Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 08:22 par Karma Döndrup Tsetso

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 08:05 par Karma Döndrup Tsetso

» Patique de la pleine conscience des oreilles
Hier à 17:57 par manila

» Dhammapada
Hier à 12:49 par vaygas

» L'esprit d'eveil
Mar 12 Déc 2017, 18:25 par tindzin

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Lun 11 Déc 2017, 17:14 par Ortho

» L'homme n'est pas notre ennemi
Lun 11 Déc 2017, 13:48 par manila

» Les mantras peuvent guérier les maladies, etc.. ?
Dim 10 Déc 2017, 19:29 par Ortho

» Aoyama Roshi, la vie d’une nonne zen – 1ère et 2ème partie
Dim 10 Déc 2017, 09:51 par Disciple laïc

» Les enseignements de maître Sheng Yen
Dim 10 Déc 2017, 06:50 par Disciple laïc

» Le bien, le mal et le corps du Dharma
Jeu 07 Déc 2017, 15:16 par Disciple laïc

» Le bouddhisme en occident
Jeu 07 Déc 2017, 13:11 par Averoes

» Hommage à un petit coeur sous un blouson de cuir
Jeu 07 Déc 2017, 12:09 par manila

» Eloge du bon sens dans la quête du sens
Mer 06 Déc 2017, 13:07 par tindzin

» Nature du Samsara
Mer 06 Déc 2017, 12:20 par tindzin

» Buddhist Nun Speaks After 45 Years of Solitary Retreat
Mar 05 Déc 2017, 17:46 par manila

» Confessions of a Buddhist Atheist
Mar 05 Déc 2017, 16:48 par Disciple laïc

» From US Marine to Zen Monk
Mar 05 Déc 2017, 16:42 par Disciple laïc

» Présentation de Yo
Mar 05 Déc 2017, 16:33 par Yo Prodrive

» Es-ce que la ré-cognition est-elle possible?
Mar 05 Déc 2017, 01:45 par tindzin

» Esprit du Bouthan
Lun 04 Déc 2017, 13:49 par Akana

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Lun 04 Déc 2017, 12:29 par Disciple laïc

» sagesse bouddhiste , la marche inspirante
Sam 02 Déc 2017, 07:29 par Karma Yéshé

» Nous sommes remplis de violence
Mer 29 Nov 2017, 10:04 par Karma Tsultrim Jyurmé

» What is nirvana ?
Mar 28 Nov 2017, 22:27 par tindzin

» Les religions sont-elles misogynes ? - Une matinée exceptionnelle
Mar 28 Nov 2017, 13:08 par Ortho

» Aller à contre courant, se libérer des habitudes
Mar 28 Nov 2017, 02:23 par tindzin

» Changement de fréquence vibratoire et de dimensions ?
Mar 28 Nov 2017, 01:58 par tindzin

» Venir en aide à soi-même ?
Lun 27 Nov 2017, 22:54 par Akana

» Quatre nobles vérités
Dim 26 Nov 2017, 15:32 par Franck Barron

» Film : Master of Zen - Bodhidharma
Ven 24 Nov 2017, 00:28 par manila

» Quelles sont les caractéristiques propres au bouddhisme tibétain
Mer 22 Nov 2017, 11:17 par manila

» Dans la circulation à Dakar
Mar 21 Nov 2017, 17:04 par tindzin

» 24/12 fête de noel
Mar 21 Nov 2017, 09:02 par Karma Yéshé

» 3/12 La méditation du Calme Mental
Mar 21 Nov 2017, 09:01 par Karma Yéshé

» sam 2/12 Shinee, met Lama Zeupa
Mar 21 Nov 2017, 08:59 par Karma Yéshé

» 2 et 3 /12 Tai Chi, avec Nello Mauro
Mar 21 Nov 2017, 08:58 par Karma Yéshé

» 2 et 3 /12 langue tibétaine
Mar 21 Nov 2017, 08:57 par Karma Yéshé

» 30/11Het Juweel van de Bevrijding
Mar 21 Nov 2017, 08:56 par Karma Yéshé

» 25 et 26/11 les12 maillons de la naissance conditionnée.
Mar 21 Nov 2017, 08:54 par Karma Yéshé

» 18 et 19 /11 Méditation
Mar 21 Nov 2017, 08:51 par Karma Yéshé

» 29/11 le joyau ornement de la liberation
Mar 21 Nov 2017, 08:48 par Karma Yéshé

» Besoin de conseils (livres pour débutants)
Lun 20 Nov 2017, 19:09 par manila

» Prière d'offrande de lampes
Lun 20 Nov 2017, 19:05 par manila

» La Corée du Sud : le pays aux multiples miracles : les Temples Bouddhistes
Lun 20 Nov 2017, 18:00 par Karma Yéshé

» Présentation Neisha
Lun 20 Nov 2017, 17:59 par Neisha

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 20 Nov 2017, 17:15 par Karma Yéshé

