Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Croppe10 Études, Pratiques & Compassion

Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché 5127b810

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle


...

Brave
Le navigateur qui monte
+ Surfez sans publicité !
+ Centré sur la vie privée
+ Rapidité de navigation
+ Modèle de récompense
BAT

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyHier à 19:07 par Yeshé Kunga

» Le Sûtra de Vimalakîrti : Présentation générale
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyHier à 13:04 par Disciple laïc

» Le symbole du labyrinthe depuis la nuit des temps
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 31 Mai 2020, 15:07 par Mila

» Un peintre belge: René Magritte
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 31 Mai 2020, 14:17 par Mila

» La place de la foi dans le bouddhisme Vajrayana (rediffusion)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 31 Mai 2020, 11:03 par Disciple laïc

» Coronavirus: interdépendance entre les nations, entre les humains , entre humains et animaux .....
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 28 Mai 2020, 13:07 par Karma Tsultrim Jyurmé

»  Dans le confort et l'aise - extrait (Longchenpa)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMer 27 Mai 2020, 18:31 par Ami

» Qui est vraiment l'homme de couleur ?
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMar 26 Mai 2020, 11:46 par Minako

» Deux kilos deux , Gil Bartholeyns
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyLun 25 Mai 2020, 16:54 par Minako

» La vue et l'action justes ou comment réagir ?
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyLun 25 Mai 2020, 13:56 par Disciple laïc

» Se soigner vegan, naturellement...
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyLun 25 Mai 2020, 11:25 par Minako

» Les voeux de Bodhisattva
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 24 Mai 2020, 12:17 par Mila

» Enseignement sur la pratique de Chenrezi , par Lama Rinchen Palmo
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 23 Mai 2020, 12:49 par Mila

» Lâcher Prise par Arnaud Desjardins
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 23 Mai 2020, 11:49 par Mila

» la posture de zazen et kinhin
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 23 Mai 2020, 08:46 par vaygas

» Conseils de Kalou Rimpoché pour une retraite solitaire
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyVen 22 Mai 2020, 16:11 par Mila

» Initiation de Avalokiteshvara les 29 et 30 mai , par le Dalaï Lama , en direct .
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMar 19 Mai 2020, 11:40 par Mila

» Kagyu Meunlam France 2020 à la Pagode de Vincennes
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 17 Mai 2020, 12:11 par Mila

» Parcours de femmes : Le bouddhisme, une voie d’optimisme
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 17 Mai 2020, 10:51 par Disciple laïc

» Protéger les chats du président de la chasse...
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 16 Mai 2020, 15:17 par Minako

» Rêves réccurents 26 caractères
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 16 Mai 2020, 14:57 par Minako

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 16 Mai 2020, 13:57 par naturopatie

» Enseignements du Dalaï Lama en direct sur le web , les 16 et 17 mai 2020
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 16 Mai 2020, 09:34 par Mila

» Besoin de soutien par les prières
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyVen 15 Mai 2020, 22:29 par Disciple laïc

» Présentation: Bonjour à tous !
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyVen 15 Mai 2020, 15:30 par vaygas

» Les blaireaux, ces héros si discrets
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 14 Mai 2020, 18:15 par Karma Yéshé

» Humour et déconfinement au quotidien
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 14 Mai 2020, 13:49 par Minako

» La pacification des MAMOS, contre les maladies infectueuses
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 14 Mai 2020, 10:36 par Pema Gyaltshen

» Bhoutan, le bonheur national brutal ?
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMer 13 Mai 2020, 22:04 par Mila

» "Pour une relance économique intégrant la protection des animaux et de l'environnement.
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMer 13 Mai 2020, 20:39 par Karma Yéshé

» Petit incident : signe ou hasard
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMar 12 Mai 2020, 17:57 par Ahcia

» Confinement et vie quotidienne
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 10 Mai 2020, 17:05 par Minako

» Les balades en foret vont recommencer
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 10 Mai 2020, 16:31 par Minako

» Envers vos pensées, soyez comme le lion, pas comme le chien
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 10 Mai 2020, 16:04 par Mila

» Au nom du Covid-19, les lobbies s'attaquent aux règles envirronementales
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 09 Mai 2020, 20:06 par Karma Yéshé

» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyVen 08 Mai 2020, 15:49 par Minako

» Fermer les marchés humides / Pétition
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 07 Mai 2020, 13:07 par Mila

» Petition contre l abattage d un arbre
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:59 par Karma Yéshé

» Bouddha Purnima 2020 dans le monde
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:28 par Mila

» Une vidéo dont le début me met mal à l'aise...
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMer 06 Mai 2020, 14:10 par Ahcia

» Nous sommes remplis de violence
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMer 06 Mai 2020, 12:35 par Mila

» Même si cela paraît irréalisable ....
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 03 Mai 2020, 09:58 par Mila

» Les choses a faire si vous trouvez des oiseaux blesses
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 03 Mai 2020, 08:21 par Karma Yéshé

» Question concernant les cinq agrégats d'attachement
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 02 Mai 2020, 22:47 par Disciple laïc

» Prières pour que cesse la pandémie
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyVen 01 Mai 2020, 10:00 par Pema Gyaltshen

» Le Zen et les Écritures - 1/2 et 2/2
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:43 par Minako

» Citations de George Bernard Shaw
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:33 par Minako

» La présence d'un maître spirituel
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:58 par Mila

» Faire un masque facial en tissu à la maison
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:25 par Mila

» Prière pour Lama TEUNZANG.Montchardon.
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:02 par Ortho

» Coronavirus: les animaux reviennent dans des rues désertées par l'homme .
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyJeu 30 Avr 2020, 10:26 par Minako

» Un lien intéressant pour ceux qui aiment les hirondelles
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMer 29 Avr 2020, 16:23 par Minako

» Meilleure pièce pour l'autel et la méditation
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMar 28 Avr 2020, 18:15 par vaygas

» Face à la pandémie : action, amour et compassion
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMar 28 Avr 2020, 17:15 par Minako

» Le mouvement est l'essence même des choses
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMar 28 Avr 2020, 12:50 par Ami

» Le Dalaï Lama , icône spirituelle
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMar 28 Avr 2020, 12:16 par Mila

» Thaïlande : reportage sur l'aide des temples à la population
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyLun 27 Avr 2020, 23:55 par Ortho

» Heureux anniversaire , Vaygas !
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyLun 27 Avr 2020, 23:48 par Ortho

» L'interférence de l'humain sur la biodiversité , cause de pandémies .
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 26 Avr 2020, 13:23 par Minako

» L'aide alimentaire , victime collatérale du covid19.
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 26 Avr 2020, 09:47 par vaygas

» La mémoire traumatique - Muriel Salmona
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 25 Avr 2020, 21:46 par Minako

» Voyagez gratuitement et sans risques avec votre esprit
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyMar 21 Avr 2020, 08:13 par Pema Gyaltshen

» Une cure de silence par une nonne zen
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyLun 20 Avr 2020, 14:18 par Karma Yéshé

» Stop aux derives de la chasse.
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyLun 20 Avr 2020, 14:16 par Karma Yéshé

» Regardez en direct les jolis bb faucons
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 19 Avr 2020, 17:13 par Minako

» Fabriquer un hôtel à insectes
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 19 Avr 2020, 15:25 par Karma Yéshé

» Une maison pour les hérissons
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 19 Avr 2020, 14:43 par Karma Yéshé

