Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion.

Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyAujourd'hui à 09:33 par Karma Détchen Dordje

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyAujourd'hui à 06:08 par Mila

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyAujourd'hui à 06:02 par Mila

» Soyons humbles , la roue tourne ...ou l'histoire d'une petite crotte .
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyAujourd'hui à 02:18 par Karma Yéshé

» état d'esprit du jours
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyAujourd'hui à 02:16 par Karma Yéshé

» Discutons du Dharma ?
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 17 Juin 2019, 22:40 par Mila

» Fête du Bouddha 2019
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 17 Juin 2019, 19:04 par Disciple laïc

» Angkor, les fantomes de la jungle
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 17 Juin 2019, 19:01 par Disciple laïc

» Aux sources du bouddhisme : la tradition de la forêt
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 17 Juin 2019, 16:44 par Disciple laïc

» Enquête de Région au monastère de Weiterswiller
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 17 Juin 2019, 15:01 par Disciple laïc

» Le Bouddha Vajradhara , Dordjé Tchang
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 17 Juin 2019, 11:18 par Marquise Du Mont

» Comment aborder la maladie selon Maître Sosan
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyDim 16 Juin 2019, 19:07 par chifoumi

» Vajradhara ; signification
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyDim 16 Juin 2019, 17:12 par Mila

» Le Courage , Chapitre VII du Bodhicharyavatara de Shantideva .
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 15 Juin 2019, 11:32 par Mila

» Meditation et aller au-delà de la pleine conscience ,Yongey Mingyour Rimpoche
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyJeu 13 Juin 2019, 14:59 par Mila

» The Innate Wisdom
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyJeu 13 Juin 2019, 14:21 par Mila

» The key to Happiness ,by Jamgon Kenting Tai Situ Rimpoché
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyJeu 13 Juin 2019, 14:16 par Mila

» La Dédicace , Chapitre X du Bodhicharyavatara de Shantideva .
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyJeu 13 Juin 2019, 10:30 par Mila

» Vivre au présent, sans passé, sans futur
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMer 12 Juin 2019, 18:38 par Disciple laïc

» La Vigilance - Chapitre V du Bodhicaryavatara de Shantideva - La Marche vers l'Eveil .
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMer 12 Juin 2019, 18:25 par Mila

» Patience et endurance, les plus belles vertus du méditant engagé
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMer 12 Juin 2019, 07:58 par Disciple laïc

» Voir l’impermanence, l’insatisfaction et l’impersonnalité : clé de l’Éveil
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 11 Juin 2019, 15:38 par Disciple laïc

» Une vie une oeuvre : Bouddha
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 11 Juin 2019, 11:21 par Disciple laïc

» Le Bouddhisme et la politique
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 11 Juin 2019, 06:32 par Disciple laïc

» Histoire d'amour à travers le temps
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 10 Juin 2019, 22:29 par Ortho

» Ego Ego Ego (pour faire 10 caractères)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 10 Juin 2019, 13:26 par chifoumi

» frères et sœurs de la Sangha, je vous rends hommage
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 10 Juin 2019, 12:13 par vaygas

» Kagyu Meunlam France 2019
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 10 Juin 2019, 10:00 par Mila

» La vie et l’œuvre de Maître Sosan
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 10 Juin 2019, 09:46 par chifoumi

» La naissance du Bouddhisme.
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyDim 09 Juin 2019, 10:09 par Mila

» Message de Jane Googall pour la protection des martinets
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 08 Juin 2019, 10:30 par Mila

» Soyez gentils .....Palpung Ongyen Rimpoche
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 08 Juin 2019, 10:15 par Mila

» Droit de l'humain et Bouddhisme
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 08 Juin 2019, 09:40 par Mila

» If you thing you are nothing , you are everything ...
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyVen 07 Juin 2019, 08:15 par Mila

» Le courage , la Voie du guerrier , Trunga Rimpoché .
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyJeu 06 Juin 2019, 11:36 par Mila

