Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Pratique des trois espaces Croppe10 Études, Pratiques & Compassion

Pratique des trois espaces 5127b810

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle


...

Brave
Le navigateur qui monte
+ Surfez sans publicité !
+ Centré sur la vie privée
+ Rapidité de navigation
+ Modèle de récompense
BAT

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
Pratique des trois espaces EmptyHier à 19:07 par Yeshé Kunga

» Le Sûtra de Vimalakîrti : Présentation générale
Pratique des trois espaces EmptyHier à 13:04 par Disciple laïc

» Le symbole du labyrinthe depuis la nuit des temps
Pratique des trois espaces EmptyDim 31 Mai 2020, 15:07 par Mila

» Un peintre belge: René Magritte
Pratique des trois espaces EmptyDim 31 Mai 2020, 14:17 par Mila

» La place de la foi dans le bouddhisme Vajrayana (rediffusion)
Pratique des trois espaces EmptyDim 31 Mai 2020, 11:03 par Disciple laïc

» Coronavirus: interdépendance entre les nations, entre les humains , entre humains et animaux .....
Pratique des trois espaces EmptyJeu 28 Mai 2020, 13:07 par Karma Tsultrim Jyurmé

»  Dans le confort et l'aise - extrait (Longchenpa)
Pratique des trois espaces EmptyMer 27 Mai 2020, 18:31 par Ami

» Qui est vraiment l'homme de couleur ?
Pratique des trois espaces EmptyMar 26 Mai 2020, 11:46 par Minako

» Deux kilos deux , Gil Bartholeyns
Pratique des trois espaces EmptyLun 25 Mai 2020, 16:54 par Minako

» La vue et l'action justes ou comment réagir ?
Pratique des trois espaces EmptyLun 25 Mai 2020, 13:56 par Disciple laïc

» Se soigner vegan, naturellement...
Pratique des trois espaces EmptyLun 25 Mai 2020, 11:25 par Minako

» Les voeux de Bodhisattva
Pratique des trois espaces EmptyDim 24 Mai 2020, 12:17 par Mila

» Enseignement sur la pratique de Chenrezi , par Lama Rinchen Palmo
Pratique des trois espaces EmptySam 23 Mai 2020, 12:49 par Mila

» Lâcher Prise par Arnaud Desjardins
Pratique des trois espaces EmptySam 23 Mai 2020, 11:49 par Mila

» la posture de zazen et kinhin
Pratique des trois espaces EmptySam 23 Mai 2020, 08:46 par vaygas

» Conseils de Kalou Rimpoché pour une retraite solitaire
Pratique des trois espaces EmptyVen 22 Mai 2020, 16:11 par Mila

» Initiation de Avalokiteshvara les 29 et 30 mai , par le Dalaï Lama , en direct .
Pratique des trois espaces EmptyMar 19 Mai 2020, 11:40 par Mila

» Kagyu Meunlam France 2020 à la Pagode de Vincennes
Pratique des trois espaces EmptyDim 17 Mai 2020, 12:11 par Mila

» Parcours de femmes : Le bouddhisme, une voie d’optimisme
Pratique des trois espaces EmptyDim 17 Mai 2020, 10:51 par Disciple laïc

» Protéger les chats du président de la chasse...
Pratique des trois espaces EmptySam 16 Mai 2020, 15:17 par Minako

» Rêves réccurents 26 caractères
Pratique des trois espaces EmptySam 16 Mai 2020, 14:57 par Minako

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Pratique des trois espaces EmptySam 16 Mai 2020, 13:57 par naturopatie

» Enseignements du Dalaï Lama en direct sur le web , les 16 et 17 mai 2020
Pratique des trois espaces EmptySam 16 Mai 2020, 09:34 par Mila

» Besoin de soutien par les prières
Pratique des trois espaces EmptyVen 15 Mai 2020, 22:29 par Disciple laïc

» Présentation: Bonjour à tous !
Pratique des trois espaces EmptyVen 15 Mai 2020, 15:30 par vaygas

» Les blaireaux, ces héros si discrets
Pratique des trois espaces EmptyJeu 14 Mai 2020, 18:15 par Karma Yéshé