» Prochain Shangpa Mönlam en Bourgogne , dirigé par Kalou Rimpoché
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 19 Avr 2020, 10:35 par Mila

» Poerre Rabhi s inspirer de la nature
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 19 Avr 2020, 08:47 par Karma Yéshé

» Enseignements Zen Sôtô
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 19 Avr 2020, 08:35 par Karma Yéshé

» Question: Comment allez-vous tous?
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptyDim 19 Avr 2020, 08:32 par Karma Yéshé

» Pratique de Base, la compassion de Chenrezik
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 18 Avr 2020, 20:26 par Karma Yéshé

» Prochains Shangpa Mönlams 2020
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 18 Avr 2020, 20:24 par Karma Yéshé

» L'impermanence est comme un ami
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 18 Avr 2020, 20:23 par Karma Yéshé

» Plutôt vidéo du jour
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché EmptySam 18 Avr 2020, 20:18 par Karma Yéshé

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 28 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 103885 messages dans 12151 sujets

Nous avons 4429 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Perfid777

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7647)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_leftInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché BarInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_right 
Karma Trindal (7080)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_leftInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché BarInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_right 
petit_caillou (4776)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_leftInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché BarInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_leftInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché BarInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_leftInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché BarInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_right 
MionaZen (3353)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_leftInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché BarInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_right 
Karma Yéshé (3197)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_leftInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché BarInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_right 
vaygas (2755)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_leftInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché BarInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_right 
Mila (2501)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_leftInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché BarInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_leftInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché BarInstructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Bar_right 

Les posteurs les plus actifs du mois

Le Deal du moment : -40%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V9
Voir le deal
157.24 €

Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

karma djinpa gyamtso
karma djinpa gyamtso
Animateur
Animateur

Masculin
Nombre de messages : 3386
Zodiaque : Capricorne Âge : 48
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Quel esprit?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Titre-sujet Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par karma djinpa gyamtso le Sam 29 Mai 2010, 22:36


Instructions du coeur


Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Guendu11

Lama Guendune Rinpoché

#1

La vision intérieure

Nous avons un problème fondamental: notre vision est tournée vers l'exté­rieur, notre corps a des yeux qui regardent au dehors. C'est certainement l'ex­pression de notre esprit qui a tendance à regarder à l'extérieur et jamais à l'inté­rieur. Tous les problèmes viennent de cette mauvaise direction de la vision, de l'attention et de l'analyse. On regarde à l'extérieur et on voit beaucoup de désa­gréments et de défauts, que l'on juge intérieurement. Le dharma propose d'in­verser cette vision, de regarder vers l'intérieur, de voir ce qui se passe véritable­ment en notre esprit.

« Si on n'analyse pas ses illusions, On peut agir à l'encontre du dharma, tout en ayant l'apparence d'un pratiquant. C'est pourquoi, observer constamment ses défauts et s'en défaire, C'est agir en bodhisattva. »
Thomé Zangpo

"Si, sans comprendre les actes que nous accomplissons, nous ne nous examinons pas, en apparence nous ressemblons à un pratiquant du dharma, mais en réalité nous agis­sons à l'encontre de celui-ci. Ceci est vrai pour beaucoup d'entre nous. C'est pourquoi il faut s'appliquer à ne pas se tromper soi-même en s'examinant, afin d'abandonner la conduite contraire au dharma. Telle est l'attitude du bodhisattva."
Thayé Dordjé

Quand on commence à regarder à l'intérieur, on est surpris de voir qu'il n'y a pas une action qui ne s'appuie sur les émotions, pas une action qui ne soit guidée par la saisie égocentrique, pas une action qui ne vise à me satisfaire, moi.
On s'aperçoit donc que notre esprit est empli d'émotions telles la jalousie, l'attachement, la colère, qui sont finalement inconscientes: nous n'en avons pas une claire vision, ce que nous voyons, c'est le résultat à l'extérieur, puisque notre regard est porté vers l'extérieur. Puisque notre esprit est empli de jalousie, on voit à travers le filtre de la jalousie. Et que voit-on à l'extérieur ~ Un monde de jalou­sie. Et bien sûr, on se dit: "Les gens sont jaloux de moi, il m'envie pour telle ou telle chose." On ne se remet jamais en question, mais par contre on remet très souvent l'autre en question. Sur la base de cette jalousie, s'élève l'orgueil, étant donné que les autres sont jaloux de nous, puisque que nous sommes tellement fantastiques, ou que nous avons ceci ou cela. Nous sommes supérieurs et cette question de la suprématie du moi n'est jamais remise en question. On regarde simplement l'autre et on projette sur lui ce qui est inconsciemment au plus pro­fond de notre esprit et que l'on ignore totalement, parce qu'on ne regarde jamais à l'intérieur. L'autre est forcément jaloux, on est donc agacé par cette jalousie, qui n'est que le fruit de notre propre projection; et sur la base de cette projec­tion que l'on opère vers l'extérieur, on développe de la colère, qui vient polluer notre esprit. Nous sommes sous l'emprise de la colère, mais nous ne voyons pas qu'elle est en notre esprit en premier lieu; par contre, nous la voyons chez l'autre, ce qui nous met encore plus en colère.
C'est un cercle vicieux qui fait que nos émotions entretiennent une relation conflictuelle avec l'autre; en retour, il y a davantage d'émotions et cet amon­cellement de poisons se nourrit de lui-même. On ne peut interrompre ce cycle aussi longtemps qu'on ne regarde pas à l'intérieur de soi, et qu'on ne reconnaît pas que la faute est avant tout en soi-même. Tant qu'on est incapable d'avoir cette vision et d'accepter cette réalité, on ne peut pas se libérer de l'emprise des émotions et on ne peut donc pas se libérer de la souffrance qu'elles génèrent.

C'est justement parce qu'on est incapable d'avoir cette vision tournée vers l'intérieur que l'on campe sur ses positions. Nous pensons avoir raison en toutes circonstances, et nous ne remettons jamais cela en question. Nous avons la véri­té, nous avons la supériorité, nous avons le bon goût, nous avons tout et les autres n'ont rien. A partir de cette hypothèse, qui est plus qu'une hypothèse car pour nous elle est la vérité, on se relie à l'autre. Cette base est faussée dès le début et ne peut générer que des conflits et des émotions, puisque la relation à l'autre naît de notre projection d'émotions que nous ne pouvons voir en nous­mêmes. Sur cette base de l'orgueil, de la certitude de notre bon droit, nous nous battons pour imposer ce bon droit puisqu'il est juste à nos yeux. On entre ainsi dans les conflits, dans les guerres, dans les jalousies.
Notre oeil est très vif et perçant pour voir les petits défauts ici et là, mais nous ne parvenons pas à réaliser que notre vision même est voilée. Nous voyons les choses au travers de filtres qui nous font voir la réalité comme nous la conce­vons, et non pas comme elle est.
Si l'on regarde à l'intérieur et que l'on commence à se remettre en question ­telle est la proposition fondamentale du dharma: se remettre en question, remettre en question la validité de l'ego, la fierté, l'orgueil, et voir si effective­ment on a toujours raison - on s'aperçoit de plus en plus de la réalité de la situa­tion, et il y a alors un moment de grand embarras, une sorte de gêne: on est embarrassé, parce qu'on s'aperçoit de ce que l'on est véritablement. Il y a un malaise vis-à-vis de nous-mêmes, parce que nous nous rendons compte que c'est sur la base de nos émotions que nous pouvons percevoir chez les autres les défauts, les problèmes et les difficultés. C'est difficile à accepter, mais il faut avoir le courage de continuer l'investigation, de creuser encore plus profondément dans le courant de notre être, pour exposer la totalité des recoins de notre esprit et toutes les émotions qui peuvent s'y cacher. C'est le seul moyen de se libérer de cet enchaînement qui se nourrit de lui-même et génère la souffrance. Il faut se regarder, et quand on se voit, on voit effectivement la présence d'émotions que l'on attribue aux autres. Et plus on analyse cette situation, plus on tourne la vivacité de son regard vers l'intérieur, plus on s'aperçoit de cette réalité des émo­tions en nous. Et là, naturellement, l'orgueil qui était le support, le piédestal de toute l'activité conflictuelle, s'écroule, parce que la vision juste que l'on com­mence à développer à propos de soi-même détruit la forteresse de l'orgueil; la fierté tombe en morceaux et, à la suite, tous les fruits, la jalousie, l'attachement, la colère, l'envie, s'écroulent comme un château de cartes.

