Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

La conscience Croppe10 Études, Pratiques & Compassion

La conscience 5127b810

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle


...

Brave
Le navigateur qui monte
+ Surfez sans publicité !
+ Centré sur la vie privée
+ Rapidité de navigation
+ Modèle de récompense
BAT

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
La conscience EmptyHier à 19:07 par Yeshé Kunga

» Le Sûtra de Vimalakîrti : Présentation générale
La conscience EmptyHier à 13:04 par Disciple laïc

» Le symbole du labyrinthe depuis la nuit des temps
La conscience EmptyDim 31 Mai 2020, 15:07 par Mila

» Un peintre belge: René Magritte
La conscience EmptyDim 31 Mai 2020, 14:17 par Mila

» La place de la foi dans le bouddhisme Vajrayana (rediffusion)
La conscience EmptyDim 31 Mai 2020, 11:03 par Disciple laïc

» Coronavirus: interdépendance entre les nations, entre les humains , entre humains et animaux .....
La conscience EmptyJeu 28 Mai 2020, 13:07 par Karma Tsultrim Jyurmé

»  Dans le confort et l'aise - extrait (Longchenpa)
La conscience EmptyMer 27 Mai 2020, 18:31 par Ami

» Qui est vraiment l'homme de couleur ?
La conscience EmptyMar 26 Mai 2020, 11:46 par Minako

» Deux kilos deux , Gil Bartholeyns
La conscience EmptyLun 25 Mai 2020, 16:54 par Minako

» La vue et l'action justes ou comment réagir ?
La conscience EmptyLun 25 Mai 2020, 13:56 par Disciple laïc

» Se soigner vegan, naturellement...
La conscience EmptyLun 25 Mai 2020, 11:25 par Minako

» Les voeux de Bodhisattva
La conscience EmptyDim 24 Mai 2020, 12:17 par Mila

» Enseignement sur la pratique de Chenrezi , par Lama Rinchen Palmo
La conscience EmptySam 23 Mai 2020, 12:49 par Mila

» Lâcher Prise par Arnaud Desjardins
La conscience EmptySam 23 Mai 2020, 11:49 par Mila

» la posture de zazen et kinhin
La conscience EmptySam 23 Mai 2020, 08:46 par vaygas

» Conseils de Kalou Rimpoché pour une retraite solitaire
La conscience EmptyVen 22 Mai 2020, 16:11 par Mila

» Initiation de Avalokiteshvara les 29 et 30 mai , par le Dalaï Lama , en direct .
La conscience EmptyMar 19 Mai 2020, 11:40 par Mila

» Kagyu Meunlam France 2020 à la Pagode de Vincennes
La conscience EmptyDim 17 Mai 2020, 12:11 par Mila

» Parcours de femmes : Le bouddhisme, une voie d’optimisme
La conscience EmptyDim 17 Mai 2020, 10:51 par Disciple laïc

» Protéger les chats du président de la chasse...
La conscience EmptySam 16 Mai 2020, 15:17 par Minako

» Rêves réccurents 26 caractères
La conscience EmptySam 16 Mai 2020, 14:57 par Minako

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
La conscience EmptySam 16 Mai 2020, 13:57 par naturopatie

» Enseignements du Dalaï Lama en direct sur le web , les 16 et 17 mai 2020
La conscience EmptySam 16 Mai 2020, 09:34 par Mila

» Besoin de soutien par les prières
La conscience EmptyVen 15 Mai 2020, 22:29 par Disciple laïc

» Présentation: Bonjour à tous !
La conscience EmptyVen 15 Mai 2020, 15:30 par vaygas

» Les blaireaux, ces héros si discrets
La conscience EmptyJeu 14 Mai 2020, 18:15 par Karma Yéshé

» Humour et déconfinement au quotidien
La conscience EmptyJeu 14 Mai 2020, 13:49 par Minako

» La pacification des MAMOS, contre les maladies infectueuses
La conscience EmptyJeu 14 Mai 2020, 10:36 par Pema Gyaltshen

» Bhoutan, le bonheur national brutal ?
La conscience EmptyMer 13 Mai 2020, 22:04 par Mila

» "Pour une relance économique intégrant la protection des animaux et de l'environnement.
La conscience EmptyMer 13 Mai 2020, 20:39 par Karma Yéshé

» Petit incident : signe ou hasard
La conscience EmptyMar 12 Mai 2020, 17:57 par Ahcia

» Confinement et vie quotidienne
La conscience EmptyDim 10 Mai 2020, 17:05 par Minako

» Les balades en foret vont recommencer
La conscience EmptyDim 10 Mai 2020, 16:31 par Minako

» Envers vos pensées, soyez comme le lion, pas comme le chien
La conscience EmptyDim 10 Mai 2020, 16:04 par Mila

» Au nom du Covid-19, les lobbies s'attaquent aux règles envirronementales
La conscience EmptySam 09 Mai 2020, 20:06 par Karma Yéshé

» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
La conscience EmptyVen 08 Mai 2020, 15:49 par Minako

» Fermer les marchés humides / Pétition
La conscience EmptyJeu 07 Mai 2020, 13:07 par Mila

» Petition contre l abattage d un arbre
La conscience EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:59 par Karma Yéshé

» Bouddha Purnima 2020 dans le monde
La conscience EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:28 par Mila

» Une vidéo dont le début me met mal à l'aise...
La conscience EmptyMer 06 Mai 2020, 14:10 par Ahcia

» Nous sommes remplis de violence
La conscience EmptyMer 06 Mai 2020, 12:35 par Mila

» Même si cela paraît irréalisable ....
La conscience EmptyDim 03 Mai 2020, 09:58 par Mila

» Les choses a faire si vous trouvez des oiseaux blesses
La conscience EmptyDim 03 Mai 2020, 08:21 par Karma Yéshé

» Question concernant les cinq agrégats d'attachement
La conscience EmptySam 02 Mai 2020, 22:47 par Disciple laïc

» Prières pour que cesse la pandémie
La conscience EmptyVen 01 Mai 2020, 10:00 par Pema Gyaltshen

» Le Zen et les Écritures - 1/2 et 2/2
La conscience EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:43 par Minako

» Citations de George Bernard Shaw
La conscience EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:33 par Minako

» La présence d'un maître spirituel
La conscience EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:58 par Mila

» Faire un masque facial en tissu à la maison
La conscience EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:25 par Mila

» Prière pour Lama TEUNZANG.Montchardon.
La conscience EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:02 par Ortho

» Coronavirus: les animaux reviennent dans des rues désertées par l'homme .
La conscience EmptyJeu 30 Avr 2020, 10:26 par Minako

» Un lien intéressant pour ceux qui aiment les hirondelles
La conscience EmptyMer 29 Avr 2020, 16:23 par Minako

» Meilleure pièce pour l'autel et la méditation
La conscience EmptyMar 28 Avr 2020, 18:15 par vaygas

» Face à la pandémie : action, amour et compassion
La conscience EmptyMar 28 Avr 2020, 17:15 par Minako

» Le mouvement est l'essence même des choses
La conscience EmptyMar 28 Avr 2020, 12:50 par Ami

» Le Dalaï Lama , icône spirituelle
La conscience EmptyMar 28 Avr 2020, 12:16 par Mila

» Thaïlande : reportage sur l'aide des temples à la population
La conscience EmptyLun 27 Avr 2020, 23:55 par Ortho