» Citation d'Einstein sur le bouddhisme
Dim 19 Nov 2017, 23:14 par Disciple laïc

» Sur la souffrance , un débat
Dim 19 Nov 2017, 21:21 par Karma Yéshé

» Digestion difficile
Dim 19 Nov 2017, 21:15 par Karma Yéshé

» Bouddhisme et management responsable
Sam 18 Nov 2017, 14:07 par manila

» Table d'étude
Sam 18 Nov 2017, 13:31 par Tsultrim Yeunten

» Marcher de noel hilamayen
Sam 18 Nov 2017, 13:08 par manila

» Atteindre rigpa par la base
Ven 17 Nov 2017, 00:47 par tindzin

» Créer une association
Jeu 16 Nov 2017, 09:35 par manila

» Tout sur le karma
Mer 15 Nov 2017, 00:09 par tindzin

» Bouddhisme engagé : La Chine, amie ou ennemie ? L'exemple de Leibniz et Confucius
Mar 14 Nov 2017, 23:23 par tindzin

» Reliques du Bouddha
Mar 14 Nov 2017, 20:24 par Karma Yéshé

» Présentation de "Renaissance"
Mar 14 Nov 2017, 13:02 par Puchi

» bonjour à tous!
Mar 14 Nov 2017, 12:59 par Puchi

» Les 16 attitudes ou l'éducation universelle 2/2
Mar 14 Nov 2017, 12:58 par Disciple laïc

» Recherche magasin de zafus sur Paris
Mar 14 Nov 2017, 12:15 par Disciple laïc

» Présentation Bern
Mar 14 Nov 2017, 11:05 par manila

» Présentation Tsultrim Yeunten
Mar 14 Nov 2017, 10:38 par manila

» Histoire Zen _ Le Maître du Silence
Mar 14 Nov 2017, 10:36 par manila

» Ecouter les enseignements.
Lun 13 Nov 2017, 14:45 par Karma Yéshé

» Sciences et Vie: Les étonnantes vertus de la méditation
Dim 12 Nov 2017, 21:46 par Invité

» Statuette de Bern
Dim 12 Nov 2017, 20:49 par Invité

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mer 08 Nov 2017, 10:23 par manila

» Adzom Gyalsé Rinpotché à Bruxelles novembre 2017
Mer 08 Nov 2017, 09:46 par Pema Gyaltshen

» Entretien autour d'un film.
Mar 07 Nov 2017, 19:54 par Karma Yéshé

» Vivre en centre spirituel
Mar 07 Nov 2017, 12:40 par manila

» Japon : les chemins de pélérinage
Mar 07 Nov 2017, 12:38 par manila

» Homéo et aphtes.
Mar 07 Nov 2017, 09:28 par Karma Yéshé

» Le bouddhisme selon Matthieu Ricard
Lun 06 Nov 2017, 20:49 par Karma Yéshé

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 24 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc, Karma Döndrup Tsetso


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 93413 messages dans 10863 sujets

Nous avons 4096 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est CelesteE

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7420)
 
Karma Trindal (6794)
 
petit_caillou (4717)
 
manila (4554)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2769)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2050)
 

Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Partagez
avatar
karma djinpa gyamtso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 3386
Age : 45
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Disposition de l'Esprit : Quel esprit?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par karma djinpa gyamtso le Jeu 29 Juil 2010, 23:29



Dernière édition par karma djinpa gyamtso le Jeu 03 Mar 2011, 21:25, édité 2 fois
avatar
myrdhin
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 221
Age : 43
Contrée : Paris
Arts & métiers : professeur/documentaliste
Disposition de l'Esprit : plantes, musique, esoterisme, jeu de role
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 03/02/2009

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par myrdhin le Ven 30 Juil 2010, 00:57

Quel homme incroyable!
Il sait exposer si simplement les choses.
avatar
karma djinpa gyamtso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 3386
Age : 45
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Disposition de l'Esprit : Quel esprit?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par karma djinpa gyamtso le Sam 31 Juil 2010, 11:12

Tout a fait d'accord avec toi myrdhin merci pour tout Matthieu! cheers
avatar
Kundalini
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Contrée : France
Arts & métiers : formation ES
Disposition de l'Esprit : Cinéma, Lecture, Ami(e)s
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/12/2010

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Kundalini le Ven 03 Déc 2010, 19:29

tout à fait d'accord avec mes voisins du dessus Very Happy
très bonne vidéo, le naturel de Matthieu Ricard et l'envie de faire partager son érudition avec simplicité rendent cet entretien très agréable...
petit bémol: ça n'a pas duré assez longtemps lol!
avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Sourire le Dim 19 Déc 2010, 18:10

Ces vidéo constituent pour moi des axes de réflexion d’une très grande valeur : je vois un homme qui a su donner un sens à son existence, à la fois spirituel et humain, lui permettant aujourd’hui de donner à son tour, avec une très grande générosité, un mieux-être à d’autres personnes qui vivent dans des conditions de vie souvent difficiles et précaires.

Mais je vois aussi en lui, un jeune homme de 20 ans, qui est parti dans l’Himalaya à la recherche d’un bonheur plus authentique, à la recherche des valeurs essentielles qui font qu’un être humain est tout simplement humain. Matthieu a trouvé cette véritable humanité auprès de maîtres spirituels qui ont su, par leurs enseignements et par leurs qualités d’affection et de bonté, faire venir à la surface de sa personnalité le meilleur de lui-même, et ainsi de lui permettre de devenir l’être humain généreux et foncièrement bon qu’il est aujourd’hui. Comme il l’affirme lui-même, il a pu trouver en ces maîtres, les exemples vivants qui lui ont montré ce qu’il a pu devenir, dans la plénitude de son être.

