Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Novice dans ce monde qui m’interpelle.
Hier à 19:28 par Mila

» Soutra du Bonheur - Canon Pali
Hier à 17:46 par Disciple laïc

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
Hier à 14:43 par Disciple laïc

» Question sur nos conditionnements
Hier à 14:28 par Akana

» question concernant la méditation
Hier à 12:39 par Yeshé Kunga

» Moi c'est Cedpa
Hier à 12:23 par Disciple laïc

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Hier à 11:47 par Mila

» Toute l'équipe de l'Arbre des Refuges vous souhaite ses meilleurs voeux pour 2019!
Hier à 11:19 par Karma Trindal

» Pèlerinage Bouddhiste en Europe
Hier à 09:48 par Karma Trindal

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Mar 15 Jan 2019, 21:45 par Mila

» Ôtani Chôjun et la véritable Ecole de la Terre Pure
Dim 13 Jan 2019, 21:40 par Disciple laïc

» Présentation
Ven 11 Jan 2019, 15:36 par Nangpa

» Illusion ou Réalité: Ram Bahadur Bamjon - Réapparition de Little Buddha
Ven 11 Jan 2019, 14:41 par Nangpa

» Psychologie: Le pouvoir nuit-il gravement au cerveau ?
Ven 11 Jan 2019, 13:58 par Mila

» Naissances et vies: OÙ EN EST LA SCIENCE SUR LA VIE APRÈS LA MORT ?
Mer 09 Jan 2019, 12:24 par Mila

» Padthaï végétalien
Mar 08 Jan 2019, 14:33 par Mila

» Le Mahamoudra du Gange .
Mar 08 Jan 2019, 13:55 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 07 Jan 2019, 11:50 par Mila

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 07 Jan 2019, 07:11 par Disciple laïc

» le Dalaï-lama a félicité Nancy Pelosi
Dim 06 Jan 2019, 11:33 par Mila

» Regard bouddhiste sur l’éducation et la jeunesse - Forum tenu à Dhagpo Kagyu Ling en août 2018
Dim 06 Jan 2019, 10:29 par Disciple laïc

» Les 12 signes
Dim 06 Jan 2019, 01:45 par petit_caillou

» Année du Cochon 2019
Dim 06 Jan 2019, 01:40 par petit_caillou

» Le Rat
Dim 06 Jan 2019, 01:34 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Dim 06 Jan 2019, 01:27 par petit_caillou

» Le Cheval
Dim 06 Jan 2019, 01:04 par petit_caillou

» Le Coq
Dim 06 Jan 2019, 00:57 par petit_caillou

» Le Buffle
Dim 06 Jan 2019, 00:52 par petit_caillou

» Le Dragon
Dim 06 Jan 2019, 00:45 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Dim 06 Jan 2019, 00:37 par petit_caillou

» Le Chien
Dim 06 Jan 2019, 00:30 par petit_caillou

» Le Tigre
Dim 06 Jan 2019, 00:21 par petit_caillou

» Le Serpent
Dim 06 Jan 2019, 00:07 par petit_caillou

» Le Cochon
Sam 05 Jan 2019, 23:56 par petit_caillou

» Le Singe
Sam 05 Jan 2019, 23:42 par petit_caillou

» Sadhguru: Comment arrêter les pensées ?
Sam 05 Jan 2019, 16:29 par Admin

» Comment la Terre survit-elle ?
Sam 05 Jan 2019, 12:12 par Pema Gyaltshen

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Mer 02 Jan 2019, 21:22 par Pascal Ceurtvriend

» J'ai l'impression de régresser
Mar 01 Jan 2019, 21:02 par Pascal Ceurtvriend

» justice à Kagyu Ling
Lun 31 Déc 2018, 12:29 par Ortho

» L'enfance d'un maître .
Lun 31 Déc 2018, 10:35 par Nangpa

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Dim 30 Déc 2018, 11:03 par Ortho

» Toc Toc Toc
Ven 28 Déc 2018, 12:09 par michael19711

»  Se libérer en devenant fort
Jeu 27 Déc 2018, 23:01 par Karma Trindal

» Hondelatte Raconte: Le psychiatre du Bouddha (Récit intégral)
Jeu 27 Déc 2018, 23:00 par Karma Trindal

» Pourquoi je suis ici
Jeu 27 Déc 2018, 22:54 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et tous
Jeu 27 Déc 2018, 22:48 par Karma Trindal