» Heureux anniversaire , Vaygas !
La conscience EmptyLun 27 Avr 2020, 23:48 par Ortho

» L'interférence de l'humain sur la biodiversité , cause de pandémies .
La conscience EmptyDim 26 Avr 2020, 13:23 par Minako

» L'aide alimentaire , victime collatérale du covid19.
La conscience EmptyDim 26 Avr 2020, 09:47 par vaygas

» La mémoire traumatique - Muriel Salmona
La conscience EmptySam 25 Avr 2020, 21:46 par Minako

» Voyagez gratuitement et sans risques avec votre esprit
La conscience EmptyMar 21 Avr 2020, 08:13 par Pema Gyaltshen

» Une cure de silence par une nonne zen
La conscience EmptyLun 20 Avr 2020, 14:18 par Karma Yéshé

» Stop aux derives de la chasse.
La conscience EmptyLun 20 Avr 2020, 14:16 par Karma Yéshé

» Regardez en direct les jolis bb faucons
La conscience EmptyDim 19 Avr 2020, 17:13 par Minako

» Fabriquer un hôtel à insectes
La conscience EmptyDim 19 Avr 2020, 15:25 par Karma Yéshé

» Une maison pour les hérissons
La conscience EmptyDim 19 Avr 2020, 14:43 par Karma Yéshé

» Prochain Shangpa Mönlam en Bourgogne , dirigé par Kalou Rimpoché
La conscience EmptyDim 19 Avr 2020, 10:35 par Mila

» Poerre Rabhi s inspirer de la nature
La conscience EmptyDim 19 Avr 2020, 08:47 par Karma Yéshé

» Enseignements Zen Sôtô
La conscience EmptyDim 19 Avr 2020, 08:35 par Karma Yéshé

» Question: Comment allez-vous tous?
La conscience EmptyDim 19 Avr 2020, 08:32 par Karma Yéshé

» Pratique de Base, la compassion de Chenrezik
La conscience EmptySam 18 Avr 2020, 20:26 par Karma Yéshé

» Prochains Shangpa Mönlams 2020
La conscience EmptySam 18 Avr 2020, 20:24 par Karma Yéshé

» L'impermanence est comme un ami
La conscience EmptySam 18 Avr 2020, 20:23 par Karma Yéshé

» Plutôt vidéo du jour
La conscience EmptySam 18 Avr 2020, 20:18 par Karma Yéshé

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 103885 messages dans 12151 sujets

Nous avons 4429 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Perfid777

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7647)
La conscience Bar_leftLa conscience BarLa conscience Bar_right 
Karma Trindal (7080)
La conscience Bar_leftLa conscience BarLa conscience Bar_right 
petit_caillou (4776)
La conscience Bar_leftLa conscience BarLa conscience Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
La conscience Bar_leftLa conscience BarLa conscience Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
La conscience Bar_leftLa conscience BarLa conscience Bar_right 
MionaZen (3353)
La conscience Bar_leftLa conscience BarLa conscience Bar_right 
Karma Yéshé (3197)
La conscience Bar_leftLa conscience BarLa conscience Bar_right 
vaygas (2755)
La conscience Bar_leftLa conscience BarLa conscience Bar_right 
Mila (2501)
La conscience Bar_leftLa conscience BarLa conscience Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
La conscience Bar_leftLa conscience BarLa conscience Bar_right 

Les posteurs les plus actifs du mois

Le Deal du moment : -38%
-38% sur la barre de son Yamaha YAS-108 (ODR 15€)
Voir le deal
184.99 €
Le Deal du moment : -35%
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – ...
Voir le deal
81 €

La conscience

Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7080
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet La conscience

Message par Karma Trindal le Dim 25 Mai 2008, 10:01

La conscience Article_211917


La conscience


La conscience est une réaction, une réponse, qui a pour base une des six facultés (oeil, oreille, nez, langue, corps et esprit) et qui a pour objet un des phénomènes extérieurs correspondants (formes visibles, sons, odeurs, saveurs, choses tangibles et objets mentaux, c'est-à-dire les idées et pensées). Par exemple, la conscience visuelle (cakkhu-vinnana) a pour base l'oeil et pour objet une forme visible. La conscience mentale (mano-vinnana) a pour base l'organe mental (manas) et l'idée ou la pensée (dhamma) pour objet. Il en est de même pour la conscience liée aux autres facultés. Ainsi donc, comme la sensation, la perception et la volition, la conscience a six formes en relation avec les six facultés intérieures et en correspondance avec les six sortes d'objets extérieurs .
Il faut bien comprendre que la conscience ne reconnaît pas un objet, elle est seulement un acte d'attention, d'attention à la présence d'un objet. Quand l'oeil entre en contact avec une couleur, le bleu par exemple, la conscience visuelle apparaît qui n'est simplement qu'attention à une couleur (le fait de s'aviser de la présence d'une couleur) ; mais elle ne reconnaît pas que c'est du bleu. Il n'y a pas de reconnaissance à ce stade. C'est la perception qui reconnaît que la couleur est bleue. Le terme « conscience visuelle » est une expression philosophique qui répond à la même idée que celle exprimée par le terme ordinaire de «vision ». « Voir », en effet, ne veut pas dire « reconnaître » ; on peut faire la même observation pour chacune des autres formes de conscience.
II faut répéter que d'après la philosophie bouddhiste, il n'y a pas d'esprit permanent, immuable, qui puisse être appelé «soi », « âme » ou « ego », par opposition à la matière et que la conscience (vinnana) ne doit pas être considérée comme esprit par opposition à la matière. On doit particulièrement insister sur ce point parce que la notion erronée que la conscience est une sorte de Soi, ou d'Ame qui se maintient, formant une essence permanente, tout au long de la vie, a persisté depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours.
Un des disciples de Bouddha, nommé Sati, soutenait que le Maître avait enseigné : « C'est la même conscience qui transmigre et qui erre.» Le Bouddha lui demanda de lui expliquer ce qu'il entendait par « conscience ». La réponse de Sâti est classique : « C'est ce qui exprime, sent, éprouve les résultats des actions bonnes et mauvaises ici et là. »
« A qui m'avez vous entendu enseigner la doctrine de cette façon, O stupide ? N'ai-je pas, de beaucoup de manières, expliqué la conscience comme naissant de conditions ? Il n'y a pas de naissance de la conscience sans conditions. » Et le Bouddha se mit alors à expliquer la conscience en détail : « La conscience est nommée suivant la condition à cause de laquelle elle prend naissance : à cause de l'oeil et des formes naît une conscience et elle est appelée conscience visuelle ; à cause de l'oreille et des sons naît une conscience et elle est appelée conscience auditive ; à cause du nez et des odeurs naît une conscience et elle est appelée conscience olfactive ; à cause de la langue et des saveurs naît une conscience et elle est appelée conscience gustative ; à cause du corps et des objets tangibles naît une conscience, et elle est appelée conscience tactile ; à cause de l'organe mental et des objets mentaux naît une conscience et elle est appelée conscience mentale. »
Et le Bouddha l'expliqua encore au moyen de l'illustration suivante : Un feu est nommé d'après le combustible qui l'alimente. Si c'est du bois on l'appelle un feu-de-bois; si c'est de la paille on l'appelle un feu-de-paille. De même la conscience est nommée suivant la condition qui lui donne naissance
Insistant sur cette question, Buddhaghosa, le grand commentateur, explique «... un feu qui brûle à cause du bois, brûle seulement s'il y a une provision (de combustible), mais il meurt en ce lieu même, s'il n'y a plus là de provision, parce qu'alors la condition a changé ; mais le feu ne se répand pas aux copeaux pour devenir un feu de copeaux et ainsi de suite ; de la même
manière la conscience qui naît à cause de l'oeil et les formes visibles apparaît par cette porte de l'organe du sens (l'oeil) seulement quand existent les conditions de d'oeil, de la forme visible, de la lumière et de l'attention, mais elle (la conscience) cesse ici et maintenant quand elle (la condition) n'est plus là, parce qu'alors la condition a changé ; mais (la conscience) ne passe pas à l'oreille, etc. ... et ne devient pas conscience auditive, et ainsi de suite. ».
La conscience visuelle, la conscience auditive, la conscience olfactive, la conscience gustative, la conscience tactile, la conscience mentale ne peuvent pas naître simultanément mais elles naissent alternativement pourtant nous avons l' impression simultanément d'avoir voir, entendre, goûter, sentir d'odeur, toucher, penser, car la naissance et la renaissance de ces consciences sont très rapides (elles (les consciences) ont la faculté d'apparaître et de disparaître plusieurs milliards de fois par seconde).

