Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle- École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Coronavirus : Chaque jour compte.
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyAujourd'hui à 08:46 par Karma Trindal

» Confinement et vie quotidienne
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyAujourd'hui à 08:05 par Minako

» Le Bouddha - Biographie - Desclée de Brouwer
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyHier à 20:31 par Disciple laïc

» Les voeux de Bodhisattva
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyHier à 13:35 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyHier à 13:29 par Mila

» ...de Gyétrul Jigme Rinpoche concernant le virus
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyHier à 08:23 par pelletier

» CORONAVIRUS - RESTEZ EN VIE, NE PRENEZ PAS D'IBUPROFÈNE !
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyHier à 08:17 par Minako

» Coronavirus: les animaux reviennent dans des rues désertées par l'homme .
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyHier à 07:56 par Minako

» Paroles de thich nhat hanh sur la transformation.
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyHier à 05:14 par Karma Yéshé

» Bonjour à tous !
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 17:49 par Disciple laïc

» Je me présente, Minako qui chemine tranquillement...
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 17:39 par Minako

» Je calcule tout mes semblables
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 17:18 par Minako

» Dharmachakra
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 16:18 par Karma Trindal

» frères et sœurs de la Sangha, je vous rends hommage
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 16:16 par Karma Trindal

» Salut, c'est "carte mentale man"
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 16:15 par Karma Trindal

» bonjour à toutes et à tous
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 16:13 par Karma Trindal

» Ma présentation sur le forum
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 16:12 par Karma Trindal

» Sylvain Chantemesse dit "Le fous"
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 16:11 par Karma Trindal

» Comment on se crée des obstacles
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 15:46 par Karma Trindal

» La tradition de la forêt -bouddhisme theravada
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 15:30 par Karma Trindal

» 10 antibiotiques naturels pour lutter contre l infection
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 15:25 par Karma Trindal

» Les obstacles dans la pratique et sur la voie
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 12:20 par Disciple laïc

» Spinoza, le scientifique en avance sur son temps | COSMOS : NOUVEAUX MONDES
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 11:28 par Disciple laïc

» Conduire notre journée à la lumière du Dharma .
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 11:00 par Mila

» Le Zen et les Écritures - 1/2 et 2/2
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 09:08 par Karma Yéshé

» L ignorance dans le bouddhisme
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 05 Avr 2020, 08:30 par Karma Yéshé

» Des arbres , pour l'Arbre .
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptySam 04 Avr 2020, 16:19 par Karma Yéshé

» Une des leçons à tirer de nos vies humaines
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptySam 04 Avr 2020, 16:15 par Karma Yéshé

» Mieux connaître la concentration
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptySam 04 Avr 2020, 16:08 par Karma Yéshé

» le karmapa et kalu rinpoché
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptySam 04 Avr 2020, 16:06 par Ahcia

» Entretien avec Geshé Loden autour du Covid 19
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptySam 04 Avr 2020, 13:42 par Karma Yéshé

» La différence entre connaissance et ignorance
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptySam 04 Avr 2020, 13:03 par Disciple laïc

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptySam 04 Avr 2020, 11:01 par Mila

» Une question particulière au sujet de cette nuit passée entendre un Bruit
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptySam 04 Avr 2020, 09:45 par Minako

» La peur vient de l absence due confiance et d amour
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyVen 03 Avr 2020, 20:48 par Karma Yéshé

» L'hôpital Notre Dame à la Rose
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyJeu 02 Avr 2020, 10:01 par Human_War

» Moins de pensées, davantage de paix
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyJeu 02 Avr 2020, 10:00 par Human_War

» Le choix ..est-il une illusion?
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyJeu 02 Avr 2020, 08:45 par Human_War

» Déception: Comment gérer ses pensées suite à une déception?
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyJeu 02 Avr 2020, 07:55 par Human_War

» Shuddhodana qui créa le vent
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyJeu 02 Avr 2020, 06:48 par Human_War

» Peur du bonheur, peur de la vie ?
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyJeu 02 Avr 2020, 06:35 par Human_War

» question concernant le Bouddha primordial :
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMar 31 Mar 2020, 15:36 par Ahcia

» Médecine tibétaine et Covid-19
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMar 31 Mar 2020, 15:01 par Mila

» Messge de Khandro Rinpoché à propos de confinement
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMar 31 Mar 2020, 10:37 par Pema Gyaltshen

» Deux ouvrages de Traleg Rimpoché , bientôt publiés en Français
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 29 Mar 2020, 21:35 par Mila

» La protection des Trois Joyaux dépend uniquement de la confiance
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyVen 27 Mar 2020, 00:17 par Ortho

» Chant des oiseaux , fermez les yeux
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyJeu 26 Mar 2020, 19:00 par Disciple laïc

