Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !


Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 11:26 par manila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 11:22 par manila

» Un maître du Soto Zen - 1902-2008 - 95 ans de zazen
Hier à 19:05 par Disciple laïc

» Dhammapada
Hier à 13:06 par vaygas

» Précieuse existence humaine
Mer 18 Oct 2017, 14:48 par manila

» Présentation Jcare
Mer 18 Oct 2017, 14:41 par Karma Yéshé

» Bouddhisme et shintoïsme
Mer 18 Oct 2017, 14:37 par Karma Yéshé

» L'idéal du bodhisattva dans le bouddhisme
Mer 18 Oct 2017, 14:33 par Karma Yéshé

» Evénement: Journée "Porte ouverte" ce dimanche 22/10/2017 à Samye Dzong (Bruxelles)
Lun 16 Oct 2017, 15:52 par manila

» Comment faire chanter un bol tibétain
Dim 15 Oct 2017, 13:08 par manila

» Les 4 Nobles Vérités selon le maître Zen Thich Nath Hanh
Dim 15 Oct 2017, 10:16 par Disciple laïc

» A la rencontre de Maître Taisen Deshimaru
Dim 15 Oct 2017, 10:04 par Disciple laïc

» Les 50 ans du Zen Sôtô en France
Dim 15 Oct 2017, 08:01 par Disciple laïc

» Toumo: Le Feu Intérieur
Sam 14 Oct 2017, 19:25 par Bevis

» Les dix Terres ( Bhumis ) des Bodhisattvas
Sam 14 Oct 2017, 12:45 par tindzin

» Atteindre rigpa par la base
Sam 14 Oct 2017, 12:26 par tindzin

» Histoire Zen _ Le Maître du Silence
Sam 14 Oct 2017, 12:18 par tindzin

» La pratique du Dzogchen dans la vie quotidienne
Ven 13 Oct 2017, 17:32 par tindzin

» L'attitude bouddhiste face à la douleur
Jeu 12 Oct 2017, 11:05 par Disciple laïc

» Le bouddhisme selon Matthieu Ricard
Mer 11 Oct 2017, 14:31 par Disciple laïc

» L'enseignement du Bouddha d''après les textes les plus anciens
Mer 11 Oct 2017, 11:46 par Ntbr

» Bouddhisme et Science: La méditation, nouvel outil des neurosciences
Mer 11 Oct 2017, 11:38 par Renard sauvage

»  Kagyu Samyé Ling Belgique - Les jardins de méditation: Un nouveau centre international de retraite en Belgique
Mar 10 Oct 2017, 21:27 par manila

» Le Theravada dans la Tradition de la Forêt
Mar 10 Oct 2017, 18:49 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Mar 10 Oct 2017, 13:03 par Renard sauvage

» Présentation d'un homme qui veut comprendre tout
Mar 10 Oct 2017, 02:38 par tindzin

» 20 contes des vies passées du Bouddha
Lun 09 Oct 2017, 23:04 par Disciple laïc

» Annonce: Cherchons animateur vidéo pour le forum
Lun 09 Oct 2017, 19:40 par Renard sauvage

» Moine bouddhiste en Kalmoukie
Lun 09 Oct 2017, 19:35 par Renard sauvage

» Il n'y a ni mort ni peur
Lun 09 Oct 2017, 16:27 par manila

» Recherche d'un livre
Lun 09 Oct 2017, 15:42 par Disciple laïc

» Diriger plus haut - Diriger vers le bas - A propos du Kôan Maître Dôge
Dim 08 Oct 2017, 18:58 par Disciple laïc

» Soi-même et les autres
Dim 08 Oct 2017, 16:38 par Disciple laïc

» Japon : les chemins de pélérinage
Dim 08 Oct 2017, 14:33 par Disciple laïc

» Sortir de l’enfer grâce à la compassion
Dim 08 Oct 2017, 14:28 par tindzin

» Les paroles de Laurent Ruquier
Dim 08 Oct 2017, 11:52 par Disciple laïc

» Sagesses Bouddhistes des 10 et 17 septembre 2017
Dim 08 Oct 2017, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé: Bénévolat bouddhiste 2018 - Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 07 Oct 2017, 23:30 par Pema Gyaltshen

