L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» France et ses Fripons une famille
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyAujourd'hui à 17:38 par Mila

» Une question à propos du Bouddhisme zen
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyAujourd'hui à 17:31 par Lilian

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyHier à 21:59 par Ortho

» J'ai pas mal d'aversion pour quelqu'un et je ne sais pas comment m'en défaire
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 02 Aoû 2021, 20:42 par Disciple laïc

» L'effort Juste par une moniale du Véhicule des Anciens
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 02 Aoû 2021, 19:31 par Karma Trindal

» Sage décision de Taranatha
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 02 Aoû 2021, 13:45 par Mila

» La guerre dans l'ombre: Les défis de la lutte contre le terrorisme au Xinjiang
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 02 Aoû 2021, 11:31 par Muzadin

» Décolonisations: Le début de la rébellion - 1857 à 1926
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyDim 01 Aoû 2021, 19:10 par Ortho

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptySam 31 Juil 2021, 20:42 par Mila

» Les voeux de Bodhisattva
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptySam 31 Juil 2021, 20:19 par Disciple laïc

» Ce qui n'est pas cassé , ne le répare pas .
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyJeu 29 Juil 2021, 16:41 par Jovin

» Guru Padmasambhava: À la recherche du Maître né du Lotus
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptySam 24 Juil 2021, 16:40 par Admin

» Cramage du cerveau par CQFD
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 23 Juil 2021, 13:45 par LeRetour

» Bonjour, bientôt je vais aller au temple Boudhiste à lodéve
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 23 Juil 2021, 13:44 par LeRetour

» Contre la nourriture carnée
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 21 Juil 2021, 19:25 par Disciple laïc

» question ...mandant une réponse
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 21 Juil 2021, 06:39 par LeRetour

» TocToc Le Retour de la folie
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 21 Juil 2021, 01:38 par LeRetour

» Comment pratiquer la vraie observation ? Krishnamurti
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 19 Juil 2021, 22:07 par Ortho

» Comment définir un être sensible
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 19 Juil 2021, 20:50 par Disciple laïc

» Le Monde selon Xi Jinping - Arte
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 19 Juil 2021, 20:33 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 19 Juil 2021, 10:09 par Manu8370

» L'apprentissage du Bouddhisme : un apprentissage différent
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 19 Juil 2021, 07:38 par Disciple laïc

» La foire aux bonnes nouvelles
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 16 Juil 2021, 17:51 par Mila

» Nouveau membre. Question sur le forum.
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyJeu 15 Juil 2021, 08:25 par Karma Trindal

» le corps énergétique : question concernant
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMar 13 Juil 2021, 13:07 par Disciple laïc

» question concernant le détachement
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 12 Juil 2021, 21:01 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 12 Juil 2021, 12:58 par Mila

» Pensée amérindienne - Luther Standing Bear
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptySam 10 Juil 2021, 11:28 par Pema Gyaltshen

» Le mythe de la liberté et la voie de la méditation - De Chögyam Trungpa
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyJeu 08 Juil 2021, 19:48 par dominique0

» Le trésor des miracles , tome 1, Editions Claire Lumière
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyJeu 08 Juil 2021, 17:14 par Pema Gyaltshen

» La méditation présentée comme "bonne pour la santé"
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyJeu 08 Juil 2021, 13:41 par Mila

» Message du Dalaï Lama pour son 86e anniversaire, demain, le 6 juillet .
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 05 Juil 2021, 19:16 par Mila

» Tout est une question de pensée
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 05 Juil 2021, 14:19 par Disciple laïc

» L'expérience de mort imminente serait-elle une stratégie de survie ?
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 02 Juil 2021, 21:54 par Mila

» Citation de " NathalC " ( Trouvée sur " Babelio" )
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 02 Juil 2021, 20:37 par Mila

» Générer la certitude basée sur la réflexion
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyJeu 01 Juil 2021, 12:47 par Mila

» En quête d'un nouveau moi ou plutôt d'un moi plus vrai.
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyJeu 01 Juil 2021, 11:22 par Mila

