Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Dhammapada
Aujourd'hui à 08:20 par vaygas

» Question sur la vie
Aujourd'hui à 07:55 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 01:32 par indian

» Présentation
Lun 13 Aoû 2018, 21:06 par Disciple laïc

» Pourquoi cette censure?
Sam 11 Aoû 2018, 18:58 par Karma Trindal

» Lama à 19 ans , et après
Sam 11 Aoû 2018, 17:40 par Pema Gyaltshen

» (Re)nouveau et présentation :)
Sam 11 Aoû 2018, 17:04 par Erispoë

» Présentation Zui Ho/Livres Bouddhistes
Jeu 09 Aoû 2018, 10:02 par Invité

» Don du sang
Mer 08 Aoû 2018, 12:40 par indian

» bonjour de présentation a tous !
Mer 08 Aoû 2018, 10:12 par Akana

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Mer 08 Aoû 2018, 07:28 par Invité

» Hérault : dérives et abus de pouvoir, le temple bouddhiste de Lodève dans la tourmente
Lun 06 Aoû 2018, 11:36 par Invité

»  Propagande positive pour le Bien de tous les Etres
Dim 05 Aoû 2018, 13:03 par indian

» Question sur le karma
Sam 04 Aoû 2018, 14:42 par indian

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Ven 03 Aoû 2018, 10:11 par Geronima

» Décadence de la Loi
Mer 01 Aoû 2018, 13:08 par Ortho

» Lumbini, lieu de naissance du Bouddha
Mer 01 Aoû 2018, 09:29 par Disciple laïc

» Les religions du Vietnam
Mar 31 Juil 2018, 13:36 par Disciple laïc

» ZAZEN - Pratique du Zen dans un temple bouddhiste
Mar 31 Juil 2018, 12:48 par Disciple laïc

» Présentation
Lun 30 Juil 2018, 12:53 par indian

» Bonjour tout le monde
Lun 30 Juil 2018, 12:47 par indian

» L'ego (ou le Moi)
Dim 29 Juil 2018, 16:28 par Disciple laïc

» Idées reçues
Dim 29 Juil 2018, 16:24 par Disciple laïc

» Le Bouddha et la Voie
Dim 29 Juil 2018, 16:21 par Disciple laïc

» Est-ce bien ici?
Mer 25 Juil 2018, 22:46 par Karma Trindal

» Ma présentation
Mer 25 Juil 2018, 22:43 par Karma Trindal

» Présentation de MINISCALCO
Mer 25 Juil 2018, 22:40 par Karma Trindal

» Présentation groupes de pratique
Mer 25 Juil 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Bonjour a tous
Mer 25 Juil 2018, 22:35 par Lisalisa

» Recherche de bouddhistes sur Troyes
Mer 25 Juil 2018, 22:33 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Mer 25 Juil 2018, 22:32 par Karma Trindal

» Maîtres Eveillés: Shabkar! Autobiographie d’un yogi tibétain
Mer 25 Juil 2018, 22:29 par Karma Trindal

» Explication de la Roue de la Vie
Mer 25 Juil 2018, 22:14 par Karma Trindal

» Bonjour à tous.
Mer 25 Juil 2018, 22:04 par Karma Trindal

» Citations Ikkyu
Mer 25 Juil 2018, 21:41 par Karma Trindal

» 13 Juin : Toupten Zangpo
Mer 25 Juil 2018, 21:20 par Karma Trindal

» Bonjour...Je me présente
Mer 25 Juil 2018, 21:19 par Karma Trindal

» Cherche référence livre
Mer 25 Juil 2018, 16:17 par Disciple laïc

» Les 6 règles de la concorde
Mar 24 Juil 2018, 20:11 par Disciple laïc

» La Nature ultime de l'esprit
Mar 24 Juil 2018, 18:31 par Akana

» 3 Sagesses anciennes : Gilgamesh, Bouddha, Epictete
Mar 24 Juil 2018, 10:43 par Akana

» Le Trikaya : Les Trois Corps
Lun 23 Juil 2018, 22:13 par Disciple laïc

» La religion bouddhique présentée par la Police de Montréal
Lun 23 Juil 2018, 21:28 par indian

» 24 heures chez les moines bouddhistes
Lun 23 Juil 2018, 07:34 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 22 Juil 2018, 21:22 par indian

