Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» A quoi se résume la totalité des enseignements du Bouddha
Hier à 23:50 par Disciple laïc

» La naissance du bouddhisme
Hier à 13:22 par Disciple laïc

» La métamatière et les créations
Hier à 11:19 par tindzin

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 22 Jan 2018, 22:43 par manila

» Dhammapada
Lun 22 Jan 2018, 21:27 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Lun 22 Jan 2018, 14:20 par manila

» "Phase noire"
Dim 21 Jan 2018, 11:39 par tindzin

» Le tibétain?
Sam 20 Jan 2018, 23:49 par Jinpa Datso

» Si c’est ceci, ceci doit être cela
Ven 19 Jan 2018, 16:41 par tindzin

» Quel est le point de vue du bouddhisme sur le problème de la Birmanie ?
Ven 19 Jan 2018, 13:34 par Disciple laïc

» La grande richesse de la tradition zen – Parties 1 et 2
Mer 17 Jan 2018, 18:19 par Disciple laïc

» Ressentir rigpa, La nature de l'esprit
Lun 15 Jan 2018, 23:24 par Akana

» Offrir une pratique pour quelqu'un
Lun 15 Jan 2018, 20:35 par Disciple laïc

» ne nous sommes nous pas tous trompé au sujet de la vérité sur la spiritualité ?
Dim 14 Jan 2018, 07:56 par Disciple laïc

» Comment contrer certaines émotions négatives ?
Sam 13 Jan 2018, 21:59 par Ortho

» Le pervers narcissique et la spiritualité
Sam 13 Jan 2018, 19:49 par manila

» Pratique de Tchenrezi
Jeu 11 Jan 2018, 21:38 par Ortho

» N'ayez aucune fierté à pratiquer. Ni aucune honte.
Lun 08 Jan 2018, 16:39 par Disciple laïc

» Vivre en centre spirituel
Dim 07 Jan 2018, 12:32 par TantraVida

» Le bouddhisme en occident
Ven 05 Jan 2018, 14:39 par Disciple laïc

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Ven 05 Jan 2018, 12:01 par manila

» Présentation de Yo
Jeu 04 Jan 2018, 16:14 par Yo Prodrive

» Présentation Neisha
Jeu 04 Jan 2018, 15:51 par Karma Trindal

» Présentation de "Renaissance"
Jeu 04 Jan 2018, 15:50 par Karma Trindal

» bonjour à tous!
Jeu 04 Jan 2018, 15:48 par Karma Trindal

» Présentation Tsultrim Yeunten
Jeu 04 Jan 2018, 15:47 par Karma Trindal

» Besoin de conseils (livres pour débutants)
Jeu 04 Jan 2018, 15:24 par Karma Trindal

» Venir en aide à soi-même ?
Jeu 04 Jan 2018, 15:20 par Karma Trindal

» Une piste, comment répondre à une personne énonçant une vue fausse
Jeu 04 Jan 2018, 13:22 par Karma Trindal

» L'Arbre des Refuges: Nettoyage du Nouvel An
Jeu 04 Jan 2018, 13:12 par Karma Trindal

» Pourquoi devenir moine ou nonne ?
Jeu 04 Jan 2018, 11:29 par manila

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 04 Jan 2018, 09:31 par Pema Gyaltshen

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Lun 01 Jan 2018, 18:21 par Disciple laïc

» Les enseignements de maître Sheng Yen
Lun 01 Jan 2018, 18:03 par Disciple laïc

» Toute l'équipe de L'Arbre des Refuges vous souhaite une bonne année 2018!
Lun 01 Jan 2018, 13:24 par manila

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Dim 31 Déc 2017, 23:36 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges sur Facebook
Sam 30 Déc 2017, 14:41 par Karma Trindal

» Question sur le karma
Ven 29 Déc 2017, 16:54 par Ortho

» Les mantras peuvent guérier les maladies, etc.. ?
Jeu 28 Déc 2017, 15:40 par Ortho

