L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» :-) :-) Tantra KalaChakra :-) :-) suite et fin
Hikikomori EmptyHier à 19:36 par pelletier

» :-) :-) Tantra KalaChakra :-) :-)
Hikikomori EmptyHier à 11:40 par pelletier

» Y'aurait t'il une technique de méditation ?
Hikikomori EmptyMer 25 Mai 2022, 15:28 par Mila

» Halte aux voleurs de Bonheur !
Hikikomori EmptyLun 23 Mai 2022, 22:52 par FilsDeGaïa

» question pour 21 aspects de tara
Hikikomori EmptyLun 23 Mai 2022, 15:25 par Mila

» TROUBLE BIPOLAIRE TYPE 1 ET PRATIQUE
Hikikomori EmptyLun 23 Mai 2022, 09:19 par nitso

» Les voeux de Bodhisattva
Hikikomori EmptyDim 22 Mai 2022, 16:21 par Vacuité permanente

» Hard rock Français qui voit la méditation d'un oeil sympathique
Hikikomori EmptyVen 20 Mai 2022, 13:59 par FilsDeGaïa

» Moi et ma douleur / Moi et ma libération
Hikikomori EmptyVen 20 Mai 2022, 13:19 par Perfid7

» Panique et Joie de vivre je vais bien mais ?
Hikikomori EmptyVen 20 Mai 2022, 08:33 par FilsDeGaïa

» Effacer les fautes du passé
Hikikomori EmptyJeu 19 Mai 2022, 23:08 par FilsDeGaïa

» Toutes mes excuses les plus sincéres
Hikikomori EmptyJeu 19 Mai 2022, 23:06 par FilsDeGaïa

» Théorie positivie du moment présent pour une fois
Hikikomori EmptyJeu 19 Mai 2022, 22:36 par FilsDeGaïa

» L'Arbre des Refuges: Les Créateurs et Modérateurs du Forum
Hikikomori EmptyMer 18 Mai 2022, 14:58 par Vacuité permanente

» Le Cercle d'Eveil, Année 2022
Hikikomori EmptyMer 18 Mai 2022, 10:45 par Mila

» Cinéma du Bhoutan ... Lunana, a yack in the classroom
Hikikomori EmptyMer 18 Mai 2022, 09:02 par Pema Gyaltshen

» Notre ciel nocturne , menacé par l'assaut de satellites
Hikikomori EmptyLun 16 Mai 2022, 11:29 par Mila

» BUDHA PURNIMA , VESAK , ce 16 mai 2022
Hikikomori EmptyLun 16 Mai 2022, 11:18 par Mila

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Hikikomori EmptyDim 15 Mai 2022, 16:00 par Mila

» Sourire et sourires.......
Hikikomori EmptyLun 09 Mai 2022, 12:20 par Mila

» Kundun un film sur l'enfance et la vie du Dalaï jusqu'à sa fuite vers l'Inde.
Hikikomori EmptyLun 09 Mai 2022, 12:15 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Hikikomori EmptyVen 06 Mai 2022, 09:34 par Abhradan

» Les longues retraites dans le vajrayana
Hikikomori EmptyMar 03 Mai 2022, 11:58 par Disciple laïc

» Exposition Hymne à la Beauté , de Matthieu Ricard
Hikikomori EmptyLun 02 Mai 2022, 20:28 par Mila

» La force des vœux dans la tradition zen
Hikikomori EmptyLun 25 Avr 2022, 09:39 par Ortho

» Théorie du genre / gender studies
Hikikomori EmptyVen 22 Avr 2022, 19:35 par Laurent22

» C'est un plaisir d'être parmi vous.
Hikikomori EmptyVen 22 Avr 2022, 00:38 par Mila

» en cheminement vers la sensnation constante pour ne faire qu'Un avec l'Etre
Hikikomori EmptyMar 19 Avr 2022, 16:12 par Jean Pierre

» L'oeuf qui ne tue pas la poule
Hikikomori EmptyMar 19 Avr 2022, 16:10 par Jean Pierre

»  Le jeûne est au corps ce que la méditation est à l’esprit
Hikikomori EmptyLun 18 Avr 2022, 19:54 par Mila