» JOYEUX NOEL
Jeu 27 Déc 2018, 22:33 par Karma Trindal

» Soutra des Quatre Établissements de l’Attention
Jeu 27 Déc 2018, 09:38 par Disciple laïc

» Rencontre d'une petit fille Zoulou avec le Bouddha (en Anglais).
Mer 26 Déc 2018, 11:04 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Mer 26 Déc 2018, 10:14 par Mila

» Kalachakra, l’Eveil - 1 et 2/2
Dim 23 Déc 2018, 10:15 par Disciple laïc

» Le XVIIème Karmapa Thayé Dorje présente son fils.
Jeu 20 Déc 2018, 09:58 par Ortho

» Question au sujet des intoxicants.
Lun 17 Déc 2018, 12:56 par Mila

» Message aux dirigeants et aux décideurs selon l’expérience du roi Trân Nhân Tông
Dim 16 Déc 2018, 17:21 par Disciple laïc

» Les dédicaces dans les cérémonies zen
Dim 16 Déc 2018, 10:03 par Disciple laïc

» Atiśa Dīpaṃkara: La guirlande de joyaux du bodhisattva
Sam 15 Déc 2018, 16:17 par Admin

» Appel à l'aide au sujet d'un soutra
Ven 14 Déc 2018, 18:06 par levitrailleur

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Mer 12 Déc 2018, 13:32 par indian

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles décembre 2018
Mar 11 Déc 2018, 16:15 par Pema Gyaltshen

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Lun 10 Déc 2018, 14:54 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Lun 10 Déc 2018, 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Dim 09 Déc 2018, 11:05 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Dim 09 Déc 2018, 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

» L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)
Mer 05 Déc 2018, 14:48 par Mila

» Le Discours d’Anuradha
Lun 03 Déc 2018, 22:49 par Disciple laïc

» Le Discours sur la jeunesse et le bonheur
Lun 03 Déc 2018, 22:21 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Lun 03 Déc 2018, 10:04 par Disciple laïc

» Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres
Dim 02 Déc 2018, 22:40 par Disciple laïc

» Le Discours d’Anuradha
Dim 02 Déc 2018, 15:42 par Disciple laïc

» Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même
Dim 02 Déc 2018, 15:32 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Nangpa


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 98251 messages dans 11314 sujets

Nous avons 4276 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Marquise Du Mont

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7502)
 
Karma Trindal (6929)
 
petit_caillou (4746)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2471)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Shambhala, la voie sacrée du Guerrier

Partagez

Bonnassiolle Laurent
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 40
Contrée : France
Arts & métiers : Gardien de la Paix
Disposition de l'Esprit : y médite
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/02/2010

Shambhala, la voie sacrée du Guerrier

Message par Bonnassiolle Laurent le Mer 13 Oct 2010, 09:34

Bonjour à Tous, je viens vous faire partager ce qui est pour moi mon livre de chevet: "Shambhala, La voie sacrée du guerrier" de Chögyam Trungpa Rinpoché ... Différents centres existent en France et dans le monde (pas en Belgique Crying or Very sad) , dispensant des enseignements ayant pour base cette philosophie prônant une évolution spirituelle basée sur la méditation et le contrôle de soi.

Je vous laisse lire une introduction que j'ai prise sur le site:

"Fondé par Chögyam Trungpa Rinpoché en 1976,
l’Apprentissage Shambhala offre des enseignements fondés sur la vision qu’il existe en chacun de nous une source de sagesse éveillée que l’on peut découvrir, cultiver et manifester dans notre vie.
Cette voie est accessible à toute personne désireuse de développer, par la pratique de la méditation, une attitude de douceur et de vaillance dans sa vie. L’apprentissage Shambhala est un cycle de programmes contemplatifs pour des méditants débutants et expérimentés. La technique de méditation utilisée est celle de l’attention et de la conscience. Elle est bénéfique pour tous les pratiquants, quels que soit leur tradition spirituelle ou leur style de vie.
L’apprentissage Shambhala est inspiré par l’ancienne légende du Royaume de Shambhala, décrit comme une société dont la bienveillance et le niveau de responsabilisation sociale provenait de la pratique de la méditation. La légende du Royaume de Shambhala fut une source d’inspiration culturelle pendant de nombreux siècles en Asie et possède des similarités avec certaines traditions occidentales, telle que celle du Roi Arthur et des chevaliers de la table ronde.
La pratique de la méditation nous rend capable de voir précisément nos états d’esprit, sans essayer de les changer. Cette pratique cultive l’ouverture envers nous-mêmes et ce qui nous entoure. Et en cela transforme le regard que nous portons habituellement sur notre vie et sur le monde. Nos schémas trop connus deviennent plus transparents, laissant la place à une appréciation directe des situations."
Voici l'adresse du site:http://paris.shambhala.fr/index1000.html