» Shoshin ma présentation
Sam 07 Oct 2017, 21:05 par Karma Trindal

» Présentation en tant que nouveau membre
Sam 07 Oct 2017, 21:04 par Karma Trindal

» Me présenter
Sam 07 Oct 2017, 21:02 par Karma Trindal

» Le bouddhisme en occident
Sam 07 Oct 2017, 21:01 par Karma Trindal

» Présentation Lucien
Sam 07 Oct 2017, 20:56 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 07 Oct 2017, 20:55 par Karma Trindal

» Présentation !
Sam 07 Oct 2017, 20:33 par Akana

» Partage de ma perception
Sam 07 Oct 2017, 18:38 par vaygas

» Evénement: Enseignements "Lettre à un ami" de Nagarjuna (novembre et décembre 2017) - Lama Rinchen Palmo (Bruxelles)
Sam 07 Oct 2017, 17:57 par Karma Trindal

»  Evénement: Enseignement sur Dorje Chang Thungma 18/10/2017 - Lama Rinchen Palmo à Samye Dong (Bruxelles)
Sam 07 Oct 2017, 17:47 par Karma Trindal

» Rencontre en cercle inter-tradition
Sam 07 Oct 2017, 17:11 par Karma Trindal

» Je vous souhaite Tout le Bonheur du Monde..
Sam 07 Oct 2017, 16:57 par Karma Trindal

» Vivre en centre spirituel
Sam 07 Oct 2017, 16:55 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 07 Oct 2017, 15:49 par Karma Trindal

» Wilfried : nouveau venu
Sam 07 Oct 2017, 15:26 par Karma Trindal

» Présentation!
Sam 07 Oct 2017, 15:25 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 07 Oct 2017, 15:21 par Karma Trindal

» Nouveau membre : renard sauvage
Sam 07 Oct 2017, 15:19 par Karma Trindal

» Quelques haïkus irréguliers du renard sauvage
Sam 07 Oct 2017, 15:08 par Karma Trindal

» Vajrasattva est aussi la base neutre
Sam 07 Oct 2017, 14:54 par tindzin

» Amour altruiste et compassion.
Sam 07 Oct 2017, 14:19 par Karma Trindal

»  Thich Nhat Hanh
Sam 07 Oct 2017, 13:57 par Karma Trindal

» Rapport au monde
Sam 07 Oct 2017, 13:50 par Karma Trindal

» Présentation Disciple Laïc
Sam 07 Oct 2017, 13:40 par Disciple laïc

» Ce qui n'est pas donné est perdu
Sam 07 Oct 2017, 13:21 par Karma Trindal

» Yukaro, enchanté
Sam 07 Oct 2017, 13:15 par Karma Trindal

» Phobie sociale
Sam 07 Oct 2017, 12:39 par Akana

» 7 octobre 2017: "13h15 le samedi". Pierre Rabhi : objectif Terre
Sam 07 Oct 2017, 12:34 par Karma Trindal

» Maka Hannya Haramita Shingyo - Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d’aller au-delà
Sam 07 Oct 2017, 12:22 par Karma Trindal

» Milarépa, le Yogi sans opinion
Sam 07 Oct 2017, 08:09 par Disciple laïc

» Une policière rencontre Thich Nhat Hanh
Ven 06 Oct 2017, 16:51 par Disciple laïc

» Commentaires du Sutra du Coeur
Ven 06 Oct 2017, 16:43 par Disciple laïc

» Une découverte promet à l'homme de vivre 500 ans
Jeu 05 Oct 2017, 15:00 par Renard sauvage

» Plaidoyer pour le bonheur, Mathieu Ricard.
Jeu 05 Oct 2017, 14:52 par Renard sauvage

» Le zen et les arts-martiaux
Jeu 05 Oct 2017, 14:37 par Renard sauvage

» Sangha par Thich Nhat Hanh
Jeu 05 Oct 2017, 14:30 par Renard sauvage

» Le Naraka le lac des Enfers
Jeu 05 Oct 2017, 14:19 par Renard sauvage

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 38 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 36 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Karma Yéshé


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92789 messages dans 10781 sujets

Nous avons 4079 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est ArmonyColor-FengShui

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7408)
 
Karma Trindal (6785)
 
petit_caillou (4717)
 
manila (4376)
 
Karma Döndrup Tsetso (3418)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2660)
 
Karma Yönten Dolma (2313)
 
vaygas (1973)
 

Interpénétration de genres contre-nature.

