Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» La Mort selon les bouddhistes
Hier à 21:20 par Disciple laïc

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Hier à 13:06 par Methos

» Dhammapada
Hier à 12:55 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 12:54 par manila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 23 Avr 2018, 12:35 par manila

» La loi de causalité
Dim 22 Avr 2018, 20:40 par Disciple laïc

» Les enfants du Goulag
Dim 22 Avr 2018, 20:11 par Disciple laïc

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Dim 22 Avr 2018, 13:31 par manila

» Aumônerie bouddhiste
Dim 22 Avr 2018, 13:26 par Disciple laïc

» Que penser de la méditation coupée de ses racines ?
Dim 22 Avr 2018, 10:09 par Disciple laïc

» Khandro Rimpoché
Sam 21 Avr 2018, 20:47 par manila

» Kyabdjé Dudjom Rinpoché: Le Miroir qui révèle ce qu'il faut adopter et ce qu'il faut abandonner
Ven 20 Avr 2018, 19:31 par manila

» Présentation rom5991
Jeu 19 Avr 2018, 22:12 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 30 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94964 messages dans 11008 sujets

Nous avons 4187 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est margorabby

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4886)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2264)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Quand jardiner aide à guérir

Partagez

lotuszen
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 953
Age : 45
Contrée : bouddhisme zen
Arts & métiers : animatrice
Disposition de l'Esprit : les pieds sur terre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Quand jardiner aide à guérir

Message par lotuszen le Lun 30 Juil 2012, 14:22

Après avoir essaimé en Norvège, le jardin comme outil thérapeutique fait des émules en France. Dans les hôpitaux, les centres de soin et les résidences pour personnes âgées, de plus en plus d’équipes soignantes s’appuient sur un petit carré de nature pour aider les patients à aller mieux.

Depuis une quinzaine d’années, l’association Belles plantes aide ceux qui souhaitent créer ce type de jardins. Anne Ribes, infirmière de formation et animatrice de l’association, a recueilli ses expériences dans le livre Toucher la terre : “Tout d’un coup, ces personnes qui vivent enfermées et qui n’ont plus le rythme des saisons, en leur installant un lieu adapté, vont se rebrancher avec la nature. Ce sont des personnes qui ont souvent des problèmes de sommeil, d’irritabilité parce qu’elles sont déconnectées, elles vivent des journées sans fin. Et là, les installer dans un lieu où il y a une vie, une vie rythmée par les plantes et les saisons, va leur permettre de se reconnecter avec des éléments naturels ancrés au fond d’eux et leur redonner un rythme et une envie.”

“Toucher la terre”

Les réactions les plus encourageantes seraient celles des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. “Lorsqu’on leur donne une plante, ils ne vont pas la planter à l’envers les racines vers le haut, explique Anne Ribes. Un jour, une femme à qui l’on a donné du thym ne se rappelait pas comment cette plante s’appelait mais était capable de l’épeler. Nous avons appris qu’avant, elle était secrétaire et qu’elle tapait à la machine. Cette façon naturelle de s’exprimer est donc ressortie.”

Avec les enfants autistes, il s’agit d’établir le contact par le biais d’un tiers, la nature et les sensations qu’elle procure. Depuis 1997, Anne Ribes anime un atelier à La Pitié Salpêtrière, un véritable rituel avec les enfants et l’équipe soignante. “Ouvrir le jardin, mettre les bottes, prendre la brouette dans la cabane avant de faire un tour du jardin pour savoir ce qu’il y a à faire. Il y a toujours quelque chose à faire même en hiver, en nettoyant, en donnant à manger aux oiseaux”, poursuit-elle. Dans les établissements accueillant des personnes âgées, on mise sur la présence positive d’enfants de classes de maternelles, comme au Jardin des âges, situé au service de gérontologie de l’hôpital Louis-Mourier à Colombes, dans les Hauts-de-Seine. Lors de ces ateliers d’une heure, les seniors partagent leur savoir avec les plus petits. Prochaine étape pour l’association Belles Plantes : concevoir un jardin dans un centre pour grands traumatisés dela Maule, dans les Yvelines afin de diminuer leur stress et de les stimuler.

