Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Hier à 21:53 par Disciple laïc

» Quand chante Milarépa
Hier à 21:22 par Mila

» Dhammapada
Hier à 18:08 par vaygas

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 16:37 par indian

» Le trésor du coeur des êtres éveillés
Hier à 11:28 par Mila

» décès de Namkhai Norbu
Dim 16 Sep 2018, 22:17 par Disciple laïc

» Accompagner les enfants et les ados dans la méditation
Dim 16 Sep 2018, 21:13 par Akana

» Quelques questions sur le Véhicule de Diamant
Dim 16 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» IA et éthique
Dim 16 Sep 2018, 07:06 par Disciple laïc

» Do Tulku Rinpoché à Bruxelles
Ven 14 Sep 2018, 19:09 par Akana

» Site sur le bouddhisme
Ven 14 Sep 2018, 05:27 par indian

» Prise de refuge
Jeu 13 Sep 2018, 12:59 par Vyathita

» La vacuité selon le Véhicule de Diamant ?
Mar 11 Sep 2018, 20:44 par Disciple laïc

» En quête de ma Source, Jésus et l'Inde
Mar 11 Sep 2018, 18:52 par Disciple laïc

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , du 6 au 13 décembre 2018
Lun 10 Sep 2018, 14:11 par Mila

» L’art tibétain : mille ans de peintures murales du Tibet
Dim 09 Sep 2018, 14:28 par Disciple laïc

» Les 3 voies du Bouddha
Sam 08 Sep 2018, 11:56 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Sam 08 Sep 2018, 07:45 par Disciple laïc

» Le mouvement est la vie
Ven 07 Sep 2018, 22:06 par Disciple laïc

» Comment ajouter un événement dans le calendrier ?
Ven 07 Sep 2018, 17:14 par Karma Trindal

» Moment propice - par Maître Eihei Dôgen
Ven 07 Sep 2018, 10:52 par Disciple laïc

» Un reportage dans le Japon de l'année 1958, cérémonies bouddhistes
Jeu 06 Sep 2018, 18:05 par Disciple laïc

» Centre shingon - komyo In
Jeu 06 Sep 2018, 17:58 par komyo*

» HAIR
Jeu 06 Sep 2018, 15:03 par Mila

» Le bouddhisme est-il une religion ?
Jeu 06 Sep 2018, 14:34 par indian

» (Re)nouveau et présentation :)
Mar 04 Sep 2018, 20:41 par Karma Trindal

» Bonjour de présentation à tous !
Mar 04 Sep 2018, 20:39 par Karma Trindal

» Présentation Zui Ho/Livres Bouddhistes
Mar 04 Sep 2018, 20:38 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Mar 04 Sep 2018, 20:35 par Karma Trindal

» Présentation
Mar 04 Sep 2018, 20:34 par Karma Trindal

» Salut à Tous
Mar 04 Sep 2018, 20:31 par Karma Trindal

» Présentation des messages, à lire svp.
Mar 04 Sep 2018, 20:27 par Karma Trindal

» Entretiens avec Houang-po - maître Chan (?-850)
Lun 03 Sep 2018, 18:38 par Disciple laïc

» Anecdotes sur Mazu (maître ch'an 709-788)
Lun 03 Sep 2018, 18:06 par Disciple laïc

» Un grand père soldat dans les années 20 à 40.
Lun 03 Sep 2018, 09:58 par Ortho

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Dim 02 Sep 2018, 12:55 par Mila

» Le double accomplissement du bien d’autrui et de notre propre bien
Dim 02 Sep 2018, 10:27 par Mila

» Kagyu Meunlam, 4 jours de souhaits bouddhistes au Bois de Vincennes
Dim 02 Sep 2018, 10:20 par Mila

» Rappel : lois de conservation de la matière/énergie
Dim 02 Sep 2018, 04:10 par indian

