L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» que pensez vous de toutes ces théories ?
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 04 Déc 2022, 23:58 par Ortho

» Difficulté générale que je rencontre
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 04 Déc 2022, 23:38 par Ortho

» Bonne nouvelle : une ordination
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 01 Déc 2022, 19:34 par Ortho

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMer 30 Nov 2022, 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMer 30 Nov 2022, 10:21 par Nangpa

» Les voeux de Bodhisattva
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptySam 26 Nov 2022, 23:01 par Mila

» conseil concernant un livre : taoisme
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 22 Nov 2022, 17:26 par Disciple laïc

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» Des arbres , pour l'Arbre .
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Présentation de ma personne
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 02 Oct 2022, 10:39 par Nangpa

» Le zen, une pratique du temps infini
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

» 100 000 mantras.5.Dhâranî des 100 000 ornements de l'Eveil
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 22 Sep 2022, 18:18 par Gàara

» Qui veut parrainer OU veut un parrain?
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 22 Sep 2022, 09:16 par Mila

» Qu’est-ce que la prise de refuge pour vous ?
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 22 Sep 2022, 08:30 par MichelPaul

» C'est quoi, la générosité ?
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMer 21 Sep 2022, 11:08 par Losang

» Les "mauvaises fréquentations"
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMer 21 Sep 2022, 10:55 par Losang

» Le passé est-il existant oui ou non . Et si ??
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 18 Sep 2022, 23:41 par LeLoups

» Bouddhisme : la loi du silence
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptySam 17 Sep 2022, 11:48 par Disciple laïc

» Les origines des mantras secrets
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 13 Sep 2022, 13:23 par Mila

» La pratique des bols dans le bouddhisme zen
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 11 Sep 2022, 18:39 par Disciple laïc

» Les religions et sagesses de l’Asie - Hindouisme, Bouddhisme, Taoïsme, etc…
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 04 Sep 2022, 11:40 par Disciple laïc

» Les deux objets de transmission dans le bouddhisme zen
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyDim 04 Sep 2022, 11:19 par Disciple laïc

» Le Kintsugi, art traditionnel japonais pour réparer les objets brisés avec de l'or
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 01 Sep 2022, 13:19 par Mila

» Les VRAIES RAISONS du retour sur la LUNE!
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMer 31 Aoû 2022, 21:03 par Disciple laïc

» Collecte de preuve en vue d'un dépot de plainte
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 30 Aoû 2022, 20:21 par Mila

» POURQUOI UN SYSTEME DE CASTE EN INDE ? (HISTOIRE ANTIQUE DE l'INDE, INDOUISME, BOUDHHISME)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 30 Aoû 2022, 15:13 par Disciple laïc

» La Chine à l’âge du bronze
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 30 Aoû 2022, 14:44 par Disciple laïc

» La Chine à l’âge du bronze
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 30 Aoû 2022, 14:44 par Disciple laïc

» A propos de Kalou Rimpoché
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyLun 29 Aoû 2022, 22:51 par Ortho

» Demande d'aide régulière à une famille népalaise.
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptySam 27 Aoû 2022, 18:31 par Disciple laïc

» Sortir de l’islam, mais à quel prix ?
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 25 Aoû 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Inde : la fête des couleurs | Rituels du monde | ARTE
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyJeu 25 Aoû 2022, 08:32 par Disciple laïc

» Les longues retraites dans le vajrayana
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 23 Aoû 2022, 19:05 par Disciple laïc

» La Beauté spirituelle , selon Matthieu Ricard.
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptySam 20 Aoû 2022, 10:38 par Mila

» Qu'est-ce que la maturité spirituelle ?
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyVen 19 Aoû 2022, 18:24 par Mila

» Jamgon Kongtrul Lodrö Chökyi Nyima quitte ses fonctions ...
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyLun 01 Aoû 2022, 20:25 par Mila

» Les lumineuses leçons d'Alexandra David Néel
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptySam 30 Juil 2022, 17:19 par Mila