#2

« En bref où que ce soit et en toute activité,
Etre conscient de son état d'esprit du moment,
Et accomplir le bien des autres avec une attention vigilante constante, C'est agir en bodhisattva. »
Thomé Zangpo

"Si l'on résume le sens de ce qui précède : quoi que l'on fasse avec le corps, la paro­le ou l'esprit, n'étant ni séparé de la vigilance qui permet de voir si notre état d'esprit est positif ou négation ni séparé de la conscience qui s'efforce à la vertu, on accomplit le bienfait des autres. Telle est l'attitude du bodhisattva."
Thayé Dordjé

On se rend compte que les autres avaient beaucoup plus de qualités qu'on ne pensait et qu'on avait soi-même beaucoup plus de problèmes à résoudre qu'on ne pensait. Ainsi, naturellement, la projection agressive, conflictuelle, vers l'extérieur, qui était notre lot quotidien, s'arrête; et puisqu'on n'entretient plus de situation conflictuelle, une certaine sérénité, une pacification s'installe dans notre esprit. Le travail est à l'intérieur, nous travaillons donc avec nos émotions, mais nous ne sommes plus en conflit avec l'extérieur. Notre esprit se pacifie, chiwa, se stabilise, népa ; chiné, le calme mental, s'établit dans le courant de notre être. C'est très facile à faire, il n'y a pas de technique à développer, il ya simplement un regard à porter à l'intérieur.
La raison pour laquelle nous sommes aussi sûrs de notre supériorité et de notre bon droit, c'est que nous regardons vers l'extérieur et que nous n'avons jamais jeté ne serait-ce qu'un seul coup d'oeil dans notre esprit. Si l'on se remet­tait un seul instant en question et qu'on retournait sa vision pour une introspec­tion profonde du courant de l'esprit, on verrait qu'on n'est pas aussi certain, aussi juste qu'on pensait l'être au premier abord. Plus on fait cela, plus on se rend compte de l'abondance des émotions présentes dans notre esprit, plus on se rend compte que la source des problèmes est en nous-mêmes et que c'est là qu'il faut chercher à transformer les émotions, et non à l'extérieur. Plus on regarde en soi­même, plus on voit le jeu des émotions, la manière souterraine, inconsciente et très subtile dont elles fonctionnent, la manière dont elles tissent un réseau de réactions qui nous emprisonnent complètement et que nous ne voyons pas, car notre regard est occupé à juger l'extérieur. Si l'on considère que l'on a surtout des défauts, et qu'énormément de choses sont à changer en nous, c'est un excellent signe. Cette prise de conscience est une qualité première. Si par contre on considère que tout va bien et que nous pouvons faire le compte de nos qualités, finalement assez nom­breuses, c'est le signe d'un défaut majeur qui est de ne pas regarder véritablement, profondément, ce qui est en nous.

Le monde est le miroir de nos sourires et de nos grimaces. S'il est rempli d'agression, c'est que notre esprit est rempli d'agression. S'il est rempli de sou­rires, c'est que notre esprit est rempli de sourires. Si le monde nous dit bonjour, c'est que nous sommes polis et que nous disons bonjour.

Il faut vraiment effectuer cette recherche, il faut vraiment se regarder dans les yeux, sinon nous allons continuellement scruter l'extérieur.

Le courant de notre esprit est pollué par les émotions. Il faut le nettoyer. Alors, on pourra vraiment aider les autres, on sera vraiment utile, on sera vrai­ment leur ami, car on se sera nettoyé soi-même.

Quand notre esprit est totalement nettoyé et qu'on ne projette plus aucune agression, aucune émotion, aucun attachement sur le monde, lorsqu'on a une relation d'altruisme, d'amour et de compassion avec ce monde, où pourrait res­ter la souffrance dans notre esprit r Où pourrait être l'agression r Notre esprit deviendra totalement pur, la relation avec les autres sera totalement pure; il n'y aura que transformation, qu'aide, qu'amour et compassion.

Notre existence, notre corps et l'expérience que nous faisons au travers du corps, de la parole et de l'esprit sont le résultat de tout ce que nous avons été ; ils sont le résultat de tous les actes, de toutes les paroles, de toutes les pensées que nous avons développés au cours d'innombrables existences. Notre existen­ce présente est u n agrégat de différentes choses: des vieiIles tendances, des vieilles habitudes compulsives qui nous emportent sur les mêmes chemins sans arrêt. Ces vieiIles tendances inscrites au plus profond de notre corps, de notre parole et de notre esprit régissent nos modes de réaction, et dans telle ou telle circonstance qui vient des causes et des conditions nées du karma, on réagit d'une façon habituelle, compulsive, sans même prêter attention, de façon ins­tinctive. Nous créons ainsi à nouveau un acte, à nouveau du karma, un passif qui rendra plus complexe encore, dans les existences à venir, cet agrégat que forme notre corps, parole, esprit. Il faut bien comprendre cet état: ce que nous sommes est le résultat de ce que nous avons été, ce que nous faisons maintenant augure de l'avenir et de ce qui sera. Il faut d'instant en instant, avec cette vision, avec cette connaissance, laisser s'élever toutes les expériences qui se produisent dans notre esprit ou dans notre vie sans les saisir, sans les attacher, sans se les appro­prier. Si le karma apporte des conflits, des émotions, etc. il faut simplement les voir comme un mouvement de l'esprit et les lâcher, les laisser se reposer; voir que les pensées naissent dans notre esprit sous l'impulsion de tel attachement, etc. laisser reposer à nouveau dans l'esprit ces mouvements de pensée qui s'élè­vent, ne pas prêter le flanc à l'incitation qui naît dans l'esprit du fait des ten­dances habituelles, du fait du karma. Une sorte de poussée karmique s'élève dans notre esprit, et notre liberté est, dans cet instant, de la voir et de ne pas en être l'esclave, de ne pas réagir de la façon compulsive habituelle, en saisissant, comme on l'a toujours fait, cette poussée karmique. Il faut voir que c'est une graine karmique qui s'élève et que, si on la contemple et qu'on la lâche, cette graine karmique est libérée.