A Bientôt!
avatar
Invité
Invité

Re: Shambhala, la voie sacrée du Guerrier

Message par Invité le Mer 13 Oct 2010, 10:39

Bonjour,
Oui bon, et alors ?
Un livre aussi intéressant et inspirant soit-il, reste un livre, et est insuffisant pour mettre en œuvre par exemple ici celle de l’activité effective d’un « dordjë-dradül » en son temps, manquera toujours le précieux du lien vivant incarné, sans quoi cela à de forte chance de rester une bonne disposition inspirée certes, mais qui manquera du “wang” ou “souffle du pouvoir” puissant !
Bien à vous... bonne continuation et bonne journée.

Lama khyen !
Hilde-Rik, “naljorpa-idiotas”, errant sur les bords du Grand-Rien.

Bonnassiolle Laurent
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 40
Contrée : France
Arts & métiers : Gardien de la Paix
Disposition de l'Esprit : y médite
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/02/2010

Re: Shambhala, la voie sacrée du Guerrier

Message par Bonnassiolle Laurent le Mer 13 Oct 2010, 13:27

Bonjour Hild-Rik, ce partage invite Simplement à visiter le site internet et à se rendre aux différentes conférences dispensées dans les centres ouverts à Tous, du plus novice aux confirmés. Sans doute je me suis mal fait comprendre.

Ensuite, s'il existe des manquements quant aux enseignements de Chögyam Trungpa Rinpoché, je ne suis pas assez avancé pour débattre sur ce sujet, mais j'aimerai en savoir plus sur le "souffle du pouvoir".

C'est parce que la lecture d'un simple livre est sans nul doute insuffisante qu'il existe différentes conférences pour approfondir cet apprentissage ... Notamment le 21 Janvier 2011 le centre de Paris organise une conférence sur deux des "quatre dignités": l'humilité et la vivacité... celles-ci permettent "de surmonter l'arrogance, principal obstacle à l'apprentissage" et de développer "une énergie aiguisée, dynamique et épanouie grâce à la discipline naturelle".

Cependant, ton intervention me fait poser des questions: cet enseignement est-il "dépassé"? Est-il incomplet?
Very Happy
avatar
Invité
Invité

Re: Shambhala, la voie sacrée du Guerrier

Message par Invité le Mer 13 Oct 2010, 17:39

re-Bonjour, “ Laurent”

