Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion. Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !



Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Rencontre en cercle inter-tradition
Aujourd'hui à 10:12 par Pema Gyaltshen

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 07:27 par Karma Döndrup Tsetso

» Citation d'Einstein sur le bouddhisme
Hier à 23:14 par Disciple laïc

» Sur la souffrance , un débat
Hier à 21:21 par Karma Yéshé

» Digestion difficile
Hier à 21:15 par Karma Yéshé

» Présentation Neisha
Hier à 21:08 par Karma Yéshé

» La Corée du Sud : le pays aux multiples miracles : les Temples Bouddhistes
Hier à 17:13 par Disciple laïc

» Eloge du bon sens dans la quête du sens
Hier à 11:35 par manila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Sam 18 Nov 2017, 19:05 par manila

» Dhammapada
Sam 18 Nov 2017, 18:41 par vaygas

» Bouddhisme et management responsable
Sam 18 Nov 2017, 14:07 par manila

» L'esprit d'eveil
Sam 18 Nov 2017, 13:44 par manila

» Table d'étude
Sam 18 Nov 2017, 13:31 par Tsultrim Yeunten

» Marcher de noel hilamayen
Sam 18 Nov 2017, 13:08 par manila

» Dans la circulation à Dakar
Ven 17 Nov 2017, 13:51 par tindzin

» Atteindre rigpa par la base
Ven 17 Nov 2017, 00:47 par tindzin

» What is nirvana ?
Jeu 16 Nov 2017, 10:50 par Disciple laïc

» Quatre nobles vérités
Jeu 16 Nov 2017, 10:29 par Franck Barron

» Créer une association
Jeu 16 Nov 2017, 09:35 par manila

» Tout sur le karma
Mer 15 Nov 2017, 00:09 par tindzin

» Bouddhisme engagé : La Chine, amie ou ennemie ? L'exemple de Leibniz et Confucius
Mar 14 Nov 2017, 23:23 par tindzin

» L'homme n'est pas notre ennemi
Mar 14 Nov 2017, 20:35 par Karma Yéshé

» Reliques du Bouddha
Mar 14 Nov 2017, 20:24 par Karma Yéshé

» Esprit du Bouthan
Mar 14 Nov 2017, 14:22 par Akana

» Présentation de "Renaissance"
Mar 14 Nov 2017, 13:02 par Puchi

» bonjour à tous!
Mar 14 Nov 2017, 12:59 par Puchi

» Les 16 attitudes ou l'éducation universelle 2/2
Mar 14 Nov 2017, 12:58 par Disciple laïc

» Recherche magasin de zafus sur Paris
Mar 14 Nov 2017, 12:15 par Disciple laïc

» Prière d'offrande de lampes
Mar 14 Nov 2017, 11:49 par manila

» Présentation Bern
Mar 14 Nov 2017, 11:05 par manila

» Présentation Tsultrim Yeunten
Mar 14 Nov 2017, 10:38 par manila

» Histoire Zen _ Le Maître du Silence
Mar 14 Nov 2017, 10:36 par manila

» Ecouter les enseignements.
Lun 13 Nov 2017, 14:45 par Karma Yéshé

» Sciences et Vie: Les étonnantes vertus de la méditation
Dim 12 Nov 2017, 21:46 par Invité

» Statuette de Bern
Dim 12 Nov 2017, 20:49 par Invité

» Aller à contre courant, se libérer des habitudes
Mer 08 Nov 2017, 10:30 par manila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mer 08 Nov 2017, 10:23 par manila

» Adzom Gyalsé Rinpotché à Bruxelles novembre 2017
Mer 08 Nov 2017, 09:46 par Pema Gyaltshen

» Entretien autour d'un film.
Mar 07 Nov 2017, 19:54 par Karma Yéshé

» Vivre en centre spirituel
Mar 07 Nov 2017, 12:40 par manila

» Japon : les chemins de pélérinage
Mar 07 Nov 2017, 12:38 par manila

» Homéo et aphtes.
Mar 07 Nov 2017, 09:28 par Karma Yéshé

» Le bouddhisme selon Matthieu Ricard
Lun 06 Nov 2017, 20:49 par Karma Yéshé

» Les 4 Nobles Vérités selon le maître Zen Thich Nath Hanh
Lun 06 Nov 2017, 20:03 par Karma Yéshé

