Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 19:45 par manila

» Dhammapada
Hier à 18:49 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 15:45 par manila

» Grande interrogation
Mer 23 Mai 2018, 20:54 par Disciple laïc

» Bouddhisme et transcendance
Mer 23 Mai 2018, 16:06 par Disciple laïc

» Le corps et l'esprit
Mer 23 Mai 2018, 11:41 par Disciple laïc

» présentation
Mar 22 Mai 2018, 23:36 par Akana

» presentation groupes de pratique
Mar 22 Mai 2018, 10:57 par Puntsok Norling

» Cherche référence livre
Mar 22 Mai 2018, 08:33 par Disciple laïc

» Funérailles de robots
Lun 21 Mai 2018, 19:58 par Ortho

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Lun 21 Mai 2018, 14:37 par Disciple laïc

» meditation et pratique avec Lodoe Rinpoche
Dim 20 Mai 2018, 23:56 par Puntsok Norling

» Le programme B.A.S.E - bouddhisme, action sociale et engagement
Dim 20 Mai 2018, 19:32 par Disciple laïc

» Livre sur le bouddhisme Theravada
Dim 20 Mai 2018, 16:14 par Ortho

» Bouddhisme et Science: la plus petite particule de matière indivisible
Dim 20 Mai 2018, 15:12 par Admin

» Kyabdjé Dudjom Rinpoché: Le Miroir qui révèle ce qu'il faut adopter et ce qu'il faut abandonner
Dim 20 Mai 2018, 09:37 par Pema Gyaltshen

» Christopher Dawson
Ven 18 Mai 2018, 19:55 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
Ven 18 Mai 2018, 15:48 par Pema Gyaltshen

» M6-Replay >Enquêtes extraordinaires: Preuve de la réincarnation ?
Mar 15 Mai 2018, 22:00 par Disciple laïc

» Khandro Rimpoché
Mar 15 Mai 2018, 19:04 par Disciple laïc

» 4 AMAZING INCIDENTS IN THE LIFE OF BUDDHA
Mar 15 Mai 2018, 14:28 par manila

» Film en diffusion ce soir le 14/05/2018
Lun 14 Mai 2018, 23:16 par manila

» Sur la loi du karma
Lun 14 Mai 2018, 18:13 par Akana

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Lun 14 Mai 2018, 14:30 par Nanachi

» Bonjour tout le monde!
Dim 13 Mai 2018, 19:46 par Karma Trindal

» Présentation rom5991
Dim 13 Mai 2018, 19:43 par Karma Trindal

» Saka Dawa Festival
Dim 13 Mai 2018, 10:58 par Puntsok Norling

» Rencontre avec Sa Sainteté le XVIIème Karmapa Trinlé Thayé Dorjé – 1/2 et 2/2
Dim 13 Mai 2018, 10:23 par Disciple laïc

» Meditation et pratique avec Lodoe RInpoche
Sam 12 Mai 2018, 11:29 par Puntsok Norling

» Présentations
Jeu 10 Mai 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Bonjour à tous
Mar 08 Mai 2018, 01:04 par rom5991

» Amour altruiste et compassion.
Lun 07 Mai 2018, 17:56 par Disciple laïc

» Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?
Sam 05 Mai 2018, 06:21 par rom5991

» Sensation pendant et après méditation
Mer 02 Mai 2018, 13:46 par Srivatsa

» Sexisme, andocentrisme, et misogynie
Mar 01 Mai 2018, 20:42 par Disciple laïc

» Recherche de bouddhistes sur Troyes
Mar 01 Mai 2018, 10:24 par vaygas

» Réflexions sur les trois piliers de la voie du Bouddha : vertu, méditation et sagesse
Lun 30 Avr 2018, 17:35 par Disciple laïc

» Même le Bouddha fut confronté à des épreuves
Lun 30 Avr 2018, 14:27 par Disciple laïc

» Lama Puntso nous parle du bouddhisme
Lun 30 Avr 2018, 10:37 par Disciple laïc

» Complexité du Karma
Dim 29 Avr 2018, 20:00 par Disciple laïc

» Traduction et L'interprétation des écrits saints en Islam
Dim 29 Avr 2018, 18:51 par Disciple laïc

» Nos deux mains
Dim 29 Avr 2018, 13:10 par manila

» Aumônerie bouddhiste
Dim 29 Avr 2018, 10:05 par Ortho

» Meditation et Pratique avec Lodoe RInpoche
Sam 28 Avr 2018, 22:14 par Puntsok Norling

» Les bienfaits de la souffrance
Sam 28 Avr 2018, 21:20 par Disciple laïc

» En quoi se démarque « Le livre de l’Eveil » des traditions théistes et du bouddhisme, tout en y étant attaché.
Sam 28 Avr 2018, 15:41 par tindzin

» Bouddhisme et nihilisme
Jeu 26 Avr 2018, 22:37 par Disciple laïc

» le rêve dans le bouddhisme
Jeu 26 Avr 2018, 22:20 par Jean-François

» La Mort selon les bouddhistes
Mer 25 Avr 2018, 22:29 par Ortho

» Que penser de la méditation coupée de ses racines ?
Mer 25 Avr 2018, 16:26 par Pema Gyaltshen

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Mer 25 Avr 2018, 08:54 par Karma Tsultrim Jyurmé

» La loi de causalité
Dim 22 Avr 2018, 20:40 par Disciple laïc

» Les enfants du Goulag
Dim 22 Avr 2018, 20:11 par Disciple laïc

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Dim 22 Avr 2018, 13:31 par manila

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 95281 messages dans 11043 sujets

Nous avons 4201 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Amoghasiddhi

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7462)
 
Karma Trindal (6843)
 
manila (4977)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3466)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2297)
 

Les principes du Zen pour venir combattre le SIDA

Partagez
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Les principes du Zen pour venir combattre le SIDA

Message par petit_caillou le Dim 04 Sep 2011, 10:06

Les principes du Zen pour venir combattre le SIDA


Interrogé (dans le cadre d’un colloque inter-religieux parrainé par la Maison Blanche) sur la manière dont les pratiquants et les communautés religieuses pourraient venir en aide aux malades du SIDA, Maître Thich Nhat Hanh nous fait part de son expérience.