» Maintenir notre pratique dans la bousculade du quotidien
Hikikomori EmptyDim 17 Avr 2022, 12:06 par Disciple laïc

» Samadhi film 1/3 - Maya , l'illusion de soi
Hikikomori EmptyDim 10 Avr 2022, 08:11 par Herensug

» le pouvoir du moment présent - Eckhart Tolle
Hikikomori EmptyDim 10 Avr 2022, 07:58 par Herensug

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Hikikomori EmptyJeu 07 Avr 2022, 22:30 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Hindouisme 1/2 et 2/2.
Hikikomori EmptyLun 04 Avr 2022, 18:36 par Disciple laïc

» Présentation..............................................................................
Hikikomori EmptyDim 03 Avr 2022, 07:31 par Algo

» Citation d' Ernie Lapointe - Lakota - Sagesse amérindienne
Hikikomori EmptySam 02 Avr 2022, 12:22 par dominique0

» Les ultracrépidariens : des personnes qui donnent leur avis sans avoir de connaissances sur le sujet.
Hikikomori EmptyVen 01 Avr 2022, 08:22 par Ortho

» complètement perdu suite à une illumination
Hikikomori EmptyMer 30 Mar 2022, 09:08 par Algo

» La Bonne Nouvelle du Salut
Hikikomori EmptyMer 30 Mar 2022, 08:56 par Algo

» Une vie du Buddha.Livre.de Michel JACQ-HERGOUALC'H
Hikikomori EmptyLun 28 Mar 2022, 20:10 par Ortho

» Heureux anniversaire , Karma Trindal
Hikikomori EmptyDim 27 Mar 2022, 21:15 par Mila

» Nouvelle adhérente du morbihan
Hikikomori EmptyDim 27 Mar 2022, 20:33 par Nangpa

» Bonjour à tous. J'espère que vous allez bien en ces temps agités. J'ai 68 ans et suis retraité-infirmier hospitalier. Je m'inscris sur ce site, car depuis l'âge de 17 ans je suis confronté à des questions existentielles. Merci de m'avoir accepté. Bart.
Hikikomori EmptyDim 27 Mar 2022, 20:32 par Nangpa

» Ma présentation Prisci67 de Strasbourg
Hikikomori EmptyDim 27 Mar 2022, 20:31 par Nangpa

» presentation de Namastouille
Hikikomori EmptyDim 27 Mar 2022, 20:30 par Nangpa

» Préserver le patrimoine spirituel bouddhiste 1/2 et 2/2
Hikikomori EmptyDim 27 Mar 2022, 16:18 par Disciple laïc

» Voyage initiatique par-delà la mort - Invité : Christophe Fauré
Hikikomori EmptyDim 27 Mar 2022, 16:16 par Disciple laïc

» La vie de Jean Herbert . Un auteur et son oeuvre : Jean Herbert (1897-1980)
Hikikomori EmptyJeu 24 Mar 2022, 15:28 par dominique0

» Humble demande d'aide de la part d'un étudiant
Hikikomori EmptyJeu 24 Mar 2022, 14:26 par Mila

» Bonjour à Toutes et à Tous
Hikikomori EmptyJeu 24 Mar 2022, 09:34 par Jean-Pierre Markowski

» Recherches des mantras et des madalas
Hikikomori EmptyJeu 24 Mar 2022, 08:13 par Jean-Pierre Markowski

» Entretien avec Alan Watts en 1968 [ Blog : Chronophonix ]
Hikikomori EmptyMer 23 Mar 2022, 11:43 par dominique0

» Pensées de Lou Andréa Salomé
Hikikomori EmptyLun 21 Mar 2022, 09:34 par dominique0

» Livre . Croire aux fauves - De Nastassja Martin
Hikikomori EmptyDim 20 Mar 2022, 19:12 par dominique0

» Arya Kshema II , du 19 mars au 19 avril 2022
Hikikomori EmptyDim 20 Mar 2022, 10:19 par Mila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Hikikomori EmptyJeu 17 Mar 2022, 17:23 par Pema Gyaltshen

» Voyage initiatique par-delà la mort
Hikikomori EmptyMar 15 Mar 2022, 18:34 par Disciple laïc