» Quand tout espoir est perdu
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMer 05 Juin 2019, 18:02 par Ortho

» Dialogue entre la science moderne et la science bouddhiste 16 novembre 2018
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMer 05 Juin 2019, 12:31 par Mila

» Is There Life After Death? Q & A with Thich Nhat Hanh
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 04 Juin 2019, 22:28 par Disciple laïc

» Présentation chifoumi
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 04 Juin 2019, 17:45 par chifoumi

» Youth for climate
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 04 Juin 2019, 17:26 par Karma Trindal

» Au Brésil, un couple a planté 2 millions d'arbres
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 04 Juin 2019, 17:13 par Karma Trindal

» Contes bouddhistes
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 04 Juin 2019, 09:53 par chifoumi

» MN 26 Ariyapariyesanā Sutta
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 04 Juin 2019, 07:52 par Disciple laïc

» "Lumière de la Lampe " ou la force de la motivation
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 04 Juin 2019, 02:06 par chifoumi

» Paradoxe des conseils
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 03 Juin 2019, 17:28 par Mila

» Bouddhisme et droits de l’homme
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 03 Juin 2019, 16:34 par Karma Yéshé

» Corée du Sud - Des Arbres pour honorer Jésus dans un Temple bouddhiste
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 03 Juin 2019, 11:04 par chifoumi

» Le rôle des miracles
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyDim 02 Juin 2019, 19:38 par chifoumi

» Le voeu de silence
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyDim 02 Juin 2019, 16:54 par Mila

» Prajnaparamita
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyDim 02 Juin 2019, 12:54 par Mila

» l'homosexualité est perçue comme une méconduite sexuelle ?!
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyDim 02 Juin 2019, 11:18 par chifoumi

» Lorsque mettā (la bienveillance) ne fonctionne pas
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyDim 02 Juin 2019, 09:33 par Karma Yéshé

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyDim 02 Juin 2019, 08:42 par Karma Yéshé

» ENG/FR - Comment gérer les personnes difficiles ?
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 01 Juin 2019, 15:08 par Karma Yéshé

» Bonjour à tous !
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 01 Juin 2019, 13:38 par Karma Yéshé

» Le Palais idéal du Facteur Cheval , à Hauterives .
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 01 Juin 2019, 13:37 par Karma Yéshé

» Chronique sur Le miel
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 01 Juin 2019, 13:34 par Karma Yéshé

» La vie spirituelle au quotidien
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 01 Juin 2019, 13:33 par Karma Yéshé

» Lettre de soutien du Dalaï Lama à Greta Thunberg
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 01 Juin 2019, 10:57 par Mila

» Pilgrimage to the Mahabodhi Temple
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 01 Juin 2019, 06:47 par Disciple laïc

» Présentation du Temple Zen de Weiterwiller
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyVen 31 Mai 2019, 07:27 par Disciple laïc

» Pourquoi les bouddhistes persécutent les Rohingyas
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyVen 31 Mai 2019, 06:39 par Disciple laïc

» ANATTALAKKHANA-SUTTA (SN 22.59)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyJeu 30 Mai 2019, 07:16 par Disciple laïc

»  l'amour et la compassion
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyMar 28 Mai 2019, 20:48 par Mila

» Témoignage d'un séjour au Village des Pruniers
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 27 Mai 2019, 16:47 par Disciple laïc

» La méditation et vous
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 27 Mai 2019, 15:03 par Mila

» Vegan Street Festival
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 27 Mai 2019, 12:47 par vaygas

» Overcome The Fear of Being Judged
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 27 Mai 2019, 11:53 par Disciple laïc

» Bells of Mindfullness
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 27 Mai 2019, 11:51 par Disciple laïc

» La place de la foi dans le bouddhisme vajrayana
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyLun 27 Mai 2019, 08:00 par Disciple laïc

» Le Vagabond de l'Eveil
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyDim 26 Mai 2019, 14:30 par petit_caillou

» Méditation sur l'impermanence
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptySam 25 Mai 2019, 09:32 par vaygas