Par Gustav Niebuhr

Le New York Times

New York le 2 décembre 2000

LES PRINCIPES DU ZEN POUR COMBATTRE LE SIDA

Selon Maître Thich Nhat Hanh

Par Gustav Niebuhr

Parmi tous les maîtres bouddhistes connus en occident, Thich Nhat Hanh occupe une place prépondérante. Vietnamien exilé en France, à 74 ans il est l’auteur de nombreux ouvrages et un visiteur régulier des Etats-Unis, où il donne de nombreuses conférences et dirige des retraites.

Sa mission principale consiste à encourager les gens à pratiquer « la pleine conscience », un processus de transformation personnel et social à travers le développement de la compréhension et de la compassion. Pour lui, la pratique de la « pleine conscience » signifie une conscience précise du moment présent.

Mais cette semaine, Thich Nhat Hanh s’est attaché à expliquer comment les principes qu’il enseigne peuvent être mis en œuvre pour lutter contre le SIDA. Il était l’un des 75 leaders religieux – dont une majorité venaient d’Asie et d’Afrique – invités à un colloque parrainé par la Maison Blanche. Au programme de la réunion : examiner comment les communautés religieuses peuvent contribuer à éradiquer le fléau en formant des militants de la lutte contre la maladie et en envoyant des travailleurs sociaux sur le terrain.

Dans une interview donnée à son hôtel jeudi, Thich Nhat Hanh discuta des aspects de la maladie, sa prévention, ce que l’éducation publique peut entreprendre, et ce qui peut être mis en oeuvre pour venir en aide à ceux qui sont atteints ; le tout dans une perspective bouddhiste et inter-religieuse.

Le point de départ, c’est le développement d’un sentiment de solidarité pour informer les gens sur la maladie et assurer un soutien à ceux qui l’ont développée.

Thich Nhat Hanh préconise la constitution d’un groupe au sein de chaque communauté religieuse pour discuter des dangers du SIDA et de la souffrance qu’il engendre ; il convient également d’encourager les gens à prendre conscience de la souffrance au niveau personnel.

La reconnaissance de la souffrance et la compréhension de son origine sont les deux premières des quatre « Nobles Vérités » de l’enseignement du Bouddha, un enseignement qui remonte au tout premier discours du Bouddha.

Depuis qu’il a quitté le Vietnam du Sud en 1966 pour une mission de paix aux Etats-Unis, Thich Nhat Hanh vit en exile en France. Son retour au pays natal lui a été interdit par le précédent gouvernement du Vietnam du Sud, puis par les communistes qui ont pris le pouvoir en 1975. Ses livres sont toujours interdits au Vietnam.

Un des projets sur lequel il travaille depuis la fin de la guerre du Vietnam – et qu’il a mentionné pendant la conférence sur le SIDA pour illustrer ce qui pouvait être accompli – est le dialogue qu’il a ouvert avec les vétérans américains qui ont servi pendant la guerre du Vietnam. Il encourage ceux qui se sentent blessés, physiquement ou psychologiquement, par le conflit, à se faire les agents de la réconciliation. Il a incité les vétérans à devenir des « bodhisattvas », des êtres éveillés qui pratiquent les vertus bouddhiques pour aider à l’émancipation des autres. « Ceux qui ont été touchés par le feu de la guerre ont un rôle publique à jouer en témoignant contre l’horrible cruauté de la guerre », a-t’il déclaré.

Il a poursuivi en disant qu’on pouvait envisager un scénario similaire dans la lutte contre le SIDA : « les gens atteints peuvent, s’ils le désirent, porter témoignage sur la maladie et développer leur compassion pour ceux qui en sont malades. Ils peuvent nourrir en eux l’idéal du bodhisattva ». Reconnaître une telle possibilité donne à sa vie une signification qui engendrera une transformation.

Dans son enseignement de la pleine conscience, Thich Nhat Hanh met en avant la pratique des cinq entraînements : respect de la vie, générosité envers les autres, responsabilité sexuelle, une écoute profonde et une parole aimante, et une attention particulière à ce qu’on consomme comme boisson, nourriture, mais aussi comme « culture ».

Dans la pratique de la pleine conscience réside le fondement pour des relations sexuelles saines qui évitent la transmission de l’HIV, le virus responsable du SIDA.

« Nous croyons que l’amour véritable est indissociable d’une pratique de la pleine conscience » a-t’il ajouté. « On est conscient de ce qui se passe et des conséquences engendrées par nos actes. Aimer signifie se protéger, protéger sa famille et la société. »

Traduction : Daniel Milles

Source: http://www.buddhaline.net/spip.php?article351


_________________
avatar
Saturnin77
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 27
Contrée : Seine et Marne, Ile de France
Arts & métiers : "Etudiant"
Disposition de l'Esprit : .
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2011

Re: Les principes du Zen pour venir combattre le SIDA

Message par Saturnin77 le Jeu 08 Sep 2011, 22:15

Merci pour ce texte, et merci au maitre Tich Nhat Hanh!

    La date/heure actuelle est Ven 25 Mai 2018, 07:10