Le bouddhisme offre en effet la possibilité d’une direction et d’une transformation, en offrant à chaque être humain la possibilité de répondre d’une façon pragmatique à la question suivante : « Qu’est-ce qui a de la valeur pour moi, dans mon existence ? ».

Cette question se trouve aujourd’hui posée pour chaque jeune homme de 20 ans confronté au vide d’une société qui ne lui apporte aucune réponse quant à la réelle valeur de sa propre existence. Alors le vide devient parfois existentiel avec sa souffrance, son mal-être, auquel les enfants sont confrontés de plus en plus jeunes.

Or, le bouddhisme apporte des réponses aux adultes qui ont de par la nature de l’esprit, la possibilité de se transformer, notamment grâce à la neuroplasticité. Mais il existe un manque de réponse face à la souffrance des enfants et des adolescents. Car leur esprit n’étant pas parvenu à maturité dans ses structures, les capacités d’introspection et de réflexion sont différentes. Comment permettre à un enfant de moins souffrir, comment lui permettre de comprendre même ce qu’est la souffrance ou d’avoir conscience de cette souffrance ? Comment lui offrir la possibilité de créer les outils de développement de son existence, de vivre sa vie ?

Or, c’est pendant l’enfance que se construisent les moyens de défense pour faire face à la souffrance qui résulte notamment, chez l’entant, de l’inaptitude à pouvoir l’intégrer et donc d’être en mesure d’être soulagé. La construction de l’ego a lieu pendant l’enfance et n’est autre que la construction d’un moyen de défense pour parer à la souffrance. La souffrance de l’enfance se poursuivra en outre à l’âge adulte.

Il apparaît très important de réfléchir d’une façon pragmatique à la souffrance de l’enfance et de l’adolescence, afin de trouver des outils qui offrent la possibilité à chacun d’entre nous de devenir des adultes meilleurs, plus aptes à créer une société plus généreuse. L’éducation n’est qu’un aspect de cette réflexion qui doit être à mon sens beaucoup plus globale,plus large, en prenant en considération l’aspect affectif et relationnel, essentiel dans la construction de tout être humain.

Mais la philosophie bouddhiste nous donne une très grande perspective qui réside dans la vacuité :
« Parce que tout est vide, tout peut apparaître ».

La vacuité n’est pas qu’un concept, je dirais même qu’elle est tout sauf un concept: il nous appartient en effet de lui donner une forme…Elle est ainsi la source de notre espace potentiel de réalisation et de création.





avatar
karma djinpa gyamtso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 3386
Age : 45
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Disposition de l'Esprit : Quel esprit?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par karma djinpa gyamtso le Dim 19 Déc 2010, 21:38

Bonsoir sourire,

Pour l'enfance ou l'adolescence je ne pense pas qu'il y' ai comme tu dis un manque de réponse du bouddhisme face aux difficultés de l'existence, bien au contraire, on peut tres bien commencer tôt a les éduquer progressivement aux préceptes de bases du bouddhisme, ce qui leur évitera de créer du mauvais karma et donc leur donnera toutes les chances de moins souffrir, et leur apprendre a méditer ce qui ne pourra que leur etre bénéfique ne serait ce qu'au niveau du stress.
Concernant la construction de l'égo pendant l'enfance ce n'est pas la vision bouddhiste de la chose,du peu que je pense avoir appris, puisqu'apparement la dualité sujet objet est déja présente dès la naissance...

Bonne soirée a vous.
avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Sourire le Dim 19 Déc 2010, 22:06

Bonsoir Karma Gyamtso,

Matthieu Ricard lui-même a convenu lors de sa dernière Conférence à Paris en septembre dernier, qu'il était dans l'impossibilité d'apporter des réponses précises face aux difficultés actuelles de la jeunesse, car l'approche bouddhiste est encore embryonnaire.. Ses réponses ont été formulées en présence de psychologues également désireux d'avoir des réponses et des solutions dans leur pratique professionnelle.

L'enseignement de préceptes ne suffit pas à apporter des réponses, car il faut bien connaître le fonctionnement de l'esprit chez l'enfant.

Les études psychologiques et neuroscientifiques récentes permettent d'apporter certains éléments de réflexion, mais il convient de bien comprendre que le cerveau des enfants se développe et se structure progressivement : notamment les émotions ne sont pas intégrées de la même façon qu'un adulte car la zone du cerveau réservée à l'apprentissage,est en cours de formation. Il en résulte que les enfants sont beaucoup plus vulnérables d'un point de vue émotionnel.

Quant à la formation de l'ego, je me situe non pas sur un plan spirituel, mais sur un plan psychologique.

