Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 21:29 par indian

» Declaration Universelle des Droits de l'Homme (tous les genres humains)
Aujourd'hui à 21:27 par indian

» Bouddhisme Mahayana et Theravada
Aujourd'hui à 21:22 par Disciple laïc

» Dhammapada
Aujourd'hui à 21:08 par vaygas

» Quelques enseignements sur le thème de la colère
Aujourd'hui à 17:38 par Disciple laïc

» Les 3 entraînements
Aujourd'hui à 13:50 par Disciple laïc

» La preuve scientifique de l'existence du Dharma
Aujourd'hui à 13:34 par indian

» Bouthan : le royaume secret des plantes médicinales
Aujourd'hui à 13:25 par Disciple laïc

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 12:52 par Karma Döndrup Tsetso

» Ayurveda, aux origines du bien être, l'Inde ancienne
Aujourd'hui à 12:14 par Akana

» Les ruses de Māra
Aujourd'hui à 08:37 par Disciple laïc

» Est-ce bien ici?
Hier à 22:38 par Disciple laïc

» Le choix ..est-il une illusion?
Sam 14 Juil 2018, 04:15 par Kleine Muis

» Les préceptes du bouddhisme: 8 pépites du bouddhisme pour gérer la colère
Ven 13 Juil 2018, 13:39 par Kleine Muis

» Anniversaire de Guru Padmasambhava
Ven 13 Juil 2018, 00:02 par Puntsok Norling

» Ma présentation
Lun 09 Juil 2018, 19:41 par indian

» Méditer sur le non-soi
Lun 09 Juil 2018, 18:13 par Disciple laïc

» Existence en soi
Lun 09 Juil 2018, 17:55 par Disciple laïc

» Réhabiliter le destin de l'humanité
Lun 09 Juil 2018, 16:41 par indian

» indian, David
Lun 09 Juil 2018, 14:40 par Disciple laïc

» Guérir les blessures du passé par la pratique du nouveau départ
Dim 08 Juil 2018, 20:33 par Disciple laïc

» La doctrine du non-soi :anatta
Ven 06 Juil 2018, 08:22 par Disciple laïc

» Question sur les "vies antérieures"
Jeu 05 Juil 2018, 14:16 par indian

» Quel support pour l'offrande du Mandala
Mer 04 Juil 2018, 15:58 par manila

» Bouddhisme et Science: la plus petite particule de matière indivisible
Mer 04 Juil 2018, 15:54 par indian

» Logique éco, systémique
Mar 03 Juil 2018, 15:31 par indian

» Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?
Mar 03 Juil 2018, 15:15 par indian

» Karma... des définitions?
Mar 03 Juil 2018, 13:46 par Disciple laïc

» Une oeuvre qui me parla, me parle et me parlera ...
Mar 03 Juil 2018, 13:35 par indian

» Méditation sur le son ou les sons
Jeu 28 Juin 2018, 10:42 par Disciple laïc

» Khenpo Gyurmé Tsultrim Belique et France 2018
Jeu 28 Juin 2018, 10:02 par Pema Gyaltshen

» Une piste, comment répondre à une personne énonçant une vue fausse
Jeu 28 Juin 2018, 02:46 par tindzin

» Regard des bouddhistes sur Jésus
Sam 23 Juin 2018, 23:46 par Hild-Rik

» JESUS ou SAINT ISSA: Jésus en Asie.
Sam 23 Juin 2018, 20:23 par Disciple laïc

» Présentation de MINISCALCO
Jeu 21 Juin 2018, 14:30 par manila

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 21 Juin 2018, 09:50 par Pema Gyaltshen

» Foi et compassion dans le bouddhisme
Mer 20 Juin 2018, 07:30 par Disciple laïc

» La vérité ultime selon le bouddhisme
Mer 20 Juin 2018, 07:10 par Disciple laïc

» Pauvre diable ! (Une excuse trop commode)
Mar 19 Juin 2018, 08:10 par Disciple laïc

