Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 12:40 par manila

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 11:52 par manila

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Aujourd'hui à 11:44 par manila

» Dhammapada
Hier à 19:21 par vaygas

» Présentation rom5991
Jeu 19 Avr 2018, 22:12 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Ven 06 Avr 2018, 07:11 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

» Toutes les larmes sont salées
Dim 18 Mar 2018, 10:21 par Ortho

» Le faisan - parabole commentée
Sam 17 Mar 2018, 11:21 par manila

» What is true love?
Ven 16 Mar 2018, 13:56 par Disciple laïc

» Somā Sutta — La bhikkhouni Somā —
Jeu 15 Mar 2018, 08:13 par Disciple laïc

» Lignée ininterrompue depuis le Bouddha ?
Mer 14 Mar 2018, 21:14 par Pema Gyaltshen

» Animal Aid Unlimited, India
Mer 14 Mar 2018, 20:59 par Disciple laïc

» Non-attachement aux vues
Mer 14 Mar 2018, 20:18 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 30 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 30 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94901 messages dans 11003 sujets

Nous avons 4185 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Methos

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4867)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2256)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Les Enseignements de Bouddha: Hinayana, Mahayana et Vajrayana

Partagez
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6836
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Les Enseignements de Bouddha: Hinayana, Mahayana et Vajrayana

Message par Karma Trindal le Dim 24 Jan 2010, 15:40



Les Enseignements de Bouddha

Hinayana, Mahayana et Vajrayana

"Il y a deux mille cinq cents ans, grâce à l'expérience de la méditation, Bouddha Sakyamouni pénétra l'essence de l'esprit. par la contemplation directe, il réalisa sa nature profonde et parvint à "l'éveil". Ce fut son expérience capitale.
Ayant ainsi découvert la réalité de ce que nous sommes, il énonca son enseignement et proposa un cheminement pour accéder à l'expérience qu'il avait réalisé. Cet enseignement s'appelle le "Dharma du Bouddha", l'enseignement du Bouddha.
C'est une connaissance expérimentale qui nous apprend à reconnaître notre nature fondamentale et libère de l'asservissement aux illusions, aux passions et aux pensées. Elle permet de découvrir le vrai bonheur, durant la vie, au moment de la mort et dans les existences ultérieures, jusqu'à l'ultime éveil spirituel qu'est l'état de Bouddha. Elle développe sagesse et compassion universelles."


Extrait d'un enseignement du Très Vénérable Kalou Rinpoché

Les divisions de l'enseignement du Bouddha, également appelées "véhicules", sont traditionnellement au nombre de trois :

• Petit Véhicule (Hinayana)
• Grand Véhicule (Mahayana)
• Véhicule du Vajra (Vajrayana)

Mais il est également d'usage, chez les maîtres tibétains, de scinder le Hinayana en deux courants :

• Le véhicule des auditeurs (Shravakayana)
• et le Véhicule des Bouddhas solitaires (Pratyékabouddhayana).

Par ailleurs, alors que l'aboutissement du Hinayana demeure en retrait de celui du Mahayana, ceux du Vajrayana et du Mahayana sont identiques. Seules s'y distinguent les méthodes permettant de l'atteindre. Pour ces raisons une autre présentation possible des trois sentiers enseignés par le Bouddha est : le Véhicule des auditeurs, le Véhicule des Bouddhas solitaires et le Véhicule des Boddhisatvas (Mahayana + Vajrayana).

S'agençant en une structure pyramidale, le Hinayana-base, le Mahayana-corps et le Vajrayana-sommet, ces véhicules s'articulent autour des grands corpus du Bouddha Sakyamouni : les Trois Cycles , composés d'instructions toutes transmises de son vivant mais à des époques, en des lieux et pour des auditeurs particuliers.
Les principales distinctions entre ces trois sentiers spirituels résident dans les objectifs et dans les méthodes.