» Les ruses de Māra
Dim 22 Juil 2018, 20:22 par Disciple laïc

» Eveil au "beau"
Dim 22 Juil 2018, 14:59 par Disciple laïc

» Le Noble Sentier Octuple 1/2 et 2/2 rediffusion.
Dim 22 Juil 2018, 12:25 par Disciple laïc

» L'enseignement du Bouddha d'après les textes les plus anciens
Dim 22 Juil 2018, 08:02 par Disciple laïc

» Hédonisme et eudémonisme, bonheur et plaisir : la grande confusion
Dim 22 Juil 2018, 07:16 par Disciple laïc

» Alexandra David Neel une Femme Remarquable
Ven 20 Juil 2018, 19:34 par indian

» Pacifisme et non-violence
Ven 20 Juil 2018, 04:17 par indian

» Histoire du bouddhisme
Jeu 19 Juil 2018, 08:07 par Disciple laïc

» Inexistence en soi et souffrance
Mer 18 Juil 2018, 17:42 par indian

» Quelques enseignements sur le thème de la colère
Mer 18 Juil 2018, 16:28 par Disciple laïc

» Declaration Universelle des Droits de l'Homme (tous les genres humains)
Mer 18 Juil 2018, 13:33 par indian

» Bouddhisme Mahayana et Theravada
Mer 18 Juil 2018, 11:13 par Karma Trindal

» indian, David
Mer 18 Juil 2018, 00:02 par indian

» Le temps... différence d'état
Mar 17 Juil 2018, 21:11 par Disciple laïc

» Qui est Bouddha Maitreya?
Mar 17 Juil 2018, 14:50 par indian

» Ayurveda, aux origines du bien être, l'Inde ancienne
Lun 16 Juil 2018, 22:37 par Invité

» Les 3 entraînements
Lun 16 Juil 2018, 13:50 par Disciple laïc

» La preuve scientifique de l'existence du Dharma
Lun 16 Juil 2018, 13:34 par indian

» Bouthan : le royaume secret des plantes médicinales
Lun 16 Juil 2018, 13:25 par Disciple laïc

» Le choix ..est-il une illusion?
Sam 14 Juil 2018, 04:15 par Kleine Muis

» Les préceptes du bouddhisme: 8 pépites du bouddhisme pour gérer la colère
Ven 13 Juil 2018, 13:39 par Kleine Muis

» Anniversaire de Guru Padmasambhava
Ven 13 Juil 2018, 00:02 par Puntsok Norling

» Méditer sur le non-soi
Lun 09 Juil 2018, 18:13 par Disciple laïc

» Existence en soi
Lun 09 Juil 2018, 17:55 par Disciple laïc

» Réhabiliter le destin de l'humanité
Lun 09 Juil 2018, 16:41 par indian

» Guérir les blessures du passé par la pratique du nouveau départ
Dim 08 Juil 2018, 20:33 par Disciple laïc

» La doctrine du non-soi :anatta
Ven 06 Juil 2018, 08:22 par Disciple laïc

» Question sur les "vies antérieures"
Jeu 05 Juil 2018, 14:16 par indian

» Quel support pour l'offrande du Mandala
Mer 04 Juil 2018, 15:58 par Invité

» Bouddhisme et Science: la plus petite particule de matière indivisible
Mer 04 Juil 2018, 15:54 par indian

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 40 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 40 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 96425 messages dans 11132 sujets

Nous avons 4229 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Mila

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7475)
 
Karma Trindal (6880)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2363)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Partagez
avatar
Admin
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 785
Age : 46
Contrée : Royaume de Belgique
Arts & métiers : Administrateur réseaux
Disposition de l'Esprit : « Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde. (Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Admin le Mer 21 Jan 2009, 18:09



Bouddha & Jésus
Ce qui les rapproche, ce qui les sépare

Résumé du dossier publié par Le Monde des Religions
(juillet - août 2006)
• Frédéric Lenoir, Les enjeux d’une rencontre

Percée du christianisme en Orient, du bouddhisme en Occident : ces deux grandes religions semblent devenir concurrentes.
Autrefois, la tentation était grande de « comparer le pire d’une tradition au meilleur de l’autre ». « Modernité, rationalité » du bouddhisme, pour Nietzsche, « fanatisme du néant » pour les partisans du christianisme. Jean-Paul II lui-même, malgré la spectaculaire rencontre d’Assise, donnait encore une lecture pessimiste voire nihiliste du nirvana bouddhiste, tandis que de nouveaux adeptes, oubliant le caractère superstitieux des bouddhismes populaires, se réclament d’une « religion sans foi ni dogmes ». Toutes ces visions sont également fragmentaires. On peut aujourd’hui les examiner avec objectivité à l’instar d’Eric Vinson qui livre ci-dessous dix clés pour cette confrontation.
En réalité, loin des lieux communs partisans, les deux religions peuvent déboucher sur des tentatives de synthèses qui ne vont pas sans difficultés. Alors, développement des rivalités ou émergence d’un « christiano-bouddhisme » ? Une nouvelle civilisation pourrait naître de ce rapprochement.