» Humour et déconfinement au quotidien
Pratique des trois espaces EmptyJeu 14 Mai 2020, 13:49 par Minako

» La pacification des MAMOS, contre les maladies infectueuses
Pratique des trois espaces EmptyJeu 14 Mai 2020, 10:36 par Pema Gyaltshen

» Bhoutan, le bonheur national brutal ?
Pratique des trois espaces EmptyMer 13 Mai 2020, 22:04 par Mila

» "Pour une relance économique intégrant la protection des animaux et de l'environnement.
Pratique des trois espaces EmptyMer 13 Mai 2020, 20:39 par Karma Yéshé

» Petit incident : signe ou hasard
Pratique des trois espaces EmptyMar 12 Mai 2020, 17:57 par Ahcia

» Confinement et vie quotidienne
Pratique des trois espaces EmptyDim 10 Mai 2020, 17:05 par Minako

» Les balades en foret vont recommencer
Pratique des trois espaces EmptyDim 10 Mai 2020, 16:31 par Minako

» Envers vos pensées, soyez comme le lion, pas comme le chien
Pratique des trois espaces EmptyDim 10 Mai 2020, 16:04 par Mila

» Au nom du Covid-19, les lobbies s'attaquent aux règles envirronementales
Pratique des trois espaces EmptySam 09 Mai 2020, 20:06 par Karma Yéshé

» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
Pratique des trois espaces EmptyVen 08 Mai 2020, 15:49 par Minako

» Fermer les marchés humides / Pétition
Pratique des trois espaces EmptyJeu 07 Mai 2020, 13:07 par Mila

» Petition contre l abattage d un arbre
Pratique des trois espaces EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:59 par Karma Yéshé

» Bouddha Purnima 2020 dans le monde
Pratique des trois espaces EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:28 par Mila

» Une vidéo dont le début me met mal à l'aise...
Pratique des trois espaces EmptyMer 06 Mai 2020, 14:10 par Ahcia

» Nous sommes remplis de violence
Pratique des trois espaces EmptyMer 06 Mai 2020, 12:35 par Mila

» Même si cela paraît irréalisable ....
Pratique des trois espaces EmptyDim 03 Mai 2020, 09:58 par Mila

» Les choses a faire si vous trouvez des oiseaux blesses
Pratique des trois espaces EmptyDim 03 Mai 2020, 08:21 par Karma Yéshé

» Question concernant les cinq agrégats d'attachement
Pratique des trois espaces EmptySam 02 Mai 2020, 22:47 par Disciple laïc

» Prières pour que cesse la pandémie
Pratique des trois espaces EmptyVen 01 Mai 2020, 10:00 par Pema Gyaltshen

» Le Zen et les Écritures - 1/2 et 2/2
Pratique des trois espaces EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:43 par Minako

» Citations de George Bernard Shaw
Pratique des trois espaces EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:33 par Minako

» La présence d'un maître spirituel
Pratique des trois espaces EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:58 par Mila

» Faire un masque facial en tissu à la maison
Pratique des trois espaces EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:25 par Mila

» Prière pour Lama TEUNZANG.Montchardon.
Pratique des trois espaces EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:02 par Ortho

» Coronavirus: les animaux reviennent dans des rues désertées par l'homme .
Pratique des trois espaces EmptyJeu 30 Avr 2020, 10:26 par Minako

» Un lien intéressant pour ceux qui aiment les hirondelles
Pratique des trois espaces EmptyMer 29 Avr 2020, 16:23 par Minako

» Meilleure pièce pour l'autel et la méditation
Pratique des trois espaces EmptyMar 28 Avr 2020, 18:15 par vaygas

» Face à la pandémie : action, amour et compassion
Pratique des trois espaces EmptyMar 28 Avr 2020, 17:15 par Minako

» Le mouvement est l'essence même des choses
Pratique des trois espaces EmptyMar 28 Avr 2020, 12:50 par Ami

» Le Dalaï Lama , icône spirituelle
Pratique des trois espaces EmptyMar 28 Avr 2020, 12:16 par Mila

» Thaïlande : reportage sur l'aide des temples à la population
Pratique des trois espaces EmptyLun 27 Avr 2020, 23:55 par Ortho

