Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 19:45 par manila

» Dhammapada
Hier à 18:49 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 15:45 par manila

» Grande interrogation
Mer 23 Mai 2018, 20:54 par Disciple laïc

» Bouddhisme et transcendance
Mer 23 Mai 2018, 16:06 par Disciple laïc

» Le corps et l'esprit
Mer 23 Mai 2018, 11:41 par Disciple laïc

» présentation
Mar 22 Mai 2018, 23:36 par Akana

» presentation groupes de pratique
Mar 22 Mai 2018, 10:57 par Puntsok Norling

» Cherche référence livre
Mar 22 Mai 2018, 08:33 par Disciple laïc

» Funérailles de robots
Lun 21 Mai 2018, 19:58 par Ortho

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Lun 21 Mai 2018, 14:37 par Disciple laïc

» meditation et pratique avec Lodoe Rinpoche
Dim 20 Mai 2018, 23:56 par Puntsok Norling

» Le programme B.A.S.E - bouddhisme, action sociale et engagement
Dim 20 Mai 2018, 19:32 par Disciple laïc

» Livre sur le bouddhisme Theravada
Dim 20 Mai 2018, 16:14 par Ortho

» Bouddhisme et Science: la plus petite particule de matière indivisible
Dim 20 Mai 2018, 15:12 par Admin

» Kyabdjé Dudjom Rinpoché: Le Miroir qui révèle ce qu'il faut adopter et ce qu'il faut abandonner
Dim 20 Mai 2018, 09:37 par Pema Gyaltshen

» Christopher Dawson
Ven 18 Mai 2018, 19:55 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
Ven 18 Mai 2018, 15:48 par Pema Gyaltshen

» M6-Replay >Enquêtes extraordinaires: Preuve de la réincarnation ?
Mar 15 Mai 2018, 22:00 par Disciple laïc

» Khandro Rimpoché
Mar 15 Mai 2018, 19:04 par Disciple laïc

» 4 AMAZING INCIDENTS IN THE LIFE OF BUDDHA
Mar 15 Mai 2018, 14:28 par manila

» Film en diffusion ce soir le 14/05/2018
Lun 14 Mai 2018, 23:16 par manila

» Sur la loi du karma
Lun 14 Mai 2018, 18:13 par Akana

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Lun 14 Mai 2018, 14:30 par Nanachi

» Bonjour tout le monde!
Dim 13 Mai 2018, 19:46 par Karma Trindal

» Présentation rom5991
Dim 13 Mai 2018, 19:43 par Karma Trindal

» Saka Dawa Festival
Dim 13 Mai 2018, 10:58 par Puntsok Norling

» Rencontre avec Sa Sainteté le XVIIème Karmapa Trinlé Thayé Dorjé – 1/2 et 2/2
Dim 13 Mai 2018, 10:23 par Disciple laïc

» Meditation et pratique avec Lodoe RInpoche
Sam 12 Mai 2018, 11:29 par Puntsok Norling

» Présentations
Jeu 10 Mai 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Bonjour à tous
Mar 08 Mai 2018, 01:04 par rom5991

» Amour altruiste et compassion.
Lun 07 Mai 2018, 17:56 par Disciple laïc

» Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?
Sam 05 Mai 2018, 06:21 par rom5991

» Sensation pendant et après méditation
Mer 02 Mai 2018, 13:46 par Srivatsa

» Sexisme, andocentrisme, et misogynie
Mar 01 Mai 2018, 20:42 par Disciple laïc

» Recherche de bouddhistes sur Troyes
Mar 01 Mai 2018, 10:24 par vaygas

» Réflexions sur les trois piliers de la voie du Bouddha : vertu, méditation et sagesse
Lun 30 Avr 2018, 17:35 par Disciple laïc

» Même le Bouddha fut confronté à des épreuves
Lun 30 Avr 2018, 14:27 par Disciple laïc

» Lama Puntso nous parle du bouddhisme
Lun 30 Avr 2018, 10:37 par Disciple laïc

» Complexité du Karma
Dim 29 Avr 2018, 20:00 par Disciple laïc

» Traduction et L'interprétation des écrits saints en Islam
Dim 29 Avr 2018, 18:51 par Disciple laïc

» Nos deux mains
Dim 29 Avr 2018, 13:10 par manila

» Aumônerie bouddhiste
Dim 29 Avr 2018, 10:05 par Ortho

» Meditation et Pratique avec Lodoe RInpoche
Sam 28 Avr 2018, 22:14 par Puntsok Norling

» Les bienfaits de la souffrance
Sam 28 Avr 2018, 21:20 par Disciple laïc

» En quoi se démarque « Le livre de l’Eveil » des traditions théistes et du bouddhisme, tout en y étant attaché.
Sam 28 Avr 2018, 15:41 par tindzin

