Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

L'addiction sexuelle Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion.

L'addiction sexuelle B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
L'addiction sexuelle EmptyAujourd'hui à 09:57 par Mila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
L'addiction sexuelle EmptyAujourd'hui à 09:54 par Mila

» Décès de Sogyal Rinpoché
L'addiction sexuelle EmptyAujourd'hui à 07:06 par Disciple laïc

» Dalaï-lama : « Le monde irait peut-être mieux sans religion »
L'addiction sexuelle EmptyHier à 22:39 par Ortho

» faire un autel particulier
L'addiction sexuelle EmptyHier à 22:13 par Ortho

» Les voeux de Bodhisattva
L'addiction sexuelle EmptyHier à 10:25 par Mila

» A propos du Lama-Racine
L'addiction sexuelle EmptySam 14 Sep 2019, 13:50 par Mila

» Savoir mourir
L'addiction sexuelle EmptyVen 13 Sep 2019, 11:25 par Mila

» Plutôt vidéo du jour
L'addiction sexuelle EmptyVen 13 Sep 2019, 06:46 par Disciple laïc

» Des animaux sauvés et bien traités cela existe aussi
L'addiction sexuelle EmptyJeu 12 Sep 2019, 23:34 par Disciple laïc

» Buddhist Man Attacked Because Bigot Thought He Was Muslim
L'addiction sexuelle EmptyMer 11 Sep 2019, 09:56 par Disciple laïc

» L'homme n'est pas notre ennemi
L'addiction sexuelle EmptyMer 11 Sep 2019, 07:42 par Disciple laïc

» Comment transformer le négatif en positif
L'addiction sexuelle EmptyMar 10 Sep 2019, 15:03 par Ortho

» Sur les traces du Bouddha au Pakistan
L'addiction sexuelle EmptyLun 09 Sep 2019, 15:01 par Disciple laïc

» Mahāyāna: Instructions profondes sur la vue de la voie du milieu
L'addiction sexuelle EmptyDim 08 Sep 2019, 20:42 par Disciple laïc

» L'étude et la Pratique du Dharma: Comment cultiver la concentration
L'addiction sexuelle EmptyDim 08 Sep 2019, 16:08 par Admin

» A propos de la Vacuité
L'addiction sexuelle EmptyDim 08 Sep 2019, 11:09 par Disciple laïc

» Les tantras dans le bouddhisme tibétain / 1ère et 2ème partie
L'addiction sexuelle EmptyDim 08 Sep 2019, 09:59 par Disciple laïc

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
L'addiction sexuelle EmptySam 07 Sep 2019, 21:11 par Mila

» La symbolique des animaux dans le Bouddhisme .
L'addiction sexuelle EmptySam 07 Sep 2019, 18:06 par Pema Gyaltshen

» Besoin d'aide dans ma pratqiue
L'addiction sexuelle EmptySam 07 Sep 2019, 17:52 par Pema Gyaltshen

» Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?
L'addiction sexuelle EmptySam 07 Sep 2019, 17:22 par Pema Gyaltshen

» Alexandra David-Néel, l’intrépide aventurière
L'addiction sexuelle EmptySam 07 Sep 2019, 17:08 par Pema Gyaltshen

» Sur la critique
L'addiction sexuelle EmptyVen 06 Sep 2019, 09:21 par Pema Gyaltshen

» Texte important du Zen
L'addiction sexuelle EmptyMer 04 Sep 2019, 18:45 par vaygas

» Exposition JRR Tolkien à la Bibliothèque nationale de France .
L'addiction sexuelle EmptyMer 04 Sep 2019, 12:20 par Mila

» Authentification de cette fameuse lettre
L'addiction sexuelle EmptyLun 02 Sep 2019, 18:48 par Ortho

» Avancer sur son chemin
L'addiction sexuelle EmptyDim 01 Sep 2019, 17:18 par eric ferri

» Sauvetage d'animaux : simple et efficace
L'addiction sexuelle EmptyDim 01 Sep 2019, 09:47 par Mila

» Albert Einstein
L'addiction sexuelle EmptyDim 01 Sep 2019, 07:20 par Disciple laïc

» Les pleurs de Nietzsche
L'addiction sexuelle EmptySam 31 Aoû 2019, 16:46 par dominique0

» Fake news et idées reçues en environnement
L'addiction sexuelle EmptySam 31 Aoû 2019, 14:07 par Mila

» Analyse du cas Nietzsche par Jung dans psychologie de l’inconscient .
L'addiction sexuelle EmptySam 31 Aoû 2019, 12:35 par dominique0

» Différence entre empathie et compassion
L'addiction sexuelle EmptyVen 30 Aoû 2019, 10:47 par Pema Gyaltshen

» Citation de mon Maître
L'addiction sexuelle EmptyJeu 29 Aoû 2019, 23:25 par Shi Fu

» Présentation Dominique0
L'addiction sexuelle EmptyJeu 29 Aoû 2019, 19:37 par Disciple laïc

» Sur les traces du Bouddha au Pakistan
L'addiction sexuelle EmptyJeu 29 Aoû 2019, 07:18 par Disciple laïc

» Quand Bouddha a t-il vécu ? Un indice archéologique découvert au Népal
L'addiction sexuelle EmptyJeu 29 Aoû 2019, 07:08 par Disciple laïc

» Un rare manuscrit bouddhique retrouvé en Afghanistan
L'addiction sexuelle EmptyJeu 29 Aoû 2019, 06:54 par Disciple laïc

» Que représente la forêt amazonienne pour le monde ?
L'addiction sexuelle EmptyMer 28 Aoû 2019, 22:21 par Ortho

» Vidéo conférence sur le sutra du coeur
L'addiction sexuelle EmptySam 24 Aoû 2019, 21:41 par Mila

» Comment doit se « penser » un véritable disciple du Bouddha ?
L'addiction sexuelle EmptySam 24 Aoû 2019, 21:05 par Disciple laïc

» Je suis un nouveau membre !
L'addiction sexuelle EmptySam 24 Aoû 2019, 06:48 par Disciple laïc

» Une bibliothèque idéale de Hermann Hesse.
L'addiction sexuelle EmptyVen 23 Aoû 2019, 18:05 par Ortho

» DE LA NAISSANCE PSYCHIQUE - Par Guy Karl
L'addiction sexuelle EmptyVen 23 Aoû 2019, 16:41 par dominique0

» La nature absolue ....Trésor , de Longchenpa
L'addiction sexuelle EmptyVen 23 Aoû 2019, 12:41 par Mila

» Une réédition exceptionnelle du livre de Bertram sur le philosophe Friedrich Nietzsche
L'addiction sexuelle EmptyJeu 22 Aoû 2019, 15:32 par dominique0

» Epuiser les nappes phréatiques pour s'enrichir en vendant l'eau
L'addiction sexuelle EmptyMer 21 Aoû 2019, 22:56 par Ortho

» Livre : Comment on devient Bouddha – selon Nietzsche - Christian Globensky
L'addiction sexuelle EmptyMer 21 Aoû 2019, 16:15 par dominique0

» Sur le livre et la lecture
L'addiction sexuelle EmptyMar 20 Aoû 2019, 14:42 par dominique0

» La maladie : rencontre avec la douleur
L'addiction sexuelle EmptyMar 20 Aoû 2019, 09:16 par Mila

» Une citation d ' Arthur Koestler
L'addiction sexuelle EmptyMar 20 Aoû 2019, 08:36 par Mila

» Tous les êtres sont des bouddhas – 1ère et 2ème partie
L'addiction sexuelle EmptyDim 18 Aoû 2019, 20:52 par Disciple laïc

