Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» La Mort selon les bouddhistes
Hier à 22:55 par manila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 12:35 par manila

» Dhammapada
Hier à 11:06 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 10:22 par manila

» La loi de causalité
Dim 22 Avr 2018, 20:40 par Disciple laïc

» Les enfants du Goulag
Dim 22 Avr 2018, 20:11 par Disciple laïc

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Dim 22 Avr 2018, 19:36 par Ortho

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Dim 22 Avr 2018, 13:31 par manila

» Aumônerie bouddhiste
Dim 22 Avr 2018, 13:26 par Disciple laïc

» Que penser de la méditation coupée de ses racines ?
Dim 22 Avr 2018, 10:09 par Disciple laïc

» Khandro Rimpoché
Sam 21 Avr 2018, 20:47 par manila

» Kyabdjé Dudjom Rinpoché: Le Miroir qui révèle ce qu'il faut adopter et ce qu'il faut abandonner
Ven 20 Avr 2018, 19:31 par manila

» Présentation rom5991
Jeu 19 Avr 2018, 22:12 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94956 messages dans 11008 sujets

Nous avons 4187 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est margorabby

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4885)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2263)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


L’impermanence et l’histoire du chili doux

Partagez
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

L’impermanence et l’histoire du chili doux

Message par petit_caillou le Jeu 03 Nov 2011, 14:07

L’impermanence et l’histoire du chili doux

Extrait d’un enseignement donné au monastère international de Thaïlande, Wat Pah Nanachat.

Il y a une énorme différence entre accepter l’idée d’impermanence sur un plan intellectuel et vraiment pénétrer la réalité de l’impermanence avec sagesse. Il est probable que pas une personne au monde, quelle que soit sa nationalité ou sa religion, ne contestera que les choses changent. Mais au-delà de la compréhension immédiate et superficielle du changement, se trouve un point où la véritable perception du changement vous transforme. Ce point ne peut être atteint qu’avec la pratique, quand on réalise à quel point on a recherché le bonheur dans des choses qui ne durent pas.
Telle est l’erreur fondamentale que nous commettons tous parce que nous ne voulons pas nous souvenir, nous ne voulons pas voir la réalité des choses. Nous préférons garder un léger espoir que certaines choses peuvent peut-être durer.
Cela me rappelle une histoire de Mulla Nazruddin. Un jour quelqu’un le voit en train de manger des chilis (piments extrêment piquants) qu’il sortait d’un sac. Les chilis étaient si forts que des larmes coulaient sur son visage. L’homme lui demande : « Mais pourquoi continues-tu à manger ces chilis ? » et Mulla répond : « Parce que j’espère en trouver un qui sera doux. »
Nous sommes exactement pareils. Nous nous disons que peut-être, un jour ou l’autre, nous trouverons un chili doux — une situation qui ne sera pas impermanente comme toutes celles que nous avons déjà vécues. Le côté rationnel de l’esprit dit que ce n’est pas possible mais il reste un désir latent sur le plan émotionnel.
Deux jeunes gens sur un canot au clair de lune disent : « Si seulement cette soirée pouvait ne jamais finir » ; mais ils ne le souhaitent que parce qu’ils savent que c’est impossible. En fait, ce serait affreux si cette soirée devait durer une éternité, vous ne croyez pas ?
Les gens croient que le bonheur est un plaisir qui dure toujours, mais le bonheur ne fonctionne pas ainsi. Si la soirée à pagayer sur le canot durait trop longtemps, les jeunes gens seraient vite fatigués de pagayer ; l’excitation elle-même est fatigante ! En réalité, il n’est guère possible de se délecter longtemps d’une même chose, l’avez-vous remarqué ? Combien de temps pouvez-vous apprécier quelque chose avant que cette chose ne vous ennuie ?
Une personne sans sagesse est comme un homme qui se noie et qui s’accroche à n’importe quelle paille pour tenter de survivre. Mais la paille est fragile et rien ne dure. Rien ne vous apportera jamais un bonheur permanent.
Le Bouddha nous a fait part de ses réflexions à ce propos : « Avant mon Eveil, bien qu’étant sujet à la naissance, au vieillissement et à la mort, je recherchais le bonheur dans les choses qui étaient elles-mêmes sujettes à la naissance, au vieillissement et à la mort. » Il a réalisé que cette quête n’était pas digne d’une personne intelligente et cela l’a conduit à ce qu’il appelle « la noble quête ». Ce n’était pas la quête de plaisirs matériels mais la quête de la Libération.

Source: http://www.dhammadelaforet.org/sommaire/jayasaro/dhamma_jayasaro.html


_________________
avatar
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 2779
Age : 51
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Disposition de l'Esprit : shiné
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Re: L’impermanence et l’histoire du chili doux

Message par Karma Yéshé le Jeu 03 Nov 2011, 19:21

avatar
Pierre Bourgogne
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 39
Contrée : France
Arts & métiers : Sans emploi
Disposition de l'Esprit : Attentionné
Appréciations : 3 avertissements reçus

Date d'inscription : 02/12/2012

Re: L’impermanence et l’histoire du chili doux

Message par Pierre Bourgogne le Lun 03 Déc 2012, 21:20

Le mot "impermanence" me rappelle le mot "permanence".

C'est très scolaire.

On dirait qu'il manque des professeurs dans le mot "impermanence" mais qu'il ne manque pas de voleurs.

Aussi, est-ce "mission impossible" ou "mission impermanente" ?

Est-ce un problème de "marin" ?

Est-ce un concept qui ne peut pas être traité dans un cours de philosophie de deux heures dont le professeur devra être payé avant qu'il n'ouvre l'Odyssée d'Homère ?

Impermanence ou incurabilité ?

L'impermanence implique-t-elle d'utiliser des préservatifs ?


Cordialement.


Pierre Bourgogne
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1275
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: L’impermanence et l’histoire du chili doux

Message par Ortho le Lun 03 Déc 2012, 22:04

@Pierre Bourgogne a écrit:Le mot "impermanence" me rappelle le mot "permanence".(...) Impermanence ou incurabilité ?
(...)L'impermanence implique-t-elle d'utiliser des préservatifs ?

L'impermanence n'est-elle pas le corrolaire de toute vie?

Le Bouddha, sans doute, si l'on en croit les textes, a souffert,comme nous souffrons ou plutôt, vivons dans l'insatisfaction...

Incurable, sans doute non, si l'on en croit les "arhats", les lamas, qui ont des souvenirs que , nous, nous n'avons pas....et il est vrai que dans notre vie quotidienne, nous pouvons nous préserver du mal de tête, mais sans doute pas avec des préservatifs, même "king size", car j'ai une bien trop grosse tête et mal dedans au pluriel..."maux de tête"...

Faudrait un bon paracétamol!

Shocked


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 36
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: L’impermanence et l’histoire du chili doux

Message par MionaZen le Mar 04 Déc 2012, 22:25

Merci pour ce partage

Contenu sponsorisé

Re: L’impermanence et l’histoire du chili doux

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 24 Avr 2018, 02:38