Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une solitude idéale Croppe10 Études, Pratiques & Compassion

Une solitude idéale 5127b810

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle


...

Brave
Le navigateur qui monte
+ Surfez sans publicité !
+ Centré sur la vie privée
+ Rapidité de navigation
+ Modèle de récompense
BAT

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Le Sûtra de Vimalakîrti : Présentation générale
Une solitude idéale EmptyAujourd'hui à 18:40 par Perfid7

» Le symbole du labyrinthe depuis la nuit des temps
Une solitude idéale EmptyAujourd'hui à 15:07 par Mila

» Un peintre belge: René Magritte
Une solitude idéale EmptyAujourd'hui à 14:17 par Mila

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
Une solitude idéale EmptyAujourd'hui à 13:38 par Mila

» La place de la foi dans le bouddhisme Vajrayana (rediffusion)
Une solitude idéale EmptyAujourd'hui à 11:03 par Disciple laïc

» Coronavirus: interdépendance entre les nations, entre les humains , entre humains et animaux .....
Une solitude idéale EmptyJeu 28 Mai 2020, 13:07 par Karma Tsultrim Jyurmé

»  Dans le confort et l'aise - extrait (Longchenpa)
Une solitude idéale EmptyMer 27 Mai 2020, 18:31 par Ami

» Qui est vraiment l'homme de couleur ?
Une solitude idéale EmptyMar 26 Mai 2020, 11:46 par Minako

» Deux kilos deux , Gil Bartholeyns
Une solitude idéale EmptyLun 25 Mai 2020, 16:54 par Minako

» La vue et l'action justes ou comment réagir ?
Une solitude idéale EmptyLun 25 Mai 2020, 13:56 par Disciple laïc

» Se soigner vegan, naturellement...
Une solitude idéale EmptyLun 25 Mai 2020, 11:25 par Minako

» Les voeux de Bodhisattva
Une solitude idéale EmptyDim 24 Mai 2020, 12:17 par Mila

» Enseignement sur la pratique de Chenrezi , par Lama Rinchen Palmo
Une solitude idéale EmptySam 23 Mai 2020, 12:49 par Mila

» Lâcher Prise par Arnaud Desjardins
Une solitude idéale EmptySam 23 Mai 2020, 11:49 par Mila

» la posture de zazen et kinhin
Une solitude idéale EmptySam 23 Mai 2020, 08:46 par vaygas

» Conseils de Kalou Rimpoché pour une retraite solitaire
Une solitude idéale EmptyVen 22 Mai 2020, 16:11 par Mila

» Initiation de Avalokiteshvara les 29 et 30 mai , par le Dalaï Lama , en direct .
Une solitude idéale EmptyMar 19 Mai 2020, 11:40 par Mila

» Kagyu Meunlam France 2020 à la Pagode de Vincennes
Une solitude idéale EmptyDim 17 Mai 2020, 12:11 par Mila

» Parcours de femmes : Le bouddhisme, une voie d’optimisme
Une solitude idéale EmptyDim 17 Mai 2020, 10:51 par Disciple laïc

» Protéger les chats du président de la chasse...
Une solitude idéale EmptySam 16 Mai 2020, 15:17 par Minako

» Rêves réccurents 26 caractères
Une solitude idéale EmptySam 16 Mai 2020, 14:57 par Minako

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Une solitude idéale EmptySam 16 Mai 2020, 13:57 par naturopatie

» Enseignements du Dalaï Lama en direct sur le web , les 16 et 17 mai 2020
Une solitude idéale EmptySam 16 Mai 2020, 09:34 par Mila

» Besoin de soutien par les prières
Une solitude idéale EmptyVen 15 Mai 2020, 22:29 par Disciple laïc

» Présentation: Bonjour à tous !
Une solitude idéale EmptyVen 15 Mai 2020, 15:30 par vaygas