» Discutons du Dharma ?
L'addiction sexuelle EmptyDim 18 Aoû 2019, 20:41 par Disciple laïc

» Le corps, vaisseau de transformation
L'addiction sexuelle EmptyDim 18 Aoû 2019, 20:33 par Mila

»  Nous avons une newsletter !
L'addiction sexuelle EmptyDim 18 Aoû 2019, 06:51 par Pema Gyaltshen

» Une citation d ' Alan Watts .
L'addiction sexuelle EmptySam 17 Aoû 2019, 18:16 par dominique0

»  Nagarjuna (IIe - IIIe siècle après J-C.) : Hymne à la réalité absolue!
L'addiction sexuelle EmptySam 17 Aoû 2019, 17:25 par Tereszkiewicz

» PRIERE POUR AIDER LAMA TEUSANG
L'addiction sexuelle EmptySam 17 Aoû 2019, 10:25 par Mila

» Islam et bouddhisme : Un fond commun
L'addiction sexuelle EmptyJeu 15 Aoû 2019, 20:30 par Disciple laïc

» La méditation m'a sauvé: « Tu enseigneras au monde comment guérir » Le Dalaï-Lama
L'addiction sexuelle EmptyJeu 15 Aoû 2019, 10:27 par Disciple laïc

» Visite du Père Guy Gilbert
L'addiction sexuelle EmptyMar 13 Aoû 2019, 08:24 par Pema Gyaltshen

» Le courage , la Voie du guerrier , Trunga Rimpoché .
L'addiction sexuelle EmptyMar 13 Aoû 2019, 01:58 par tindzin

» Cette petite voix en nous... Mara ?
L'addiction sexuelle EmptyLun 12 Aoû 2019, 11:19 par Mila

» Des arbres ordonnés moines
L'addiction sexuelle EmptyLun 12 Aoû 2019, 09:12 par Pema Gyaltshen

» Dissoudre le Samsara .
L'addiction sexuelle EmptyDim 11 Aoû 2019, 18:58 par Pema Gyaltshen

» Rabjam Ripoché viendra consacrer le nouveau Stupa de Nyima Dzong
L'addiction sexuelle EmptyDim 11 Aoû 2019, 08:47 par Karma Trindal

» Quand végétarien ne suffit plus .
L'addiction sexuelle EmptySam 10 Aoû 2019, 12:24 par Mila

» Bon anniversaire Pema !!
L'addiction sexuelle EmptySam 10 Aoû 2019, 11:08 par Mila

» Un quart de la population mondiale en passe de manquer d'eau .
L'addiction sexuelle EmptyVen 09 Aoû 2019, 11:57 par Mila

» Les loktas
L'addiction sexuelle EmptyVen 09 Aoû 2019, 00:04 par Ortho

» Vous croisez une personne éveillée
L'addiction sexuelle EmptyMer 07 Aoû 2019, 11:40 par Karma Trindal

» L'émerveillement tragique
L'addiction sexuelle EmptyDim 04 Aoû 2019, 16:54 par Karma Trindal

» Shigu Seigan Mon
L'addiction sexuelle EmptyDim 04 Aoû 2019, 12:27 par Hò Ryu

» La méditation m'a sauvé - Tu enseigneras au monde comment guérir
L'addiction sexuelle EmptyVen 02 Aoû 2019, 20:40 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 48 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 47 Invités :: 2 Moteurs de recherche

dnl


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 101085 messages dans 11744 sujets

Nous avons 4353 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est tantan

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7573)
L'addiction sexuelle Bar_leftL'addiction sexuelle BarL'addiction sexuelle Bar_right 
Karma Trindal (7000)
L'addiction sexuelle Bar_leftL'addiction sexuelle BarL'addiction sexuelle Bar_right 
petit_caillou (4749)
L'addiction sexuelle Bar_leftL'addiction sexuelle BarL'addiction sexuelle Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
L'addiction sexuelle Bar_leftL'addiction sexuelle BarL'addiction sexuelle Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
L'addiction sexuelle Bar_leftL'addiction sexuelle BarL'addiction sexuelle Bar_right 
MionaZen (3353)
L'addiction sexuelle Bar_leftL'addiction sexuelle BarL'addiction sexuelle Bar_right 
Karma Yéshé (2936)
L'addiction sexuelle Bar_leftL'addiction sexuelle BarL'addiction sexuelle Bar_right 
vaygas (2635)
L'addiction sexuelle Bar_leftL'addiction sexuelle BarL'addiction sexuelle Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2311)
L'addiction sexuelle Bar_leftL'addiction sexuelle BarL'addiction sexuelle Bar_right 
Mila (1713)
L'addiction sexuelle Bar_leftL'addiction sexuelle BarL'addiction sexuelle Bar_right 

L'addiction sexuelle

petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4749
Zodiaque : Poissons Âge : 37
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

L'addiction sexuelle Empty L'addiction sexuelle

Message par petit_caillou le Dim 05 Juin 2011, 22:48

Motif de consultation de plus en plus fréquent, l'addiction sexuelle sort de l'ombre. Mais que sait-on exactement de ce trouble ? Comment distinguer une réelle dépendance et hédonisme exacerbé ? Qui sont ces accros du sexe ?… Toutes les réponses sur ce phénomène tabou.

"Tout le monde le fait" chantait récemment Ophélie Winter dans une chanson sur les plaisirs solitaires. Après Michel Berger pour qui il n'y avait pas de honte à aimer ça (le sexe), on peut se demander quelle est la frontière entre l'addiction sexuelle et une sexualité épanouie et sans tabou.

Addict ou hédoniste ?
La réponse ne réside pas dans une distinction basée sur la morale mais bien sur des critères de dépendance, assez similaires à ceux d'autres addictions : syndrome de manque avec douleurs thoraciques et insomnie, impossibilité de réfréner une "boulimie d'orgasme" malgré un impact négatif sur la vie sociale (perte d'emploi, rupture amoureuse, désocialisation.). Le cas de Bruno est assez typique d'une addiction sexuelle : la recherche systématique de multiples partenaires, associés à la masturbation, lui a fait perdre plusieurs emplois et a entraîné le départ de sa compagne.

Outre ces situations ultimes, à partir de quand peut-on parler d'excès ? "C'est difficile mais chez les addicts, la "consommation" pluriquotidienne (qui peut atteindre 12 à 15 orgasmes) est associée à un syndrome de manque. De plus, cette consommation d'orgasme est généralement associée à un syndrome anxio-dépressif. L'orgasme jouant alors le rôle d'anxiolytique naturel" nous précise le Dr Nathalie Dudoret.

Portrait robot de l'accro
L'addiction sexuelle semble concerner plus souvent les hommes, mais certains auteurs pensent que le tabou reste important chez la gent féminine. Malgré la libération sexuelle, un homme pourra être valorisé pour avoir de nombreuses relations sexuelles qui témoignent de sa virilité alors qu'une femme dans la même situation sera perçue négativement : femme facile, voire des qualificatifs moins flatteurs…

Toutes les tranches d'âge, toutes les catégories sociales et professionnelles semblent être concernées dans les mêmes proportions. Ce trouble pourrait trouver son origine dans l'adolescence où des masturbations excessives perdurent à l'âge adulte. Enfin, l'addict sexuel est plus généralement un "polyaddict", qui cumule ainsi plusieurs dépendances : drogues, tabac, workahooliste, boulimie. "Mais le trait le plus caractéristique est sans doute la présence sous-jacente d'un syndrome anxiodépressif" nous précise le Dr Dudoret.