La méditation

Il y a une connaissance de l’esprit en lui-même par lui-même et le fruit de cette connaissance est la certitude, certitude quant à la nature de l'esprit par lui-même, en lui­-même. Dans cette certitude, une grande détente s'instaure, il n'est plus nécessaire de rechercher quoi que ce soit, toutes les ques­tions ont trouvé une réponse, on peut donc se reposer. Aussi longtemps qu'on se deman­de: "est-ce bien cela, est-ce ce que j'y suis ?" on n'a pas cette certitude, donc cette vision de l'esprit en lui-même par lui-même ne s'est pas opérée, et il faut continuer à s'asseoir.
Dans ce flot de méditation, il y a la conscience et celui qui est conscient, il y a celui qui pense et la pensée. Progressivement, cette différence entre les deux s'atténue, parce que l'esprit perçoit le penseur comme étant son propre jeu. La pensée est aussi perçue par l'esprit comme son propre jeu, et la différence entre un acte, un objet et un sujet disparaît, s'évanouit dans la compréhension qu'il n'y a finalement aucune différence entre celui qui perçoit et la chose qui est perçue, parce que cela se passe dans la dimension de l'esprit. C'est l'esprit qui produit toutes ces différentes facettes. Il y a donc une certitude dans cette vision, dans cette compréhension, et on s'établit progressivement dans un état naturel de l'es­prit où il n'y a plus d'observation, plus d'observateur, plus rien qui regarde quelque chose; on pourrait presque dire qu'il y a une non observation, puisqu'il ya conscience - l'esprit se perçoit en lui-même par lui-même - mais sans qu'un sujet perçoive un objet extérieur à lui-même. C'est une sorte de non observation, une sorte de non conscience qui est la véritable prise de conscience, dépourvue de toute incertitude. Progressivement, cette différence entre le sujet et l'objet devient obsolète et disparaît du champ de l'esprit.

Il est bien évident que, dans un premier temps, il y a un processus d'étude et de réflexion, qui nous amène à comprendre cet état naturel de l'esprit. On utilise alors une réflexion relative, dans laquelle on analyse le sujet qui regarde l'objet et on essaye de comprendre qu'il n'y a pas de différence entre les deux. C'est une sorte de travail arti­ficiel qui doit, au travers de la méditation, nous mener à un état qui n'est pas ordinaire, qui n'est pas de l'ordre de la vision mondai­ne, profane, que l'on a d'un sujet vers un objet, et nous conduire progressivement à cette reconnaissance de l'esprit en lui­-même, où tous les mouvements de l'esprit sont perçus par l'esprit en lui-même, et nous établir dans une certitude qui se situe au delà de toutes les réflexions profanes que l'on peut avoir ordinairement. Les choses se transforment et deviennent naturelles et spontanées.

On ne doit pas entretenir toutes les visions et les attitudes ordinaires que l'on peut développer dans un premier temps pour arriver à une méditation spontanée. Lorsqu'on arrive à cette méditation spontanée, il faut abandonner la vision ordi­naire sujet/objet, la réflexion construite qui nous a conduit à cette méditation naturelle. Si l'on entretient cette réflexion ordinaire, la méditation naturelle ne peut pas prendre place, et il n'y a alors pas de mérite, pas de vertu profonde dans la méditation qui s'élève, parce que c'est à partir de cette méditation naturelle que la réalisation de la nature de l'esprit et la libération s'opèrent.

#3

L'amour et la compassion

Quel est le coeur du dharma, quel est le coeur de cette pratique que l'on sou­haite entreprendre ? C'est le développement de l'amour et de la compassion. Ils sont au coeur de toute exercice spirituel. L'amour est le souhait profond, ainsi que l'action, qui conduit au bonheur de tous les êtres. C'est le souhait profond que tous les êtres aient le bonheur et les causes du bonheur, souhait qui sous­-tend tous nos actes, toutes nos paroles, toutes nos pensées; tel est l'amour infi­ni. La compassion infinie est la prise de conscience de la souffrance des êtres, et le souhait profond qu'ils soient libres de cette souf­france et qu'ils puissent comprendre ce qui la génère de façon à s'en libérer eux-mêmes.

« Par le pouvoir de la compassion, prendre sur nous tous les actes nuisibles, Même de celui qui, en dépit de notre innocence, Nous tranche la tête, C'est agir en bodhisattva. »
Thomé Zangpo

"Même sil n'ayant pas commis la moindre faute, fût-elle aussi petite qu'une graine de sésame, nous sommes condamné à être décapité par quelqu'un, il nous faut alors, par la force de la compassion, souhaiter qu'il n‘expérimente pas le fruit de cette négativité. »
Thayé Dordjé

Cette vision de la souffrance d'autrui génère l'infinie compassion dans le courant de notre esprit; cette prise de conscience nous motive à agir et soutient toutes nos actions.
Avec ces deux idées, l'amour et de la compassion, nous allons essayer de mettre en application tout ce qui est faisable, de façon à soulager le plus pro­fondément et le plus largement possible tous les êtres, sans partialité. Quelles que soient les difficultés que nous puissions rencontrer dans cette oeuvre, nous allons mettre totalement notre énergie de corps, parole, esprit au service des autres, pas­sant au delà des difficultés, des obstacles, de la fatigue et de la douleur, de façon à les libérer totalement de cette souffrance. C'est donc la vision de leur douleur qui inspire notre action, et cet~e action est donc une action compassionnée.
Lorsqu'on approche cet état d'esprit de compassion, il faut veiller à ne pas le détourner. Certaines choses dans le dharma peuvent être récupérées par l'in­térêt égoïste. L'amour et la compassion peuvent être détournés, tout comme la confiance, la foi ou la dévotion que l'on a envers le maître. Il faut être très vigi­lant parce qu'on a souvent le sentiment d'être quelqu'un d'aimant et de com­passionné, alors que la portée de cet amour et de cette compassion est limitée à ceux que l'on apprécie. Ce ne sont pas une véritable compassion et un véritable amour, mais une simple forme d'attachement. Cet attachement est très ordinaire ; il peut avoir l'aspect de l'amour authentique du bodhisattva, mais sa partialité le rend tout à fait ordinaire. Il est en fait au service de ce que l'on considère être juste et bon, c'est une forme d'attachement liée à notre discrimination.
La seconde chose qui peut être détournée, c'est la confiance dans le maître. Celle-ci aussi peut être récupérée par l'ego qui la transforme en attachement et en désir. Il ne faut pas confondre désir et dévotion, comme il ne faut pas confondre amour partiel et amour de bodhisattva.

Après avoir développé cette intention profonde d'amour et de compassion, il est nécessaire de la mettre en action. Le tibétain est clair à ce sujet, il dit: la prendre dans ses mains, c'est vraiment mettre en action! On s'efforce d'appli­quer cette intention profonde - "puissent tous les êtres avoir le bonheur et les causes du bonheur" - dans notre action de tous les jours et dans notre pratique. On le fait en adoptant un mode de vie qui en lui-même déjà ne nuit plus à qui­conque, au travers du corps, de la parole et de l'esprit. On adopte une éthique formée à l'image de ce que le dharma enseigne. On apprend ce qui est juste et ce qui n'est pas juste, ce qui doit être accompli et ce qui doit être évité, ce qui en nous doit être développé et ce qui en nous doit être discipliné. On commen­ce à faire ce travail en soi-même, soutenu par l'idée qu'ainsi on crée effective­ment des conditions de bonheur pour tous les êtres. Ensuite on essaye au travers de notre démarche personnelle, de notre pratique, de donner un exemple de vie et de partager cette réalisation, d'inspirer peut-être les autres à suivre cet exemple et à adopter cette éthique, afin de créer les causes du bonheur.