Bon soirée également.


sunny
avatar
Invité
Invité

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Invité le Dim 19 Déc 2010, 22:23

Bonsoir,

J'ai cherché un peu mais les documents sont rares, en effet. Voici un lien, si ça peut aider, il y a une possibilité de prendre contact, ça peut être intéressant pour faire des recherches approfondies

> http://aeb.dhagpo-kagyu.org/partages/ecole-meres.php

(voir aussi pour suite de la discution, + d'infos ICI)
avatar
heyopibe
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1522
Age : 52
Contrée : france
Arts & métiers : bénévole chez les migrants
Disposition de l'Esprit : apaisement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/07/2009

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par heyopibe le Lun 20 Déc 2010, 13:37

L'enfant, en situation normale, n'est pas en souffrance. Son ego - image est en construction.

En fonction de son éducation et de ses expériences, il prendra conscience plus ou moins tôt de sa souffrance.

Dans cette situation normale, une éducation aux valeurs bouddhistes pourrait être bénéfique et surtout lui faire gagner du temps plutot que d'en perdre dans des méandres quelquefois inextricables.



D'autre part, l'enfant ne vivant pas en normalité est lui en souffrance psychologique. Il serait imaginable de concevoir une éducation spécialisée teintée bouddhiste.

N'existant pas ou peu en Occident, c'est vers les institutions spécialisées que l'enfant sera orienté.
avatar
karma djinpa gyamtso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 3386
Age : 45
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Disposition de l'Esprit : Quel esprit?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par karma djinpa gyamtso le Lun 20 Déc 2010, 14:19

avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Sourire le Lun 20 Déc 2010, 19:15

Pourquoi parler des difficultés de l’enfance et de l’adolescence dans une rubrique intitulée « Bouddhisme et Occident « et après avoir vu Matthieu Ricard ?:
Et bien parce que Matthieu parle souvent du bonheur ou « comment être heureux ?». C’est effectivement la question essentielle dans la vie.

Effectivement, quand tout va bien aucun problème ne se pose : c’est sans doute ce que veut signifier une situation « normale ». Or, lorsque surgissent les difficultés, les parents se trouvent confrontés à une situation qu’ils ne savent pas régler, et se demandent vraiment quelles erreurs ils ont pu commettre ?

Il convient de constater que la culture occidentale offre beaucoup de liberté mais quelle liberté en vérité ?
J’affirme qu’en réalité, il y a peu de liberté pour la jeunesse : il suffit pour cela d’ouvrir les yeux . De même, la société leur offre peu d’avenir :

Les jeunes ont de moins en moins la possibilité de faire des études, les restrictions d’entrée dans les universités sont à l’ordre du jour , les conditions d’accès sont difficiles, les droits d’inscription parfois exhorbitants et les jeunes sont souvent endettés avant de pouvoir entrer dans la vie active ; ils trouvent difficilement du travail et sont très mal payés. Ils réalisent pleinement que le monde que leur offrent les adultes est corrompu, pollué, désenchanté.

Vous voyez des enfants de plus en plus jeunes avoir la phobie d’aller à l’école ou qui sont de plus en plus stressés, ou agités, avec des troubles du sommeil, qui souffrent dans leur identité parce que la société consumériste ne les renvoie qu’à des apparences superficielles, dévalorisantes et égocentriques. Les enfants sont également confrontés de plus en plus jeunes aux difficultés de leurs parents : divorce, chômage, famille recomposée… La liste est longue, mais je résumerai en disant que notre culture est pathogène : nous vivons dans un monde où il est de plus en plus difficile pour la jeunesse de trouver sa place et de savoir où se situe sa vie et de trouver les conditions d'un bonheur authentique.

Notre société est fondée sur des hiérarchies de plus en plus arbitraires, dans laquelle nos enfants ne se reconnaissent pas : la culture globale démontre de plus en plus la nécessité de vivre autrement notre interdépendance, et ils souhaitent y participer et devenir pleinement acteurs d’une autre culture. Mais le pouvoir de rêver un autre projet de société leur a été confisqué par une élite financière, avide de bonus et de performances économiques. Les jeunes sont de plus en plus exclus d’un monde qui ne veut pas leur faire de place. Tout cela engendre le mal de vivre, la violence, les conflits, la drogue…Ils sont de plus en plus « gavés » par cette société et le désespoir n’est souvent pas un vain mot, c’est une réalité.
Il existe aussi chez eux un grand sentiment de solitude malgré l’existence de réseaux sociaux (facebook, forum et autres…) Ils constatent le manque de liens humains et ils ont besoin de présence.

Alors où se situe la normalité ? Où se situe la liberté ? Que pouvons-nous offrir à nos enfants ?

Je crois sincèrement que le bouddhisme peut participer à la construction d’une société plus juste et plus humaine et que chacun peut y contribuer même si l’on n’est pas bouddhiste. Car, il s’agit tout simplement (comme le dit Matthieu dans ses videos) de « pragmatisme », d’une philosophie fondée sur l’expérience et sur le fonctionnement de l’esprit.