» Pourquoi et comment méditer sur la vacuité ?
Lun 06 Nov 2017, 19:57 par Karma Yéshé

» Kyudo, tir à l’arc zen
Lun 06 Nov 2017, 17:57 par manila

» Une policière rencontre Thich Nhat Hanh
Lun 06 Nov 2017, 17:57 par Karma Yéshé

» Homéo et acné
Lun 06 Nov 2017, 16:34 par manila

» Pour les allergiques au lactose
Lun 06 Nov 2017, 07:09 par Karma Yéshé

» Les 5 poisons mentaux.
Dim 05 Nov 2017, 21:24 par Disciple laïc

» Les chants de réalisation des maîtres de la lignée shangpa
Dim 05 Nov 2017, 20:14 par manila

» Pâtes au ofu et paprika de A.Boncompain
Dim 05 Nov 2017, 19:59 par manila

» Le processus de la mort par ph Cornu
Dim 05 Nov 2017, 19:56 par manila

» Chakras et méridiens
Dim 05 Nov 2017, 17:12 par Karma Yéshé

» H E Ravintsara
Dim 05 Nov 2017, 17:08 par Karma Yéshé

» L'instant présent
Dim 05 Nov 2017, 16:10 par Karma Yéshé

» Citation du Bouddha
Dim 05 Nov 2017, 16:08 par Karma Yéshé

» Les 16 attitudes ou l'éducation universelle 1/2
Dim 05 Nov 2017, 15:23 par Karma Yéshé

» Un soir au musée : Angkor
Dim 05 Nov 2017, 15:04 par Karma Yéshé

» Regards zen sur l’alimentation
Dim 05 Nov 2017, 14:52 par manila

» Moine bouddhiste en Kalmoukie
Sam 04 Nov 2017, 12:23 par manila

» Les mantras peuvent guérier les maladies, etc.. ?
Ven 03 Nov 2017, 23:00 par Jorince

» Aide au Bouddhisme
Ven 03 Nov 2017, 21:14 par Invité

» Quelles sont les caractéristiques propres au bouddhisme tibétain
Ven 03 Nov 2017, 20:49 par Karma Yéshé

» L'enseignement du Bouddha avec Philippe Cornu
Ven 03 Nov 2017, 20:34 par Karma Yéshé

» Une vie, une oeuvre : Bouddha
Ven 03 Nov 2017, 20:18 par Karma Yéshé

» La sagesse de la vacuité
Ven 03 Nov 2017, 19:24 par Disciple laïc

» Les premiers habitants de l'Hymalaya
Ven 03 Nov 2017, 19:23 par Disciple laïc

» Pîqure de rappel ?
Jeu 02 Nov 2017, 12:47 par tindzin

» Sciences et Vie :Gottfried Wilhelm Leibniz "Génie d’hier et d’aujourd‘hui"
Mer 01 Nov 2017, 20:59 par Admin

» Yoga ? Une bonne solution?
Dim 29 Oct 2017, 01:11 par Ortho

» Le Naraka le lac des Enfers
Sam 28 Oct 2017, 11:12 par Ortho

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles octore 2017
Ven 27 Oct 2017, 17:40 par Pema Gyaltshen

» Précieuse existence humaine
Mer 25 Oct 2017, 11:05 par Ortho

» Témoignage: Mise en place du projet: Méditation à l'école!
Mer 25 Oct 2017, 00:00 par Karma Yéshé

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 50 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 49 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 93207 messages dans 10835 sujets

Nous avons 4090 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Neisha

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7416)
 
Karma Trindal (6794)
 
petit_caillou (4717)
 
manila (4491)
 
Karma Döndrup Tsetso (3442)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2741)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2038)
 

Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le successeur politique du dalaï lama en poste

Partagez
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6794
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le successeur politique du dalaï lama en poste

Message par Karma Trindal le Jeu 18 Aoû 2011, 22:51



INDE / Le successeur politique du dalaï lama en poste


Publié le mardi 09 août 2011 à 09H51 - Vu 9 fois

Lobsang Sangay, un juriste de 43 ans, a prêté serment hier en tant que nouveau Premier ministre du gouvernement tibétain en exil et successeur politique du dalaï lama.

