Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !


Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 11:26 par manila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 11:22 par manila

» Un maître du Soto Zen - 1902-2008 - 95 ans de zazen
Hier à 19:05 par Disciple laïc

» Dhammapada
Hier à 13:06 par vaygas

» Précieuse existence humaine
Mer 18 Oct 2017, 14:48 par manila

» Présentation Jcare
Mer 18 Oct 2017, 14:41 par Karma Yéshé

» Bouddhisme et shintoïsme
Mer 18 Oct 2017, 14:37 par Karma Yéshé

» L'idéal du bodhisattva dans le bouddhisme
Mer 18 Oct 2017, 14:33 par Karma Yéshé

» Evénement: Journée "Porte ouverte" ce dimanche 22/10/2017 à Samye Dzong (Bruxelles)
Lun 16 Oct 2017, 15:52 par manila

» Comment faire chanter un bol tibétain
Dim 15 Oct 2017, 13:08 par manila

» Les 4 Nobles Vérités selon le maître Zen Thich Nath Hanh
Dim 15 Oct 2017, 10:16 par Disciple laïc

» A la rencontre de Maître Taisen Deshimaru
Dim 15 Oct 2017, 10:04 par Disciple laïc

» Les 50 ans du Zen Sôtô en France
Dim 15 Oct 2017, 08:01 par Disciple laïc

» Toumo: Le Feu Intérieur
Sam 14 Oct 2017, 19:25 par Bevis

» Les dix Terres ( Bhumis ) des Bodhisattvas
Sam 14 Oct 2017, 12:45 par tindzin

» Atteindre rigpa par la base
Sam 14 Oct 2017, 12:26 par tindzin

» Histoire Zen _ Le Maître du Silence
Sam 14 Oct 2017, 12:18 par tindzin

» La pratique du Dzogchen dans la vie quotidienne
Ven 13 Oct 2017, 17:32 par tindzin

» L'attitude bouddhiste face à la douleur
Jeu 12 Oct 2017, 11:05 par Disciple laïc

» Le bouddhisme selon Matthieu Ricard
Mer 11 Oct 2017, 14:31 par Disciple laïc

» L'enseignement du Bouddha d''après les textes les plus anciens
Mer 11 Oct 2017, 11:46 par Ntbr

» Bouddhisme et Science: La méditation, nouvel outil des neurosciences
Mer 11 Oct 2017, 11:38 par Renard sauvage

»  Kagyu Samyé Ling Belgique - Les jardins de méditation: Un nouveau centre international de retraite en Belgique
Mar 10 Oct 2017, 21:27 par manila

» Le Theravada dans la Tradition de la Forêt
Mar 10 Oct 2017, 18:49 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Mar 10 Oct 2017, 13:03 par Renard sauvage

» Présentation d'un homme qui veut comprendre tout
Mar 10 Oct 2017, 02:38 par tindzin

» 20 contes des vies passées du Bouddha
Lun 09 Oct 2017, 23:04 par Disciple laïc

» Annonce: Cherchons animateur vidéo pour le forum
Lun 09 Oct 2017, 19:40 par Renard sauvage

» Moine bouddhiste en Kalmoukie
Lun 09 Oct 2017, 19:35 par Renard sauvage

» Il n'y a ni mort ni peur
Lun 09 Oct 2017, 16:27 par manila

» Recherche d'un livre
Lun 09 Oct 2017, 15:42 par Disciple laïc

» Diriger plus haut - Diriger vers le bas - A propos du Kôan Maître Dôge
Dim 08 Oct 2017, 18:58 par Disciple laïc

» Soi-même et les autres
Dim 08 Oct 2017, 16:38 par Disciple laïc

» Japon : les chemins de pélérinage
Dim 08 Oct 2017, 14:33 par Disciple laïc

» Sortir de l’enfer grâce à la compassion
Dim 08 Oct 2017, 14:28 par tindzin

» Les paroles de Laurent Ruquier
Dim 08 Oct 2017, 11:52 par Disciple laïc

» Sagesses Bouddhistes des 10 et 17 septembre 2017
Dim 08 Oct 2017, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé: Bénévolat bouddhiste 2018 - Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 07 Oct 2017, 23:30 par Pema Gyaltshen