» Se libérer des quatre attachements
Sam 01 Sep 2018, 23:54 par Mila

» Rencontre avec Yongey Mingyour Rimpoché – 1ère partie
Jeu 30 Aoû 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Le Bouddha dans son contexte indien
Jeu 30 Aoû 2018, 20:03 par Disciple laïc

» Un "truc" pour être vigilant vis à vis de la médisance
Jeu 30 Aoû 2018, 15:33 par indian

» Quelques enseignements sur le thème de la colère
Jeu 30 Aoû 2018, 09:22 par Disciple laïc

» Méditation assise problème de dos
Mer 29 Aoû 2018, 16:30 par Ortho

» Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)
Mar 28 Aoû 2018, 14:27 par Mila

» Question sur la vie
Lun 27 Aoû 2018, 16:29 par indian

» Méditation avec Lama Lodoe Rinpoche
Lun 27 Aoû 2018, 11:57 par Puntsok Norling

» Les Incroyables comestibles
Dim 26 Aoû 2018, 18:39 par vaygas

» Bouddhisme Mahayana et Theravada
Dim 26 Aoû 2018, 15:41 par Disciple laïc

» l'étude et la résolution de la question de la souffrance humaine et rien d'autre.
Ven 24 Aoû 2018, 21:48 par Disciple laïc

» Contes et histoires pour enfant de 4 ans
Jeu 23 Aoû 2018, 12:00 par Mila

» Les livres sur la Médecine Tibétaine
Jeu 23 Aoû 2018, 11:51 par Mila

» Instructions fondamentales : Introduction au bouddhisme Vajrayana
Mer 22 Aoû 2018, 12:36 par Karma Détchen Dordje

» Je m'appelle Mila
Lun 20 Aoû 2018, 22:23 par Mila

» Lama à 19 ans , et après
Ven 17 Aoû 2018, 08:30 par Mila

» Maîtres Eveillés: Shabkar! Autobiographie d’un yogi tibétain
Jeu 16 Aoû 2018, 12:38 par Mila

» Pourquoi cette censure?
Sam 11 Aoû 2018, 18:58 par Karma Trindal

» Don du sang
Mer 08 Aoû 2018, 12:40 par indian

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Mer 08 Aoû 2018, 07:28 par Invité

» Hérault : dérives et abus de pouvoir, le temple bouddhiste de Lodève dans la tourmente
Lun 06 Aoû 2018, 11:36 par Invité

»  Propagande positive pour le Bien de tous les Etres
Dim 05 Aoû 2018, 13:03 par indian

» Question sur le karma
Sam 04 Aoû 2018, 14:42 par indian

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Ven 03 Aoû 2018, 10:11 par Geronima

» Décadence de la Loi
Mer 01 Aoû 2018, 13:08 par Ortho

» Lumbini, lieu de naissance du Bouddha
Mer 01 Aoû 2018, 09:29 par Disciple laïc

» Les religions du Vietnam
Mar 31 Juil 2018, 13:36 par Disciple laïc

» ZAZEN - Pratique du Zen dans un temple bouddhiste
Mar 31 Juil 2018, 12:48 par Disciple laïc

» Présentation
Lun 30 Juil 2018, 12:53 par indian

» Bonjour tout le monde
Lun 30 Juil 2018, 12:47 par indian

» L'ego (ou le Moi)
Dim 29 Juil 2018, 16:28 par Disciple laïc

» Idées reçues
Dim 29 Juil 2018, 16:24 par Disciple laïc

» Le Bouddha et la Voie
Dim 29 Juil 2018, 16:21 par Disciple laïc

» Est-ce bien ici?
Mer 25 Juil 2018, 22:46 par Karma Trindal

» Ma présentation
Mer 25 Juil 2018, 22:43 par Karma Trindal

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97123 messages dans 11172 sujets

Nous avons 4237 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Anne B

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7485)
 
Karma Trindal (6892)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2405)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

La police népalaise.

Partagez
avatar
Invité
Invité

La police népalaise.