« Si toutes les mères qui nous ont aimé depuis des temps sans commencement Sont accablées de souffrance, à quoi sert d'être heureux? Engendrer l'esprit d'éveil afin de libérer l'infinité des êtres, C'est agir en bodhisattva. »
Thomé Zangpo

"A quoi bon obtenir un bonheur personnel, alors que tous les êtres, nos mères du passé qui nous ont chéri et protégé, sont dans la souffrance? Engendrer l'esprit d'éveil pour libé­rer du cycle des existences tous les êtres innombrables est une attitude du bodhisattva. "
Thayé Dordjé

On retrouve ainsi la deuxième partie de l'expression de l'amour infini: "puis­sent tous les êtres connaître les causes du bonheur." Il s'agit de leur montrer qu'une voie juste avec une action juste génère les causes du bonheur, qu'ainsi on crée le bonheur et on le développe en soi-même, et qu'on peut progressive­ment le faire partager à tous les êtres. Cette action est soutenue par l'idée de l'amour, et la compassion fera de même; on essaye par notre action de ne plus nuire, donc de soulager en second lieu la souffrance de tous les êtres. Et on essaye aussi de faire qu'ils comprennent la cause de la souffrance et des actions négatives, le jeu de l'ignorance, afin que progressivement ils adoptent une éthique qui les libère de ces causes de souffrance.
Il faut veiller à ce que notre amour et comme dans l' application, soient totalement la tendance naturelle a dire: "J'aime certains êtres, j’aime ceux qui me sont proches ». Il ne faut pas supprimer cela, mais l’accroître et dépasser les limites de cette partialité que notre ego, notre propre discrimination, impose à notre activjté d'amour et de compassion. Il faut dépasser ces limites en envisageant, dans un premier temps, ceux pour qui on a de l'indifférence, qui ne sont ni des amis ni des ennemis. On développe une sorte de sensibilité à la souffrance de l’autre et cette indifférence disparaît progressivement. On considère ensuite ceux que généralement on essaye d'éviter et qu'on regarde comme des obstacles ou des ennemis, pour arriver à comprendre que ce sont eux qui ont le plus besoin de notre amour et de notre compassion. Non seulement il ne faut pas les exclure de notre activité compassionnée et de notre intention d'amour, mais au contraire il faut les privilégier.
Notre amour et notre compassion demeurent souvent des vues de l'esprit, parce que nous sommes incapables de nous ouvrir véritablement à la souffrance de l'autre, du fait que nous percevons tout de notre point de vue. C'est de notre position que nous considérons l'autre et c'est en fonction de ce que l'on ressent et pense que l'on évalue sa souffrance. Pour cette raison, une juste perception de la souffrance de l'autre nous est impossible, et par conséquent notre action d'amour et de compassion reste limitée à ce que nous estimons être juste.
Par exemple, les insectes sont très insignifiants pour nous. Puisqu'à nos yeux un insecte n'est rien, qu'est-ce que ce rien du tout peut ressentir ? Quels sont les états d'âme d'une fourmi ? Quelles sont la souffrance et les aspirations d’un insecte ? Puisqu'on juge depuis son propre point de vue, on considère que la souffrance de cet être insignifiant est quasi inexistante. Si l'on arrivait à faire l'échange un instant, à se mettre en quelque sorte dans la peau de la fourmi, et à regarder l'univers non plus de notre point de vue mais de celui de la fourmi, notre perception de la souffrance et des aspirations de cette fourmi serait différente. On verrait que le monde est très inquiétant, avec des montagnes qui bougent autour de nous, et qu'il faut faire très attention car ces montagnes ont la fâcheuse habitude de nous écraser. On verrait que ce monde est finalement un lieu de souffrance, où l'on est sans cesse agres­sé par différents insectes qui ne pensent qu'à nous dévorer. Lorsqu'on a cette vision, qui n'est plus notre vision, mais qui, au travers des yeux de l'autre, voit sa souffrance, notre compassion devient alors vraiment sincère et profonde. On ressent un véritable intérêt pour le bonheur et l'absence de souffrance des êtres en se mettant à leur place, et en percevant la souffrance au travers de leur expérience. Notre action altruiste sera alors authentique, elle ne sera plus un jeu d'en­fant, mais une prise de conscience profonde de la souffrance.

D'autre part, on a souvent le sentiment que l'on éprouve de la compassion, lorsqu'on voit des gens qui nous sont proches et chers souffrir. Nos amis, notre famille sont affligés d'une maladie ou accablés de problèmes, et nous souffrons, nous sommes malheureux. On a le sentiment que, dans cette situation, on a déve­loppé amour et compassion à l'égard d'un être qui souffre et qu'on est sur la voie du bodhisattva avec cet amour et cette compassion tels que les textes l'expliquent.

#4

« S'incliner avec respect devant celui qui révèle nos fautes Et nous insulte au milieu d'une foule,
Le considérer comme un ami spirituel,
C'est agir en bodhisattva. »
Thomé Zangpo

"Si des êtres ordinaires ont répandu de par le monde toutes sortes d'insultes à notre égard, répondre à ceux qui nous injurient, par un esprit d'amour et de compassion en louant leurs qualités, est une attitude du bodhisattva."
Thayé Dordjé

C'est une erreur, on ne développe ni amour ni compassion en cet instant, mais de l'attachement. En effet, il y a la discrimination, il y a la partialité, et c'est parce que cet être nous est proche et lié que l'on souffre. Si l'on regarde honnê­tement, on voit que notre souffrance n'est pas tant le résultat d'une vision de la souffrance de l'autre de son point de vue, mais plutôt une sorte de projection de notre possible souffrance au travers de l'autre qui nous appartient. L'autre est une extension de nous-même, l'autre est notre proche, et dans ce lien il y a un atta­chement, une identification. Cet autre est notre propriété, il fait partie de nous­même, et c'est égoïstement que l'on se sent blessé dans la souffrance de l'autre que l'on a fait nôtre. Cette forme de compassion est très ordinaire, et s'apparen­te beaucoup plus à l'attachement qu'à la compassion du bodhisattva. La même chose se produit dans le mouvement actif qui va soulager l'autre. Lorsqu'il y a partialité dans notre acte, on aide quelqu'un qui nous est cher et, à nouveau, c'est quelque chose qui est lié à nous-même. Cet autre est la prolongation de nous-même. En fait, c'est soi dans l'autre que l'on va aider. Là encore, ce n'est pas de l'amour ni de la compassion, mais une forme d'attachement. La preuve en est que, si nous aidons quelqu'un qui nous est proche et qu'en retour on ne reçoit ni gratitude ni remerciement, on est en colère, on est déçu. La déception est bien le signe que l'on était dans un investissement égoïste avec l'espoir d'un retour, et elle trahit notre intention égoïste dans ce pseudo acte d'amour et de compassion.

