Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:43 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Aujourd'hui à 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Hier à 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Hier à 20:43 par indian

» Seven Wonders of the Buddhist World
Hier à 13:34 par Disciple laïc

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Hier à 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Hier à 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Hier à 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Hier à 11:49 par Mila

» Quand chante Milarépa
Hier à 11:42 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Sam 22 Sep 2018, 19:24 par Mila

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Sam 22 Sep 2018, 13:05 par Mila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Ven 21 Sep 2018, 17:29 par indian

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Ven 21 Sep 2018, 13:17 par indian

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Ven 21 Sep 2018, 12:18 par Disciple laïc

» On ne peut plus être Tartuffe quant à l'avenir du monde
Jeu 20 Sep 2018, 19:17 par indian

» L'an 2000 vu dans les années 1960
Jeu 20 Sep 2018, 18:39 par Mila

» Visite d'un temple tibétain en Auvergne avec lama Namgyal
Jeu 20 Sep 2018, 17:57 par Disciple laïc

» AN 5.29 Caṅkama Sutta — Méditation marchée —
Jeu 20 Sep 2018, 17:47 par Disciple laïc

» AN 4.202 Assaddha Sutta — Sans conviction —
Jeu 20 Sep 2018, 17:30 par Disciple laïc

» Le Bouddhisme et le Salut
Jeu 20 Sep 2018, 15:20 par Disciple laïc

» L’art tibétain : mille ans de peintures murales du Tibet
Jeu 20 Sep 2018, 12:04 par Disciple laïc

» Accompagner les enfants et les ados dans la méditation
Mer 19 Sep 2018, 22:04 par Karma Trindal

» Site sur le bouddhisme
Mer 19 Sep 2018, 13:08 par indian

» Le trésor du coeur des êtres éveillés
Mer 19 Sep 2018, 08:29 par Mila

» décès de Namkhai Norbu
Dim 16 Sep 2018, 22:17 par Disciple laïc

» Quelques questions sur le Véhicule de Diamant
Dim 16 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» IA et éthique
Dim 16 Sep 2018, 07:06 par Disciple laïc

» Do Tulku Rinpoché à Bruxelles
Ven 14 Sep 2018, 19:09 par Akana

» Prise de refuge
Jeu 13 Sep 2018, 12:59 par Vyathita

» La vacuité selon le Véhicule de Diamant ?
Mar 11 Sep 2018, 20:44 par Disciple laïc

» En quête de ma Source, Jésus et l'Inde
Mar 11 Sep 2018, 18:52 par Disciple laïc

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , du 6 au 13 décembre 2018
Lun 10 Sep 2018, 14:11 par Mila

» Les 3 voies du Bouddha
Sam 08 Sep 2018, 11:56 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Sam 08 Sep 2018, 07:45 par Disciple laïc

» Le mouvement est la vie
Ven 07 Sep 2018, 22:06 par Disciple laïc

» Comment ajouter un événement dans le calendrier ?
Ven 07 Sep 2018, 17:14 par Karma Trindal

» Moment propice - par Maître Eihei Dôgen
Ven 07 Sep 2018, 10:52 par Disciple laïc

» Un reportage dans le Japon de l'année 1958, cérémonies bouddhistes
Jeu 06 Sep 2018, 18:05 par Disciple laïc

» Centre shingon - komyo In
Jeu 06 Sep 2018, 17:58 par komyo*

» HAIR
Jeu 06 Sep 2018, 15:03 par Mila

» Le bouddhisme est-il une religion ?
Jeu 06 Sep 2018, 14:34 par indian

» (Re)nouveau et présentation :)
Mar 04 Sep 2018, 20:41 par Karma Trindal

» Bonjour de présentation à tous !
Mar 04 Sep 2018, 20:39 par Karma Trindal

» Présentation Zui Ho/Livres Bouddhistes
Mar 04 Sep 2018, 20:38 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Mar 04 Sep 2018, 20:35 par Karma Trindal