Message par Invité le Mar 21 Déc 2010, 19:41

kATHMAMDU / PEKIN , 19 décembre 2010 : La Chine paye la police du Népal pour arrêter des réfugiés Tibétains
Category: General
Posté par : RFT
Date : 20/12
La Chine paie la police Népalaise pour arrêter des Tibétains : 20 décembre 2010
La Chine paye la police Népalaise pour arrêter des réfugiés Tibétains qui traversent la frontière pour échapper aux persécutions, selon des télégrammes diplomatiques Américains publiés par le site Wikileaks.

L'une des notes, envoyée par un officier à l'ambassade Américaine de New Delhi en février, cite une source indiquant que la Chine récompense par des incitations financières les officiers qui arrêtent des Tibétains tentant de quitter le Tibet.





Pékin a demandé à Katmandou de renforcer les patrouilles et de rendre plus difficile l'entrée des Tibétains au Népal, écrit dans un télégramme publié dimanche l'une des sources de l'ambassade. Un porte parole de la police Népalaise à Katmandou a démenti les accusations, les jugeant sans fondements.

Nous arrêtons ceux qui entrent au Népal illégalement et les remettons aux autorités Népalaises de l'immigration, a déclaré lundi ce porte parole. Des milliers de Tibétains entreprennent chaque année un voyage dangereux vers le Népal pour fuir la répression politique et religieuse dont ils s'estiment victimes au Tibet.

Ils sont normalement libres de circuler au Népal en vertu d'un accord informel entre le gouvernement et l'agence des nations unies mis en place en 1989 lorsque le Népal cessa de leur accorder le statut de réfugiés.
Avec l'assistance des Nations Unies, nombre d'entre eux repartent ensuite vers Dharamsala, dans le nord de l'Inde, où une grande communauté s'est établie sous l'autorité du gouvernement Tibétain en exil et du Dalaï Lama, qui y vit depuis 1959 après l'échec d'un soulèvement anti Chinois à Lhassa.
source :

WikiLeaks: China pays Nepal to arrest Tibetans
CNN IBN[Monday, December 20, 2010 09:58]




A monk runs as a policeman chases him to hit with a baton during an anti - China protest in Kathmandu in 2008 (Reuters/file photo)
Kathmandu: Amid stepped up pressure on the government to curb anti-Beijing protests by Tibetans in Nepal, China has used its financial muscle to pay off Nepal Police to arrest members of the exiled community, according to secret US cables published by WikiLeaks.

Cables released by the whistle-blower website show an unnamed source of the US Embassy in New Delhi repeatedly claiming that "Chinese government rewards Nepali forces by providing financial incentives to officers who hand over Tibetans attempting to exit China".

"XXX reiterated this belief to PolOff (Political Officer) during a XXX meeting in Delhi, stating ''the Chinese government rewards (Nepali forces)'' by providing financial incentives to officers who hand over Tibetans attempting to exit China," according to the cable dated February 22, 2010 from New Delhi.
The US Embassy memo sent to US Department of State under the title ''Delhi Diary'' and classified as ''confidential'' has an update on Tibetan refugee flow that described a meeting of the source with Political Officer on February 4.
The Wikileaks, which is releasing 250,000 American diplomatic cables, has cut out the names of people mentioned as the source.
The number of Tibetans entering India had decreased over the last few years, amid mounting pressure on the government as ?Beijing has asked Kathmandu to step up patrols of Nepali border forces and make it more difficult for Tibetans to enter Nepal," according to the cables also reported by myrepublica online, the website of Nepali daily Republica.

It said the number of Tibetans entering India "markedly decreased after March 2008 uprising".
Nepal is home to around 20,000 exiled Tibetans and the capital has been the scene of several anti-China protests since the 2008 unrest in Lhasa.
Nepal has been under pressure from Western nations to allow the protests--and from China to stop them. Beijing has repeatedly asked Nepal to better control the Tibetan refugees within its borders and stop the protests.
These protests have been a source of embarrassment to Nepal''s government, which wants strong ties with China. Nepal supports ''one-China policy'' that views Tibet as an integral part of China. It has repeatedly assured its giant northern neighbour that it will not allow its territory to be used against it.