» Les blaireaux, ces héros si discrets
Une solitude idéale EmptyJeu 14 Mai 2020, 18:15 par Karma Yéshé

» Humour et déconfinement au quotidien
Une solitude idéale EmptyJeu 14 Mai 2020, 13:49 par Minako

» La pacification des MAMOS, contre les maladies infectueuses
Une solitude idéale EmptyJeu 14 Mai 2020, 10:36 par Pema Gyaltshen

» Bhoutan, le bonheur national brutal ?
Une solitude idéale EmptyMer 13 Mai 2020, 22:04 par Mila

» "Pour une relance économique intégrant la protection des animaux et de l'environnement.
Une solitude idéale EmptyMer 13 Mai 2020, 20:39 par Karma Yéshé

» Petit incident : signe ou hasard
Une solitude idéale EmptyMar 12 Mai 2020, 17:57 par Ahcia

» Confinement et vie quotidienne
Une solitude idéale EmptyDim 10 Mai 2020, 17:05 par Minako

» Les balades en foret vont recommencer
Une solitude idéale EmptyDim 10 Mai 2020, 16:31 par Minako

» Envers vos pensées, soyez comme le lion, pas comme le chien
Une solitude idéale EmptyDim 10 Mai 2020, 16:04 par Mila

» Au nom du Covid-19, les lobbies s'attaquent aux règles envirronementales
Une solitude idéale EmptySam 09 Mai 2020, 20:06 par Karma Yéshé

» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
Une solitude idéale EmptyVen 08 Mai 2020, 15:49 par Minako

» Fermer les marchés humides / Pétition
Une solitude idéale EmptyJeu 07 Mai 2020, 13:07 par Mila

» Petition contre l abattage d un arbre
Une solitude idéale EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:59 par Karma Yéshé

» Bouddha Purnima 2020 dans le monde
Une solitude idéale EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:28 par Mila

» Une vidéo dont le début me met mal à l'aise...
Une solitude idéale EmptyMer 06 Mai 2020, 14:10 par Ahcia

» Nous sommes remplis de violence
Une solitude idéale EmptyMer 06 Mai 2020, 12:35 par Mila

» Même si cela paraît irréalisable ....
Une solitude idéale EmptyDim 03 Mai 2020, 09:58 par Mila

» Les choses a faire si vous trouvez des oiseaux blesses
Une solitude idéale EmptyDim 03 Mai 2020, 08:21 par Karma Yéshé

» Question concernant les cinq agrégats d'attachement
Une solitude idéale EmptySam 02 Mai 2020, 22:47 par Disciple laïc

» Prières pour que cesse la pandémie
Une solitude idéale EmptyVen 01 Mai 2020, 10:00 par Pema Gyaltshen

» Le Zen et les Écritures - 1/2 et 2/2
Une solitude idéale EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:43 par Minako

» Citations de George Bernard Shaw
Une solitude idéale EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:33 par Minako

» La présence d'un maître spirituel
Une solitude idéale EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:58 par Mila

» Faire un masque facial en tissu à la maison
Une solitude idéale EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:25 par Mila

» Prière pour Lama TEUNZANG.Montchardon.
Une solitude idéale EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:02 par Ortho

» Coronavirus: les animaux reviennent dans des rues désertées par l'homme .
Une solitude idéale EmptyJeu 30 Avr 2020, 10:26 par Minako

» Un lien intéressant pour ceux qui aiment les hirondelles
Une solitude idéale EmptyMer 29 Avr 2020, 16:23 par Minako

» Meilleure pièce pour l'autel et la méditation
Une solitude idéale EmptyMar 28 Avr 2020, 18:15 par vaygas

» Face à la pandémie : action, amour et compassion
Une solitude idéale EmptyMar 28 Avr 2020, 17:15 par Minako

» Le mouvement est l'essence même des choses
Une solitude idéale EmptyMar 28 Avr 2020, 12:50 par Ami