» Renaissance , foi ou analyse ?
Hikikomori EmptyLun 14 Mar 2022, 12:59 par Bart

» LA CHARTE DES RELIGIONS EN DIX POINTS- Par Ariane Buisset
Hikikomori EmptyDim 13 Mar 2022, 20:11 par dominique0

» Clair-obscur , beaucoup de temps libre , en quête d'absolu .
Hikikomori EmptyJeu 10 Mar 2022, 08:50 par Prisci67

» Prosternations aux trente-cinq bouddhas
Hikikomori EmptyJeu 10 Mar 2022, 00:09 par Clair-obscur

» Jizô Sama, le bodhisattva qui nous accompagne
Hikikomori EmptyMer 09 Mar 2022, 18:35 par Disciple laïc

» Losar 2022 Nouvel AN Tibétain
Hikikomori EmptyDim 06 Mar 2022, 20:46 par Karma Trindal

» Si vous souhaitez aider les réfugiés ukrainiens ....
Hikikomori EmptyDim 06 Mar 2022, 20:38 par Karma Trindal

» Découverte boudhisme apprentissage
Hikikomori EmptySam 05 Mar 2022, 06:21 par Ortho

» Solidarité avec nos frères et soeurs d'Ukraine
Hikikomori EmptyVen 04 Mar 2022, 21:28 par Mila

» Soutient à l'école Shree Sarboddhar au Népal
Hikikomori EmptyMar 01 Mar 2022, 16:15 par Disciple laïc

» Le mantra de Tara courroucée pour stopper les guerres
Hikikomori EmptyMar 01 Mar 2022, 07:13 par Pema Gyaltshen

» Consolation avec Christophe André
Hikikomori EmptyLun 28 Fév 2022, 20:42 par Disciple laïc

» Décès de Sa Sainteté Dudjom Sangye Pema Shepa Rimpoche
Hikikomori EmptyJeu 24 Fév 2022, 16:05 par Mila

» L’art bouddhique du Gandhara au Musée Guimet.
Hikikomori EmptyMer 23 Fév 2022, 08:41 par Disciple laïc

» Un très vieux moines du Véhicule des Anciens et une petite fille.
Hikikomori EmptyMer 23 Fév 2022, 08:39 par Disciple laïc

» Le Loup La Bête Le testeur de mensonge apeller moi comme vous voulez .....
Hikikomori EmptyLun 21 Fév 2022, 18:39 par Jean Pierre

» Kalapa/attha-kalapa (en PALI) : la plus petite particule...
Hikikomori EmptyLun 21 Fév 2022, 18:36 par Jean Pierre

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 40 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 40 Invités :: 3 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 106997 messages dans 12796 sujets

Nous avons 4575 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Maitreya

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7801)
Hikikomori Bar_leftHikikomori BarHikikomori Bar_right 
Karma Trindal (7214)
Hikikomori Bar_leftHikikomori BarHikikomori Bar_right 
petit_caillou (4832)
Hikikomori Bar_leftHikikomori BarHikikomori Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Hikikomori Bar_leftHikikomori BarHikikomori Bar_right 
Mila (3440)
Hikikomori Bar_leftHikikomori BarHikikomori Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Hikikomori Bar_leftHikikomori BarHikikomori Bar_right 
MionaZen (3351)
Hikikomori Bar_leftHikikomori BarHikikomori Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Hikikomori Bar_leftHikikomori BarHikikomori Bar_right 
vaygas (2774)
Hikikomori Bar_leftHikikomori BarHikikomori Bar_right 
Disciple laïc (2591)
Hikikomori Bar_leftHikikomori BarHikikomori Bar_right 
2 participants

Hikikomori

petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4832
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Hikikomori

Message par petit_caillou Dim 10 Mar 2013, 15:19

Hikikomori (引き篭り?) est un mot japonais désignant une pathologie psychosociale et familiale touchant principalement des adolescents ou de jeunes adultes qui vivent coupés du monde et des autres, cloîtrés chez leurs parents, le plus souvent dans leur chambre pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, en refusant toute communication, même avec leur famille, et ne sortant que pour satisfaire aux impératifs des besoins corporels, d'après les spécialistes.

Ni grabataires, ni autistes, ni retardés mentaux, ils se sentent accablés par la société. Ils ont le sentiment de ne pas pouvoir accomplir leurs objectifs de vie et réagissent en s'isolant de la société.