La fin d'un tabou
Alors que l'addiction sexuelle sort de l'ombre, on a tendance à croire qu'elle est en augmentation. Est-ce réellement le cas ou simplement une distorsion médiatique d'un phénomène très singulier ? Bien qu'il n'existe pas de chiffres sur ce phénomène, les sexologues semblent s'accorder sur une recrudescence des consultations pour addiction sexuelle.

Néanmoins, ils n'y voient pas là une sollicitation croissante des stimuli sexuels via la pub, la télé ou le cinéma mais plutôt une levée du tabou et une meilleure connaissance des troubles addictifs. Malgré cela, tous les interdits ne se sont pas envolés, ainsi les demandes de consultation interviennent généralement après plusieurs années. Comme nous le confiait le Dr Dudoret, le diagnostic est très tardif, après une atteinte de la vie sociale (insomnie persistante, amaigrissement, désocialisation, perte de travail, problèmes financiers…) ou après la survenue de problèmes d'érection ou d'autres troubles sexuels ne leur permettant plus d'atteindre leur consommation habituelle d'orgasme.

Pourtant une fois le diagnostic porté, des prises en charge spécifiques peuvent être engagées. "Comme nous sommes généralement face à la conjugaison de polyaddictions et d'un syndrome anxiodépressifs, il convient de classer l'importance des différentes dépendances et de les traiter hiérarchiquement" nous précise le Dr Dudoret.

La prise en charge des addictions sexuelles repose sur la prise d'antidépresseurs ou d'anxiolytiques qui permettront soit de résoudre le problème pour des addictions récentes (3 à 6 mois), soit de diminuer la consommation avant d'engager une prise en charge psychologique (thérapie cognitive et comportementale, etc.). Les thérapies de groupe sur le modèle des alcooliques anonymes ne semblent pas très répandues en France contrairement aux Etats-Unis. Parler de sa sexualité reste encore plus difficile que d'autres problèmes addictifs…

Source: http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/mag_2004/mag0109/se_7336_addiction_sexuelle_chiffres_02.htm


_________________
L'addiction sexuelle 78317617_oL'addiction sexuelle 78305167_pL'addiction sexuelle Th_083_v2L'addiction sexuelle 8dcf9699L'addiction sexuelle Th_082_L'addiction sexuelle Th_085_L'addiction sexuelle 63d4808bL'addiction sexuelle 33c4b951L'addiction sexuelle Th_115_L'addiction sexuelle Kiddy
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4749
Zodiaque : Poissons Âge : 37
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par petit_caillou le Dim 05 Juin 2011, 22:55

Addiction ou dépendance sexuelle
La dépendance sexuelle se caractérise par la perte de contrôle de la sexualité et la poursuite du comportement pathologique lié à l'acte sexuel malgré la connaissance de ses conséquences négatives.

La dépendance sexuelle n'est pas encore référencée par le DSM-IV au même titre que l'alcoolisme ou la prise régulière de drogues comme la cocaïne, l'héroïne, le crack ou l'ecstasy. Son admission au sein du DSM-IV ne saurait tarder, tant l'intérêt pour l'addiction sexuelle ne cesse de grandir.

Histoire
Le concept de dépendance sexuelle a été introduit pour la première fois au milieu des années 1970 à Boston par un membre des Alcooliques Anonymes (Al Anon). Cette maladie a ensuite fait l'objet d'un ouvrage de Patrick Carnes en 1980 intitulé Out of the Shadows: understanding Sexual Addiction.

Typologie et caractéristiques
Il existe deux types d'addictions: les addictions/dépendances avec produit, et les addictions sans produit. L'addiction sexuelle fait partie des addictions dites "sans produit", si ce n'est une autre personne (mais pas toujours).

Selon le Dictionnaire des addictions de Laurent Karila[2], l'addiction sexuelle est définie comme "une addiction comportementale dont il existe différentes présentations cliniques comme la masturbation compulsive, la drague compulsive, la consultation compulsive de sites internet classés X, de journaux ou de services téléphoniques à caractère pornographique, la fréquentation de clubs échangistes, de sex shops, de peep shows, de bars lap-dance et l'hypersexualité".

La dépendance sexuelle, comme toute dépendance, comporte des phases (ou cycles). Ils sont au nombre de 4, et s'intensifient à chaque répétition:

1. phase d'obsession (champ psychique dominé par les préoccupations de recherche de stimulations sexuelles)
2. phase de ritualisation (précède l'acte sexuel)
3. phase compulsive (exécution de l'acte sexuel précis, et le sujet ne peut pas arrêter ou dominer son comportement)
4. phase de désespoir (sentiment d'impuissance devant le comportement)

La dépendance sexuelle répond aux critères du Dr. Aviel Goodman tels que "la perte de contrôle et la poursuite du comportement pathologique malgré la connaissance de ses conséquences négatives pour l'individu" et, comme toute addiction, est dissimulée à l'entourage du sujet. Celui-ci s'adonne donc seul à son addiction, pouvant alors éprouver de la culpabilité et pouvant très souvent privilégier son addiction à son entourage. Les proches se plaindront donc souvent du manque de disponibilité du sujet, et souffriront en tant que "co-dépendants" de l'addiction du sujet, qui restera secret, souvent dans le mensonge malgré sa souffrance.

L'addiction sexuelle est une réelle maladie du système de récompense, et peut être très négative pour le sujet, parfois mener au décès de celui-ci, notamment en cas de conduites dites "à risques" qui peuvent entraîner la contamination par le VIH, ou par le virus de l'hépatite. Des dépendants sexuels ont perdu leur travail à cause de leur consommation d'internet au bureau.

Une étude plus spécifique a été menée par Jean-Benoît Dumonteix sur la prise de risques et la dépendance au sexe bareback des personnes séropositives.

Traitement
La dépendance sexuelle, véritable maladie du système de récompense, peut être soignée à l'aide de la psychothérapie et de groupes de paroles. Elle trahit d'autres problèmes plus profonds qu'il est urgent et important de traiter en psychothérapie ou en psychanalyse lorsque le sujet a admis qu'il/elle est dépendant sexuel et qu'il/elle ne peut pas s'en sortir seul(e).

Carnes a créé dans les années 1990 un questionnaire de 25 items afin de dépister les addictés au sexe. C'est un questionnaire aux réponses fermées oui/non. Si, sur les 25 items, 13 au moins ont reçu la réponse affirmative, le praticien peut en déduire que le sujet est bien dépendant et doit être soigné si tel est son désir.

Des centres comme le Rhind Practice (en) à Londres proposent des séjours de "désintoxication" ainsi que des groupes de parole thérapeutique; le site web de Patrick Carnes (en) est aussi très bien documenté.

En France, à Paris, Jean-Benoît Dumonteix, psychanalyste et addictologue spécialisé en dépendance sexuelle et affective, effectue des consultations pour les dépendants de quelque sexualité que ce soit contre la dépendance sexuelle.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Addiction_ou_d%C3%A9pendance_sexuelle


_________________
L'addiction sexuelle 78317617_oL'addiction sexuelle 78305167_pL'addiction sexuelle Th_083_v2L'addiction sexuelle 8dcf9699L'addiction sexuelle Th_082_L'addiction sexuelle Th_085_L'addiction sexuelle 63d4808bL'addiction sexuelle 33c4b951L'addiction sexuelle Th_115_L'addiction sexuelle Kiddy
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4749
Zodiaque : Poissons Âge : 37
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par petit_caillou le Dim 05 Juin 2011, 22:59

Dépendance à la pornographie
La dépendance à la pornographie est un trouble à caractère psychologique entraînant un besoin plus ou moins important d'assister à des scènes pornographiques (ou de réaliser l'acte sexuel) afin de calmer ses pulsions sexuelles en atteignant l'orgasme ou du moins en éprouvant une certaine jouissance mentale et/ou physique.