» Besoin d'un petit coup de pouce pour déchiffrer un message :)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 30 Juin 2021, 19:22 par Disciple laïc

» Le vrai secret du bonheur ,c'est l'amour .
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 30 Juin 2021, 12:17 par dominique0

» Différence entre Amour bienveillant et Compassion
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 30 Juin 2021, 11:47 par Mila

» signification de Exsuffler
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 30 Juin 2021, 11:29 par epsilon777

» Citation d' Ajahn Chah - [ Page du site : "Babelio " ]
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMar 29 Juin 2021, 11:42 par dominique0

» Petit rappel : Lodjong, l'entraînement de l'esprit en 7 points
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 28 Juin 2021, 11:58 par Mila

» Réflexions de jetsunma Tenzin Palmo sur le tonglen
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 28 Juin 2021, 11:16 par dominique0

» Une citation de Jetsunma Tenzin Talmo
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyDim 27 Juin 2021, 10:33 par dominique0

» Regard sur l'Abhidharma de Chögyam Trungpa
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 25 Juin 2021, 12:08 par menddy

» Comprendre la phénoménologie avec une tique (Von Uexküll)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 23 Juin 2021, 19:00 par dominique0

» Eric Emmanuel Schmitt - Ma vision de l'amour
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 23 Juin 2021, 18:06 par dominique0

» ARTE Découverte: Tibet, les dilemmes de Tashi
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 23 Juin 2021, 00:43 par Admin

» Bonjour ,c'est Carine11 ,ravie d'être parmis vous.
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMar 22 Juin 2021, 23:00 par petit_caillou

» Des propos intéressants sur la question de la confiance en soi
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 21 Juin 2021, 18:37 par dominique0

» Qu’est-ce qu’un maître authentique ?
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyDim 20 Juin 2021, 20:17 par Disciple laïc

» Sur Giordano Bruno - Une courte présentation
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptySam 19 Juin 2021, 19:16 par Disciple laïc

» La pensée du Bouddha - De Richard Gombrich
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 18 Juin 2021, 20:30 par Disciple laïc

» Les 4 karmas , transcription d'un séminaire de Chögyam Trungpa
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 18 Juin 2021, 20:13 par dominique0

» Sauver un écureuil - Des gestes simples mais efficaces
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 18 Juin 2021, 20:00 par dominique0

» Colloque avec Somasekha, Pierre Leret Guillemet et Julie Ann.
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 14 Juin 2021, 11:20 par dominique0

» Les trésors du musée CERNUSCHI 1/2 et 2/2
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyDim 13 Juin 2021, 20:03 par Disciple laïc

» Somasekha - Soin d’Amour - Soin de la Source - Vidéo
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyDim 13 Juin 2021, 19:16 par dominique0

» Petite présentation, parcours, intérêt, questionnement, gratitude, etc ...
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyDim 13 Juin 2021, 16:09 par Karma Trindal

» Allâh Akbar, ou l'expression d'une transgression. Une courte vidéo qui vaut vraiment la peine d'être écoutée
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 11 Juin 2021, 22:58 par Disciple laïc

» Pensée du Dalaï-lama - ( Traduite de l'anglais en français )
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMer 09 Juin 2021, 10:02 par dominique0

» Citation extraite d'un livre de Françoise Verny
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMar 08 Juin 2021, 18:05 par dominique0

» Un homme passionné par les gorilles - Une belle histoire .
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMar 08 Juin 2021, 11:41 par dominique0

» Un homme passionné par les gorilles - Une belle histoire .
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMar 08 Juin 2021, 11:41 par dominique0

» Une belle voix - Avinu Malkeinu
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyDim 06 Juin 2021, 19:05 par dominique0

» Un monument en hommage aux animaux de guerre
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyDim 06 Juin 2021, 16:38 par Mila

» La journée mondiale de l'environnement
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyDim 06 Juin 2021, 10:00 par Mila

