Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une maladie la dépression Croppe10Études, Pratiques & Compassion

Une maladie la dépression 5127b810Inscription totalement gratuite, publicités non apparentes pour les membres du forum.

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !


Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle


Les livres à lire dans sa vie

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Notre énergie gaspillée...pourquoi ?
Une maladie la dépression EmptyAujourd'hui à 11:40 par Mila

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Une maladie la dépression EmptyAujourd'hui à 09:30 par Mila

» Les voeux de Bodhisattva
Une maladie la dépression EmptyAujourd'hui à 09:23 par Mila

» Ce qui n'est pas cassé , ne le répare pas .
Une maladie la dépression EmptyAujourd'hui à 09:16 par Mila

» Le symbole du labyrinthe depuis la nuit des temps
Une maladie la dépression EmptyDim 12 Juil 2020, 22:38 par Ortho

» STUPA ou "STOUPPA" (stüpa en Sanscrit).
Une maladie la dépression EmptyDim 12 Juil 2020, 22:23 par Ortho

» La faim pourrait tuer d'avantage que le coronavirus
Une maladie la dépression EmptySam 11 Juil 2020, 22:57 par Ortho

» Ce lundi 6 juillet 2020, le 14e Dalaï Lama aura 85 ans
Une maladie la dépression EmptyMar 07 Juil 2020, 19:02 par Ortho

» Ani Chöying Drolma
Une maladie la dépression EmptyDim 05 Juil 2020, 20:15 par petit_caillou

» Entraide et bouddhisme pendant la crise sanitaire
Une maladie la dépression EmptyDim 05 Juil 2020, 11:32 par Disciple laïc

» Religion, choix en effet que l'on m'a choisis, c'est le karma
Une maladie la dépression EmptyDim 05 Juil 2020, 11:30 par Disciple laïc

» Bouddhisme Vajrayāna-Mahamudra: Les six yogas de Naropa: Yoga du rêve
Une maladie la dépression EmptyDim 05 Juil 2020, 09:21 par Franck Barron

» Quelques mots pour Ahcia, si elle passe par ici
Une maladie la dépression EmptyVen 03 Juil 2020, 22:43 par Mila

» Jamgön Kontrul Lodrö Tayé , et le mouvement Rimé .
Une maladie la dépression EmptyVen 03 Juil 2020, 09:45 par Mila

» Adresses des centres bouddhistes en Belgique et ailleurs...
Une maladie la dépression EmptyJeu 02 Juil 2020, 23:05 par Mila

» La pacification des MAMOS, contre les maladies infectueuses
Une maladie la dépression EmptyJeu 02 Juil 2020, 20:02 par Karma Trindal

» Krishnamurti , sur l'ambition et le sens du bonheur
Une maladie la dépression EmptyJeu 02 Juil 2020, 07:40 par Ortho

» A quoi tient le bonheur sur terre?
Une maladie la dépression EmptyMer 01 Juil 2020, 18:50 par Disciple laïc

» Les six plus remarquables temples bouddistes de Russie
Une maladie la dépression EmptyMar 30 Juin 2020, 23:44 par Mila

» Prendre soin de tous les êtres : notre héritage
Une maladie la dépression EmptyDim 28 Juin 2020, 19:14 par Disciple laïc

» Message de la fin des temps
Une maladie la dépression EmptyDim 28 Juin 2020, 18:12 par Franck Barron

» Alexandra David-Néel, l’intrépide aventurière
Une maladie la dépression EmptyDim 28 Juin 2020, 11:33 par Mila

» Quand l'attachement est pris pour de la méditation
Une maladie la dépression EmptySam 27 Juin 2020, 17:00 par vaygas

» Enseignements de Kalou Rimpoché sur les chants de réalisation Shangpa
Une maladie la dépression EmptySam 27 Juin 2020, 13:49 par Mila

» Sciences & Vie /- Les scientifiques et l’expérience de mort imminente
Une maladie la dépression EmptyVen 26 Juin 2020, 02:14 par Admin

» Se soigner vegan, naturellement...
Une maladie la dépression EmptyMer 24 Juin 2020, 19:20 par Toupten Zangpo

» Pardonner: Doit-on tout accepter
Une maladie la dépression EmptyMer 24 Juin 2020, 18:11 par Toupten Zangpo

» 13 Juin : Toupten Zangpo
Une maladie la dépression EmptyMer 24 Juin 2020, 12:27 par Toupten Zangpo

» ECLIPSE SOLAIRE ce 21 JUIN 2020
Une maladie la dépression EmptyLun 22 Juin 2020, 23:10 par Ortho

» L'espace intérieur , par Cassandra Vieten
Une maladie la dépression EmptyDim 21 Juin 2020, 23:55 par Mila

» Visualisation durant le mantra
Une maladie la dépression EmptyDim 21 Juin 2020, 07:08 par Pema Gyaltshen

» L'Année du Rat de Métal 2020
Une maladie la dépression EmptySam 20 Juin 2020, 10:35 par Mila

»  Les centres de Dharma rouvrent leurs portes !
Une maladie la dépression EmptyJeu 18 Juin 2020, 08:44 par Raphael Detchen Dordje

» Honte ou comment se racheter
Une maladie la dépression EmptyDim 14 Juin 2020, 19:41 par Invité

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
Une maladie la dépression EmptyDim 14 Juin 2020, 16:00 par Yeshé Kunga

» La crise Covid 19 : une opportunité pour changer ? Replay 28 jours
Une maladie la dépression EmptyDim 14 Juin 2020, 09:58 par Disciple laïc

» L'hôpital Notre Dame à la Rose
Une maladie la dépression EmptySam 13 Juin 2020, 22:23 par Mila

» Ravie de me joindre à vous
Une maladie la dépression EmptySam 13 Juin 2020, 19:02 par loveuse

» Voyagez gratuitement et sans risques avec votre esprit
Une maladie la dépression EmptyVen 12 Juin 2020, 17:02 par Pema Gyaltshen

»  DALAI LAMA EVENEMENT SORTIE EN JUILLET
Une maladie la dépression EmptyVen 12 Juin 2020, 00:38 par Mila

» Conseil concernant la maladie
Une maladie la dépression EmptyJeu 11 Juin 2020, 20:48 par loveuse