Lorsque ce trouble touche les hommes, on parle de « dépendance sexuelle ». Un trouble homologue est par exemple la « dépendance affective ». Les conséquences sont les mêmes mais la représentation personnelle que s'en fait le sujet est différente. De plus, Freud a montré, dans son livre (Introduction à la psychanalyse), l'importance de la sexualité chez l'enfant dans sa future vie d'adulte. Finalement peu de réponses sont apportées sur le sujet car trop inconnu encore pour les scientifiques (psychologues, psychanalystes, psychiatres...). Seulement des hypothèses sont émises comme le conditionnement qui sont très peu probables. En effet cette hypothèse a été souvent évoquée pour expliquer comment un comportement pouvait être renforcé par le résultat qu'il produisait (ici le fait d'obtenir du plaisir pour le dépendant à la pornographie encouragerait la personne à reproduire le comportement qui lui a permis d'éprouver ce plaisir). Il s'agit là d'un type de conditionnement qualifié d'opérant (voir les travaux de B. F. Skinner),cependant le conditionnement n'est pas le seul facteur pouvant influencer l'apparition d'un comportement comme dans le cas présent la dépendance sexuelle.

La dépendance à la pornographie serait due à un « conditionnement psychologique » allant crescendo et aurait pour conséquence une dépendance envahissant sur tous les domaines de la vie. La pornographie n'est pas le facteur déclenchant la dépendance à celle-ci. C'est pourquoi l'analyse de la dépendance à la pornographie doit être faite dans le contexte élargi des troubles de la dépendance mais également de la sexualité.

Historique
En France, très peu d'études ont été faites sur le sujet. La plupart des études sont d'origine nord-américaine.

* Au niveau psychologique : La dépendance à la pornographie s'inscrit dans le schéma du circuit de récompense qui est le circuit des dépendances aux drogues.

* Au niveau médico-psychiatrique : La psychiatrie n'a pas reconnu officiellement la dépendance à la pornographie, et la considère comme un symptôme parmi tant d'autres dans certains troubles de la personnalité. Les tenants de l'existence de la dépendance à la pornographie (d'origine nord-américaine) ont voulu l'inclure dans un domaine appelé « sex addiction ».

* Au niveau juridique : En France, il n'existe pas de décision jurisprudentielle au sujet de la dépendance à la pornographie. En Amérique du Nord, la loi reconnait la maladie au même titre que le trouble d'achats compulsifs . Cela concerne notamment des individus étant amenés à transgresser la loi afin de consulter des sites pédophiles.

Symptômes
Une personne atteinte de dépendance à la pornographie chercherait d'abord à satisfaire un besoin sexuel obsédant par tous les moyens possibles, du moment qu'elle arrive à l'orgasme ou à une jouissance mentale.

Il est possible d'énoncer des « symptômes » ; même si ceux-ci n'ont encore aucune validité scientifique :

* Recherche permanente de nouvelles images pornographiques (films, photos...) et de nouvelles sensations(ou collection de film pornographique comme un peu si ces films pouvaient le faire devenir "complet" physiquement moralement mentalement);
* Sentiment de culpabilité vis-à-vis de ses pensées ;
* Préférence de la masturbation à l'acte sexuel et perte du plaisir avec son ou sa partenaire(ou progressivement tendance à s'assujettir ou à assujettir sa partenaire comme dans le film qu'il voit).
* Diminution des liens affectifs avec le conjoint ;

La dépendance à la pornographie n'est pas comparable à celle de l'alcool ou des drogues dures.

Conséquences
Cette dépendance peut provoquer une dénaturation des relations sexuelles, la personne atteinte cherchant à recréer, avec son ou sa partenaire, un schéma pornographique ou préfère le plus souvent cacher ce plaisir solitaire à son conjoint.

Pour les cas les plus critiques, cette dépendance peut entrainer une dégradation notable des relations sociales : séparation des proches, isolement. Elle nécessite dans ce cas des soins psychologiques sérieux.

La dépendance à la pornographie aurait pris énormément d'ampleur depuis la généralisation d'Internet. En effet, les pages aux contenus pornographiques deviennent plus facilement et plus rapidement accessibles. Cela permettant de toucher de plus en plus de personnes, notamment les plus jeunes.

Récemment, une équipe de chercheurs américains a entamé une expérience de plusieurs mois[1] d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), afin de mettre en évidence sur le cerveau les effets des images pornographiques, sans qu'il soit permis de conclure sur de possibles effets cliniques.

Judith Reisman, auteure de The Psychopharmacology of Pictorial Pornography qualifie la pornographie visuelle d’“érotoxine” : “La pornographie agit sur le cerveau comme une drogue – c’est une drogue.” Regarder des films X déclenche une poussée d’adrénaline qui est ressentie dans le ventre et dans les organes génitaux, ainsi qu’une sécrétion de testostérone, d’ocytocine, de dopamine et de sérotonine, précise-t-elle. C’est un véritable cocktail de drogues. La pornographie est un excitant extrêmement puissant, qui provoque flash et euphorie. Ce n’est pas un excitant sexuel, mais un excitant mêlant peur, sexe, honte et colère.”

Cette thèse est à ce jour très discutée, en ce qu'elle ne repose sur aucun protocole scientifique démontrable (au sens expérimental). Cette thèse favorise les positions néo-féministes anti-porno de certains groupes, notamment américains mais aussi européens, et amalgame les "adeptes de la masturbation par l'usage de matériaux dits pornographiques" et les "pervers, malades, voire pédophiles", même si la frontière entre les deux est parfois ténue.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9pendance_au_porno


_________________
L'addiction sexuelle 78317617_oL'addiction sexuelle 78305167_pL'addiction sexuelle Th_083_v2L'addiction sexuelle 8dcf9699L'addiction sexuelle Th_082_L'addiction sexuelle Th_085_L'addiction sexuelle 63d4808bL'addiction sexuelle 33c4b951L'addiction sexuelle Th_115_L'addiction sexuelle Kiddy
Saturnin77
Saturnin77
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Zodiaque : Verseau Âge : 28
Contrée : Seine et Marne, Ile de France
Arts & métiers : "Etudiant"
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : .
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Saturnin77 le Sam 31 Mai 2014, 01:19

Interessant, j'ai moi même été la plupart du temps assez dépendant de la pornographie, puis des escort-girls, et là de ma première copine avec qui je suis en train de me séparer, je n'arrive pas à gérer le manque qu'elle me provoque, et mon désir irraisonné pour cette fille là; en plus d'être obsédé par des souvenirs physiques de nos rapports intimes et de la visualiser à nouveau en train de faire celà avec quelqu'un d'autre; comment évoluer et y remedier, en se détachant?
Srivatsa
Srivatsa
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 82
Zodiaque : Poissons Âge : 28
Contrée : France
Arts & métiers : Orthoprothésiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : comme le corps
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/07/2013

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Srivatsa le Sam 31 Mai 2014, 08:50

Sujet très intéressant qu'on laisse bien trop souvent de côté ,merci beaucoup !