» Le Dalaï Lama , icône spirituelle
Une solitude idéale EmptyMar 28 Avr 2020, 12:16 par Mila

» Thaïlande : reportage sur l'aide des temples à la population
Une solitude idéale EmptyLun 27 Avr 2020, 23:55 par Ortho

» Heureux anniversaire , Vaygas !
Une solitude idéale EmptyLun 27 Avr 2020, 23:48 par Ortho

» L'interférence de l'humain sur la biodiversité , cause de pandémies .
Une solitude idéale EmptyDim 26 Avr 2020, 13:23 par Minako

» L'aide alimentaire , victime collatérale du covid19.
Une solitude idéale EmptyDim 26 Avr 2020, 09:47 par vaygas

» La mémoire traumatique - Muriel Salmona
Une solitude idéale EmptySam 25 Avr 2020, 21:46 par Minako

» Voyagez gratuitement et sans risques avec votre esprit
Une solitude idéale EmptyMar 21 Avr 2020, 08:13 par Pema Gyaltshen

» Une cure de silence par une nonne zen
Une solitude idéale EmptyLun 20 Avr 2020, 14:18 par Karma Yéshé

» Stop aux derives de la chasse.
Une solitude idéale EmptyLun 20 Avr 2020, 14:16 par Karma Yéshé

» Regardez en direct les jolis bb faucons
Une solitude idéale EmptyDim 19 Avr 2020, 17:13 par Minako

» Fabriquer un hôtel à insectes
Une solitude idéale EmptyDim 19 Avr 2020, 15:25 par Karma Yéshé

» Une maison pour les hérissons
Une solitude idéale EmptyDim 19 Avr 2020, 14:43 par Karma Yéshé

» Prochain Shangpa Mönlam en Bourgogne , dirigé par Kalou Rimpoché
Une solitude idéale EmptyDim 19 Avr 2020, 10:35 par Mila

» Poerre Rabhi s inspirer de la nature
Une solitude idéale EmptyDim 19 Avr 2020, 08:47 par Karma Yéshé

» Enseignements Zen Sôtô
Une solitude idéale EmptyDim 19 Avr 2020, 08:35 par Karma Yéshé

» Question: Comment allez-vous tous?
Une solitude idéale EmptyDim 19 Avr 2020, 08:32 par Karma Yéshé

» Pratique de Base, la compassion de Chenrezik
Une solitude idéale EmptySam 18 Avr 2020, 20:26 par Karma Yéshé

» Prochains Shangpa Mönlams 2020
Une solitude idéale EmptySam 18 Avr 2020, 20:24 par Karma Yéshé

» L'impermanence est comme un ami
Une solitude idéale EmptySam 18 Avr 2020, 20:23 par Karma Yéshé

» Plutôt vidéo du jour
Une solitude idéale EmptySam 18 Avr 2020, 20:18 par Karma Yéshé

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 39 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 39 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 103882 messages dans 12151 sujets

Nous avons 4429 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Perfid777

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7647)
Une solitude idéale Bar_leftUne solitude idéale BarUne solitude idéale Bar_right 
Karma Trindal (7080)
Une solitude idéale Bar_leftUne solitude idéale BarUne solitude idéale Bar_right 
petit_caillou (4776)
Une solitude idéale Bar_leftUne solitude idéale BarUne solitude idéale Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Une solitude idéale Bar_leftUne solitude idéale BarUne solitude idéale Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Une solitude idéale Bar_leftUne solitude idéale BarUne solitude idéale Bar_right 
MionaZen (3353)
Une solitude idéale Bar_leftUne solitude idéale BarUne solitude idéale Bar_right 
Karma Yéshé (3197)
Une solitude idéale Bar_leftUne solitude idéale BarUne solitude idéale Bar_right 
vaygas (2755)
Une solitude idéale Bar_leftUne solitude idéale BarUne solitude idéale Bar_right 
Mila (2501)
Une solitude idéale Bar_leftUne solitude idéale BarUne solitude idéale Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
Une solitude idéale Bar_leftUne solitude idéale BarUne solitude idéale Bar_right 
Le Deal du moment : -79%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
22.95 €
Le Deal du moment : -22%
Clavier Gaming mécanique Razer Blackwidow Elite
Voir le deal
119.99 €