Nepal has stepped up security and warned Tibetans exiles against organising anti-China protests.

Despite tight security enforced by the Nepalese and Chinese government in the border areas, every year 2,500-3000 Tibetans cross the border on their way to meet the Dalai Lama in the Indian town of Dharamshala, where he is based since fleeing from his motherland in 1959.

source: http://tibet.fr
avatar
Invité
Invité

Re: La police népalaise.

Message par Invité le Mar 21 Déc 2010, 19:42

___________________________________________________________________________


Wikileaks et le Tibet : la Chine paie la police népalaise pour arrêter des Tibétains
lundi 20 décembre 2010 par Rédaction

Comme de nombreux observateurs l’avait pressenti, la Chine paie la police népalaise pour arrêter des réfugiés tibétains qui traversent la frontière pour échapper aux persécutions, selon des télégrammes diplomatiques américains publiés par le site WikiLeaks. [1]

L’une des notes, envoyée par un officier à l’ambassade américaine de New Delhi en février, cite une source indiquant que la Chine "récompense (les forces népalaises) par des incitations financières aux officiers qui arrêtent des Tibétains tentant de quitter la Chine".
"Pékin a demandé à Katmandou de renforcer les patrouilles (...) et de rendre plus difficile l’entrée des Tibétains au Népal", écrit dans un télégramme publié le 19 décembre 2010 l’une des sources de l’ambassade.

Un porte-parole de la police népalaise à Katmandou a démenti les accusations, les jugeant "sans fondements".
"Nous arrêtons ceux qui entrent au Népal illégalement et les remettons aux autorités népalaises de l’immigration", a déclaré le 20 déc. ce porte-parole à l’AFP.

Des milliers de Tibétains entreprennent chaque année un voyage dangereux vers le Népal pour fuir la répression politique et religieuse dont ils sont victimes en Chine. Ils sont normalement libres de circuler au Népal en vertu d’un accord informel entre le gouvernement et l’agence des Nations-unies mis en place en 1989 lorsque le Népal cessa de leur accorder le statut de réfugiés.
Avec l’assistance des Nations-unies, nombre d’entre eux repartent ensuite vers Dharamsala, dans le nord de l’Inde, où une grande communauté s’est établie sous l’autorité du gouvernement tibétain en exil et du Dalaï Lama, qui y vit depuis 1959 après l’échec d’un soulèvement antichinois à Lhassa.
Mais leur nombre a brutalement chuté depuis que les émeutes au Tibet en mars 2008 ont conduit la Chine à renforcer sa sécurité à la frontière et à presser les autorités népalaises d’endiguer le flux de réfugiés. [2]

En juin 2010, le Népal, bordé par la Chine au Nord et par l’Inde, à l’est, au sud et à l’ouest, a reconduit à la frontière chinoise trois exilés tibétains, s’attirant les critiques du Haut commissariat pour les réfugiés des Nations-unies. [3]

Source : AFP, 20 déc. 2010

Voir également l’article "Problématiques de la communauté tibétaine réfugiée au Népal", du 30 novembre 2010.

[1] Voir cette note en anglais sur le site du "Guardian" qui indique :
"XXXXXXXXXXXX speculated that Beijing has asked Kathmandu to step up patrols of Nepali border forces and make it more difficult for Tibetans to enter Nepal. XXXXXXXXXXXX reiterated this belief to PolOff during a XXXXXXXXXXXX meeting in Delhi, stating "the Chinese government rewards (Nepali forces)" by providing financial incentives to officers who hand over Tibetans attempting to exit China. XXXXXXXXXXXX was optimistic that flow of refugees will soon go back to normal levels because admission statistics for 2010 are surpassing those from an equivalent period in 2009".