Il est tout a fait possible d’envisager un mode d’éducation metttant en œuvre d’autres valeurs, mais aussi permettant à l’enfant et à l'adolescent d’avoir accès à son propre potentiel de développement,qui lui permettrait d'exprimer sa véritable identité, afin de devenir un être humain conscient de la réelle valeur de la vie, et de pouvoir y trouver un sens.



sunny sunny sunny sunny sunny sunny
avatar
karma djinpa gyamtso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 3386
Age : 45
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Disposition de l'Esprit : Quel esprit?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par karma djinpa gyamtso le Lun 20 Déc 2010, 21:06

Merci pour ce triste constat mais tellement vrai.
avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Sourire le Dim 09 Jan 2011, 13:05

Publié le 20.12.2010 à 20h15 sur le Forum l’arbre des refuges par Sourire

(..)Notre société est fondée sur des hiérarchies de plus en plus arbitraires, dans laquelle ils (les jeunes) ne se reconnaissent pas : la culture globale démontre de plus en plus la nécessité de vivre autrement notre interdépendance, et les jeunes souhaitent y participer et devenir pleinement acteurs d’une autre culture. Mais le pouvoir de rêver un autre projet de société leur a été confisqué par une élite financière, avide de bonus et de performances économiques.

Les jeunes sont de plus en plus exclus d’un monde qui ne veut pas leur faire de place. Tout cela engendre le mal de vivre, la violence, les conflits, la drogue…Ils sont de plus en plus « gavés » par cette société et le désespoir n’est souvent pas un vain mot, c’est une réalité.(..)

Publié le 7 janvier 2011 sur le Forum l’Arbre des Refuges par Sourire

(..)Toutes me recherches tendent à établir que l'être humain ne peut se développer personnellement sans être heureux, et que la société ne peut se développer par voie de conséquence si les êtres qui la composent ne peuvent accéder au bonheur.
Je rejoins ici pleinement les positions de Matthieu Ricard à ce sujet, ainsi que sa conception sur le Bonheur Intérieur Brut qui doit être pris en considération comme indice de développement plutôt que le Produit Intérieur brut, qui ne prend en compte que les indices économiques.(…)

Le Figaro du 8 janvier 2011

Algérie

Depuis plus d'une semaine, de petits groupes de jeunes dénoncent un peu partout dans le pays ce qu'ils appellent leur «mal-vivre», que ce soit faute d'emploi -plus de 20% des jeunes sont chômeurs- ou faute de logements. Les autorités sont sorties de leur silence vendredi: le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports Hachemi Djiar a appelé les jeunes manifestants à «dialoguer de façon pacifique». La violence «n'a jamais donné des résultats, ni en Algérie ni ailleurs, et cela nos jeunes le savent», a-t-il assuré lors d'une visite à Constantine, à l'est d'Alger.
Deux personnes au moins ont été tuées et six autres grièvement blessées samedi soir par balles lors de nouvelles échauffourées entre manifestants et forces de l'ordre en Tunisie

Tunisie

La révolte continue de gronder en Tunisie. Samedi, au cours d'une nouvelle soirée d'émeutes, plusieurs personnes ont été tuées lorsque les forces de l'ordre ont ouvert le feu sur des manifestants dans le centre de Tala, une localité proche de Kasserine, dans le centre-ouest du pays. Selon le ministère de l'Intérieur, deux manifestants ont été tuées. Des sources concordantes - syndicale et des habitants de Tala - avaient fait état la veille d'au moins quatre tués par balles et de six blessés graves dans les affrontements.

Les autorités font état également de «nombreux agents de l'ordre blessés dont trois dans un état grave», affirmant que les forces de sécurité ont fait usage de leurs armes, après sommation, dans un acte de «légitime défense». Huit autres personnes ont été blessées et transférées dans un hôpital de Kasserine, chef-lieu de la région, où des affrontements sanglants ont été également signalés dans la nuit. Un enfant de 12 ans aurait été tué d'une balle à la tête dans la cité Ennour, a aussi affirmé un témoin.

Ces décès portent à au moins quatre morts le nombre de tués par balles depuis que Mohamed Bouazizi, 26 ans, s'est immolé par le feu le 17 décembre à Sidi Bouzid, à 265 km au sud de Tunis, pour protester contre la saisie de son étal de primeurs. Il est devenu depuis le symbole d'une révolte contre la précarité sociale et le chômage, notamment celui des jeunes diplômés.

Le Figaro du 9 janvier 2011

De nouvelles tentatives de suicide ont par ailleurs été signalées samedi par des témoins à Kasserine et à Sidi Bouzid, dont celle d'un père de quatre enfants, Moncef Abdouli, 52 ans, qui a tenté de mettre fin à ses jours en s'immolant par le feu près du marché, en plein centre-ville. A Kasserine, un jeune chômeur, Hilmi Khadraoui, s'est aspergé de pétrole près du lycée, tandis qu'un homme de 35 ans avait tenté de se suicider après une manifestation, selon un journal privé local.

avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Que pouvons-nous offrir à nos enfants ?

Message par Sourire le Mar 11 Jan 2011, 17:54

La jeunesse coincée entre la vie et la mort…….quelques exemples : le suicide chez les jeunes représente un potentiel de vie qui n’a pas trouvé à s’exprimer, une vie qui n'a pas trouvé son sens. A méditer……….

Vague de suicides chez les jeunes diplômés chinois(1) : le malaise des nouvelles générations.
01/08/2009

Selon le quotidien le Telegraph, la Chine se trouve aujourd'hui confrontée à une vague de suicides parmi les jeunes diplômés, désespérés de ne pas trouver un emploi correct. Le site Web « Shanghaiist » évoque 23 tentatives d'étudiants pour la seule université de Shanghai, dont 19 ont abouti.