Exemple de la naissance de la conscience visuelle:

En dépendance de l´oeil et des formes apparaît la conscience visuelle.
La rencontre des trois est le contact.
A partir du contact, il y a sensation.
Ce qu´on ressent, on le perçoit.
Ce qu´on perçoit, on y pense.
Ce a quoi l´on pense, on le fait proliférer mentalement.
Ayant pour source ce qui a proliféré mentalement, les perceptions et les opinions teintées par la prolifération mentale relatives aux formes du passé, du présent et du futur connaissables par l´oeil assaillent une personne."
Le même raisonnement est répété pour chacune des autres bases des sens.
L´Ancien rattache ensuite tout l´exposé au principe de la production conditionnée, en montrant que chaque terme de la série naît en dépendance du terme précédent et disparaît avec la cessation de celui-ci .

Les instants de conscience (citta) dans l'univers:

A cause de l'oeil et des formes naît une conscience et elle est appelée conscience visuelle ; à cause de l'oreille et des sons naît une conscience et elle est appelée conscience auditive ; à cause du nez et des odeurs naît une conscience et elle est appelée conscience olfactive ; à cause de la langue et des saveurs naît une conscience et elle est appelée conscience gustative ; à cause du corps et des objets tangibles naît une conscience, et elle est appelée conscience tactile ; à cause de l'organe mental et des objets mentaux naît une conscience et elle est appelée conscience mentale.
Un seul contact du monde et nos 5 sens [1.Voir (dassana), 2. Entendre (savana), 3. Sentir (ghayana), 4. Goûter (sayana), 5. Toucher (phusana)] donne la naissance d’un rupa et 17 instants de conscience (citta).

Citta a trois acceptations:

1. ce qui a la nature du penser et qui répond aux stimuli
2. ce qui organise les informations provenants des sens
3. ce qui a la nature du discernement.

Un instant de conscience est formé de trois phases:

1. l´apparition (uppada)
2. l´évolution, l´existante (thiti)
3. la cessation (bhanga)

La conscience visuelle, la conscience auditive, la conscience olfactive, la conscience gustative, la conscience tactile, la conscience mentale ne peuvent pas naître simultanément mais elles naissent alternativement pourtant nous avons l' impression simultanément d'avoir voir, entendre, goûter, sentir d'odeur, toucher, penser, car la naissance et la renaissance de ces consciences sont très rapides (elles (les consciences) ont la faculté d'apparaître et de disparaître plusieurs milliards de fois par seconde).

Il y a 89 citta (121 en comptant les 5 jhana dans les huit lokuttara citta).

Listes des instants de conscience: citta

• Les 54 instants de conscience dans la sphère des sens
- Les 12 instants de conscience malsains avec racines
- Les 18 instants de conscience sans racines
- Les 24 instants de conscience nobles
• Les 15 instants de conscience de la sphère des absorptions
• Les 12 instants de conscience de la sphère des immatériels
• Les 8 instants de conscience de l´éveil
• Les 40 instants de conscience de l´éveil en tenant compte des 5 jhanas

Les instants de conscience dans la sphère des sens

Les 12 instants de conscience malsains avec racines (akusala-citta)

Les 8 instants de consience enracinés dans attachement (lobha)
Lobha-mula-citta
1. accompagné d´un sentiment plaisant, avec fausse vue, spontané
somanassa-sahagatam, ditthigata-sampayuttam, asankharikam
2. accompagné d´un sentiment plaisant, avec fausse vue, incité
somanassa-sahagatam, ditthigata-sampayuttam, sasankharikam
3. accompagné d´un sentiment plaisant, sans fausse vue, spontané
somanassa-sahagatam, ditthigata-vippayuttam , asankharikam
4. accompagné d´un sentiment plaisant, sans fausse vue, incité
somanassa-sahagatam, ditthigata-vippayuttam, sasankharikam
5. accompagné d´un sentiment indifférent, avec fausse vue, spontané
upekkha-sahagatam, ditthigata-sampayuttam, asankharikam
6. accompagné d´un sentiment indifférent, avec fausse vue, incité
upekkha-sahagatam, ditthigata-sampayuttam, sasankharikam-
7. accompagné d´un sentiment indifférent, sans fausse vue, spontané
upekkha-sahagatam, ditthigata-vippayuttam, asankharikam
8. accompagné d´un sentiment indifférent, sans fausse vue, incité
upekkha-sahagatam, ditthigata-vippayuttam, sasankharikam

Les 2 instants de consience enracinés dans aversion, la colère (dosa)
Dosa-mula-citta
9. accompagné d´un sentiment désagréable, avec colère, spontanée
domanassa-sahagatam, patigha-sampayuttam, asankharikam
10. accompagné d´un sentiment désagréable, avec colère, incitée
domanassa-sahagatam, patigha-sampayuttam, sasankharikam
Les 2 instants de consience enracinés dans ignorance (moha)
Moha-mula-citta
11. accompagné d´un sentiment indifférent et de doute
upekkha-sahagatam, vicikiccha-sampayuttam
12. accompagné d´un sentiment indifférent et d´agitation
upekkha-sahagatam, uddhacca-sampayuttam

Les 18 instants de conscience sans racines (ahetuka-citta)

Les 7 instants de consience sans racines résultat d´actions malsaines
ahetuka-akusala-vipaka
dvi-panca vinnana
13. conscience de la vue, accompagnée d´indifférence
upekkha-sahagatam, cakkhu-vinnanam
14. conscience de l´ouïe, accompagnée d´indifférence
upekkha-sahagatam, sota-vinnanam
15. conscience de l´odorat, accompagnée d´indifférence
upekkha-sahagatam, ghana-vinnanam
16. conscience du goût, accompagnée d´indifférence
upekkha-sahagatam, jivha-vinnanam
17. conscience du toucher, sentiment physiquement douloureux
kaya-vinnana arammana, dukkha-vedana
18. conscience qui reçoit des 5 sens (arammana) avec indifférence
upekkha-sahagatam sampaticchannam
19. conscience qui examine avec indifférence
upekkha-sahagatam santiranam