Nous allons essayer de cerner au plus près votre propos, qui de prime abord ne m’était pas très intelligible dans sa forme, n’y voyez rien d’autre qu’une interrogation banale dans mon post.
Bon... — «... j'aimerai en savoir plus sur le "souffle du pouvoir" »
- Alors pour cela il vous faut impérativement trouver un détenteur authentique de la Lignée de Dawa Zangpo ou Sengué, de la tradition du Vajrayana et solliciter “lung”, “wang” et “tri” du yidam de l’anuttara-yogatantra de Duski-Korlo, ce qui peu vous demander quand même tout un investissement dans la forme et le temps !
Vous avez d’autre part, les divers “centres” et activités de Shambala qui eux sont sous l’autorité de Ösel Rangdrol Mukpo, son fils tibétain à Trungpa, le Sakyong (ce que vous devez savoir fort probablement, après les remous de la fin tragique de Chögyam Trungpa et de son “son Régent-Vajra” calamiteux Ösel Tendzin dans la fin des années 80). Je suppose qu’ils sont tout à fait qualifiés pour vous orienter dans vos recherches.
— ... « cet enseignement est-il "dépassé"? Est-il incomplet? »...
- Je n’ai pas d’idées à ce sujet, j’ai juste fait un “saut” à Shambala à Paris début des années 90 après le décès de K. Dilgo K. en automne 91, cela devait être en 92 ou 93, rue du Chemin Vert. Cela ne m’avait pas convaincu à l’époque, il faut dire que Dilgo Khyentsé me manquait énormément ! Ce qui est toujours le cas d’ailleurs !
Pour l’heure et cela n’engage que mon insignifiante personne anonyme bien peu érudite (et je dis cela tranquillement car c’est une réalité !) je me bornerai à citer une de ses disciples à Chögyam Trungpa, Péma Cheudreun dans un ouvrage qui s’intitule très improprement “Le bonheur est entre vos mains”, car en fait une traduction plus juste donnerait “C’est à vous de jouer”, de Dzigar Kongtrül (un des plus proches jeunes disciples avec Dzongsar Khyentsé, de feu Khyabjé Dilgo Khyentsé, “monument spirituel” inégalé, enfin en ce qui me concerne!) que j’ai eu l’occasion d’écouter lors d’un des ses enseignements que j’ai toujours en K7, à la Sonnerie en été 1990.
Donc..., page 15, Avant-propos :
... « C’est au printemps 2000 que j’ai entendu pour la première fois Dzigar Kongtrül Rinpoché. J’ai gardé un souvenir très vif de son exposé parce qu’il a réveillé en moi quelque chose que je n’avais plus éprouvé avec la même intensité depuis la disparition de mon premier maître Trungpa Rinpoché, en 1987.
J’avais le sentiment de retrouver une dimension d’ouverture sur la réalité, comme si j’avais tourné en rond dans une petite pièce sombre dont les murs, le plancher et le plafond auraient brusquement disparu, faisant place à une liberté simple et directe. Je me souviens avoir pensée : « Oui ! C’est ainsi que les choses ont toujours été ! » Je savais également que cette expérience était à la porté de tout le monde et que Rinpoché était précisément en train de donner des instructions claires sur la façon de la réaliser. »...
Voilà, pour ma part, je ne puis que me réjouir d’avoir pu constater cet été (via le “web”) que le jeune Yangsi de K. Dilgo K. (que j’ai “découvert” cet été à la Sonnerie en Dordogne), semblait beaucoup, beaucoup apprécier la compagnie de son aîné Dzigar Kongtrül ainsi que sa compagne et leur fils à Boulder aux U.S.A.
http://mindrollinginternational.org/dharmadhrishti/journal/2009_Spring/DzKR_bio_FR.cfm
Sur mes appréciations du “has been” concernant certains milieux, je me dis qu’il en faut pour toutes les tendances, ce qui peu être “délicat” c’est quand on commence à arguer de la “pureté” de traditions pour justifier d’attitudes qui au fils du temps nous montrent ce qu’elles sont en fait..., mais ça, c’est à chacun et chacune d’être vigilant(e) et de faire son propre chemin qui lui convient...
Bien à vous et bonne suite dans votre vie... vous souhaitant le meilleur !

Lama khyen !
Hilde-Rik, “naljorpa-idiotas”, errant sur les bords du Grand-Rien.

MikeDream
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 69
Age : 61
Contrée : Quebec St Jérome
Arts & métiers : caissier
Disposition de l'Esprit : grande ouverture
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/09/2010

Re: Shambhala, la voie sacrée du Guerrier

Message par MikeDream le Ven 15 Oct 2010, 02:40

J'ai lu l'ouvrage de Péma Cheudreun le Bonheur est entre vos mains un trés beau livre bien écrit et avec beaucoup de ressources qui m'ont été trés profitable..J'ai relevé des noms de grand Maitres que j'aurais adoré cotoyé,tu es trés chanceux d'avoir appris de eux.... Tu habites un trés beau département,j'y ai vécus de trés beaux moments dans ma petite enfance du coté de Rignac... Amicalement


_________________
Que je sois heureux quand quequ'un me critique,et que je ne me réjouisse pas quand quelqu'un me loue.Si je prend plaisir a la louange,cela augmente immédiatement mon arrogance,mon orgueil et ma vanité;tandis que si je suis content qu'on me critique,cela m'ouvre au moins les yeux sur mes défauts.(Passage d'un enseignement du Lo-Jong)
avatar
Invité
Invité