Chiffres
Il y avait environ 230 000 hikikomori au Japon en 2010, soit près de 0,2 % de la population (qui est de 127 millions). Près de la moitié (44 %) le seraient devenus suite à des problèmes d'emploi ou de recherche d'emploi. 70 % sont de sexe masculin, et 44 % ont la trentaine. Leur nombre va croissant puisqu'il a été comptabilisé 264 000 hikikomori au Japon en 2011, et des cas ont également été signalés à Oman, en Espagne, en Italie, en Corée du Sud3 et, depuis peu, en France.

Causes de l'isolement
D'abord considéré à tort comme une agoraphobie par les psychologues non-japonais, ce comportement asocial semble pouvoir prendre sa source dans divers phénomènes, tels que :

des traumatismes familiaux ou extérieurs, trouvant parfois leur origine dans l'enfance, qui privent l'individu de confiance en lui, l'empêchant de se sentir suffisamment en sécurité en dehors de la cellule familiale. Ces traumatismes peuvent trouver leur source dans le phénomène d'ijime (苛め?), un certain type de brimades scolaires, bien que cela n'en soit pas nécessairement la cause ;
la relation fusionnelle prolongée que certains aînés mâles entretiennent parfois avec leur mère, appelée populairement mother complex (マザーコンプレックス, mazā konpurekkusu?), ou simplement mazakon (マザコン?). Elle se traduit par une carence dans la socialisation et un retard de langage, l'intolérance aux frustrations et aux contraintes du monde extérieur, à la dyade ;
la grande permissivité ou tolérance du milieu familial japonais, vis-à-vis de l'enfant (enfant-roi et tyran), qui a été décrite par les psychiatres japonais sous le terme d'amae (甘え?, « fait de chercher à être gâté, choyé ou protégé (surtout par son entourage) »). Elle est renforcée par l'absence patente d'autorité et de rivalité paternelle, de punitions et de châtiments corporels, et par une grande liberté individuelle dans les loisirs et les horaires ;
la forte pression sociale5, exercée sur les adolescents et les jeunes adultes dès leur scolarisation. Cette pression se manifeste de diverses façons :
une forte pression scolaire relayée par la famille, attitude parentale nommée kyōiku mama (教育まま?, « mère obsédée par l'éducation scolaire ») ou mamagon (ままごん?, « mère dragon ») par les psychosociologues,
une pression de groupe exercée très tôt par le système éducatif japonais lui-même, dit gakureki-shakai (学歴社会?, « société obnubilée par le cursus scolaire »),
l'électro-hypersensibilité



_________________
Hikikomori 78317617_oHikikomori 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4832
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Hikikomori

Message par petit_caillou Dim 10 Mar 2013, 15:19

Pression scolaire
Le système scolaire japonais est particulièrement sélectif, et tous les établissements, du jardin d'enfants à l'université, sont classés (parfois uniquement de façon officieuse) en fonction de leur niveau[réf. souhaitée]. Lors du passage de l'école primaire au collège, puis du collège au lycée, et enfin du lycée à l'université, les élèves sont soumis à des concours d'entrée, dont la difficulté est déterminée par le rang et la renommée de l'établissement. Certains de ces concours sont si difficiles que nombre de jeunes, après leur sortie du lycée, sont obligés de réserver une année complète à l'étude (on les appelle alors rōnin), afin de préparer leur entrée à l'université. L'université la plus prestigieuse et dont les examens sont les plus difficiles est l'université de Tōkyō.

Il peut aussi arriver que la pression scolaire vienne des élèves eux-mêmes, à travers le phénomène d’ijime. Par ce terme on désigne la mise à l'écart et le rejet par un groupe des éléments considérés comme étant « hors-norme », rejet qui peut se traduire par des vexations, des moqueries ou même parfois des violences. Ce phénomène, bien qu'existant dans tous les pays, peut prendre des proportions particulièrement importantes au Japon.