» A la table zen
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyVen 24 Mai 2019, 08:55 par Disciple laïc

» Conférences de Dharmacharya Ken Holmes Vérités relative et ultime , Nature de Bouddha
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyJeu 23 Mai 2019, 17:30 par Akana

» Respect....Marguerite Yourcenar
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré EmptyJeu 23 Mai 2019, 10:13 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chifoumi


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 100177 messages dans 11634 sujets

Nous avons 4319 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est domi1959

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7534)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_leftAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré BarAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_right 
Karma Trindal (6983)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_leftAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré BarAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_right 
petit_caillou (4749)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_leftAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré BarAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_leftAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré BarAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_leftAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré BarAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_right 
MionaZen (3353)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_leftAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré BarAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_right 
Karma Yéshé (2935)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_leftAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré BarAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_right 
vaygas (2535)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_leftAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré BarAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2311)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_leftAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré BarAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_right 
hananou (1701)
Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_leftAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré BarAu Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Bar_right 

Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré

Karma Yéshé
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 2935
Age : 52
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Disposition de l'Esprit : shiné
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré Empty Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré

Message par Karma Yéshé le Ven 17 Fév 2012, 18:53

Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré

LEMONDE.FR | 16.02.12 | 17h52 • Mis à jour le 17.02.12 | 08h10

D'accord, pas d'accord ? Réagissez aux articles du Monde.fr
Pour réagir, devenez abonné pour seulement 15€ /mois + 1 mois offert.Abonnez-vousDécouvrez les 26 réactions


Pas le temps de lire cet article ? Conservez-le dans vos favoris pour le consulter plus tard.
Pour en profiter, devenez abonné pour seulement 15€ /mois + 1 mois offert.Abonnez-vous

Au Népal, un Français détenu 1 674 jours pour un visa expiré 1032493_3_2217_a-katmandou-en-2008_5d55c03f53db169f3a8a0c40923749a2
A Katmandou, en 2008.AFP/PRAKASH MATHEMA

La canne sur laquelle il prend appui pour compenser une blessure mal soignée à la jambe ne donne aucune indication sur son âge. On ne devine ses 66 ans que lorsque son visage de corsaire buriné pris par la colère se contracte, ce qui est souvent le cas depuis sa sortie, le 31 janvier, de la prison centrale de Katmandou. Claude Ozoux a été détenu, sans jugement, pendant quatre ans et demi pour un simple dépassement de visa et faute d'avoir payé 1 630 euros d'amendes. Un cas inédit selon le ministère des affaires étrangères.


"J'ai la ferme intention de saisir la justice pour non-assistance à personne en danger", lâche M. Ozoux début février lors de son passage à Paris. "On m'a laissé pourrir dans un trou à rats ; que le Népal pratique un racket à l'immigration, c'est une chose, mais que la France ne se soit pas davantage impliquée dans ma libération, c'est un pur scandale, alors qu'elle l'a fait pour d'autres dans le monde".


Cet ancien hippie a vécu en dehors des sentiers battus. Mêlant des origines écossaises et réunionnaises, ce fils de résistant et de combattant de la France libre, dont la famille comptait parmi les notables de Madagascar, a fui cet héritage familial et choisi de faire la route en Asie. Après avoir longtemps opté pour un mode de vie de beatnik et vivoté du commerce d'art tibétain, il a adopté le Népal comme base. "Je m'y sens comme chez moi, ce n'est pas une colonie, les gens ne sont pas serviles".

Ses faibles revenus, sa proximité avec le monde de la rue ou avec ces Européens, naufragés de la vie, souvent toxicomanes, reste d'un temps où la terre népalaise accueillait ceux qui fuyaient la vie occidentale, ont fini par lui créer des ennuis. "Je me suis fait agresser le 30 mars 2006 par de jeunes voyous qui m'ont brisé la jambe", explique-t-il sans s'étendre.