» Rencontre avec Takloung Matrul Rimpoché 1/2 et 2/2
Dim 17 Juin 2018, 20:47 par Disciple laïc

» Présentation groupes de pratique
Mer 13 Juin 2018, 18:22 par Puntsok Norling

» Khenshen Pema Sherab Bruxelles Juin 2018
Mer 13 Juin 2018, 10:06 par Pema Gyaltshen

» Bande annonce : Walk with me (version française)
Mar 12 Juin 2018, 07:52 par Karma Döndrup Tsetso

» Uruvela Kassapa et le Bouddha
Dim 10 Juin 2018, 20:27 par Disciple laïc

» La compassion
Dim 10 Juin 2018, 17:08 par manila

» Les actions bienfaisantes, appelées « punna » ou mérites, dans la tradition theravada
Dim 10 Juin 2018, 09:55 par Disciple laïc

» L’aumônerie bouddhiste en milieu hospitalier
Sam 09 Juin 2018, 15:32 par Pema Gyaltshen

» Enfer et souffrances
Sam 09 Juin 2018, 07:42 par Disciple laïc

» Présentation et recherche communauté Mons, BE
Ven 08 Juin 2018, 13:37 par Neige86

» Votre regard sur l'Eveil
Jeu 07 Juin 2018, 21:00 par Disciple laïc

» Centre shingon - komyo In
Mer 06 Juin 2018, 16:34 par komyo*

»  Nagarjuna (IIe - IIIe siècle après J-C.) : Hymne à la réalité absolue !
Mar 05 Juin 2018, 10:31 par tindzin

» Les 4 Etats illimités
Lun 04 Juin 2018, 18:59 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 04 Juin 2018, 18:32 par Disciple laïc

» Assaddha Sutta - Sans conviction (AN 4.202) Canon Pali
Lun 04 Juin 2018, 17:26 par Disciple laïc

» Forum Bouddhiste-L'Arbre des Refuges : Mise à jour, Règlement à lire !
Lun 04 Juin 2018, 01:57 par Nanachi

» RINGU Tulku Bruxelles 2018
Ven 01 Juin 2018, 09:18 par Pema Gyaltshen

» Un moine occidental au monastère de Menri en Inde
Jeu 31 Mai 2018, 22:18 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Jeu 31 Mai 2018, 20:16 par tindzin

» Le bouddhisme et la science
Jeu 31 Mai 2018, 12:03 par Disciple laïc

» France: Quand les députés s'essaient à la "méditation de pleine conscience"
Jeu 31 Mai 2018, 11:50 par tindzin

» Présentation Disciple Laïc
Mar 29 Mai 2018, 22:07 par Disciple laïc

» La réincarnation n'est pas la renaissance d'un "moi"
Mar 29 Mai 2018, 19:50 par Disciple laïc

» Complexité du Karma
Mar 29 Mai 2018, 15:32 par Disciple laïc

» La lignée Karma Kagyu: Le 17ème Karmapa
Lun 28 Mai 2018, 19:51 par Admin

» Quelques courtes vidéos sur le bouddhisme en Thaïlande
Lun 28 Mai 2018, 17:20 par Disciple laïc

» Sur la loi du karma
Lun 28 Mai 2018, 16:12 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Lun 28 Mai 2018, 13:59 par Pema Gyaltshen

» Etre ce qui est : l’enseignement le plus profond d’Ajahn Chah
Dim 27 Mai 2018, 19:43 par Disciple laïc

» Grande interrogation
Mer 23 Mai 2018, 20:54 par Disciple laïc

» Bouddhisme et transcendance
Mer 23 Mai 2018, 16:06 par Disciple laïc

» Le corps et l'esprit
Mer 23 Mai 2018, 11:41 par Disciple laïc

» présentation
Mar 22 Mai 2018, 23:36 par Akana

» Cherche référence livre
Mar 22 Mai 2018, 08:33 par Disciple laïc

» Funérailles de robots
Lun 21 Mai 2018, 19:58 par Ortho

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 53 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 49 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Disciple laïc, manila, vaygas