» "BOUDDHISME ET NEUROSCIENCES"
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyVen 29 Juil 2022, 22:01 par Hélène135

» Merci de m'accepter sur votre forum
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMer 27 Juil 2022, 08:41 par Hélène135

» Qu'est-ce que je viens faire ici
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyLun 25 Juil 2022, 18:35 par MichelPaul

» Nouveau sur votre forum
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptySam 23 Juil 2022, 20:52 par Florence

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 19 Juil 2022, 21:49 par Mila

» C’est quoi être hypersensible ?
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 19 Juil 2022, 07:20 par Algo

» Bonjour à tout le monde-Nathalie
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyMar 19 Juil 2022, 06:37 par Algo

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyLun 18 Juil 2022, 18:43 par Algo

» Effacer les fautes du passé
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyLun 18 Juil 2022, 18:09 par Algo

» Nouveau membre ainsi que nouveau dans le bouddhisme.
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) EmptyLun 18 Juil 2022, 17:56 par Algo

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107374 messages dans 12868 sujets

Nous avons 4615 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est tysonicus

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7805)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_leftLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) BarLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_right 
Karma Trindal (7220)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_leftLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) BarLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_right 
petit_caillou (4834)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_leftLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) BarLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_right 
Mila (3543)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_leftLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) BarLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_leftLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) BarLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_leftLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) BarLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_right 
MionaZen (3351)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_leftLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) BarLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_leftLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) BarLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_right 
vaygas (2774)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_leftLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) BarLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_right 
Disciple laïc (2714)
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_leftLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) BarLe XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Bar_right 

Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3)

Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 7220
Zodiaque : Poissons Âge : 42
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3)

Message par Karma Trindal Dim 25 Fév 2007, 20:51

Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Karmapa


Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3)



L'ordination

Vint ensuite la cérémonie d'ordination, appelée communément la " cérémonie où l'on coupe les cheveux ". Elle eut lieu tôt le matin du 2 aôut 1992 dans le temple sacré du Jokhang à Lhasa, conduite par Tai Sitoupa et Goshir Gyaltsabpa devant l'image sacrée représentant la présence même du Bouddha. C'est seulement la deuxième fois qu'un Karmapa y reçoit l'ordination. Il reçut des offrandes, et notamment un don de SS le Dalai Lama : un message pour sa longue vie et son activité, accompagné d'une écharpe et d'un cordon bénis, et du rosaire personnel de Sa Sainteté. Des représentants des autorités officielles étaient également présentes, pour marquer leur acceptation de l'incarnation du Karmapa.

Entouré des deux Rinpochés, le Karmapa se prosterna devant la statue du Jowo, récita les prières appropriées et offrit le mandala. Tai Sitoupa coupa une petite mèche de ses cheveux, symbole de sa renonciation au monde et Gyaltsabpa aspergea l'endroit où la mèche avait été coupée d'un peu d'eau bénie. Le Karmapa reçut alors son nom d'incarnation, écrit sur de la soie dorée, qui fut lut à haute voix par les deux Rinpochés. Le nom, choisi en accord avec la prophétie de Gourou Rinpoché, un terma découvert par Chogyour Détchen Lingpa, est le suivant :

Pal Khyabdak Rangjoung Ourgyen Gyalwé Nyougou Drondoul Trinlé Dordjé Tsal Tchoklé Nampar Gyalwé Dé

Chacun de ces mots est chargé d'une profonde signification au niveau du Dharma et nécessiterait des pages de commentaires. Pour simplifier, une signification approximative pourrait être :

Le Glorieux, Tout-pénétrant, Spontanément Manifesté (gourou ) d'Oddyana, pousse des Victorieux, Vajra de l'activité éveillée qui enseigne aux êtres, Accompli, Victorieux dans toutes les directions.


