Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» La Mort selon les bouddhistes
Hier à 21:20 par Disciple laïc

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Hier à 13:06 par Methos

» Dhammapada
Hier à 12:55 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 12:54 par manila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 23 Avr 2018, 12:35 par manila

» La loi de causalité
Dim 22 Avr 2018, 20:40 par Disciple laïc

» Les enfants du Goulag
Dim 22 Avr 2018, 20:11 par Disciple laïc

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Dim 22 Avr 2018, 13:31 par manila

» Aumônerie bouddhiste
Dim 22 Avr 2018, 13:26 par Disciple laïc

» Que penser de la méditation coupée de ses racines ?
Dim 22 Avr 2018, 10:09 par Disciple laïc

» Khandro Rimpoché
Sam 21 Avr 2018, 20:47 par manila

» Kyabdjé Dudjom Rinpoché: Le Miroir qui révèle ce qu'il faut adopter et ce qu'il faut abandonner
Ven 20 Avr 2018, 19:31 par manila

» Présentation rom5991
Jeu 19 Avr 2018, 22:12 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 30 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94964 messages dans 11008 sujets

Nous avons 4187 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est margorabby

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4886)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2264)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Partagez
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par petit_caillou le Dim 12 Juin 2011, 01:04

Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

par Andrew Cohen et Ahkön Lhamo

Un interview de Jetsunma Ahkön Lhamo, la première Tulkou femme à être née en Occident, par Andrew Cohen. Source What is Enlightenment ? Traduction Christian Ousset.

Andrew Cohen : En général, les femmes ne parlent pas de l'éveil et du chemin spirituel avec autant de confiance et d'autorité que vous le faites. Dans notre dernier numéro, sur la maîtrise de soi, nous parlions avec Beverly Slade, une psychologue du développement, comment, dans notre culture, les femmes fuient souvent la démonstration publique de leur compétence et de leur autorité. Elle disait :

"Elles pensent que les gens sont effrayés par leur compétence et peuvent vouloir les éviter. Etant donnée la place des femmes dans notre culture au sens large, elles doivent sans doute régulièrement faire face à des gens qui essaient de leur nuire, car les gens ont peur des femmes compétentes".

Quelle a été votre expérience en ce domaine ? Pensez vous que les gens se sentent menacés parce que vous avez été reconnue comme un grand maître et que vous parlez avec une autorité et une confiance en vous inhabituelle ?

Jetsunma Ahkön Lhamo: Mon expérience de la question que pose le fait d'être une femme a été assez intéressante. Quand j'ai été reconnue, au moment de conduire la cérémonie d'intronisation, mon maître Pénor Rimpoche a dit :

"beaucoup d'occidentaux se demandaient 'où sont les femmes dans le bouddhisme tibétain ?' Maintenant j'ai répondu à leur question."

A ce moment il a dit quelque chose de très intéressant et qui m'a aidé à comprendre pourquoi nous ne voyons généralement pas de femmes reconnues comme chefs de monastères. Au Tibet, a-t-il dit, normalement les Dakinis (être éveillés de genre féminin restaient souvent en retraite ou elles avaient un petit groupe sélectionné d'élèves et avaient tendance à s'isoler avec eux, alors que les hommes restaient pour conduire les monastères. Aussi les lignées de femmes n'étaient pas aussi suivies que celles des hommes. Et beaucoup de ces femmes ne savaient ni lire ni écrire, elles avaient une tradition orale. Elles étaient illettrées, mais étaient considérées comme de très hauts maîtres tantriques.

Lorsque j'ai été reconnue et intronisée, les moines traditionnels ont eu une sorte de réticence, presque d'inconfort en ma présence. Quand je suis allée au monastère en Inde, mon maître organisa une cérémonie d'offrandes surprenante, merveilleuse. Il me présenta à tous les moines en disant :

"Voici la cofondatrice de notre lignée. Elle est revenue."

