L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» La force des souhaits dans le vajrayana
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyAujourd'hui à 08:08 par Disciple laïc

» Iti 18 : Saṅghabheda Sutta : La division du Sangha.
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyHier à 20:41 par Yeshi

» SN 22.43 Attadīpa Sutta : Une île de soi-même.
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyHier à 14:50 par Disciple laïc

» Présentation de ma personne
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 25 Jan 2023, 15:37 par Yeshi

» Trouble psychique et traitement médicamenteux
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 22 Jan 2023, 20:04 par Yeshi

» j'ai du mal à gérer mes emotions, je souhaite m'en sortir
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 22 Jan 2023, 16:12 par felin75

» Dagpo Rimpoché - Le lama venu du Tibet 1/3
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 18 Jan 2023, 18:21 par Disciple laïc

» Promenade dans la nature avec le Bouddha
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 14 Jan 2023, 23:47 par Mila

» Le Cheval
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMar 03 Jan 2023, 17:59 par Pema Gyaltshen

» demande d'informations sur quelques themes
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 01 Jan 2023, 09:17 par Ortho

» La Roue de la vie bouddhique 1/2 et 2/2
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyLun 26 Déc 2022, 12:59 par Disciple laïc

» Le Singe
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 18 Déc 2022, 22:39 par Ortho

» Le Cochon
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 23:07 par petit_caillou

» Le Serpent
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 23:04 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 23:00 par petit_caillou

» Le Coq
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 22:50 par petit_caillou

» Le Chien
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 22:46 par petit_caillou

» Le Dragon
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 22:41 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 22:39 par petit_caillou

» Le Tigre
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 22:33 par petit_caillou

» Le Buffle
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 22:29 par petit_caillou

» Le Rat
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 22:25 par petit_caillou

» L' année du Lapin - 2023
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 22:14 par petit_caillou

» Fermer Les yeux rend t'il heureux ?
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 17 Déc 2022, 18:09 par Disciple laïc

» L'Histoire des Derniers Romains : Sagalassos.
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyJeu 15 Déc 2022, 22:39 par Disciple laïc

» Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ? Abdennour Bidar et Chawkat Moucarry
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 14 Déc 2022, 22:30 par Ortho

» L’apport du bouddhisme dans la quête de sagesse démocratique
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 14 Déc 2022, 18:22 par Disciple laïc

» Les animaux ont-ils conscience d’eux-mêmes ?
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 14 Déc 2022, 15:56 par Disciple laïc

» SN 55.17 . Mittāmacca Sutta : Amis & collègues.
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 11 Déc 2022, 21:29 par Disciple laïc

» Confiance en soi, timidité, les autres, Dharma
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 11 Déc 2022, 10:17 par Disciple laïc

» Japon, l'art du jardin zen
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 11 Déc 2022, 09:19 par Disciple laïc

» AN 8.26 Jīvaka Sutta : Les questions de Jivaka.
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 10 Déc 2022, 21:39 par Disciple laïc

» AN 7.71 Bhāvanā Sutta : Le développement.
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 10 Déc 2022, 21:36 par Disciple laïc

» que pensez vous de toutes ces théories ?
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 07 Déc 2022, 23:15 par Ortho

» Le Yang doit t’il récupéré sa tête
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 07 Déc 2022, 18:22 par LeLoups

» QUI REMPLIT LES PRISONS ? QUI ? Et surtout pourquoi ?
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMar 06 Déc 2022, 22:33 par Ortho

» Les voeux de Bodhisattva
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMar 06 Déc 2022, 22:22 par Mila

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMar 06 Déc 2022, 12:41 par Disciple laïc

» Difficulté générale que je rencontre
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMar 06 Déc 2022, 10:31 par Disciple laïc

» Bonne nouvelle : une ordination
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyJeu 01 Déc 2022, 19:34 par Ortho

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 30 Nov 2022, 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 30 Nov 2022, 10:21 par Nangpa

» conseil concernant un livre : taoisme
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» Des arbres , pour l'Arbre .
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Le zen, une pratique du temps infini
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