» Marcher dans les Bois , le guide amoureux de la forêt .
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyDim 06 Juin 2021, 09:47 par Mila

» Nous avons un anniversaire aujourd'hui
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyVen 04 Juin 2021, 20:22 par Disciple laïc

» Pensées de Gilles Deleuze - Dialogues avec Claire Parnet. Paris, éditions Flammarion, 1977.
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyJeu 03 Juin 2021, 11:39 par dominique0

» Les fleurs comestibles ....
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMar 01 Juin 2021, 13:42 par Mila

» Le bouddhism est contradictoire ?
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMar 01 Juin 2021, 11:12 par Tranquilité

» Stéphane Allix: "L’âme conserve l’empreinte des traumatismes des vies passées"- Un témoignage intéressant
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyMar 01 Juin 2021, 10:29 par dominique0

» Un Bouddha du 7ème siècle retrouvé en...Suède ???
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f EmptyLun 31 Mai 2021, 16:38 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 32 Invités :: 3 Moteurs de recherche

Lilian, Nangpa


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 106032 messages dans 12596 sujets

Nous avons 4526 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est France

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7773)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_leftScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f BarScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_right 
Karma Trindal (7183)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_leftScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f BarScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_right 
petit_caillou (4816)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_leftScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f BarScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_leftScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f BarScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_leftScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f BarScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_right 
MionaZen (3351)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_leftScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f BarScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_leftScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f BarScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_right 
Mila (3154)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_leftScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f BarScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_right 
vaygas (2774)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_leftScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f BarScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_right 
Disciple laïc (2431)
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_leftScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f BarScience et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Bar_right 

Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f

Admin
Admin
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 838
Zodiaque : Balance Âge : 49
Contrée : 中越- Entre Ciel et Terre
Arts & métiers : Président de l'ASBL- Administrateur réseau
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : " Souciez vous de ce que pensent les autres et vous serez toujours leur prisonnier." (Lao Tseu / Lao Zi)
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f

Message par Admin Lun 12 Mar 2007, 12:39

Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Image179_universmultiples
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins




Hasard ou nécessité ?

Comment expliquer un réglage d'une si grande précision ? Il me semble que nous avons deux possibilités : la précision du réglage est le résultat soit du hasard soit de la nécessité. Dans l'hypothèse du hasard, il nous faut postuler une infinité d'univers parallèles en plus du nôtre (ces univers multiples forment un « multivers »). Chacun de ces univers aurait une combinaison différente de constantes physiques et conditions initiales. Mais seul le nôtre aurait la combinaison gagnante nécessaire pour l'émergence de la vie et de la conscience. Toutes les autres univers auraient une combinaison perdante et seraient stériles. Par contre, si nous rejetons l'hypothèse d'univers parallèles et adoptons celle d'un seul univers, le nôtre, alors nous devons postuler l'existence d'un principe créateur qui a ajusté l'évolution de l'univers dès son début.

Comment décider ? La science ne peut pas nous aider à choisir entre ces deux possibilités. En fait, il y a plusieurs scénarios scientifiques qui permettent l'existence d'univers multiples. Par exemple, pour contourner la description de la réalité en termes d'ondes de probabilités par la mécanique quantique, le physicien Hugh Everett a proposé que l'univers se divise en deux exemplaires chaque fois que s'offre une alternative ou un choix. Certains univers ne se distingueraient du nôtre que par la position d'un seul électron dans un seul atome. D'autres seraient radicalement différents. Ils auraient d'autres constantes physiques, d'autres conditions initiales et d'autres lois physiques. Un autre scénario de multivers est celui d'un univers cyclique avec une série infinie de big bang et de big crunch. Chaque fois que l'univers renaît de ses cendres pour repartir dans un nouveau big bang, il le fait avec une nouvelle combinaison de constantes physiques et de conditions initiales. Une troisième possibilité est la théorie de Andreï Linde dans laquelle chacune des innombrables fluctuations de la mousse quantique originelle donne naissance à un univers. Notre monde ne serait qu'une petite bulle dans un méta-univers composé d'une infinité d'autres bulles qui n'abriteraient pas de vie consciente, la combinaison de leurs constantes physiques et de leurs conditions initiales ne le permettant pas.

