Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

La joie dans la pratique spirituelle Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion

La joie dans la pratique spirituelle B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle- École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Méditation et dépression que conserver que suspendre
La joie dans la pratique spirituelle EmptyAujourd'hui à 20:53 par Disciple laïc

» Prise de Refuge et Bodhicitta
La joie dans la pratique spirituelle EmptyAujourd'hui à 20:17 par Mila

» P Rabhi il faut changer les consciences
La joie dans la pratique spirituelle EmptyAujourd'hui à 20:02 par Mila

» Interdire les animaux sauvages dans les festivals
La joie dans la pratique spirituelle EmptyAujourd'hui à 18:30 par Karma Yéshé

» Le Bonheur au 21e siècle , par Guelong Thubten
La joie dans la pratique spirituelle EmptyAujourd'hui à 10:42 par Karma Yéshé

» Les bienfaits de l avocat pour la santé
La joie dans la pratique spirituelle EmptyAujourd'hui à 10:37 par Karma Yéshé

» Les différents laits végétaux
La joie dans la pratique spirituelle EmptyHier à 18:24 par Karma Yéshé

» Non a l extension de la chasse
La joie dans la pratique spirituelle EmptyHier à 17:51 par Karma Yéshé

» Appel des scientifiques sur l etat de la planète
La joie dans la pratique spirituelle EmptyHier à 17:47 par Karma Yéshé

» Une alternative aux bouteilles en verre et en plastique
La joie dans la pratique spirituelle EmptyHier à 17:35 par Karma Yéshé

» Adresses des centres bouddhistes en Belgique et ailleurs...
La joie dans la pratique spirituelle EmptyHier à 17:06 par Mila

» Nous nous inventons des besoins constants
La joie dans la pratique spirituelle EmptyHier à 15:31 par Karma Yéshé

» Plutôt vidéo du jour
La joie dans la pratique spirituelle EmptyHier à 08:41 par Disciple laïc

» Question concernant le non soi
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMer 19 Fév 2020, 13:31 par vaygas

» Enseignement du Karmapa sur le Joau Ornement de la Libération , de Gampopa , 2020.
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMer 19 Fév 2020, 10:53 par Mila

» Présentation de moi meme, nouvelle
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMer 19 Fév 2020, 07:54 par Disciple laïc

» La méditation expliquée simplement
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMar 18 Fév 2020, 15:05 par Karma Yéshé

» La joie et le bouddhisme zen
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 17 Fév 2020, 15:59 par Disciple laïc

» Jérémy nouveau venu sur le forum
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 17 Fév 2020, 13:49 par Karma Yéshé

» A paraitre, "Nouvelle voie pour l'éveil", tout prochainement disponible..!
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 17 Fév 2020, 13:47 par Karma Yéshé

» Discours spécial du Gyalwang Karmapa , suite au 37e Kagyu Mönlam
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 16 Fév 2020, 21:28 par Mila

» Les voeux de Bodhisattva
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 16 Fév 2020, 12:14 par Mila

» Les miracles dans le bouddhisme tibétain et le christianisme
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 16 Fév 2020, 10:30 par Disciple laïc

» Nouvelle méditation dont j'aimerai me séparer
La joie dans la pratique spirituelle EmptySam 15 Fév 2020, 20:40 par Disciple laïc

» Les etres les plus importanrs
La joie dans la pratique spirituelle EmptyVen 14 Fév 2020, 17:57 par Karma Yéshé

» Images de la nature dans la poésie bouddhique indo-tibétaine
La joie dans la pratique spirituelle EmptyJeu 13 Fév 2020, 17:04 par Mila

» Lama samten,nous explique le lâcher prise
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMer 12 Fév 2020, 10:38 par Karma Yéshé

» Juste tourner différemment son esprit ...
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMar 11 Fév 2020, 16:09 par Karma Yéshé

» Comment considerer son lama racine
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMar 11 Fév 2020, 16:08 par Karma Yéshé

» Le gouvernement belge interpellé
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 10 Fév 2020, 20:23 par Pema Gyaltshen

» Rencontre en cercle inter-tradition
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 10 Fév 2020, 20:11 par Pema Gyaltshen

» Méditation sur l impermanence
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 10 Fév 2020, 14:32 par Karma Yéshé

» Le récit de la quête immaculée - Ariyapariyesanā Sutta - MN 26
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 10 Fév 2020, 14:31 par Disciple laïc

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 09 Fév 2020, 23:14 par Shi Fu

» Maha Kassapa et la simplicité de la vie dans la forêt
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 09 Fév 2020, 18:50 par Karma Yéshé