» L'EXERCICE
Jeu 28 Déc 2017, 13:42 par tindzin

» Atteindre rigpa par la base
Mer 27 Déc 2017, 13:41 par tindzin

» L'intuition vient de me dicter une question
Mar 26 Déc 2017, 14:26 par tindzin

» Sem et Rigpa, les deux faces de la même pièces
Lun 25 Déc 2017, 23:23 par tindzin

» Le Singe
Lun 25 Déc 2017, 02:38 par manila

» Le Cochon
Dim 24 Déc 2017, 23:47 par petit_caillou

» Le Serpent
Dim 24 Déc 2017, 22:27 par petit_caillou

» Le Tigre
Dim 24 Déc 2017, 22:06 par petit_caillou

» Le Chien
Dim 24 Déc 2017, 21:41 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Dim 24 Déc 2017, 21:13 par petit_caillou

» Matthieu Ricard : un demi-siècle dans l'Himalaya 1/2 et 2/2
Dim 24 Déc 2017, 10:03 par Disciple laïc

» Le Dragon
Dim 24 Déc 2017, 00:18 par petit_caillou

» Le Buffle
Sam 23 Déc 2017, 22:53 par petit_caillou

» Le Coq
Sam 23 Déc 2017, 22:22 par petit_caillou

» Le Cheval
Sam 23 Déc 2017, 21:39 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Sam 23 Déc 2017, 21:15 par petit_caillou

» Le Rat
Sam 23 Déc 2017, 20:47 par petit_caillou

» Pour les menus de Noël, le Faux Gras
Mer 20 Déc 2017, 16:15 par Karma Yéshé

» La Vue Juste - une définition
Mer 20 Déc 2017, 13:01 par Yeshé Kunga

» Hommage à un petit coeur sous un blouson de cuir
Mar 19 Déc 2017, 12:15 par manila

» Accident Pyrénées orientales
Mar 19 Déc 2017, 12:03 par Disciple laïc

» Is there only one true religion?
Mar 19 Déc 2017, 11:26 par Disciple laïc

» Confessions of a Buddhist Atheist
Lun 18 Déc 2017, 06:36 par Disciple laïc

» Patique de la pleine conscience des oreilles
Jeu 14 Déc 2017, 18:13 par Disciple laïc

» L'esprit d'eveil
Mar 12 Déc 2017, 18:25 par tindzin

» L'homme n'est pas notre ennemi
Lun 11 Déc 2017, 13:48 par manila

» Aoyama Roshi, la vie d’une nonne zen – 1ère et 2ème partie
Dim 10 Déc 2017, 09:51 par Disciple laïc

» Le bien, le mal et le corps du Dharma
Jeu 07 Déc 2017, 15:16 par Disciple laïc

» Eloge du bon sens dans la quête du sens
Mer 06 Déc 2017, 13:07 par tindzin

» Nature du Samsara
Mer 06 Déc 2017, 12:20 par tindzin

» Buddhist Nun Speaks After 45 Years of Solitary Retreat
Mar 05 Déc 2017, 17:46 par manila

» From US Marine to Zen Monk
Mar 05 Déc 2017, 16:42 par Disciple laïc

» Es-ce que la ré-cognition est-elle possible?
Mar 05 Déc 2017, 01:45 par tindzin

» Esprit du Bouthan
Lun 04 Déc 2017, 13:49 par Akana

» sagesse bouddhiste , la marche inspirante
Sam 02 Déc 2017, 07:29 par Karma Yéshé

» Nous sommes remplis de violence
Mer 29 Nov 2017, 10:04 par Karma Tsultrim Jyurmé

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 32 Invités :: 1 Moteur de recherche

Akana


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 93771 messages dans 10885 sujets

Nous avons 4126 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est philreg

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7426)
 
Karma Trindal (6807)
 
petit_caillou (4729)
 
manila (4633)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2776)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2110)
 

L’Invocation de Tapihritsa

Partagez
avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 57
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

L’Invocation de Tapihritsa

Message par hananou le Mer 30 Nov 2011, 12:00

20 mars, 2010


L’Invocation
de Tapihritsa



Classé dans : Dzogchen,Unité
Dharma — deulmalhamo @ 11:25




Invocation Of Tapihritsa - composed and sung by
Nangzher Lopo to his teacher, Tapihritsa.