Je ne souscris pas à l'idée d'univers multiples. Qu'ils soient inaccessibles à l'observation, et donc invérifiables, fait violence à ma conception de la science. Sans vérification expérimentale, la science a tôt fait de s'enliser dans la métaphysique. D'autre part, le rasoir d'Occam suggère qu'une explication simple d'un phénomène a plus de chances d'être vraie qu'une explication compliquée. Pourquoi, dans ce cas, créer une infinité d'univers infertiles juste pour en avoir un qui soit conscient de lui-même ? Dans mon travail d'astronome, j'ai l'immense chance d'aller à des observatoires pour contempler le cosmos. Je suis toujours émerveillé par son organisation, sa beauté et son harmonie. Cela est difficile pour moi d'attribuer toute cette splendeur au pur hasard. Si nous rejetons l'idée d'univers multiples et acceptons celle d'un univers unique, le nôtre, alors il me semble que nous devons parier, tel Pascal, sur l'existence d'un principe créateur responsable du réglage extrêmement précis de l'univers. Pour moi, ce principe n'est pas un Dieu personnifié, mais un principe panthéiste omniprésent dans la Nature, semblable à celui dont parlaient Einstein et Spinoza. Einstein l'a décrit ainsi : « Il est certain que la conviction, apparentée au sentiment religieux, que le monde est rationnel, ou au moins intelligible, est à la base de tout travail scientifique un peu élaboré. Cette conviction constitue ma conception de Dieu. C'est celle de Spinoza. »

Le bouddhisme n'accepte pas le concept d'un principe créateur

Le pari pascalien d'un principe créateur que je viens d'énoncer est contraire à l'optique bouddhique. Le bouddhisme considère que les propriétés de l'univers n'ont pas besoin d'être réglées pour que la conscience apparaisse. Selon lui, les flots de conscience et l'univers matériel coexistent depuis toujours dans un univers sans début. Leur ajustement mutuel et leur interdépendance est la condition même de leur coexistence. J'admets que le concept d'interdépendance offre une explication pour le réglage si précis de l'univers. Mais il est moins évident que ce concept puisse répondre à la question existentielle de Leibniz : « Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Car le rien est plus simple et plus facile que quelque chose. De plus, à supposer que des choses doivent exister, il faut qu'on puisse rendre compte du pourquoi elles doivent exister ainsi et non autrement. » J'ajouterai : » Pourquoi les lois physiques sont-elles ce qu'elles sont et non autres ? » Ainsi nous pourrions très bien imaginer vivre dans un univers décrit seulement par les lois de Newton. Or ce n'est pas le cas. Ce sont les lois de la mécanique quantique et de la relativité qui rendent compte de l'univers connu.

L'optique bouddhique soulève d'autres questions. S'il n'y a pas de créateur, l'univers ne peut être créé. Il n'a donc ni commencement ni fin. Le seul univers compatible avec le point de vue bouddhique est donc un univers cyclique, avec une série sans fin de big bang et de big crunch. Scientifiquement, le fait que l'univers va un jour s'effondrer sur lui-même, donnant lieu à un big crunch, est néanmoins loin d'être établi. Cela dépend de la quantité totale de matière invisible et d'énergie « noire » dans l'univers. Les dernières observations astronomiques semblent indiquer un univers plat dont l'expansion ne s'arrêtera qu'après un temps infini, ce qui semblerait, en l'état actuel de nos connaissances, exclure un univers cyclique. Quant au concept de flots de conscience coexistant avec l'univers dès les premières fractions de seconde du big bang, la science est encore très loin de pouvoir le vérifier. Certains neurobiologistes pensent qu'il est nul besoin d'un continuum de conscience coexistant avec la matière, que le premier peut émerger de la deuxième, une fois que celle-ci ait passé un certain seuil de complexité.