» Shoshin ma présentation
Sam 07 Oct 2017, 21:05 par Karma Trindal

» Présentation en tant que nouveau membre
Sam 07 Oct 2017, 21:04 par Karma Trindal

» Me présenter
Sam 07 Oct 2017, 21:02 par Karma Trindal

» Le bouddhisme en occident
Sam 07 Oct 2017, 21:01 par Karma Trindal

» Présentation Lucien
Sam 07 Oct 2017, 20:56 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 07 Oct 2017, 20:55 par Karma Trindal

» Présentation !
Sam 07 Oct 2017, 20:33 par Akana

» Partage de ma perception
Sam 07 Oct 2017, 18:38 par vaygas

» Evénement: Enseignements "Lettre à un ami" de Nagarjuna (novembre et décembre 2017) - Lama Rinchen Palmo (Bruxelles)
Sam 07 Oct 2017, 17:57 par Karma Trindal

»  Evénement: Enseignement sur Dorje Chang Thungma 18/10/2017 - Lama Rinchen Palmo à Samye Dong (Bruxelles)
Sam 07 Oct 2017, 17:47 par Karma Trindal

» Rencontre en cercle inter-tradition
Sam 07 Oct 2017, 17:11 par Karma Trindal

» Je vous souhaite Tout le Bonheur du Monde..
Sam 07 Oct 2017, 16:57 par Karma Trindal

» Vivre en centre spirituel
Sam 07 Oct 2017, 16:55 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 07 Oct 2017, 15:49 par Karma Trindal

» Wilfried : nouveau venu
Sam 07 Oct 2017, 15:26 par Karma Trindal

» Présentation!
Sam 07 Oct 2017, 15:25 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 07 Oct 2017, 15:21 par Karma Trindal

» Nouveau membre : renard sauvage
Sam 07 Oct 2017, 15:19 par Karma Trindal

» Quelques haïkus irréguliers du renard sauvage
Sam 07 Oct 2017, 15:08 par Karma Trindal

» Vajrasattva est aussi la base neutre
Sam 07 Oct 2017, 14:54 par tindzin

» Amour altruiste et compassion.
Sam 07 Oct 2017, 14:19 par Karma Trindal

»  Thich Nhat Hanh
Sam 07 Oct 2017, 13:57 par Karma Trindal

» Rapport au monde
Sam 07 Oct 2017, 13:50 par Karma Trindal

» Présentation Disciple Laïc
Sam 07 Oct 2017, 13:40 par Disciple laïc

» Ce qui n'est pas donné est perdu
Sam 07 Oct 2017, 13:21 par Karma Trindal

» Yukaro, enchanté
Sam 07 Oct 2017, 13:15 par Karma Trindal

» Phobie sociale
Sam 07 Oct 2017, 12:39 par Akana

» 7 octobre 2017: "13h15 le samedi". Pierre Rabhi : objectif Terre
Sam 07 Oct 2017, 12:34 par Karma Trindal

» Maka Hannya Haramita Shingyo - Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d’aller au-delà
Sam 07 Oct 2017, 12:22 par Karma Trindal

» Milarépa, le Yogi sans opinion
Sam 07 Oct 2017, 08:09 par Disciple laïc

» Une policière rencontre Thich Nhat Hanh
Ven 06 Oct 2017, 16:51 par Disciple laïc

» Commentaires du Sutra du Coeur
Ven 06 Oct 2017, 16:43 par Disciple laïc

» Une découverte promet à l'homme de vivre 500 ans
Jeu 05 Oct 2017, 15:00 par Renard sauvage

» Plaidoyer pour le bonheur, Mathieu Ricard.
Jeu 05 Oct 2017, 14:52 par Renard sauvage