» Bhoutan, le bonheur national brutal ?
Une maladie la dépression EmptyMer 10 Juin 2020, 10:14 par Mila

» Message de Jane Googall pour la protection des martinets
Une maladie la dépression EmptyMar 09 Juin 2020, 08:50 par Ortho

» Etude sur le XVIIème Karmapa
Une maladie la dépression EmptyMar 09 Juin 2020, 06:21 par Raphael Detchen Dordje

» préliminaires de la lignée Shangpa
Une maladie la dépression EmptyLun 08 Juin 2020, 18:25 par Mila

» Les manuscrits de la Mer Morte , nouvelles découvertes archéologiques .
Une maladie la dépression EmptyLun 08 Juin 2020, 10:46 par Pema Gyaltshen

» « Espérer ensemble » - contexte covid19
Une maladie la dépression EmptyDim 07 Juin 2020, 10:45 par Disciple laïc

» Prochains Shangpa Mönlams 2020
Une maladie la dépression EmptyVen 05 Juin 2020, 16:38 par Mila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Une maladie la dépression EmptyJeu 04 Juin 2020, 15:10 par Pema Gyaltshen

» Le Sûtra de Vimalakîrti : Présentation générale
Une maladie la dépression EmptyLun 01 Juin 2020, 13:04 par Disciple laïc

» Un peintre belge: René Magritte
Une maladie la dépression EmptyDim 31 Mai 2020, 14:17 par Mila

» La place de la foi dans le bouddhisme Vajrayana (rediffusion)
Une maladie la dépression EmptyDim 31 Mai 2020, 11:03 par Disciple laïc

» Coronavirus: interdépendance entre les nations, entre les humains , entre humains et animaux .....
Une maladie la dépression EmptyJeu 28 Mai 2020, 13:07 par Karma Tsultrim Jyurmé

»  Dans le confort et l'aise - extrait (Longchenpa)
Une maladie la dépression EmptyMer 27 Mai 2020, 18:31 par Ami

» Qui est vraiment l'homme de couleur ?
Une maladie la dépression EmptyMar 26 Mai 2020, 11:46 par Minako

» Deux kilos deux , Gil Bartholeyns
Une maladie la dépression EmptyLun 25 Mai 2020, 16:54 par Minako

» La vue et l'action justes ou comment réagir ?
Une maladie la dépression EmptyLun 25 Mai 2020, 13:56 par Disciple laïc

» Enseignement sur la pratique de Chenrezi , par Lama Rinchen Palmo
Une maladie la dépression EmptySam 23 Mai 2020, 12:49 par Mila

» Lâcher Prise par Arnaud Desjardins
Une maladie la dépression EmptySam 23 Mai 2020, 11:49 par Mila

» la posture de zazen et kinhin
Une maladie la dépression EmptySam 23 Mai 2020, 08:46 par vaygas

» Conseils de Kalou Rimpoché pour une retraite solitaire
Une maladie la dépression EmptyVen 22 Mai 2020, 16:11 par Mila

» Initiation de Avalokiteshvara les 29 et 30 mai , par le Dalaï Lama , en direct .
Une maladie la dépression EmptyMar 19 Mai 2020, 11:40 par Mila

» Kagyu Meunlam France 2020 à la Pagode de Vincennes
Une maladie la dépression EmptyDim 17 Mai 2020, 12:11 par Mila

» Parcours de femmes : Le bouddhisme, une voie d’optimisme
Une maladie la dépression EmptyDim 17 Mai 2020, 10:51 par Disciple laïc

» Protéger les chats du président de la chasse...
Une maladie la dépression EmptySam 16 Mai 2020, 15:17 par Minako

» Rêves réccurents 26 caractères
Une maladie la dépression EmptySam 16 Mai 2020, 14:57 par Minako

» Enseignements du Dalaï Lama en direct sur le web , les 16 et 17 mai 2020
Une maladie la dépression EmptySam 16 Mai 2020, 09:34 par Mila

» Besoin de soutien par les prières
Une maladie la dépression EmptyVen 15 Mai 2020, 22:29 par Disciple laïc

» Présentation: Bonjour à tous !
Une maladie la dépression EmptyVen 15 Mai 2020, 15:30 par vaygas

» Les blaireaux, ces héros si discrets
Une maladie la dépression EmptyJeu 14 Mai 2020, 18:15 par Karma Yéshé

» Humour et déconfinement au quotidien
Une maladie la dépression EmptyJeu 14 Mai 2020, 13:49 par Minako

» "Pour une relance économique intégrant la protection des animaux et de l'environnement.
Une maladie la dépression EmptyMer 13 Mai 2020, 20:39 par Karma Yéshé

» Petit incident : signe ou hasard
Une maladie la dépression EmptyMar 12 Mai 2020, 17:57 par Invité

» Confinement et vie quotidienne
Une maladie la dépression EmptyDim 10 Mai 2020, 17:05 par Minako

» Les balades en foret vont recommencer
Une maladie la dépression EmptyDim 10 Mai 2020, 16:31 par Minako

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 104059 messages dans 12178 sujets

Nous avons 4433 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Ruth Saldanha

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7660)
Une maladie la dépression Bar_leftUne maladie la dépression BarUne maladie la dépression Bar_right 
Karma Trindal (7084)
Une maladie la dépression Bar_leftUne maladie la dépression BarUne maladie la dépression Bar_right 
petit_caillou (4776)
Une maladie la dépression Bar_leftUne maladie la dépression BarUne maladie la dépression Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Une maladie la dépression Bar_leftUne maladie la dépression BarUne maladie la dépression Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Une maladie la dépression Bar_leftUne maladie la dépression BarUne maladie la dépression Bar_right 
MionaZen (3351)
Une maladie la dépression Bar_leftUne maladie la dépression BarUne maladie la dépression Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Une maladie la dépression Bar_leftUne maladie la dépression BarUne maladie la dépression Bar_right 
vaygas (2758)
Une maladie la dépression Bar_leftUne maladie la dépression BarUne maladie la dépression Bar_right 
Mila (2584)
Une maladie la dépression Bar_leftUne maladie la dépression BarUne maladie la dépression Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2306)
Une maladie la dépression Bar_leftUne maladie la dépression BarUne maladie la dépression Bar_right 

Membres les plus tagués

...