Une solitude idéale

petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4776
Zodiaque : Poissons Âge : 38
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Une solitude idéale

Message par petit_caillou le Mer 09 Nov 2011, 23:08

Une solitude idéale

par Ayya Khema

Dans le Sutta Nipata, nous pouvons lire un discours du Bouddha intitulé « La Corne du Rhinocéros » dans lequel il compare l’unique corne du rhinocéros à la solitude du sage. Le Bouddha fait l'éloge de la solitude et chaque strophe est ponctuée par ce refrain : « Allez en solitaire comme la corne du rhinocéros ».

Il y a deux formes de solitude, celle de l'esprit (citta-viveka) et celle du corps (kaya-viveka). Nous connaissons tous la solitude du corps. Il nous suffit de nous retirer et de nous asseoir dans une pièce ou dans une grotte, ou de dire aux gens avec lesquels nous vivons que nous souhaitons être seuls un moment. En général, les gens aiment ce type de solitude dans la mesure où elle ne dure pas trop longtemps. Si elle se prolonge, c'est souvent parce que l’on n’est pas capable de s'entendre avec les autres ou bien que l’on a peur d’eux par manque d'amour dans le cœur. A ce moment-là apparaît un sentiment d'isolement qui vient nuire à la beauté de la solitude. L'isolement est un état d'esprit négatif dans lequel on se sent privé de compagnie.

Quand on vit en famille ou dans une communauté monastique, il est parfois difficile de trouver un peu de solitude physique, ce n'est même pas toujours recommandé. Mais la solitude physique n'est pas la seule forme de tranquillité qui soit ; la solitude mentale est un élément important dans la pratique. Tant que l'on n'est pas capable d’éveiller en soi cette solitude mentale, on ne pourra pas être assez intériorisé pour savoir ce qu’il est nécessaire de changer en soi.

La solitude mentale signifie avant tout ne pas dépendre de l’approbation des autres, de leur conversation, de leur présence. Cela ne signifie pas devenir froid et distant, mais être mentalement indépendant. Si quelqu’un est gentil avec nous, c'est bien ; si ce n'est pas le cas, c'est bien aussi et cela ne fait aucune différence.

La corne du rhinocéros est droite, forte et tellement solide qu’on ne peut pas la plier. Notre esprit peut-il être de même ? La solitude de l'esprit permet d'éviter tous les bavardages inutiles qui sont si néfastes au développement spirituel. Parler de tout et de rien, c'est comme laisser s'échapper la vapeur ; si on laisse la vapeur s'échapper d'une marmite, la nourriture ne peut pas cuire. On peut comparer notre pratique à une accumulation de chaleur ; si nous laissons la vapeur s'échapper régulièrement, ce processus intérieur est interrompu. Il est préférable de laisser s'accumuler la vapeur afin de voir à quoi ressemble le plat qui cuit. C'est ce que nous avons de plus important à faire.

Nous devrions tous avoir l'occasion de nous retirer dans la solitude pendant un moment chaque jour, pour pouvoir nous sentir vraiment seuls, face à nous-mêmes. Parfois nous nous disons peut-être : « Les autres parlent de moi » mais cela n'a aucune importance, nous sommes détenteurs de notre propre kamma : si quelqu'un parle de nous, c'est son kamma ; si nous en prenons ombrage, c’est notre kamma. S’intéresser à ce que l’on dit de nous montre bien que nous sommes dépendants de l'approbation d'autrui. Mais qui approuve qui? Les cinq khandha (le corps, les sensations, les perceptions, les formations mentales et la conscience) ? Les cinq éléments corporels externes (cheveux, poils, ongles, dents et peau) ? Quel « soi » approuve ? Le bon, le mauvais, le médiocre ou bien peut-être le « non-soi » ?