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 95835 messages dans 11094 sujets

Nous avons 4217 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Kleine Muis

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7472)
 
Karma Trindal (6845)
 
manila (5086)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3491)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2337)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 

Histoires & légendes: L’Esprit de Bouddha

Partagez
avatar
Admin
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 785
Age : 46
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Administrateur réseaux
Disposition de l'Esprit : « Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde. » Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Histoires & légendes: L’Esprit de Bouddha

Message par Admin le Jeu 20 Nov 2008, 14:50



Le Corps, la parole Et l'esprit de Bouddha


Qu’est-ce qu’un Bouddha ? Est Bouddha celui qui a renoncé à toute action mauvaise, à tout ce qui fait obstacle à la connaissance. Même quand on a cessé d’agir de façon erronée, une empreinte demeure sur l’esprit qui fait obstacle à la connaissance. On la compare à l’odeur qui persiste sur la main après avoir touché un oignon. Est Bouddha celui qui a abandonné jusqu’aux derniers vestiges de tous ces obstacles à la connaissance. Il perçoit directement la réalité des phénomènes et a pleinement développé la compassion par la méditation, de telle sorte qu’il ¦uvre spontanément pour le bien-être de tous les êtres. Pendant des éons innombrables, il a accumulé un mérite sans limite par la pratique des perfections que sont le don, l’éthique, la pratique et l’effort et il a médité avec un esprit ferme et stable sur l’antidote au concept erroné d’une vacuité existant de façon inhérente.
Du point de vue du Tantra, il a médité sur le yoga de la déité, employant les nombreux moyens subtils et puissants du Tantra qui permettent d’atteindre la bouddhéité en une vie. Bien que, dans chaque éon, il puisse y avoir des bouddhas en nombre incalculable, dans l’éon présent, 1002 Bouddhas reconnus doivent apparaître, quatre d’entre eux s’étant déjà manifestés. Ces bouddhas ont déjà atteint l’éveil mais ils reprennent naissance en tant qu’hommes afin de rendre manifestes les douze actions d’un Bouddha et de guider les êtres vers l’éveil. La voie tantrique vers l’éveil est spécifique à l’enseignement de Shakyamuni. A ses disciples ordinaires, Shakyamuni, sous sa forme de Bouddha, a enseigné les soutras tandis qu’à ses disciples de niveau supérieur, il a enseigné les tantras sous forme d’un roi ou sous l’aspect de diverses déités de méditation.

Le corps du Bouddha peut être représenté de plusieurs façons. Même si ces représentations révèlent le Bouddha sous différents aspects, toutes sont, par nature, le corps du Bouddha et les offrandes qu’on leur fait équivalent à celles faites aux Bouddhas eux-mêmes. Ainsi, le Bouddha peut avoir les traits d’un moine, comme le Bouddha Shakyamuni, ou prendre l’aspect légèrement courroucé de déités de méditation comme Héruka Guhyasamaja, ou encore être représenté par des déités féminines comme les dakinis, des déités courroucées, masculines ou féminines, aux formes horribles et à têtes d’animaux, ou bien par des couples en union. En d’autres occasions également, le Bouddha Shakyamuni est représenté en lapin ou en éléphant pour rappeler les actes exemplaires qu’il a accomplis sous cette forme durant sa vie de Bodhisattva. De la même façon, on fait aussi des représentations religieuses d’Arhats, ces êtres qui ont atteint la libération pour eux-mêmes, des représentations de personnalités religieuses protectrices et de Lamas. Pour la fabrication d’une statue, tous les matériaux peuvent être utilisés : argile, pierre, bois ou métal. En revanche, même si aucune limite n’est imposée pour sa taille, elle doit être strictement conforme aux proportions et autres détails prescrits. Quelque soit le matériau utilisé, on doit avoir le même respect à l’égard de toutes ces représentations, aucune statue, fusse-telle d’or, ne devant être plus estimée qu’une statue faite de simple argile. Il en est de même pour les représentations en deux dimensions que sont, au Tibet, les peintures sur tissu, les blocs d’empreintes ou les peintures murales.