» Bouddhisme et nihilisme
Jeu 26 Avr 2018, 22:37 par Disciple laïc

» le rêve dans le bouddhisme
Jeu 26 Avr 2018, 22:20 par Jean-François

» La Mort selon les bouddhistes
Mer 25 Avr 2018, 22:29 par Ortho

» Que penser de la méditation coupée de ses racines ?
Mer 25 Avr 2018, 16:26 par Pema Gyaltshen

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Mer 25 Avr 2018, 08:54 par Karma Tsultrim Jyurmé

» La loi de causalité
Dim 22 Avr 2018, 20:40 par Disciple laïc

» Les enfants du Goulag
Dim 22 Avr 2018, 20:11 par Disciple laïc

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Dim 22 Avr 2018, 13:31 par manila

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 95281 messages dans 11043 sujets

Nous avons 4201 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Amoghasiddhi

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7462)
 
Karma Trindal (6843)
 
manila (4977)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3466)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2297)
 

colère intérieur...

Partagez
avatar
clanatib
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 336
Age : 31
Contrée : France
Arts & métiers : secretaire
Disposition de l'Esprit : ouverte
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/01/2013

colère intérieur...

Message par clanatib le Lun 14 Jan 2013, 10:39

Bonjour a tous,

je voudrais des conseils pour apaiser cette colère en moi. j'avoue ne pas trouver beaucoup de solutions. je vous explique ma situation: je suis secretaire pour un organisme d'aide à domicile. mon boulot se résume à gérer des plannings, de coordination des services entre salariée et personnes aidées. c'est un travail que j'affectionne car j'aime rendre service et ça m'aide à me sentir utile. sauf que, même en travaillant dans le secteur "social", j'avoue éprouver de la colère quand je vois certaines choses. par exemple, quand j'ai une personne aidée qui m'appelle, qui a besoin de quelqu'un rapidement car son état de santé se dégrade et que j'appelle tout le monde et qu'on ose me répondre: "ben non je n'ai pas envie", ça me met en colère... quand je vois que des personnes aidées ont leurs habitudes et qu'on ne peut pas déplacé une intervention à 1h après même si la personne que l'on souheite mettre avant est dans un etat de santé plus délicat et qu'on me répond "non mais moi je suis handicapée, vous voulez que je vous donne ma maladie?!!!" ça me met en colère la encore...

alors je suis perdue et j'ai du mal à comprendre ce que je dois faire...ou se situe le bien du mal? ou se trouve le juste milieu? suis je dans le faux? devrais je lacher prise ou m'obstiner à etre le plus juste possible pour tout le monde...

merci par avance pour votre aide, si précieuse soit elle.
avatar
Bodhi
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 27
Contrée : Issou, France
Arts & métiers : Géologue. Aventurière, dessinatrice
Disposition de l'Esprit : Respect, émerveillement et bienveillance
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 24/07/2011

Re: colère intérieur...

Message par Bodhi le Lun 14 Jan 2013, 10:49

Bonjour,

Je vois que c'est votre premier message. Il y a une section pour les nouveaux membres dans laquelle vous pouvez vous présenter. Si nous vous connaissions un peu mieux nous ne pourrions que mieux vous aider.

Ça m'a l'air une situation bien délicate et je vous comprends. Pour ma part, j'aurais tendance à essayer de trouver une solution pour ceux qui en ont le plus besoin, plutôt que de lâcher prise puisqu'il y a le bien être d'autres gens en jeux. Mais il ne faut pas que cela vous nuise non plus.

Pensez-vous être suffisamment organisée pour trouver le temps de remédier à cela où est-ce trop prenant et trop fatiguant? Avez-vous demandé de l'aide aux bonnes personnes? Avez-vous suffisamment insisté?

J'essaye de me mettre à votre place mais j'avoue que je ne connais pas trop de situations similaire. En tout cas, il faut déjà que vous arriviez à canaliser cette colère par des méthodes de relaxation. Pourquoi ne pas méditer dessus? Avec un esprit clair, vous trouverez sûrement la solution.


_________________
~Bodhi~
avatar
plantamare
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 39
Contrée : france
Arts & métiers : photographie
Disposition de l'Esprit : mélancholie
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/12/2012

Re: colère intérieur...

Message par plantamare le Lun 14 Jan 2013, 11:33

Bonjour
Contrairement au post précédent, je pense que vous vivez une situation que vivent la plupart des gens dans leur boulot, sauf sans doute les bienheureux qui travaillent pour leur propre compte, mais les auto-entrepreneurs ont d'autres soucis...