_________________
Hikikomori 78317617_oHikikomori 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4832
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Hikikomori

Message par petit_caillou Dim 10 Mar 2013, 15:20

Pression sociale
Un syndrome nommé gogatsu-byō (五月病?, « mal du mois de mai ») affecte chaque année des milliers de jeunes, au bout d'une période d'un à deux mois après la rentrée universitaire ou, plus souvent, l'embauche. Son nom vient du fait que les écoles et les entreprises, au Japon, fonctionnent toutes au rythme de l'année fiscale (avril à mars). C'est donc systématiquement en avril que l'on fait son entrée dans un nouveau milieu : nouvelle classe pour les étudiants ; nouvelle entreprise pour les jeunes salariés. Ce syndrome se présente comme une dépression réactionnelle, avec dépersonnalisation passagère ou bouffée délirante, touchant généralement les individus les plus brillants intellectuellement, les plus sensibles, et/ou ceux qui viennent de provinces et d'îles éloignées. Ces troubles, souvent expliqués par le facteur passe-partout de stress, révèlent souvent une fragilité de type pré-migrante. Ils se résorbent généralement après le retour dans la famille (rapatriement sanitaire) ou peu après l'hospitalisation, mais l'évolution vers des troubles chroniques ou plus sévères n'est pas rare.

Ce syndrome, dans le cas de jeunes diplômés fraîchement embauchés dans une entreprise, peut s'expliquer en partie par les conditions de travail traditionnellement très dures au Japon. Le nombre de jours chômés (dix jours de congés payés la première année) est inversement proportionnel au nombre d'heures travaillées (beaucoup d'employés sont contraints de faire des heures supplémentaires). La coupure avec le monde scolaire est très nette, et très éprouvante. Mais surtout, la récession économique que subit le Japon depuis les années 1990 a provoqué une occidentalisation du système de gestion des entreprises, faisant disparaître progressivement le shūshin koyō seido (終身雇用制度?, « système d'emploi à vie »), qui garantissait à l'individu de pouvoir faire carrière jusqu'à la retraite dans une seule et même entreprise. Ce phénomène a provoqué l'apparition d'un besoin de « résultats » de la part de l'employé, faisant du même coup augmenter la pression qui porte sur celui-ci.


_________________
Hikikomori 78317617_oHikikomori 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4832
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Hikikomori

Message par petit_caillou Dim 10 Mar 2013, 15:21

Symptômes de l'isolement
Les symptômes de Hikikomori ressemblent fortement a ce qu'on qualifie en Occident de phobie sociale.

Dans la société actuelle, il semble que de plus en plus de personnes acceptent mal la pression du monde extérieur, et peuvent ressentir une angoisse incoercible face à la contrainte relationnelle. À ne pas confondre avec une agoraphobie, dont le seul point commun est le mécanisme de défense « par évitement ».

Ainsi, ce n'est pas tant l'espace extérieur qui est anxiogène que l'implication relationnelle et non virtuelle qu'elle exige. Alors que l'agoraphobe sera souvent soulagé de parler à quelqu'un en particulier car cela va rompre son isolement dans l'espace ou dans la foule et lui permettre de prendre enfin le (huitième) métro, le hikikomori, lui, va au contraire préférer une rue déserte en pleine nuit pour aller au distributeur de boissons, car la machine sera apathique par excellence et anonyme (parfois parlante, mais sans attendre d'autre réponse que la pression d'un bouton), par exemple. L'essor inégalé des distributeurs automatiques de toutes sortes au Japon est peut-être en rapport avec la recrudescence des comportements d'évitement des contacts humains.

Le hikikomori réagit donc en se retirant complètement de la société, évitant tout contact avec le monde extérieur, surtout s'il nécessite une communication, même non-verbale, comme passer à la caisse d'un supermarché ou au konbini. Il s'enferme dans sa chambre pendant des durées prolongées, souvent mesurées en années. Il n'a souvent aucun ami et passe la plupart de son temps à dormir, à regarder la télévision, à jouer sur l'ordinateur et à surfer sur Internet, moyen privilégié de communication (théoriquement anonyme et libre).

Ayant pris la place des pū-tarō (プー太郎?, « fils aîné péteur ») puis, au sens large et relativement sympathique, tout enfant majeur et chômeur vivant aux crochets des parents des années 1970, les hikikomori dans leur phase de début, incarnent un cas extrême de célibataire-chômeur endurci, mais qui annonce déjà une pathologie (une souffrance psychique).