Brave
Le navigateur qui monte
+ Surfez sans publicité !
+ Centré sur la vie privée
+ Rapidité de navigation
+ Modèle de récompense
BAT
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -11%
Ventilateur Rowenta VU5640F0 TURBO SILENCE EXTREME
Voir le deal
79.99 €

Une maladie la dépression

harmony10
harmony10
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 27
Zodiaque : Taureau Âge : 48
Contrée : Haute Garonne
Arts & métiers : SP
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ouvert je pense, jardinage,intermet
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/05/2010

Titre-sujet Une maladie la dépression

Message par harmony10 le Lun 31 Mai 2010, 21:21

Bonsoir,

je m'adresse à tout le monde mais particulièrement aux personnes en dépression ou ayant connu (pas la déprime passagère)
je suis en EMDétat dépressif majeur depuis des années
je voudrai savoir car je ne sais plus quoi faire si vous avez réussi ou vous etes en voix de..à surpasser cette douleur et cette envie de rien de ne plus s'accrocher meme par moment,
et me faire partager vos expèriences...
Les mèdecins ne sont pas très compétent en la matière encore, à part donner des médicaments qui aident mais un peu..

Dans l'attente de vous lire
Bonne soirée

PS: j'espère ne pas etre trop hors sujet
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7660
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par Pema Gyaltshen le Mar 01 Juin 2010, 09:20

Bonjour Harmony

Ce n'est pas "hors sujet", et il y a déjà eu des témoignages sur notre Forum...( il faut les chercher )
Comme c'est une "maladie" de l'esprit, il est normal que nos médecins ne soient pas forcément compétent.
Bonne suite.


_________________
Une maladie la dépression Benzar10
Une maladie la dépression Pema_g10
harmony10
harmony10
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 27
Zodiaque : Taureau Âge : 48
Contrée : Haute Garonne
Arts & métiers : SP
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ouvert je pense, jardinage,intermet
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/05/2010

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par harmony10 le Mar 01 Juin 2010, 09:29

j'ai vu que le sujet avait été abordé, peut etre aurai je d'autres réponses de la part des membres du forum Une maladie la dépression Icon_idea Une maladie la dépression 249156
lotus73
lotus73
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 252
Zodiaque : Poissons Âge : 47
Contrée : francaise
Arts & métiers : secrétaire
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Buffle
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : dharma, lectures, recherches documentaires, pensée bouddhiste
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/04/2010

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par lotus73 le Mar 01 Juin 2010, 09:40

bonjour harmony : oui le sujet a été abordé... tu as du déjà y trouver certaines réponses t'aidant : tu sais harmony : ce sujet est d'actualité mais touche ta santé : ce qui est délicat.... La dépression est une maladie qui touche le psychisme et l'âme : les médecins font du mieux qu'ils peuvent pour essayer d'aider le patient à moins en souffrir. Mais souvent, pour guérir : il ne suffit pas que de médicaments : cela doit aussi venir du patient.... Ayant connu moi aussi la dépression lors de ma séparation : j'ai compris qu'il fallait faire un long travail sur soit pour se renforcer et faire le deuil : mais ca peut prendre beaucoup de temps quelque fois : cela dépend de la personne...
En parler ca soulage des fois : mais voir des fois qu'il y a pire ailleurs : aide aussi.. S'engager dans des actions qui peuvent soutenir, aider les personnes qui souffrent sont une aide pour en sortir aussi... Et comprendre que l'on est pas la seule à avoir vécu ces souffrances nous fait envisager notre état d'une façon différente... Cela n'est pas une injustice de souffrir mais cela permet de devenir plus fort.....
bon courage à toi amitié Une maladie la dépression 254637
karma djinpa gyamtso
karma djinpa gyamtso
Animateur
Animateur

Masculin
Nombre de messages : 3385
Zodiaque : Capricorne Âge : 48
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Quel esprit?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par karma djinpa gyamtso le Mar 01 Juin 2010, 09:51

En tournant ton regard vers l'interieur, même si ça n'est pas ce qu'il y'a de plus agréable dans ta situation, avec de la détermination, comme tu sembles en avoir, de la patience, du courage et de la persévérance, je ne serais pas étonné que tu parviennes peu a peu a te défaire completement et définitivement de cette maladie.
Ce sera surement un cheminement difficile au début, mais plus tu progresseras dans la connaissance de ton esprit plus tu découvriras son fonctionnement et plus tu auras envie d'aller plus loin dans ta recherche intérieure, qui deviendras même passionnante.
C'est tout ce que je te souhaite en tout cas.
Bon courage a toi d'avance.

Amicalement.
harmony10
harmony10
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 27
Zodiaque : Taureau Âge : 48
Contrée : Haute Garonne
Arts & métiers : SP
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ouvert je pense, jardinage,intermet
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/05/2010

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par harmony10 le Mar 01 Juin 2010, 09:55

merci à vous pour vos messages d'encouragement, ça fait du bien Une maladie la dépression 84159
Bonnassiolle Laurent
Bonnassiolle Laurent
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 215
Zodiaque : Taureau Âge : 42
Contrée : France
Arts & métiers : Gardien de la Paix
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : y médite
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/02/2010

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par Bonnassiolle Laurent le Mar 01 Juin 2010, 10:53

Bonjour Harmony,

Je t'envoies mes pensées les plus positives dans ta quête.

Affronter ses souffrances et ses angoisses est propre à chacun. Pour ma part, lorsque j'ai changé ma perception du temps ma vie à complètement basculer. Prendre le temps de se soigner, de s'aimer: lectures approfondies, méditations, marches ... des instants qui deviennent au fil du temps des moments de bonheur ... des petits trésors qui prennent de plus en plus de place dans chaque journée ...
Bien sûr, il faut énormément de temps et de patience, de la persévérance ... la nouveauté fait toujours peur, les nouveaux schémas de pensées qui se construisent sont difficiles à intégrer ... l'essentiel est d'être en accord le plus souvent avec soi même. Il s'agit de rétrécir la distance entre la volonté de s'en sortir et l'expérience.