Personnellement, je vis cela tout le temps. Je dois organiser une réunion ou partager le travail à faire, et certaines personnes passent leur temps à se défiler. Quand cela ne marche pas, c'est forcément moi qui suis responsable. Mais quand il y a une situation délicate à débloquer, par exemple une relation difficile avec une administration, c'est encore à moi de le régler, car les autres n'osent pas. Si je donne des ordres, je suis trop directive et autoritaire, si je n'en donne pas, il n'y a pas assez de consignes, etc., etc. , etc.

Bref, je rêve de travailler en auto-entrepreneur ou freelance, mais ce n'est pas pour demain, je crois. Les entreprises, les associations, etc., c'est tout simplement l'enfer. Donc, la seule solution semble être de lâcher prise (je l'ai fait après avoir bossé comme une malade 18h par jour pendant 3 mois pour préparer un événement - sans aide - et finalement, ceux qui n'avaient rien préparé ont trouvé moyen de saboter -involontairement, il est vrai - ce que j'avais mis sur pied).


J'ai suivi un séminaire bouddhiste qui étudiait les manières de pratiquer dans le cadre professionnel et il y était dit, entre autres, que toute communauté, est un excellent lieu pour pratiquer, étant donné le nombre de situations qui amènent normalement à se mettre en colère.


En bout de course, je crois que ce qu'il faut comprendre, c'est que quel que soit le mal qu'on se donne pour changer les choses, elles ne changent pas vraiment. Sinon, ce ne serait pas le Samsara. On ne peut donc que changer la façon dont on les perçoit. En résumé, les personnes en situation de dépendance continueront d'être difficiles à vivre (ce qui peut bien sûr s'expliquer par leur souffrance) et ceux qui devraient être disponibles continueront à ne pas l'être.
avatar
clanatib
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 336
Age : 31
Contrée : France
Arts & métiers : secretaire
Disposition de l'Esprit : ouverte
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/01/2013

Re: colère intérieur...

Message par clanatib le Mar 15 Jan 2013, 11:02

Ça m'a l'air une situation bien délicate et je vous comprends. Pour ma part, j'aurais tendance à essayer de trouver une solution pour ceux qui en ont le plus besoin, plutôt que de lâcher prise puisqu'il y a le bien être d'autres gens en jeux. Mais il ne faut pas que cela vous nuise non plus.


Je m'efforce toujours à trouver une solution mais j'avoue que parfois, il y en a pas... ça m'est déjà arrivé de dire à une personne qui en avait vraiment besoin, d'attendre le lendemain pour obtenir une aide! et j'avoue aussi que dans ce cas précis, je rentre le soir avec un sentiment d'echec.

je suis peut etre trop dans la projection. peut etre que je devrais prendre plus de recul face à ce genre de situation et me dire, tout simplement, que je fais de mon mieux avec ce que l'on veut bien me donner...

Pensez-vous être suffisamment organisée pour trouver le temps de remédier à cela où est-ce trop prenant et trop fatiguant? Avez-vous demandé de l'aide aux bonnes personnes? Avez-vous suffisamment insisté?

je suis une personne très organisée, d'ailleurs j'aime avoir la maitrise des choses, un peu trop d'ailleurs! mais ce n'est pas le temps qui me manque dans ce genre de situation mais surtout les bons collaborateurs... en ce qui concerne les bonnes personnes, parfois, j'appelle toute la liste des salariées et lorsqu'aucune ne répond positivement, il y a de quoi stresser non?

pour ce qui est d'insiter, je ne sais pas trop comment m'y prendre. je dis des phrases telles: "c'est dommage, personne n'est en mesure d'aller l'aider, elle risque de se retrouver sans personne" et on trouve à me répondre "ouai...bon courage" donc que dire??? Neutral



Plantamare, tu résume finalement bien la situation! tu te dis trop directive et autoritaire, est ce un regret? personnellement, parfois, je me trouve trop "brute". je suis de nature très franche, j'aime dire la vérité et ne tourne pas autour du pot. et donc, je suis parfois surprise de mon manque de tact... et je suis obligée aussi de faire preuve de rigueur et de "force" (a prendre sous le sens de volonté) pour gérer au mieux les salariées de mon association et pour le bon déroulement de celle ci. ce n'est pas évident de gérer du personnel, il y a forcément des conflits, forcément des déception et forcément du stress... au final, vive la méditation! Wink
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: colère intérieur...