» Heureux anniversaire , Vaygas !
Pratique des trois espaces EmptyLun 27 Avr 2020, 23:48 par Ortho

» L'interférence de l'humain sur la biodiversité , cause de pandémies .
Pratique des trois espaces EmptyDim 26 Avr 2020, 13:23 par Minako

» L'aide alimentaire , victime collatérale du covid19.
Pratique des trois espaces EmptyDim 26 Avr 2020, 09:47 par vaygas

» La mémoire traumatique - Muriel Salmona
Pratique des trois espaces EmptySam 25 Avr 2020, 21:46 par Minako

» Voyagez gratuitement et sans risques avec votre esprit
Pratique des trois espaces EmptyMar 21 Avr 2020, 08:13 par Pema Gyaltshen

» Une cure de silence par une nonne zen
Pratique des trois espaces EmptyLun 20 Avr 2020, 14:18 par Karma Yéshé

» Stop aux derives de la chasse.
Pratique des trois espaces EmptyLun 20 Avr 2020, 14:16 par Karma Yéshé

» Regardez en direct les jolis bb faucons
Pratique des trois espaces EmptyDim 19 Avr 2020, 17:13 par Minako

» Fabriquer un hôtel à insectes
Pratique des trois espaces EmptyDim 19 Avr 2020, 15:25 par Karma Yéshé

» Une maison pour les hérissons
Pratique des trois espaces EmptyDim 19 Avr 2020, 14:43 par Karma Yéshé

» Prochain Shangpa Mönlam en Bourgogne , dirigé par Kalou Rimpoché
Pratique des trois espaces EmptyDim 19 Avr 2020, 10:35 par Mila

» Poerre Rabhi s inspirer de la nature
Pratique des trois espaces EmptyDim 19 Avr 2020, 08:47 par Karma Yéshé

» Enseignements Zen Sôtô
Pratique des trois espaces EmptyDim 19 Avr 2020, 08:35 par Karma Yéshé

» Question: Comment allez-vous tous?
Pratique des trois espaces EmptyDim 19 Avr 2020, 08:32 par Karma Yéshé

» Pratique de Base, la compassion de Chenrezik
Pratique des trois espaces EmptySam 18 Avr 2020, 20:26 par Karma Yéshé

» Prochains Shangpa Mönlams 2020
Pratique des trois espaces EmptySam 18 Avr 2020, 20:24 par Karma Yéshé

» L'impermanence est comme un ami
Pratique des trois espaces EmptySam 18 Avr 2020, 20:23 par Karma Yéshé

» Plutôt vidéo du jour
Pratique des trois espaces EmptySam 18 Avr 2020, 20:18 par Karma Yéshé

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 24 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 103885 messages dans 12151 sujets

Nous avons 4429 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Perfid777

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7647)
Pratique des trois espaces Bar_leftPratique des trois espaces BarPratique des trois espaces Bar_right 
Karma Trindal (7080)
Pratique des trois espaces Bar_leftPratique des trois espaces BarPratique des trois espaces Bar_right 
petit_caillou (4776)
Pratique des trois espaces Bar_leftPratique des trois espaces BarPratique des trois espaces Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Pratique des trois espaces Bar_leftPratique des trois espaces BarPratique des trois espaces Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Pratique des trois espaces Bar_leftPratique des trois espaces BarPratique des trois espaces Bar_right 
MionaZen (3353)
Pratique des trois espaces Bar_leftPratique des trois espaces BarPratique des trois espaces Bar_right 
Karma Yéshé (3197)
Pratique des trois espaces Bar_leftPratique des trois espaces BarPratique des trois espaces Bar_right 
vaygas (2755)
Pratique des trois espaces Bar_leftPratique des trois espaces BarPratique des trois espaces Bar_right 
Mila (2501)
Pratique des trois espaces Bar_leftPratique des trois espaces BarPratique des trois espaces Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
Pratique des trois espaces Bar_leftPratique des trois espaces BarPratique des trois espaces Bar_right 

Les posteurs les plus actifs du mois

Le Deal du moment : -5%
Ventilateur Rowenta VU5640F0 TURBO SILENCE EXTREME
Voir le deal
84.98 €