» 2 vidéos sur la Birmanie - Le Myanmar
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMer 25 Mar 2020, 11:13 par Disciple laïc

» La synchronicité révolutionne la pensée...
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyLun 23 Mar 2020, 11:09 par Karma Yéshé

» Pratique de tchenrezi sous titree
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyLun 23 Mar 2020, 11:06 par Karma Yéshé

» Confinement virus covid 19
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyLun 23 Mar 2020, 08:28 par Nangpa

» Humour: Il raconte une blague au dalaï-lama et se prend un bide (vidéo)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 22 Mar 2020, 08:51 par Karma Yéshé

» Le dalaï-lama explique le mantra om mani padme um
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 22 Mar 2020, 08:49 par Karma Yéshé

» Présentation de moi meme, nouvelle
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyVen 20 Mar 2020, 09:44 par vaygas

»  A la croisée des chemins
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMer 18 Mar 2020, 10:54 par Mila

» Le Bonheur au 21e siècle , par Guelong Thubten
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMar 17 Mar 2020, 09:17 par Disciple laïc

» Purée de topinambours aux carottes et pois chiches
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyVen 13 Mar 2020, 19:11 par Mila

» Une recette VG pâtes brocoli,et choux chinois
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyJeu 12 Mar 2020, 13:35 par Karma Yéshé

» Conchiglioni sauce poivrons
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMer 11 Mar 2020, 22:46 par Karma Yéshé

» La vérité ultime et la vérité relative - 1/2 et 2/2
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyLun 09 Mar 2020, 15:27 par Karma Yéshé

» Siddhartha Gautama : Qui était le Bouddha ?
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyLun 09 Mar 2020, 15:12 par Karma Yéshé

» Youth for climate
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyLun 09 Mar 2020, 14:42 par Karma Tsultrim Jyurmé

» La méditation , source de paix intérieure
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyLun 09 Mar 2020, 14:32 par Karma Yéshé

» Enseignement sur le Bouddha Akshobya
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyLun 09 Mar 2020, 11:18 par Mila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyLun 09 Mar 2020, 09:43 par Pema Gyaltshen

» L'émerveillement tragique
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyDim 08 Mar 2020, 17:31 par Disciple laïc

» Sangha saleve entretien avec le responsable
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyVen 06 Mar 2020, 18:31 par Karma Yéshé

» Une brève histoire du Bouddhisme
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyVen 06 Mar 2020, 18:28 par Karma Yéshé

» Entretenir une bonne relation avec nos émotions
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyVen 06 Mar 2020, 14:16 par Disciple laïc

» Mêler le Dharma à notre esprit .
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyVen 06 Mar 2020, 11:28 par Disciple laïc

» Les 108 perles de sagesse du dalai lama
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyJeu 05 Mar 2020, 10:09 par Invité

» The First Buddhist Monks Ordination in South Africa
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMer 04 Mar 2020, 22:42 par Mila

» Pâté aux pommes de terre
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMer 04 Mar 2020, 17:40 par Disciple laïc

» HAPPY LOSAR 2020, année 2147
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMar 03 Mar 2020, 21:10 par Karma Trindal

» Prière pour enrayer les épidémies , chantée en Chinois par le Karmapa .
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? EmptyMar 03 Mar 2020, 12:19 par Pema Gyaltshen

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 37 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 33 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc, Karma Trindal, Karma Tsultrim Jyurmé, Minako


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 103395 messages dans 12081 sujets

Nous avons 4412 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Minako

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7619)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_leftMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? BarMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_right 
Karma Trindal (7061)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_leftMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? BarMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_right 
petit_caillou (4774)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_leftMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? BarMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_leftMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? BarMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_leftMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? BarMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_right 
MionaZen (3353)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_leftMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? BarMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_right 
Karma Yéshé (3138)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_leftMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? BarMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_right 
vaygas (2734)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_leftMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? BarMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_right 
Mila (2371)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_leftMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? BarMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_leftMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? BarMédecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Bar_right 

Les posteurs les plus actifs du mois

Le deal à ne pas rater :
Oral-B Vitality Trizone – Brosse à Dents Électrique Rechargeable
12.12 €
Voir le deal

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité?

Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7061
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Empty Médecines douces: Le blues de l'hiver, une fatalité?

Message par Karma Trindal le Ven 06 Fév 2009, 18:30

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Deprime


LE BLUES DE L’HIVER, UNE FATALITÉ ?


Chasser le blues de l’hiver

Nous l’avons tous constaté : nos humeurs, nos émotions, notre forme physique varient en fonction des saisons. Si le printemps est, à l’image d’une nature en effervescence, synonyme d’énergie, l’hiver s’accompagne au contraire d’un ralentissement physique et psychologique plus ou moins marqué selon les individus. Lorsque cette baisse de régime revient chaque année et qu’elle occasionne une véritable souffrance, elle a un nom : le trouble affectif saisonnier. Et un traitement : la luminothérapie.