Les 8 instants de consience sans racines résultat d´actions saines
ahetuka-kusala-vipaka
dvi-panca vinnana
20. conscience de la vue, accompagnée d´indifférence
upekkha-sahagatam, cakkhu-vinnanam
21. conscience de fouie, accompagnée d´indifférence
upekkha-sahagatam, sota-vinnanam
22. conscience de l´odorat, accompagnée d´indifférence
upekkha-sahagatam ghana-vinnanam
23. conscience du goût, accompagnée d´indifférence
upekkha-sahagatam jivha-vinnanam
24. conscience du toucher, sentiment physiquement agréable
sukha-sahagatam kaya-vinnanam
25. conscience qui reçoit des 5 sens accompagnée d´indifférence
upekkha-sahagatam sampaticchannan
26. conscience qui examine les 5 sens accompagnée d´indifférence
upekkha-sahagatam santiranam
27. conscience qui examine avec joie
somanassa-sahagatam santiranam

Les 3 instants de conscience fonctionnels
ahetuka-kiriya-cittas
28. conscience attentive aux 5 portes des sens
upekkha-sahagatam panca-dvaravajjana-cittam
29. conscience attentive à la porte de l´esprit
upekkha-sahagatam mano-dvaravajjana-cittam
30. conscience du sourire chez un bouddha ou un arahat
somanassa-sahagatam hasituppada-cittam

Les 24 instants de conscience nobles (sobhana-citta)

L es 8 instants de consience sains
kamaravacara-kusala-citta
31. accompagné d´un sentiment plaisant, avec sagesse, spontané
somanassa-sahagatam, nana-sampayuttam, asankharikam
32. accompagné d´un sentiment plaisant, avec sagesse, incité
somanassa-sahagatam, nana-sampayuttam, sasankharikam
33. accompagné d´un sentiment plaisant, sans sagesse, spontané
somanassa-sahagatam, nana-vipayuttam, asankharikam
34. accompagné d´un sentiment plaisant, sans sagesse, incité
somanassa-sahagatam, nana-vipayuttam, sasankharikam
35. accompagné d´un sentiment indifférent, avec sagesse, spontané
upekkha-sahagatam, nana-sampayuttam, asankharikam
36. accompagné d´un sentiment indifférent, avec sagesse, incité
upekkha-sahagatam, nana-sampayuttam, sasankharikam
37. accompagné d´un sentiment indifférent, sans sagesse, spontané
upekkha-sahagatam, nana-vipayuttam, asankharikam
38. accompagné d´un sentiment indifférent, sans sagesse, incité
upekkha-sahagatam, nana-vippayuttam, sasankharikam

Les 8 instants de consience résultats d´actions saines
kamaravacara-sahetuka-kusala-vipaka
38. accompagné d´un sentiment plaisant, avec sagesse, spontané
somanassa-sahagatam, nana-sampayuttam, asankharikam
40. accompagné d´un sentiment plaisant, avec sagesse, incité
somanassa-sahagatam, nana-sampayuttam, sasankharikam
41. accompagné d´un sentiment plaisant, sans sagesse, spontané
somanassa-sahagatam, nana-vipayuttam, asankharikam
42. accompagné d´un sentiment plaisant, sans sagesse, incité
somanassa-sahagatam, nana-vipayuttam, sasankharikam
43. accompagné d´un sentiment indifférent, avec sagesse, spontané
upekkha-sahagatam, nana-sampayuttam, asankharikam
44. accompagné d´un sentiment indifférent, avec sagesse, incité
upekkha-sahagatam, nana-sampayuttam, sasankharikam
45. accompagné d´un sentiment indifférent, sans sagesse, spontané
upekkha-sahagatam, nana-vipayuttam, asankharikam
46. accompagné d´un sentiment indifférent, sans sagesse, incité
upekkha-sahagatam, nana-vippayuttam, sasankharikam

Les 8 instants de consience fonctionnels
kamaravacara-sobhana-kiriya citta ou sahetuku-kiriya-vipaka ou mahakiriya-citta
47. accompagné d´un sentiment plaisant, avec sagesse, spontané
somanassa-sahagatam, nana-sampayuttam, asankharikam
48. accompagné d´un sentiment plaisant, avec sagesse, incité
somanassa-sahagatam, nana-sampayuttam, sasankharikam
49. accompagné d´un sentiment plaisant, sans sagesse, spontané
somanassa-sahagatam, nana-vipayuttam, asankharikam
50. accompagné d´un sentiment plaisant, sans sagesse, incité
somanassa-sahagatam, nana-vipayuttam, sasankharikam
51. accompagné d´un sentiment indifférent, avec sagesse spontané
upekkha-sahagatam, nana-sampayuttam, asankharikam
52. accompagné d´un sentiment indifférent, avec sagesse, incité
upekkha-sahagatam, nana-sampayuttam, sasankharikam
53. accompagné d´un sentiment indifférent, sans sagesse spontané
upekkha-sahagatam, nana-vipayuttam, asankharikam
54. accompagné d´un sentiment indifférent, sans sagesse, incité
upekkha-sahagatam, nana-vippayuttam, sasankharikam


_________________
La conscience Untitl10
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7080
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Karma Trindal le Dim 25 Mai 2008, 10:02

Les 15 instants de conscience de la sphère des absorptions (rupavacara-citta)

Les 5 instants de conscience sains
rupavacara-kusala-citta
55. application initiale et continue, joie, bien-être, unification
vitakka-vicara-pitisuk-ekaggata-sahitam pathamajjhana-kusala cittam
56. application continue, joie, bien-être, unification
vicarapitisukekaggata-sahitam dutiyajjhana-kusala-cittam
57. joie, bien-être, unification
pitisukekaggata-sahitam tatiyajjhana-kusala-cittam
58. bien-être, unification
suk-ekaggata-sahitam catutthajjhana-kusala-cittam
59. équanimité, unification
upekkhekaggata-sahitam pancamajjhana-kusala-cittam

Les 5 instants de conscience résultat d´actions passées
rupavacara-vipaka-citta
60. application initiale et continue, joie, bien-être, unification
vitakka-vicara-pitisuk-ekaggata-sahitam pathamajjhana-vipaka cittam
61. application continue, joie, bien-être, unification
vicarapitisukekaggata-sahitam dutiyajjhana-vipaka-cittam
62. joie, bien-être, unification
pitisukekaggata-sahitam tatiyajjhana-vipaka-cittam
63. bien-être, unification
suk-ekaggata-sahitam catutthajjhana-vipaka-cittam
64. équanimité, unification
upekkhekaggata-sahitam pancamajjhana-vipaka-cittam

Les 5 instants de conscience fonctionnels
rupavacara-kirya-citta
65. application initiale et continue, joie, bien-être, unification
vitakka-vicara-pitisuk-ekaggata-sahitam pathamajjhana-vipaka cittam
66. application continue, joie, bien-être, unification
vicarapitisukekaggata-sahitam dutiyajjhana-vipaka-cittam
67. joie, bien-être, unification
pitisukekaggata-sahitam tatiyajjhana-vipaka-cittam
68. bien-être, unification
suk-ekaggata-sahitam catutthajjhana-vipaka-cittam
69. équanémité, unification
upekkhekaggata-sahitam pancamajjhana-vipaka-cittam

Les 12 instants de conscience de la sphère des immatériels (arupavacara-citta)

Les 4 instants de conscience sains
arupavacara-kusala-citta
70. absorption dans l´espace infini
akasanancayatana-kusala-cittam
71. absorption dans la conscience qui perçoit l´espace infini
vinnananancayatana-kusala-cittam
72. absorption dans le vide
akincannayatana-kusala-cittam
73. absorption dans la ni perception - ni non-perception
nevasannanasannayatana-kusala-cittam