• Eric Vinson, Les dix clés du face-à-face.

1. Le thaumaturge et le professeur.

Bouddha, « l’Eveillé », prince venu d’Inde, marié et père de famille, n’a que peu de points communs avec Jésus, « le Messie », artisan né en Palestine et célibataire endurci. La prédication de ce dernier, avant son exécution à 33 ans, dure à peine trois ans. Celle du bouddha, qui s’éteint à 80 ans, couvre un demi-siècle. Récits de vie d’un côté, didactiques soutras de l’autre, miracles et résurrections chez Jésus, sage acceptation de la mort chez Gautama, autant de différences de taille.

2. Le Libéré et le Ressuscité.

Pour bouddha, mourir permet de clore en acte deux bases de son enseignement : la fugacité des choses et la libération par l’« Éveil », l’extinction du « samsara ». Pour Jésus, mourir est se sacrifier pour renaître et « affranchir l’humanité une fois pour toutes de la mort et du péché ». Cet exploit confère à Jésus une gloire éternelle qui incite chaque adepte à « ressusciter en Christ » tandis que le bouddhiste est appelé, en atteignant l’Éveil, à devenir lui-même un bouddha.

3. Sauveur divin ou maître de sagesse ?

Importance du message pour le bouddha, de la personne du Messager pour le Christ : ce dernier est l’unique médiateur entre les hommes et Dieu, alors que « de nombreux bouddhas sont à l’œuvre dans le samsara, vu le nombre immense d’êtres ayant atteint l’éveil depuis des temps sans commencement ni fin. »

4. « Personne » ou « non-soi » ?

Pour le christianisme, le Créateur et ses créatures sont des « personnes », des êtres individualisés possédant des caractères propres. Pour le bouddhisme, au contraire, l’être humain n’est que l’assemblage momentané de cinq « agrégats » : matière et forme, sensations, perceptions, formations mentales et conscience.

5. Dieu ou vacuité ?

Dieu créateur éternel, transcendant d’un côté ; vacuité, impermanence de l’autre. Selon Dennis Gira, « dans le bouddhisme, tout s’explique sans Dieu, alors que dans le christianisme, rien ne s’explique sans lui. »

6. Deux chemins spirituels.

Jésus fils unique de Dieu, bouddha simple être humain ayant atteint l’Éveil ? En réalité, bien des Chrétiens insistent sur l’humanité de Jésus, bien des bouddhistes ne sont pas loin de diviniser Gautama. D’ailleurs, ces deux maîtres spirituels ont inspiré des attitudes parfois très proches, comme le monachisme.

7. Charité ou compassion universelle ?

Amour universel, compassion, sagesse, souci de l’éthique, autant de points qui semblent relier Bouddhisme et Christianisme. À quoi les théologiens chrétiens répondent que l’amour-compassion bouddhiste ne saurait s’assimiler à la charité chrétienne faute de la reconnaissance à l’autre d’un véritable statut de « personne ». Les faits démentent toutefois cette objection : il y a bien rapport de personne à personne entre maître disciple, et c’est bien l’amour qui pousse le bodhisattva à chérir chaque être « comme sa propre mère ou son enfant unique ».

8. Deux voies éthiques.

« Mérites » ou « bonnes actions », « actes négatifs » ou « péchés », c’est peut-être sur le terrain de l’éthique que les deux traditions semblent le plus proches : lutte contre l’égoïsme, l’orgueil, les passions… la liste des « péchés capitaux » est très semblable à celle des « poisons mentaux ».

9. Science de l’esprit contre charité active.

Une grande différence entre les deux courants semble se situer dans l’importance accordée par le bouddhisme au raffinement, à la variété des moyens mis en œuvre pour travailler sur soi, par opposition à l’apparente pauvreté du christianisme à cet égard. La tradition primitive de l’intériorité semble s’être appauvrie au profit d’un apparent formalisme. Les forces vives du christianisme occidental se sont donc plutôt tournées vers le monde extérieur, et l’action a pris le pas sur la contemplation, dans un mouvement opposé à celui des institutions bouddhistes.