Partagez
avatar
Hild-Rik
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 540
Age : 64
Contrée : Aveyron-France
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : L'écoute du Grand-Silence
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/05/2010

Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Hild-Rik le Mar 27 Déc 2011, 18:56

Superposition du politique et du religieux ?! Ou amalgame entre le culturel et le spirituel ?
Interpénétration de genres contre-nature.

« Le Pavillon Bhoutanais », ou
« Le bonheur en suspend »
Film documentaire de Jacques Alain RAYNAUD c. 2011

Les conseils : de la Région de Saône et Loire (71)
Municipal de Toulon s/Arroux-La Boulaye

KAGYU-LING/PALDEN-SHANGPA

Fin des années 80, début des années 90, la direction de l’organisation temporelle du Château de Plaige passe des mains de Lama Shérab (bhoutanais) à Lama Sonam (également bhoutanais) et dans le mouvement son beau-frère le Lama Sangyé qui se dit issue de la Lignée de “tertön” Péma-Lingpa, le rejoint à Kagyu-Ling.
Ultérieurement la conseillère municipale de La Boulaye/Toulon-sur-Arroux, Françoise Croisier, devient la traductrice du Lama Sonam, directeur de l’institution.
Durant cette période autour de 2000, le Pavillon Bhoutanais à l’Exposition Universelle de Hanovre, le gouvernement Français en fait l’acquisition. Le bâtiment sera vendu pour la somme de 228 000 euros au Conseil Général de Saône et Loire (71), et en 2009, Arnaud Montebourg l’offre en 16 containers à la commune de la Boulaye pour un euros symbolique, dans le cadre du “Patrimoine Culturel” vers la direction de monsieur Olivier Michel.
A Thimpu, capitale du Bhoutan, l’affaire est suivit de près par le Premier Ministre Jigmé Y. Thinley et le “Lyonpo” Mingjyür Dorjë à la fois ministre de l’intérieur et ministre de la culture !
Les débats du conseil municipal ont porté sur la question de savoir si ce pavillon était destiné à avoir une destination cultuelle ou culturelle. Il fut proposé que cela soit d’ordre culturel... nous l’avons échappé belle ! La “démocratie” de la République Française encore laïque (?... séparation des pouvoirs entre l’Etat et le religieux) puisant dans les deniers publics pour installer un lieu de culte d’un pays qui fait une affaire de sécurité intérieur de sa culture ! Cela nous aurait ramené dans des dynamiques de sombres périodes que nous aurions souhaité qu’elle reste dans un passé il y a soixante-dix ans de cela en nos contrées !
Imaginons, imaginons seulement un instant, monsieur Claude Guéant ministre à l’intérieur, ayant également la charge de la culture dans notre pays de France !

Vu par inadvertance* sur la CH. LCP “Public Sénat” en soirée du 25 décembre 2011 !

— Que reste-t-il de l’héritage purement spirituel de Randjun Kunkhyab aujourd’hui ? Les derniers événements de cette année autour du jeune “yangsi” ont sans doute changé les donnes... “samsara” quand tu nous tiens !!!

http://camisard.hautetfort.com/archive/2007/12/21/lettre-ouverte-a-mes-disciples-khyabje-kalou.html

Lama(s) khyen !
Dead-Man

* J’ai de ce fait manqué au “visionnage” le début de ce documentaire que j’ai tout de même enregistré.


Dernière édition par Hild-Rik le Mar 27 Déc 2011, 21:25, édité 1 fois
avatar
mahii
Membre
Membre

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Aide à domicile
Disposition de l'Esprit : taquine
Appréciations : 1 avertissement reçu

Date d'inscription : 01/09/2010

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par mahii le Mar 27 Déc 2011, 20:15

Pour ceux que ça intéresse, il y a des rediffusions :

à 22h30 ce soir
à 18h30 le 30/12

Wink
avatar
Hild-Rik
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 540
Age : 64
Contrée : Aveyron-France
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : L'écoute du Grand-Silence
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/05/2010

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Hild-Rik le Mar 27 Déc 2011, 21:18

Very, very well !