Les 4 instants de conscience résultats d´actions saines
arupavacara-vipaka-citta
74. absorption dans l´espace infini
akasanancayatana-vipaka-cittam
75 absorption dans la conscience qui perçoit l´espace infini
vinnananancayatana-vipaka-cittam
76. absorption dans le vide
akincannayatana-vipaka-cittam
77. absorption dans la ni perception - ni non-perception
nevasannanasannayatana-vipaka-cittam

Les 4 instants de conscience fonctionnels
arupavacara-kiriya-citta
78. absorption dans l´espace infini
akasanancayatana-kiriya-cittam
79. absorption dans la conscience qui perçoit l´espace infini
vinnananancayatana-kiriya-cittam
80. absorption dans le vide
akincannayatana-kiriya-cittam
81. absorption dans la ni perception - ni non-perception
nevasannanasannayatana-kiriya-cittam

Les 8 instants de conscience de l´éveil
lokuttara-citta

Les 4 instants de conscience de la voie de l´éveil (magga)
kusala-magga-citta
82. entrée dans le courant
sotapatti-magga-citta
83. la voie de celui qui ne revient qu´une fois
sakadagami-magga-citta
84. la voie de celui qui ne revient plus dans le niveau des sens
anagami-magga-citta
85. la voie de celui qui a détruit toutes les souillures mentales
arahatta-magga-citta

Les 4 instants de conscience du fruit de l´éveil (phala)
vipaka-phalla-citta
86. fruit de l´entrée dans le courant
sotapatti-phala-citta
87. fruit de la voie de celui qui ne revient qu´une fois
sakadagami-phala-citta
88. fruit de la voie de celui qui ne revient plus dans le niveau des sens
anagami-phala-citta
89. fruit de la voie de celui qui a détruit toutes les souillures mentales
arahatta-phala-citta

Les 40 instants de conscience de l´éveil en tenant compte des 5 jhanas
lokuttara-citta

Les 20 instant de conscience de la voie de l´éveil (magga)
1. sotapatti-magga: pathamajjhana, dutiyajjhana, tatiyajjhana, catutthajjhana, pancamajjhana
2. sakadagami magga: pathamajjhana, dutiyajjhana, tatiyajjhana, catutthajjhana, pancamajjhana
3. anagami-magga: pathamajjhana, dutiyajjhana, tatiyajjhana,catutthajjhana, pancamajjhana
4. arahatta-magga: pathamajjhana, dutiyajjhana, tatiyajjhana, catutthajjhana, pancamajjhana

Les 20 instant de conscience du fruit de l´éveil (phala)
5. sotapatti-phala: pathamajjhana, dutiyajjhana, tatiyajjhana, catutthajjhana, pancamajjhana
6. sakadagami-phala: pathamajjhana, dutiyajjhana, tatiyajjhana, catutthajjhana, pancamajjhana
7. anagami-phala: pathamajjhana, dutiyajjhana, tatiyajjhana, catutthajjhana, pancamajjhana
8. arahatta-phala: pathamajjhana, dutiyajjhana, tatiyajjhana, catutthajjhana, pancamajjhana

Les 121 instants de conscience divisés en quatre natures.

1- les instants de conscience malsains (akusala-citta) : Il y a 12 instants de conscience malsains qui sont de mauvais karmas qui produiront des mauvais résultats ( mauvais fruits) qui sont les instants de conscience résultats (vipaka-citta).
2- les instants de conscience sains (kusala-citta) : Il y a 37 instants de conscience sains qui sont de bons karmas qui produiront des bons résultats ( bons fruits) qui sont les instants de conscience résultats (vipaka-citta)
3 - les instants de conscience résultats (vipaka-citta) : Il y a 52 instants de consciences résultats qui sont les fruits de bons karmas (kusala-citta) ou mauvais karmas (akusala-citta).
4 - les instants de conscience fonctionnels (kiriya-citta) : Il y a 20 instants de conscience fonctionnels qui sont des instants de consciences sans fruits (sans résultat).

Les fonctions des instants de conscience:

Rupa (la matière) apparaît et disparaît comme les instants de conscience (citta) et les facteurs mentaux (cetasika), les instants d´existence de rupa sont 17 fois plus longs que les instants de conscience.
Le contact du monde et nos sens [1.Voir (dassana ,2. Entendre (savana) 3. Sentir (ghayana) ,4. Goûter (sayana) 5. Toucher (phusana)] donne la naissance d’un rupa et instants de conscience (citta)
Chaque instant de conscience assure une fonction (kicca). Le même type de citta peut exécuter plus d´une fonction, mais à des moments différents.

Les 14 fonctions des instants de conscience:

1. Conscience de la renaissance patisandhi L´instant de conscience qui apparaît le premier dans une vie remplit la fonction de patisandhi-citta. C´est le kamma qui produit ce premier citta pour produire la renaissance
2. Facteur de la vie (bhavanga) Pendant les périodes de sommeil sans rêve, quand il n´y a pas de processus des sens, c´est ce citta qui assure la fonction de poursuivre la durée de la vie
3. Direction (avajjana) La fonction réalisée est de diriger l´esprit vers l´objet qui se présente à l´une des portes des sens.
4. Voir (dassana) Des instants de concience (citta) assurent les fonctions de voir, entendre, sentir goûter et toucher.
5. Entendre (savana)
6. Sentir (ghayana)
7. Goûter (sayana)
8. Toucher (phusana)
9. Accepter (sampaticchana) Les instants de concience qui assurent cette fonction, prennent conscience de l´objet après qu´il est été perçu.
10. Examiner (santirana) L´objet est alors examiné par cet instant de conscience et la fonction est de tester l´objet des sens. Il y a trois types de santirana-citta qui peuvent exécuter la fonction d´examen :
Santirana-citta qui est akusala vipaka, accompagné d´indifférence (upekkha) : conscience qui examine avec indifférence upekkha-sahagatam santiranam
Santirana-citta qui est kusala vipaka, accompagné d´indifférence (upekkha) : conscience qui examine les 5 sens accompagnés d´indifférence upekkha-sahagatam santiranam
Santirana-citta qui est kusala vipaka, accompagné de bien-être (somanassa) : conscience qui examine avec joie somanassa-sahagatam santiranam (le cas où l´objet est extraordinairement plaisant)].
11. Décider (votthapana) La fonction réalisée est de décider si l´objet analysé est agréable ou désagréable, et s´il faut réagir avec désir ou aversion
12. Ressentir (javana) C´est la fonction de faire le kamma, il y a un ressenti de désir, de l´aversion, de l´ignorance, du non-désir, de la non-hostilité ou de la sagesse. Et l´action dépend de ce ressenti.
13. Conservation, suite de javana (tadaranunana)
14. Conscience du moment de la mort (cuti) C´est le dernier instant de conscience de la vie qui chez les non-arahat va produire la renaissance


_________________
La conscience Untitl10
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7080
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Karma Trindal le Dim 25 Mai 2008, 10:02

La loi du fonctionnement de la conscience - Processus de cognition ( VITHICITTA )