» Le zen et les arts-martiaux
Jeu 05 Oct 2017, 14:37 par Renard sauvage

» Sangha par Thich Nhat Hanh
Jeu 05 Oct 2017, 14:30 par Renard sauvage

» Le Naraka le lac des Enfers
Jeu 05 Oct 2017, 14:19 par Renard sauvage

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 37 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 35 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Karma Yéshé


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92789 messages dans 10781 sujets

Nous avons 4079 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est ArmonyColor-FengShui

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7408)
 
Karma Trindal (6785)
 
petit_caillou (4717)
 
manila (4376)
 
Karma Döndrup Tsetso (3418)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2660)
 
Karma Yönten Dolma (2313)
 
vaygas (1973)
 

La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Partagez
avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2313
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Karma Yönten Dolma le Sam 07 Mar 2009, 16:17

Si le malade est bouddhiste, il faut envisager deux cas différents. S’il s’agit d'un bouddhiste de très haut niveau, aucune maladie ne pourra le perturber. Au contraire, le fait d'être malade sera un rappel pour sa pratique, voire un stimulant. Ce sera une occasion supplémentaire de l'aider dans sa démarche spirituelle. Un pratiquant de haut niveau souffrant d'une maladie même douloureuse pourra se dire que ce qui lui arrive est le résultat d’un karma négatif, donc d'actes négatifs qu'il aurait commis dans le passé. Admettant qu'il a une part de responsabilité, il ne se percevra pas comme une victime innocente, il ressentira une douleur mais n’y ajoutera pas l’indignation et le sentiment d'être atteint sans raison. Une telle expérience sera une opportunité pour déployer plus largement et intensément la compassion qu'il porte à tous les êtres exposés à la souffrance. Le regard porté sur les autres atténuera sa souffrance. Quand une personne éprouve une très forte compassion pour autrui, cela lui donne une très grande force et, en conséquence, une plus grande capacité de résistance.

Pour des pratiquants qui n'ont pas atteint ce degré d'autonomie sur le plan spirituel, un coup de main venant de l'extérieur serait nécessaire. En effet, confrontés à une dure épreuve, ils n'ont pas la force de mener une telle réflexion. La philosophie consiste à inciter quelqu'un qui ne se sent pas bien à ne pas se centrer sur sa maladie ou sa souffrance, mais à adopter un état d'esprit le plus ouvert possible à l’égard de lui-même et des autres car plus le champ d'intérêt est ample, moins la douleur est ressentie.

A un tel malade, on peut recommander d'invoquer les trois joyaux que sont le Bouddha, le Dharma* et le Sanga*, les objets de refuge de tous les bouddhistes, ainsi que ses propres maîtres spirituels. On pourrait lui conseiller également une pratique quotidienne de sutras* qui traitent de la vacuité et qui ont un effet purificateur, de réciter des mantras* et de formuler beaucoup de souhaits.


Dagpo Rinpotché.

::43:


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
avatar
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Age : 62
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Disposition de l'Esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par brackardej le Sam 07 Mar 2009, 21:15

La souffrance physique est aussi une sacrée "leçon" d'humilité...Lorsqu'elle nous tient sous son joug inflexible ; notre univers , nos projets ,nos amours , nos idées , nos opinions...Tout cela se trouve balayé comme poussière et notre être tout entier se trouve prisonnier par une unique sensation (la douleur ) et un seul désir : réussir à s'arracher de la brûlure de son étreinte infernale...Et puis nous finissons par aller mieux ; nous retrouvons notre vie normale et nous oublions qu'avoir un corps qui fonctionne "normalement" est un inestimable cadeau...