"... Nous avons le pouvoir de laisser tomber le découragement et la gêne que provoque la condition humaine, le pouvoir de retrouver la bonne humeur... nous pouvons nous détendre et apprécier le monde..." (Chögyam Trungpa, Shambala ).

Bon courage!
Une maladie la dépression Icon_sunny
haiwei
haiwei
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 919
Contrée : Nul
Arts & métiers : Nul
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Nul
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2007

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par haiwei le Mar 01 Juin 2010, 12:07

bonjour Harmony,
je vois que tu as une bonne volonté de vouloir guérir, c'est déjà une bonne énergie positive, et je t'en félicite !
j'en ai pas grande chose à ajouter après avoir lu tous ces conseils si riche postés par les autres membres, j'espère que tu pourras en inspirer.
dans le bouddhisme, les maitres nous proposent souvent aussi de citer le mantra de la médecine quand on est malade. cela te permet d'améliorer sur ton problème de concentration aussi !
(là c'est mon expérience qui parle)
voici une vidéo du mantra que tu pourras l'écouter pour te relaxer (l'écouter avec concentration
aussi Une maladie la dépression Icon_cyclops
que de bonnes pensées vers toi chère amie !
Téyata om békantzé békantzé maha békantzé ramdza samu gaté soha
harmony10
harmony10
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 27
Zodiaque : Taureau Âge : 48
Contrée : Haute Garonne
Arts & métiers : SP
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ouvert je pense, jardinage,intermet
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/05/2010

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par harmony10 le Mar 01 Juin 2010, 12:47

Téyata om békantzé békantzé maha békantzé
ramdza samu gaté soha

la traduction stp
je ne sais pas non plus ce qu'est le mantra
Une maladie la dépression Icon_redface
je ne sais pas grand chose
haiwei
haiwei
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 919
Contrée : Nul
Arts & métiers : Nul
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Nul
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2007

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par haiwei le Mar 01 Juin 2010, 13:32

Le mantra est basé sur le pouvoir du son. C'est par la vibration du son et par sa résonance que le son transforme son environnement, ainsi que les personnes qui le récitent. Comme le mantra est répété de nombreuses fois afin de produire un effet, il introduit donc la notion de cycle et de répétition. Par ailleurs, la justesse de la prononciation du mantra peut également être considérée comme importante : on l'appelle le Naad. Le Naad Yoga est le yoga du son. Bien qu'on trouve essentiellement des mantras liés à l'hindouisme et au bouddhisme, il n'est pas lié à une langue, à une culture, ou une espèce animale : dans l'absolu, le mantra est un son qui produit un effet bénéfique Une maladie la dépression 586300
haiwei
haiwei
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 919
Contrée : Nul
Arts & métiers : Nul
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Nul
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2007

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par haiwei le Mar 01 Juin 2010, 13:37


Bhaişajyaguru (ch : Yàoshīfó 藥師佛 ; ja : Yakushi ; ti : Sangye Menla), « Maître guérisseur » ou Bouddha de la médecine, est l’un des bouddhas mahāyāna du passé, devenu une émanation de Shākyamuni spécialisée dans les guérisons matérielles et spirituelles et la protection contre les calamités. Son nom complet est Bhaişajyaguruvaidūryaprabha, « Maître guérisseur de la lumière de lapis-lazuli » (ch. Yàoshī liúlíguāng rúlái 薬師瑠璃光如来; jap. Yakushirurikō nyorai).

je ne comprends pas grande chose aussi Harmony, je ne fais que papier coller. Une maladie la dépression Icon_biggrin
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4776
Zodiaque : Poissons Âge : 38
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par petit_caillou le Dim 27 Mar 2011, 00:05

je souhaite apporter un peu d'explication concernant ce sujet .....


Quand des émotions comme l'apathie ou le désespoir ne veulent pas disparaître, la dépression peut être la cause de ces maux. Plus qu'un coup de blues temporaire, la dépression nerveuse empêche d'apprécier la vie au quotidien. Avec un traitement psychologique et médical et avec de l'aide, vous pouvez arriver à vous sentir mieux. Mais d'abord, vous devez comprendre à quoi ressemble la dépression. Apprendre à identifier les signes et les symptômes de la dépression est la première étape à franchir pour résoudre le problème.

Qu'est-ce que la dépression?
Nous connaissons tous des hauts et des bas dans notre vie. La tristesse est une réaction normale aux épreuves que l'on peut rencontrer dans la vie. On est triste pendant une courte période et puis la déception finit par s'en aller et la vie reprend son cours. Mais lorsque le sentiment de tristesse persiste, qu'il interfère avec votre capacité à travailler, étudier, manger, dormir ou s'amuser, ce n'est plus une situation normale. C'est la dépression.

Signes et symptômes de la dépression
Il y a une grande différence entre se sentir déprimé et souffrir d'une véritable dépression nerveuse. Certaines personnes décrivent cela comme le fait de vivtre dans un trou noir, sans avoir la possibilité de s'en sortir. On ne peut plus se détacher du désespoir ou de la tristesse. Cependant, certaines personnes atteintes de dépression nerveuse ne se sentent pas forcément tristes. A la place, elles ont l'impression que leur vie est vide et sans aucun sens. Dans cet état d'apathie, elles sont incapables de prendre plaisir à faire quoi que ce soit (mêmes lorsqu'elles pratiquent des activités qu'elles appréciaient auparavant). Les signes et les symptômes de la dépression nerveuse varient en fonction des personnes et peuvent aussi varier dans le temps en intensité.

Signes et symptômes de la dépression
Sentiment d'impotence et de désespoir
Les choses ne pourront jamais s'arranger et il n'y a rien que vous puissiez faire pour arranger la situation

Perte d'intérêt dans les activités quotidiennes
Plus d'intérêt dans vos anciens hobbies et passe-temps, vous n'aimez plus sortir et les activités sociales

Changement d'appétit ou de poids
Pertes ou gains significatifs de poids - une variation de plus de 5% de votre poids sur un mois

Changement du cycle du sommeil
Soit de l'insomnie ou de l'hypersomnie (vous dormez trop)

Perte d'énergie
Vous vous sentez fatigué en permanence, même les plus petites tâches devient insurmontables.

