Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Présentation rom5991
Aujourd'hui à 02:17 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Hier à 19:20 par Sig35

» Dhammapada
Hier à 13:15 par vaygas

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Mar 17 Avr 2018, 09:47 par manila

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 16 Avr 2018, 22:06 par manila

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Ven 06 Avr 2018, 07:11 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

» Toutes les larmes sont salées
Dim 18 Mar 2018, 10:21 par Ortho

» Le faisan - parabole commentée
Sam 17 Mar 2018, 11:21 par manila

» What is true love?
Ven 16 Mar 2018, 13:56 par Disciple laïc

» Somā Sutta — La bhikkhouni Somā —
Jeu 15 Mar 2018, 08:13 par Disciple laïc

» Lignée ininterrompue depuis le Bouddha ?
Mer 14 Mar 2018, 21:14 par Pema Gyaltshen

» Animal Aid Unlimited, India
Mer 14 Mar 2018, 20:59 par Disciple laïc

» Non-attachement aux vues
Mer 14 Mar 2018, 20:18 par Disciple laïc

» Does hell exist ? L'Enfer existe t-il ?
Mer 14 Mar 2018, 20:08 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Laurent22


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94877 messages dans 11002 sujets

Nous avons 4184 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Florescence

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4856)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2251)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Affaiblir les perturbations

Partagez
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6836
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Affaiblir les perturbations

Message par Karma Trindal le Mer 21 Mar 2007, 16:42



Affaiblir les perturbations

Par Khènsour Jampa Tègchok Rinpoché



Kadam : Quelle a été la chose la plus difficile dans votre vie ?

Khènsour Rinpoché : Jusqu’à présent, la chose la plus difficile a été d’essayer de réduire les perturbations lorsqu’elles surgissent. Lorsque le chérissement de soi apparaît, la chose la plus difficile est de lui faire face et de l’empêcher de survenir à nouveau. Il est vrai que j’ai rencontré d’autres problèmes dans ma vie, mais je ne pourrais pas affirmer qu’ils aient été les plus difficiles. Pour ceux d’entre nous qui essayent de pratiquer le Dharma, c’est la chose la plus difficile à laquelle nous sommes confrontés : celle d’essayer d’arrêter les perturbations lorsqu’elles apparaissent.

Kadam : Quelle a été la plus facile ?

Khènsour Rinpoché : ... Manger, boire, dormir...ont été les choses les plus faciles jusqu’à présent. Le sommeil est quelque chose qui vient très facilement... [rires...]

Kadam : Pourriez-vous donner un conseil essentiel à un pratiquant, puis à un athée pour le moment de sa mort ?

Khènsour Rinpoché : Même pour les personnes qui n’ont pas de réalisations tantriques, il y a beaucoup de choses à faire, suivant leur niveau. Par exemple, se souvenir de son maître racine, se rappeler le Bouddha... C’est très positif. Il est excellent d’avoir, à l’instant de sa mort, un esprit paisible, sans agitation.

Si par exemple, vous êtes un pratiquant de Vajra Yogini, si vous ne pouviez pas vous souvenir de votre pratique tout seul, alors il serait très utile que quelqu’un soit à vos côtés et vous rappelle votre pratique. C’est le mieux.

Pour les gens qui n’acceptent aucune religion, c’est un peu plus difficile. Mais il faudrait qu’elles décèdent dans des circonstances paisibles, avec un esprit calme et si elles le peuvent, elles devraient méditer sur l’amour et la compassion. Le point important ici est qu’au moment de la mort, il faut absolument éviter que les gens autour du mourant créent des problèmes, se disputent, le mettent en colère ou lui fassent générer des perturbations mentales [telles que la colère, l’orgueil...].

Kadam : Est-ce une illusion de penser de son vivant que l’on pourra lâcher prise au moment de la mort ?

Khènsour Rinpoché : A ce moment précis, on n’a pas de pensées du style : « Je ne veux pas mourir, je ne veux pas lâcher... » Pendant le processus de la mort, de très nombreuses hallucinations se produisent, et à ce moment-là, la seule chose à laquelle on doit penser est son maître spirituel ou les trois objets de refuge... On ne peut pas penser : « Oh, je ne veux pas mourir... », il y a trop de choses qui surgissent. La réponse immédiate serait : bien-sûr, vous allez lâcher prise, tout le monde va lâcher prise, parce qu’on n’a pas le temps de tergiverser.

Kadam : Pourriez-vous résumer l’essence de la méditation assise, en particulier, puis de la méditation en général.

Khènsour Rinpoché : L’essence de la méditation est une façon de penser. La position n’est pas le fondement de la méditation. Pourtant il existe une relation entre la posture et la méditation : si votre corps est droit, vos canaux le sont également, les airs circulent correctement et donc l’esprit est posé. Mais il est juste de dire aussi, que si l’on ne se sent pas bien dans cette posture, alors elle n’est pas nécessaire. La posture doit être une aide. Ce n’est pas que la posture soit inutile, elle apporte les bienfaits cités précédemment, mais elle n’est pas fondamentale.

Pour l’essence de la méditation en général, il y a la méditation sur l’amour, sur la compassion... Ce sont les pratiques communes. Puis quand l’expérience vient on passe aux pratiques du stade de génération, puis du stade d’accomplissement.

Kadam : Comment savoir que l’on progresse dans sa méditation sur la vacuité ?

Khènsour Rinpoché : Si vos perturbations s’atténuent, et que votre esprit devient de plus en plus paisible, alors vous savez que votre méditation sur la vacuité progresse. En fait, on sait que notre méditation en général est en bonne voie, c’est-à-dire qu’elle est efficace si les perturbations vont en diminuant et que l’esprit va de mieux en mieux.

Khènsour Jampa Tègchok Rinpoché


Source: http://perso.orange.fr/institut.vajra.yogini/


_________________

avatar
Trachi G
Invité

Re: Affaiblir les perturbations

Message par Trachi G le Mer 21 Mar 2007, 17:20

Il me fait plaisirs cet enseignement car il ne fait pas partis des "classics" reporterier sur tous les sites.
Intérressant, mes perturbations sont bien encore la, faut que je travailles la méditation.
bien a toi.

    La date/heure actuelle est Jeu 19 Avr 2018, 15:51