E MA HO! How wonderful! You are the manifestation of
Kuntu Zangpo, the primordial base.

Your body appears like a white luminous crystal, clear and without
impurities, radiating light in the ten directions. You are
naked, without ornaments, signifying the innermost essence, the
primordial state.

Endowed with the two-fold wisdom of emptiness and skillful means,
with compassion you contemplate the benefit of beings. You
embody Dzogchen, the Great Perfection, supreme among the teachings,
the essence of the awareness of the realized ones, the peak of the
way of realization, the heart of the tantras, of the essential
scriptures, and of the secret instructions,

You point out the natural state, the base from which delusion,
which is samsara, and liberation, which is nirvana, arise; whereupon
as sounds, lights, and rays, all the defects and virtues are
self-clear Having completely dispelled the darkness of the minds
of beings, you enable us to experience the base as empty and
rootless, and simultaneously realize all stages of the path.

Experiences and realization become manifest, and samsara and
nirvana liberate within one’s natural mind. In that vastness,
the three dimensions, which are the fruit, are arrayed.

With one-pointed devotion I pray to you, Tapihritsa, protector of
beings, grant the blessings of bestowing the empowerment upon me and
other beings. May the external, internal, and secret obstacles
be pacified, and may the error of self-grasping, which is ignorance,
be liberated.

Having recognized self-awareness, may the view and the conduct be
fully realized. Please bestow upon me, at this very moment, the
great meaning beyond intellect of the primordial base, empty and
rootless.

To you, Tapihritsa, noble protector of beings, I pray: May
the beings of the six realms be protected by your compassion.

And may my mind be liberated.



TraductionComposé et
chanté par Nangzher Lopo à son professeur, Tapihritsa.


E MA HO! Quelle merveille!

Vous êtes la manifestation de Kuntu Zangpo, la base
primordiale. Votre corps apparaît comme un cristal blanc
lumineux, clair et sans impuretés, émettant de la lumière dans les
dix directions.

Vous êtes nu, sans ornements, signifiant l’essence la plus
profonde, l’état primordial. Doté de la double sagesse de la
vacuité et des moyens habiles, vous contemplez avec compassion le
bien des êtres.

Vous incarnez le Dzogchen, la Grande Perfection, suprême parmi
les enseignements, l’essence de la conscience de ceux réalisés,
le sommet de la voie de la réalisation, au coeur des tantras, des
écritures essentielles, et des instructions secrètes.

Rappelez-vous l’état naturel, la base à partir de
laquelle l’illusion, qui est le samsara, et la libération, qui est
le nirvana. Lève-toi, sur ce que sont comme des sons, des lumières,
et des rayons. Tous les vices et les vertus sont eux-mêmes
claires. Ayant complètement dissipé les ténèbres de l’esprit
des êtres, vous nous permettez de faire l’expérience de la base
comme vide et sans racines, et simultanément de réaliser toutes les
étapes de la voie. Les expériences et réalisations de se
manifester, et le samsara et le nirvana de se libérer dans l’esprit
naturel.

Dans cette immensité, sont déployées les trois dimensions,
qui sont les fruits. Avec une pointe de dévouement, je vous
prie, Tapihritsa, protecteur des êtres, d’accorder la bénédiction
de donner les pouvoirs sur moi et les autres êtres.

Puissent ils être pacifiés. Les obstacles externes, internes et
secrets et l’erreur de la saisie du soi, qui est l’ignorance
être libérés . Ayant reconnu la conscience de soi, que
la vue et la conduite puissent elles être pleinement réalisées.