_________________
Bêtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bêtes.
Jules Renard

" La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. "
Frédéric Dard
avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2313
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Karma Yönten Dolma le Sam 07 Mar 2009, 21:33

Bonsoir Barckardej ! Very Happy

Absolument d'accord avec toi. ëtre malade est une occasion de méditer sur l'humilité, la souffrance, la compassion. Ce précieux corps qui nous est donné peut du jour au lendemain nous donner a reflexion... Nous ne sommes finalement pas grand chose...
Alors profitons de l'instant présent flower Bonne soirée noble frère. ::36:


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
avatar
Invité
Invité

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Invité le Sam 07 Mar 2009, 22:08

c'est aussi cela que j'ai appris dans l'enseignement de sangyé menla
avatar
Ephi
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 30
Contrée :
Arts & métiers :
Disposition de l'Esprit :
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Ephi le Dim 08 Mar 2009, 01:11

Brackardej, je trouve tes propos très vrais Smile
J'ai bien vécu ce que tu dis quand j'ai eu une fois pendant 7 mois des douleurs articulaires très fortes et qu'aucun médecin n'arrivait à expliquer. En plus de ça aucun anti-douleur ne pouvait m'apaiser, même pas la morphine... c'était extrêmement handicapant, je me souviens que boire, manger, me doucher,... tout m'était atroce !
Finalement le mal s'est changé en bien, ça a fini par guérir tout aussi mystérieusement que c'était venu et j'en ai tiré beaucoup de leçons...

Karma Yönten Dolma parle de conseiller les malades pour les soutenir. Enfin, elle parle de malade bouddhiste donc probablement différent du cas général.
Je n'ai connu que quelques malades non bouddhistes a vrai dire, et ce n'était pas toujours évident... les gens gravement malades passent souvent par diverses phases, même certaines de rejet de la malade, de refus d'en parler, etc.
Je me souviens d'un ami qui disait même "avoir horreur de la compassion" alors du coup quand je parlais avec lui, le thème de la maladie grave de son père était devenu tabou...
avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2313
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Karma Yönten Dolma le Dim 08 Mar 2009, 13:58

Bonjour Ephi,

Tu sais, avant tout, bouddhistes ou non bouddhistes, il faut se dire que nous sommes de simples êtres humains avec nos forces et nos faiblesses. Il est vrai qu'en tant que bouddhiste chaque maladie si petite qu'elle soit est une extraordinaire occasion de mettre en pratique les enseignements mais elle est reste une épreuve très difficile dans la douleur ou l'esprit peut être agité en un clin d'oeil.

La souffrance humaine est en effet l'occasion d'ouvrir notre coeur et notre esprit. Il nous est offert aussi de voir ( pour la compréhension et le travaille que nous devons faire sur nous mêmes tous les jours) la véritable nature de chaque être humain bouddhiste ou non. Dans la maladie et la véritable souffrance, personne ne peut tricher mais il est souvent vrai qu'un patient non croyant se retranche derrière le "non dit" replié sur lui même, être même dans le déni en cas de maladie incurable ( 2e phase avant l'éventuelle acceptation ) Soignants ou de l'autre côté de la barrière il nous faut rester conscient de la vie, de la souffrance, et de la mort a chaque instant et pour celà, si nous ne sommes pas en mesure de nous aider nous mêmes alors, nous ne serons pas en mesure de faire quoi que ce soit dans un esprit agité.
La vie nous est donnée encore et encore pour regarder et comprendre l'esprit authentique de notre véritable nature. Le seul moyen d'apaiser notre esprit est dans la méditation afin d'obtenir ce calme mental et si celui qui a aucune notion de ce que nous échangeons il suffit simplement de rester dans l'écoute, d'être là par amour et la compassion.

Oui, être malade et être dans la souffrance est un sacré enseignement !

Bien à toi Ephi Very Happy


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
avatar
Ephi
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 30
Contrée :
Arts & métiers :
Disposition de l'Esprit :
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Ephi le Dim 08 Mar 2009, 21:31