Sortir de la chambre

Quand l’atelier semis, rempotage ou taille n’est pas possible, le jardin n’en est pas moins bénéfique par sa simple présence. Dans les centres qui traitent les malades de cancer, pas question de “toucher la terre” car les traitements entraînent une baisse des défenses immunitaires. Il y a pourtant une forte demande pour un petit carré de nature au sein de ces établissements de soin. C’est le cas au centre François-Baclesse de Caen qui a lancé le projet Océan vert (il est parrainé par le réalisateur Jacques Perrin) sur le modèle du Jardin d’été de l’Institut Bergonié à Bordeaux et de Graine de vie à l’Institut Curie de Paris. La demande est venue des patients et des soignants. Une enquête a été menée pour connaître leurs attentes : sortir de la chambre, moins penser à la maladie, pouvoir rencontrer sa famille dans un lieu agréable et moins choquant pour les enfants, bref ne pas couper le lien entre le patient et ses proches. Ce lieu agréable aide les malades à supporter des traitements lourds. Mais aussi l’équipe soignante qui trouve une vraie bouffée d’oxygène entre le bâtiment et le parking. Une étude est en projet pour évaluer l’impact de l’accès à ce jardin sur la qualité de vie du pensionnaire. Le jardin sera d’ailleurs ouvert aux professionnels et bénévoles pour servir de cadre à des ateliers “sport et cancer”, des goûters, des rencontres thématiques ou des expositions en plein air. Et à l’avenir, un atelier d’hortithérapie, comme il en existe déjà au Jardin d’été de Bordeaux, est envisagé, mais seulement pour les patients en rémission.

Comment créer un jardin à but thérapeutique

Il ne suffit pas d’un lopin de terre pour proposer un jardin à vocation thérapeutique. L’initiative, le suivi et la réussite du projet reposent essentiellement sur l’équipe soignante et sa disponibilité car c’est elle qui encadrera les ateliers. D’où un travail en amont avec elle, mais aussi un dialogue avec les familles et, si possible, les patients. Ensuite, il s’agit de concevoir un espace adapté aux pathologies : allées accessibles en fauteuil roulant, carrés de terre surélevés pour les personnes âgées, etc.

Créée il y a un an, la fondation Jardins, Art et Soin dispense une aide financière pour ce genre de projet. Elle met aussi en place une sorte de parrainage artistique entre des jardins privés ou publics et les futurs jardins thérapeutiques afin de développer également l’aspect esthétique.

Sa toute première réalisation se trouve en Bourgogne. Le Jardin des quatre saisons, parrainé par celui de Barbirey, a été aménagé au sein du Foyer de vie d’Auxonne, qui accueille des adultes fortement handicapés par des troubles du comportement et de la personnalité.

L’association Belles plantes s’appuie, elle, sur un large réseau et aide à faire mûrir les projets en formant les équipes soignantes pour qu’elles deviennent autonomes. Anne Ribes assure ainsi des interventions sur l’hortithérapie lors de colloques ou de symposium. Il est donc possible d’apprendre cette méthode bien qu’il n’existe pas de diplôme d’hortithérapeute. Un manque à combler pour valoriser davantage le travail des équipes soignantes et aussi développer ces jardins qui aident à soigner.