Le pratiquant du Hinayana s'appuie principalement sur le 1er Cycle, celui des Quatres Nobles Vérités:

- la souffrance
- son origine
- sa cessation
- et le sentier de la libération

Il aspire, pour lui seul, à briser le chaîne des renaissances au sein du monde. Et dans ce but, il suit les instructions de la 4ème Noble Vérité, celle de l'exposition du chemin spirituel menant à l'extinction des tourments. Il développe ainsi des grandes vertus de renonciation, d'attention, de discipline et de compréhension partielle de la nature profonde des phénomènes.

Le pratiquant du Mahayana, tout en acceptant le premier Cycle des enseignements du Bouddha, suit également les deux autres : Le Cycle d'Absence de Caractéristiques et le Cycle d'Excellente Discrimination.

Son dessein ultime est d'aider tous les êtres vivants à accéder au parfait état de Bouddha. Cet état d'esprit est ainsi nommé : Boddhicitta ou Esprit d'Eveil. Afin de donner un poids réel à cet engagement, le pratiquant du Mahayana s'emploie à développer les perfections nécessaires sur le sentier : générosité, patience, éthique, persévérence, contemplation et connaissance. La perfection de la compréhension ultime, ou prajnaparamita, lui ouvre la voie de la nature profonde des phénomènes, la vacuité. c'est ainsi dans l'union compassion-vacuité que se développe ici la gloire de l'état éveillé.

Avec le Vajrayana le pratiquant est dans une perspective tout à fait singulière : faisant siennes les vertus de renonciation et de discipline du Hinayana, attentif à faire mûrir en lui les multiples facettes de la boddhicita , le coeur du mahayana, il va en outre faire usage des moyens habiles qui le mettent en contact direct avec, non plus les causes d'un éveil à venir, mais d'emblée avec le fruit de l'éveil déja présent et de sa représentation archétypale, les divinités de méditation ou Yidams ainsi que les protecteurs Tcheukyong. Aidés en cela par les instructions spécifiques des maîtres sprituels qui, indispensables dans ce contexte, vont faire se confronter le pratiquant et la nature déjà éveillée de celui-ci.
Hinayana, Mahayana, et Vajrayana sont ainsi respectivement base de l'éveil, sentier menant à l'éveil et fruit d'un éveil déjà existant.

L'exercice des pratiques spirituelles spécifiques au Vajrayana, ou sentier des Tantras enseignés par le Bouddha, requiert trois conditions préalables : avoir reçu l'initiation d'un yidam, puis l'autorisation d'utiliser le texte qui sert de support à la méditation de ce yidam et enfin les instructions pour mener à bien cette méditation.

"L'initiation est maturation, la transmission est filiation et l'instruction est libération"

- Lié à un yidam ou divinité de méditation, ce qui est appelé ouang (Tib /dBang) en tibétain ou abikesha en sanscrit, se traduit par initiation en langue française. Il s'agit d'un rituel, pouvant aller du plus dépouillé au plus complexe, au cours duquel le maître qui le dirige prépare et confère à ceux qui y participent la capacité ou l'autorisation de reproduire eux-mêmes les différents phases de la méditation basée sur le yidam dont il transmet l'initiation.

- Le loung (tib : Lung), qui peut se traduire par transmission de l'écrit, consiste pour le maître spirituel en une simple lecture, faite à haute voix, du texte servant de support à la méditatiion d'un yidam. L'écoute des paroles ainsi prononcées autorise ceux qui y assistent à faire usage à leur tour de ce même texte comme support à leurs pratiques sur ce yidam.

- Indiscociables et complémentaires des deux conditoins précédentes, les tri (tib : Khrid) sont les instructions indispensables au pratiquant afin qu'il connaisse la marche à suivre pendant la méditation liée au yidam duquel il à reçu l'initiation et la transmission de l'écrit.

Les initiations, les transmissions de l'écrit et les instructions spécifiques au Vajrayana ne peuvent être conférées que par des maîtres spirituels expérimentés et qualifiés pour cela, en général ceux que l'on nomme les rinpochés, ou précieux en français.

Source: Extrait de http://www.vajradharaling.org/p_enseignements.php


_________________


    La date/heure actuelle est Sam 21 Avr 2018, 15:39