Merci Karma Yönten Dolma Smile
Dans le cas d'une personne qui n'aime pas savoir qu'on est là 'dans l'écoute, par amour et par compassion' (et je trouve que ce n'est pas si rare, les gens qui n'aiment pas sentir des manifestations d'empathie à leur égard), je trouve qu'une chose très difficile est d'arriver à distinguer :
- quand il vaut mieux s'abstenir de montrer son écoute/amour/compassion et donc ne pas davantage importuner la personne, la laissant suivre son chemin sans vraiment y intervenir car cela mènerait à des conflits et divergences d'opinion sans fin
- et quand à l'inverse on pourrait faire prendre conscience de certaines choses à cette personne, qui élargiraient sa pensée et lui apporteraient au final un plus grand bien-être
C'est difficile car il faut à la fois avoir une idée de ses propres aptitudes à transmettre quelque chose, mais aussi de celles de l'autre personne à pouvoir ou non le recevoir. Parfois le doute fait qu'on ne fait rien (en dehors du champ de la pensée) alors qu'on aurait quand même eu le potentiel d'agir positivement sur cette personne...
Je ne sais pas ce que pense le bouddhisme à ce sujet.
avatar
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1310
Age : 58
Contrée : Marais salant de Guérande
Disposition de l'Esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par karma younten zongmo le Lun 09 Mar 2009, 00:24

En qualité d'équilibre dans le samsara, si l'on considère un taux de souffrances inhérantes à la vie globale en général incontournable, en accueillir un peu comme beaucoup peut aussi signer en épargner autant pour les autres

Et tenter de transformer cette souffrance au mieux pour le mieux

Le tout étant à tous d'éviter d'en générer inutilement au delà du supportable pour le mieux de tous, tant en corps qu'en parole et esprit, puisque l'un ne bouge pas sans l'autre en phénomène naturel d'interdépendance entre les êtres

D'où la nécessité d'étudier, comprendre et appliquer, en comme hors souffrance, avec conscience et maîtrise le plus possible permanentes, notamment le précieux corps humain et les poisons de l'esprit


KYZ.


_________________
Conjuguer Aimer en Universalité
avatar
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Age : 62
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Disposition de l'Esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par brackardej le Lun 09 Mar 2009, 08:56

(et je trouve que ce n'est pas si rare, les gens qui n'aiment pas sentir des manifestations d'empathie à leur égard)
Tu soulignes ,non sans pertinence, la frontière fragile qui existe entre condescendance et réelle compassion...Si la première est une sorte d'ersatz de pitié malsaine qui ne tend qu'à valoriser notre propre personne ( sujet déja abordé sur d'autre fil... Une telle façon d'agir provoque le rejet "naturel" de cette attitude de la part de la personne sur laquelle elle se porte , qui se sent dévalorisée , humiliée et dépossédée de sa dignité...)
La seconde devrait relever d'une parfaite empathie ou le particulier s'éfface pour laisser la place à l'universel ( j'emploie le conditionnel -devrait- car je ne suis pas certain d'avoir déja éprouvé une réelle compassion -telle que décrite ci-dessus- cependant j'ai ,comme tout un chacun , peut constater que la deuxième catégorie était très accessible , ce qui n'implique pas que l'autre catégorie - la réelle compassion - soit inaccessible )...
Bref...Beaucoup de boulot pour essayer de s'améliorer...
Brackardej


_________________
Bêtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bêtes.
Jules Renard

" La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. "
Frédéric Dard
avatar
Ephi
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 30
Contrée :
Arts & métiers :
Disposition de l'Esprit :
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Ephi le Lun 09 Mar 2009, 23:32

"Tenter" et "au mieux pour le mieux" sont en effet des points clés je pense.
La paresse, la lâchetée, ou autre, étant des obstacles négatifs clairs.
Mais dans le cas où la volonté est là, et les intentions bonnes, l'action intentée n'a pas forcément pour autant l'effet escompté.
Cela dit, l'effet de l'action qu'on aura eu sur autrui pourra encore potentiellement se faire sentir plus tard et de façon différente, donc dans la question que je me posais entre agir et ne pas agir, je pense qu'agir "en tentant le mieux pour le mieux" est quand même préférable même si on n'en voit pas d'effet positif direct.
Le développement de la sagesse tend certainement à faire disparaître les doutes sur ce genre de situations, ça ne doit pas être pour rien qu'il y a "l'action jute" dans les huit embranchements juste après les "vues et pensées justes" qui forment la sagesse.