La Parole de Bouddha ou Dharma

Du point de vue de l’expérience, le Dharma est, de façon ultime, le renoncement à ce qui afflige l’être et à ce qui, dans son continuum mental, fait obstacle à la connaissance. La voie pour atteindre ce véritable renoncement est de suivre un chemin véritable. Les moyens pour transmettre cette compréhension est la parole des Bouddhas et des Bodhisattvas. Cette parole comprend, sous sa forme écrite, l’ensemble des écritures qui, toutes, concernent également le Dharma. Lorsque le Bouddha parlait, chacun de ses innombrables auditeurs trouvait dans ses paroles ce qui lui était le plus profitable et était capable de le comprendre dans son propre langage. En bref, après le départ du Bouddha, on mémorisa ses enseignements et on les récitait en Inde dans quatre langues différentes, y compris le sanscrit. Plus tard, ces textes furent traduits en tibétain, en chinois, en mongol, en coréen et en japonais, etc. Le canon tibétain comprend le Kangyur constitué de 108 volumes qui relatent les propres paroles du Bouddha, et le Tengyur, qui comporte 200 volumes comprenant des commentaires des enseignements contenus dans le Kangyur composés par des érudits indiens ainsi que des commentaires élaborés plus tard par des érudits tibétains. Récemment, ont été publiées des traductions de textes bouddhistes en langues occidentales. En dehors de celui porté à la langue utilisée pour les véhiculer, de tels textes, ou enseignements, présentent un intérêt supplémentaire qui tient au fait qu’ils contribuent à permettre aux êtres d’atteindre l’éveil. L’examen des sujets traités par l’enseignement bouddhiste l’atteste. On dit que le Bouddha a laissé 84 000 instructions sur la la souffrance des êtres et sur les moyens d’en triompher. Dans une formulation condensée, ces écritures forment les Trois Corbeilles de la Doctrine, ainsi appelées parce que les textes originaux imprimés en Inde sur de la feuille de palmier étaient rassemblés dans des corbeilles. La Corbeille des Discours explique les trois entraînements que sont l’éthique, la stabilisation méditative et la sagesse.

La Corbeille de la Discipline explique la discipline éthique et la stabilisation méditative et la Corbeille de la Connaissance explique les catégories de phénomènes.Certains se plaignirent auprès du Bouddha qu’après sa mort, rien n’eut été prévu pour leur montrer la voie vers l’éveil. A cela le Bouddha répliqua qu’en se référant au sens de ses paroles, ils trouveraient dans les textes ce dont ils auraient besoin. Pour manifester aux enseignements du Bouddha appréciation et respect, certains textes furent écrits en lettres d’or, d’argent et avec d’autres substances précieuses, particulièrement le Discours sur la Perfection de Sagesse. En général, les écritures sont conservées avec soin, dans un endroit propre et sont placées en hauteur, ceci pour montrer également dans quel respect on les tient. Dans les temples, la statue du Bouddha, qui constitue parfois le principal objet d’offrande, est généralement entourée de hautes piles de livres de textes qui représentent sa parole.