Le fonctionnement de la conscience visuelle, la conscience auditive, la conscience olfactive, la conscience gustative, la conscience tactile :
Rupa (la matière) apparaît et disparaît comme les instants de conscience (citta) et les facteurs mentaux (cetasika), les instants d´existence de rupa sont 17 fois plus longs que les instants de conscience.
Le contact du monde et nos 5 sens [1.Voir (dassana), 2. Entendre (savana), 3. Sentir (ghayana) , 4. Goûter (sayana), 5. Toucher (phusana)] donne la naissance d’un rupa et 17 instants de conscience (citta) qui ont différents noms successifs :
1.Bhavanga citta (facteur de la vie), sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta). Pendant les périodes de sommeil sans rêve, quand il n´y a pas de processus des sens, c´est ce citta qui assure la fonction de poursuivre la durée de la vie
2.Bhavanga citta ( facteur de la vie),sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta).
3.Bhavanga citta ( facteur de la vie), sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta).
La suite de la renaissance 3 fois bhavanga citta donne la naissance avajjana citta
4.Avajjana citta (direction), sa nature est l'instants de conscience fonctionnels (kiriya-citta). La fonction réalisée est de diriger l´esprit vers l´objet qui se présente à l´une des portes des sens, celui-ci disparaît donne la naissance vinnana citta.
5.Vinnana citta (conscience), sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta),celui-ci disparaît et donne la naissance de sampaticchana citta
6.Sampaticchana citta (accepter),sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta). Ces instants de conscience qui assurent cette fonction, prennent conscience de l´objet après qu´il ait été perçu, celui-ci disparaît et donne la naissance santirana citta.
7.Santirana citta (examiner ),sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta). L´objet est alors examiné par cet instant de conscience et la fonction est de tester l´objet des sens. Il y a trois types de santirana-citta qui peuvent exécuter la fonction d´examen :
[Santirana-citta qui est akusala vipaka, accompagné d´indifférence (upekkha) : conscience qui examine avec indifférence upekkha-sahagatam santiranam
Santirana-citta qui est kusala vipaka, accompagné d´indifférence (upekkha) : conscience qui examine les 5 sens accompagnés d´indifférence upekkha-sahagatam santiranam. Santirana-citta qui est kusala vipaka, accompagné de bien-être (somanassa) : conscience qui examine avec joie somanassa-sahagatam santiranam (le cas où l´objet est extraordinairement plaisant)]. Celui-ci disparaît et donne la naissance votthapana citta
8.Votthapana citta (décider) sa nature est l'instants de conscience fonctionnels (kiriya-citta). La fonction réalisée est de décider si l´objet analysé est agréable ou désagréable, et s´il faut réagir avec désir ou aversion. Celui-ci disparaît et donne la naissance javana citta
9.Javana citta (ressentir) sa nature est l'instants de conscience malsains (akusala-citta) ou l'instants de conscience sains (kusala-citta) ou l'instants de conscience fonctionnels (kiriya-citta). Si sa nature est l'instants de conscience malsains (akusala-citta) ou l'instants de conscience sains (kusala-citta), c'est la fonction de faire le kamma, il y a un ressenti de désir, de l´aversion, de l´ignorance, du non-désir, de la non-hostilité ou de la sagesse.Si sa nature est l'instants de conscience fonctionnels (kiriya-citta), c'est la foction de ne pas faire le kamma . Et l´action dépend de ce ressenti. Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta suivant.
10. Javana citta (ressentir).Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta suivant.
11. Javana citta (ressentir).Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta suivant .
12. Javana citta (ressentir). Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta suivant.
13. Javana citta (ressentir).Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta .suivant.
14. Javana citta (ressentir).Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta suivant.
15. Javana citta (ressentir).Celui-ci disparaît et donne la renaissance tadaranunana citta.
Après la renaissance 7 fois javana citta. Celui-ci disparaît et donne la naissance tadaranunana citta.
16.Tadaranunana citta( conservation), sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta).Celui-ci disparaît et donne la naissance tadaranunana citta suivant .
17.Tadaranunana citta( conservation), sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta). Après la renaissance 2 fois tadaranunana citta, l’existence d’un rupa dispraît et le cycle recommence, s’il y a toujours le contact du monde et nos sens, s'il y a absence de contact c’est le Bhavanga citta (facteur de la vie) qui disparaît et renaît successivement (pendant les périodes de sommeil sans rêve, quand il n´y a pas de processus des sens, c´est ce citta qui assure la fonction de poursuivre la durée de la vie)
Les instants d´existence de rupa (la matière) sont 17 fois plus longs que les instants de conscience.

le fonctionnement de la conscience mentale:
Si un contact de l'organe mental et des objets mentaux donne la naissance de 12 instants de conscience mentale(citta) qui ont différents noms successifs :
1.Bhavanga citta (facteur de la vie), sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta). Pendant les périodes de sommeil sans rêve, quand il n´y a pas de processus des sens, c´est ce citta qui assure la fonction de poursuivre la durée de la vie
2.Bhavanga citta ( facteur de la vie),sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta).
La suite de la renaissance 2 fois bhavanga citta donne la naissance avajjana citta
3.Avajjana citta (direction), sa nature est l'instants de conscience fonctionnels (kiriya-citta). La fonction réalisée est de diriger l´esprit vers l´objet qui se présente à l´une des portes des sens, celui-ci disparaît donne la naissance javana citta
4.Javana citta (ressentir) sa nature est l'instants de conscience malsains (akusala-citta) ou l'instants de conscience sains (kusala-citta) ou l'instants de conscience fonctionnels (kiriya-citta). si sa nature est l'instants de conscience malsains (akusala-citta) ou l'instants de conscience sains (kusala-citta), c ´est la fonction de faire le kamma, il y a un ressenti de désir, de l´aversion, de l´ignorance, du non-désir, de la non-hostilité ou de la sagesse.Si sa nature est l'instants de conscience fonctionnels (kiriya-citta), c'est la foction de ne pas faire le kamma . Et l´action dépend de ce ressenti. Celui-ci disparaît et donne la renaissancede javana citta suivant.
5. Javana citta (ressentir).Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta suivant.
6. Javana citta (ressentir).Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta suivant.
7. Javana citta (ressentir). Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta suivant.
8. Javana citta (ressentir).Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta suivant.
9. Javana citta (ressentir).Celui-ci disparaît et donne la renaissance javana citta suivant.
10. Javana citta (ressentir).Celui-ci disparaît et donne la renaissance tadaranunana citta.
Après la renaissance 7 fois javana citta. Celui-ci disparaît et donne la naissance tadaranunana citta
11.Tadaranunana citta( conservation), sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta). Celui-ci disparaît et donne la naissance tadaranunana citta suivant.
12.Tadaranunana citta( conservation), sa nature est l'instants de conscience résultats (vipaka-citta). Après la renaissance 2 fois tadaranunana citta , et le cycle recommence, s’il y a toujours le contact du monde et nos sens, s'il y a absence de contact c’est le Bhavanga citta (facteur de la vie) qui disparaît et renaît successivement (pendant les périodes de sommeil sans rêve, quand il n´y a pas de processus des sens, c´est ce citta qui assure la fonction de poursuivre la durée de la vie).

D’après la loi du fonctionnement de la conscience, nous pouvons bien comprendre que la conscience fonctionne selon sa loi. Il n’y a pas une seule personne qui la commande, c’est la notion : Non-Soi ou Anatta.