La frontière condescendance/compassion est intéressante aussi. Mais même si on a une attitude de compassion et non de condescendance, ça ne veut pas du tout dire que la personne en face va percevoir cette compassion telle que nous l'exprimons. Elle a ses propres filtres mentaux qui viennent interférer et elle peut très bien prendre pour de la condescendance ce qui n'en est pas. (Il n'y a par exemple qu'à regarder l'opinion que peuvent avoir certaines personnes sur le Dalaï-Lama, ceux qui le disent hypocrite etc., pour s'assurer de la grande variabilité interprétative que peut former l'humanité au sujet de qualités pourtant, je pense, sincères !).

Enfin il y a quand même malgré tout encore je ne sais quoi qui me titille l'esprit... lol scratch
avatar
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Age : 62
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Disposition de l'Esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par brackardej le Mar 10 Mar 2009, 00:00

Enfin il y a quand même malgré tout encore je ne sais quoi qui me titille l'esprit... lol scratch
Très bien !!! Un esprit qui ne s'autotitille plus c'est un esprit légume...Moi j'aime bien les chatouilles du côté cortex ! Bonne nuit , damoiselle Ephi ...
Sad((lol))): ::19: BRACK


_________________
Bêtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bêtes.
Jules Renard

" La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. "
Frédéric Dard
avatar
Ephi
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 30
Contrée :
Arts & métiers :
Disposition de l'Esprit :
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Ephi le Mar 10 Mar 2009, 23:04

lol!
Un de mes profs au lycée répétait tout le temps : "ça doit vous chatouiller délicatement les neurones".
Il le disait au sujet des maths, mais c'est un principe général, il faut garder les neurones sensibles et curieux.
avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2313
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Karma Yönten Dolma le Mer 11 Mar 2009, 17:47

Un esprit qui ne s'autotitille plus c'est un esprit légume...Moi j'aime bien les chatouilles du côté cortex !

Je te reconnais bien là ami Brack ! Wink


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
avatar
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Age : 62
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Disposition de l'Esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par brackardej le Mer 11 Mar 2009, 22:18

Merci jocelyne...
Bonjour bonne nuit , beaux rêves (surtout) et bonne journée pour demain...Bref que tout aille bien pour toi !
A + JACK


_________________
Bêtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bêtes.
Jules Renard

" La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. "
Frédéric Dard
avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2313
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Karma Yönten Dolma le Dim 15 Mar 2009, 22:11

::36: De même pour toi ainsi que tout le monde Jack. Que toutes vos nuits et journées soient paisibles. :*Bouddhisme7:


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
avatar
**vanille**
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 57
Contrée : Belgique
Arts & métiers : aide-soignante en maison de repos
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/03/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par **vanille** le Jeu 26 Mar 2009, 08:30

je crois aussi beaucoup à l'influence de la maladie !
comme je le dis dans ma présentation : c'est via mon fils que j'ai lu mon premier livre, des conseils, des paroles du Dalaï Lama "Le pouvoir de la Bonté"
pour la petite histoire, il s'agit de mon second fils (aujourd'hui âgé de 22 ans) qui a contracté, enfant, la leucémie - dont il en est sorti ... mais plus tout à fait le même - ensuite un accident de travail il y a 4 ans.
Au départ, et tout comme moi : nous trouvions injuste ce qui lui arrivait. Il a plongé dans des milieux de drogue, pensées suicidaires et j'en passe... puis il y a deux ans, un changement s'est opéré en lui -
Du garçon gentil qu'il était déjà, il est devenu quelqu'un de bon, d'une générosité incroyable et à l'écoute de tous : peut-être une manière d'oublier ses propres problèmes, mais je songe à une réelle compassion.
J'ai travaillé comme aide-soignante : j'étais une véritable "éponge" car j'absorbais toutes les histoires que les personnes âgées, en fin de vie, me racontaient : j'avais l'impression d'avoir été pour elles une petite île où elles pouvaient y déposer, le temps d'une toilette, d'un repas, le fardeau trop lourd pour une seule personne - étrangement, ça me permettait aussi de diminuer l'intérêt que je portais à mes propres soucis, me disant : "bon sang, y a pire ailleurs ... de quoi je me plains ??"
J'ai dû arrêter mon métier, pour raison de santé, mais actuellement j'organise chez moi des petits ateliers (le jeudi après-midi) consacrés aux travaux d'aiguilles... un prétexte finalement, car nous ne sommes jamais très nombreuses et au fil du temps je constate que l'on prend du plaisir à bavarder c'est sûr mais surtout à vider son sac. Quand mes amies (elles le sont devenues par les liens qui se sont créés) repartent, j'ai l'impression que c'est le coeur plus léger