10. Jésus et bouddha réconciliés ?

Depuis quelques décennies, le tableau « intériorité bouddhiste versus extériorité chrétienne » est à nuancer : le christianisme, dans ses démarches les plus récentes, semble atténuer son dogmatisme pour revenir à l’expérience spirituelle profonde impliquant l’entité « corps-âme-esprit », tandis que de nombreux bouddhistes s’engagent sans précédent dans un militantisme social.

• Aurélie Godefroy, Une tradition peut en révéler une autre.

Les passerelles entre christianisme et bouddhisme sont de plus en plus fréquentes. Un exemple, ces 650 personnes réunies à Pâques au Village des Pruniers (en Dordogne) autour du maître zen vietnamien Thich Nhat Hanh. Parmi elles, bon nombre de chrétiens. Pour Thich Nhat Hanh, cela n’a rien d’incongru : les messages des deux religions seraient plus proches qu’il n’y paraît, mais l’enseignement du bouddhisme serait « plus adapté à la souffrance d’aujourd’hui, procurant des outils qui aident les gens à vivre ».
Depuis une vingtaine d’années, le maître a attiré des milliers de personnes venues « déposer ici leur souffrance ». Au son des « cloches de pleine conscience », toute activité s’arrête soudain et chacun se concentre sur sa respiration.
Quelles motivations ont poussé des chrétiens à rejoindre le village ? « Besoin d’un refuge », « outils pratiques », « cheminement individuel », rejet des notions chrétiennes de péché et de culpabilité… Selon Dennis Gira, les raisons d’adhérer à cette religion pragmatique qu’est le bouddhisme tiennent surtout à l’insatisfaction vis-à-vis de la société de consommation, à la difficulté de comprendre le discours chrétien, au besoin d’avoir un guide spirituel ou à la volonté d’appartenir à une société non-violente.
À l’inverse, certains bouddhistes se tournent vers le christianisme, comme Anne, née au Vietnam et immigrée en France, où elle se tourne progressivement vers le catholicisme, renonçant aux pratiques de son enfance : « Quand on épouse une religion, il faut le faire dans sa totalité. »
Certains, enfin, tentent, souvent avec difficulté, de concilier les deux pratiques. Le passage par le bouddhisme permet parfois à des chrétiens de raviver leur foi d’origine. Par exemple, certains approfondissent leur croyance par la pratique de zazen. Ainsi, le frère bénédictin Benoît Billot a pu, grâce à un détour par les monastères zen du Japon, porter un regard extérieur sur sa propre tradition. Il partage aujourd’hui sa démarche en tentant de concilier aspects du bouddhisme et aspects du christianisme dans « la Maison de Tobie ». La gestion du corps, de la sexualité, de la respiration, des énergies tient un grand rôle dans cette forme originale de méditation.

• Dennis Gira, Les ambiguïtés du bouddhisme occidental.

Selon Dennis Gira, Directeur adjoint à l’Institut catholique de Paris et spécialiste du bouddhisme, de nombreux Occidentaux éprouvent, pour comprendre vraiment le message bouddhique, des difficultés de trois types :

1. D’abord, ils ont tendance à vouloir interpréter les enseignements par référence à leurs propres traditions, comme, en visite dans une maison japonaise, nous chercherions vainement la table. Ainsi, les chrétiens sont convaincus de pouvoir trouver, dans le bouddhisme, une réalité correspondant au Dieu personnel des Evangiles. De même, les athées veulent y voir une voie intérieure sans Dieu. Les uns comme les autres oublient que les bouddhistes nés en pays bouddhique ne sont ni « athées », ni « agnostiques », ni « croyants ». Ils sont ailleurs, et cet « ailleurs » est difficile à découvrir.

2. Ensuite, la traduction française des langues bouddhiques traditionnelles (pāli, sanskrit, tibétain, chinois, japonais) dénature souvent le sens du message originel. Ainsi, dire que la « souffrance » provient du « désir » est sans doute très éloigné de ce qu’entendait le bouddha quand il énonçait les Nobles Vérités. Ces mots sont tellement tributaires de notre propre tradition philosophique…

3. Enfin, il est tentant de confondre une partie de la tradition bouddhiste avec son tout. Par exemple, de mettre l’accent sur la méditation et de négliger les préceptes, ou de pratiquer le zen en oubliant totalement les apports du bouddhisme tibétain ou du Theravada.