L'intronisation

Plus de vingt mille pèlerins se rassemblèrent à Tsourphou pour la cérémonie d'intronisation qui eut lieu le 21 septembre 1992. En dehors des principales organisations de la tradition Karma Kamtsang de par le monde, des représentants de toutes les autres traditions du bouddhisme tibétain, de la religion Bön et des représentants officiels des différentes régions étaient présents. Toutefois, la majorité de ces vingt mille personnes étaient des Tibétains, dont beaucoup avaient parcouru plus de mille kilomètres pour être là. De nombreux tulkous arrivèrent de tout le Tibet, de l'Inde et des régions himalayennes. Pouvoir être présent lors d'un tel événement est considéré par les Tibétains comme une occasion merveilleuse. Avoir la chance de simplement voir le nouveau Karmapa signifie pour eux bien plus que nous ne pourrions l'imaginer. Toute la vallée de Toloung autour de Tsourphou se transforma en un gigantesque campement coloré. Des gens étaient venus de toutes les régions du Tibet, tous portant les habits et les coiffures typiques de leurs régions.

Des groupes artistiques accomplirent des danses populaires souvent suivies par le Karmapa depuis le balcon supérieur du monastère. La nuit précédant l'intronisation, de fortes chutes de neige tombèrent sur les montagnes sacrées environnantes, ce qui fut considéré par tous comme un signe de très bon augure.

Près de trois cent tulkous et représentants d'autres monastères ou de centres de dharma étaient présents. Parmi les pèlerins venus d'Europe, d'Amérique, de l'Asie du Sud-Est et de l'Afrique, certains portaient aussi leurs costumes nationaux traditionnels. Les offrandes et les cadeaux offerts au Karmapa et à son monastère s'amoncelaient, disposés avec soin au centre du temple : des objets de culte de belle faction et décorés de métaux précieux, des lampes à beurre et des bols d'offrandes, des instruments de musique religieuse, des rouleaux de tissu et de brocards, des sacs de grain et d'autres denrées alimentaires, du thé et bien d'autres ... Chaque offrande fut notée avec soin, et la liste des donateurs et de leurs dons fut cérémonieusement lue à haute voix en signe de gratitude. Ce fut un rassemblement international haut en couleur et vibrant d'excitation. Le Ministre des Affaires Religieuses, représentant la République Populaire de Chine, présida la première partie de la cérémonie, qui dura environ une demi-heure et à laquelle participèrent aussi les représentants officiel des autorités de Lhasa. Il annonça la reconnaissance officielle du Karmapa par son gouvernement, dont il affirma que les intentions étaient de soutenir la liberté religieuse en Chine. Il présenta un document de reconnaissance écrite, portant le sceau de l'état. Des équipes de la chaîne de télévision nationale et des chaînes régionales étaient sur place pour filmer et retransmettre l'événement. En dépit des intentions politique évidentes sous-tendant cette présence officielle, elle témoignait néanmoins d'un étonnant changement d'attitude par rapport au Bouddhisme tibétain. Un des plus importants dignitaires religieux du Tibet se voyait officiellement reconnu et était intronisé de façon traditionnelle, alors qu'il avait reçu le soutien total de SS le Dalai Lama. Incontestablement, la sagesse sublime du Karmapa l'avait conduit à se réincarner au Tibet pour de bonnes raisons. Son esprit vajra, impénétrable et imperméable aux influences extérieures, utilisera sans nul doute toutes ses qualités pour apporter, dans des circonstances bien délicates, la paix et le bonheur au peuple tibétain comme aux gens du monde entier. Le Karmapa ne connaît aucune limite, rien ne lui fait obstacle.

Une pause d'une demi heure suivit le départ des officiels et la cérémonie religieuse proprement dite commença.