« Redoubler d'amour pour celui que nous avons choyé comme notre propre enfant Alors même qu'il nous traite en ennemi,
Etre comme une mère pour son fils malade,
C'est agir en bodhisattva »
Thomé Zangpo

"Si nous protégeons une personne avec l'amour que l'on porte à un fils, et qu'elle répond par la haine que l'on porte aux ennemis, même alors, nous ne l'abandonnons pas, et nous gardons pour elle un esprit bienveillant, telle une mère dont l'amour s'ac­croÎt pour son fils malade. Telle est l'attitude du bodhisattva."
Thayé Dordjé

Si l'on arrive à développer l'amour et la compassion de façon totalement impartiale, l'univers ressemble alors à une grande fraternité, et il n'y a plus d'op­position, plus de distinction entre ceux qui nous sont proches et ceux qui nous sont indifférents. Il y a simplement une grande bonté foncière, qui est la caracté­ristique de l'esprit d'éveil, et cette bienveillance fondamentale s'applique à tous les êtres, qu'ils nous agressent ou nous aident. Ce n'est pas le point de vue de l'ego qui est important, ce sont le point de vue de l'autre et les besoins de l'autre qui sont importants. Lorsqu'on est dans cet état d'esprit et qu'on se libère de l'emprise de la saisie égocentriste, tout naturellement notre regard se pose d'une façon égale sur tous les êtres.

Le lama

Parfois, nous pouvons avoir des doutes quant à notre capacité à nous adres­ser à l'éveil. On se demande comment s'adresser au maître, comment s'adresser à l'éveil, comment s'adresser à Dordjé Tchang qui est présent en face de soi. On ne se juge pas digne, on ne sait pas quelle formule de politesse utiliser. Il faut balayer tous ces doutes, la relation doit être simple, c'est une relation d'esprit à esprit. Notre esprit plein de dévotion et de confiance s'ouvre et requiert la béné­diction. Dans cette ouverture, tout est dit. Le langage peut être très simple, les mots peuvent être nos mots, et il ne faut pas considérer que nous sommes inca­pables de nous adresser à l'éveil. C'est par cette dévotion que notre CCEur s'ouvre. Notre aspiration à recevoir la bénédiction de l'éveil est sincère et totale et, dans cette ouverture, la rencontre se fait naturellement. L'esprit du maître, l'esprit d'éveil et notre esprit sont alors totalement indissociables, et tous les mots sont superflus.
La relation de maître à disciple est également très simple; il n'y a pas de grandes déclarations d'intention, de grandes déclarations d'amour passionné, par lesquelles le disciple viendrait en quelque sorte déclarer: "je suis votre disciple". C'est un travail qui s'effectue naturellement, la confiance se construit instant après instant et la relation s'établit d'esprit à esprit. Il suffit de s'asseoir, de s'ouvrir et de laisser son esprit s'imprégner totalement de la bénédiction du maître qui nous inspire le plus. C'est ainsi que cela fonctionne. Une grande déclaration d'intention cache souvent une absence d'ouverture. A l'inverse, un maître qui dirait: "vous êtes mon disciple élu", il faut s'en méfier !

On se pose souvent la question de savoir ce qu'est un lama. Le lama, c'est la confiance, la foi qui est au plus profond de notre esprit. Si cette confiance dans l'éveil est présente, le lama est présent aussi et cette présence est permanente. Si nous pensons que le lama est un bouddha pleinement éveillé, notre confiance fait que nous recevons la bénédiction d'un être éveillé. Par contre, si nous le voyons comme un ami spirituel à qui nous pouvons poser quelques questions afin d'éclairer un peu notre; lanterne;, même s'il est un être totalement réalisé, on ne s'ouvrira qu'à cette dimension d’ami spirituel et on ne recevra donc que l'as­sistance d'un ami spirituel. Et si nous le considérons comme un ami tout simple­-
ment, nous recevrons le secours et l’assistance d'un ami tout simplement. Il est
vraiment important de comprendre que ce sont l'ouverture et la confiance du dis­ciple qui font le lama; le maître est présent dans la confiance et la dévotion de celui qui s'adresse à lui: On essaye souvent d'être le plus près possible du maître, on recherche la présence physique du maître, considérant que plus on est près du corps du maître, plus on est prêt de la source de bénédiction, et donc mieux cela ira. C'est une erreur profonde, parce que; nous pouvons passer notre vie aux pieds du maître sans la moindre ouverture; ni la moindre confiance, nous aurons été physiquement près de quelqu'un, mais nous n'aurons jamais rencontré un lama. A l'inverse, on peut rencontrer un maître une fois ou de temps en temps, mais notre aspiration et notre ouverture seront telles que, dès que l'on s'assoiera et qu'on invoquera ce maître, celui-ci sera présent. Et dans toutes nos actions, quoi que nous fassions, sera présent en notre esprit l'esprit du maître, ainsi que les bénédictions qui accompagnent cette indissociabilité.

Il ne faut donc pas s'attacher à la forme du maître, car elle est impermanen­te et nous pourrions être perdus lorsque cette forme disparaîtra. Par contre, si l'on s'est attaché à l'esprit, et que l'on a trouvé par sa confiance et son ouverture le maître en son esprit, que la forme soit là ou pas n'a pas d'importance. L'essentiel est de trouver cette confiance et cette dévotion qui sont le vrai maître.

Si le lama a des qualités, c'est bien, mais ce n'est pas essentiel; l'important est que le disciple, dans son esprit, voit ces qualités, qu'elles soient présentes dans son esprit par sa foi et sa confiance, et il recevra alors la bénédiction du maître. C'est vraiment la confiance du disciple qui fait la différence.

La rencontre d'un être éveillé, d'un maître totalement qualifié, avec un dis­ciple qui lui aussi serait totalement qualifié, est extrêmement rare, comme les étoiles qui brillent en plein jour. Un maître pleinement qualifié est un être dont l'attitude du corps, de la parole et de l'esprit est totalement en accord avec le sens profond du dharma, en toutes circonstances, en public comme en privé, à l'intérieur comme à l'extérieur. Ces qualités sont aussi rares que les étoiles en plein jour.

« En prenant appui sur un suprême ami spirituel, les défauts s'épuisent Et les qualités se développent comme une lune ascendante.
L'aimer plus que soi-même,
C'est agir en bodhisattva. »
Thomé Zangpo

"Si nous nous en remettons à un ami spirituel authentique, quel qu'il soit, l'ignorance, l'attachement et l'aversion diminueront progressivement et les qualités issues des actes positifs s'accroÎtront en nous, telle la nouvelle lune qui grandit jusqu'à sa plénitude. C'est pourquoi considérer son ami spirituel comme le plus important que son propre corps est une attitude de bodhisattva. »
Thayé Dordjé

Fin.

Source: http://www.dhagpo-kagyu.org/france/enseignements/fondements/general/instruction-coeur_lgr_1.htm


Dernière édition par karma djinpa gyamtso le Sam 02 Oct 2010, 17:30, édité 1 fois
loulou
loulou
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 95
Zodiaque : Bélier Âge : 53
Contrée : France, plutôt Paris
Arts & métiers : indeterminée
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : variable, comme la météo
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 03/04/2010

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par loulou le Dim 30 Mai 2010, 13:22

Incroyables instructions !
Même si lama Guendune à enseigné cela il y a une quinzaine d'années, en lisant cette transcription ou dirait qu'il est là tout près de nous et qu'il nous parle à nous directement.
Maintenant je m'en remet à un autre maître, car à mon niveau j'ai besoin d'une personne physiquement présente devant moi. Mais chaque jour je pense encore à vous Rimpotché, et à toutes vos paroles de Bouddha. Vous me manquez...
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Lama Guendune... et les "droup-la-la"... !