Merci beaucoup "mahii", toujours à fureter au plus près du sujet !
Nous allons pouvoir regarder cela dans son entier... en "goûtant" la chose en "connaisseur"...
Comme quoi un “isme” peut dissimuler bien d’autres choses que ce qui est affiché sur la façade !

http://www.phayul.com/news/article.aspx?c=4&t=1&id=30579&article=RECLAIMING+BUDDHA!+by+Tenzin+Nyinjey

Un "bouddhisme" peut en cacher un autre !
Bonne soirée...


Dead-Man
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7408
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Pema Gyaltshen le Mar 27 Déc 2011, 22:01

scratch? Je ne comprend pas bien vos propos ?
Rediffusion du documentaire ?
Où ? Sur quelle chaine ?


_________________

avatar
mahii
Membre
Membre

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Aide à domicile
Disposition de l'Esprit : taquine
Appréciations : 1 avertissement reçu

Date d'inscription : 01/09/2010

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par mahii le Mar 27 Déc 2011, 22:42

Le nom du documentaire c'est « Le bonheur en suspend » de Jacques Alain RAYNAUD
Diffusé sur la chaîne de la TNT LCP “Public Sénat” en ce moment et le 30/12 à 18h30, pour résumer clairement Very Happy
avatar
Chokdee
Les Racines de l'Arbre [RdA]
Les Racines de l'Arbre [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 413
Age : 69
Contrée : Normandie
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : humeur féconde
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/12/2011

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Chokdee le Mar 27 Déc 2011, 23:08

Merci Hild-Rik, merci Mahii, grâce à vous je regarde un super reportage intéressant et bien fait. Grande qualité.

Je souhaite que toutes les controverses s'apaisent, que Kagyu Ling et le pavillon du Bhoutan trouvent leur place, pour le bien de tous et de chacun.

avatar
Hild-Rik
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 540
Age : 64
Contrée : Aveyron-France
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : L'écoute du Grand-Silence
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/05/2010

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Hild-Rik le Mer 28 Déc 2011, 11:08

Bonjour, “Chokdee”

Vous nous dites...
... « Je souhaite que toutes les controverses s'apaisent, que Kagyu Ling et le pavillon du Bhoutan trouvent leur place, pour le bien de tous et de chacun. »...

— Il m’apparaît, pour avoir connu tout ce milieu entre 1982 et 1987, et nombre des personnes intervenantes dans ce documentaire dont certaines de très près, que les choses sont à la fois plus complexes et plus profondes qu’il n’y paraît. C’est bien plus qu’une controverse. C’est une orientation qui à été prise, et ce dès les années 84, par les “responsables” de cette communauté sans tenir compte des avis précieux et éclairé du maître spirituel qui légitimait leur position et leur rôle. Dés lors que pouvait-il advenir des personnes qui elles restaient fidèles à Randjun Kunkhyab ? Le départ..., et pour certaines personnes très engagées (dont je faisais partie) au-près de Khyabjé Kalou, cela pris une tournure parfois dramatique.

http://camisard.hautetfort.com/media/00/01/1012828127.jpeg

Alors se réclamer de Khyabjé Kalou (le premier bien sûr) dans cette perspective, et très abusif, et ce terme est un euphémisme, qui me permets d’esquiver une réalité beaucoup plus grave ! Car pour lui l’édification du temple et du reste n’avait strictement aucune priorité dans ses souhaits ! Ses vues étaient ailleurs, dans le cœur des êtres qu’il avait devant lui... !
Que va-t-il advenir de tout cela sous la direction du jeune “yangsi” placé là par le Taï-Sitoupa en titre ? C’est encore trop tôt pour en avoir une idée, reste que pour ce qui me concerne je ne vois guère en l’état un devenir immédiat une réelle restauration des souhaits premiers et authentiques de Randjun Kunkhyab. D’autant que sur le plan du foncier, si ma mémoire est bonne, le terrain sur lequel est construit le temple et alentours, les actes notariés ont été signés par le XVI Gyalwa Karmapa comme détenteur de la propriété, ce qui en la situation du schisme à la tête de la Kamtsang-Kagyu ne va pas vraiment éclaircir...
Bon, enfin voilà quoi, le “samsara” du “monde” de l’humain quoi !

Bonne journée à toutes et tous...
Lama(s) khyen !