Opéré le lendemain, il raconte avoir "disjoncté". "L'anesthésie avait été trop forte, je m'en suis mal remis, je voulais fumer, ils m'ont interdit, je me suis énervé, ils m'ont viré le lendemain". Les relations avec l'ambassade ne sont guère meilleures. "Je me suis aussi fait virer du bureau du consul qui m'a traité de toxicomane, ce que je ne suis pas".

Au mois d'octobre 2006, il est expulsé de chez lui. Le 3 juillet 2007, il est arrêté, sur dénonciation, par l'immigration pour dépassement un visa qui n'est plus valable depuis treize mois. Il échoue dans la prison centrale de Katmandou, située à l'écart d'une artère bondée de la ville. "C'est une prison autogérée par les détenus, on était près d'un millier". Il n'y règne, dit-il, aucune violence et aucun racket. Seuls les gangsters font des affaires à l'intérieur, tenant des petites échoppes. "J'ai plus été aidé par les prisonniers que par le consulat", estime-t-il.

Dans cet ensemble de bâtiments de deux étages, comprenant de grands dortoirs, il évolue, libre, entre 5 heures et 22 heures. "Au regard du niveau de pauvreté dans ce pays, ce ne sont pas les pires conditions mais il y a le bruit et la promiscuité". Il n'est pas le seul Occidental. "Il y avait en permanence six ou sept Européens, certains dans mon cas, pour des histoires de visa qui ne restaient pas longtemps, quelques pédophiles et des trafiquants de cannabis".

Il côtoie même une célébrité. "Charles Sobhraj, le bikini killer, était là depuis septembre 2003, il se vantait d'être accusé d'avoir tué vingt personnes mais disait n'avoir rien fait, les prisonniers le surnomment le chien". Les cadavres de la plage de Pattaya, en Thaïlande, ont en effet rattrapé indirectement Sobhraj au Népal. Après avoir purgé une peine de 21 ans de prison en Inde pour vols et évasion, il était parti vivre en France après avoir échappé à la justice thaïlandaise.

Mais en 2003, revenu au Népal, il est arrêté et condamné à la prison à perpétuité pour y avoir assassiné une Américaine en 1975. "Il est enfermé dans son personnage, il me demandait si on le considérait comme une légende alors que c'est surtout un manipulateur. Il est avec la fille d'un avocat maoïste, âgée de 22 ans, et se sert d'elle. Moi, dès qu'il a vu que je n'avais pas argent, il m'a ignoré".

L'argent manquait en effet à Claude Ozoux. "Ma mère et ma sœur ne croyaient pas que je risquais dix ans de prison, sans jugement, donc sans appel, pour une histoire de visa, elles pensaient que je cachais quelque chose de grave, un simple courrier du consulat confirmant ma situation suffisait, ils me l'ont toujours refusé, c'était Kafka".

L'un de ses amis, un ex-allemand de l'Est sans le sou, vivant aussi au Népal, qui le visite en prison, finira par trouver l'argent début 2012. "J'ai été expulsé le jour même sans voir mon amie népalaise", se plaint l'intéressé.

A Katmandou, dans la communauté française, sa mauvaise réputation n'est plus à faire. Un diplomate confirme qu'il s'agit "d'une personne difficile à gérer" et ajoute "que le mère de M. Ozoux était prête à payer en 2008 mais qu'il avait refusé souhaitant rester au Népal avec son amie". Le Quai d'Orsay a indiqué au Monde que "la protection consulaire a bénéficié à M. Ozoux et qu'il a été accompagné tout au long de sa détention".

Les Népalais, quant à eux, lui ont fait une fleur. Au lieu de lui interdire le territoire pendant cinq ans, ils ont pris en compte les quatre ans de détention. Dans un an, il pourra y retourner.

Jacques Follorou


Dernière édition par Ignorant Errant KST le Sam 18 Fév 2012, 14:40, édité 1 fois (Raison : Correction de la mise en forme)

    La date/heure actuelle est Mer 19 Juin 2019, 12:41