Christine Raout

www.bellesplantes.info

Toucher la terre, Jardiner avec ceux qui souffrent, Anne Ribes, Éditions Médicis, un deuxième volume est en préparation : Soigner en jardinant.

www.jardin-oceanvert.fr

www.jardinartetsoin.fr


http://www.echobio.fr/dossier/quand-jardiner-aide-a-guerir/
avatar
Saturnin77
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 27
Contrée : Seine et Marne, Ile de France
Arts & métiers : "Etudiant"
Disposition de l'Esprit : .
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2011

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par Saturnin77 le Sam 16 Fév 2013, 20:19

Merci!
Oui toucher la terre, marcher, sentir les plantes, contempler les insectes, j'aime celà, je crois que c'est le moment dans la journée ou je suis le plus présent, apaisé et attentionné
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 36
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par MionaZen le Sam 16 Fév 2013, 21:20

C'est un retour aux sources
avatar
vaygas
Hydrofuge
Hydrofuge

Masculin
Nombre de messages : 2264
Age : 52
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par vaygas le Dim 17 Fév 2013, 09:21

Bonjour,
Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite.
Ghislaine Schoeller
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par petit_caillou le Dim 17 Fév 2013, 13:32

rhaaaaaa jardiner, c'est une activité que j'aime beaucoup. Le contact avec la nature, un pur bonheur!


_________________
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 36
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par MionaZen le Dim 17 Fév 2013, 15:59

Moi j'aime bien aussi mais je crois que c'est le jardinage qui ne m'aime pas; je n'ai jamais réussi à rien garder comme plante (j'ai même réussi à faire crever des cactus, faut le faire !!!) sauf une seule réputée très fragile pourtant: un bonzaï
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par petit_caillou le Dim 17 Fév 2013, 22:27

et pourtant les bonzaï sont fragiles


_________________
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7445
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par Pema Gyaltshen le Mar 19 Fév 2013, 20:27

Je trouve quand même très étonnant que l'on redécouvre ainsi le jardinage comme si c'était une activité de l'antiquité.

Quand j'étais enfant, à Bruxelles, il y avait encore énormément de jardins et potagers dans les quartiers.
Bon, j'ai l'âge que j'ai, mais il est vrai que maintenant il y a des maisons ou des bureaux partout là où il y avait ces beaux jardins, et même des dunes et des endroits plein de sable où nous allions jouer.

De nos jours, il y a un complexe appelé Forest-National à la place de mes dunes de sables...et des dortoirs d'une athénée à la place du magnifique jardin potager de mon grand-père...
Mais quand même, en ville, il a suffit d'une petite cinquantaine d'année pour que les enfants ne sachent plus ce qu'est un légume en terre.

Il leur reste les lasagnes...


_________________

avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1276
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par Ortho le Mer 20 Fév 2013, 08:19

Oui , Pema, auparavant il y avait une tradition en France, qui se maintient bon an , mal an, ce sont les jardins ouvriers, dans les lopins de terre mis à dispositions par les usines, pour leurs employés.

C'est l'occupation des mains, qui entrainent le mental.Mais d'autres occupations le permettent aussi: sculpture, peinture à l'huile.

Le résultat dépends de notre attention, comme dans "Hikin" la marche lente du Zen.Mais la campagne, la forêt, il n'y a que cela de vrai! "Ben Vréé"...


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 36
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par MionaZen le Mer 20 Fév 2013, 15:13

Oui, vivre au plus proche de la nature, c'est vrai que c'est le top, c'est très vivifiant, moi je ne voudrais plus changer et retourner en centre ville
avatar
Saturnin77
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 27
Contrée : Seine et Marne, Ile de France
Arts & métiers : "Etudiant"
Disposition de l'Esprit : .
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2011

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par Saturnin77 le Mer 20 Fév 2013, 22:04

Ah oui je vous comprends; étant débutant dans la pratique et vivant en ville; je constate lors de formations/stages de permaculture et agroécologie que je fais en campagne, que la contemplation entraine immédiatement la méditation. Je désire vivre à la campagne dans le futur, et je m'evertuerai à faire le necessaire pour pouvoir y vivre.
J'ai un bout de terrain de 50m2 en jardin familial, et je suis assertif quand à l'incandescence de la Terre, sur l'esprit.
Je suis plus concentré et émerveillé qu'à n'importe quel moment.
Quel entrainement! Smile

Contenu sponsorisé

Re: Quand jardiner aide à guérir

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 25 Avr 2018, 01:04