Alors tous les moines se sont levés pour m'offrir des écharpes de prière. Et c'était intéressant : certains moines ont accordé leur confiance de façon extraordinaire car leur Dakini était là, et c'était tout. D'autres moines se sont sentis un peu embarrassés, peut habitués à être avec des femmes, peu sûr de savoir comment se comporter. Beaucoup bafouillaient, et marchaient presque à reculons et vous ne saviez pas s'ils avançaient ou reculaient. Et lorsque j'ai posé la question à d'autres maîtres sur ce sujet, je me suis aperçue qu'il était très rare pour une femme d'être ainsi mise en avant.

Mais quant à la façon de réagir des américains et d'autres occidentaux - en fait, Pénor Rimpoché m'a dit une fois :

"Comme je vous ai reconnue et que j'ai le droit et la responsabilité de le faire, vous n'aurez jamais aucun problème avec un enseignant ou un pratiquant tibétain qui sait qui je suis. Mais, a-t-il dit, en fait, votre propre famille, les occidentaux, vont sans doute vous crucifier."
(…)

AC: C'est parce que vous êtes une femme ?

JAL: Je le crois. Au début, quand j'ai été reconnue, j'étais une femme très occidentale, comme je le suis encore. Je me vernissais les ongles. Je me maquillais - ce que je ne fais plus - j'avais toutes ces caractéristiques inhabituelles que l'on n'associe pas avec l'image d'un maître. Alors il y eut un tas de critiques et d'interrogations pour savoir si j'étais spirituelle ou mondaine. Et au début, j'essayais de faire plaisir à tout le monde. J'essayais de savoir ce que l'on attendait de moi. J'étais naïve d'une certaine façon, me demandant ce que les gens attendaient d'un enseignant spirituel. Et je me suis rendue compte que les gens avaient des problèmes avec les femmes qui sont des femmes, qui sont très féminines dans leur façon d'être. Ils avaient aussi des problèmes avec le fait que je n'étais pas une nonne, que j'étais mariée.

AC: Mais les lamas Nyingma (la plus ancienne école du bouddhisme tibétain) ont souvent été mariés. Ce n'est pas contre leurs règles.

JAL: Les lamas Nyingma hommes ! Pour une raison mystérieuse il est plus facile d'imaginer un lama marié homme, plutôt qu'un lama marié femme.
(…)

AC: Il semble, d'après ce que j'ai lu, que depuis le début de votre carrière d'enseignante, vous n'avez jamais prétendue être différente de la personne que vous êtes. Vous avez dit "Je suis qui je suis", et n'avez jamais eu de remords à ce sujet. Et quand Pénor Rimpoche vous a reconnue, cela faisait partie de l'accord : tout était clair depuis le début.

JAL: Oui, exactement. C'était clair dés le début et c'était tout à fait inhabituel. Durant la cérémonie d'intronisation, Pénor Rimpoché a même autorisé des chaînes de télé à y assister et à la filmer. Il a dit :

"Cela n'est jamais arrivé avant. Et je l'ai fait car vous êtes née occidentale, et née femme. A l'évidence, c'est là qu'est votre mission."

Au début, j'ai demandé à mes maîtres ce qu'ils pensaient que je devais faire - de quelle façon je devais changer, ce qui devait arriver. Et ils m'ont suggéré de porter des vêtements liés au dharma comme les Chubas (robes tibétaines), et des choses comme ça, ce que je fais d'habitude lorsque j'enseigne. Mais je me suis aperçue qu'il n'y a rien à gagner à ne pas être naturelle. Il n'y a rien à gagner à vous déguiser et à devenir quelque chose d'autre, car alors vous ne faites que laisser des pensées discursives et des conceptualisations guider votre vie. J'ai fini par comprendre que ce n'est pas mon travail. Mon travail n'est pas d'être un maître tibétain traditionnel. Si c'était mon travail, je serais apparue comme une tibétaine traditionnelle. Je sens que mon travail c'est d'être un pont entre les occidentaux et les orientaux. Je suis très bonne pour traduire des idées abstraites, et je sens que la raison pour laquelle je suis apparue de cette façon c'est que les autres occidentaux, hommes ou femme, qui ne veulent pas changer leur culture ou leurs références culturelles ont besoin de savoir que c'est possible pour aux aussi.
Et personnellement je n'ai pas d'attraction envers la culture tibétaine. Les autres enseignants occidentaux en sont fous. Ils s'habillent tous avec des trucs du dharma, et ils adoptent les manières et les discours qui vont avec. Mais pas moi. Et je ne le regrette pas. Je pense que c'est bien pour les orientaux.