Les facteurs mentaux : cetasika


Les facteurs mentaux sont concomitants avec les instants de conscience (citta).
Le papier blanc devient bleu, rouge, noir ou jaune respectivement lorsque la peinture est de couleur bleue, rouge, noire ou jaune. La conscience se comporte de la même manière, le citta est comme le papier blanc, et les cetasikas sont comme les couleurs.
Dans les commentaires de l´abhidhamma, les propriétés des facteurs mentaux sont :
ce qui apparaît avec l´instant de conscience
ce qui disparaît avec l´instant de conscience
ce qui connait le même objet
ce qui a une base commune avec cela
Selon l´Abhidhamma, les instants de conscience (citta) sont accompagnés par cinquante deux facteurs mentaux (cetasika). 13 dépendent de leur association avec une conscience bonne ou mauvaise, 14 facteurs mentaux sont karmiquement mauvais et 25 facteurs mentaux sont karmiquement bons.
Les 52 facteurs mentaux (cetasika) :
13 dépendent de leur association avec une conscience bonne ou mauvais.
Ces 13 facteurs mentaux (annasamana-cetasika) se mélangent avec les autres cetasikas avec lesquels ils apparaissent de façon concomitante.
Avec des cetasika malsains, ils sont aussi malsains. Avec des cetasika nobles ils sont nobles
7 facteurs mentaux universels ou primaires
(sabba-citta-sadharana-cetasika)
Ils sont communs à tous les citta
1. le contact (phassa)
2. sensation (vedana)
3. perception (sañña)
4. volition (cetana)
5. unification de l´esprit (ekaggata)
6. vitalité de la vie psychique (jivitindriya)
7. intérêt, la considération (manasikara)
6 facteurs mentaux particuliers ou secondaires (pakinnakacetasika)
Ils sont concomitants à quelques citta mais pas à tous, ils ne sont pas tous présents simultanément
8. application initiale (vitakka)
9. investigation (vicara)
10. détermination (adhimokkha)
11. persévérence, l´effort (viriya)
12. joie spirituelle (piti)
13. désir de faire (chanda)
les 14 facteurs mentaux sont karmiquement malsains.
(akusala-cetasika)
Un facteur mental malsain rend le citta concomitant malsain.
Un facteur mental malsain ne peut appaître qu´avec les 12 instants de conscience malsains (akusala-citta)
groupe de l´ignorance.
Ce groupe de akusala-cetasika accompagne toujours les akusala-citta
14. ignorance, stupidité (moha)
15. ne pas ressentir de la honte, conscience personnelle (ahirika)
16. ne pas avoir peur de faire mal, conscience sociale (anottappa)
17. agitation (uddhacca)
groupe de l´attachement
18. attachement, avidité (lobha)
19. fausse vue (ditthi)
20. arrogance, orgueil (mana)
groupe de l´aversion
21. aversion, haine (dosa)
22. envie (issa)
23. avarice (macchariya)
24. le remord (kukkucca)
groupe de la lourdeur et de la torpeur
25. lourdeur (thina)
26. torpeur (middha)
groupe du doute
27. indécision (vicikiccha)
les 25 facteurs mentaux sont karmiquement sains.
(sobhana-cetasika)
19 facteurs mentaux sains (sobhana-sadharana)
Ils sont communs à tous les instants de conscience nobles
28. confiance (saddha)
29. attention (sati)
30. conscience personnelle (hiri)
31. conscience sociale (ottapa)
32. absence de désir (alobha)
33. absence d´aversion (adosa)
34. équanimité (tatramajjhattata)
35. et 36. le calme des facteurs mentaux (kayapassaddhi) et de la tranquilité de l´esprit (cittapassadhi)
37. et 38. l´agilité des facteurs mentaux (kayalahuta) et de l´esprit (cittalahuta)
39. et 40. la souplesse des facteurs mentaux (kayamuduta)et de l´esprit (cittamuduta)
41. et 42. la vivacité des facteurs mentaux (kayakammannata) et de l´esprit (cittakammannata)
43. et 44. l´habileté des facteurs mentaux (kayapagunnata) et de l´esprit (cittapaguñãta)
45. et 46. la droiture des facteurs mentaux (kayujjukata) et de l´esprit (cittujjukata)
3 facteurs mentaux, les abstinences (virati-cetasika)
47. discours juste (samma-vacca)
48. action juste (samma-kamanta)
49. moyen d´existence juste (samma-ajiva)
2 facteurs mentaux inimitables (appamanna)
50. compassion (karuna)
51. joie sympathique (mudita)
la sagesse
52. sagesse, connaissance (pañña)



_________________
La conscience Untitl10
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Invité le Dim 25 Mai 2008, 10:20

je ne savais pas cette matière si complexe
je crois que je vais relire ce texte à tête reposée
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Invité le Dim 25 Mai 2008, 12:34

je ne savais pas qu'il y avait autant de sortes de consciences
brackardej
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Zodiaque : Scorpion Âge : 65
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Titre-sujet Re: La conscience

Message par brackardej le Dim 25 Mai 2008, 18:57

tashi a écrit:je ne savais pas qu'il y avait autant de sortes de consciences

Disons plutôt que tu n'en avais pas conscience !
::30:


_________________
Bêtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bêtes.
Jules Renard

" La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. "
Frédéric Dard
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Invité le Lun 26 Mai 2008, 08:46

Very Happy
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Invité le Lun 26 Mai 2008, 18:24

chère soeuramie Karma Trindal, en voilà un beau pavé!!

serait ce en liaison avec les 40 ans de mai 68???


sourire!!!
Question
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Invité le Lun 26 Mai 2008, 18:28

c'est vrai que c'est un pavé mais il me fait penser à quelque chose:
il me semble avoir lu quelque chose de similaire dans les dissolutions de l'être dans les bardo mais expliqué différemment
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet la conscience de Victor Hugo

Message par Invité le Lun 26 Mai 2008, 22:13

chers amis de l'arbre, il me paraît interessant de faire le lien entre le magnifique texte offert par Karma Trindal, et la si belle évocation de Victor Hugo car la pensée est à l'identique

qu'en pensez vous ?

La conscience Rare


Victor HUGO (1802-1885)
(Recueil : La légende des siècles)