Message par Invité le Dim 30 Mai 2010, 15:47

Oui, bonjour à vous,
... « C'est justement parce qu'on est incapable d'avoir cette vision tournée vers l'intérieur que l'on campe sur ses positions. Nous pensons avoir raison en toutes circonstances, et nous ne remettons jamais cela en question. Nous avons la véri­té, nous avons la supériorité, nous avons le bon goût, nous avons tout et les autres n'ont rien. A partir de cette hypothèse, qui est plus qu'une hypothèse car pour nous elle est la vérité, on se relie à l'autre. Cette base est faussée dès le début et ne peut générer que des conflits et des émotions, puisque la relation à l'autre naît de notre projection d'émotions que nous ne pouvons voir en nous­ mêmes. Sur cette base de l'orgueil, de la certitude de notre bon droit, nous nous battons pour imposer ce bon droit puisqu'il est juste à nos yeux. On entre ainsi dans les conflits, dans les guerres, dans les jalousies.
Notre œil est très vif et perçant pour voir les petits défauts ici et là, mais nous ne parvenons pas à réaliser que notre vision même est voilée. Nous voyons les choses au travers de filtres qui nous font voir la réalité comme nous la conce­vons, et non pas comme elle est.
Si l'on regarde à l'intérieur et que l'on commence à se remettre en question ­telle est la proposition fondamentale du dharma: se remettre en question, remettre en question la validité de l'ego, la fierté, l'orgueil, et voir si effective­ment on a toujours raison - on s'aperçoit de plus en plus de la réalité de la situa­tion, et il y a alors un moment de grand embarras, une sorte de gêne: on est embarrassé, parce qu'on s'aperçoit de ce que l'on est véritablement. Il y a un malaise vis-à-vis de nous-mêmes, parce que nous nous rendons compte que c'est sur la base de nos émotions que nous pouvons percevoir chez les autres les défauts, les problèmes et les difficultés. C'est difficile à accepter, mais il faut avoir le courage de continuer l'investigation, de creuser encore plus profondément dans le courant de notre être, pour exposer la totalité des recoins de notre esprit et toutes les émotions qui peuvent s'y cacher. C'est le seul moyen de se libérer de cet enchaînement qui se nourrit de lui-même et génère la souffrance. Il faut se regarder, et quand on se voit, on voit effectivement la présence d'émotions que l'on attribue aux autres. Et plus on analyse cette situation, plus on tourne la vivacité de son regard vers l'intérieur, plus on s'aperçoit de cette réalité des émo­tions en nous. Et là, naturellement, l'orgueil qui était le support, le piédestal de toute l'activité conflictuelle, s'écroule, parce que la vision juste que l'on com­mence à développer à propos de soi-même détruit la forteresse de l'orgueil; la fierté tombe en morceaux et, à la suite, tous les fruits, la jalousie, l'attachement, la colère, l'envie, s'écroulent comme un château de cartes. »...

Seulement voilà, Lama Guendune aussi pur de réalisation qu’il puisse avoir été (et j’en atteste pour l’avoir rencontré personnellement à plusieurs reprises entre 84 et 86) était une personne complètement sous l’emprise culturelle et économique de ce qui se révèlera plus tard comme une véritable bande de “voyous”* qui finalement à complètement pervertis le flux spirituel initial. Et comme bien souvent, à force de voir la paille dans les yeux des autres on fini par ne plus voir les poutres qui s’effondrent sur nous... ! Car au-delà de la structure individualiste de l’ego il peut se mettre en place quelque chose de bien pire, un état d'être "communautaire" crispé sur lui même, d’une super structure “égotique” effroyable... l’histoire de l’homme en fait... ! Dès lors tout se justifie "au nom de...", y compris le pire !
Puissions nous sur la base de l’A/amour et de son enfant la compassion en la Vacuité Lumineuse, état de fraicheur et de simplicité d'être, engendrer dans la mouvance d’upaya dans prajna la félicité pour le bien de tous les êtres animés et non-animés... tel est mon humble souhait... si nous n'engendrons pas autour de nous la paix de l'A/amour, c'est que nous faisons fausse route, dussions-nous y laisser notre propre incarnation vivante périr !

Bien à vous...
Hilde-Rik, “naljorpa-idiotas”, errant sur les bords du Grand-Rien.

*Il est d’ailleurs vraiment dès plus curieux (?) de ne pas voir dans le DVD « Hommage » consacré à Lama Guendune (qui n’avait absolument aucune envie de venir en occident, ne parlant même pas correctement le tibétain, mais qu’un dialecte de sa région d’origine)

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/collectif/lama-guendune-rinpoche-dvd-hommage-tribute-in-memoriam,368423.aspx

strictement aucune allusion, même la plus minime au sujet de la transmission majeure de Lignée Kamtsang-Kagyu du Mahamoudra durant 4 semaines en été 1986 à Dhagpo Kagyu Ling par le Shamarpa, premier régent en titre de la lignée, qui y transmis son propre Yoga-Racine le 19 août 1986 !

http://camisard.hautetfort.com/media/00/00/af4bbfc850d7b7e0575f9c17e96b5848.jpg

http://camisard.hautetfort.com/media/02/02/fdfc24cfc38a32339d5e7b883491c760.jpg

http://camisard.hautetfort.com/media/01/02/1143113501.jpg

Par contre nous y voyons bien ostensiblement le calamiteux Yéshé Nyngpo, relevé de ses fonctions (en catimini vers 2008 avec beaucoup de difficultés !) qui lui avaient été octroyées par Lama Guendune lui-même est approuvé par le Shamarpa (!), du fait de la transformation du centre de retraite des femmes au Bost, en “harem tantrique” perso. ! Ce personnage était déjà complètement odieux et complètement “fissuré” dans les années 85, hanté par un orgueil démesuré et une arrogance inquiétante. Alors la question là aussi se pose de la responsabilité de ceux qui accordent leur confiance en donnant “autorité” à de tels individus malsains et malfaisants aux “bénédictions immondes” pourrissant le cœur même des personnes, de leur honte, osant parler du "karma" à purifier des autres ! Quelle sale m... ! Qu'ils se torchent donc déjà leur propre c... dégueulasse !
On y voit aussi son acolyte et compère Puntso... Le “s’ieur”soit disant “spécialisé” dans un “enseignement” vers les adolescent(e)s ; je suis parent, et d’expérience de cette époque, je dirais qu’il conviendrait de prendre un minimum de distances et de précautions avec ce genre d’individu on ne peu plus suspect. Faites bien attentions à vos enfants ! Aimez-les, et ne les laissez pas entre les “pattes” de ce genre de personnage douteux...
C’est au fruits que nous pouvons avoir une idée de la qualité de l’arbre, et ceux-ci sont à l’expérience du temps, complètement pourris !
Quand à l’arbre “de refuge de la Lignée”, il est très, très malade depuis aux moins deux décennies , et ce n’est rien de le dire !
Il y a bien longtemps que tous les “samaya” du mandala tantrique du “sangha-kk” du Karmé Dharma Chakra sont brisés... ! Dés lors il n'est pas étonnant qu'ils aient q.q. problèmes conflictuels là aussi (!) avec le yangsi de L. Guendune, pauvre gosse à la paternité tragique !
Et ces gens là continuent de vous prendre de haut, "z'ont de compte à rendre à personnes !" comme il m'avait déjà été signifié dans ces années là !
Nous sommes là dans un véritable processus "d'initiations à rebours" ! Le règne de l'inversion qui développe ses tentacules hideux...
En outre je voudrais citer J.Kornfield, dans « Après l'extase, la lessive », p. 226 où il fait allusion aux organisations "initiatiques" du bouddhisme de forme tibétaines, sans les nommer précisément :
... « Dans les communautés où les "pouvoirs spirituels spéciaux" sont hautement considérés, les étudiants doivent particulièrement faire attention : lorsque l'on fait appel à des enseignements "secrets", où des "lignées anciennes", lorsque un groupe est "choisi" pour être "sauvé ou éveillé", à l'encontre du monde du "vulgus", ces communautés sont mûres pour devenir des sectes » ... et là je dirais qu'elle sont encore bien pire que de vulgaires sectes, elles deviennent une espèce de perversion d'une "tradition initiatique authentique" à rebours... le pire qui puisse s'imaginer dans ce domaine... de véritables "Vlad de Transylvanie" de la spiritualité, des "suceurs de l'essence de vie" ! Et là d'expérience, je puis dire que c'est très exactement ce dont il s'agit !