Saturnin, je ne suis pas un expert en la matière, mais il me semble que la solution réside en la vision erronée que tu as de la personne, des notions exagérée de la beauté que l'on applique aux autres personnes, et du manque de calme de notre esprit , car n'ayant pas l'esprit paisible, nous ne somme pas à même de gérer correctement les situations où le mental nous obsède. Et il me semble que dans la pacification de l'esprit, le détachement du sexe viens quasiment en dernier ....
Mais les autres membres avec plus d'expériences t'en parleront avec certainement beaucoup plus de sagesses, vu que je suis assez jeune ^^

Cordialement


_________________
Au début, rien ne vient,
 Au milieu, rien ne reste,
 A la fin, rien part.


Milarépa
Saturnin77
Saturnin77
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Zodiaque : Verseau Âge : 28
Contrée : Seine et Marne, Ile de France
Arts & métiers : "Etudiant"
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : .
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Saturnin77 le Sam 31 Mai 2014, 11:44

Oui c'est sûr, ce qui me trouble n'est pas mon désir sexuel (quoique parfois compulsif, surtout en ce moment) c'est l'idéalisation du corps de cette femme là! et l'idéalisation du souvenirs de nos rapports intimes, comme si je ne pouvais pas trouver mieux ailleurs.
Et comme il y'a des sentiments affectifs en jeu  même si relativement égotiques, ça n'est pas ma tasse de thé; on tourne en boucle sans cesse des shémas mentaux centrés sur ce qu'on imagine de sa nouvelle vie, et en ressassant nos souvenirs.

on souhaite même rester en bon terme ce qui je pense est bon (et là l'importance de maitriser le détachement!!) et comme il se fait qu'on à toujours des sentiments l'un pour l'autre, elle revient vers moi, malgré que sa situation ne le permette pas (un peu comme roméo et juliette héhé)
donc encore une fois, apprendre le détachement, quoique il se passe ensuite.
Domino
Domino
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 211
Zodiaque : Scorpion Âge : 59
Contrée : Essonne (91)
Arts & métiers : ...
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Ouverte
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2014

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Domino le Sam 31 Mai 2014, 13:08

Mon fils était prisonnier de ce conflit mental. Il a médité longuement surtout quand l'émotion se présentait. Il restait avec toutes ses pensées et surtout le désir, sans agir. Et à un moment, après de longues méditations, il a vu quelque chose en lui et une partie a laché mais il n'était pas entièrement libre de cette affliction.

Quand il sortait et que le désir se présentait à la vue d'une jolie fille, il la visualisait, soit vieille, très vieille mais le désir était si fort qu'il ne le quittait pas alors il visualisait une personne très vieille qu'il voyait dans la rue et qui le dégoutait, et il se disait que cette jolie fille ressemblerait un jour à cette vieille femme.

Il visualisait également cette jolie fille, soit avec des excréments sur elle, ni rasée ni lavée toute sale et le désir s'évanouissait.

C'est assez radical de méditer sur l'impermanence et visualiser ce genre de phénomènes.

Aujourd'hui il se sent beaucoup plus libre qu'avant et connait la méthode pour s'en libérer petit à petit.
Cela ne l'obsède plus.

Puisse ces exemples t'aider à te libérer de cette affliction mentale.
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 7573
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Pema Gyaltshen le Sam 31 Mai 2014, 22:53

La sexualité c'est de l'énergie...puissante
Il faut donc la gérer, mais pas la rejeter, à mon sens. Sauf si vous avez pris des voeux.

C'est comme si vous prenez le voeux de jeûner ou manger peu, alors ce n'est pas idéal de regarder des émissions culinaires à la télé ou de regarder des livres de recettes

L'addiction c'est un déséquilibre, comme toutes les addictions.
C'est le mental qui doit être maîtrisé.

La sexualité en elle-même n'est ni bonne ni mauvaise, elle est là.
C'est notre énergie vitale qui ne doit pas être gaspillée.


_________________
L'addiction sexuelle Benzar10
L'addiction sexuelle Pema_g10
Ortho
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1498
Zodiaque : Bélier Âge : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En voie de guérison?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Ortho le Dim 01 Juin 2014, 22:24

Bonsoir, 

Je partage le point de vue de Pema Gyaltshen: La sexualité fait partie de la nature humaine, et à moins que l'on veut se restreindre dans un but de suivre une voie particulière (voeux, Brâhmacharya), il est NORMAL de l'accomplir, sans pour cela faire n'importe quoi ( en premier respecter les enfants, les adolescents et les femmes mêmes, et surtout celles avec qui l'on peut avoir des relations sexuelles).

Quand on a choisi d'être marié avec un compagnon ou une compagne, on doit se restreindre, et éviter "les amourettes"...mais comme pour tout, il y a des hauts et des bas, surtout lorsque le couple est en crise. Et dans ces cas-là, la "tentation" d'aller voir ailleurs est forte.

Ensuite, c'est une question personnelle: chacun va réagir, d'après ses structures mentales établies, construites pendant l'enfance, et par ses expériences.

Comme nous sommes sur un site dédié aux Enseignements du Bouddha, nous pouvons comprendre, qu'une part de "karma" se trouve là: jalousie, tromperie, adultère, on récolte ce que l'on sème.

Et Gotama avait eu une vie très "plaisante" avant de prendre conscience de "dukkha".

Pour Saturnin 77: lorsqu' avec la mère de mon fils, nous avons choisi de nous séparer, il y a 29 ans de cela , nous avons eu l'intelligence pour l'enfant, de ne pas nous déchirer , ni de maudire l'autre, que l'enfant soit laissé en paix, la séparation de ses parents était déjà dur, pour lui.
Mais malgré cela, j'avais eu du mal à être seul, tout le monde n'est pas fait pour être moine, certains soirs, j'ai été alcoolisé  plus que le raisonnable.Ce que j'ai fait, cela s'est présenté par soi même, c'est de rencontrer des gens, surtout des femmes (en amis), et de temps en temps, cela allait plus loin, ce qui n'était pas pour me déplaire, au contraire.
Cela m'a permit de passer le cap de la négation de soi, de la dévalorisation. Car lorsqu'il y a séparation, il y a mésestime de soi.On peut se sentir en "échec", ce qui dans l'absolu est faux , c'est une évolution. Mais je n'étais pas prêt pour une ascèse....Même si j'entendais de temps en temps, des enseignements de Lamas déjà, mais sans plus.

Reste ensuite la question fondamentale du : qui suis-je? D'où viens-je? Où vais-je? Quelle est la nature exacte de cette vie, de cette existence. Et comme dirait Pema, c'est l'illusion du Samsâra...
Là, il y a la possibilité de mettre les choses au clair.

Si vous avez du mal, à dépasser ce cap, je pense qu'il vous faut soit aller avec quelqu'un d'autre pour "dépasser" cette frustration de l'absence de cette femme dans votre vie; soit aller vers un "guide", et pratiquer avec lui, pour comprendre, voir le pourquoi de toute cette tension.

Je ne suis ni un saint, ni un sage, ni un moine, et pour moi, c'est normal d'avoir des désirs pour des femmes.Mon corps fabrique des hormones, et fabrique ce désir naturel du sexe.C'est le contraire qui fait les pédophiles et les sadiques en tous genres.

Savoir s'accepter comme on est, c'est le b-a-ba. L'addiction sexuelle 586300


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
Saturnin77
Saturnin77
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Zodiaque : Verseau Âge : 28
Contrée : Seine et Marne, Ile de France
Arts & métiers : "Etudiant"
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : .
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Saturnin77 le Mar 03 Juin 2014, 00:32

Merci de ton témoignage, de vos témoignages. Là nous étions tous les 2 tentés de voir ailleurs, ce que nous avons fait; Nous n'avions pas les mêmes accointances, mais surtout, la situation de cette femme était très difficile, j'ai voulu être son sauveur, je l'ai aidé mais elle à du prendre son envol, ou plutôt comme elle n'avait plus de famille, elle à décidé d'en fondé une; 

elle s'est surprise à 2 mois de grossesse qui résultait d'un plan d'un soir sans préservatif, 
elle voit sûrement une sécurité dans cet enfant, et veut se raccrocher à ça pour se donner un sens à sa vie; Cet homme l'a séduisait quand nous étions en couple, il veut faire quelque chose avec elle, il veut un enfant (un autre, car il en à déjà un de 4 ans, mais séparé de la mère)

Il à une bonne situation, ce que je n'ai pas, à un travail et est Disk Jockey en boite de nuit tous les week end, ce qui lui amène du succès auprès de tous, et surtout des femmes, et donc de cette femme qui était avec moi.