Julie Martory

Explication avec le Dr Laurent Chneiweiss, psychiatre et co-auteur de En finir avec le blues de l’hiver (Marabout, 2008).

Le corps, une mécanique soumise aux rythmes du temps.

Comment se fait-il que naturellement, nous dormions la nuit et soyons éveillés le jour ? Ce rythme veille/sommeil, dit circadien, est le fait de circuits complexes logés au sein de notre cerveau, nos organes, nos cellules, comme autant de petites horloges enregistrant le temps. Un système dont la chronobiologie, science récente, tente d’élucider les mystères.

Au cœur de cette mécanique est l’horloge biologique interne. « Ce système, situé au creux du cerveau, permet de réguler nos rythmes tout au long de la journée, mais aussi de l’année, explique le psychiatre Laurent Chneiweiss. Cette horloge contient de manière génétiquement programmée des rythmes veille-sommeil, mais a tout de même besoin d’être régulièrement synchronisée. Et cela passe par la lumière ». Une lumière qui, captée par des récepteurs situés sur notre rétine, transmet un signal à notre horloge biologique interne pour remettre « les pendules à l’heure ».

Mais que se passe-t-il lorsque cette lumière se fait moins présente, comme c’est le cas en automne et en hiver ? « Tous les humains, ou pratiquement, sont saisonniers. Nous sommes tous un peu moins en forme en hiver qu’en été, répond Laurent Chneiweiss. Et ce n’est pas une journée sombre qui nous rend morose, mais la succession de ces jours gris. »

Quand la saisonnalité devient pathologique.

Cette variation de notre forme physique et psychique en fonction des saisons a un nom : la saisonnalité. Un phénomène physiologique naturel dont la plupart d’entre nous s’accommode, attendant tant bien que mal le retour des beaux jours. Chez certaines personnes en revanche, l’automne et l’hiver marquent, chaque année, le retour d’une véritable souffrance.

« On parle de trouble affectif saisonnier à partir du moment où cette fatigue, cette baisse générale de l’envie de faire les choses a une répercussion au quotidien : absentéisme au travail, conflits conjugaux », explique le psychiatre. En un mot, lorsqu’elle devient un handicap dans la vie de tous les jours.

« Dès que je me lève le matin, je ne pense qu’à une chose : me recoucher » ; « C’est comme si mes jambes ne me portaient plus »

Tels sont les maux exprimés par les personnes souffrant de ce trouble qui se traduit par une fatigue intense et constante. On se réveille fatigué et l’on se couche fatigué, traînant toute la journée cette impression d’avoir du béton dans les jambes et une chape de plomb sur les épaules. Car si dans le cas d’une dépression classique, la douleur morale est au premier plan, dans le trouble affectif saisonnier, les symptômes physiques sont dominants. Mais, et c’est là que réside la difficulté de diagnostic, cette fatigabilité intense entraîne de fait des symptômes psychiques communs à la dépression : troubles de la concentration, ralentissement de la réflexion, tristesse, baisse du désir, hyperémotivité.

En France, le trouble affectif saisonnier toucherait 2 à 3 % de la population adulte. Avec un bémol à ce chiffre tout de même : « le TAS est, en France, une affection négligée, précise le psychiatre. En premier lieu parce que les caractéristiques de cette dépression ne sont pas vraiment enseignées, mais aussi parce que dans notre pays, la culture de médicament prédomine. »

Inégaux face à la saisonnalité.

Si certains traversent l’hiver vaillamment, d’autres craignent chaque année le retour de l’automne et des jours écourtés. Nous ne sommes en effet pas égaux face à cette saisonnalité. Il y a, bien entendu, la part génétique. Des enquêtes ont d’ailleurs montré la transmission génétique de cette forte sensibilité à la saisonnalité : les enfants nés d’un parent souffrant de trouble effectif saisonnier auraient entre 2 et 5 fois plus de risque de présenter eux-mêmes un TAS.

Les femmes également sont plus vulnérables que les hommes au trouble affectif saisonnier, tout particulièrement dans la tranche des 20-40 ans. Entrent en jeu les hormones, dont l’implication dans la sensibilité à la saisonnalité sont aujourd’hui à l’étude.

Le milieu socio-culturel enfin est un paramètre à ne pas négliger. « La solitude notamment est un facteur qui accentue la saisonnalité », précise le psychiatre.

Et si la vulnérabilité biologique est là, il suffit parfois d’un facteur conjecturel, d’une épreuve de vie - la perte d’un être cher, un divorce, un licenciement - pour déclencher un processus en spirale, comme le cycle des saisons.

La luminothérapie, traitement de prédilection.