En fait, ces difficultés sont également rencontrées par ceux qui vivent dans les pays originellement bouddhistes. Car « finalement, le bouddhisme exige de chacun une véritable conversion intérieure, un abandon du soi, un changement radical de sa manière de penser et d’être dans ce monde. »

• Deux moines en dialogue.

En 2001, Dom Robert Le Gall, moine bénédictin devenu évêque de Mende en 2002 et lama Jigmé Rinpoché, qui dirige un centre tibétain en Dordogne, publiaient ensemble un livre d’entretiens, Le Moine et le Lama. Ils reviennent sur les enseignements retenus de ce dialogue. Tous deux insistent sur la qualité de l’écoute mutuelle, la richesse du véritable échange qui s’est instauré. Ils se sont retrouvés aussi dans les formes même de la vie monastique : nourriture, ascèse, organisation du temps ou du lieu de vie, importance de la prière ou des psalmodies. En ce qui concerne les divergences, le bénédictin évoque la « difficulté de préciser l’Absolu qui nous attirait comme un aimant » : clarté de la Trinité divine pour le chrétien, Absolu indéfinissable (du moins en anglais) pour le bouddhiste, sauf par la métaphore de « l’azur très pur ». Le lama, de son côté, considère comme principales pierres d’achoppement « la réincarnation et le karma ». Purgatoire, enfer ou paradis d’un côté, réincarnations successives de l’autre ; influence considérable du karma sur les conditions de vie et de renaissance des êtres… autant d’éléments qui distinguent nettement les deux traditions. Le moine et le lama sont d’accord pour dire que le christianisme pourrait apporter au bouddhisme une dimension de « générosité en acte » et de « compassion en action ». Par ailleurs, le bouddhisme pourrait éclairer l’enseignement chrétien d’une lueur nouvelle, la « précaution de ne pas trop dire sur Dieu par respect pour son mystère, car il est ineffable. » La pratique de la méditation bouddhiste pourrait aussi procurer aux chrétiens un support pour les techniques de contemplation qui existent dans leur propre tradition

Résumé : Shin Shu,

Pratiquant au dojo de Mons.



_________________
«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7475
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Pema Gyaltshen le Lun 09 Nov 2009, 09:09

C'est ce même Fréderic Lenoir qui a écrit la très bonne pièce de théâtre : Bonté Divine
que j'ai eu l'occasion de voir samedi au théâtre St Michel.
Si ce spectacle se joue près de chez vous, allez-y, vous ne le regretterez pas.


_________________

avatar
Karma Döndrup Tsetso
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 3504
Age : 59
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : fonctionnaire
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, spiritualité, nature, musique, lecture, net, photo
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/04/2009

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Karma Döndrup Tsetso le Lun 09 Nov 2009, 13:10

Bonjour tout le monde,
Merci pour ces très intéressantes explications..j'ai entendu tout récemment, parler du dernier livre de Frédéric Lenoir "Socrate, Jésus, Bouddha" ... quelqu'un l'a-t-il déjà acheté et lu??


_________________
"On peut allumer des dizaines de bougies à partir d'une seule sans en abréger la vie. On ne diminue pas le bonheur en le partageant." Bouddha
avatar
Invité
Invité

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Invité le Sam 27 Fév 2010, 10:04

Bonsoir Isabelle,

( ...), tu peux parfaitement être chrétien et bouddhiste à la fois

Oui c'est une phrase que j'entends souvent dans les KTT,mais comment peux tu être théiste et non théiste à la fois

Quand on me dit que le bouddhisme permet d'être plus ancré dans la religion chrétienne, là ça me pose question.