AC: Et qu'en pense Pénor Rimpoche ? Respecte-t-il votre indépendance et votre intérêt à apporter le Bouddha dharma en occident d'une façon aussi libre que possible de mélanges culturels ?

JAL: Et bien, au début il a un peu suggéré que je devienne plus traditionnelle. Il disait :

"Il y a peu d'enseignants du Dharma qui se vernissent les ongles en rouge, vous devriez peut-être essayer le rose, ou quelque chose comme ça."

Il a essayé de modifier un peu. Au bout d'un moment je lui ai dit : "Bon, Rimpoche, vous savez, je suis une Italo Américaine. C'est ainsi que mon peuple s'habille. Je me sentirais stupide de ne pas être ainsi. C'est ma façon d'être." Et il l'a parfaitement compris.

AC: Pour moi, cela fait naître une question intéressante (…): Quelle relation y a-t-il entre la vacuité et de jolis ongles ? Est-ce que le chemin vers l'éveil, qui est la liberté de toute notion de soi, exige finalement que nous abandonnions inconditionnellement tout attachement au genre et à l'attention à notre apparence, ou bien laisse-t-il un espace pour une manifestation de la masculinité ou de la féminité qui exprime la beauté et la dignité ?

JAL: J'aime votre emploi du mot espace. J'aime à penser que le chemin vers l'éveil est spacieux plutôt que limité par une série d'absolus "c'est ainsi que" et "c'est comme ça que". Fondamentalement, je sens que quand les bodhisattvas (ceux qui se vouent à atteindre l'éveil pour le bien des tous les êtres) arrivent au monde pour faire un travail, ils le font de la meilleure façon possible. Je pense qu'ils apparaissent d'une manière qui ne nous est pas étrangère, d'une manière qui nous parle. Si le Boddhisattva vient enseigner en occident, alors il est approprié qu'il apparaisse comme un occidental. Si le Boddhisattva vient enseigner aux orientaux, alors il est approprié qu'il apparaisse comme un oriental. Je ne pourrai jamais dire qu'il y ait un lien direct entre le rouge à lèvres et la vacuité, mais je ne pourrai jamais dire qu'il n'y a pas de relation entre le rouge à lèvres et la vacuité

AC: C'est une question qui m'intrigue car si quelqu'un avait réellement un esprit éveillé ou une vue libérée, il devrait être, au moins en théorie ou idéalement, libre de tout attachement à une notion de soi. Alors la question c'est : à quoi cela ressemble-t-il ? A l'évidence il y a des idées très rigides sur ce sujet qui nous viennent de l'orient.

JAL: Je peux dire qu'une personne qui s'habille comme un renonçant, qui ne porte pas de maquillage et porte les robes, peut parfois, en fait, accroître la force de son ego, car elle se sent si vertueuse, et elle en est si convaincue ! Et la même chose peut arriver à une personne qui s'habille à la dernière mode. Alors je considère toute cette affaire d'apparence avec pas mal de distance. Je n'ai pas envie de m'en occuper dans un sens ou un autre. Pour moi, ce serait inconfortable de devoir radicalement changer la façon dont je m'habille. Les femmes avec lesquelles j'ai grandi portaient des créoles. Elles se mettaient toutes du rouge à lèvre. C'était leur naturel. Pour moi, ne pas le faire me demande un effort et me parait ressortir de la volonté de coller à un code rigide. C'est comme porter une sorte de déguisement sophistiqué. Pour moi il est plus facile, meilleur, plus naturel de m'habiller de la façon qui est la mienne, et d'être simplement telle que je suis.
(…)