Si les autorités rechignent à communiquer sur le sujet, l'affaire n'en est pas moins révélatrice des difficultés que traverse la jeunesse chinoise.

Les causes ? La crise bien sûr, qui n'épargne pas le mastodonte chinois, trop dépendant de ses exportations pour avoir insuffisamment développé son marché intérieur. Selon certaines études, un jeune diplômé sur trois ne trouvera pas d'emploi cette année. Mais la crise n'est pas la seule responsable : ce phénomène jette une nouvelle lumière sur l'enseignement supérieur chinois.

Il est d'une part victime de son succès, lié au développement incroyable que connait la Chine et qui a permis, grâce à une élévation du niveau de vie, d'amener plus de jeunes vers l'enseignement supérieur. En 10 ans, le nombre d'étudiants a augmenté de 25%, pour atteindre aujourd'hui 24 millions d'étudiants. 6 millions de jeunes sont diplômés chaque année, mais le marché du travail, encore très marqué par les complications de la bureaucratie chinoise, évolue trop lentement pour les absorber tous.

La polémique révèle également les insuffisances d'un système en mal de réforme.
Sur les forums internet chinois, très actifs, des critiques s'élèvent contre les professeurs d'université et leurs méthodes d'enseignement, sévères, d'un autre âge qui contribuent au manque de confiance des étudiants en eux mêmes. D'autres attaquent le coût des études, très élevé en Chine, qui fait peser sur les jeunes diplômés dont la famille s'est sacrifiée une obligation de résultat et une pression psychologique difficiles à supporter.

Dans ce contexte, les solutions mises en place par Pékin semblent bien insuffisantes : mise en place de classe de soutien psychologique, offres d'emploi de fonctionnaires et de professeurs dans les campagnes que les jeunes ont justement quitté... La Chine fait aujourd'hui face à de nombreux défis, mais le problème de l'enseignement supérieur suscite une attention particulière car c'est bien là que réside la clé de la poursuite de son développement extraordinaire.

Pourquoi les adolescents de Bombay se suicident-ils ?
11/02/2010 | Antoine Guinard.

Plus d’une trentaine d’adolescents et de pré-adolescents se sont donnés la mort depuis le début de l’année dans la capitale économique indienne. Une tendance inquiétante dont les causes restent difficiles à déterminer.
32 suicides d'adolescents en moins d'un mois. C'est cet inquiétant bilan détenu par Mumbai (Bombay) depuis le début de l'année, qui a poussé les autorités de la ville à lancer une campagne de prévention dans les écoles pour sensibiliser parents et professeurs à la "pression académique" à laquelle font face les écoliers indiens.

Le stress lié à la réussite scolaire est le principal facteur mis en avant pour expliquer la vague de suicide de janvier, en particulier par les parents. Mais pour Johnson Thomas, directeur d'Aasra, une association de soutien téléphonique pour personnes en détresse fondée il y a quelques années à Bombay, ce n'est qu'une partie de l'équation.

"C'est vrai que le système éducatif est rigide, disciplinaire et compétitif… »

Les tunisiens s’expriment par le suicide
Décembre 2010

Des pays finissent leur année 2010 en beauté, d’autres la finissent en monstruosité. Et parmi les pays qui sont entrain de finir leur année en atrocité qui inquiète et préoccupe l’humanité, on trouve la Tunisie.
Depuis le 17 décembre, des troubles ont secoué ce pays et surtout la région de Sidi Bouzid dans le centre-ouest tunisien. Une grande partie des tunisiens a descendu dans les rues de la Tunisie pour manifester son désarroi face au chômage et la précarité de la vie qui les touche de plein fouet.

Malgré le développement économique qu’a connu la Tunisie, ses jeunes sont très touchés par le chômage. L’Etat a certes réalisé des résultats considérables dans le domaine de l’enseignement pour former un peuple cultivé, mais il n’a rien fait pour garantir à ses étudiants un emploi à la fin de leurs études.

Aujourd’hui, être diplômé n’est plus synonyme d’ascension sociale en Tunisie. Selon une étude réalisée par Carnegie Moyen Orient, les jeunes diplômés sont plus affectés par le chômage que le reste des tunisiens. Si le chômage touche 13,3% de la population, 21,1% des jeunes ayant obtenu une qualification sont sans emploi.

Face au chômage et la dureté de la vie, des jeunes diplômés se lancent dans des petits-commerces pour subvenir à leurs besoins et les besoins de leurs familles. Au lieu de saluer le geste de ces jeunes qui se sont lancés dans la vente de fruits et légumes sur des stands des rues tunisiennes, les autorités tunisiennes les insultent, les maltraitent, et enterrent le seul moyen qu’ils ont trouvé pour préserver leur dignité et la dignité de leurs familles en confisquant leurs marchandises.

De plus en plus d'adolescents parlent de suicide auprès de Tele-Onthaal
20.05.10 –

De plus en plus de jeunes âgés de 12 à 17 ans se confient sur les canaux de "chat" de Tele-Onthaal (pendant flamand de Télé-Accueil) en ayant des idées concrètes de suicide, ressort-il des chiffres 2009 et des quatre premiers mois de 2010 de l'organisme.