Elle est toujours ambigu avec moi, même si nous restons simplements "amis" Disons que je vais peut être être amené à la recroiser, en tout cas à avoir de ces nouvelles, donc il faut que je me détache malgré celà.

Le manque de cette première histoire est principalement le manque physique, affectif et sexuel; ensuite une culpabilité et une remise en cause de l'estime de soi (on se rabaisse, même si en fait..c'est un jeu de l'égo!) et de la jalousie par rapport à cet homme, qui à des responsabilités que je n'ai pas, de l'argent, du succès (même si je n'envisage pas cette vie là qui ne collerait pas trop à mes projets)

J'ai simplement du mal à repartir, mais tout le monde vit celà; il y'a mille fois pire comme souffrance. Mais comme quoi l'égo en prend un coup, on est obligé de se remettre en question; le coeur à mal; notre énergie est dispersée et on à du mal à canaliser son mental dans ses projets..j'ai du mal.

J'aimerai bien fréquenter des pratiquants, mais localement c'est dur;  Pour le moment, je pratique du Dikhr dans une confrérie soufie, c'est assez profond comme fréquentations et comme pratique; ce qui est bien c'est que c'est comme une vraie sangha!
Ortho
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1498
Zodiaque : Bélier Âge : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En voie de guérison?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Ortho le Mar 03 Juin 2014, 16:23

@Saturnin77 a écrit:(...)
elle s'est surprise à 2 mois de grossesse qui résultait d'un plan d'un soir sans préservatif, 
elle voit sûrement une sécurité dans cet enfant, et veut se raccrocher à ça pour se donner un sens à sa vie; Cet homme l'a séduisait quand nous étions en couple, il veut faire quelque chose avec elle, il veut un enfant (un autre, car il en à déjà un de 4 ans, mais séparé de la mère)

Il à une bonne situation, ce que je n'ai pas, à un travail et est Disk Jockey en boite de nuit tous les week end, ce qui lui amène du succès auprès de tous, et surtout des femmes, et donc de cette femme qui était avec moi.

J'ai simplement du mal à repartir, mais tout le monde vit cela.

J'aimerai bien fréquenter des pratiquants, mais localement c'est dur;  Pour le moment, je pratique du Dikhr dans une confrérie soufie, c'est assez profond comme fréquentations et comme pratique; ce qui est bien c'est que c'est comme une vraie sangha!

Les causes qui font que dans la vie, il y a de telles choses, sont très souvent karmiques.Nous avons le désir (inconscient ) de créer quelque chose avec une femme, que nous rencontrons un jour,  puis, un moment dans cette aventure, dans cette fondation, il y a un hic, une faille et de taille ! Cela nous fait refuser cet état de fait.
 
Une amie astrologue (une vraie avec plus de trente ans de pratique), à cette époque , paix à son âme, m’avait proposé de consulter mon thème astrologique et surtout mon thème karmique, basé sur les étoiles. Et le point le plus important qui est ressorti est celui-ci :
Dans « mes » vies antérieures (…) j’avais négligé de m’occuper de mes enfants, et avait « trompé » mes compagnes ou compagnons (dans l’éventualité de changement de sexe d’une incarnation à une autre). Et donc dans cette vie-ci je devais récolter et surtout comprendre le service à l’autre dans le couple et par rapport aux enfants...

Cela m'avait étonné.Mais j'ai ressenti justement au fond de moi que c'était quelque chose d'important dans cette vie.


Dans ce que vous dites, il y a le fait que votre Amie, a choisi un autre homme et que comme « par hasard », un enfant naisse d’avec cet homme…
 
A-t-elle choisi l’argent, le prestige ? Elle seule le saura un jour sans doute.



Donnez-vous une base solide, car dans le monde actuel, on doit se créer les moyens pour survivre. Vous êtes étudiant ; concentrez vous à nouveau.
Ensuite, les choses se feront par elles-mêmes. Vous rencontrerez un jour, une autre femme qui vous fera oublier l’ancienne, qui ne sera plus, après, que comme un mauvais (ou bon) souvenir, mais souvenir, d’un moment, de l’évolution de votre vie.




Cet homme vous apparait momentanément comme « supérieur » à vous.
Quelle supériorité ? L’argent ? La gloire ?
Combien ai-je vu de ces gens qui « frimaient » de leur « pouvoir » insensé et irréel !
Et qui, plus tard, on tout perdu, femme, enfants, divorce, accident, voir meurtre, prison, déchéance, etc…Rien n’est permanent, on doit toujours surfer sur une vague d’un moment.



Vous marquez que vous êtes dans le 77, il y a le lama Dhagpo Rimpoché à Veneux les Sablons.C’est un lama authentique, et sincère .Un des premiers arrivés en France. Il est dans l’Ecole Gelugpa (celle du Dalaï-Lama). Il y a des enseignements de lui, sur internet (« You tube »…etc).
 
En ce qui concerne l’Islam, car le Soufisme est partie de l’Islam, c’est différent. L’approche est différente.
J’ai rencontré il y a longtemps des élèves une "école" Soufie en Iran. Et aussi un maître, ici en France à la mosquée de Paris. Nous avions sympathisé.
Mais, c’est tout un monde.
Le fondement dans l’absolu, c’est Lui, Allah, seul Dieu miséricordieux et Muhammad (« la paix soit sur Lui »), est son Prophète.
Par le « Dikhr », l’être se perd, se fond en Lui : « O Toi, moi !... ».
Oui, c’est tout un monde.
A vous de choisir votre Voie.Même si toutes, sans doute, poussées à "fond" vont vers le même But.
Bonne soirée.


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
Saturnin77
Saturnin77
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Zodiaque : Verseau Âge : 28
Contrée : Seine et Marne, Ile de France
Arts & métiers : "Etudiant"
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : .
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Saturnin77 le Mar 03 Juin 2014, 22:48

Merci pour le témoignage, oui moi je me rends compte que j'attire ce que j'émet en vibrations (loi d'attractions) elle elle reproduit les mêmes shémas que sa mère (qui à eu 2 enfants à 20ans, élevée seule, en haiti, et partie quand les enfants étaient encore jeunes, pour refaire sa vie en france)

Ce qui me plait, c'est que les soufis aussi parlent beaucoup d'égo, bien que la plupart des termes soient arabisants.

Je me sens rabaissé et humilié en fait, comme je suis le largué. Et je ressens de la jalousie quand à leur vie (que j'idéalise, ils apprennent à se connaitre à s'aimer..) et je m'attache à un espoir de la revoir dans quelques mois, années, qu'elle comprenne au moins ce qu'elle à fait.

Enfin bon, ma priorité pour l'instant c'est de combler un manque (sexuel,affectif) par un autre (fille)
et de me détacher en laissant faire le temps, en me changeant les idées.

Pensez vous qu'on peut entrer pendant un moment dans 2 voies pour apprendre ce qui nous correspond?