Perte de confiance en soi
Vous vous sentez inutile et/ou coupable. Vous êtes très critiques envers vous mêmes sur vos erreurs..

Problèmes de concentration
Difficulté à réfléchir, à prendre des décisions ou à se rappeler des choses

Irritabilité
Facilement distrait ou facilement dérangé (un rien vous énerve)

Maux de têtes, douleurs aux ventres
De nouveaux symptômes physiques font leur apparition: mal à la tête, mal au dos, constipation, douleurs abdominales

Les personnes souffrant de dépression ont tendance à avoir un regard dévalorisant envers eux-même et une faible estime de soi, en particulier sur leur situation et leur avenir. Piégés dans leur pessismisme, ils ne pensent alors plus qu'à leurs problèmes tout en y accordant une importance démesurée. Incapables de voir le bout du tunnel, les personnes atteintes de dépression nerveuse peuvent en arriver à penser que le suicide est la seule solution.

Différences entre les sexes et les générations
Les effets de la dépression varient en fonction de l'age et du sexe de chacun. Par exemple, il est peu probable qu'une jeune femme ait les mêmes symptômes d'une dépression nerveuse qu'un homme agé. La connaissance de ces différences permet de s'assurer que bon problème est identifié et qu'il soit bien traité.

La dépression chez les adolescents
La dépression nerveuse chez les adolescents peut prendre des aspects différents de la dépression chez les adultes. L'irritabilité (plutôt que la dépression) est généralement un sentiment qui prédomine chez l'adolescent. Un ado dépressif peut facilement perdre son calme et se montrer agressif. Des maux de têtes inexpliqués sont souvent symptômes des prémisses d'une dépression chez eux.

La dépression chez les personnes âgées
Les changements difficiles auxquels les personnes âgées font face - perte d'indépendance, problèmes de santé - peuvent conduire à la dépression, spécialement chez ceux qui sont particulièrement isolés. Cependant, la dépression nerveuse n'est pas censée toucher les personnes du troisième âge. Ils ont plus tendance à se plaindre de problèmes de santé que de problèmes émotionels, c'est la raison pour laquelle la dépression est souvent mal reconnue chez eux. Elle est généralement associée à une santé difficile, une probabilité de mortalité élevée et un risque de suicide élevé, c'est la raison pour laquelle son diagnostique au début de la maladie est extrêmement important.

La dépression chez les femmes
Le nombre de personnes touchées par une dépression nerveuse est deux fois plus élevé chez les femmes que chez les hommes. Ceci est en partie dû à des facteurs hormonaux (surtout pendant la période précédant les règles). Les symptômes généralement constatés sont: un sentiment de culpabilité, un besoin de sommeil excessif et la prise de poids.

La dépression chez les hommes
Les personnes dépressives chez les hommes auront moins tendance à souffrir d'un sentiment de dévalorisation que les femmes. En revanche, ils auront plutôt tendance à se plaindre de fatigue, à faire preuve d'irritabilité et de perte d'intérêt dans leur travail ou leur hobby. D'autres symptômes de la dépression chez les hommes sont l'aggressivité et un comportement violent. Les hommes essaient également de faire face à leur dépression en se noyant dans le travail ce qui n'est bien sûr pas non plus une solution.

Les types de dépression
Dépression majeure - La dépression majeure se caractérise par une humeur maussade persistante et une incapacité à prendre du plaisir à quoi que ce soit. Ces symptômes sont constants et interfèrent avec notre capacité à être productif dans la journée et à profiter de la vie. Si elle n'est pas traitée, une période de dépression majeure dure environ six mois. Certaines personnes peuvent juste connaître un seul épisode de dépression dans tout leur vie mais en général, la dépression majeure revient de façon récurrente.

Dépression atypique - La dépression atypique est une déclinaison de la dépression majeure. Elle se caractérise par des périodes positives épisodiques qui surviennent après avoir reçu une bonne nouvelle ou pendant une sortie avec des amis. Cependant, c'est l'arbre qui cache la forêt. D'autres symptômes de dépression incluent une prise de poids ou un appétit plus grand, un besoin temps de sommeil excessif, une sensation de jambes et de bras lourds et u sentiment de rejet.

Dysthymie - La dysthymie, ou désordre dysthémique, se caractérise par des symptômes dépressifs chroniques plus légers mais qui persistent pendant plusieurs années (en général deux ans) et qui les empêchent de profiter pleinement de leur vie. Beaucoup de gens atteints de dysthymie subissent en plus des épisodes de dépression majeure, ce qu'on appelle alors la "double dépression".

Désordre affectif saisonnier (DAS) - Le désordre affectif saisonnier est le coup de blues qui survient pendant l'automne ou l'hiver lorsque les journées raccourcissent et que les rayons du soleil se font moins nombreux. En période de désordre affectif saisonnier, la dépression s'en va naturellement lorsque le printemps revient. Elle touche surtout les personnes jeune vivant dans l'hémisphère nord.

Dépression post-partum - Beaucoup de nouvelles mères souffre de ce que l'on appelle le "baby blues" après la naissance. La dépression post-partum est un cas de dépression déclenché par les changements hormonaux associés au fait d'avoir un bébé. Elle survient en général peu de temps après la naissance, mais toute dépression survenant dans les six mois de la naissance peuvent être considérés comme post-partum.
Les causes de la dépression et les facteurs à risques

Il n'y a pas qu'une seule cause à la dépression nerveuse. Expériences de la vie, styles de vie, traits de personnalité, tout ceci peut jouer un rôle dans le déclenchement d'une dépression. Quelque chose qui crée la dépression chez un individu peut n'avoir aucune incidence chez un autre.

On peut cependant identifier des facteurs à risque qui peuvent rendre les gens plus vulnérables. Par exemple, les gens qui vivent isolés et qui ont peu d'ami vers qui se tourner en cas de stress seront probablement plus propices à développer une dépression.