» Présentation
Mar 04 Sep 2018, 20:34 par Karma Trindal

» Salut à Tous
Mar 04 Sep 2018, 20:31 par Karma Trindal

» Présentation des messages, à lire svp.
Mar 04 Sep 2018, 20:27 par Karma Trindal

» Entretiens avec Houang-po - maître Chan (?-850)
Lun 03 Sep 2018, 18:38 par Disciple laïc

» Anecdotes sur Mazu (maître ch'an 709-788)
Lun 03 Sep 2018, 18:06 par Disciple laïc

» Un grand père soldat dans les années 20 à 40.
Lun 03 Sep 2018, 09:58 par Ortho

» Le double accomplissement du bien d’autrui et de notre propre bien
Dim 02 Sep 2018, 10:27 par Mila

» Kagyu Meunlam, 4 jours de souhaits bouddhistes au Bois de Vincennes
Dim 02 Sep 2018, 10:20 par Mila

» Rappel : lois de conservation de la matière/énergie
Dim 02 Sep 2018, 04:10 par indian

» Se libérer des quatre attachements
Sam 01 Sep 2018, 23:54 par Mila

» Rencontre avec Yongey Mingyour Rimpoché – 1ère partie
Jeu 30 Aoû 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Le Bouddha dans son contexte indien
Jeu 30 Aoû 2018, 20:03 par Disciple laïc

» Un "truc" pour être vigilant vis à vis de la médisance
Jeu 30 Aoû 2018, 15:33 par indian

» Quelques enseignements sur le thème de la colère
Jeu 30 Aoû 2018, 09:22 par Disciple laïc

» Méditation assise problème de dos
Mer 29 Aoû 2018, 16:30 par Ortho

» Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)
Mar 28 Aoû 2018, 14:27 par Mila

» Question sur la vie
Lun 27 Aoû 2018, 16:29 par indian

» Méditation avec Lama Lodoe Rinpoche
Lun 27 Aoû 2018, 11:57 par Puntsok Norling

» Les Incroyables comestibles
Dim 26 Aoû 2018, 18:39 par vaygas

» Bouddhisme Mahayana et Theravada
Dim 26 Aoû 2018, 15:41 par Disciple laïc

» l'étude et la résolution de la question de la souffrance humaine et rien d'autre.
Ven 24 Aoû 2018, 21:48 par Disciple laïc

» Contes et histoires pour enfant de 4 ans
Jeu 23 Aoû 2018, 12:00 par Mila

» Les livres sur la Médecine Tibétaine
Jeu 23 Aoû 2018, 11:51 par Mila

» Instructions fondamentales : Introduction au bouddhisme Vajrayana
Mer 22 Aoû 2018, 12:36 par Karma Détchen Dordje

» Je m'appelle Mila
Lun 20 Aoû 2018, 22:23 par Mila

» Lama à 19 ans , et après
Ven 17 Aoû 2018, 08:30 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 37 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 37 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97241 messages dans 11190 sujets

Nous avons 4238 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Locana

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7485)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2412)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

La crise financière.

Partagez
avatar
Invité
Invité

La crise financière.

Message par Invité le Mar 09 Aoû 2011, 05:51

BILLET D’HUMEUR ET D’HUMOUR




CRISE FINANCIÈRE : C’EST MON CHIEN QUI A RAISON
De l’art d’être "Zen"...



Vingt heures :
l’heure des infos télévisées.

A la fois abasourdi et fasciné, je suis instantanément plongé dans le feuilleton de la crise financière.

Consterné, je redécouvre un monde que j’ai bien connu pendant près de 40 ans pour l’avoir cotoyé de près. Une fois de plus, les dérives des marchés dérivés et les “défaisances” des créances pourries me sautent aux yeux. Mais cette fois-ci, je n’ai encore jamais rien vu de pareil. La spéculation sauvage et sans états d’âmes n’a jamais frappé aussi fort.