A moins d'avoir trouvé au fond de soi un sentiment de stabilité, un espace d’immobilité, on se sentira toujours insécurisé. Nul ne peut être aimé de tout le monde, pas même le Bouddha. Parce que notre esprit est obscurci, nous cherchons constamment des imperfections chez les autres. Mais rien de tout cela ne compte, c’est sans aucune importance. La seule chose qui ait un sens, c’est d’être toujours attentif, de rester pleinement conscient à chaque pas sur la Voie ; être attentif à chaque action, chaque sensation, chaque pensée. Mais on l’oublie trop facilement ! Il y a toujours quelqu'un avec qui bavarder, toujours une autre tasse de thé à boire. C'est ainsi que va le monde et que tant de gens sont malheureux. Mais la Voie révélée par le Bouddha conduit hors du monde, vers un bonheur libre de toute dépendance.


_________________
Une solitude idéale 78317617_oUne solitude idéale 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4776
Zodiaque : Poissons Âge : 38
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Une solitude idéale

Message par petit_caillou le Mer 09 Nov 2011, 23:08

Lâcher la vapeur, bavarder inutilement et chercher de la compagnie sont les choses à ne pas faire. Chercher à savoir ce que les autres pensent de nous ne présente aucun intérêt et n'a rien à voir avec la vie spirituelle. La solitude de l'esprit signifie que l'on peut être seul au milieu d'une foule. Même entouré d'une foule bruyante, on est encore capable de rester centré, de rayonner amour et compassion sans être perturbé.

On peut qualifier cela de « solitude idéale » parce qu'on s’est libéré du futur et du passé, ce qui est nécessaire pour se tenir droit et seul. Si on pense trop au futur, on vit dans l'inquiétude, et si on a la nostalgie du passé, on est soit dans le désir soit dans l’aversion. Tel est le constant bavardage de l'esprit, ce qui l’empêche de connaître la solitude idéale.

Il ne peut y avoir de véritable solitude de l'esprit qu’avec la paix intérieure. Sinon la solitude nous pousse à remédier à une sensation de vide et d'abandon. « Où sont les autres? Que puis-je faire sans amis ? Je dois pouvoir parler de mes problèmes à quelqu'un. » L'attention est une réponse à toutes ces interrogations car elle existe nécessairement dans le présent et n’a aucun lien avec le passé ou le futur. Elle nous maintient pleinement présents et nous évite de commettre les erreurs si naturelles au genre humain. Plus l'attention est développée, moins on commet d’erreurs. Les erreurs commises sur le plan du monde ont aussi des répercussions sur la vie spirituelle, parce qu’elles sont causées par le manque d'attention et, quand on manque d’attention, on ne peut échapper à la souffrance que l’on s’inflige soi-même. On va donc continuer à chercher un bouc émissaire à blâmer ou de la compagnie pour nous distraire.

La solitude idéale est présente quand on peut être seul ou au milieu d'autres gens, et rester entier, sans se disperser ni se laisser piéger par les difficultés des autres. On peut répondre de manière appropriée mais sans en être affecté. Nous avons tous une vie intérieure et nous ne pouvons bien la connaître que quand l'esprit cesse son bavardage et que nous pouvons observer ce que nous ressentons. Une fois que nous aurons vu ce qui se passe en nous, nous aurons envie de changer les choses. Seuls les Arahants, les êtres pleinement éveillés, ont une vie intérieure qui ne nécessite pas de changement. L'absence de paix et la tension intérieure nous poussent au-dehors dans l’espoir que nous trouverons quelqu'un qui pourra soulager ne serait-ce qu’un instant de souffrance, mais nous seuls pouvons y parvenir.