Que vous disiez ou écrivez " il est possible de méditer et d'être chrétien" c'est tout à fais OK, la médiation a des bienfaits que tout le monde connait. Mais j'ai besoin de comprendre se point de vue qui me dérange un peu et m'interroge encore plus
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7475
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Pema Gyaltshen le Sam 27 Fév 2010, 18:14

Il faut suivre les travaux des rencontres inter-religieuses qui existent "en vrai"
Il y en a régulièrement à Yeuten Ling notamment
Il y en a aussi au Temple Nyingma occasionnellement ( avec des musulmans Soufis )
Il y a de nombreux témoignages de rencontres...
Bien sûr rencontrer ne veut pas dire mélanger ! Mais échanger et avoir des relations.
Moi-même j'ai été appelé à témoigner un jour sur mon "origine " Chrétienne et ma voie
Bouddhiste devant des jeunes ...Musulmanes ! C'était en la cathédrale St Michel et Gudule
à Bruxelles ! Ce fut passionnant , j'étais assaillis de questions de ces braves damoiselles...
J'ai essayé de répondre sans vexer personne et avec ouverture d'esprit.
Je pense que ces échanges sont inévitables et à l'heure de la mondialisation, indispensables.
Connaissant bien le monde Chrétien pour y être tombé dedans étant petit, je peux assez facilement
trouver les points de rencontres avec l'ésotérisme Chrétien.


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Invité le Sam 27 Fév 2010, 18:23

Tout à fait d'accord pour faire des passerelles, mais sans mélanger !

Le problème pour moi, c'est que dans ce genre de conversation, quand il s'agit de mélange, j'ai bien des difficultés à rester objective et calme. Donc, j'y travaille. J'ai tellement peur de verser dans des idées sectaires, de me perdre comme certains, assez nombreux dans mon entourage depuis mon enfance. J'ai des images pas belles du tout en tête qui m'ont vraiment effrayées, faut que je dépasse tout ça, je sais

Je progresse, je crois. Mais la colère n'est jamais loin snif !
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7475
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Pema Gyaltshen le Sam 27 Fév 2010, 19:39

Exemple :

Le Père Benoît Billot est un prêtre Bénédictin qui a découvert le Bouddhisme Zen Japonais
dans les années 80 et qui a intégré la méditation dans sa foi Chrétienne.
Il fréquente le village des Pruniers de Thich Nhat Hanh...
En 1981 il a été nommé responsable du dialogue inter-religieux monastique pour la France et la Suisse.
C'est un exemple parmi beaucoup d'autres...


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Invité le Sam 27 Fév 2010, 19:49

Alors est-ce que le père Benoît est chrétien et bouddhiste ?
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7475
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Pema Gyaltshen le Sam 27 Fév 2010, 19:51

C'est un être humain qui a un cheminement spirituel...très respectable !


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Invité le Sam 27 Fév 2010, 19:53

Je n'y comprends rien Tonton ! On peut être chrétien et bouddhiste alors ?

je ne demande qu'à comprendre, mais là tu m'embrouilles plus qu'autre chose

Isabelle
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 54
Age : 49
Contrée : Lot
Arts & métiers : Thérapeute
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/02/2010

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Isabelle le Sam 27 Fév 2010, 19:58

Finette, j'ai apporté ma réponse sur l'autre rubrique.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7475
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Pema Gyaltshen le Sam 27 Fév 2010, 20:02

Mais pourquoi tu t'embrouilles ? C'est le problème du Père Benoit ...c'est sa quête, sa vie...son karma.
Quelle importance de mettre une étiquette ?
C'est un Chrétien ouvert d'esprit, donc un vrai ...
Et il y a parfois des Bouddhistes qui ont l'esprit moins ouvert...
Au moment de la mort, lequel sera le plus proche de l'Éveil ?


_________________


Isabelle
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 54
Age : 49
Contrée : Lot
Arts & métiers : Thérapeute
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/02/2010

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Isabelle le Sam 27 Fév 2010, 20:06

Je suis bien d'accord avec toi Pema Gyaltshen !
avatar
Invité
Invité

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Invité le Sam 27 Fév 2010, 20:21

@Pema Gyaltshen a écrit:Mais pourquoi tu t'embrouilles ? C'est le problème du Père Benoit ...c'est sa quête, sa vie...son karma.
Quelle importance de mettre une étiquette ?
C'est un Chrétien ouvert d'esprit, donc un vrai ...
Et il y a parfois des Bouddhistes qui ont l'esprit moins ouvert...
Au moment de la mort, lequel sera le plus proche de l'Éveil ?


Je m'mebrouille par rapport à ce que je vis ou ai vécu.

Par exemple, au début de ma prise de refuge j'ai eu des difficultés car j'avais des réflexes de chrétien, et c'est pas la même chose de mettre Jésus ou Dieu dans l'arbre de refuge à la place de Bouddha et de tous les grands maître de la lignée


Quand ma maman me dit que le christianisme et le bouddhisme c'est exactement pareil et bien là, je suis rouge de rage. Alors comment je me soigne si ce n'est par la connaissance ? Mais comme je suis trop bête et bien .... je comprends rien !