_________________
Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon
Dalaï Lama
avatar
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1310
Age : 58
Contrée : Marais salant de Guérande
Disposition de l'Esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par karma younten zongmo le Jeu 26 Mar 2009, 08:58

De fil en aiguille, Vanille, tout simplement beaucoup de beauté en ce parcours d'Amour et générosité

Et merci de mettre en avant pour tous les enfants la notion d'égalité


KYZ.


_________________
Conjuguer Aimer en Universalité
avatar
soleilamethyste
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 384
Age : 61
Contrée : Liège/Belgique
Arts & métiers : assistante sociale/ thérapeute
Disposition de l'Esprit : Travail sur soi
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 10/09/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par soleilamethyste le Jeu 26 Mar 2009, 13:48

Bonjour Vanille et Bienvenue,

Je me sens très touchée par ton partage que je trouve très beau.
La maladie peut nous apprendre bien des choses...et surtout comme tu le dis l'amour que nous pouvons donné à travers les épreuves que nous traversons.

Bonne journée.

avatar
**vanille**
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 57
Contrée : Belgique
Arts & métiers : aide-soignante en maison de repos
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/03/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par **vanille** le Jeu 26 Mar 2009, 17:09

tout à fait - merci Smile
mais ce que je ne comprends pas (ou difficilement) : un peu de bonté de notre part et on nous regarde comme des Martiens... les gens sont méfiants, et gagner la confiance est encore plus difficile


_________________
Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon
Dalaï Lama
avatar
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1310
Age : 58
Contrée : Marais salant de Guérande
Disposition de l'Esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par karma younten zongmo le Jeu 26 Mar 2009, 19:42

Bien entendu Vanille, en même temps il suffit d'ouvrir les yeux sur la dispostion actuelle du Monde pour se dire que les belles tendances ne sont pas aujourd'hui naturellement exprimées et bien souvent des situations manquant d'humanité, d'où la nécessité de continuer de faire au mieux avec conscience et maitrise de son esprit, ses paroles et actes


En restant à sa juste place en coeur, tout simplement


KYZ.


_________________
Conjuguer Aimer en Universalité
avatar
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Age : 62
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Disposition de l'Esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par brackardej le Jeu 26 Mar 2009, 20:39

" mais ce que je ne comprends pas (ou difficilement) : un peu de bonté de notre part et on nous regarde comme des Martiens..."
Ok Vanille ...Mais dis-moi quels sont les "moteurs" moraux et intellectuels de ce que nous appelons avec tant de certitude et de délectation égocentrique, "la bonté"...Quelle est l'implication purement personnelle et infailliblement orientée vers soi de nos gestes dits altruistes ??? Cela "vaut le coup" d'y réfléchir...même si , en ayant quelquefois posté ce thème ici-même je n'ai pas encore eu de réponses qui m'auraient pû satisfaire pleinement...
On peut parfois être regardé comme "des martiens" ( au fait...Ils sont comment les martiens ? ) car dans nos relations avec les autres , "avec autrui" , s'établit une communication qui ne relève pas du conscient , mais qui souligne avec justesse ce que sont nos motivations réelles ( je l'ai dit ; souvent -voire toujours - égocentriques et valorisantes pour soi )...Ainsi "autrui" peut se sentir utilisé pour notre propre contentement moral , et rejeter ( ou subir s'il ne peut faire autrement) ce que nous croyons être offert avec l'élan d'une pure bonté...
D'où le regard souvent teinté d'amertume et de rancoeur de "nos petits pauvres"...