M. Sangay a prêté serment lors d'une cérémonie présidée par le dalaï lama dans le temple Tsuglagkhang, le centre spirituel de Dharamsala, une ville située dans le nord de l'Inde où est basé le gouvernement en exil.

Après les traditionnelles offrandes de thé et de riz sucré, M. Sangay a prêté serment exactement neuf secondes après 9 h 09 locales, le chiffre 9 étant associé à la longévité.

Le dalaï lama, 76 ans, avait annoncé en mars son intention de renoncer à son rôle politique de chef du mouvement des Tibétains en exil, essentiellement symbolique, et de transmettre ses responsabilités à un nouveau Premier ministre aux pouvoirs élargis. Il conservera toutefois son rôle de chef spirituel.
M. Sangay a été élu fin avril parmi deux autres candidats.

Cette transition politique historique va donner au nouveau Premier ministre une position beaucoup plus en vue que celle de ses prédécesseurs.

Lobsang Sangay est un expert en droit international qui n'a jamais vécu au Tibet et ne s'y est même jamais rendu. Il soutient pleinement la formule de la « voie moyenne » voulue par le dalaï lama, c'est-à-dire une « autonomie significative » du Tibet sous administration chinoise, plutôt qu'une indépendance pure et simple de la région.


_________________

avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6794
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

La "succession" du Dalaï-Lama

Message par Karma Trindal le Jeu 18 Aoû 2011, 22:55



La "succession" du Dalaï-Lama

Philippe Paquet

Mis en ligne le 09/08/2011
Le Premier ministre a prêté serment. Une étape vers “l’après-Dalaï-Lama”.

Lors d’une cérémonie décrite comme haute en couleur à Dharamsala, la ville indienne où s’est réfugié le Dalaï-Lama, un juriste de 43 ans, formé à Harvard, a prêté serment lundi comme nouveau Premier ministre du gouvernement tibétain en exil. L’événement a pris une dimension particulière dans la mesure où Lobsang Sangay est désormais présenté comme le "successeur politique" du Dalaï-Lama, ce dernier ayant exprimé en mai dernier l’intention de se retirer et de ne plus jouer en tout cas un rôle politique de premier plan.

Le Premier ministre a prêté serment neuf secondes précisément après 9 heures 09 locales, le chiffre neuf étant associé à la longévité. M. Sangay aura assurément bien besoin de toute forme de protection surnaturelle car il entre en fonction dans un contexte on ne peut plus délicat. La succession du XIVe Dalaï-Lama et, en filigrane, l’avenir de l’institution elle-même, ont plongé les Tibétains de la diaspora dans l’incertitude et l’inquiétude, tandis qu’en Chine, la "question tibétaine" et, plus généralement, le problème des minorités ethniques sont toujours loin d’être résolus comme le rappellent aussi bien la controverse autour du XIe Panchen-Lama que les violences récurrentes au Xinjiang.

Toute la force du mouvement qui réclame pour le Tibet, sinon l’indépendance, du moins une véritable autonomie, semble reposer sur le charisme de l’actuel Dalaï-Lama. Or, celui qui a eu 76 ans le mois dernier et dont la santé a paru parfois chancelante, est manifestement pressé d’organiser sa succession, dans le souci surtout d’empêcher les dirigeants chinois de l’orchestrer à leur avantage.

Se réclamant des prérogatives jadis exercées par les empereurs de Chine, le régime communiste, bien qu’officiellement athée, entend, en effet, se mêler de l’identification de la réincarnation du Dalaï-Lama. Une prétention qui a le don d’agacer celui-ci. " S’ils veulent avoir une quelconque pertinence dans ce domaine, qu’ils commencent par reconnaître la réincarnation de Mao Zedong ou de Deng Xiaoping ", a récemment commenté le Dalaï-Lama dans un entretien accordé au journal "Le Monde".

Le chef temporel et spirituel du Tibet, qui veut donc se décharger maintenant de sa charge temporelle au profit de son Premier ministre, n’exclut pas que la procédure de recherche de sa réincarnation soit modifiée pour que les Tibétains en exil puissent en garder le contrôle. Il n’exclut pas davantage que le prochain dalaï-lama soit choisi par un conclave de type papal.