J'aimerai beaucoup rencontrer ce maitre, j'habite près de Melun, et evry aussi (je crois qu'il y'a une pagode mais je ne sais de quelle obédiance)!  A veneux les sablons oui pourquoi pas  L'addiction sexuelle 586300 Quelles sont leur pratiques Quelles horaires?
Domino
Domino
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 211
Zodiaque : Scorpion Âge : 59
Contrée : Essonne (91)
Arts & métiers : ...
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Ouverte
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2014

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Domino le Mer 04 Juin 2014, 11:11

Entrer dans 2 voies momentanément oui, il faut bien qu'il y ait des éléments de comparaison, si je puis dire, qui un jour nous amène à faire un choix définitif. Beaucoup de personnes que j'ai rencontrées avaient butiné à droite à gauche avant de choisir définitivement la voie bouddhiste. Rares sont ceux qui ont "vu et cru" dès la première minute sur leur première expérience spirituelle.

Mais attention de ne pas te perdre et attendre trop longtemps. Il y a une petite histoire que j'aime bien, très vieille. Un roi avait demandé à entendre des enseignements du Bouddha et pour se faire avait demandé à un grand maître de venir en son palais. Le roi cependant hésitait à devenir le disciple de ce grand maître et lui avait dit : "dans 3 ans je vous dirais si je suis prêt à vous demander si vous voulez devenir mon maître". Trois années se sont écoulées et le roi demande au grand maître s'il veut bien devenir son maître. Le maître répond : "je vous donnerai ma réponse dans 3 ans". Le maître est mort avant la fin des 3 années sans avoir donné sa réponse.

Il me semble qu'intuitivement nous connaissons la réponse à cette question : "ai-je bien choisi la bonne voie ?".

Si tu es sur Melun, il y a un centre dans le 91 (RER D) dont voici le lien si cela t'intéresse. A toi de voir.

http://drikung.kagyu.free.fr/
Ortho
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1498
Zodiaque : Bélier Âge : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En voie de guérison?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Ortho le Mer 04 Juin 2014, 12:57

@Saturnin77 a écrit:Merci pour le témoignage, oui moi je me rends compte que j'attire ce que j'émet en vibrations (loi d'attractions) elle elle reproduit les mêmes shémas que sa mère (qui à eu 2 enfants à 20ans, élevée seule, en haiti, et partie quand les enfants étaient encore jeunes, pour refaire sa vie en france)

Ce qui me plait, c'est que les soufis aussi parlent beaucoup d'égo, bien que la plupart des termes soient arabisants.

Je me sens rabaissé et humilié en fait, comme je suis le largué. Et je ressens de la jalousie quand à leur vie (que j'idéalise, ils apprennent à se connaitre à s'aimer..) et je m'attache à un espoir de la revoir dans quelques mois, années, qu'elle comprenne au moins ce qu'elle à fait.

Enfin bon, ma priorité pour l'instant c'est de combler un manque (sexuel,affectif) par un autre (fille)
et de me détacher en laissant faire le temps, en me changeant les idées.

Pensez vous qu'on peut entrer pendant un moment dans 2 voies pour apprendre ce qui nous correspond?

J'aimerai beaucoup rencontrer ce maitre, j'habite près de Melun, et evry aussi (je crois qu'il y'a une pagode mais je ne sais de quelle obédiance)!  A veneux les sablons oui pourquoi pas  L'addiction sexuelle 586300 Quelles sont leur pratiques Quelles horaires?

Pour Dagpo Rimpoche, voici le lien:

http://www.gandenling.org/index.php?page=informations_pratiques&language=french

Vous trouverez tous les renseignements sur ce site.Je peux seulement vous dire que c'est un lama très ouvert à l'esprit occidental (il a enseigné à l'Institut des hautes Etudes de Paris et  à l'INALCO / langues O).

Je partage l'avis de Domino, sur les deux voies.Il faut juste se décider un jour...

Pour l'avenir avec votre amie,ce que je peux voir, c'est qu'il faut laisser le temps à vos illusions pour disparaître , car vous êtes en plein dans l'attachement, dans votre attachement à elle.
 Et ce n'est peut-être pas réciproque. 

Elle a dû souffrir beaucoup dans son enfance, par rapport à la situation que vous décrivez. Je dis cela sans juger, de qui a tort ou raison de faire ceci ou cela.
Bonne recherche. Smile


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
Saturnin77
Saturnin77
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Zodiaque : Verseau Âge : 28
Contrée : Seine et Marne, Ile de France
Arts & métiers : "Etudiant"
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : .
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Saturnin77 le Jeu 05 Juin 2014, 20:08

Merci. je vais les contacter!
Aujourd'hui j'avai mal; je suis d'un naturel trop intellectuel et trop dans le mental, je rêvasse tout le temps, et là du coup je ne pensais qu'à ça cette après midi.
et à un moment je pense le coeur et l'égo en souffrance à : quand elle va accoucher du bébé, peu importe avec qui elle sera (en l’occurrence pas moi..) mais ce sera le plus beau jour de sa vie (la naissance d'un bébé est souvent ressenti pour une femme comme le plus bel instant de sa vie.) et j'ai souffert à cet instant précis en pensant que je ne serai pas à profiter du bonheur à ses côtés.

Ensuite j'ai réfléchi à : "les bouddhistes disent qu'il faut aimer tout le monde comme une mère aime son enfant" ça je peux le ressentir au fond de moi comme vrai.
Et..Peut on arriver à ressentir le bonheur ou un bonheur aussi puissant que celui d'accoucher de son enfant quand on est une femme!?
Ortho
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1498
Zodiaque : Bélier Âge : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En voie de guérison?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Ortho le Jeu 05 Juin 2014, 22:11

@Saturnin77 a écrit:
un naturel trop intellectuel et trop dans le mental, je rêvasse tout le temps, et là du coup je ne pensais qu'à ça cet après midi.
et à un moment je pense le coeur et l'égo en souffrance à bébé, peu importe avec qui elle sera (en l’occurrence pas moi..) mais ce sera le plus beau jour de sa vie (la naissance d'un bébé est souvent ressenti pour une femme comme le plus bel instant de sa vie.) et j'ai souffert à cet instant précis en pensant que je ne serai pas à profiter du bonheur à ses côtés.
(...)
Et..Peut on arriver à ressentir le bonheur ou un bonheur aussi puissant que celui d'accoucher de son enfant quand on est une femme!?

Vous fantasmez énormément et vous vous fabriquez beaucoup de souffrance inutile.
Vous êtes vous, non elle.
Vous êtes un homme, incarné pour vivre à travers une expérience d'homme.
A quoi cela sert-il de se consummer ainsi?? Essayer de comprendre pourquoi, vous souffrez tant...
Juste l'attachement à ce que vous croyiiez juste (et partagé), et qui le l'était pas.

Regardez simplement ce qui est. Respirez, sortez, voyez du monde, allez dans la forêt, vous vider la tête, remplir les poumons d'air pur et arrêtez de pleurer sur vous.Voyez du monde;allez à la piscine,au cinéma, je ne sais quoi.

Si vous voulez vous pouvez toujours prier pour son bien-être et que tout se passe bien, pour eux trois.

Ainsi vous agirez sans doute comme un "Boddhisatva", quelqu'un qui a dédié son éveil (à venir ou présent ou progressif) au bonheur des autres.

J'ai vécu trois accouchements, et sur les trois, un seul , le dernier, s'est bien passé.
Le premier s'est terminé par une césarienne en urgence, détresse  foetale oblige, le bébé s'étouffant en avalant le méconium, substance émise par lui, dans le ventre de la mère lors de l'accouchement.