Dans un état proche du découragement, je comprends que le temps du “my word is my bond” (ma parole est sacrée) qui était naguère le maître-mot du monde de la “vraie” finance dans la City de Londres et sur les marchés, du temps où les “traders” authentiques passaient oralement leurs ordres et respectaient leurs engagements, est désormais révolu.

Le désastre est total. Désabusé, je n’ai même pas remarqué qu’insouciantes, mes trois petites chiennes jouent devant moi sur le tapis. La plus jeune d’entre elles court derrière sa mère pour lui mordre la queue.

Saisi d’une inspiration soudaine, je l’interroge :
“Qu’en penses-tu, Noisette ?”.
L’animal se retourne, soulève une patte en me regardant, remue sa queue,
puis reprend son jeu.

Je comprend alors qu’elle a bien raison
et qu’elle a apporté la réponse appropriée à la crise.




Pierre Suchet
avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1701
Age : 58
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Re: La crise financière.

Message par hananou le Mar 09 Aoû 2011, 08:07

et une couche de plus de poudre de perlimpinpin dans ce monde merveilleux samsara.



_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
avatar
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: La crise financière.

Message par petit_caillou le Mar 09 Aoû 2011, 09:20

ben pour mon patron c'est tous les jours la crise au moment de payer les factures, au moment des paiement des salaires, au moment de demander des subventions,


_________________
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7485
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: La crise financière.

Message par Pema Gyaltshen le Mar 09 Aoû 2011, 10:45

C'est l'occasion d'avoir une réflexion plus profonde sur le sujet.
Certes nous sommes dans le Samsâra et nous savons que nous sommes dans l'age sombre du Kali yuga.
En pleine dégénérescence de la spiritualité.
Le monde moderne est basé exclusivement sur la matière, et la quantité.
Un homme a de la valeur suivant son statut social c'est-à dire la quantité de richesse qu'il possède.
La bourse est une invention assez récente, 12°- 13° siècles ...c'est même en Belgique que fut construit le premier bâtiment appelé Bourse, à Anvers en 1300 et des poussières...et le premier krach boursier eu lieu en Hollande en 1636 à cause du prix des tulipes...
( on a appelé ça la Tulipomanie )
Bref, le système et le "pouvoir d'achat" font partie de notre cher monde illusoire et que nous appelons "vie ordinaire".
A l'origine, les monnaies avaient encore un rôle symbolique et spirituel. ( Chez les Celtes et d'autres peuples de l'Antiquité )
L'argent étant devenu une affaire uniquement quantitative n'a donc plus de qualité.
De nos jours tout est même devenu virtuel et la monnaie peut disparaitre elle aura bientôt perdu sa raison d'être.
Il va bien falloir encore des crises et des souffrances pour que l'homme reprenne conscience que l'essentiel est spirituel et non matériel.



_________________

avatar
Invité
Invité

Re: La crise financière.

Message par Invité le Mar 09 Aoû 2011, 10:54

je ne savais pas tout çà, c'est très interessant.

Yin and Yang
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 146
Age : 43
Contrée : Belgique
Arts & métiers : Sidéurgie
Disposition de l'Esprit : En plein bonheur! ^^
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/07/2011

Re: La crise financière.

Message par Yin and Yang le Mar 09 Aoû 2011, 12:52

Exellent "Karma yéshé", "Noisette" à tout compris et je suis en accord total avec sa lessons zen!


Bonnassiolle Laurent
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 40
Contrée : France
Arts & métiers : Gardien de la Paix
Disposition de l'Esprit : y médite
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/02/2010

Re: La crise financière.

Message par Bonnassiolle Laurent le Jeu 11 Aoû 2011, 22:32

Si nous allons plus loin, et que nous naviguons dans une conscience collective, nous sommes en pleine création de cette crise sans doute des plus utile pour un avenir meilleur.

L'argent devient une source d'ennui si nous le considérons comme tel. Et si nous décidons de n'avoir aucun jugement sur ce dernier, qu'il ne soit ni bon, ni mauvais. Si nous cessons de nous y attacher, quelles en seront les conséquences?... Nous pouvons évoluer dans ce monde, continuer à créer dans le bonheur et l'amour le plus pur,et ... nous verrons que le monde qui nous entoure est chaque jour d'une grande abondance!