» 100 000 mantras.5.Dhâranî des 100 000 ornements de l'Eveil
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyJeu 22 Sep 2022, 18:18 par Gàara

» Qui veut parrainer OU veut un parrain?
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) EmptyJeu 22 Sep 2022, 09:16 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 48 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 47 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107460 messages dans 12889 sujets

Nous avons 4618 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sigvard02

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7807)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_leftla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Barla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_right 
Karma Trindal (7220)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_leftla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Barla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_right 
petit_caillou (4847)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_leftla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Barla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_right 
Mila (3548)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_leftla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Barla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_leftla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Barla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_leftla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Barla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_right 
MionaZen (3351)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_leftla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Barla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_leftla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Barla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_right 
vaygas (2774)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_leftla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Barla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_right 
Disciple laïc (2746)
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_leftla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Barla vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Bar_right 
2 participants

la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Invité Lun 14 Juil 2008, 11:03

la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Sakyamunijune


Verset 25.1

Ainsi ai-je entendu: Une fois, le Bienheureux séjournait à la résidence monastique fondée par Migara-Mata, dans le monastère de l'Est, près de la ville de Savatthi.Un après-midi, s'étant levé de sa méditation solitaire, l'Ayasmanta Ananda s'approcha du Bienheureux. S'étant approché, il rendit hommage au Bienheureux et s'assit à l'écart sur un côté.

Verset 25.2

S'étant assis à l'écart sur un côté, l'Ayasmanta Ananda dit au Bienheureux: Une fois, ô Bienheureux, vous étiez dans le bourg des Sakyas appelé Nagaraka au pays des Sakyas. En ce temps-là, j'ai entendu, étant en face de lui, le Bienheureux qui disait: "Moi, ô Ananda, en demeurant dans la vacuité, maintenant j'y demeure davantage." Je pense, ô Bienheureux, que j'ai entendu ainsi correctement, que j'ai compris ainsi correctement.

Verset 25.3

Le Bienheureux dit: Certainement, ô Ananda, ce que vous avez entendu ainsi est correct; ce que vous avez compris ainsi est correct. Maintenant, tout comme avant, en demeurant dans la vacuité, j'y demeure davantage.

Verset 25.4

Tout comme cette résidence monastique fondée par Migara-Mata est vide d'éléphants, de vaches, de chevaux, de juments, est vide d'or et d'argent, est vide d'assemblées d'hommes et de femmes. Seulement elle est non vide du caractère unique fondé sur l'Ordre des moines.

Verset 25.5

De même, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant le village, sans se concentrer sur la perception concernant les êtres humains, se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la forêt. Sa pensée plonge dans la perception concernant la forêt. Sa pensée s'y plaît, sa pensée s'y établit, sa pensée s'y libère.

Verset 25.6

Alors, il sait: "Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant le village. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant les êtres humains. Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensée fondée sur la perception concernant la forêt."

Verset 25.7

Alors il sait: "Cette aperception est vide de la perception concernant le village. Cette aperception est vide de la perception concernant les êtres humains. Elle est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la forêt." De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend: "Quand ceci est, cela est." Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Verset 25.8

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant les êtres humains, sans se concentrer sur la perception concernant la forêt, se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la terre.

Verset 25.9

Tout comme, ô Ananda, une peau de boeuf, bien étendue par cent chevilles, dont la graisse a disparu, de même, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur les choses terrestres comme les hautes terres et les marécages, les rivières, les arbres portant des branches et des épines, etc., les montagnes et les vallées, etc., se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la terre. Sa pensée plonge dans la perception concernant la terre. Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Verset 25.10

Alors il sait: "Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant les êtres humains. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la forêt. Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensée fondée sur la perception concernant la terre."

Verset 25.11

Alors, il sait: "Cette aperception est vide de la perception concernant les êtres humains. Cette aperception est vide de la perception concernant la forêt. Elle est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la terre."

Verset 25.12

De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend: "Quand ceci est, cela est." Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Verset 25.13

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant la forêt, sans se concentrer sur la perception concernant la terre, se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la " sphère de l'espace infini". Sa pensée plonge dans la perception concernant la "sphère de l'espace infini". Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Verset 25.14

Alors il sait: Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la forêt. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la terre. Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensée fondée sur la perception concernant la sphère de l'espace infini."