Tele-Onthaal lancera vendredi un nouveau site web avec une navigation claire et un meilleur référencement dans les moteurs de recherche. Le nombre d'heures de bavardage sera en outre doublé d'ici septembre.
"Nous avons constaté depuis 2009 une augmentation de 11% des appels de mineurs concernant des suicides et cette tendance s'est accrue au cours des quatre premiers mois de 2010", a expliqué Kathleen Goovaerts, de Tele-Onthaal.
"Trente et un pour cent des 12-17 ans ont exprimé à travers un 'chat' leur envie concrète de mettre fin à leurs jours. Pour le groupe des 18-39 ans, ce chiffre s'élève à 18%. Au téléphone, 22% des mineurs parlent de suicide", poursuit Kathleen Goovaerts.

Il ressort de l'ensemble des conversations qu'une personne sur dix, sur le 'chat', parle de suicide, alors que seulement 5% l'évoquent par téléphone. Dix-neuf pour cent des personnes qui appellent Tele-Onthaal sont des mineurs.

Le Tibet cherche un nouveau souffle auprès des jeunes militants
19/12/2010 | Yé-rinne Park.

La visite du Premier ministre chinois Wen Jiabao en Inde, cette semaine, s’est présentée comme l’occasion de redéfinir la lutte pour la cause des Tibétains en exil. Présents sur le devant de la scène, les jeunes se sont imposés comme les nouveaux instigateurs du mouvement.

Les jeunes s'imposent aujourd'hui comme les porte-drapeaux de la cause tibétaine
Sur les jeans « slim », tee-shirts siglés et autres sacs tendance, la jeunesse tibétaine arborait ces trois derniers jours les insignes de la protestation contre le gouvernement chinois. "Free Tibet", "Long life to the Dalai Lama", et autres slogans côtoyaient les drapeaux patriotiques et les habituelles couleurs bleu, jaune, rouge et blanc.
Lors d’un des nombreux rassemblements organises a l’occasion de cette visite, une journaliste indienne s’exclamait : "C’est incroyable, la plupart des manifestants sont à peine sortis de leur adolescence !". Pour la communauté tibétaine en exil, ce noyau dur en quête de changements est un véritable levier pour la cause du "Tibet libre". (….)

Alors que la communauté s’interroge sur une nouvelle manière d’aborder un conflit vieux de soixante ans, les jeunes expérimentent de leurs côtés des méthodes innovantes et plus radicales. Jyotsnar, étudiante en philosophie et responsable du bureau de Students for a Free Tibet (SFT) à Delhi, cite notamment les manifestations culturelles comme un moyen de reformuler les grands axes du problème. Agés de 19 à 28 ans, les quelques 30 étudiants inscrits dans cette association militante se réunissent ainsi tous les mois pour organiser des événements centrés sur le Tibet. "Nos membres réfléchissent sur les moyens de se démarquer des protestations ordinaires. Par exemple, la dernière tendance, c’est le théâtre de rue, avec des performances publiques sur le thème du Tibet."

"Wen ! Where is the freedom?", "Wen Jiabo, go back ! Free Tibet".

"Extrême", comme la qualifient certains Tibétains de la génération précédente, la jeunesse tibétaine se dit prête à tout. Vendredi, un étudiant se jetait ainsi dans les flammes encore vives d’un brasier allumé pour marquer la fin des manifestations à New Delhi. Il s’en tirait sans trop de dégâts, mais son geste incarnait clairement la détermination de cette frange militante.

ActualitésDroits de l'HommePolitiqueSociétéTibet




avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Johnny "Be good"................

Message par Sourire le Mer 12 Jan 2011, 11:06

A la question posée à Matthieu Ricard :
"Quelle est votre maxime favorit
e ?"(Blog Matthieu Ricard du 12 Janvier 2011 Questionnaire de Proust revu et corrigé)

Celui-ci répond :« Be good, do good » (« Soyez bon, agissez bien »).

En remerciement de cette réponse, je lui offre les dernières paroles de la célèbre chanson de Chuck Berry : « Johnny B. Goode »

Elle raconte l'histoire largement autobiographique d'un garçon de la campagne qui « jouait de la guitare comme on sonne une cloche » et qui rassemblait les foules......

His mother told him :
Some day you'll be a man
And you will be the leader
Of a big old band
Many people coming
From miles around
To hear you play your music
'Till the sun goes down
Maybe some day
Your name will be in lights
A saying Johnny B. Goode tonight !