Dead-Man
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7408
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Pema Gyaltshen le Mer 28 Déc 2011, 13:11

D'accord les amis, je comprend mieux !

Mais ici chez moi ( à Bruxelles ) je ne capte pas cette chaîne...TNT LCP “Public Sénat”


_________________

avatar
Chokdee
Les Racines de l'Arbre [RdA]
Les Racines de l'Arbre [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 413
Age : 69
Contrée : Normandie
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : humeur féconde
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/12/2011

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Chokdee le Mer 28 Déc 2011, 13:28

C'est la chaine des 2 assemblées en France, leurs programmes sont souvent intéressants, impartiaux, variés. Merci à Hild Rik de nous avoir bien présenté le problème, en même temps ça rend encore plus triste quand on voit le gâchis aujourd'hui.
avatar
Hild-Rik
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 540
Age : 64
Contrée : Aveyron-France
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : L'écoute du Grand-Silence
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/05/2010

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Hild-Rik le Mer 28 Déc 2011, 19:31

Bonsoir, “Chokdee”

... « ça rend encore plus triste quand on voit le gâchis aujourd'hui. »...

Oui et je redoute que l’on ai pas encore vraiment pris la mesure et l’ampleur de ce terrible gâchis. Dhagpo à été laminé et ravagé lui aussi par une lame de fond qui pour avoir eu une dynamique différente de Kagyu-Ling, à sans doute été encore plus grave quand au contenu spirituel proprement dit de la Lignée de Jowö Matipa de Lhobrag, Milà Bonne Nouvelle, Rétchung-pa, Rétchung-ma, Hérouka de Tsang etc...
Même à la Sonnerie, après le décès de Dilgo Khyentsé, les choses ont “tournée” en deux trois ans vers des orientations très différentes de ce qu’il avait initié, extrêmement dommageables dans le suivit des liens et pratiques des personnes qui lui étaient liés au niveau le plus profond.
Nous sommes en France à ce sujet devant une donnée structurelle d’organisation à revoir totalement dans ces centres où des entités décident de tout sans véritable consultation auprès des personnes concernées, le “vulgus populus” en sommes. De très profondes réformes devront être menées si l’on veut que le Vajrayana puisse encore perdurer en nos contrées. Mais je me pose vraiment des questions à ce sujet, voir :

http://www.shamarpa.org/index.php?id=6&tx_ttnews[tt_news]=44&tx_ttnews[backPid]=5&cHash=f7af663096
— (site traducteur approximatif)
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.shamarpa.org/index.php%3Fid%3D5&ei=Ng48TsWqGMbn-gb0_pyUAg&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=1&ved=0CCIQ7gEwAA&prev=/search%3Fq%3DShamarpa%2Bnews%26hl%3Dfr%26client%3Dfirefox-a%26hs%3Dpk2%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official%26prmd%3Divns

http://camisard.hautetfort.com/archive/2008/10/19/khyabje-dilgo-khyentse.html

Enfin bon... je finirais en citant de nouveau Milà-Djé et Jack Kornfield :
Extraits de , « MILAREPA » (Dorjé Gyaltsen) Chants extraordinaires (traduction - Lama Kunga et Brian Cutillo) tome 2

« Moi Milà-Djè j’ai quelques instructions pour vous,
Alors prêtez une oreille attentive à ces mots.
Gardez sans l’oublier, leur sens au fond du cœur.

Bien que vous ayez “... écouté le profond dharma
Au pied d’un excellent père-mère Lama”,
Si vous n’avez pas pénétré le fonctionnement conceptuel de l’esprit,
Ne donnez pas d’enseignements vides, dénués de sens,
Quand vous voyagez sans but à travers le pays.
Les résultats de tels actes néfastes peuvent être dangereux.

Tant que vous n’êtes pas fermement convaincu de la cause et de l’effet,
Ne tournez pas la tête des dévots
Avec un comportement apparemment bon mais prétentieux
Par désir de richesse et de renommée.
Les résultats groupés d’un aussi mauvais mode de vie sont dangereux.

Tant que vous ne connaissez pas le seul antidote
Qui, une fois réalisé, donne la maîtrise en toute chose,
Ne répétez pas les mantras courroucés houng et phat
Dans les monts deserts du pays des démons ;
Le risque est qu’ils obstruent votre pratique.