Science et spiritualité : deux fenêtres pour contempler la réalité

Il existe donc une convergence et une résonance certaines entre les deux visions, bouddhiste et scientifique, du réel. Le concept d'interdépendance qui est au cœur du bouddhisme évoque de manière étonnante la globalité du monde mise en évidence par l'expérience EPR à l'échelle atomique et subatomique, et par le pendule de Foucault à l'échelle du cosmos. Le concept bouddhique de la vacuité trouve son pendant scientifique dans la nature duale de la lumière et de la matière en mécanique quantique. Parce qu'un photon est soit onde soit particule dépendant de la façon dont on l'observe, il ne peut pas avoir d'existence intrinsèque. Le concept bouddhique de l'impermanence fait écho au concept d'un univers en évolution constante. Rien n'est statique, tout bouge, tout change, tout se transforme, du plus petit atome aux structures les plus grandes de l'univers. L'univers lui-même a acquis une histoire.

J'ai aussi mentionné certains concepts où il peut y avoir désaccord entre la science et le bouddhisme. Le bouddhisme rejette l'idée d'un commencement de l'univers et donc d'un principe créateur. Pour lui, la conscience est distincte de la matière, coexistant dans un univers sans début.

Les manières respectives d'envisager le réel du bouddhisme et de la science ont débouché, non pas sur une contradiction aiguë, mais sur une convergence harmonieuse. Bien que leurs méthodes d'investigation soient radicalement différentes - la science repose sur l'expérimentation et les théories alors que la contemplation joue le rôle principal dans le bouddhisme -- tous les deux sont des fenêtres donnant sur la réalité, et ils sont chacun valides dans leurs domaines respectifs. La science nous donne accès à la connaissance « conventionnelle ». Son but est d'étudier le monde des phénomènes. La science est neutre. Elle ne s'occupe pas de morale ni d'éthique. Ses applications techniques peuvent nous faire du bien ou du mal. Par contre, la contemplation a pour but notre transformation intérieure afin que nous soyons capables d'aider les autres. La science utilise des instruments toujours plus perfectionnés. Dans l'approche contemplative, l'esprit est le seul instrument. Le contemplatif examine le fonctionnement des pensées et tente de comprendre comment ses pensées s'enchaînent pour finalement l'enchaîner. Il observe les mécanismes du bonheur et de la souffrance et essaie d'identifier les processus mentaux qui lui apportent paix intérieure et satisfaction profonde afin de les développer, et ceux qui, au contraire, détruisent sa sérénité afin de les éliminer. La science nous apporte des informations, mais n'a rien à voir avec notre progrès spirituel et notre transformation intérieure. Par contre, l'approche contemplative doit provoquer en nous une transformation personnelle profonde dans la façon dont nous percevons le monde et agissons sur lui. Le bouddhiste, en réalisant que les objets n'ont pas d'existence intrinsèque, diminue son attachement à ces objets, ce qui diminue sa souffrance. Le scientifique, avec la même réalisation, se contente de la considérer comme un progrès intellectuel, sans remettre en cause ni sa vision profonde du monde, ni sa manière de vivre.

Confronté à des problèmes éthiques ou moraux urgents, comme en génétique, le scientifique a besoin de la spiritualité pour l'aider à ne pas oublier son humanité.

Einstein l'a exprimé admirablement : » La religion du futur sera une religion cosmique. Elle devra transcender l'idée d'un Dieu existant en personne et éviter le dogme et la théologie. Couvrant aussi bien le naturel que le spirituel, elle devra se baser sur un sens religieux né de l'expérience de toutes les choses, naturelles et spirituelles, considérées comme un ensemble sensé…Le bouddhisme répond à cette description…S'il existe une religion qui pourrait être en accord avec les impératifs de la science moderne, c'est le bouddhisme. »




Trinh Xuan Thuan


_________________
Science et Bouddhisme : A la Croisée des Chemins (IV & f Balanc10«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]

    La date/heure actuelle est Mer 04 Aoû 2021, 18:36