Yin and Yang
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 146
Age : 43
Contrée : Belgique
Arts & métiers : Sidéurgie
Disposition de l'Esprit : En plein bonheur! ^^
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/07/2011

Re: La crise financière.

Message par Yin and Yang le Ven 12 Aoû 2011, 15:40

"Alors que nous sommes sous l'eau nos main se tendent pour boire."

Nous avons tout se que nous désirons, et nous en voulons plus. Seul celui qui se contente de se qu'il possède peu trouver le bonheur. Celui qui cherche à avoir toujours plus ne trouvera que tristesse et toujours une insatisfaction.

Crise ou pas, spéculateur ou non, richesse ou pauvreter tout deviens illusions la seul réalité est celle que nous possèdons et nous devons en être heureux.

Quand on a pris conscience de cette réaliter:
Devons nous encore juger?
Devenons nous encore des esclaves ou des marionnettes de notre sois disant société et de la vie?
Devons nous nous sentir content pour les spéculateur ou triste pour les pauvres?
Devons nous nous réjouir ou en avoir peur?

Si vous ne trouvez pas c'est réponse au fond de vous même vous ne pourrez pas trouver le véritable bonheur!



lotuszen
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 953
Age : 45
Contrée : bouddhisme zen
Arts & métiers : animatrice
Disposition de l'Esprit : les pieds sur terre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Re: La crise financière.

Message par lotuszen le Ven 12 Aoû 2011, 17:58

merci Pema et à tous pour vos réflexions qui nous permettent d'y voir plu clair

Ode
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 46
Contrée : France
Arts & métiers : Attaché
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/08/2011

Re: La crise financière.

Message par Ode le Lun 12 Sep 2011, 13:16

Bonjour,

je suis nouvelle sur le forum et novice en ce qui concerne le bouddhisme. néanmoins, je cherche à comprendre la crise à un niveau plus spirituel. J'ai lu avec attention le message de Pema Gyaltshen
qui parle de l'âge sombre du Kali Yuga. Qu'est ce donc ? quelles incidences cela a ?
Merci d'éclairer ma lanterne (1 peu de lumière par ces temps sombres ne peut pas faire de mal...)
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7485
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: La crise financière.

Message par Pema Gyaltshen le Lun 12 Sep 2011, 14:26

Bonjour Ode

Je devrais peut-être développer le thème des cycles du temps dans un post à part de celui-ci.
Mais pour faire bref, selon la Tradition le temps est divisé en éons successifs ( les kalpas ), le temps est cyclique, comme tout.

Les kalpas sont divisés en Yuga, qui sont des ères très longues, et il est dit que nous sommes dans la dernière qui s'appelle le Kali-Yuga ou âge sombre.
Cet âge se caractérise par une grande décadence de la spiritualité.
L'aspect de la crise financière est dans cet âge matérialiste, bien évidemment, un aspect naturel. Comme je l'ai écris plus haut, parce que la société est basée sur des valeurs matérielles et sur l’égoïsme, cela ne peut que conduire à une crise.



_________________

avatar
dee-dog
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 44
Contrée : france
Arts & métiers : manutentionnaire au chômage
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 21/08/2011

Re: La crise financière.

Message par dee-dog le Lun 12 Sep 2011, 16:59

Bonjour à tous,

la crise a ceci de perversive que le pire est in-éluctable.Elle laisse les acteurs eux-mêmes hors-jeu,sans rôle à jouer.

Le commerce,parce que nous vivons dans le samsara a répondu a nos besoins terrestres,a permis des échanges de biens mais aussi d'idées.La propagation du Bouddhisme ne s'est-elle pas faîte par le biais de la Route de la Soie et de la Route des Epices?

