoriser lors des initiations...

Merci d'avance pour votre aide.


_________________
> Mon site
avatar
Invité
Invité

Re: Les moudras

Message par Invité le Mer 23 Avr 2008, 08:48

dharmachakra moudra
moudra de l'enseignement

dhyana moudra
moudra de la méditation
abhaya moudra
moudra de la protection
bhumishparça moudra
moudra de "la prise à témoin de la terre"
varada moudra
moudra du don
avatar
Invité
Invité

Re: Les moudras

Message par Invité le Mer 23 Avr 2008, 09:05

Les Mudras





Introduction

Les "mudras" ("signe" en sanskrit) sont les positions symboliques des mains exprimant une conception spirituelle chez les hindous et les bouddhistes. En Inde, ils font traditionnellement partie de tout acte spirituel, en particulier la méditation. Les différentes postures des bras qui peuvent leur être associées s'appellent "hastas". Des visualisations, des affirmations et des mantras les accompagnent généralement. Les positions des doigts peuvent être les mêmes pour les deux mains ou au contraire différentes. Certains mudras ne diffèrent que d'une position de doigt.
Des variantes dans les noms et les positions précises des doigts existent selon les sources.

Les principaux mudras

Les yogis distinguent plus de 50 mudras. La trinité hindoue est associée à 6 mudras de base, et 4 de ceux-ci sont retrouvés dans les 6 représentations de Bouddha. Ces mudras sont fondamentaux sur le plan spirituel et prennent toute leur signification pour les êtres très évolués.
Au 20ème siècle, le yogi indien Satyananda les a décrit de manière à les mettre à la portée des pratiquants de hatha-yoga plus modestes.
Représentations physiques de concepts spirituels, les mudras ont aussi des actions remarquables sur le plan de la santé physique.

Mudra Jnana ou Vitarka


Rencontré dans une deux plus célèbres postures du Bouddha.
En hatha-yoga, dans la position du lotus,
paume des mains tournée vers le ciel et reposant sur les genoux.


Mudra Atmanjali ou Anjali


Geste de la prière, mains contre le coeur.
Universel (hindouisme, christianisme notamment).


Mudra Dhyani


Rencontré dans une deux plus célèbres postures du Bouddha.
La main gauche est dans la main droite, les pouces se touchent.


Mudra Abhaya


Geste de protection.
Exemple avec Saï Baba.


Mudra Bhumiparsha


Geste où la Terre est prise à témoin, posture très célèbre de Bouddha;
la main droite est dirigée vers la Terre, tandis que la main gauche
est sur le plexus solaire.


Mudra Varada

avatar
Invité
Invité

Re: Les moudras

Message par Invité le Mer 23 Avr 2008, 09:06

Mudra Varada


Geste de miséricorde, exaucement de voeux.
Pour accompagner un pardon.


Mudra Vajrapradama


Geste de la confiance inébranlable.
A utiliser pour se donner confiance, dans des situations
difficiles, lors d'un entretien, d'une conférence.


Mudra Ksepana


Geste de lâcher et d'élimination.
Pour se libérer des énergies négatives.
A ne tenir que pendant 10 respirations profondes.


Mudra Uttarabodhi


Geste de l'illumination suprême.
Les index pointent vers le ciel et les pouces vers le plexus solaire.
Reliance avec l'environnement et l'univers.


Mudra Lotus


Geste de pureté du coeur.
Les index et les pouces seuls se touchent.
Pour s'ouvrir à la nature, au divin.
Visualiser en même temps une fleur de lotus qui s'ouvre lentement.


Mudra Apan-Vayu


Geste de secours en cas de crise cardiaque, et à titre de prévention.
Considéré comme très efficace. Pour les deux mains.
L'index est replié et touche la base du pouce.
Le majeur et l'annulaire touchent le bout du pouce.
Le petit doigt est tendu.


Mudra Akini


Beaucoup de personnes l'utilisent spontanément en effectuant
un travail intellectuel, dans une attitude de réflexion, de recherche.
En occident, il a fait l'objet d'études: il permet
l'échange entre les deux hémisphères cérébraux
et améliore la mémoire.


Mudra des articulations


Pour traiter les problèmes d'articulations.
Main gauche en haut du croquis (pouce et majeur)
et main droite en bas (pouce et annulaire).
Jusqu'à 6 fois par jour pendant 30 min.


http://pagesperso-orange.fr/revue.shakti/mudra.htm
avatar
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1310
Age : 58
Contrée : Marais salant de Guérande
Disposition de l'Esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Re: Les moudras

Message par karma younten zongmo le Mer 23 Avr 2008, 09:19

Merci pour cette belle page

Un moyen de couper les émotions lorsqu'elles submergent, ce qui arrive

Placer son ongle de pouce à la racine de l'annulaire et refermer les doigts

KYZ.