S’il vous plaît de m’ accordez en ce moment même, la grande
signification de la base primordiale, vide et sans racine au-delà de
l’intelligence . Pour vous, Tapihritsa, noble protecteur des
êtres, je prie:

Que les êtres des six royaumes soient protégés par votre
compassion.

et que mon esprit puisse être libéré.

www.kabirkadre.com/study/…/invoTap.htm


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 57
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Re: L’Invocation de Tapihritsa

Message par hananou le Jeu 01 Déc 2011, 12:39

Trois
principes sacrés


Dans
l’enseignement du Bouddha, trois facteurs font toute la différence
entre une méditation qui est seulement un moyen de détente, de paix
et de félicité temporaires, et une méditation qui peut devenir une
cause puissante d’éveil pour soi-même et autrui.



Nous
les qualifions de “bon au début”, “bon au milieu” et “bon
à la fin”. Bon au début
naît
de la prise de conscience que la nature de bouddha est notre essence
la plus secrète, ainsi que celle de tous les êtres sensibles. Cette
réalisation nous libère de l’ignorance et met un point final à
la souffrance. Ainsi, chaque fois que nous commençons notre pratique
de la méditation, nous sommes touchés par cette vérité et
inspirés par la motivation de dédier notre pratique et notre vie à
l’éveil de tous les êtres, dans l’esprit de cette prière que
tous les bouddhas du passé ont formulée :


Par
le pouvoir et la vérité de cette pratique,


Puissent
tous les êtres jouir du bonheur et des causes du bonheur ;


Puissent-ils
être libres de la souffrance et des causes de la souffrance;


Puissent-ils
ne jamais être séparés du grand bonheur dénué de souffrance;


Puissent-ils
demeurer dans la grande équanimité, qui est libre d’attachement et d’aversion.


Bon
au milieu
est
la disposition d’esprit avec laquelle nous pénétrons au cœur de
la pratique. Elle est inspirée par la réalisation de la nature de
l’esprit, d’où s’élèvent une attitude dénuée de saisie,
libre de toute référence conceptuelle, et la prise de conscience
que toute chose est intrinsèquement “vide”, illusoire,
chimérique.



Bon
à la fin
concerne
la façon dont nous concluons la méditation. Nous dédions ses
mérites et prions avec une réelle ferveur : “Puisse tout
mérite obtenu par cette pratique contribuer à l’éveil de tous,
puisse-t-il devenir une goutte d’eau au sein de l’océan
d’activité de tous les bouddhas, dans leur œuvre infatigable de
libération de tous les êtres.” Le “mérite” désigne le
pouvoir positif, le bienfait, la paix et le bonheur qui émanent de
votre pratique ; vous le dédiez au bien ultime des êtres, à
leur éveil. Sur un plan plus immédiat, vous l’offrez pour la paix
dans le monde, et pour que tous les êtres soient à l’abri du
besoin et de la maladie, qu’ils connaissent un bien-être parfait
et un bonheur durable. Puis, réalisant la nature illusoire et
chimérique de la réalité, vous considérez qu’au niveau le plus
profond, vous qui dédiez votre pratique, ceux à qui vous la dédiez
et l’acte même de dédier sont intrinsèquement “vides” et
illusoires. Dans les enseignements, ceci est dit sceller la
méditation et garantir que son pouvoir, dans toute sa pureté, ne
pourra aucunement s’échapper ou se dissiper, et assurer ainsi que
le mérite de votre pratique sera entièrement préservé.


Ces
trois principes sacrés — la motivation habile, l’attitude
dénuée de toute saisie qui met en sûreté la pratique, et la
dédicace qui la scelle — confèrent à votre méditation une
réelle puissance d’éveil. Le grand maître tibétain Longchenpa
les décrivait admirablement comme “le cœur, l’œil et la force
vitale” d’une pratique authentique. Et Nyoshul Khenpo en dit :
“Pour atteindre l’éveil complet, plus que cela n’est pas
nécessaire, mais moins serait insuffisant.”



Rigpa
portal


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.

    La date/heure actuelle est Mer 24 Jan 2018, 10:36