Pratique des trois espaces

petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4776
Zodiaque : Poissons Âge : 38
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Pratique des trois espaces

Message par petit_caillou le Jeu 25 Aoû 2011, 19:01

Pratique des trois espaces

Pratique des trois espaces 1

par Chépa Dorjé Rinpoché

Le bardo de la méditation
Maintenant, nous sommes dans le Bardo, l’État Intermédiaire de la Méditation, de la Concentration. Quand nous parlons du Bardo de la Méditation, cela revient à parler du Dzogchen. Quand nous parlons du Bardo, de l’État Intermédiaire de la Méditation, nous parlons de l’essence de notre esprit. Auparavant nous avons parlé des Trois Cieux, des Trois Espaces.

Dans ce texte, il est fait référence à cette pratique des Trois Espaces (ou des Trois Cieux).

Tout d’abord il y a l’espace extérieur, c’est l’espace qu’il y a en face de nous, un espace intermédiaire vide. Il y a toutes sortes d’espaces. Il y a l’espace à l’intérieur d’une maison, l’espace à l’extérieur, le ciel. C’est le même espace.

Voilà pour l’espace extérieur. L’espace intérieur est relié aux yeux, il est relié en fait à l’eau qui se trouve dans les yeux, aux larmes et aussi au cœur. Un canal relie le cœur et les yeux, ce canal est vacuité, il est vide.

Puis, il y a aussi l’espace secret. L’espace secret se trouve dans le cœur. C’est la propre nature de la sagesse, de la connaissance, Rigpa.

Qu’est-ce que cela veut-il dire ?

Pour cette pratique des Trois Cieux, nous allons voir à travers nos yeux, Rigpa, la Connaissance. Il y a ce qui s’appelle les larmes de la libératrice. Nous allons poser notre regard dans l’espace en face de nous et ainsi, la sagesse pourra apparaître spontanément.

Quand notre regard se pose dans l’espace, nous ne devons avoir absolument aucune pensée. Nous ne devons pas pratiquer non plus, nous ne devons pas voir. En fait, naturellement, la Vue, cette vision va apparaître. Quand nous sommes dans cette vision, il n’y a absolument aucune pensée qui apparaît, il n’y a aucune saisie, en fait, il y a juste la clarté. C’est de cette manière que nous devons pratiquer. Cette pratique des Trois Espaces est dans le texte qui fait aussi référence à la Posture en Sept Points.

Si nous regardons de cette manière dans l’espace, les yeux ouverts, nous n’avons pas de pensée dans notre esprit. Il en est ainsi parce qu’il y a une relation entre les yeux et le cœur à travers ces canaux. De cette manière, nous pouvons voir la connaissance émerger. Dans cette pratique, il est nécessaire de ne pas avoir de pensée dans notre esprit. Il faut vraiment qu’à travers nos yeux, nous regardions la Sagesse. Quand nous regardons cette Sagesse, Rigpa, la Connaissance à travers nos yeux, il ne doit y avoir absolument aucune pensée dans notre esprit. A cet instant, nous ne sommes pas dans la méditation, il n’y a absolument rien qui fait référence à la méditation, mais nous sommes juste dans cet état où nous voyons Rigpa. Dans cette pratique, dans cet état plutôt, il n’y a ni agitation, ni saisie dans notre esprit car nous pouvons avoir de la non-agitation dans notre esprit tout en ayant de la saisie.

Dans cet état-là, il n’y a ni agitation, ni saisie.

Malgré le fait qu’il n’y ait pas d’agitation ni de saisie dans notre esprit, il y a une très grande clarté. En un instant nous comprenons. Quand nous arrivons à cet état, nous pouvons dire que nous sommes dans l’État Intermédiaire de la Méditation. il n’est pas difficile de l’obtenir. Notre corps doit être dans la Posture en Sept Points de Vairocana et nous devons juste déposer notre regard en face de nous dans l’espace sans avoir de pensée.

Quand nous sommes dans cet état, nous ne pouvons pas dire que nous sommes en session ou que nous ne sommes pas en session de méditation ou de concentration. Mais puisque nous sommes encore sous l’emprise de nos émotions, les sessions de méditation, de concentration sont nécessaires actuellement.