La solitude peut être physique, mais ce n'est pas là sa fonction principale. L’esprit solitaire est un esprit qui peut avoir des pensées profondes et originales. Un esprit dépendant pense au travers de clichés, de façon stéréotypée, parce qu'il recherche l'approbation. Un tel esprit demeure à la surface des choses, comme tout dans le monde ; il ne peut concevoir la profondeur des enseignements du Bouddha. L’esprit solitaire, lui, est détendu car il ne se laisse pas perturber.

Il est intéressant de noter qu'un esprit détendu, qui se suffit à lui-même, est aussi capable de bien mémoriser. Parce qu'il n'est pas perturbé par le besoin de se libérer de la souffrance, un tel esprit est capable de retenir des informations sans peine – c’est l’un des à-côtés bénéfiques. Mais le principal bienfait d'un esprit solitaire est sa force inébranlable. Rien ne peut l’agiter et il se tiendra droit sans appui, tout comme un arbre bien enraciné n'a pas besoin de tuteur parce qu'il est assez fort par lui-même. Par contre, si l’esprit n'a pas la vigueur suffisante pour se suffire à lui-même, il n'aura pas la force ni la détermination de réaliser pleinement le Dhamma.


_________________
Une solitude idéale 78317617_oUne solitude idéale 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4776
Zodiaque : Poissons Âge : 38
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Une solitude idéale

Message par petit_caillou le Mer 09 Nov 2011, 23:09

Notre pratique quotidienne comprend des moments de solitude consacrés à l'introspection et à la contemplation. Lire, parler et écouter sont des moyens de communiquer avec les autres et ils sont nécessaires à certains moments. Mais il est essentiel de consacrer du temps à l'introspection : « Que se passe-t-il en moi ? Quels sont les sentiments qui m'animent ? Est-ce sain ou pas ? Suis-je parfaitement satisfait quand je suis seul ? A quel point suis-je égocentrique ? Suis-je guidé par le Dhamma ou suis-je en train de m'égarer ? » Si notre esprit est dans le brouillard, il nous faut la lumière d’un projecteur pour pénétrer la brume. Ce projecteur, c’est la concentration.

La santé, la fortune et la jeunesse ne signifient pas absence de souffrance. Ce ne sont que des masques. La maladie, la pauvreté et la vieillesse permettent de mieux prendre conscience du caractère insatisfaisant de notre existence. Quand nous sommes seuls, c'est le moment d'apprendre à nous connaître. Nous pouvons approfondir la signification des enseignements que nous avons entendus et voir si nous pouvons les mettre en pratique dans notre vie. Nous pouvons utiliser les aspects du Dhamma qui sont les plus importants pour nous.

L’esprit solitaire est un esprit fort parce qu'il sait rester immobile. Cela ne signifie pas se couper de toute relation, ce qui serait un manque d'amitié envers les autres (mettā). Un esprit bien établi dans le présent peut être à la fois tourné vers l’intérieur et bienveillant envers les autres. Vivre au sein d'une communauté vouée au Dhamma est l'endroit idéal pour pratiquer ainsi.

La méditation est le moyen d'atteindre la concentration et la concentration est l'outil qui permet de percer le brouillard enveloppant l'esprit de tous les êtres non éveillés. Dans la vie communautaire, il y a des moments de partage, d'amitié et de service ; ces moments doivent être le résultat de mettā et non du désir d'échapper à la souffrance et à l'insatisfaction. La prochaine fois que nous entamerons une conversation, posons-nous la question : « Pourquoi entrer dans cette conversation ? Est-elle bien utile ou suis-je en train d’essayer d’échapper à l'ennui et à mes problèmes ? »

La claire compréhension est le facteur mental qui, lié à l'attention, nous indique le but à atteindre et le chemin à emprunter. Nous examinons nos paroles et nos actes pour voir s’ils sont orientés vers le but juste, si les moyens employés sont judicieux, et si l'objectif initial a été atteint. Sans une claire vision de la direction à suivre, il n’y aura que bavardage. C’est ce qui arrive même pendant que nous méditons, par manque d'entraînement. Mais quand nous pratiquons la claire compréhension, nous devons savoir nous arrêter un moment pour observer la situation dans son intégralité avant de nous lancer dans la pratique. Ceci peut devenir une excellente habitude dans notre pratique – habitude que l’on ne trouve guère dans le monde.