Autres facteurs de dépression nerveuse
* Solitude
* Manque d'interactions sociales
* Stress journalier
* Antécédents de dépression dans la famille
* Problèmes maritaux
* Difficultés financières
* Dépendance à l'alcool ou à la drogue
* Chômage ou précarité
* Problèmes de santé chroniques


_________________
Une maladie la dépression 78317617_oUne maladie la dépression 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4776
Zodiaque : Poissons Âge : 38
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par petit_caillou le Dim 27 Mar 2011, 00:09

Médicaments et antidépresseurs

effets secondaires, conseils à suivre pour le traitement

Les médicaments antidépresseurs peuvent être efficaces dans le traitement pour guérir d'une dépression sévère mais cela ne fonctionne pas pour tout le monde. Les antidépresseurs ne soulagent pas toujours des symptômes de la dépression, et ils sont souvent accompagnés d'effets secondaires. Si vous décidez que la prise de médicaments antidépresseurs est bon pour vous, il est important que vous connaissiez les avantages et les inconvénients de ce type de traitement. Vous renseigner sur les antidépresseurs vous permettra de savoir si le traitement vous aidera à guérir de votre dépression de la meilleure façon possible.


Efficacité des antidépresseurs
Si vous souffrez de dépression, l'idée d'une pillule miracle qui va vous guérir de tous les symptômes de la dépression peut paraître très attractive. Mais même si il existe une grande variété de médicaments antidépresseurs pour guérir la dépression, ces antidépresseurs ne sont pas des remèdes miracles. Beaucoup de gens ne répondent que partiellement aux effets des antidépresseurs. D'autres personnes sont incapable de supporter les effets secondaires. Par conséquent, si le traitement par antidépresseur présente certains avantages, ce n'est certainement pas la seule réponse au problème. Il y a d'autres approches possibles pour traiter la dépression, c'est donc à vous qu'il revient d'évaluer quel traitement sera le meilleur pour vous.

Les antidépresseurs réduisent l'effet des symptômes de la dépression dans environ 70% des cas. Cela signifie qu'une personne sur trois n'est pas réactive à ce type de médication, et même pour ceux qui y répondent, la rémission complète est rare. Dans la plupart des cas, les symptômes sont réduits mais ne disparaissent pas totalement. Il est important de le savoir car à moins d'une rémission complète, la rechute dans la dépression est possible.

Comment fonctionnent les antidépresseurs
Les gens souffrant de dépression sont connus pour avoir des déséquilibres chimiques dans le cerveau au niveau de leurs neurotransmetteurs. Les trois neurotransmetteurs impliqués dans la dépression sont la sérotonine, la dopamine et la norépinéphrine. Les neurones du cerveau produisent et absorbent en permanence ces éléments chimiques. Les antidépresseurs ont pour effet d'augmenter le niveau de ces neurotransmetteurs dans le cerveau en bloquant leur ré-absorption.

Même si cela a conduit à l'idée populaire que la dépression n'est que le résultat de déréglements chimiques dans le cerveau qui peuvent être corrigés avec des médicaments, la réalité est plus complexe. Par exemple on ne sait pas encore si ce sont les faibles niveaux de neurotransmetteurs qui causent la dépression ou si c'est la dépression qui crée le déséquilibre chimique.

Médicaments antidépresseurs ou thérapie?
Même si les antidépresseurs donnent la sensation d'aller bien dans sa tête, ils ne traitent pas le problème à l'origine de la dépression. Par conséquent, les taux de rechute sont élevés une fois que le traitement par antidépresseur est arrêté. Par contre, le contrôle de ses émotions acquis pendant une thérapie peut avoir un effet bien plus durable pour lutter contre la dépression. Certaines études montrer que la thérapie cognitive fonctionne aussi bien, voire mieux, que la prise d'antidépresseurs en empêchant la rechute une fois que le traitement est terminé.

Dans le cas d'une dépression modérée ou sévère, les médicaments feront du bien à court terme, mais doivent s'accompagner d'une thérapie pour corriger les problèmes sous-jacents de la dépression.
Antidépresseurs et suicide

Il y a un risque pour que le traitement pour antidépresseur fasse empirer la dépression au lieu de l'améliorer. Il est ainsi recommandé aux individus prenant des antidépresseurs de surveiller de près leurs pensées et/ou comportements suicidaires. Cela est particulièrement si c'est la première fois que vous prenez des antidépresseurs ou si vous venez d'en changer. Si la dépression semble empirer, un rendez-vous avec professionnel de santé devrait être pris dès que possible. Des problèmes tels que l'anxieté, l'insomnie, l'aggressivité, l'irritabilité, l'impulsivité doivent être considérés comme des signaux d'alarme, surtout si ils apparaissent tout d'un coup.

Source:http://www.depressionnerveuse.fr/41/depression.html


_________________
Une maladie la dépression 78317617_oUne maladie la dépression 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par Invité le Dim 27 Mar 2011, 05:14

je suis passée par là aussi, je m'en suis sortie grace aux medocs et à une psy.
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4776
Zodiaque : Poissons Âge : 38
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par petit_caillou le Dim 27 Mar 2011, 12:35

j'espère pouvoir m'en sortir comme toi Une maladie la dépression 967271


_________________
Une maladie la dépression 78317617_oUne maladie la dépression 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
haiwei
haiwei
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 919
Contrée : Nul
Arts & métiers : Nul
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Nul
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2007

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par haiwei le Dim 27 Mar 2011, 13:51

courage petit caillou ! tu es jeune et intelligente, avec une bonne volonté, tu vas te guérir certainement !

commences-tu à lire les enseignements de base ? sur les quatre noble vérités par exemple, ou il y a bien des livres bouddhistes très intéressants à lire qui sont préconisés par le forum.

bisou
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7660
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par Pema Gyaltshen le Dim 27 Mar 2011, 19:44

Mais oui petit_caillou, tu vas t'en sortir, avec l'aide des pratiques Bouddhiques.
Garde confiance et armes-toi de patience. Wink
Et nous allons t'aider du mieux possible. Smile


_________________
Une maladie la dépression Benzar10
Une maladie la dépression Pema_g10
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4776
Zodiaque : Poissons Âge : 38
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par petit_caillou le Dim 27 Mar 2011, 20:13

merci


_________________
Une maladie la dépression 78317617_oUne maladie la dépression 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
jeantou
jeantou
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 11
Zodiaque : Vierge Âge : 66
Contrée : France
Arts & métiers : Technicien
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Serpent
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Excellents
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 24/04/2011