Message par petit_caillou le Mar 15 Jan 2013, 13:33



_________________
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: colère intérieur...

Message par MionaZen le Mar 15 Jan 2013, 16:35

J'ai aussi connu ce genre de situation, et comme le dit Plantamare c'est pour tout le monde pareil.
En vente, en paramédical, ... bref aujourd'hui on ne voit plus que le fric, la rentabilité et non le travail bien fait et les valeurs humaines. Je pense que si tant de salariés souffrent de burn out c'est parce que les conditions de travail, les exigences d'aujourd'hui sont totalement à l'opposé de leur vrai nature
avatar
Bodhi
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 27
Contrée : Issou, France
Arts & métiers : Géologue. Aventurière, dessinatrice
Disposition de l'Esprit : Respect, émerveillement et bienveillance
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 24/07/2011

Re: colère intérieur...

Message par Bodhi le Mar 15 Jan 2013, 16:47

D'après tes réponses à mes questions, il semble en effet que tu agisses plutôt comme il le faut! J'ai rarement été confrontée à ce genre de situation, du moins je ne sais pas pourquoi, les gens n'ont jamais été très dure avec moi pendant mes études même si avec d'autres cela se passait très mal, peut-être ai-je eu de la chance?

Je commence à peine à entrer dans la vie active la semaine prochaine donc cela va peut-être se corser... Désolée de ne pas pouvoir plus aider, j'espère que les liens de petit caillou et les autres membres pourront t'aider. Penses toujours à la méditation, je suis sure que les réponses vont venir. En tout cas, ne rien abandonner. Même si vous avez l'impression de faire du mieux que vous pouvez avec ce que vous avez (ce qui est déjà bien!) pensez à ce qu'à dit le Dalaï Lama : "Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique... et vous verrez lequel des deux empêche l'autre de dormir."

Je sais que c'est facile à dire pour moi, mais je ne cherche qu'à t'encourager et à faire en sorte que tu restes positive, c'est primordiale dans n'importe quelle situation. Je te souhaite tout le courage, l'aide et la patience nécessaire pour te soulager.

Namasté


_________________
~Bodhi~
avatar
clanatib
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 336
Age : 31
Contrée : France
Arts & métiers : secretaire
Disposition de l'Esprit : ouverte
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/01/2013

Re: colère intérieur...

Message par clanatib le Mar 15 Jan 2013, 17:17

petit cailloux, merci infiniment pour tes liens, je constate que tu as eu le même questionnement que moi à une période.

Mionazen, c'est vrai que c'est aussi une phénomène de société. j'ai toujours cru qu'il y avait du bon en chacun de nous et j'aimerai le faire ressortir en chaque personne. le rêve serait de travailler en bonne collaboration mais je sens que les salariées sont stressées, opressées. en fait, à la base, le secteur dont je m'occupe était beaucoup moins bien gérer et un peu laissé à l'abandon. de ce fait, les salariées ont pris l'habitude d'en faire à leur guise et de "mener leur barque". du coup, pour réguler un peu tout ça, leur imposer des lois, c'est beaucoup plus compliqué...

Bodhi, merci pour ta réponse. peut etre as tu eu de la chance en effet, ou peut etre as tu un bon Kharma! Wink personnellement, j'ai toujours vécu des situations complexe, meme au niveau des études avec mes copains/copines. on disait de moi que j'étais trop bonne, tout le monde connait la suite! je me suis toujours laissé marché sur les pieds et je l'ai aussi beaucoup mal vécu. en apprennant le bouddhisme, j'ai compris que cet amour de donner faisait partie intégrante de moi et que je ne devais surtout pas le changer! mais je devais devenir forte et m'affirmer sans faire de mal aux autres mais apprendre à communiquer! ce qu'il me manquait avant, je l'ai obtenu maintenant. je te souhaite que tout se passe au mieux dans ta vie active. ce n'est pas toujours évident, parfois un vrai parcourt du combattant. mais d'un point de vue bouddhique, la vie est instable, tout bouge, rien n'est immuable. il faut donc savoir s'adapter et toujours y trouver son bonheur.
avatar
plantamare
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 39
Contrée : france
Arts & métiers : photographie
Disposition de l'Esprit : mélancholie
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/12/2012

Re: colère intérieur...

Message par plantamare le Mar 15 Jan 2013, 18:33

"tu te dis trop directive et autoritaire, est ce un regret?"


Ah non, ce n'est pas un regret. Quand les choses ne vont vraiment pas, ou on fait tout soi-même, ou on "secoue" les autres pour qu'ils s'y mettent aussi.


Ce que je regrette, par contre, c'est qu'il faille que j'agisse ainsi. Si tout le monde y mettait spontanément de la bonne volonté, je n'aurais pas besoin de me charger d'un mauvais karma en poussant de temps à autre une colère.


C'est simple : quand je suis capable de faire juste semblant d'être en colère, histoire qu'en face de moi, on prenne au sérieux ce que je dis, c'est très bien. Mais il arrive que je me mette vraiment en colère, que je me laisse prendre. Et là, on se dit qu'on est encore bien loin du nirvana!