Pourquoi cela ?

Les êtres ordinaires - les débutants - ont un esprit différent quand ils pratiquent et quand ils ne pratiquent pas. Quand nous mangeons ou quand nous ne mangeons pas, notre esprit est différent, quand nous accomplissons une activité ou quand nous n’en faisons pas, notre esprit est différent. Effectivement, si nous posons notre regard dans l’espace, nous pouvons obtenir un certain état mais cet état change. Cet état, quand nous mangeons, nous ne pouvons pas l’obtenir. C’est pour cela, en fait, qu’il faut faire ces sessions de méditation. Tout d’abord, ces sessions doivent être de courte durée. Après avoir fait ces courtes sessions un certain temps, petit à petit, nous pourrons les allonger. Elles peuvent devenir plus longues au fur et à mesure de l’entraînement.

Dès que nous avons terminé la session de méditation, il ne faut pas reprendre nos autres activités tel un fou. Il faut conserver un lien entre nos activités ordinaires et notre session de méditation. Nous devons nous entraîner pour qu’il n’y ait pas de différence entre les sessions de méditation et toutes nos activités. L’entraînement est nécessaire. Une fois que nous avons reconnu Rigpa, la Connaissance, nous devons nous entraîner à la voir et à la reconnaître dans toute chose. Quand nous parlons, quand nous restons dans un endroit, quand nous allons dans un autre endroit… en fait dans toutes les activités que nous pouvons avoir.

Il est tout d’abord nécessaire, d’avoir l’attention, la vigilance sur le chemin de l’activité pour pouvoir reconnaître cette Connaissance. Puis petit à petit nous n’aurons plus besoin de cette vigilance, de l’attention.






_________________
Pratique des trois espaces 78317617_oPratique des trois espaces 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4776
Zodiaque : Poissons Âge : 38
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Pratique des trois espaces

Message par petit_caillou le Jeu 25 Aoû 2011, 19:01

Il se peut que nous avons une certaine stabilité de cet état au moment de notre session de méditation. Si nous n’avons pas cette stabilité dans les activités ordinaires, cela ne va pas nous aider. C’est pourquoi, en fait, quand nous avons reconnu Rigpa, nous devons vraiment nous entraîner à ce que cette Connaissance soit présente dans toutes nos activités. S’il en est ainsi, ensuite, nous pouvons obtenir l’état d’un grand yogi, d’un Nedjorpa, d’un grand méditant. Les sensations que nous pouvons avoir et le Dharma devront véritablement être indifférenciés. En fait, nous ne pouvons pas dire : « Voilà, la sensation et ma méditation dans le Dharma, c’est la même chose ». Nous devons nous entraîner. Il faut vraiment que cette sensation, c’est-à-dire que les activités soient indifférenciées de notre propre concentration. Ces deux mots ne sonnent pas bien en chinois, mais il y a vraiment un terme en tibétain qui dit exactement cela qu’il n’y a pas de différence avec les activités.

C’est à chacun d’expérimenter l’indifférenciation entre la Connaissance dans nos activités et dans la méditation ou la concentration. C’est quelque chose que nous pouvons vraiment obtenir.

A ce moment-là, nous disons que la méditation, c’est la non-méditation. Actuellement, quand nous disons que nous méditons, ce n’est pas la véritable méditation. Dans cet état-là de Connaissance, la plus grande méditation, c’est la non-méditation.

Il est dit dans le texte que l’ensemble de tous les phénomènes est vide, vacuité. Puisqu’il en est ainsi, puisque tout est vacuité, qui y a-t-il y a à méditer ? Il n’y a rien à méditer puisque tout est vacuité. L’ensemble de toutes les apparences phénoménales est vacuité, notre esprit est vacuité. Comme il en est ainsi, l’ensemble de tout cela est non-né. Puisque cela est non-né, il y a non-obstruction, cela n’est pas obstrué.