» Prière pour enrayer les épidémies , chantée en Chinois par le Karmapa .
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 09 Fév 2020, 18:47 par Karma Yéshé

» Kagyu Mönlam 2020 à Bodhgaya
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 09 Fév 2020, 11:32 par Mila

» Question que je me pose sur l'impermanence
La joie dans la pratique spirituelle EmptySam 08 Fév 2020, 22:58 par Disciple laïc

» Patience et endurance, les plus belles vertus du méditant engagé
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMar 04 Fév 2020, 14:32 par Disciple laïc

» Le bouddhisme en occident a l heure actuelle
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMar 04 Fév 2020, 13:49 par Karma Yéshé

» Un autre groupe de huit - Paramaṭṭhaka Sutta - Sn 4.5
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMar 04 Fév 2020, 13:22 par Disciple laïc

» The myth of music and meditation.
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMar 04 Fév 2020, 12:33 par Disciple laïc

» Kakacūpama Sutta - Le récit de la scie - MN 21
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 03 Fév 2020, 20:09 par Disciple laïc

» Pas une difficulté (quoique) mais plutôt une question
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 03 Fév 2020, 17:40 par Disciple laïc

» Quel sens a le bouddha primordial
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 03 Fév 2020, 10:12 par Ahcia

» Bālapaṇḍita Sutta - L'ignare et le sage - MN 129
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 02 Fév 2020, 17:55 par Disciple laïc

» Les fondements du bouddhisme
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 02 Fév 2020, 15:15 par Karma Yéshé

» Voir l’impermanence, l’insatisfaction et l’impersonnalité : clé de l’Éveil
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 02 Fév 2020, 12:21 par Karma Yéshé

» Transformer des vêtements usagers en briques écologiques
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 02 Fév 2020, 12:15 par Karma Yéshé

» EMOUNA : l’enseignement des religions à Sciences Po
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 02 Fév 2020, 10:19 par Disciple laïc

» Le récit de Bhûmija - Bhûmija Sutta - MN 126
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 02 Fév 2020, 09:53 par vaygas

» La voie du milieu - Ajahn Chah
La joie dans la pratique spirituelle EmptySam 01 Fév 2020, 12:35 par Karma Yéshé

» La longue marche , ou le secret du Grand Stupa
La joie dans la pratique spirituelle EmptyVen 31 Jan 2020, 13:03 par Karma Yéshé

» Le karma dans le bouddhisme
La joie dans la pratique spirituelle EmptyJeu 30 Jan 2020, 19:10 par Karma Yéshé

» Jolie version du mantra om mani Padme hum
La joie dans la pratique spirituelle EmptyJeu 30 Jan 2020, 17:40 par Karma Yéshé

» Le petit récit de la division des actes - Cūla Kammavibhaṅga Sutta - MN 135
La joie dans la pratique spirituelle EmptyJeu 30 Jan 2020, 17:26 par Disciple laïc

» Les trois poisons dans le bouddhisme
La joie dans la pratique spirituelle EmptyJeu 30 Jan 2020, 17:25 par Karma Yéshé

» Le récit des divisions des vérités - Saccavibhaṅga Sutta - MN 141
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMer 29 Jan 2020, 10:32 par Disciple laïc

» Mourir simplement et dignement n'est pas difficile si ....
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMar 28 Jan 2020, 12:03 par Karma Yéshé

» l'éveil au temps du Bouddha
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMar 28 Jan 2020, 11:53 par Disciple laïc

» Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 27 Jan 2020, 20:37 par Disciple laïc

» Les Nagas et leurs pierres sacrées .
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 27 Jan 2020, 17:55 par Ortho

» Prochain Shangpa Mönlam en Bourgogne , dirigé par Kalou Rimpoché
La joie dans la pratique spirituelle EmptyLun 27 Jan 2020, 14:25 par Mila

» Le monastère zen Kanshoji en Périgord vert (1 et 2/2)
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 26 Jan 2020, 18:50 par Disciple laïc

» Pour les enfants d une ecole
La joie dans la pratique spirituelle EmptyDim 26 Jan 2020, 16:01 par Karma Yéshé

» La mort est juste une continuité
La joie dans la pratique spirituelle EmptySam 25 Jan 2020, 13:52 par Mila

» la prise du refuge préliminaire
La joie dans la pratique spirituelle EmptyVen 24 Jan 2020, 20:09 par Ahcia

» Révolution copernicienne spirituelle
La joie dans la pratique spirituelle EmptyVen 24 Jan 2020, 15:04 par Disciple laïc