"Je commence à peine à entrer dans la vie active la semaine prochaine donc cela va peut-être se corser... "
Cela va sûrement se corser, comme tu dis - mais pas tout de suite. Au début, on ne se rend compte de rien.
avatar
clanatib
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 336
Age : 31
Contrée : France
Arts & métiers : secretaire
Disposition de l'Esprit : ouverte
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/01/2013

Re: colère intérieur...

Message par clanatib le Mar 15 Jan 2013, 20:54

plantamare, je te rejoins totalement sur le fait: "Si tout le monde y mettait spontanément de la bonne volonté, je n'aurais pas besoin de me charger d'un mauvais karma en poussant de temps à autre une colère." de mon coté, je ne me mets pas en colère contre les autres, je leur fait juste remarqué que la situation pourrait être meilleure avec leur aide. même si ça ne fait pas le chemin souhaité, parfois, ça marche! Smile
par contre, je peux me mettre en colère et hausser le ton contre mes chiens, mon conjoint ou ma fille parfois. mais je regrette par la suite car la colère est mauvaise et dévastatrice, elle n'apporte rien de bien...
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7462
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: colère intérieur...

Message par Pema Gyaltshen le Mar 15 Jan 2013, 21:22

Il faut toujours garder à l'esprit que les "autres" qui nous contrarient ou nous font réagir, sont comme nous, dans le "samsara" c'est à dire dans la confusion et la souffrance.
Ainsi il faut pratiquer la patience et la compassion.

La méditation, au fil des entraînements, vous aidera a prendre de la distance et a acquérir cette patience et cette compassion.



_________________

avatar
vaygas
Hydrofuge
Hydrofuge

Masculin
Nombre de messages : 2297
Age : 52
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: colère intérieur...

Message par vaygas le Mar 15 Jan 2013, 22:24

Salut

la moutarde te monte au nez. Sa pique puis cela disparé.

Comme la colère, elle vient puis elle part.

Si tu veux trouve toi un bon maitre bouddhiste pour suivre le long chemin de l'éveil, fais aussi du sport si tu veux et regarde ta colère "ta souffrance" comme un nuage noire qui ne fait que passé.
avatar
plantamare
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 39
Contrée : france
Arts & métiers : photographie
Disposition de l'Esprit : mélancholie
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/12/2012

Re: colère intérieur...

Message par plantamare le Mer 16 Jan 2013, 08:42

Ce que m'a apporté la pratique bouddhiste : être capable d'être consciente quand vient la colère. On peut la bloquer ou la laisser passer. Ca ne marche pas toujours, cependant.


Avant, en tout cas, j'étais en colère, mais je ne le savais pas. Du coup, c'était bien pire!
avatar
clanatib
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 336
Age : 31
Contrée : France
Arts & métiers : secretaire
Disposition de l'Esprit : ouverte
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/01/2013

Re: colère intérieur...

Message par clanatib le Mer 16 Jan 2013, 09:16

Pema Gyaltshen,vaygas, vos paroles sont très sages, merci beaucoup.

cependant, pour moi, la colère n'est pas passagère. comme le titre l'indique c'est une colère intérieure. je m'explique: je vais être en colère a un instant T où je vais me dire: "c'est pas grave", ma colère va se dissiper comme un nuage mais se loger aussi au plus profond de moi. et ainsi je "mange" mes colères et les garde bien enfuit dans mon ame. ce qui fait, qu'à un moment donné j'explose en tristesse et nourri ma colère de chocolat! Very Happy

lorsque j'avais été suivie par une psy, elle m'avait dit qu'il fallait absolument que je sorte cette colère en dialoguant mais le problème, c'est que ça ne me soulage pas. je peux parler de ce qu'il ne va pas mais ça se transforme en peur et tout reste là. mon réflexe (aussi triste soit il) est de manger pour me calmer. même si désormais, j'ai trouvé la solution du yoga qui m'aide beaucoup.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7462
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: colère intérieur...

Message par Pema Gyaltshen le Mer 16 Jan 2013, 09:34

Bien sûr il faut sortir cette colère, qui n'est pas vous, mais qui est une émotion destructrice qui a envahit vos pensées.
Il faut de la patience.
Il est normal que le karma négatif se manifeste, l'intelligence est de le reconnaître et de l'accepter.
Cela ne veut pas dire que l'on agit pas sur la situation.
La méditation est le seul outil dont nous disposons, mais c'est efficace après entrainement, donc patience.

Il ne faut pas se décourager.

L'antidote de la colère est l'amour et la compassion.




_________________

avatar
plantamare
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 39
Contrée : france
Arts & métiers : photographie
Disposition de l'Esprit : mélancholie
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/12/2012

Re: colère intérieur...