Titre-sujet Dépression

Message par jeantou le Dim 24 Avr 2011, 15:22

Bonjour Harmony,

La dépression j'ai connu pendant un bonne année il y a 40 ans et les souvenirs sont encore très précis dans mon esprit.
Ce que j'ai compris après (car sur le moment on ne peut pas forcément en prendre conscience) c'est que c'est lié a un manque de repères affectifs : on n'a pas reçu, ou pas assez, les signes qui indiquaient notre importance pour quelqu'un, l'amour qu'on était digne (ne serait-ce que par l'incarnation dans une "peau" d'humain) de recevoir.
Un jour notre esprit-âme-cœur est tellement en demande qu'il n'en peut plus et craque : c'est la dépression avec son cortège de symptômes très forts qui arrivent à affecter même nos sens, nos perceptions physiques.
Comment moi je m'en suis sorti ? J'ai lâché (progressivement pour ne pas déséquilibrer mon organisme) tous les traitements chimiques, et j'ai pris appui sur l'amitié qui se développait avec des gens que j'avais rencontrés en dehors de mon contexte habituel et avec qui spirituellement ont se sentait très proches. Eux ne m'ont pas lâché et malgré la distance de leur habitat, me manifestaient fréquemment par écrit combien je comptais pour eux, combien mon opinion était importante, me faisant sentir que réellement j'avais de la VALEUR à leurs yeux. Ça a été un peu long (peut-être 4 à 6 mois) mais je suis remonté et j'ai la certitude absolue que c'est définitif.
Cordialement
Jeantou
PS : sous "harmony10" ne serais-tu pas "Doumé"?
Mon e-mail : jeantou@alterlinks.com
harmony10
harmony10
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 27
Zodiaque : Taureau Âge : 48
Contrée : Haute Garonne
Arts & métiers : SP
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ouvert je pense, jardinage,intermet
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/05/2010

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par harmony10 le Dim 24 Avr 2011, 15:55

Bonjour Jeantou
Je suis bien Harmony10 qui n'a pas trop qui n'avance pas trop, je suis dans la confusion.
jeantou
jeantou
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 11
Zodiaque : Vierge Âge : 66
Contrée : France
Arts & métiers : Technicien
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Serpent
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Excellents
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 24/04/2011

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par jeantou le Dim 24 Avr 2011, 23:50

Bonsoir Harmony10,

Je pense que dans un premier temps il est important de prendre conscience que tu as une valeur personnelle car nous avons tous des carctéristiques individuelles uniques. Il est possible qu'avec l'état de dépression tu te sentes flotter comme si ta vie était un film et que tu aies du mal à ressentir tes émotions et sentiments. Tu vis quelque chose comme ça ? Même si oui, pas d'inquiétude ça peut partir aussi vite que c'est arrivé même si ça fait longtemps. Quand tu es bloquée par une porte que tu restes longtemps derrière, le jour où on te procure la clé, peu importe ce temps, la porte s'ouvrira quand même.
Il y a 2 choses importantes :
* prendre conscience de ta valeur, de l'unicité de tes qualités. Essaie de ne pas te servir du sentiment de culpabilité s'il fait partie de ton état car c'est un moyen de te relier aux autres, mais ce n'est pas le bon.
* Par ailleurs (mais la sortie de ton état n'en dépend pas directement) il peut être très fructueux de mettre en relation le moment où ça a commencé avec quelquechose de particulier s"étant déroulé dans ta vie à ce moment là, afin de dénouer l'impact d'un évènement.
Dis-moi, c'est bien toi qui a été faire un tour sur un forum dédié à l'EFT et qui a été accueillie par quelqu'un qui a mon avis manquait complètement d'expérience ? Il est certain que l'EFT peut être un énoooorme raccourci, à condition de l'utiliser correctement. Si tu en es d'accord je pourrais t'aider à l'utiliser pour t'en sortir et tu pourras même apprendre à dégager les choses négatives de ta vie. Tu peux m'écrire en perso pour gagner du temps. Ma démarche a ce sens : quand j'ai eu besoin de sortir d'un tel état, j'ai reçu une aide incomparable, à mon tour d'aider qui en a besoin. De plus, maintenant il existe une technique extrêmement efficace que je commence à bien maîtriser (l'EFT). Alors, à une époque où l'on est souvent dépassé par le rythme de vie, pourquoi ne pas utiliser les raccourcis pour sortir d'un état de souffrance qu'on ne peut parfois même pas décrire avec des mots ?
Cordialement
Jeantou
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par Invité le Lun 25 Avr 2011, 07:14

Qu'est ce que l'EFT?
Sourire
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Zodiaque : Cancer Âge : 61
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : attentive et ouverte
Éthique de la vertu : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par Sourire le Lun 25 Avr 2011, 08:48

Dépression : inflammation et neuroplasticité

Depuis quelques années, des découvertes neuroanatomiques ont balisé une voie nouvelle dans la compréhension de la dépression et du mode d'action des antidépresseurs. Sommes-nous face à une maladie inflammatoire et neurodégénérative ?

Sur le plan biochimique, l'action des antidépresseurs conventionnels est quasi immédiate. Or plus de 30 à 45% des patients déprimés ne répondent pas à ces médicaments ou n'y répondent que partiellement. En outre, lorsque le traitement est efficace, plusieurs semaines sont néanmoins nécessaires à une amélioration de la symptomatologie. Comment expliquer cet hiatus ?

Plusieurs hypothèses ont été avancées mais, jusqu'il y a peu, aucune n'était totalement satisfaisante. Ces dernières années, cependant, une approche qui pourrait se révéler plus féconde semble gagner du terrain. Elle applique le concept de plasticité neuronale à la dépression.

En effet, comme l'écrivent William Pitchot, Marie-Hélène Polis, Shibeshih Belachew et Marc Ansseau dans un article récent , «les études neuroanatomiques basées sur l'imagerie médicale ont mis en évidence des lésions neurologiques spécifiques de la dépression de même qu'une tendance à la récupération volumétrique de certaines régions après traitement antidépresseur.» Ces données sont corroborées par les études histopathologiques.