Parce que si c'était pareil, je serais restée chrétienne. Bon, d'accord, y'a tout le côté culturel que l'on met de côté. Admettons ! Mais comment un chrétien peut faire la méditation de Chenrézi ? Il y a la prière à la lignée et la prise de refuge au début de la méditation ......
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7475
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Pema Gyaltshen le Sam 27 Fév 2010, 20:30

Je ne dis pas que c'est pareil !
Je dis que le Chrétien ouvert d'esprit, qui pratique les vertus et qualités de l'enseignement de Maître Jésus a aussi une accumulation d'actes positifs et c'est ce qui compte ..
Tandis que l'on peut être Bouddhiste et mauvais pratiquant et gaspiller son incarnation...
C'est pareil pour toutes les spiritualités...
Bien sûr je dirais aussi que étant dans le Bouddhisme Vajrayana, je considère que c'est
le chemin de la Grande Perfection, rapide et direct, mais abrupt...vers l'Éveil
Me fais-je bien comprendre ? Suis-je bien clééér ?


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Invité le Dim 28 Fév 2010, 07:14

c'est très clair et très juste.
avatar
Invité
Invité

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Invité le Dim 28 Fév 2010, 11:47

Pour moi c'é pas trés cléér, mais ça fait partie de mon chemin donc il faut que je travaille encore et encore, la réponse viendra en son temps.
avatar
Invité
Invité

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Invité le Dim 28 Fév 2010, 12:26

ils y a beaucoup de chrétienss qui aiment venir aux séances de méditation, ils ne sont pas bouddhistes , restent chrétiens mais la meditation leur fait du bien. C'est très sympa, chacun respecte les idées de l'autre mais on medite ensemble.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7475
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Pema Gyaltshen le Dim 11 Avr 2010, 22:11

J'invite ici YESHE KUNGA a exprimer son point de vue sur ce sujet
car je pense que c'est très pertinent...( Jesus = Boddhisattva ? )


_________________

avatar
Karma Döndrup Tsetso
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 3504
Age : 59
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : fonctionnaire
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, spiritualité, nature, musique, lecture, net, photo
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/04/2009

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Karma Döndrup Tsetso le Lun 12 Avr 2010, 09:19

finette a écrit:Je n'y comprends rien Tonton ! On peut être chrétien et bouddhiste alors ?

je ne demande qu'à comprendre, mais là tu m'embrouilles plus qu'autre chose


Bonjour Finette,
Je sais que même le Dalai Lama ne demande pas à ce qu'un chrétien abandonne sa religion forcément...pour ne s'en tenir qu'au bouddhisme...C'est tout à fait compatible, d'après lui...
Bonne journée à toi!


_________________
"On peut allumer des dizaines de bougies à partir d'une seule sans en abréger la vie. On ne diminue pas le bonheur en le partageant." Bouddha
avatar
Invité
Invité

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Invité le Sam 24 Avr 2010, 18:36

avatar
zenjp
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 54
Contrée : vendee
Arts & métiers : charpentier
Disposition de l'Esprit : me liberer du karma
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 24/08/2007

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par zenjp le Sam 01 Mai 2010, 23:06

bonsoir a toutes la sangha excellent débat ! petite anecdote quand jésus allais prié dans le désert !n'es ce une forme de méditation pour moi ces un peut pareil donc laissons les chose évolué sans vouloir a tous prie comprendre et je rejoint tashi pour sont explication sans oublier la sangha bien sur
amicallement
avatar
Karma Döndrup Tsetso
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 3504
Age : 59
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : fonctionnaire
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, spiritualité, nature, musique, lecture, net, photo
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/04/2009

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Karma Döndrup Tsetso le Dim 02 Mai 2010, 10:17

Très juste Zenjp, il y a pas mal de points en commun selon moi entre la vie de Jésus et celle du Bouddha...dont cette fois où Jésus est allé se recueillir dans le désert...et aussi, ses apôtres avaient la même mission que les disciples du Bouddha, les enseignements...


_________________
"On peut allumer des dizaines de bougies à partir d'une seule sans en abréger la vie. On ne diminue pas le bonheur en le partageant." Bouddha

Contenu sponsorisé

Re: Inter-religieux: Bouddha & Jésus "Ce qui les rapproche, ce qui les sépare"

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû 2018, 13:20