Message par plantamare le Mer 16 Jan 2013, 11:55

Il y a une contradiction entre l'approche bouddhiste et l'approche psychologique de la colère : alors que les psys disent qu'il faut toujours l'exprimer et que rien n'est pire que de la rentrer en soi, dans le bouddhisme, on a tendance à faire le contraire, sans doute parce qu'il est dit qu'un seul instant de colère détruit tout le mérite accumulé.


Mon expérience est qu'une colère intérieure qui grandit provient de ce qu'on la refoule. Je serais donc plus proche de l'approche des psys, mais avec des nuances. Je pense qu'il y a un moment pour :
1) comprendre qu'on est en colère (personnellement, je connais plein de gens qui sont en colère contre le monde entier et qui ne le savent pas, du coup ils se déchaînent contre des "innocents" et c'est pire que tout)
2) comprendre pourquoi on est en colère et quel est l'objet de la colère (le bouddhisme donne toute une série d'enseignements pour montrer qu'on se trompe d'objet, mais ce serait un peu long de les inclure dans cette parenthèse)
3) formuler ses griefs - en essayant de le faire sans colère : là, on est plus dans l'approche bouddhiste, plus différée, que dans celle des psys où on éclate!
4) éventuellement essayer de comprendre que les autres ont aussi des problèmes, tout comme nous.


Fondamentalement, la colère est l'expression d'une émotion qui naît d'un désir à la réalisation duquel autrui s'oppose. Dans le bouddhisme, on travaille à diminuer les désirs. Mais certains désirs ne peuvent pas être supprimés, parce qu'ils nous accompagnent sur la voie : par exemple, le désir d'aider les autres, ce qui est ton cas. Du coup, quand une personne se met en travers de ce désir en nous empêchant de servir efficacement les autres, eh bien, le résultat est clair...
avatar
Karma Tsultrim Jyurmé
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 725
Age : 39
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Telecom Analyst
Disposition de l'Esprit : Under construction
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Re: colère intérieur...

Message par Karma Tsultrim Jyurmé le Mer 16 Jan 2013, 12:32

Hello,

Je ne pense pas que l'approche bouddhiste de la colère, comme d'autres émotions, soit de "refouler", mais plutot (dans l'ordre) d'apprendre à la reconnaitre l'émotion, puis de s'y habituer (en d'autres termes: savoir que faire quand elle surgit. A.E. pour la colère: se calmer, et puis exprimer de manière plus posée les raisons qui nous ont ... énvervées), ce que tu reprends dans tes 4 points d'ailleurs.

Je sais que la phrase "Celui qui répond à la colère d'un coléreux fait du mal deux fois" n'est pas très explicite, mais je n'ai jamais lu ,entendu ni vu qu'un maître, de n'importe quelle école, préconise de refouler la colère... Le terme qui revient souvent est "s'habituer à (subtilement dit "méditer" Smile ) via une palette d'outils qui varie d'école en école...

Ce n'est que mon humble avis Wink


_________________
"La Bienveillance envers tous les êtres est la vraie Religion"

"Elève tes mots pas ta voix, c'est la pluie qui fait pousser les fleurs, pas le tonnerre ..." (Rumi)
avatar
clanatib
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 336
Age : 31
Contrée : France
Arts & métiers : secretaire
Disposition de l'Esprit : ouverte
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/01/2013

Re: colère intérieur...

Message par clanatib le Mer 16 Jan 2013, 12:51

je viens de reprendre mon bouquin bouddhique et un superbe proverbe: "essayer de ravaler sa colère reviendrait a essayer d'empêcher une casserole d'eau de bouillir en appuyant fortement sur le couvercle: tôt ou tard, elle va exploser!"

donc je suis une belle casserole!Very Happy

je sais quand je suis en colère, tout du moins, quand ça bouillonne en moi, parfois, je ne sais même plus pourquoi! Smile d'une approche totalement bouddhique, il faudrait que j'analyse ce qui m'a mis en colère lors d'une bonne méditation, que je revois l'évènement en lui même et que je change ma perseption de l'évènement.
avatar
plantamare
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 39
Contrée : france
Arts & métiers : photographie
Disposition de l'Esprit : mélancholie
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/12/2012

Re: colère intérieur...