Atrophie de l'hippocampe
Quelles sont les régions concernées ? L'hip-pocampe, l'amygdale, le noyau caudé, le putamen et le cortex frontal, structures interconnectées formant le circuit limbico-cortico- striato-pallido-thalamique.

Toutefois, la majeu-re partie des travaux de recherche se sont focalisés sur l'hippocampe, structure à propos de laquelle se sont ainsi dégagées des certitudes. L'amygdale, par exemple, est difficile à mesurer. Cet écueil méthodologique explique sans doute pourquoi les études volumétriques dont elle a fait l'objet aboutissent à des résultats divergents.

Cela étant, des travaux d'histopathologie post-mortem concluent à une réduction des cellules gliales de l'amygdale dans la dépression, sans modification du nombre de neurones (2).
Selon une méta-analyse réalisée par Stéphanie Campbell et Glenda MacQueen, la réduction volumétrique de l'hippocampe chez le déprimé serait en moyenne de 8% dans l'hémisphère gauche et de 10% dans l'hémisphère droit par comparaison avec des sujets sains. Par ailleurs, son «rétrécissement» apparaît proportionnel à la durée de la dépression - plus les épisodes dépressifs ont été nombreux, plus l'atrophie est importante.
L'hippocampe, rappelons-le, est une structure sous-corticale bilatérale dont les principales fonctions ont trait à l'apprentissage, à la mémoire et à l'analyse des informations. Son implication dans la modulation des réponses émotionnelles est également établie. Et c'est probablement ce dernier élément qui fait de lui une cible de dégénérescences neuronales qui se situeraient au confluent de facteurs environnementaux, dont principalement le stress, et d'une prédisposition génétique.

Plusieurs mécanismes peuvent expliquer la réduction de volume de l'hippocampe chez certains déprimés. D'abord, la dépression s'accompagne d'une élévation des taux plasmatiques de glucocorticoïdes. Or, au même titre que d'autres structures, l'hippocampe est très sensible à de fortes concentrations prolongées de ces substances, qui y engendrent des dom-mages neuroanatomiques. Autre mécanisme: la diminution, sous l'impact de stress chroniques, des concentrations de Brain Derived Neurotro-pic Factor (BNDF),substance protectrice des neurones contre les agressions neurotoxiques.

La neurotoxicité du glutamate, neurotransmetteur excitateur par excellence, qui se lie aux récepteurs N-méthyl-D-aspartate (NMDA), est également mise en cause. L'hippocampe est riche en neurones dopaminergiques. À l'occasion d'un stress sévère, d'une hypoglycémie ou d'une hypoxie, le neurotransmetteur se retrouve en excès dans la fente synaptique (3). S'ensuit une cascade biochimique susceptible d'engen- drer un processus d'apoptose (mort programmée) neuronale.

Maladie inflammatoire
On le voit, il existe différents mécanismes qui, en réponse à un stress sévère ou prolongé, sont de nature à occasionner une mort de neurones dans l'hippocampe. Cette destruction concourrait à faire le lit de la dépression. En outre, il apparaît aujourd'hui que des processus inflammatoires sont également à prendre en considération. «La dépression a été associée à des signes d'inflammation susceptibles de favoriser les pathologies somatiques souvent associées aux troubles de l'humeur et les lésions cérébrales observées chez certains patients déprimés, notamment une diminution du volume de l'hippocampe, précisent William Pitchot et Marc Ansseau. (...)
Neurodégénérative, mais réversible dans la mesure où les antidépresseurs peuvent favoriser une neurogenèse hippocampique. «On a montré, dans le cerveau adulte, l'influence d'antidépresseurs sérotoninergiques (5) - entre autres des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine - sur la régulation de la neurogenèse du gyrus dentelé de l'hippocampe», rapporte le professeur Ansseau. La logique est respectée, car il semble acquis que la sérotonine intervient de façon cruciale dans le contrôle de la prolifération des précurseurs neuronaux à l'âge adulte.
De surcroît, les travaux de René Hen et de ses collaborateurs, à l'Université Columbia, ont permis de montrer chez la souris le lien existant entre la neurogenèse hippocampique et les effets comportementaux induits par les antidépresseurs.

La théorie présentant la dépression comme une maladie inflammatoire et neurodégénérative dévoile évidemment de nouvelles perspectives thérapeutiques. on comprend désormais pourquoi les antidépresseurs, dont l'action biochimique est quasi immédiate, n'induisent une amélioration de la symptomatologie dépressive qu'après plusieurs semaines de traitement. À ce propos, Marc Ansseau s'en remet à une métaphore: «Ils agissent un peu comme un engrais.» Une fois le terrain «ensemencé», il faut un certain temps pour que de nouveaux neurones soient générés et établissent les connexions qui les rendront fonctionnels.

Philippe LAMBERT
ph.lambert.ph skynet.be





________________________________________
sunny sunny sunny sunny
harmony10
harmony10
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 27
Zodiaque : Taureau Âge : 48
Contrée : Haute Garonne
Arts & métiers : SP
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ouvert je pense, jardinage,intermet
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/05/2010

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par harmony10 le Lun 25 Avr 2011, 09:18

je suis dégoutée , je viens de te faire un long message Jeantou il a sauté!!
harmony10
harmony10
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 27
Zodiaque : Taureau Âge : 48
Contrée : Haute Garonne
Arts & métiers : SP
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ouvert je pense, jardinage,intermet
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/05/2010

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par harmony10 le Lun 25 Avr 2011, 09:25

pas le courage alors je fais court.
Je connais l'EFT j'ai le livre de Sophie Merle.
J'ai la méthode les phrases il y aurait trop à dire!et ça me fait drole de pratiquer ça , comme la pensée positive et l'auto suggestion, peut etre j'ai voulu m'en mettre trop dans la tete.

Culpabilité, dévaloristion pas de repères,oui ça fait partie de moi.
Depuis quand? depuis ptite j'ai jamais eu confiance en moi et plus confiance en personne.
Je pense avoir compris qu'il faut y arriver seul que ce soit pour n'importe quoi comme ça t'es pas déçu.

Contenu sponsorisé

Titre-sujet Re: Une maladie la dépression

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 14 Juil 2020, 12:48