La conscience


Lorsque avec ses enfants vêtus de peaux de bêtes,
Echevelé, livide au milieu des tempêtes,
Caïn se fut enfui de devant Jéhovah,
Comme le soir tombait, l'homme sombre arriva
Au bas d'une montagne en une grande plaine ;
Sa femme fatiguée et ses fils hors d'haleine
Lui dirent : « Couchons-nous sur la terre,
et dormons. »
Caïn, ne dormant pas, songeait au pied des monts.
Ayant levé la tête, au fond des cieux funèbres,
Il vit un oeil, tout grand ouvert dans les ténèbres,
Et qui le regardait dans l'ombre fixement.
« Je suis trop près », dit-il avec un tremblement.
Il réveilla ses fils dormant, sa femme lasse,
Et se remit à fuir sinistre dans l'espace.
Il marcha trente jours, il marcha trente nuits.
Il allait, muet, pâle et frémissant aux bruits,
Furtif, sans regarder derrière lui, sans trêve,
Sans repos, sans sommeil; il atteignit la grève
Des mers dans le pays qui fut depuis Assur.
« Arrêtons-nous, dit-il, car cet asile est sûr.
Restons-y.
Nous avons du monde atteint les bornes. »
Et, comme il s'asseyait, il vit dans les cieux mornes
L'oeil à la même place au fond de l'horizon.
Alors il tressaillit en proie au noir frisson.
« Cachez-moi ! » cria-t-il; et, le doigt sur la bouche,
Tous ses fils regardaient trembler l'aïeul farouche.
Caïn dit à Jabel, père de ceux qui vont
Sous des tentes de poil dans le désert profond :
« Etends de ce côté la toile de la tente. »
Et l'on développa la muraille flottante ;
Et, quand on l'eut fixée avec des poids de plomb :
« Vous ne voyez plus rien ? » dit Tsilla, l'enfant blond,
La fille de ses Fils, douce comme l'aurore ;
Et Caïn répondit : « je vois cet oeil encore ! »
Jubal, père de ceux qui passent dans les bourgs
Soufflant dans des clairons et frappant des tambours,
Cria : « je saurai bien construire une barrière. »
Il fit un mur de bronze et mit Caïn derrière.
Et Caïn dit « Cet oeil me regarde toujours! »
Hénoch dit : « Il faut faire une enceinte de tours
Si terrible, que rien ne puisse approcher d'elle.
Bâtissons une ville avec sa citadelle,
Bâtissons une ville, et nous la fermerons. »
Alors Tubalcaïn, père des forgerons,
Construisit une ville énorme et surhumaine.
Pendant qu'il travaillait, ses frères, dans la plaine,
Chassaient les fils d'Enos et les enfants de Seth ;
Et l'on crevait les yeux à quiconque passait ;
Et, le soir, on lançait des flèches aux étoiles.
Le granit remplaça la tente aux murs de toiles,
On lia chaque bloc avec des noeuds de fer,
Et la ville semblait une ville d'enfer ;
L'ombre des tours faisait la nuit dans les campagnes ;
Ils donnèrent aux murs l'épaisseur des montagnes ;
Sur la porte on grava : « Défense à Dieu d'entrer. »
Quand ils eurent fini de clore et de murer,
On mit l'aïeul au centre en une tour de pierre ;
Et lui restait lugubre et hagard. « Ô mon père !
L'oeil a-t-il disparu ? » dit en tremblant Tsilla.
Et Caïn répondit : " Non, il est toujours là. »
Alors il dit: « je veux habiter sous la terre
Comme dans son sépulcre un homme solitaire ;
Rien ne me verra plus, je ne verrai plus rien. »
On fit donc une fosse, et Caïn dit « C'est bien ! »
Puis il descendit seul sous cette voûte sombre.
Quand il se fut assis sur sa chaise dans l'ombre
Et qu'on eut sur son front fermé le souterrain,
L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn.


Dernière édition par floraison le Mar 27 Mai 2008, 17:35, édité 2 fois
brackardej
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Zodiaque : Scorpion Âge : 65
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Titre-sujet Re: La conscience

Message par brackardej le Lun 26 Mai 2008, 22:47

"big brother is watching you"
Version george Orwell, façon 1984 des soucis de caïn...
La conscience Big20b10


_________________
Bêtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bêtes.
Jules Renard

" La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. "
Frédéric Dard
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Invité le Mar 27 Mai 2008, 13:08

" L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible."
Woody Allen

"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet".
Georges Courteline



que de belles références en effet!!!!!
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Invité le Mar 27 Mai 2008, 13:38

que c'est si vrai
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Invité le Mar 27 Mai 2008, 20:41

"big brother is watching you"
Version george Orwell, façon 1984 des soucis de caïn...

si c'est réellement lui sa conscience, cain peut dormir tranquille...

et également de Victor Hugo ...


La liberté consiste à choisir entre deux esclavages : l'égoïsme et la conscience . Celui qui choisit la conscience est l'homme libre .


brackardej
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Zodiaque : Scorpion Âge : 65
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Titre-sujet Re: La conscience

Message par brackardej le Mar 27 Mai 2008, 21:01

Petit rappel de lecture

L'histoire :
Les efforts désespérés de Winston Smith pour échapper au système totalitaire imposé par Big Brother.

Livre de science-fiction ou traité de philosophie politique ? 1984 de George ORWELL combine génialement les deux genres, c'est ce qui fait la qualité et le renom de ce roman impressionnant.

C'est dans l'immédiate après-guerre, alors qu'il est mourrant, qu'Orwell imagine le monde des années quatre-vingt plongé dans le totalitarisme. Trois Etats totalitaires concurrents perpétuellement en guerre se partagent la planète : l'Océania dirigée par Big Brother, l'Eurasia et l'Estasia.

Orwell qui a été contemporain du nazisme et du stalinisme imagine un totalitarisme absolu, qui ne contrôlerait plus seulement les actes mais surtout les esprits, et avec eux la mémoire, et donc la vérité, la science et l'histoire.

« Le commandement des anciens despotismes était : 'Tu ne dois pas.' Le commandement des totalitaires était : 'Tu dois.' Notre commandement est : 'Tu es.' » (p.360)

Pour domestiquer les esprits, le parti unique invente une langue nouvelle, le novlangue, censée limiter les dangereuses éruptions mentales intempestives (ces associations d'idées nées de notre vocabulaire riche et complexe), et une gymnastique mentale appelée doublepensée permettant de faire coexister une vérité et son contraire.

Le plus inquiétant c'est de constater la machine infernale qui est en marche dans 1984 : le temps joue pour ce système diabolique qui est toujours plus puissant, toujours moins vulnérable. Si on ne détruit pas les germes du mal avant qu'ils n'aient pris racine, le processus totalitaire imaginé par Orwell semble indestructible, irréversible. C'est ce qui explique d'ailleurs la teinte sombre du roman, très pessimiste.

Passage très fort du roman : la torture physique et psychologique subie par Winston dans le 'Ministère de l'Amour'. On retrouve les terribles techniques employées jadis par l'Inquisition puis perfectionnées par nazis et staliniens. Cet apparent paradoxe notamment : le supplicié finit par se sentir proche de son tortionnaire, il l'aime et souhaite obtenir son soutien, il veut faire plaisir à celui qui le fait souffrir au-delà du supportable… Orwell était un grand connaisseur de l'âme humaine.

Notre époque contemporaine a heureusement échappé aux totalitarismes nés de l'après-guerre. On ressort pourtant de la lecture de 1984 avec un profond malaise. Les germes diffus du totalitarisme de Big Brother semblent nous menacer quotidiennement. Bien sûr il n'existe pas de parti unique pour porter ce totalitarisme, mais c'est justement ce qui fait sa force menaçante.

Une forme de novlangue ne s'instaure-t-elle pas dans notre société ? Le « politiquement correct » dans les médias et le jargon technicien incompréhensible des spécialistes (essayez de lire un texte de loi moderne ou de comprendre une réforme économique…) ne sont-ils pas deux déclinaisons complémentaires de cettenovlangue contemporaine ?

L'ignorance crasse règne partout en maîtresse et se drape majestueusement dans les oripeaux de la science : on est capable de parler de tout mais on ne connaît rien (c'est un des enseignements dispensés à Sciences Po sous le vocable vertueux de « culture générale »). Combien de journalistes et d'étudiants qui citent 1984 et Orwell sans répit ont-ils véritablement lu ce roman ?

Le fait qu'une émission de télévision anglo-saxonne très populaire s'intitule « Big Brother » devrait nous faire réfléchir sur les maux qui menacent notre tranquille société moderne.
référence : http://www.asso-chc.net/article.php3?id_article=153

Contenu sponsorisé

Titre-sujet Re: La conscience

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 02 Juin 2020, 04:09