La spéculation ,elle, donne une valeur virtuelle à un bien sans se soucier de l'apport culturel,éducatif ou éthique qu'il véhicule.L'objet en lui-même pour lui-même ne satisfaisant que lui-même.Qui n'a pas ressenti un contentement lors de l'achat d'un quelconque produit,pour ne pas dire d'un produit quelconque.Un contentement suivi de peu par l'insatisfaction?

Il a été prouvé depuis peu,grâce à l'imagerie médicale que lorsque nous regardons une pub à la télé,la partie du cerveau liée à la reflexion "s'éteint" pour laisser la place à celle liée aux émotions.J'imagine qu'il en est de même lors de l'acquisition d'un produit ou d'un service.

L'émotion nourrit l'attachement qui alimente l'illusion,chacun se repaîssant les uns les autres augmentant notre appétit.

Toutefois,pour finir par une note optimiste,c'est dans les pires catastrophes que les hommes et les femmes ont fait le plus preuve de vertu.

TCHAO.

PS:désolé pour la mise en page.Je ne parviens pas à accéder aux polices,aux émoticônes et encore moins à joindre des fichiers.PLEASE,I NEED SOMEBODY.

Ode
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 46
Contrée : France
Arts & métiers : Attaché
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/08/2011

Re: La crise financière.

Message par Ode le Lun 12 Sep 2011, 19:39

bonjour Dee Dog :\\'otasi:

pour ton petit problème d'avatar, il faut cliquer sur "profil", et lorsque ton profil s'affichera, cliquer sur "avatar". Tu pourras choisir une image ou en importer une de ton ordi.
Pour glisser un symbole dans ton message , il faut cliquer sur l'icone répondre et non attaquer directement le texte dans le champs réponse rapide. On peut y choisir ses smileys et les prévisualiser. La preuve

Pour en revenir au débat du jour, plus je réflechit à la crise, plus j'en perçoit son coté inéluctable, sans arriver à voir une issue. Il semble que la prédisposition à la jouissance des biens de consommation soit inscrite dans nos gènes: un petit coup de blues ? une virée shopping et c'est fini ! Personnellement, cela fait des années que je fais un travail sur moi à ce niveau là, mais j'observe que de temps à autre, je fais une rechute, au moment où préciséement on est plus fragile.
J'ai l'impression qu'il est plus facile de réagir comme ça plutôt que de regarder la réalité en face quand le contexte est difficile, alors que le bouddhisme nous encourage à voir la situation en pleine conscience....d'où la question de fond qui me taraude: qu'est ce que regarder la crise en pleine conscience ? comment s'y prend t'on ? est ce que cela n'a pas pour conséquence d'être encore plus flippé après un examen lucide des choses ? .... merci à ceux qui ont un peu plus avancé sur la question de me faire part de leur expérience. Tout est question de chemin et pour l'instant, le mien ressemble plus à un placard qu'autre chose.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7485
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: La crise financière.

Message par Pema Gyaltshen le Mar 13 Sep 2011, 06:01

La Loi du Karma est aussi inéluctable.
C'est pourquoi la crise n'est que le résultat de ce que nous avons semé.
Pour ce qui est de notre prédisposition à la "jouissance des biens"
c'est toujours le même principe de l'ego qui cherche sa compensation.
A peine avons-nous fait un effort, il faut une compensation !
Une gâterie, des vacances, du shopping...n'importe !


_________________

avatar
dee-dog
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 44
Contrée : france
Arts & métiers : manutentionnaire au chômage
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 21/08/2011

Re: La crise financière.

Message par dee-dog le Mar 13 Sep 2011, 10:19

@Ode a écrit:bonjour Dee Dog :\\'otasi:

pour ton petit problème d'avatar, il faut cliquer sur "profil", et lorsque ton profil s'affichera, cliquer sur "avatar". Tu pourras choisir une image ou en importer une de ton ordi.
Pour glisser un symbole dans ton message , il faut cliquer sur l'icone répondre et non attaquer directement le texte dans le champs réponse rapide. On peut y choisir ses smileys et les prévisualiser. La preuve