Verset 25.15

Alors, il sait: Cette aperception est vide de la perception concernant la forêt. Cette aperception est vide de la perception concernant la terre. Cette aperception est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la "sphère de l'espace infini".

Verset 25.16

De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend: "Quand ceci est, cela est." Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Verset 25.17

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant la terre, sans se concentrer sur la perception concernant la " sphère de l'espace infini ", se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la " sphère de la conscience infinie". Sa pensée plonge dans la perception concernant la " sphère de la conscience infinie". Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Verset 25.18

Alors il sait: Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la terre. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la "sphère de l'espace infini". Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensée fondée sur la perception concernant la "sphère de la conscience infinie".

Verset 25.19

Alors il sait: Cette aperception est vide de la perception concernant la terre. Cette aperception est vide de la perception concernant la "sphère de l'espace infini". Cette aperception est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la "sphère de la conscience infinie".

Verset 25.20

De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend: "Quand ceci est, cela est." Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.
Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet Re: la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Invité Lun 14 Juil 2008, 11:04

la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Sakyamunijune


Verset 25.21

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant la " sphère de l'espace infini ", sans se concentrer sur la perception concernant la "sphère de la conscience infinie", se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la " sphère du néant". Sa pensée plonge dans la perception concernant la " sphère du néant". Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Verset 25.22

Alors il sait: Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la "sphère de l'espace infini". Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la "sphère de la conscience infinie". Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensée fondée sur la perception concernant la "sphère du néant".

Verset 25.23

Alors il sait: "Cette aperception est vide de la perception concernant la "sphère de l'espace infini". Cette aperception est vide de la perception concernant la "sphère de la conscience infinie". Cette aperception est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la "sphere du neant".

Verset 25.24

De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend: "Quand ceci est, cela est." Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Verset 25.25

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant la " sphère de la conscience infinie", sans se concentrer sur la perception concernant la " sphère du néant", se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la "sphère sans perception ni non-perception". Sa pensée plonge dans la perception concernant la "sphère ni de la perception ni de la non-perception". Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Verset 25.26

Alors il sait: Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la "sphère de la conscience infinie". Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la "sphère du néant". Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensée fondée sur la perception concernant la "sphère sans perception ni non-perception ".

Verset 25.27

Alors il sait: "Cette aperception est vide de la perception concernant la "sphère de la conscience infinie". Cette aperception est vide de la perception concernant la "sphère du néant". Cette aperception est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la "sphère sans perception ni non-perception".

Verset 25.28

De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y en a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend: "Quand ceci est, cela est." Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Verset 25.29

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant la "sphère du néant", sans se concentrer sur la perception concernant la "sphère sans perception ni non-perception ", se concentre sur le caractère unique fondé sur la "concentration mentale qui est sans indice". Sa pensée plonge dans la " concentration mentale qui est sans indice". Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Verset 25.30

Alors il sait: "Cette concentration mentale qui est sans indice est un état conditionné. Elle est un état produit par la pensée. Si une chose est conditionnée, si elle est une production de la pensée, elle est sûrement impermanente; elle est sujette à la dissolution."

Verset 25.31

Quand il sait cela et quand il voit cela, la pensée se libère de la souillure du désir sensuel; la pensée se libère de la souillure du désir d'existence; la pensée se libère de la souillure de l'ignorance. Quand il est libéré vient la connaissance: "Voici la libération."

Verset 25.32

Alors il sait: "Toute naissance nouvelle est anéantie, la Conduite pure est vécue, ce qui devait être accompli est accompli, plus rien ne demeure à accomplir."

Verset 25.33

Il comprend: "Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la souillure du désir sensuel. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la souillure du désir de l'existence et du devenir. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la souillure de l'ignorance. Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause des six sphères sensorielles conditionnées par cette vie, conditionnées par ce corps."