Sa Sainteté s'assit sur le trône surélevé de Tsourphou, vêtu d'un magnifique habit de brocard et portant la petite coiffe noire " d'activité ". Tai Sitoupa et Goshir Gyaltsabpa portaient chacun des vêtements spéciaux pour l'occasion, faits d'un brocard précieux aux motifs éclatants mais pourtant subtils tant dans leurs tonalités que dans leur conception. Le temple lui-même était richement décoré et vibrant de couleurs qui, sans la lumière particulière du Tibet, auraient pu ailleurs paraître trop vives. Tai Sitoupa ouvrit la cérémonie en présentant au Karmapa la lettre de reconnaissance de SS le Dalai Lama, la lettre de prédiction écrite par le précédent Karmapa et la prédiction écrite par Nétchoung, l'oracle d'état du Tibet. Au cours des prières d'offrande qui suivirent, Tai Sitoupa fit l'offrande purificatrice des huit symboles de bon augure et des représentations de sept attributs d'un monarque universel. Karmapa bénit chacun d'eux , signe qu'il les acceptait.

Des discours religieux furent ensuite prononcés. Khenpo Zheunu Dawa, l'abbé de Palpoung fit un exposé sur la perfection de la sagesse. Adi Rinpoché, chef des Droukpa Kagyu dans le royaume de Nangchen, parla du corps, de la parole, de l'esprit, des qualités et des activités éveillés, et Khenpo Lodreu, du monastère de Bourkar, parla de la prière de Manjoushri. Son Excellence Goshir Gyaltsabpa expliqua ensuite ce que sont les cinq conditions favorables, et accomplit l'offrande formelle du mandala en 37 points, qui représente l'offrande de tout ce qu'il y a de plus précieux dans tous les univers des dieux et des humains. Tai Sitoupa s'avança pour présenter au Karmapa les objets symbolisant le corps, la parole et l'esprit évéillés : une représentation du Bouddha, un soutra de longévité et un stoupa. Ourgyen Trinlé Dordjé était à présent intronisé comme le 17ème Karmapa, chef suprême de la tradition bouddhiste Karma Kamtsang.

Seules quelques centaines de personnes avaient été autorisées à assister à ces événements dans l'enceinte du temple, mais un système de transmission permettait aux dizaines de milliers de personnes assemblées dehors d'en suivre le déroulement. A la fin de l'intronisation proprement dite, toute cette foule lança joyeusement de longues écharpes d'offrandes blanches, jaunes ou rouges en direction du monastère. Celles lancées à l'arrière étaient rattrapées en plein vol par les gens qui se tenaient devant et lancées à nouveau vers l'avant, et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'elles arrivent au pied du monastères où elles furent empilées. Ce fut une scène extraordinaire, on croyait contempler l'écume de l'océan, d'un océan d'offrandes et de dévotion roulant spontanément ses flots jusqu'aux pieds du Bouddha vivant assis derrière les murs du temple.

A l'intérieur, les représentants de monastères et d'organisations au Tibet et à l'étranger présentèrent leurs offrandes. Sa Sainteté conclut ensuite la cérémonie en conférant sa bénédiction personnelle à la foule, qui fut à ce moment admise à pénétrer dans le temple. Toutefois, comme il était impossible de maintenir l'ordre en raison de l'enthousiasme ardent de milliers de personnes s'efforçant de s'introduire dans le temple, la bénédiction fut provisoirement suspendue pour reprendre le jour suivant. Au moment de cet arrêt, le Karmapa, âgé de sept ans, avait passé plus de cinq heures assis sur son trône, conservant de bout en bout une parfaite dignité.

Le lendemain matin, vingt cinq mille personnes défilèrent devant lui pour recevoir sa bénédiction, nombre d'entre elles présentant les offrandes qu'elles avaient amenées de leurs villages ou de leurs campements.


L'initiation

Le lendemain, le 29 septembre, Karmapa Ourgyen Trinlé Dordjé conféra sa bénédiction à des individus et des groupes de visiteurs pendant plusieurs heures sur le toit du temple.