» Apprendre à méditer avec Mathieu Ricard
La joie dans la pratique spirituelle EmptyVen 24 Jan 2020, 13:10 par Karma Yéshé

» Demande d'aide à la traduction - sous-titrage
La joie dans la pratique spirituelle EmptyJeu 23 Jan 2020, 22:09 par Disciple laïc

» Notre esprit. ( extrait d un livre)
La joie dans la pratique spirituelle EmptyJeu 23 Jan 2020, 14:59 par Karma Yéshé

» Le récit de l'étoffe - Vattha Sutta - MN 7
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMer 22 Jan 2020, 22:04 par Disciple laïc

» Le récit de toutes les contaminations - Sabbasava Sutta
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMer 22 Jan 2020, 22:03 par Disciple laïc

» A la découverte du Népal - documentaire
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMer 22 Jan 2020, 09:49 par Disciple laïc

» Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences?
La joie dans la pratique spirituelle EmptyMar 21 Jan 2020, 13:50 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 40 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 39 Invités :: 1 Moteur de recherche

Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 102895 messages dans 12002 sujets

Nous avons 4395 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Alain Brose

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7599)
La joie dans la pratique spirituelle Bar_leftLa joie dans la pratique spirituelle BarLa joie dans la pratique spirituelle Bar_right 
Karma Trindal (7027)
La joie dans la pratique spirituelle Bar_leftLa joie dans la pratique spirituelle BarLa joie dans la pratique spirituelle Bar_right 
petit_caillou (4774)
La joie dans la pratique spirituelle Bar_leftLa joie dans la pratique spirituelle BarLa joie dans la pratique spirituelle Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
La joie dans la pratique spirituelle Bar_leftLa joie dans la pratique spirituelle BarLa joie dans la pratique spirituelle Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
La joie dans la pratique spirituelle Bar_leftLa joie dans la pratique spirituelle BarLa joie dans la pratique spirituelle Bar_right 
MionaZen (3353)
La joie dans la pratique spirituelle Bar_leftLa joie dans la pratique spirituelle BarLa joie dans la pratique spirituelle Bar_right 
Karma Yéshé (3056)
La joie dans la pratique spirituelle Bar_leftLa joie dans la pratique spirituelle BarLa joie dans la pratique spirituelle Bar_right 
vaygas (2726)
La joie dans la pratique spirituelle Bar_leftLa joie dans la pratique spirituelle BarLa joie dans la pratique spirituelle Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
La joie dans la pratique spirituelle Bar_leftLa joie dans la pratique spirituelle BarLa joie dans la pratique spirituelle Bar_right 
Mila (2225)
La joie dans la pratique spirituelle Bar_leftLa joie dans la pratique spirituelle BarLa joie dans la pratique spirituelle Bar_right 

La joie dans la pratique spirituelle

petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4774
Zodiaque : Poissons Âge : 37
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

La joie dans la pratique spirituelle Empty La joie dans la pratique spirituelle

Message par petit_caillou le Sam 10 Déc 2011, 22:46

La joie dans la pratique spirituelle

La joie dans la pratique spirituelle Section_sadhana

par Ajahn Tiradhammo

L'enseignement ci-dessous a été donné par Ajahn Tiradhammo le septième soir d'une retraite de 10 jours en Suisse. Les " 7 Facteurs de l'Illumination" dont il est question sont: l'attention, l'investigation, l'énergie, la joie, la tranquillité, la concentration et l'équanimité.

Quand la joie est présente, nous sommes prêts à découvrir de nouvelles choses - Si nous avons déjà décidé: "La vie est souffrance", alors nous n'allons pas chercher plus loin.

Dans la pratique spirituelle, nous pouvons parfois faire l'erreur d'assimiler la vie religieuse à une sorte d'auto-flagellation. Ou alors, nous sommes enclins à croire que cette pratique devrait aboutir à un genre "spécial" de pureté. Avec cette idée en tête, nous regardons en nous et, bien sûr, tout ce que nous voyons ne sont que des impuretés. Nous étant formé une idée de ce qu'est l'illumination, nous examinons notre propre esprit et nous y voyons juste le contraire: confusion et conflits.

Mais ce qu'il faut comprendre c'est que toutes les idées que nous avons concernant la pratique ne sont que des idées, seulement des idées...
Penser, par exemple: "Moi, je suis ici et le Nibbana se trouve là-bas, je ne suis qu'un idiot aux idées confuses et le Nibbana est toute pureté et profondeur" n'est qu'une projection de concepts.