Source: www.vipassana.fr


_________________
avatar
Invité
Invité

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Invité le Dim 12 Juin 2011, 04:07

voilà un temoignage interessant et non conventionel. merci pour ce partage.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7445
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Pema Gyaltshen le Dim 12 Juin 2011, 09:10



_________________

avatar
Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 58
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Sourire le Dim 12 Juin 2011, 14:00

Réflexions à voix haute............


En ce qui concerne les ongles rouges, c’est comme les poils sur les jambes….la beauté véritable n’est pas une question d’emballage, car nous sommes d’accord, elle se situe au-delà des apparences. Mais parfois, l’emballage permet de mieux vendre le produit……

Être maquillée pour une femme occidentale est un code culturel.
Ne pas être maquillée pour une nonne tibétaine est aussi un code culturel.
Les moines se rasent.....
Tous les matins , je me lave le visage, je m'habille....comme chaque être humain sur cette Terre


And so what ?


Doit-on séparer Bouddhisme et Bouddhisme tibétain ?
Doit-on réduire le Bouddhisme tibétain à sa forme culturelle ?
Le Bouddhisme tibétain serait-il contraint à adopter une nouvelle stratégie marketing pour mieux s'exporter ?

La vacuité n'a pas de genre, pas d'ongles, pas de doigts...........




sunny
avatar
Invité
Invité

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Invité le Dim 12 Juin 2011, 14:04

je suis une femme occidental et je ne me maquille pas. J'ai la chance de ne pas avoir de pilosité mais si j'avais les jambes couvertes de poils (beurk) je m'epilerait çà c'est sur Pour moi l'apparence importe peu, se sont les actes qui comptent.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7445
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Pema Gyaltshen le Dim 12 Juin 2011, 14:29

L'habit ne fait pas le moine, dit l'adage ancestral !

Ceci dit : l'apparence de beauté et d'harmonie est aussi une forme d'offrande. farao


_________________

avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par petit_caillou le Dim 12 Juin 2011, 16:35

lol on sent un peu la nervosité d'Ahkön Lhamo sur la video. C'est vrai que c'est un évènement exceptionnel


_________________
avatar
Invité
Invité

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Invité le Dim 12 Juin 2011, 18:25

Il y a de quoi.
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par petit_caillou le Dim 12 Juin 2011, 18:31

je lui souhaite un avenir splendide


_________________
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7445
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Pema Gyaltshen le Dim 12 Juin 2011, 19:11

Son Maitre le vénérable Penor Rinpoché est malheureusement parti en transition en 2009, Il était le Head Lama de l'école, Nyigma.



_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011, 08:02

C'est quoi parti en transition?
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7445
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Pema Gyaltshen le Lun 13 Juin 2011, 09:20

Il a quitté son corps humain...


_________________

avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par petit_caillou le Lun 13 Juin 2011, 11:33

oh....


_________________
avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 57
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par hananou le Lun 13 Juin 2011, 11:55

Ce n'est qu'un corps petit caillou
un simple véhicule .


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par petit_caillou le Lun 13 Juin 2011, 12:05

mhm je sais bien Wink


_________________
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7445
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Pema Gyaltshen le Lun 13 Juin 2011, 12:08

Mais oui, son ESPRIT est toujours là !


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011, 13:16

Ha ok. Désolée , je n'avais pas saisi. Je lui souhaite une bonne renaissance.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7445
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Pema Gyaltshen le Lun 13 Juin 2011, 15:26

...à son niveau, il n'y a pas de soucis à se faire !
Il est entré en Parinirvana le 27 mars 2009


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011, 15:30

Alors il ne se réincarnera plus?

Contenu sponsorisé

Re: Quel rapport entre la vacuité et de jolis ongles ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 25 Avr 2018, 01:01