Le deuxième (le 1er de mon épouse actuelle) s'est déroulé en quinze heures...et s'est terminé heureusement,grâce au médecin obstétricien qui a sauvé tout le monde, et surtout le bébé.

Alors vous pouvez prier, tout en sachant, que quoi qu'il arrive vous n'y serez pour rien!(on sait jamais).

Allez je plaisante....

Bon courage.


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
Saturnin77
Saturnin77
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Zodiaque : Verseau Âge : 28
Contrée : Seine et Marne, Ile de France
Arts & métiers : "Etudiant"
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : .
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2011

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par Saturnin77 le Dim 08 Juin 2014, 22:17

En effet vous avez raison, cette expérience me met en face avec moi même, et mes shémas mentaux égotiques ainsi qu'à mon immaturité spirituelle. C'est mon coeur qui doit par experimentation, apprendre à se laver, à se raffiner, à se polir des tâches qu'il à.
Je peux dire que je l'ai aimé, d'une façon charnelle en relation homme-femme certes, mais j'ai su comme dans une relation de "couple" vivre le moment présent. 

On est parti d'une amourette relativement simple! Elle à eu ses problèmes de famille et s'est retrouvé à la rue, en proie au monde de la nuit et s'est rattaché à sa communauté et à l'avenir qu'un enfant promet (quoique par égoisme elle m'avait avoué) Heureusement.. en fait que cet homme l'a pris en charge(ils étaient amis et couchaient ensemble la plupart du temps sans preservatif), même si lui aussi à une vie déjantée et court après le succès et l'argent, ce qui est doublement triste pour l'enfant, mais au moins ils se ressemblent et elle survit grâce à celà!
C'est moi qui avec ses problèmes, est voulu aider un maximum, prendre plus de responsabilités que je ne pouvais assumer.. et je me suis doublement attaché (affectivement en plus de charnellement..)

je pense que nous étions miroir, et que nous étions ensemble par loi d'attraction. que nous avions les mêmes archétypes émotionnels internes en nous, et des douleurs non cicatrisées que nous avons du mal à gérer.

Indécis tous les 2 nous avons mis presque 1 mois à assumer notre décision, revenant sans cesse l'un vers l'autre puis voyant l'incompatibilité de notre relation.

J'ai eu pendant ce mois, énormément d'informations de mon mental, de mon égo, de mon coeur, c'était très interessant; des coups violents, des envies de violence, des pleurs, des supplications, de l'incompréhension, des élucubrations et spéculations mentales sur le pourquoi du comment, sur l'avenir de leur vie et de celle de l'enfant; des sentiments de culpabilité, de frustration, de manque, de jalousie, de tristesse, d'espoir et aussi heureusement, du lacher prise... 
Surtout à un moment ou je me suis tellement senti heureux de tout lâcher..enfin, de tout abandonner..même si ça n'a durer qu'une soirée il y'a 2 semaines. et finalement c'est le bon comportement, le lâcher prise.. 
On s'attache alors que la solution c'est le lâcher de l'égo, la confiance en la vie, la prière pour autrui, le pardon, le pardon envers soi surtout, et l'experience, pour ensuite aller de l'avant et continuer notre chemin d'existance et notre quête du bonheur
faby
faby
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 18
Zodiaque : Scorpion Âge : 49
Contrée : france
Arts & métiers : ...en millieu hospitalier
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : écouter...voir...besoin de comprendre...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/03/2012

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par faby le Mer 22 Oct 2014, 20:48

Bonsoir,

Je viens de parcourir vos commentaires et je laisse ma pensée...

" faut-il avoir souffert pour comprendre sa souffrance " cela et fort possible ou simplement que les choses sont comme elles sont et accepter au-delà de la douleur la nature impermanente de  chose...


_________________
Razz
faby
faby
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 18
Zodiaque : Scorpion Âge : 49
Contrée : france
Arts & métiers : ...en millieu hospitalier
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : écouter...voir...besoin de comprendre...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/03/2012

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par faby le Mer 22 Oct 2014, 20:52

la nature impermanente de toute chose...


_________________
Razz
MionaZen
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Zodiaque : Taureau Âge : 38
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par MionaZen le Jeu 23 Oct 2014, 11:51

Article très intéressant, comme quoi rien n'est foncièrement mauvais ou bon, tout est dans le dosage si je puis m'exprimer ainsi. J'avoue que je suis assez curieuse concernant le questionnaire mis en place par Carnes pour déceler les éventuels addictifs du sexe.
MionaZen
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Zodiaque : Taureau Âge : 38
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

L'addiction sexuelle Empty Re: L'addiction sexuelle

Message par MionaZen le Jeu 23 Oct 2014, 11:54

Je ne pensais pas le trouver sur le net et pourtant le voici (source: http://www.larevuedupraticien.fr/article-web/addiction-sexuelle )

Questionnaire d’évaluation de l’addiction sexuelle en 20 questions
(SAST : Sexual Addiction Screening Test, Carnes P. Out of the shadows – Understanding Sexual Addiction. New York: Hazelden; 2001: 240 pp.)

Réponses en oui/non : 13 réponses positives ou plus suggèrent fortement une addiction sexuelle…
 
[list="margin-right: 0px; margin-left: 0px; padding-right: 0px; padding-left: 0px; color: rgb(0, 0, 0); font-family: 'Trebuchet MS'; font-size: 13.3333330154419px; line-height: 22.1000003814697px; background-color: rgb(255, 255, 255);"]
[*]A-t-on abusé de vous sexuellement, pendant l’enfance et l’adolescence ?

[*]Êtes-vous abonné(e) ou achetez-vous régulièrement des revues érotiques ?

[*]Vos parents ont-ils eu des problèmes sexuels ?

[*]Êtes-vous souvent préoccupé(e) par des pensées sexuelles ?

[*]Avez-vous le sentiment que votre comportement sexuel n’est pas normal ?

[*]Est-ce que votre conjoint(e) s’inquiète ou se plaint de votre comportement sexuel ?

[*]Avez-vous du mal à arrêter votre conduite sexuelle lorsque vous savez qu’elle est inappropriée ?

[*]Vous sentez-vous mal à l’aise vis-à-vis de votre comportement sexuel ?

[*]Est-ce que votre comportement sexuel a causé des problèmes pour vous-même ou votre famille ?

[*]Avez-vous cherché assistance pour un comportement sexuel que vous n’aimiez pas ?

[*]Avez-vous eu peur que les gens apprennent votre conduite sexuelle ?

[*]Avez-vous fait du mal aux autres émotionnellement par votre conduite sexuelle ?

[*]Certaines de vos activités sexuelles sont-elles hors la loi ?

[*]Vous êtes-vous promis à vous-même de cesser certain comportements sexuels ?

[*]Avez-vous fait des efforts pour renoncer à certains comportements sexuels sans réussir ?

[*]Devez-vous cacher certains de vos comportements sexuels ?

[*]Avez-vous essayé de cesser certains comportements sexuels ?

[*]Pensez-vous que certains de vos comportements sexuels ont été dégradants ?

[*]Le sexe a-t-il été pour vous une manière d’échapper à vos problèmes ?

[*]Êtes-vous déprimé(e) après un rapport sexuel ?

[*]Avez-vous senti le besoin de cesser certaines formes d’activité sexuelles ?

[*]Est-ce que vos activités sexuelles ont perturbé votre vie familiale ?

[*]Avez-vous eu des rapports sexuels avec des mineurs ?

[*]Vous sentez-vous dominé(e) par vos désirs sexuels ?

[*]Pensez-vous que vos désirs sexuels sont plus forts que vous ?

[/list]

    La date/heure actuelle est Lun 16 Sep 2019, 10:51