Le but est d’éviter que les Chinois intronisent "leur" dalaï-lama comme ils l’ont fait déjà pour le numéro deux de la hiérarchie tibétaine, le panchen-lama, en 1995. Ils avaient alors fait disparaître l’enfant reconnu par Dharamsala, Gedhun Choekyi Nyima, au profit d’un candidat maison, Gyaltsen Norbu.

L’opération n’a, toutefois, toujours pas donné entièrement satisfaction à Pékin. Considéré comme un imposteur par les Tibétains restés fidèles au Dalaï-Lama, Gyaltsen Norbu, aujourd’hui âgé de 21 ans, peine à imposer son autorité religieuse, bien que le Parti communiste chinois l’ait bombardé de titres honorifiques dont la vice-présidence de l’Association bouddhique de Chine.

L’abbé du monastère de Kumbum, Arjia Rinpoche, avait préféré fuir aux Etats-Unis plutôt que d’accueillir le jeune homme en un lieu sacré étroitement associé à la secte des Bonnets jaunes et aux dalaï-lamas. Et aujourd’hui, c’est à la grande lamaserie de Labrang que la tension serait vive alors qu’on prête à Pékin l’intention d’y envoyer en résidence Gyaltsen Norbu.



_________________

avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6794
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Tibet : Le défi de Lobsang Sangay

Message par Karma Trindal le Jeu 18 Aoû 2011, 22:58



Tibet : Le défi de Lobsang Sangay

Lobsang Sangay est officiellement devenu le nouveau Premier ministre du gouvernement tibétain. Il succède au dalaï-lama.


C'est dans la ville de Dahramsala, en Inde, que le nouveau Premier ministre du gouvernement tibétain a prêté serment. Lobsang Sangay est devenu ce lundi le nouveau leader politique du pays. Il succède au dalaï-lama qui demeure le chef spirituel de la « nation tibétaine ». Il a d'ores et déjà annoncé qu'il comptait poursuivre la lutte pour la liberté de son pays.

L'homme a 43 ans. Juriste de formation et expert en droit international, Lobsang Sangay n'a jamais vécu dans son pays d'origine. Il est né à Darjeeling, où ses parents se sont réfugiés après avoir fui le Tibet en 1959. Son père, un ancien moine, tient un petit commerce. Il ne roule pas sur l'or, et doit vendre l'une de ses poules pour que son fils puisse étudier. Sangay est alors pensionnaire d'un internat pour enfants tibétains. Il travaille dur et réussi à entrer à l'université de New Delhi. Il y rejoint le Congrès de la jeunesse tibétaine: un mouvement de jeunes engagés indépendantistes où se forme peu à peu son engagement politique. Comme Lobsang, ces derniers n'ont jamais vu leur pays d'origine.
La non-violence : un précepte toujours de rigueur

A 22 ans, le jeune homme part étudier à Harvard. Il y obtient un diplôme de droit international. Il reste aux États-Unis, fonde une famille et adopte un style de vie qu'il n'a pas quitté depuis. Il s'agit d'ailleurs du changement le plus visible de cette nouvelle donne politique. Le rajeunissement est de rigueur. Lunettes de soleil et blazer ont remplacé la tunique traditionnelle du Lama.
Mais pour ce qui est du volet idéologique et des initiatives politiques, Lobsang Sangay a assuré qu'il soutenait « la voie moyenne » voulue par le dalaï-lama, soit une « autonomie significative » du pays plutôt que son indépendance. Un souhait que n'a d'ailleurs jamais accordé Pékin, pour qui le Tibet doit se plier à la culture chinoise.

La voie pacifiste plutôt qu'une révolte sanglante : ce sont les préceptes (de toujours) du dalaï-lama. Et sur ce point, Lobsang devrait être confronté au ras le bol de la diaspora tibétaine en exil. Certains ne souhaitent plus s'accorder avec la politique du guide spirituel. D'autant que Pékin a toujours refusé le moindre compromis. Le dialogue sera donc le grand défi du nouveau Premier ministre.



_________________


lotuszen
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 953
Age : 44
Contrée : bouddhisme zen
Arts & métiers : animatrice
Disposition de l'Esprit : les pieds sur terre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Re: Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le successeur politique du dalaï lama en poste

Message par lotuszen le Ven 19 Aoû 2011, 13:50


Contenu sponsorisé

Re: Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le successeur politique du dalaï lama en poste

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017, 12:56