Bien que vous ayez les quatre initiations du processus de création,
Tant que vous n’êtes pas vraiment capable de maîtriser le thiglé,
Ne prenez pas une parèdre yogique humaine ;
Le risque est de renaître dans les enfers vajra.

Bien que vous ayez accompli le service avec dévotion,
Tant que vous n’avez pas, même pour les ennemis de dharma,
Un esprit de grande compassion,
N’employez pas les pouvoirs ni les mantras puissants
Pour vos propres problèmes et votre bon plaisir ;
Le risque est de renaître comme ogre.

Bien que vous ayez le contrôle mental des courants,
Ne tourmentez pas autrui
En faisant apparaître les formes d’animaux sauvages
Par des émanations miraculeuses ;
Le risque est de renaître comme vampire des cimetières.

Ce bref chant d’expérience aux six interdictions
Emis par moi le yogi Milarépa,
Exprime en mélodie mes instructions
Pour vous, rejetons disciples.
...
p. 56-57

Les auteurs dans leur introduction...

... La conduite embarrassante de Milà, qui caricaturait souvent insolemment les comportements et les usages habituels, incitait ses auditeurs à affranchir leur esprit des limites de la pensée conventionnelle. Ses réponses à leurs questions semblaient souvent sibyllines car, au lieu de répondre sans ambages, il traitait l’erreur conceptuelle sous-tendant la question. Dans l’absolu, toutefois, une seule réponse est exacte : l’existence apparemment indépendante des êtres et des choses est illusoire ; l’état naturel a été déformé par les perceptions conditionnées de l’esprit commun. Mais pour s’adapter aux niveaux variés de développement de ses auditeurs , Milà recourait à de nombreuses stratégies. Sa capacité à toucher son auditoire tenait à sa profonde connaissance du fonctionnement de l’esprit. Ses mots et ses actes, même ses éventuelles démonstrations de pouvoir surnaturels, étaient des approches concrètes de problèmes précis. Il agissait sur les fonctionnements habituels de l’esprit par poussées habiles visant l’origine des pensées erronées.
Les interventions de Milà établissaient des connexions “karmiques” avec toutes sortes de gens ; elles lui permettaient de semer les graines du développement spirituel de façon parfois incompréhensible dans l’immédiat. Le mot karma signifie action. Il renvoie à l’opération de la cause et de l’effet dans l’esprit. Le réseau complexe des actes du passé conditionne les perceptions et les idées du présent. La conception ordinaire d’un “moi” et d’un “monde” en résulte. Toute action, physique ou mentale, se répercute dans le champ de l’expérience personnelle. Chaque instant influence le suivant. Comme le lien entre l’action et l’expérience régit le samsara, on ne peut pas atteindre la libération en ignorant la loi de causalité. C’est plutôt en travaillant avec elle à la création des conditions propices au développement spirituel que l’on établit un terrain solide pour le bond ultime vers le liberté.
Aventurer l’esprit dans le non-connu est une entreprise ambitieuse et dangereuse, surtout avec les techniques tantriques. Certaines expériences peuvent fourvoyer la personne non préparée, l’entraînant sur de mauvais chemins et même à la démence. La direction d’un maître réellement accompli est nécessaire, pour ajuster la pratique et l’expérience, pour aider à lever les blocages et pour adapter la tactique à l’état toujours fluctuant de l’esprit. Milà lui même attribuait le succès de sa pratique à son maître, Jowö Matipa de Lhobrag, le Traducteur (1012-1097), comme en témoigne la dédicace qu’il fait au début de chaque chant. Mais il est dit aussi que, sans disciples à instruire, un maître n’a aucune raison vraiment de continuer à vivre. Les disciples d’un Lama souffrant le prient de rester ici-bas en lui offrant vivres et médicaments et en lui exprimant le besoin qu’ils ont de lui. Mais on peut se passer des offrandes matérielles car l’offrande essentielle est l’engagement de tout l’être dans l’œuvre de libération.
Comparé à l’image type du maître spirituel, Milàrépa est un personnage troublant. Il paraît inconséquent voire capricieux, en paroles et en actes, parce qu’il lui manque le “ronron” d’une personnalité routinière. Sa liberté n’est pas de la passivité, mais un jeu spontané dans l’état naturel où rien, ni les êtres, ni les choses, ni le maître, ni les disciples, ne peut plus prétendre avoir une existence séparée, autonome et immuable. Le monde phénoménal est une distorsion mentale de la réalité due à l’organisation du cerveau et de la perception par les habitudes de l’esprit formaté et conditionné. L’expérience méditative répétée de la dissolution de ces perceptions pesantes et habituelles permet au yogi(ni) d’extirper la tendance irrépressible à organiser et centraliser l’expérience. Dans l’état naturel de l’esprit, il perçoit simultanément la nature primordiale et la nature organisée des choses. Il est libre de choisir et, au lieu de rejeter le monde des apparences, il choisi d’y vivre, agissant pour le bien des êtres avec la vision claire des aspects apparent et ultime. Une telle personne s’appelle un bodhisattva, ce qui signifie “chevalier de l’Eveil”. La libération exclusivement personnelle est impensable pour un bodhisattva qui comprend l’interconnexion de toutes vies. On ne peut pas, dans la société, modifier son propre rôle à moins que les attitudes d’autrui à l’égard de ce rôle changent aussi. De manière analogue, un bodhisattva réalise que son développement spirituel est inextricablement liè à celui des autres. Il utilise ce lien pour mettre sa vie en scène et pour rester en relation avec les autres afin de leur montrer le chemin vers la liberté. Un être qui “s’irréalise” comme Milà Bonne-Nouvelle, n’est pas une coquille vide incapable d’émotion et d’amitié ; on doit toujours se souvenir de sa réelle nature humaine. Milà se préoccupait constamment du développement spirituel de ceux qui l’entouraient. A la manière d’un dramaturge puissant ou d’un acteur qui improvise, ses mots et ses actes élargissent habilement le champ perceptif et conceptuel des individus, ameublissant peu à peu la terre dure de leurs façons de penser psychorigide et dans des sillons très fortement enracinées.
p.10-11-12