Il donna ensuite sa première initiation en tant que 17ème Karmapa. Assisté de Tai Sitoupa et de Gyaltsabpa, il lut la partie principale de l'initiation d'une voix claire et puissante depuis le balcon d'un étage supérieur du monastère, face aux dizaines de milliers de personnes en contrebas. Sa voix était amplifiée pour eux grâce à des haut-parleurs. Il s'agissait de l'initiation d'Avalokiteshvara, Chenrézig en tibétain, le bodhisattva dont le Karmapa est considéré comme l'émanation. Tous les actes de la vie d'un Karmapa sont riches de sens, mais cette initiation marqua le début de l'activité éveillée d'Ourgyen Trinlé Dordjé en tant que 17ème Karmapa.

Ce moment émouvant fut accompagné de nombreux signes de bon augure. Le ciel était clair avec seulement quelques nuages, pourtant des flocons de neiges tombèrent légèrement, comme une pluie de fleurs. Des oiseaux en nombre exceptionnel s'étaient rassemblé et volaient en cercle haut dans le ciel. Le signe le plus frappant fut un long arc-en-ciel horizontal qui brilla derrière les oiseaux tourbillonnant.


L'éducation

Bien qu'il ait déjà reçu une certaine éducation au monastère de Kalek, sa formation intensive en tant que Karmapa allait seulement commencer. Il avait beaucoup à apprendre auprès de Tai Sitoupa, de Gyaltsabpa, et de Droupeun Détchen Rinpoché, l'abbé de Tsourphou. Etant le Karmapa, bien des choses apparurent comme une seconde nature. Il suffisait souvent de lui expliquer un point particulier, ou de lui lire une seule fois un texte pour qu'il ait tout assimilé. Il témoignait parfois d'une parfaite connaissance d'un sujet avant même que quiconque le lui ait expliqué. Le Karmapa manifeste une intelligence remarquable, vive comme l'éclair, et un humour naturel. Néanmoins, il devait apprendre tous les aspects multiples des rituels, étudier les textes et la méditation, tout comme l'avaient fait ses prédécesseurs avant lui. Il donnait ainsi à tous un exemple de diligence à suivre : si même le Karmapa doit apprendre toutes ces choses de façon correcte, combien davantage doivent s'y appliquer les bouddhistes ordinaires !

Pour la première partie de son éducation, il fut assisté de deux maîtres dotés d'une expérience et d'une maturité extraordinaires, Omdzé Thoubten Zangpo et Lama Lodreu Shérab, qui avaient tous deux été au service du 16ème Karmapa. Le premier lui apprit tous les talents requis dans les rituels et lui fit passer l'examen d'oumdzé, ce qui signifie " maître de liturgie " et comprend tous les aspects des rituels, des danses sacrées et d'autres talents requis pour les moines. Lama Lodreu, un laïc, l'aida également dans son éducation avant de retourner à Roumtek où ses services étaient requis. Le jeune Karmapa mémorisa une partie essentielle de la liturgie - un texte de plus d'une centaine de pages - en moins d'un mois, n'utilisant pour ce faire qu'une fraction de l'heure consacrée quotidiennement à l'étude de textes.

Le 17ème Karmapa est un être extraordinaire. Impossible d'écrire noir sur blanc tout ce qui est tellement extraordinaire en lui. Il a accompli de très nombreuses choses que l'on pourrait qualifier de " miracles ". Il n'est pas dans les habitudes de la tradition Kagyu de rendre public ce genre d'événements, ni de les crier sur les toits. En effet, leur objectif principal est de montrer quelque chose à ceux qui sont présents au moment de ce " miracle ", de leur enseigner quelque chose. Cependant, certains ont été accomplis devant tant de personnes qu'ils sont devenus notoriété publique. Toutefois, le plus grand miracle n'est autre que la présence sur cette terre de sa compassion illimitée et de sa sagesse éveillée.

Je voudrais clore ce chapitre en priant du fond du coeur pour la longue vie et la santé de cet être remarquable, et pour que des millions de personnes partout dans le monde puissent recevoir les bienfaits du rayonnement d'éveil émanant de ce soleil de la bouddhéité.




_________________
Le XVIIème Gyalwa Karmapa, Urgyen Trinley Dorjé (3) Untitl10

    La date/heure actuelle est Mar 06 Déc 2022, 09:21