En fait, dans la pratique réelle, illumination veut seulement dire être pleinement attentif et conscient de la confusion elle-même. La sagesse consiste à voir clairement son ignorance. Il ne s'agit pas ici de connaître la sagesse mais bien plutôt d'utiliser la sagesse pour connaître notre ignorance!
Toute la pratique de l'attention nous ramène à réaliser la vraie nature du fait d'être là, présent. Nous ne tentons pas de nous brancher sur une sorte de "Sagesse nibbanique" flottant quelque part dans l'espace et nous n'attendons pas non plus que la sagesse nous tombe dans les bras. Ce dont il s'agit c'est d'être conscient de la nature de la condition humaine telle qu'elle est.

C'est seulement à partir du moment où nous comprenons réellement ce qu'est la vie que nous pouvons commencer à la transcender, Si nous tentons de la transcender avant qu'en fait nous la connaissions, nous sommes seulement pris au piège de l'illusion.

Ajahn Chah avait coutume de dire: "Nous devons d'abord ramasser quelque chose avant de réaliser combien c'est lourd". Nous rendre compte combien c'est lourd, c'est voir dukkha. C'est après avoir vu dukkha que nous pouvons lâcher-prise. Après avoir lâché prise, nous réalisons combien, en fait, c'est léger.
Ah! Quel soulagement! Et c'est ici que l'on parle de joie, ou piti comme elle est appelée dans les "Facteurs de l'Illumination".

Il existe différentes traductions du terme piti, de même qu'il y a différentes sortes de joie. Hier, nous parlions de la manière dont, après avoir été motivé par dukkha pour chercher la Voie, nous arrivions à la confiance: c'est cette confiance qui, à son tour, conditionne la joie.

Ainsi, il y a ces différentes sortes de joie qui, dans la pratique spirituelle, naissent de différentes causes. Dans ma pratique personnelle, j'ai trouvé très utile d'y réfléchir car il semble que l'importance et la fonction de la joie soient souvent perdus de vue lorsqu'on parle de développement spirituel.
Toutefois piti n'est pas seulement le plaisir d'avoir une expérience agréable mais c'est plutôt une expérience qui nous amène à plus d'ouverture dans la vie, à l'éveil. Quand la joie est présente nous sommes prêts à découvrir de nouvelles choses. Par contre, si nous avons déjà décidé que "la vie est souffrance" et que nous la considérons comme un état misérable, alors évidemment nous n'allons pas chercher plus loin.

Regardez les enfants, comme ils observent et veulent constamment découvrir, la fascination qu'ils ont pour les choses. Il est triste de voir comment nous, les adultes, sommes devenus tellement sophistiqués que nous ne prenons plus le temps de regarder les fleurs ou toutes ces choses de moindre importance ... Nous fonctionnons à un niveau beaucoup plus conceptuel. Quand nous voyons une fleur, nous pensons immédiatement "fleur" et ensuite: "oui, je sais tout des fleurs, toute ma vie j'ai vu des fleurs et ça, c'est seulement une autre fleur". En vérité pourtant, chaque fleur est unique: elle est là, à cet endroit, en ce moment, c'est cette fleur-là. La même chose se passe si, par exemple, nous pouvons vraiment écouter chanter un oiseau et entendre seulement le son de ce chant. C'est une chose toute différente que de penser: "Oh, voilà un autre oiseau en train de chanter". Si nous écoutons vraiment, il y a seulement le son de ce chant en ce moment précis, en cet endroit, dans ces circonstances et il y a la conscience de savoir cela, il y a l'écoute. Voilà une réalité totalement différente du fait de penser: "un autre oiseau en train de chanter ".

Si nous ne faisons constamment que conceptualiser, le dialogue ou bavardage intérieur ne s'arrête plus: "tiens, un oiseau en train de chanter ... une fleur là-bas '" telle personne est en train de parler, si elle pouvait se taire ... une bougie qui brûle" etc.
Et nous croyons tout savoir de la vie !

Tout ce que nous faisons, c'est seulement jongler avec des concepts dans nos têtes et tout ce qu'ils font, c'est de se déplacer d'un côté à l'autre du cerveau, émergeant de la mémoire pour être verbalisés et y replongeant ensuite. Si nous vivons avec seulement des concepts par rapport à la vie, il y a beaucoup de chances qu'elle devienne plutôt ennuyeuse avec toujours ce même rabâchage: "fleur, oiseau, arbre …"

Bien qu'il soit naturel que le langage nous permette d'apprendre, de comprendre et d'exprimer notre compréhension, beaucoup d'entre nous sont devenus prisonniers du langage.