Pour en revenir au débat du jour, plus je réflechit à la crise, plus j'en perçoit son coté inéluctable, sans arriver à voir une issue. Il semble que la prédisposition à la jouissance des biens de consommation soit inscrite dans nos gènes: un petit coup de blues ? une virée shopping et c'est fini ! Personnellement, cela fait des années que je fais un travail sur moi à ce niveau là, mais j'observe que de temps à autre, je fais une rechute, au moment où préciséement on est plus fragile.
J'ai l'impression qu'il est plus facile de réagir comme ça plutôt que de regarder la réalité en face quand le contexte est difficile, alors que le bouddhisme nous encourage à voir la situation en pleine conscience....d'où la question de fond qui me taraude: qu'est ce que regarder la crise en pleine conscience ? comment s'y prend t'on ? est ce que cela n'a pas pour conséquence d'être encore plus flippé après un examen lucide des choses ? .... merci à ceux qui ont un peu plus avancé sur la question de me faire part de leur expérience. Tout est question de chemin et pour l'instant, le mien ressemble plus à un placard qu'autre chose.

Bonjour Ode,

J'ai résolu mon problème de mise en page.Pour mon avatar,je me laisse quelques temps,histoire d'en trouver un qui me correspond.En tout cas,merci de tes conseils.

Je crois que le shopping est un doux vice comparé à d'autre comme l'alcoolisme et la toxicomanie même si pour certaines personnes,c'est aussi une addiction .

Si après un examen lucide on est flippé,c'est qu'on se laisse submerger par des émotions irrationnelles.En période de crise,on est capable d'initiative et de créativité.Par exemple,dans des villes ou des villages à l'étranger comme en France,certaines communes ont créé une monnaie parrallèle valable dans tous les commerces.Cela a commencé,je crois, au Chili lors de la dévaluation de leur monnaie.

On peut imaginer que la création d'associations style "Le réseau du Savoir" se multipliera.Il pour but d'échanger.Par exemple,un bricoleur apprend comment se construire un meuble et en retour l'autre lui apprend comment cuisiner un plat.A l'image des "Bourses aux livres",on peut organiser des "Bourses aux biens et aux services",je t'échange cette poêle contre ce vêtements.En un mot revenir au troc,au système D.Il permet de réinscrire la collectivité au coeur de tout,de rencontrer des gens,des voisins à qui on adressait qu'un bonjour poli,à briser l'isolement et la solitude de certains et à briser les préjugés tenaces sur telle ou telle communauté.

On peut aussi se côtiser pour louer une parcelle de jardins communaux et y faire pousser des fruits et des légumes.

Le pire remède contre la crise serait de se résigner et de se replier sur soi.Elle -la crise- peut nous ouvrir de nouvelles portes et nous apporter plus de richesses spirituelles,créé des chaînes de solidarité solides et revoir notre rapport à la consommation à la baisse,se recentrer sur soi pour mieux communiquer et éviter les produits nuisibles-envisager d'arrêter de fumer et de boire ou réduire sa consommation-.

Je sais que j'ai une vision optimiste de la situation et je peux paraître candide.Comme John Lennon chantait: "I know I'm a dreamer but I'm not the only one."

Tchao!

"AVEC NOS PENSEES,NOUS CREONS LE MONDE."BOUDDHA
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7485
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: La crise financière.

Message par Pema Gyaltshen le Mar 13 Sep 2011, 11:46

Toutes les initiatives sont bonnes du moment qu'elles ne nuisent à personne.
Ceux qui souffrirons le plus de cette crise comme d'une autre sont ceux qui ont trop d'attachements.
Naturellement, je n'ai pas dis que l'on ne pouvait plus partir en vacances ni s'acheter une babiole...( ou une fringue pour les filles )
Mais il est intéressant de toujours analyser son comportement lorsque l'on est sur la voie du Bouddhisme, et donc prendre conscience de ses attachements, et du jeu de l'ego qui cherche toujours la compensation.
Juste en avoir pleine conscience...


_________________


Contenu sponsorisé

Re: La crise financière.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 25 Sep 2018, 17:23