[2] De 1980 à nov. 2009, 87 096 réfugiés ont été enregistrés au Centre de réception de Dharamsala, dont 46 620 sont retournés au Tibet après un pèlerinage en Inde et/ou avoir rencontré le Dalaï Lama. La plus grande partie des réfugiés sont des enfants qui suivent un enseignement plus libre qu’au Tibet dans les "Villages d’enfants tibétains" (TCV : "Tibetan Children Villages").
D’avril 2008 à mars 2009, seulement 650 réfugiés sont arrivés au Centre de réception de Dharamsala en un an (soit une cinquantaine par mois contre une moyenne de 250 par mois auparavant). Source.

[3] Ce problème n’est pas nouveau et est cité dans les rapports de l’UNHCR depuis 1959. (Par exemple, liste non exhaustive : 1959, 1960, 1961, 1964 ainsi que des notes comme celle du 31 mai 2003).

Dans le rapport de 2003, l’UNHCR indique "L’UNHCR a coopéré avec le Gouvernement népalais pour permettre à l’Etat 1 815 nouveaux arrivants tibétains d’entrer et de transiter au Népal en toute sécurité. Cependant, malgré une interaction régulière et une bonne coopération, l’UNHCR n’a pu empêcher l’expulsion de certains Tibétains."

Le rapport de 2004 mentionne :
- "L’UNHCR est venu en aide à plus de 2 300 Tibétains et a facilité leur transit vers des pays tiers."
mais s’inquiète de la situation au Népal :
- "Les missions frontalières effectuées par l’Organisation ont permis d’améliorer l’assistance fournie aux Tibétains en transit et seront donc poursuivies. Cependant, l’insécurité croissante qui règne dans le pays fait peser une charge supplémentaire sur les opérations de l’UNHCR, qu’il s’agisse de la sécurité du personnel et des réfugiés, de l’acheminement des secours ou des déplacements de populations vulnérables à l’intérieur des frontières du Népal et au-delà".

Le rapport du 1er déc. 2006 indique :
- "Les Tibétains en transit continueront à avoir besoin d’une assistance et d’une protection, en particulier contre le refoulement."
mais s’inquiète de la précarisation de leur situation :
- "Les quelque 20 000 réfugiés tibétains arrivés au Népal avant 1990 se sont dans une large mesure intégrés sur place. Cependant, beaucoup de leurs droits n’ont toujours pas été officiellement reconnus. De plus, le récent conflit entre le Gouvernement et les rebelles maoïstes a mis en lumière la précarité de leur situation. L’UNHCR plaide donc pour la délivrance de documents d’identité et l’enregistrement des naissances, des mariages, etc., ainsi que pour un soutien accru du Gouvernement aux Tibétains.
Tandis que d’autres organisations se chargent de l’assistance, leur protection globale est en effet du ressort de l’UNHCR et des autorités népalaises."

Le rapport global 2006 du 1er juin 2007 indique :
- "L’UNHCR a porté assistance à plus de 3 300 Tibétains transitant par le Népal, et notamment à 2 400 nouveaux arrivants.", et
- "Les restrictions imposées par le Gouvernement concernant les permis de sortie ont retardé la mise en oeuvre de solutions durables pour les réfugiés urbains. N’étant pas autorisés à travailler, ceux-ci continuent à dépendre de l’assistance de l’UNHCR. En 2006, les autorités ont cessé pendant cinq mois de délivrer des permis de sortie aux nouveaux arrivants tibétains, provoquant ainsi un engorgement du centre d’accueil et une augmentation des coûts pour l’UNHCR."

NB Les données depuis 2008 n’ont pu être retrouvées en français, alors que c’est à partir de ce moment (mars 2008) que la situation s’est considérablement dégradée.
Sur le site en anglais, on retrouve cependant un document récapitulatif de l’année 2009 indiquant le nombre de 109 réfugiés pour cette année 2009, à comparer aux 2 600 de 2006.


http://www.tibet-info.net/

    La date/heure actuelle est Mer 19 Sep 2018, 01:26