La méditation nous donne l'occasion à présent d'amener un changement profond dans notre civilisation occidentale en essayant de comprendre à un niveau non conceptuel. La méditation nous permet de réaliser de manière directe la nature de toute expérience.

Ceux qui croient s'identifier totalement à travers les mots peuvent peut-être trouver cela menaçant, mais il est bien évident qu'il ne s'agit pas de se passer complètement des mots, nous devons pouvoir continuer à nous exprimer et il est nécessaire que nous puissions communiquer. Mais nous devrions reconnaître que les mots que nous utilisons pour communiquer ne sont pas identiques à l'expérience que nous tentons de décrire.

Dans notre société actuelle, la part donnée au silence est tellement mince et les mots sont si bruyants et forts que souvent c'est seulement cela que nous entendons. Pourtant c'est l'importance accordée au silence qui nous donne accès à et qui entretient une manière différente de communiquer.

Comme il est merveilleux d'être à nouveau un enfant et de ne plus être limité par les mots!
Au début, les enfants ne connaissent pas de mot pour désigner une fleur et ils demandent: "c'est quoi, ça ?". Alors, nous leur répondons: "c'est une fleur". C'est vrai qu'ils doivent apprendre à communiquer, mais pourquoi n'essayerions-nous pas de répondre: "on appelle cela une fleur mais ce n'est pas ce qu'elle est vraiment, elle est comme elle est, c'est sa nature et c'est parfait ainsi". Connaître cet état de "simplement, comme les choses sont...", c'est connaître la joie. C'est cette joie qui peut faire revivre en nous tant de belles qualités qui se sont éteintes. A présent nous avons la clé secrète qui peut nous aider à nous libérer de nos habitudes.

Cette joie peut aussi être développée davantage car au delà de piti ou joie spirituelle existe une qualité beaucoup plus stable appelée sukha. En général, on traduit sukha par bonheur, le contraire de dukkha, mais en fait ce n'est pas suffisant car le bonheur momentané est comme un papillon qui vole de-ci de-là. Il n'y a certainement rien à redire à cela mais bonheur ne traduit pas la qualité profonde de bien-être exprimée par sukha. A force d'avoir vécu tellement avec des concepts, notre vie est devenue ennuyeuse et des moments fugitifs d'excitation en sont venus à nous paraître importants.

Sukha, par contre, signifie: "tout est simplement parfait". C'est un sentiment de calme et de bien-être qui imprègne notre corps et notre esprit tout entier. Sukha rend l'esprit paisible et non fragmenté, donnant une fondation solide pour samadhi, la concentration.

Mais revenons à présent à la joie: la joie est spontanée. Vous ne pouvez pas la concevoir à l'avance ni la créer: elle vient simplement dans le moment présent. Quand la joie est vraiment là, vous vivez dans le moment présent. Voir la joie ainsi devient un point de référence précieux pour nous car nous savons alors que, si nous vivons une joie véritable, nous sommes dans le moment présent et, inversement, si nous sommes réellement dans le moment présent, une joie authentique se manifeste.

Donc, tâchez de découvrir d'où vient la joie, voyez ce qui la maintient et ce qui la fait disparaître. En faisant cela, nous commençons à cultiver la joie comme un des "Facteurs de l'Illumination". Elle devient une des qualités qui nous mènent à l'éveil.

Source: http://www.vipassana.fr/Textes/AjahnTiradhammoLaJoieSpirituelle.htm


_________________
La joie dans la pratique spirituelle 78317617_oLa joie dans la pratique spirituelle 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
Karma Yéshé
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3056
Zodiaque : Vierge Âge : 53
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : shiné
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

La joie dans la pratique spirituelle Empty Re: La joie dans la pratique spirituelle

Message par Karma Yéshé le Dim 11 Déc 2011, 07:20

Il est evident que pour n'importe quelle activité, pratiquer dans la joie est toujours plus agreable.
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7599
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

La joie dans la pratique spirituelle Empty Re: La joie dans la pratique spirituelle

Message par Pema Gyaltshen le Dim 11 Déc 2011, 09:49

Oui certes, mais on parle de joie au sens noble !

Il y a d'ignorantes personnes qui chassent dans la joie ! ( j'en ai encore vu hier à la télévision )
D'autres qui égorgent des moutons en pensant agir "bien"...
La joie profonde ne se trouve que dans la Quête vers l'éveil.


_________________
La joie dans la pratique spirituelle Benzar10
La joie dans la pratique spirituelle Pema_g10

Contenu sponsorisé

La joie dans la pratique spirituelle Empty Re: La joie dans la pratique spirituelle

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 21 Fév 2020, 22:51