de grand Maîtres que j'aurais adorer côtoyer

Message par Invité le Ven 15 Oct 2010, 10:57

Bonjour, “ MikeDream”,

... « l'ouvrage de Péma Cheudreun le Bonheur est entre vos mains »,
— Péma Cheudreun a écrit un Avant-propos dans ce livre, qui lui est une compilation d’enseignements, de Dzigar Kongtrül, juste pour préciser aux lecteur de ce post ; c’est un ouvrage à recommander oui... surtout pour nous autres de “culture occidentale”...
... « J'ai relevé des noms de grand Maîtres que j'aurais adorer côtoyer,tu es très chanceux d'avoir appris de eux...»...
— mon regard à ce sujet est assez “sévère” sur mon propre parcours en ce sens que j’ai commis des grandes imprudences et manqué de discernements souvent en ne me faisant pas assez confiance dans mon ressenti des choses vécues, qui ont été très préjudiciables à mon ex-compagne et nos enfants, “chanceux” donc ne me paraît pas le terme qui convient. Nous pouvons parler d’heureuses opportunités et aux jours d’aujourd’hui cela me permet d’avoir une vision approfondie de ma vie et de la Vie, que j’essaye très laborieusement de parfaire et de partager avec les quelques proches qui me font toujours confiance sur cette entreprise, la plus grande que puisse engager un « être humain », l’aventure de l’Esprit, et de son esprit.
... « Tu habites un très beau département, j'y ai vécus de très beaux moments dans ma petite enfance du coté de Rignac... »...
— S’agit-il de Rignac entre Rodez et Villefranche-de-Rouergue ?
Dans ce cas c’est beaucoup plus au nord du village où je demeure présentement, pas très loin de Millau, je vois le fameux “viaduc” sur le balcon... ;-). Ma préférence régionale reste aux Cévennes, j’aime aussi bcp les Pyrénées... si vous aimez les photos... :
http://www.versautrechose.com/
Bien fraternellement à vous dans le Grand-Dharma... bonne journée et bonne continuation...

Lama khyen !
Hilde-Rik, “naljorpa-idiotas”, errant sur les bords du Grand-Rien.
avatar
heyopibe
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1522
Age : 53
Contrée : france
Arts & métiers : bénévole chez les migrants
Disposition de l'Esprit : apaisement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/07/2009

Re: Shambhala, la voie sacrée du Guerrier

Message par heyopibe le Dim 17 Oct 2010, 09:09

Ce livre "la voie sacrée du guerrier" fut mon point d'entrée dans le bouddhisme.

J'ai découvert en son auteur une personne qui faisait résonner toute la force du Dharma dans le coeur de pauvres perdus sur les chemins de la souffrance.

Son écriture est vivifiante, il est impossible d'en sortir indemne, mais au contraire touché au profond de soi entre joie et tristesse.

C'est un livre que je conseille, que je prète car il fait bien le point sur nos difficultés intérieures.


PAR CONTRE

et je profite de ton post, Laurent , pour en parler ici avec prudence et respect.

car intéressé par l'héritage spirituel de Chogyam Rinpoche, j'ai pu découvrir que son enseignement continuait, de conférence en centre Shambala , universités, ouvrages mais aussi stage et session plus longues.

Dans ce cadre, j'ai été surpris du prix d'accès élevé et je n'ai pu donner suite en restant un peu sonné, surpris.

Si certains connaissent un peu shambala pour le pratiquer, je suis réceptif.

Bon Dimanche à toutes et tous !

Bonnassiolle Laurent
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 40
Contrée : France
Arts & métiers : Gardien de la Paix
Disposition de l'Esprit : y médite
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/02/2010

Re: Shambhala, la voie sacrée du Guerrier

Message par Bonnassiolle Laurent le Ven 22 Oct 2010, 10:05

Oui, pour moi aussi il a été un point d'entrée dans la pratique, pour cet enseignement me sert de base. Personnellement, je le ressort lors de moments de doutes, de confusions ... tout comme un acrobate qui se lance dans de nouvelles figures beaucoup plus techniques, il est toujours bon de revenir aux bases fondamentales afin d'éviter des pertes de repères qui pourraient être dangereuses.
Il en est de même pour la pratique, il est bon de revenir quelques point de repères solides. Je pense que chacun possède ses fondations.

Lorsque j'ai vu qu'il existait un site internet puis des centres, ma joie fut telle que j'ai voulu la faire partager. Je pense que j'irais à une conférence et je vous ferais partager mes impressions en essayant d'être objectif.

Merci de vos réponses et de vos partages si précieux!

Contenu sponsorisé

Re: Shambhala, la voie sacrée du Guerrier

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 17 Jan 2019, 09:53