Puisque le manque de lumière entraîne une baisse d’énergie, il suffit d’en apporter pour y remédier : tel est le principe, logique, de la luminothérapie. Bien avant que la science ne le confirme, l’on pressentait le rôle de la lumière sur notre organisme. Ainsi, Arétée de Cappadoce, médecin grec du 1er siècle de notre ère, préconisait aux « léthargiques » de s’exposer à la lumière. Mais il a fallu bon nombre de siècles supplémentaires et de tâtonnements pour définir les modalités de ce traitement - puissance de la lumière, heure à laquelle s’y exposer, durée d’exposition.

Un questionnaire complet, le questionnaire de Therman, permet aujourd’hui de définir avec précision pour chaque individu la meilleure heure à laquelle pratiquer la luminothérapie. De manière générale, les recherches ont montré qu’elle était la plus efficace administrée le matin. « Il suffit de prendre l’heure à laquelle on se lève spontanément l’été, en vacances, et de pratiquer la séance de luminothérapie une à deux heures avant », explique Laurent Chneiweiss.

Veiller à son hygiène de vie.

Si la luminothérapie est le traitement de choix du blues de l’hiver, il n’est pas le seul. Comme pour la dépression, le sport reste une valeur sûre, davantage encore pour le blues de l’hiver pour des raisons physiologiques comme nous l’explique Laurent Chneiweiss. « Une activité sportive, pratiquée le matin avant d’aller travailler, peut donner des résultats comparables à ceux de la lampe. Le sport élève notre température corporelle, et peut resynchroniser l’horloge biologique par ce mécanisme. »

Il est également essentiel de se lever à heure régulière tous les matins. Côté nutrition enfin, le psychiatre conseille de limiter les apports en glucides, en particulier les aliments à index glycémique élevé, et de privilégier en revanche les protéines riches en tryptophanes – œuf, parmesan, œuf de poisson, etc - précurseur de l’hormone du sommeil, la mélatonine.

Le suivi psychologique, une béquille parfois indispensable
Le traitement par luminothérapie peut suffire pour aider à surmonter le blues de l’hiver. Mais si celui-ci entraîne une véritable souffrance, un suivi psychologique peut s’avérer nécessaire, ne serait-ce que pour poser le diagnostic, comme l’explique le psychiatre. « S’il y a un réel handicap au quotidien, il est préférable de se faire suivre par un professionnel de santé », conclut-il.

Source: Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? 254666


Dernière édition par Karma Trindal le Ven 06 Fév 2009, 23:14, édité 1 fois


_________________
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Untitl10
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7619
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Empty Re: Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité?

Message par Pema Gyaltshen le Ven 06 Fév 2009, 23:13

Si je puis me permettre; je pense que c'est une question de détachement.
Bien sur je parle du point de vue idéal...pas de ma réalisation.
Mais si nous partons du principe que nous sommes des énergies lumineuses
dans notre corps subtil et notre esprit, point n'est besoin de thérapie pour le
blues de l'égo...car QUI a le blues si ce n'est notre ego ? Hein ?


_________________
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Benzar10
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Pema_g10
karma younten zongmo
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1304
Zodiaque : Taureau Âge : 60
Contrée : Marais salant de Guérande
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Empty Re: Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité?

Message par karma younten zongmo le Sam 07 Fév 2009, 08:59

Néanmoins, l'hiver est, comme il est possible de l'observer dans la nature, une période de semi dormance avec sève végétale au repos, lumière moins intense et plus courte, températures et climat sous nos lattitudes plus éprouvantes pour les organismes, ce qui directement influe sur l'organisme humain et se fait plus sensiblement ressentir chez les personnes âgées ou malades

Les deux intersaisons engendrent des changements d'état qui, à même titre, éprouvent les organismes quels qu'ils soient, à fortiori les plus faibles

Il est délicat de ne pas considérer chaque organisme vivant comme faisant partie d'un tout dont le mouvement global induit des changements d'état, mouvement de feu, air, eau... dont il est effectivement favorable d'accompagner la progression par un travail du corps et de l'esprit pour renforcer les éventuelles carences du corps et ses modifications métaboliques


KYZ.


_________________
Conjuguer Aimer en Universalité
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7619
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Empty Re: Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité?

Message par Pema Gyaltshen le Sam 07 Fév 2009, 21:38

C'est bien écrit ! Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? 322308


_________________
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Benzar10
Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Pema_g10
Karma Yönten Dolma
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2308
Zodiaque : Vierge Âge : 57
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Empty Re: Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité?

Message par Karma Yönten Dolma le Dim 08 Fév 2009, 14:56

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? 322308 ::47:


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"

Contenu sponsorisé

Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité? Empty Re: Médecines douces: Le blues de l\'hiver, une fatalité?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 07 Avr 2020, 08:55