_________________
Bêtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bêtes.
Jules Renard

" La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. "
Frédéric Dard
avatar
soleilamethyste
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 384
Age : 61
Contrée : Liège/Belgique
Arts & métiers : assistante sociale/ thérapeute
Disposition de l'Esprit : Travail sur soi
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 10/09/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par soleilamethyste le Jeu 26 Mar 2009, 22:46

**vanille** a écrit:tout à fait - merci Smile
mais ce que je ne comprends pas (ou difficilement) : un peu de bonté de notre part et on nous regarde comme des Martiens... les gens sont méfiants, et gagner la confiance est encore plus difficile

Oui Vanille ...je ressens aussi cela parfois...il est même possible que la bonté suscite le désir de l'exploiter voire d'en abuser chez l'autre...le discernement est donc aussi de mise même si ce n'est pas facile ...c'est aussi ce genre d'"expérience" qui peut nous faire grandir en discernement je crois?!

Bonne soirée à toutes et tous.

avatar
**vanille**
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 57
Contrée : Belgique
Arts & métiers : aide-soignante en maison de repos
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/03/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par **vanille** le Ven 27 Mar 2009, 08:04

je comprends ce que vous voulez dire, l'un et l'autre ... et je comprends mieux alors les réactions de méfiance : les gens se protègent car sans aucun doute déjà "abusés".

C'est tout un travail, tout au long des jours qui passent, être "bon" (et je ne me qualifie pas comme quelqu'un de "bon" : j'essaie, mais c'est un véritable travail d'abord sur soi - enfin : c'est ce que je pense)

pour moi, être "bon", c'est être à l'écoute, sans juger et en respectant les valeurs de la personne - sans forcer sa "bulle" non plus -
c'est aider, avec mes moyens, sans en attendre quelque chose en retour : le plaisir de donner (de son temps, d'un sourire, d'un peu de chaleur etc)


_________________
Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon
Dalaï Lama
avatar
Invité
Invité

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Invité le Ven 27 Mar 2009, 17:09

et tu n'auras pas de réponse brack, puisque pour toi la bonté n'existe pas.
avatar
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Age : 62
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Disposition de l'Esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par brackardej le Ven 27 Mar 2009, 18:32

Karma Yéshé a écrit:et tu n'auras pas de réponse brack, puisque pour toi la bonté n'existe pas.
Doucement ma p'tite dame Shocked Ce que j'ai dis c'est que l'on à toujours un intérêt dans nos actes dits "généreux" envers autrui ( ce qui n'empêche pas de faire du bien aux autres ); et que l'altruisme pur totalement détaché du moindre retour gratifiant pour sa personne me semble juste surréaliste , une simple vision de l'esprit , un vague sujet d'école...A moins d'être une machine , une mécanique ronronnante , sans "âme" sans "esprit" , ni pensées qui appliquerait machinalement ce que ses rouages ou ses circuits imprimés lui ordonneraient de faire . Programmée aujourd'hui pour le "bien" et demain pour le "mal" peu importe...
...N'importe quoi sauf un être vivant...

Si je file un coup de main à quelqu'un je peux véritablement lui rende un grand service...Mais tout naturellement ( aussi naturel que de respirer ) une petite voix me dira au fond de ma tête : " finalement mon vieux Brackardej t'es un type bien..." Cela me fera PLAISIR , tout comme fera PLAISIR à l'autre le service que je lui aurai rendu ...C'est ce que j'appelle ( ça fait au moins 72 fois que je le dis - je radote- ) la surrenchère positive !
Voilà c'est comme ça que ça marche ... scratch
::5: A + GENS DE L'ARBRE
BRCKJ


_________________
Bêtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bêtes.
Jules Renard

" La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. "
Frédéric Dard

Contenu sponsorisé

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017, 12:35