Verset 25.34

Alors il sait: Cette aperception est vide de la souillure dit "désir sensuel". Cette aperception est vide de la souillure dite "désir d'existence et du devenir". Cette aperception est vide de la souillure dite " ignorance". Ici, ce qui est non vide, ce sont les six sphères sensorielles conditionnées par cette vie, conditionnées par ce corps.

Verset 25.35

Ainsi, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend: "Quand ceci est, cela est." De cette façon, ô Ananda, pour ce disciple, c'est l'arrivée dans la vacuité suprême, incomparable, vraie, non fausse et pure.

Verset 25.36

S'il y a eu, ô Ananda, des religieux et des prêtres dans le passé le plus lointain qui sont entrés et ont demeuré dans la vacuité complètement pure, incomparable et suprême, tous ces religieux et prêtres entrèrent et demeurèrent précisément dans cette vacuité qui est complètement pure, incomparable et suprême.

Verset 25.37

S'il y a, ô Ananda, des religieux et des prêtres dans le futur le plus éloigné qui entreront et demeureront dans la vacuité complètement pure, incomparable et suprême, tous ces religieux et ces prêtres entreront et demeureront précisément dans cette vacuité qui est complètement pure, incomparable et suprême.

Verset 25.38

S'il y a, ô Ananda, des religieux et des prêtres dans le présent qui entrent et demeurent dans la vacuité complètement pure, incomparable et suprême, tous ces religieux et ces prêtres entrent et demeurent précisément dans cette vacuité qui est complètement pure, incomparable et suprême.

Verset 25.39

C'est pourquoi, ô Ananda, vous devez vous entraîner en disant: "Entrant dans cette vacuité qui est complètement pure, incomparable et suprême, j'y demeure."

Verset 25.40

Ainsi parla le Bienheureux. L'Ayasmanta Ananda, heureux, se réjouit des paroles du Bienheureux

http://buddha.anussati.org/page_1164326283093.html
Pema
Pema
Auditeur
Auditeur


Féminin
Nombre de messages : 220
Zodiaque : Taureau Âge : 53
Contrée : castillon la bataille
Arts & métiers : cadre infirmière
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : reiki meditation equitation montagne
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/04/2007

Titre-sujet Re: la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Pema Lun 14 Juil 2008, 12:01

Quand ceci est, cela est
le bienheureux fait il allusion à la causalité? est ce que les deux sont liès la causalité et la vacuité ?


_________________
regarde et apprends de la pierre qui a été creusée par les gouttes de pluie. Ecarte l'idée qu'accomplir un devoir est trop difficile. Rien n'est impossible.
extrait des poèmes de S.A.I l'empereur MEIJI du Japon
Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet Re: la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Invité Lun 14 Juil 2008, 13:32

c'est tellement imbriqué l'un dans l'autre que je ne suis pas sure d'avoir pu les distinguer l'un de l'autre
Pema
Pema
Auditeur
Auditeur


Féminin
Nombre de messages : 220
Zodiaque : Taureau Âge : 53
Contrée : castillon la bataille
Arts & métiers : cadre infirmière
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : reiki meditation equitation montagne
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/04/2007

Titre-sujet Re: la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Pema Lun 14 Juil 2008, 13:43

peut on parler de DESSEIN alors?
tu sais quand on dit "les choses se font quand elles doivent se faire " est ce la vacuité quelque part ou les conséquences de la causalité de la vacuité ?


_________________
regarde et apprends de la pierre qui a été creusée par les gouttes de pluie. Ecarte l'idée qu'accomplir un devoir est trop difficile. Rien n'est impossible.
extrait des poèmes de S.A.I l'empereur MEIJI du Japon
Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet Re: la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Invité Lun 14 Juil 2008, 13:54

pour moi c'est la conséquence parce qu'elles arrivent au moment où nous sommes prêts à les recevoir mais c'est ma compréhension, je ne sais pas si elle est juste

Jean Shérab, t'es pas dans le coin?
on a besoin de tes lumières là

Et Karma Trindal, Karma SHérab tempa, Pema Gyaltshen, Jocelyne et les autres,... Qu'en pensez vous?
Pema
Pema
Auditeur
Auditeur