_________________
Conjuguer Aimer en Universalité
avatar
Thoubten
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 50
Contrée : Centre
Disposition de l'Esprit : Pratiques & Travail
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/07/2007

Re: Les moudras

Message par Thoubten le Mer 23 Avr 2008, 09:57

Quelle rapidité !

Merci beaucoup, mais ce n'est pas exactement les moudras que je cherche, même si ceux-là me seront bien utiles aussi.

Je parlais des mouvements des mains/doigts lorsque l'on fait les 7 offrandes aux déités lors des rituels tels que Mahakala, Tara, Bouddha de Médecine, et presque tout les autres. Ainsi que l'offrande au Mandala de l'Univers ou l'on entrecroise les doigts, paumes vers soit.


_________________
> Mon site
avatar
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1310
Age : 58
Contrée : Marais salant de Guérande
Disposition de l'Esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Re: Les moudras

Message par karma younten zongmo le Mer 23 Avr 2008, 10:01

Argum, Padé, Puppé, Aloké...

J'ai beau les faire devant l'écran, c'est ce que je peux faire de mieux et espère que quelqu'un trouvera une matérialisation...

Bonne journée à tous,

KYZ.


_________________
Conjuguer Aimer en Universalité
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6836
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Les moudras - Lama Tsultrim

Message par Karma Trindal le Mer 23 Avr 2008, 14:23



Science de l'esprit: Les moudras

Lama Tsultrim



Des gestes symboliques porteurs d'un sens. Lequel ?

Moudra, veut dire geste en sanscrit. Il s'en trouve surtout dans nombre de pratiques du vadjrayana. Ce n'est pas le cas dans la pratique courante de Tchenrezi, bien que les mains jointes au cœur dans le geste de la prière soient un moudra, mais il y en a de plus élaborés dans les pratiques de Tchenrezi à mille bras ou de Tara, par exemple. Les moudras sont l'expression du corps éveillé. Dans une pratique du vadjrayana, s'expriment les trois différentes portes : corps, parole et esprit. Cela se traduit par les moudras pour le corps, les mantras pour la parole, et les visualisations pour l'esprit. Les moudras, sont l'expression du corps. La posture elle-même, le fait d'être assis dans une posture particulière, est un moudra, mais il y a aussi les gestes, nombreux et variés. Certains expriment l'Eveil, d'autres les offrandes faites aux divinités plus ou moins souvent associées à un mantra. Par exemple le moudra de l'union est associé au mantra "benza samaza" : les mains croisées, droite sur gauche au niveau du cœur, représentent l'union des moyens habiles et de la sagesse, avec ou sans les instruments rituels correspondants, cloche et dordjé (la cloche, main gauche, signifiant la sagesse et le dordjé, main droite, la compassion). Le fait de croiser les mains, et parfois sans les instruments, est le symbole de l'union des moyens habiles et de la vacuité, sagesse et compassion, c'est à dire en réalité l'Eveil ultime. Souvent les bouddhas sont représentés faisant ces moudras, ce qui est le cas pour Dordjé Tchang, le Bouddha primordial. On fait aussi ce moudra, pendant Tara, au moment de l'invitation. Au cours de la pratique, à chaque mantra d'offrande, est associé le geste de cette offrande.
Ce sont des gestes très symboliques, mais qui pour autant renvoient à la réalité : pour l'offrande de l'eau à boire, les mains sont en aiguière, pour l'encens avec les doigts qui se ferment, c'est de l'encens qui se consume, pour offrir les lumières c'est une lampe à beurre, pour le parfum, on asperge de parfum l'espace en face de soi, pour les fleurs, elles semblent s'épanouir. Il est sûr que vu de l'extérieur, quand sans connaître leur signification, ces moudras peuvent paraître un peu bizarre. Ce sont en réalité des gestes qui soutiennent la visualisation. Pendant la récitation du mantra, en pensée, ces offrandes s'émanent de notre cœur vers les Bouddhas. Le geste est un soutien physique de ce qui se passe à l'intérieur.