L’Absorption Méditative Parfaitement Pure est appelée ainsi puisque tout est non-né et que tout est non-obstrué. Puisque cela est non-né, puisque cela est non-obstrué, il n’y a pas de lieu où demeurer. Ainsi puisque tout est vacuité et qu’il y a non-naissance, non-obstruction et non-lieu, c’est l’Absorption Méditative Parfaitement Pure. Le Bouddha Shakyamouni a dit que cet état était inexprimable par des mots, puisque l’ensemble de tous les phénomènes et de tout notre esprit étaient non-nés, non-obstrués et qu’il n’avaient pas de lieu où demeurer. L’essence même de notre esprit est inexprimable par des mots et c’est cela la Grande Sagesse qui est non-née, non-obstruée et qui est sans lieu. Ainsi l’essence de cet esprit est semblable à l’espace.

C’est cela la sagesse, ce n’est pas le mental, l’aspect intellectuel de notre esprit, mais cela est véritablement la Connaissance, la Sagesse.

Quand le Bouddha Shakyamouni dit que ce n’est pas l’intellect, que ce n’est pas le mental, cela veut dire que ce ne sont pas toutes nos pensées que nous pouvons développer au travers de nos six organes des sens. Ce ne sont pas les pensées que nous développons à travers l’organe de l’ouïe, de la vue, de l’odorat, du goût, même par l’organe de la conscience, c’est au-delà. Quand nous allons au-delà de ces six sens nous obtenons la Sagesse, c’est l’obtention de Rigpa, de la Connaissance.

Au-delà de ces six organes des sens, il y a une très grande clarté, cette clarté c’est Rigpa, c’est la Connaissance.

Nous pensons qu’au-delà de ces six organes des sens, il n’y a rien. Mais c’est justement quand nous sommes au-delà de ces six organes sensoriels et de ces pensées que nous pouvons développer véritablement Rigpa, la Connaissance. En fait, ces six organes sensoriels ne sont pas nécessaires. Nous pouvons littéralement les jeter car au moment de notre mort, ils n’existeront pas. Il faut avant tout, dans cette vie-ci, reconnaître la nature de notre esprit. Sinon, quelle est l’utilité de jeter ces six organes des sens ? Naturellement, ces six organes sensoriels ne seront plus présents au moment de notre mort. Mais si nous n’avons pas eu la reconnaissance de la nature de notre esprit, au moment de notre mort, à nouveau, toutes sortes de pensées apparaîtront.

Donc, en fait, pour l’instant, il y a attachement à cause de ces organes sensoriels, c’est pourquoi il faut aller au-delà de cet attachement.

Cet état de non-attachement est la vacuité et dans cette vacuité, il n’y a pas de méditation. En fait, nous ne pouvons pas dire qu’il y a méditation ou qu’il n’y a pas de méditation. Quand dans la méditation, nous pensons que nous méditons, ce n’est pas la méditation car il y a la saisie. La saisie dualiste apparaît sur cette méditation au travers du fait de dire « Je suis en train de méditer. » ou de penser que nous sommes en train de méditer.

Dans cet état nous n’avons pas à chercher la méditation. Parce que si nous la cherchons, nous ne la trouvons pas, nous ne l’obtenons pas. Ce serait comme si je cherchais mon rosaire [1] alors qu’il est autour de mon cou. Car en fait, celui qui cherche « fait » de la méditation, il cherche quoi ? Il cherche la méditation.

Le Bouddha Shakyamouni a dit que l’ensemble de tous les êtres se mentaient à eux-mêmes, se perdaient eux-mêmes car ils allaient chercher à l’extérieur, les traces de l’éléphant qui se trouve à l’intérieur d’eux-mêmes.

C’est pour cela qu’il n’y a pas à chercher la méditation, il y a juste à rester dans l’état de méditation. Ne pas chercher la méditation mais simplement rester détendu, ne pas méditer mais rester dans cette détente, en fait, c’est cela méditer.

Celui qui reste détendu, celui-là est dans la méditation. Celui qui reste détendu sans saisie, est dans la méditation. Celui qui cherche à méditer n’est pas dans la méditation. Malgré le fait que nous pouvons parfois rester détendus, par manque de stabilité de l’esprit, toutes sortes de pensées peuvent survenir, et nous pouvons commencer à « chercher » la méditation. A cet instant nous devons adresser une prière fervente à notre Lama. En lui adressant cette prière, la sagesse va s’accroître, se développer dans notre esprit et finalement, nous allons pouvoir acquérir la stabilité dans cette reconnaissance.