Message par plantamare le Mer 16 Jan 2013, 12:52

Karma, je crois que tu as raison. J'ai un peu simplifié pour bien opposer avec l'approche psychanalytique. "Refouler" est d'ailleurs un terme "psy" : ce que j'ai compris, c'est que certaines écoles "psy" préconisent d'exploser, en quelque sorte, c'est-à-dire de réagir sur le coup, ce qui sera forcément violent.
Comme tu le dis, dans le bouddhisme, il est plutôt question de ne pas donner lieu à la colère de se déchaîner, donc on peut appeler cela du refoulement.
D'ailleurs, je me souviens d'une anecdote que raconte Thich Nhat Hanh : à l'une de ses conférences, une personne l'a contré, l'a provoqué et l'a mis réellement en colère (à propos d'un sujet politique, je crois). Il ne s'y attendait pas, mais il n'a pas explosé, il a respiré profondément et essayé de répondre avec calme. Je crois que certains "psys" appelleraient cela du refoulement. Certains bouddhistes parleraient peut-être de tonglen : à savoir avaler et transmuter l'énergie négative et donner à l'autre du positif.
avatar
Karma Tsultrim Jyurmé
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 725
Age : 39
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Telecom Analyst
Disposition de l'Esprit : Under construction
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Re: colère intérieur...

Message par Karma Tsultrim Jyurmé le Mer 16 Jan 2013, 13:07

@clanatib a écrit:
je sais quand je suis en colère, tout du moins, quand ça bouillonne en moi, parfois, je ne sais même plus pourquoi!.
Mais c'est très bien si tu reconnais quand la colère arrive! Et c'est simplement le signal, qu'il est temps d'éteindre la source de chaleur Smile La meilleure chose à faire quand on est énervé c'est encore de se calmer

Quand on est en face de quelqu'un et qu'on a envie de lui exploser en pleine figure, on a pas spécialement le temps s'asseoir en lotus et de méditer... c'est assez complexe à dompter cette bestiole de colère, dans mon cas ca va nettement mieux, souvent j'arrive à m'autocalmer, parfois je suis ironique, ca m'arrive encore mais plus rarement je suis cassant voire arrogant, et je n'éclate presque plus jamais violement (ca doit faire plus de 15 ans... en fait). Le cheminement est complexe, ca a d'abord été par l'expérience, puis par la méditation de shiné, enfin plus récement j'ai commencé à suivre des cours sur les "7 points de l'entrainement de l'esprit" (lodjong), les exolications et la pratique du "tonglen" (donner-recevoir) m'ont particulièrement aidés... mais ca n'aurait pas été aussi efficace sans les expériences de vie qui les ont précédés...

J'arrête la tartine, sinon je suis parti pour des heures


_________________
"La Bienveillance envers tous les êtres est la vraie Religion"

"Elève tes mots pas ta voix, c'est la pluie qui fait pousser les fleurs, pas le tonnerre ..." (Rumi)
avatar
Karma Tsultrim Jyurmé
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 725
Age : 39
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Telecom Analyst
Disposition de l'Esprit : Under construction
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Re: colère intérieur...

Message par Karma Tsultrim Jyurmé le Mer 16 Jan 2013, 13:13

@plantamare a écrit: "Refouler" est d'ailleurs un terme "psy" : ce que j'ai compris, c'est que certaines écoles "psy" préconisent d'exploser, en quelque sorte, c'est-à-dire de réagir sur le coup, ce qui sera forcément violent.
Comme tu le dis, dans le bouddhisme, il est plutôt question de ne pas donner lieu à la colère de se déchaîner, donc on peut appeler cela du refoulement.

C'est ce que je trouve embêtant dans l'approche "psy", de plus près c'est un peu égoïste, non? Quelque part, si je me mets en colère sur quelqu'un (donc j'explose) je me soulage, mais l'autre prends tout dans la tronche (était-il prêt à recevoir cette colère), dans cette approche "on s'en seccoue le popotin" de l'autre lol et à postériori, ca peut faire des ravages, si l'autre par exemple re-reponds par de la colère...etc

PS on était synchro sur le "tonglen" lol

"Si seulement je pouvais prendre toute cette colère autour de moi, la transformer et à la place ne donner que de l'amour" .



_________________
"La Bienveillance envers tous les êtres est la vraie Religion"

"Elève tes mots pas ta voix, c'est la pluie qui fait pousser les fleurs, pas le tonnerre ..." (Rumi)
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7462
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: colère intérieur...

Message par Pema Gyaltshen le Mer 16 Jan 2013, 13:37

Une fois que la colère est présente, c'est difficile à contrôler.
Le fruit des entraînements de la méditation c'est d'agir avant que la colère ne s'installe.
Il faut arriver à ne plus être affecté par des contrariétés.
Car qui est contrarié, sinon l'ego ?

la pratique du Tonglen c'est différent, il s'agit de prendre la souffrance d'autrui sur soi, d'échanger, par une technique de respiration très simple.






_________________

avatar
Karma Tsultrim Jyurmé
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 725
Age : 39
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Telecom Analyst
Disposition de l'Esprit : Under construction
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Re: colère intérieur...