L’Esprit de Bouddha

Pour représenter l’esprit de Bouddha, qui est libre de tout obstacle et possède toute connaissance, et afin d’accumuler des mérites par des démonstrations de respect, on édifie des stupas. Les aspects d’un stupa sont nombreux et forment autant de symboles : les dix actions vertueuses, la grande compassion et l’aptitude à aider tous les êtres sensibles, notamment. Des stupas ont été érigés dans les sites correspondant aux étapes de la vie du Bouddha : naissance, renoncement, éveil et Parinirvana ; d’autres ont été érigés pour contenir les reliques de Bouddhas antérieurs. Exécuter des circumambulations autour d’un stupa est un moyen qui permet d’accumuler des mérites. Dans l’ancien royaume indien de Magadha, il y avait, au temps du Bouddha, un vieux stupa qui n’était plus qu’un tas de ruines. Le Bouddha faisait des circumambulations autour de ce monticule de pierres et lorsqu’on lui demandait pourquoi il agissait ainsi, il répondait qu’il y a avait là des reliques sacrées. Pour répondre à une question que lui posaient les dieux du « Ciel des Trente-trois », le Bouddha énuméra quelles étaient les reliques qu’il convenait de placer dans un stupa. Elles sont de quatre sortes :

Des mantras rédigés sur papier,

Des reliques physiques d’un Bouddha, cheveux ou ongles, ou bien des objets matériels dont il s’est servi,

Des fragments de ses os, de ses dents, etc.,

D’autres reliques faites de ses restes après sa crémation.
A la mort du Bouddha et après la crémation de son corps, des représentants de nombreux royaumes revendiquèrent le droit de posséder ses restes. Pour mettre fin à la dispute, un de ses disciples en fit huit parts, chacune devant être enchâssée dans un stupa érigé dans chacun des royaumes. L’habitude de bâtir un stupa sur les restes de grands saints et de lamas révérés a perduré également au Tibet. Dans certains cas, lorsqu’il s’agit des Dalaï-Lamas par exemple, le corps tout entier est enchâssé dans le stupa. Les stupas peuvent être de toutes dimensions et faits de tout matériau approprié. Des reliques, autres que les quatre sortes décrites plus haut : statues, vêtements ou écritures, sont également admises. Au Tibet, par exemple, il est d’usage de placer dans les stupas des représentations imprimées dans l’argile en milliers d’exemplaires.



Me-Long,
Newsletter of the Norbulingka
Traduction : Babette Bridault
Actualités Tibétaines

Source: http://www.tibet-info.net





_________________
«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]
avatar
Invité
Invité

Re: Histoires & légendes: L’Esprit de Bouddha

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2008, 17:32

Merci.
avatar
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1310
Age : 59
Contrée : Marais salant de Guérande
Disposition de l'Esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Re: Histoires & légendes: L’Esprit de Bouddha

Message par karma younten zongmo le Jeu 20 Nov 2008, 19:36

Pour les petites statues en argile, elles s'appellent des "tsa-tsa"
Pour le corps entier "koudoung", comme celui de Kalou Rimpotché à Sonada (Inde), assis en lotus en stupa dans le temple où il est possible de voir son visage entier tout à fait conservé
A la crémation de Karmapa, son crâne a jailli du feu, et le stupa avec ses cendres et reliques sont dans le grand Monastère de Rumtek (Sikkim)
Parfois, des reliques sont visibles temporairement, tel les vêtements de Naropa en Monastère de Drunchen Rimpotché à Goom (Inde) le furent en 1992, ou bien les reliques de Dilgo Khyentsé Rimpotché en Monastère de Bodnath (Népal)
KYZ.


_________________
Conjuguer Aimer en Universalité
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6845
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Histoires & légendes: L’Esprit de Bouddha

Message par Karma Trindal le Jeu 20 Nov 2008, 20:34

Très intéressant, merci!

Nous avons eu l'occasion de participer à la tournée des Reliques en tant que visiteurs, c'était impressionnant!
Les photos sont dans la galerie du forum pour ceux que ça intéresse. Smile

Amitiés,


_________________


Contenu sponsorisé

Re: Histoires & légendes: L’Esprit de Bouddha

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 16 Juil 2018, 22:04