Dernière édition par Hild-Rik le Lun 28 Mar 2011, 18:32, édité 6 fois
doudou1959
doudou1959
Membre
Membre

Féminin
Nombre de messages : 15
Zodiaque : Taureau Âge : 61
Contrée : Alpes Maritimes
Arts & métiers : Aide soignante et Artisan commerçant
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : débutante dans l'enseignement
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/06/2010

Titre-sujet Textes fondamentaux pour débutants

Message par doudou1959 le Mer 30 Juin 2010, 22:13

Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché 586300 Bonsoir à tous,
Je suis débutante dans l'enseignement du bouddhisme et, bien qu'ayant déjà lu quelques ouvrages, j'aimerais que vous me disiez quels sont les incontournables.
En vous remerciant, passez une agréable soirée. Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché Sleep
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet « Le Bouddha », Biographie

Message par Invité le Mer 30 Juin 2010, 22:54

Bonsoir,
Vous pourriez peut être commencer par un ouvrage (que je recommande d’ailleurs, quelque soit notre cheminement) de Véronique Crombé, qui est conférencière des Musées Nationaux et attaché au Musé National des arts asiatiques-Guimet. Elle est dans la tradition Theravada.
« Le Bouddha », coll. Biographies, édit. Desclée de Brouwer
Elle a écrit là un livre remarquable et incontournable à mon sens, avec la collaboration des Vénérables Dhammika et Chandaratana.

Bien à vous...
Hilde-Rik, “naljorpa-idiotas”, errant sur les bords du Grand-Rien.
doudou1959
doudou1959
Membre
Membre

Féminin
Nombre de messages : 15
Zodiaque : Taureau Âge : 61
Contrée : Alpes Maritimes
Arts & métiers : Aide soignante et Artisan commerçant
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : débutante dans l'enseignement
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/06/2010

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par doudou1959 le Jeu 01 Juil 2010, 08:21

Bonjour,
Je vous remercie et je vais rechercher cet ouvrage.
Amicalement.
karma djinpa gyamtso
karma djinpa gyamtso
Animateur
Animateur

Masculin
Nombre de messages : 3386
Zodiaque : Capricorne Âge : 48
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Quel esprit?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par karma djinpa gyamtso le Lun 19 Mar 2012, 00:08

Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché 586300
zenitude
zenitude
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 78
Zodiaque : Cancer Âge : 66
Contrée : Nirvana
Arts & métiers : .
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Serpent
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Éveiller
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/01/2012

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par zenitude le Lun 19 Mar 2012, 02:35

Merci Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché 586300 Cela me fait vraiment prendre concience de mes attitudes et va m'aider à me centrer.
hananou
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1701
Zodiaque : Balance Âge : 59
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ici et maintenant
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par hananou le Lun 19 Mar 2012, 06:33

Le monde est le miroir de nos sourires et de nos grimaces. S'il est
rempli d'agression, c'est que notre esprit est rempli d'agression. S'il
est rempli de sou­rires, c'est que notre esprit est rempli de sourires.
Si le monde nous dit bonjour, c'est que nous sommes polis et que nous
disons bonjour.
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché 586300


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
Karma Tcheu Dreun
Karma Tcheu Dreun
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 101
Zodiaque : Capricorne Âge : 67
Contrée : France
Arts & métiers : Poser l'esprit
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Dragon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Aller, Aller, Aller
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 24/11/2011

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par Karma Tcheu Dreun le Lun 19 Mar 2012, 07:53

Merci Hananou pour cette belle pensée.


_________________
Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché 7162
hananou
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1701
Zodiaque : Balance Âge : 59
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ici et maintenant
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par hananou le Lun 19 Mar 2012, 08:06

C'est un copié collé quand je prends acte d'un enseignement spontanément je fais des copiés collés , c'est une manière pour moi de transmettre ce qui a été dit par le Maître, cela permet une bonne visualisation.C'est pour cela que j'utilise la couleur rouge foncé quand je cite.

Oui c'est une belle pensée sunny flower


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
karma djinpa gyamtso
karma djinpa gyamtso
Animateur
Animateur

Masculin
Nombre de messages : 3386
Zodiaque : Capricorne Âge : 48
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Quel esprit?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par karma djinpa gyamtso le Lun 19 Mar 2012, 09:48

« Si on n'analyse pas ses illusions, On peut agir à l'encontre du dharma, tout en ayant l'apparence d'un pratiquant. C'est pourquoi, observer constamment ses défauts et s'en défaire, C'est agir en bodhisattva. »
Thomé Zangpo

bisou
Ortho
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1626
Zodiaque : Bélier Âge : 65
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En voie de guérison?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par Ortho le Lun 19 Mar 2012, 13:18

Merci pour cette pratique, on ne peut plus lumineuse!Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché 586300


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
hananou
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1701
Zodiaque : Balance Âge : 59
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ici et maintenant
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par hananou le Mar 20 Mar 2012, 08:17

Il ne faut donc pas s'attacher à la forme du maître, car elle est
impermanen­te et nous pourrions être perdus lorsque cette forme
disparaîtra. Par contre, si l'on s'est attaché à l'esprit, et que l'on a
trouvé par sa confiance et son ouverture le maître en son esprit, que
la forme soit là ou pas n'a pas d'importance. L'essentiel est de trouver
cette confiance et cette dévotion qui sont le vrai maître

flower sunny


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
Karma Tsultrim Jyurmé
Karma Tsultrim Jyurmé
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 752
Zodiaque : Sagittaire Âge : 41
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Telecom Analyst
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Under construction
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par Karma Tsultrim Jyurmé le Jeu 07 Mar 2013, 09:31

up up up sujet très intéressant!


_________________
"La Bienveillance envers tous les êtres est la vraie Religion"
"Tout ce qui est excessif est insignifiant" (Charles Maurice de Talleyrand Perigord)
MionaZen
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Zodiaque : Taureau Âge : 39
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par MionaZen le Jeu 07 Mar 2013, 15:24

Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché 586300
gmaxjeu
gmaxjeu
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 51
Zodiaque : Taureau Âge : 44
Contrée : martinique
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Dragon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Qi Gong - Kung fu
Éthique de la vertu : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 17/07/2007

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par gmaxjeu le Mer 13 Mar 2013, 01:06

enseignements exceptionnels, exactement ce que le Bouddha a enseigné...

Contenu sponsorisé

Titre-sujet Re: Instructions du coeur, par Lama Guendune Rinpoché

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 02 Juin 2020, 06:26