Le sens même, la signification de la pensée du Bouddha, c’est que Rigpa, la Connaissance, émerge d’elle-même, apparaît naturellement, spontanément d’elle-même, il n’y a absolument rien à chercher, cela apparaît spontanément.


_________________
Pratique des trois espaces 78317617_oPratique des trois espaces 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4776
Zodiaque : Poissons Âge : 38
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Pratique des trois espaces

Message par petit_caillou le Jeu 25 Aoû 2011, 19:02

Lire des enseignements sur le Dzogchen, écouter des enseignements sur le Dzogchen peut nous apporter une certaine compréhension mais cette compréhension n’est pas cet état qui apparaît spontanément. Cette compréhension ne fait pas la réalisation de l’individu, ne fait pas que l’individu est véritablement un pratiquant du Dzogchen. Le texte du Dzogchen contient la vérité, mais l’individu n’a pas cette réalisation, n’a pas cet état. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas saisir les mots et les sons du Dzogchen. Car nous ne pouvons pas acquérir ainsi l’état naturel et spontané.

Nous disons encore que la non-méditation, c’est la méditation. Nous ne pouvons pas dire : « Cette méditation est terminée. ». Non, car c’est vraiment quand il y a non-méditation qu’apparaît spontanément, naturellement, la méditation.

Il faut être sans pensée et ne pas méditer. En tibétain, quand nous disons « Ne pas penser » ou « Ne pas être dans l’esprit », c’est ne pas avoir toutes sortes de pensées et « Ne pas méditer », c’est ne pas méditer une divinité ou visualiser une divinité.

Il ne faut pas pratiquer, il n’y a rien à fabriquer au travers de nos trois portes, c’est à dire au travers de nos corps, parole et esprit.

Qu’est-ce que cela veut dire « ne rien fabriquer au travers de nos corps, parole et esprit » ?

Corps : nous ne devons avoir aucune activité, nous devons abandonner toutes les activités.

Parole : il est dit qu’il ne faut pas parler mais en fait quand l’on dit ne pas parler, c’est aussi ne pas réciter de mantra ou ne pas réciter de texte ou de rituels.

Esprit : il ne faut absolument avoir aucune fabrication mentale au niveau de notre esprit, il faut juste demeurer dans l’état.

Si nous méditons de cette manière, il n’y a ni jour, ni minute, ni temps. Le temps n’existe plus. S’il n’y a pas de temps, toutes nos activités, toutes nos journées, tout cela est à jeter.

Nous pourrions peut-être penser : « Tous les disciples de Chepa Dorjé Rinpoché ont tout abandonné, ils ne font absolument plus rien !« . Peut-être que la police va m’attraper à cause de cela. Mais s’il n’y a ni jour, ni heure, ni temps, il n’y a même plus de police. Donc voilà, tout est fini, il n’y a plus de méditation non plus. Nous allons quand même méditer quelques minutes ou plutôt, nous n’allons pas « méditer ». Dans le Sutra du Cœur, dans la Prajnaparamita, nous avons vu à un moment donné dans le texte : » Il n’y a pas de tête, pas d’yeux, pas de nez, pas d’oreille, et il n’y a pas de Dharma". Voilà, il n’y a pas de Dharma ! Mais quand nous disons qu’il n’y a pas, c’est qu’il y a.

[1] mala

Source: http://www.buddhaline.net/spip.php?article1650


_________________
Pratique des trois espaces 78317617_oPratique des trois espaces 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
avatar
lotuszen
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 953
Zodiaque : Poissons Âge : 47
Contrée : bouddhisme zen
Arts & métiers : animatrice
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Buffle
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : les pieds sur terre
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Titre-sujet Re: Pratique des trois espaces

Message par lotuszen le Jeu 25 Aoû 2011, 19:15

Pratique des trois espaces 586300

Contenu sponsorisé

Titre-sujet Re: Pratique des trois espaces

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 02 Juin 2020, 05:40