Message par Karma Tsultrim Jyurmé le Mer 16 Jan 2013, 13:44

@Pema Gyaltshen a écrit:la pratique du Tonglen c'est différent, il s'agit de prendre la souffrance d'autrui sur soi, d'échanger, par une technique de respiration très simple.
Salut Pema, lors des cours donnés par Ken Holmes, on nous a également apprit à éventuellement utiliser le tonglen sur "soi-même", dans le cas d'une émotion comme la colère. Comme tu le dis, c'est difficile à faire, quand la colère est déjà là.

Le petit excercice était le suivant Smile:

Le derrière posé sur un coussin être dans un état de colère ou se l'imaginer: et penser via la technique de respiration du tonglen...

"Si seuleument grâce à cette colère que je ressens, je pouvais prendre toute la haine du monde et donner tout l'amour que j'ai en moi pour la contrer"


Celà du domaine de l'imaginaire, évidemment, mais perso ca m'aide Smile


_________________
"La Bienveillance envers tous les êtres est la vraie Religion"

"Elève tes mots pas ta voix, c'est la pluie qui fait pousser les fleurs, pas le tonnerre ..." (Rumi)
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: colère intérieur...

Message par MionaZen le Mer 16 Jan 2013, 15:48

La colère ...
Jusqu'à présent je la maîtrisais pas trop mal grâce aux enseignements du Bouddha mais récemment une personne a réellement réussie à me mettre en colère (me demande d'ailleurs si je ne le suis pas encore), c'est simple, personne n'a jamais provoqué en moi une telle colère. Et là ça me fait tout drôle car j'ai l'impression d'avoir oublié tous ce que j'ai pu apprendre sur plusieurs années en à peine quelques minutes.
avatar
Bodhi
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 27
Contrée : Issou, France
Arts & métiers : Géologue. Aventurière, dessinatrice
Disposition de l'Esprit : Respect, émerveillement et bienveillance
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 24/07/2011

Re: colère intérieur...

Message par Bodhi le Mer 16 Jan 2013, 17:59

@clanatib a écrit:en apprennant le bouddhisme, j'ai compris que cet amour de donner faisait partie intégrante de moi et que je ne devais surtout pas le changer! mais je devais devenir forte et m'affirmer sans faire de mal aux autres mais apprendre à communiquer!
Cela me fait plaisir à lire, car c'est exactement pareil pour moi. J'ai toujours été bonne et serviable, faire plaisir me fait réellement plaisir et est pour moi une seconde nature! J'ai toujours été la bonne copine à qui l'ont peut faire confiance. Vers l'âge adulte j'ai commencé à voir la façon dont les autres personnes autour de moi voient le Monde, avec une certaine envie d'argent et de pouvoir, on me disait beaucoup "tu es trop naïve, tu vas te faire avoir un de ces jours", ou "si tu ne bouffe pas les gens, ce sont eux qui te boufferont" ou encore "tu dois accepter la société de consommation" et j'en passe. Je n'ai jamais écouté ces paroles même lorsqu'on était à 5 ou 6 contre moi. J'ai toujours refusé de laisser de côté qui je suis et ma différence que je trouve plutôt positive. Au fond de moi je me disais "c'est à cause des gens qui penses comme vous que le Monde va mal"

Aujourd'hui j'ai découvert le bouddhisme justement en cherchant pourquoi j'étais différente des autres et qui pensait comme moi Smile Je développe ma spiritualité, je prend sur moi, j’apprends à aimer mes ennemies ou les "ennemies de tout le monde" et je dois avouer lorsque j'ai quelque chose à leur dire, je le fais d'une manière respectueuse, même si j’attends quelque chose de précis et dans des temps impartis. Je dis toujours lorsque le travail est bien fait pour encourager, et je dis toujours lorsque c'est mal également mais toujours en parlant positif pour que les gens se rende compte pourquoi il doivent faire ceci ou cela. J'entends beaucoup de gens parler les uns les autres dans le dos et je ne participe pas à ces discussions car je trouve cela mal et comme cela je suis sûre qu'on ne peux rien me reprocher. Je dirais que voilà ma grande ligne directrice, je fais en sorte que l'on ne me reproche rien et lorsque je demande quelque chose j'insiste sur les bénéfices, montre mon autorité mais également tout mon respect. Et en général j'obtiens donc ce que je désir des gens, toujours bien sure dans un but positif. Il m'arrives d'essayer de les manipuler mais jamais dans un but de faire du mal à qui que soit. Peut-être est-ce donc le karma, en tout cas je ne peux que conseiller cette façon de voir les choses et je penses que tu es une bonne candidate!



_________________
~Bodhi~

Contenu sponsorisé

Re: colère intérieur...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 25 Mai 2018, 07:12