Sa mère lui a dit :
Un jour tu seras un homme
Et tu seras le chef
D'un bon vieux groupe
Beaucoup de monde viendra
Depuis des milles à la ronde
Pour t'écouter jouer ta musique
Jusqu'à ce que le soleil se couche
Peut-être qu'un jour
Ton nom sera connu
Et qu'ils diront Johnny B. Goode ce soir


Go ! Go ! Go, Johnny, go !
Go ! Go, Johnny go !
Go ! Go ! Go, Johnny, go !
Go ! Go, Johnny go !
Go ! Go !
Johnny B. Goode


Go ! Go ! Go, Johnny, go !
Go ! Go, Johnny go !
Go ! Go ! Go, Johnny, go !
Go ! Go, Johnny go !
Go ! Go !
Johnny B. Go
ode

Matthieu Ricard a dit : « J’apprécie les provocations destinées à déstabiliser, car si elles sont fondées, il faut sincèrement en tenir compte et, si elles sont infondées, il y a toujours une manière de trouver un bon argument pour les désamorcer……….. »

Question : Est-ce que les provocations des jeunes et actuelles sont suffisamment fondées aujourd’hui pour être prises en compte ?

Amicalement


sunny
avatar
heyopibe
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1522
Age : 52
Contrée : france
Arts & métiers : bénévole chez les migrants
Disposition de l'Esprit : apaisement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/07/2009

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par heyopibe le Mer 12 Jan 2011, 11:26

Prise en compte par qui ?

Car il est illusoire d'imaginer que la prise en compte puisse venir des institutions.

La provocation en est elle ou c'est un simple geste de désespoir ou un appel à l'aide.

La jeunesse traduit en d'autres actes le silence de la population, atterrée, laissée sans repères, sans avenir du jeune de 50 ans à celui de 15.

En quoi ces aternoiements intéresseraient-ils les dirigeants ?

Tant que leurs bons plans n'en sont pas touchées, l'économie grise perdure emmenant les jeunes dans la descente aux enfers dont on ne sort pas indemne.

Vision pessimiste et réaliste sur laquelle se superposera la prise de conscience qui se fait jour...






avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Sourire le Mer 12 Jan 2011, 12:00

Relisez le message Heyopibe,

il ne s'adresse pas aux institutions, il s'adresse à Matthieu Ricard, d'une façon destinée à l'interpeler et qui fait suite au discours qu'il tient dans les videos du sujet.... ainsi qu'à certaines questions qui lui ont été posées précédemment .............

La question que je lui pose, notamment, est la suivante :

"Qu'est-ce que le bouddhisme peut apporter à la jeunesse actuelle ? En quoi le Bouddhisme peut apporter des réponses aux difficultés actuelles de la jeunesse d'une façon pragmatique ?

C'est aussi une façon de lui dire qu'il est nécessaire qu'il s'engage pour la jeunesse, afin de transmettre aux jeunes des valeurs qui puissent leur permettre de surmonter les difficultés ...........

sunny
avatar
heyopibe
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1522
Age : 52
Contrée : france
Arts & métiers : bénévole chez les migrants
Disposition de l'Esprit : apaisement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/07/2009

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par heyopibe le Mer 12 Jan 2011, 12:08

Relire et relire si je vois toujours le même serpent, je ne verrais pas la corde.

Je ne sais si Mathieu Ricard te répondra depuis le forum,

la question semblait posée au forum.

Ce qui est certain, c'est que malgré toutes ses bonnes volontés, la réponse à cette question viendra surtout de chacun d'entre nous...
avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Sourire le Mer 12 Jan 2011, 16:42

"Que mes paroles soient portées par le souffle qui les inspire, afin d'être entendues............"

avatar
heyopibe
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1522
Age : 52
Contrée : france
Arts & métiers : bénévole chez les migrants
Disposition de l'Esprit : apaisement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/07/2009

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par heyopibe le Mer 12 Jan 2011, 17:07

C'est certain qu'elles le seront
avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Sourire le Mer 12 Jan 2011, 17:26

Merci Heyopibe,

votre encouragement est d'un grand réconfort: je continue avec courage et détermination sur mon chemin, mais aussi avec joie car je rencontre de moins en moins d'obstacle.

Les personnes avec lesquelles je m'entretiens, qui proviennent de tous horizons, que ce soient des parents, des amis ou des inconnus, quelque soit leur position sociale ou leur statut, m'accordent du temps pour partager certaines idées et témoignent leur intérêt et leurs préoccupations quant à l'avenir de nos enfants : il existe un véritable besoin de trouver des réponses et j'y travaille de tout mon coeur.

Amitiés



avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Sourire le Ven 14 Jan 2011, 09:11

Hey !!! Good Morning, Mr Happiness...

http://www.youtube.com/watch?v=LHCmZt1ZwBY
Listen and Enjoy.....and dance on this Mantra by Kansho Tangai, Buddhist Monk...Hip, Hop!!



avatar
Invité
Invité

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Invité le Ven 14 Jan 2011, 17:24

Perso , je n'adhere pas.
avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Sourire le Ven 14 Jan 2011, 19:16

"Adhérer": vient du latin adhaere, qui signifie coller... Tu sais que l'attachement est un sacré problème dans la philosophie Bouddhiste.....

L'humour aide à prendre de la distance (voir le sujet "l'humour et l'autodérision" sur ce Forum )..et ne peut que nous faire du bien : "Be Good, do Good", c'est exactement ce que dit Matthieu Ricard.




T''as vu ce smurf ???? C'est trop génial !!!!....
avatar
Invité
Invité

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Invité le Ven 14 Jan 2011, 19:23

oui, mais il y a humour de bon gout et humour de mauvais gout.

Contenu sponsorisé

Re: Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc 2017, 09:04