Un aspect important des enseignements du Bouddha concerne la pratique conjointe de la claire compréhension et de l'attention. Le Bouddha a souvent recommandé cette pratique comme moyen d’échapper à la souffrance et nous devons pratiquer ainsi, même dans nos petits efforts quotidiens. Ce peut être apprendre quelque chose de nouveau, se souvenir d’une phrase du Dhamma, mémoriser quelques lignes d’une récitation, découvrir quelque chose de nouveau sur soi, ou prendre conscience d’un aspect de la réalité. L'esprit peut ainsi gagner en force et en confiance.

Le renoncement est une aide fantastique pour trouver confiance en soi. On sait que l'on peut se passer de presque tout – de nourriture par exemple, pendant quelque temps. Un jour, le Bouddha est passé par un village où personne n'avait foi en lui. Il n’a reçu aucune nourriture et personne n’a prêté attention à lui. Il est allé s’asseoir sur un tas de paille à la sortie du village et a commencé à méditer. Un autre ascète, qui avait vu que le Bouddha n'avait reçu l'aumône d'aucune nourriture, s’est approché de lui, plein de commisération : « C’est terrible, vous n'avez reçu aucune nourriture et vous n’avez qu’un tas de paille pour dormir. Je suis désolé pour vous. » Le Bouddha a répondu : « Nous nous nourrissons de joie. La joie intérieure peut nous nourrir pendant plusieurs jours. »

On peut se passer de nombreuses choses quand on y a renoncé volontairement. Si quelqu'un vient prendre nos biens, nous résistons et c’est une souffrance. Mais lorsque nous pratiquons le renoncement volontaire, nous gagnons en force et permettons à notre esprit d’être indépendant. La confiance en soi apparaît et pose des fondations vraiment solides. Renoncer à la compagnie des autres va nous apprendre si nous pouvons compter sur nous-mêmes.

Le Bouddha n'a jamais prôné des pratiques ascétiques excessives et dangereuses ; mais il y a des choses auxquelles nous pouvons renoncer comme, par exemple, les discussions de l'après-midi, et consacrer plutôt ce temps à la contemplation. Par la suite, l’esprit se réjouira de ses efforts. La satisfaction sera proportionnelle à l'effort fourni.

Il nous faut avoir un esprit solitaire en méditation ; il est donc nécessaire d’y consacrer un peu de temps chaque jour. L’esprit solitaire a deux qualités : tout d'abord, l'attention vigilante et la claire compréhension, et ensuite l'introspection et la contemplation. Ensemble, ces deux qualités permettent à l'esprit de s’unifier. C’est ensemble que l’on trouve la force ; l’unification est source d’énergie.

Source: http://www.dhammadelaforet.org/sommaire/khema/solitude_ideale.html


_________________
Une solitude idéale 78317617_oUne solitude idéale 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
Karma Yéshé
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3197
Zodiaque : Vierge Âge : 53
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : shiné
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Titre-sujet Re: Une solitude idéale

Message par Karma Yéshé le Jeu 10 Nov 2011, 06:58

Je n'avais jamais pensé à cette notion de solitude mental. c'est interessant. Je vais y reflechir.
hananou
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1701
Zodiaque : Balance Âge : 59
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ici et maintenant
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Titre-sujet Re: Une solitude idéale

Message par hananou le Sam 12 Nov 2011, 10:34

Une solitude idéale 254637


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.

Contenu sponsorisé

Titre-sujet Re: Une solitude idéale

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 31 Mai 2020, 22:32