Les comprendre et les inclure dans notre pratique

Dans une pratique de groupe, par exemple, si seul l'oumzé qui est celui qui mène la pratique, fait ces gestes symboliques, c'est suffisant. Ne pas les faire chez soi n'est pas important. Le plus important est de les faire en union avec l'esprit du Bouddha de notre pratique : pour Tara, par exemple, c'est unir notre esprit à l'aspect de compassion et d'amour de Tara. Le moudra de l'offrande du mandala représente l'offrande symbolique de l'univers c’est-à-dire de tout univers, représenté symboliquement par le mont Mérou au milieu, et les 4 continents autour. Ne sont pas représentés les continents terrestres mais les galaxies, dont notre terre est un sous-continent . Cela revient à offrir l'univers et tout ce qu'il représente, multiplié en esprit par des millions de fois, à tous les êtres éveillés. Ceci afin d'accumuler du mérite et d'aider les autres êtres à en accumuler eux mêmes. Ce n'est pas, bien sûr, une offrande réelle, elle se fait en esprit .
La réalité de ce que sont les moudras, et la capacité à être juste en les faisant, ne se réalisent qu'avec l'Eveil ultime. Donc, personne ne fait les moudras de façon juste et correcte et il rie faut pas s'en inquiéter. Le moudra en soi est une pratique et comme toujours un débutant est maladroit. C'est le fait de ne pas y arriver qui nous donne l'impression de mal faire, or il n'y a jamais de pratique mauvaise, l'essentiel est d'essayer. En tibétain "pratique" se dit nyamlen,
qui veut dire s'entraîner. Comme tout entraînement, au début, c'est une question de repères. Ce qui ne va pas, c'est de ne pas essayer. Sans se préoccuper, il faut faire ce qui est possible, de son mieux, sans chercher à tout comprendre immédiatement. Il n'y a pas d'explication vraiment conceptuelle des moudras. Comme toute pratique du vadjrayana, elle se comprend de l'intérieur, au fur et à mesure, c'est à dire avec l'entraînement.
Les moudras ne sont pas faits pour être "gracieux", ils sont gracieux en eux mêmes. Mais il est vrai qu'à force de les faire, il y a une grâce qui s'exprime, visible chez les grands lamas, spontanée et magnifique. Au bout d'un moment, en effet quelque chose se passe avec les moudras.
De façon plus grossière, ce sont des gestes qui sont excellents pour le corps, non seulement physique mais aussi subtil, car ils font travailler les courants d' énergie qui sont au niveau des poignets, du cœur etc. Par exemple, les poignets tournent toujours de la même façon. Cela nous est parfois très difficile à accomplir par manque d'agilité. Mais à force de les faire, la souplesse revient dans les articulations, le moudra purifie ou clarifie le courant des loungs (ou énergies subtiles) à l'intérieur du corps. Cette pratique purifie donc le corps mais aussi l'esprit au niveau des loungs, de façon très subtile.

Moudras et danse, expression

En fait dans le bouddhisme, il n'y a pas de séparation entre le corps et l'esprit, ce qui se passe au niveau du corps est aussi important que ce qui se passe au niveau de l'esprit et c'est pour cela que dans les pratiques du vadjrayana, le corps tout comme l'esprit est introduit directement dans l'essence pure, l'essence éveillée. Ces gestes symboliques parfaits sont bien l'expression de la perfection du corps.
Au niveau ultime, on pourrait les comparer à l'expression d'une danse spontanée. Un être éveillé a le corps complètement libre, délié. Sa félicité intérieure s’exprime aussi par son corps, soit par un moudra statique, une posture de méditation, soit par un moudra dynamique. Certains yidams sont en posture de méditation du lotus, complètement fermée, statique, comme Tchenrézi. D'autres sont déjà en mouvement, presque levés, avec la jambe avancée comme Tara, ou debout et en posture de danse comme Dordjé Pamo. L'énergie éveillée s'exprime au travers de différents mouvements, statiques ou très dynamiques. Les dakinis elles mêmes (l'aspect féminin des bouddhas) dansent, dit-on, dans l'espace. C'est la signification de leur nom : "celles qui dansent dans l'espace". Ce type de danse est aussi l'expression de la nature éveillée.
Guendune Rinpoché lui même se mettait souvent à danser spontanément devant nous, tout en chantant des chants de réalisation, quand nous étions en retraite. C'était pour nous absolument extraordinaire que d'être les témoins de l'expression de sa joie intérieure. Ces danses sont l'expression de la nature éveillée du corps, de la parole et de l'esprit.
Elles étaient, comme les moudras, enseignées en Inde ou au Tibet. Nous n'avons pas encore vraiment reçu, en Occident, toutes les instructions et transmissions des gestes très codifiés de la danse qui se pratiquait dans les monastères. Il pourrait sembler que ce soit des codes artificiels, en réalité c'est le contraire. Ce sont les bouddhas eux-mêmes qui ont exprimé leur joie par une danse, spontanément au départ qui, ensuite, a été codifiée par les disciples afin d'être reproduite. Au Tibet, ces danses sacrées étaient en général toujours dansées par des lamas. Mais il y a aussi la danse spontanée: danse du yogi, danse de réalisation. Quand elles sont exécutées par des lamas réalisés, ce n'est pas ordinaire car, tout en dansant, ils chantent des chants de vadjra, c'est à dire des chants éveillés, et sont visiblement plongés dans la félicité. C'est magnifique !

Source:


_________________


Contenu sponsorisé

Re: Les moudras

Message par Contenu sponsorisé

    Sujets similaires

    -

    La date/heure actuelle est Sam 21 Avr 2018, 23:12