Extrait “Bouddha mode d’emploi”
« Dans la formation traditionnelle au monastère de la forêt d'Ajahn Chah, on nous envoyait nous asseoir seuls, la nuit, dans la forêt pour pratiquer des méditations sur la mort. [...] Dans un autre monastère, je m'asseyais périodiquement toute la nuit sur les lieux de crémation couverts d'ossements. [...] Il apparût bien vite que m'asseoir dans la forêt sombre avec ses tigres et ses serpents, était plus facile que de m'asseoir avec mes démons intérieurs. Mon insécurité, ma solitude, ma honte et mon ennui resurgirent en même temps que toutes mes frustrations et blessures. Demeurer présent à tout cela exigea plus de courage que rester assis dans des charniers. » p152


Bonne soirée à toutes et tous ami(e) de cœur dans le Vajra-Dharma.

Lama(s) khyen !
Dead-Man


Dernière édition par Hild-Rik le Jeu 29 Déc 2011, 12:08, édité 1 fois
avatar
Chokdee
Les Racines de l'Arbre [RdA]
Les Racines de l'Arbre [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 413
Age : 69
Contrée : Normandie
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : humeur féconde
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/12/2011

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Chokdee le Mer 28 Déc 2011, 19:50

sadhu sadhu sadhu

Merci Hild-Rik. Quelque chose me dit que du temps de Milarépa il y avait déjà les mêmes problèmes que de nos jours. J'ai beaucoup de chance : j'ai été préservé de tout cela.

Pourquoi appelles-tu Marpa "Matipa" ? je ne comprend pas bien.
avatar
Hild-Rik
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 540
Age : 64
Contrée : Aveyron-France
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : L'écoute du Grand-Silence
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/05/2010

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Hild-Rik le Mer 28 Déc 2011, 19:57

Hello !

... « Pourquoi appelles-tu Marpa "Matipa" ? je ne comprend pas bien. »...
— C'était son petit nom dans l'intimité de ses proches...

Bye...
avatar
Chokdee
Les Racines de l'Arbre [RdA]
Les Racines de l'Arbre [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 413
Age : 69
Contrée : Normandie
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : humeur féconde
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/12/2011

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Chokdee le Mer 28 Déc 2011, 20:05

ah ah, ok, merci et bonne soirée.

Contenu sponsorisé

Re: Interpénétration de genres contre-nature.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017, 12:39