Féminin
Nombre de messages : 220
Zodiaque : Taureau Âge : 53
Contrée : castillon la bataille
Arts & métiers : cadre infirmière
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : reiki meditation equitation montagne
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/04/2007

Titre-sujet Re: la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Pema Lun 14 Juil 2008, 14:01

ah ah ah je suis d'accord sur le fait que c'est un certain etat d'esprit qui nous permet de percevoir ou de non percevoir ou les 2 la vacuité. le texte en parle bien au sujet du sensoriel. dans le suttra du coeur de Vajrasattva il nous met en garde de l'illusion de l'esprit.cultivé l'esprit adamentin, le verbe adamentin et le corps adamentin pour atteindre la libération. les textes se regroupent. peut etre que Jean ou qq un d'autre pourra m'éclairer mais je partage ta réponse et te remercie bise


_________________
regarde et apprends de la pierre qui a été creusée par les gouttes de pluie. Ecarte l'idée qu'accomplir un devoir est trop difficile. Rien n'est impossible.
extrait des poèmes de S.A.I l'empereur MEIJI du Japon
Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet Re: la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Invité Lun 14 Juil 2008, 14:13

je dois avouer que dans la discussion sur les texte (art oh combien difficile) tu es bien meilleure que moi et bien plus avancée.

De l'autre côté, je connais mes limites et je préfère demander de l'aide plutôt que de dire des âneries.

quoi qu'il en soit, c'est très agréable de discuter avec quelqu'un de plus avancé, parce qu'ils font avancer les plus lointains (et quelques fois les plus lointains de par leurs questions nouvelles font avancer aussi les plus avancés lol)
Pema
Pema
Auditeur
Auditeur


Féminin
Nombre de messages : 220
Zodiaque : Taureau Âge : 53
Contrée : castillon la bataille
Arts & métiers : cadre infirmière
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : reiki meditation equitation montagne
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/04/2007

Titre-sujet Re: la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Pema Lun 14 Juil 2008, 15:14

je suis tout a fait d'accord avec toi. Je ne pense pas etre plus avancée. Comme le dit le texte sur l'éléphant, le domptage de l'éléphant sauvage, l'important est d'être dans l'intention et dans la démarche initiatique. Enfin c'est ce que je pense. Je n'ai pas contrairement à toi encore rencontrer mon maitre qui je pense me permettra d'avancer dans la compréhension et l'appropriation de leur essence, pour la vie de tous les jours. Je suis encore trop dans l'attachement pour saisir la substantifique moelle des textes. Mais je ressens leur idée c'est déjà pas mal. j'essaye de rester connecter à ma nature de bouddha en pratiquant tous les jours. et je vois la différence quand je ne le fais pas. Je t'embrasse à bientot


_________________
regarde et apprends de la pierre qui a été creusée par les gouttes de pluie. Ecarte l'idée qu'accomplir un devoir est trop difficile. Rien n'est impossible.
extrait des poèmes de S.A.I l'empereur MEIJI du Japon
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]


Masculin
Nombre de messages : 7807
Zodiaque : Cancer Âge : 68
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Titre-sujet Re: la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Pema Gyaltshen Mar 15 Juil 2008, 11:37

Ma présence ne vous avancera pas les amis ! la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) 7786


_________________
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Benzar10
la vacuité ( CULASUNNATA  SUTTA ) Pema_g10
Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet Re: la vacuité ( CULASUNNATA SUTTA )

Message par Invité Sam 19 Juil 2008, 14:08

"les choses se font quand elles doivent se faire
" est ce la vacuité quelque part ou les conséquences de la causalité de
la vacuité ?
_________________


pour moi c'est la conséquence parce qu'elles
arrivent au moment où nous sommes prêts à les recevoir mais c'est ma
compréhension, je ne sais pas si elle est juste

c'est un fort joli "koan" ! je serais de l'avis de Thudie," parce qu'elles
arrivent au moment où nous sommes prêts à les recevoir
" mais comme tout est interdependance et impermanence, je dirais il n'y a ni cause ni consequence...

    La date/heure actuelle est Sam 28 Jan 2023, 08:27