Mais la volonté de se retirer de la société se renforce généralement progressivement. Les hikikomori ont l'air malheureux, sans amis, timides et peu loquaces. Souvent également, ils sont rejetés à l'école, ce qui constitue l'élément déclencheur du phénomène d'isolement.


_________________
Hikikomori 78317617_oHikikomori 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4832
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Hikikomori

Message par petit_caillou Dim 10 Mar 2013, 15:49

Effets de l'isolement
Le manque de contact social et l'isolement prolongé ont un effet dévastateur sur la mentalité des hikikomori. Ils perdent leurs capacités à vivre en société et les références morales normales. Souvent, ils ont des difficultés à distinguer le bien du mal. Leur poste de télévision ou leur ordinateur devient alors leur unique point de référence.

Si le hikikomori réintègre finalement volontairement la société - souvent après quelques années, il doit faire face à un sérieux problème : rattraper les années d'école perdues. Cela rend le retour dans la société encore plus difficile. Ils ont peur que les autres découvrent leur passé de hikikomori. Ils se sentent également mal à l'aise avec les étrangers.

Leur peur peut se transformer en colère et leur manque de références morales peut les conduire à des comportements violents voire criminels. Certains hikikomori attaquent leurs parents. En 2000, un hikikomori de 17 ans a pris le contrôle d'un bus et tué une passagère. Un autre cas extrême est celui d'un hikikomori ayant kidnappé et séquestré une jeune fille pendant neuf ans. Un autre a tué quatre fillettes afin de reproduire une scène de manga. Les comportements de violence sont toutefois souvent difficiles à établir car les familles préfèrent taire la vérité.

Traitement
Les avis des thérapeutes sur la conduite à tenir divergent, notamment entre les Japonais, qui préfèrent attendre que l'adolescent récalcitrant réémerge dans la société par la force des choses et le soutien à domicile3 et les Occidentaux, plus enclins à la consultation externe et à la psychiatrisation3. Dans la plupart des cas, un soutien psychologique est nécessaire pour les parents, qui sont désorientés et impuissants face au problème. Bien qu'il existe des cellules d'aide spécialisée, beaucoup de hikikomori et de parents ressentent encore le manque de soutien, en grande partie dû à leur ambivalence et parce que la famille hésite à le solliciter.

Lorsque la demande et le diagnostic ont été posés, souvent suite à la consultation des parents, l'intervention est une approche à la fois sociale et clinique. Il s'agit le plus souvent d'une thérapie familiale à domicile, de longue haleine et qui n'est pas sans rappeler l'antipsychiatrie avec de petites équipes de helpers, qui sont à la fois peu médicalisées et très actives. Elles se composent d'un ou deux éducateurs spécialisés effectuant des visites quotidiennes, épaulés par un assistant social et un médecin une fois par semaine. Une réunion de restitution et de contrôle, généralement hebdomadaire, complétée par la réunion de secteur mensuelle, permettent d'apprécier l'évolution et de décider des mutations d'équipes éventuelles.

Un traitement médicamenteux est souvent associé, sans être systématique


_________________
Hikikomori 78317617_oHikikomori 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4832
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Hikikomori

Message par petit_caillou Dim 10 Mar 2013, 15:50

Dans la culture populaire

Le manga NHK ni yōkoso!, adapté en anime diffusé en 2005 au Japon, aborde en profondeur le cas des hikikomori, dans un style tragi-comique.
Le court-métrage Shaking Tokyo de Bong Joon-ho, intégré dans le long-métrage Tokyo ! sorti en 2008, aborde lui aussi le cas des hikikomori, de façon poétique.
La pièce de théâtre Le Grenier de Yōji Sakate (éditions Les Solitaires Intempestifs, janvier 2010).
Le manga Sayonara Zetsubō Sensei inclut comme personnage secondaire une fille hikikomori.
Le film Onīchan no hanabi (おにいちゃんのハナビ?), sorti le 10 septembre 2010 au Japon, raconte de manière touchante comment une jeune fille essaye de sortir son grand frère de cette condition de hikikomori.
Le manga Ano hi mita hana no namae o bokutachi wa mada shiranai ou AnoHana a comme personnage principal Jintan, un hikikomori.
Le film sud-coréen Castaway on the Moon, sorti en 2009, raconte l'histoire surprenante de Kim Seong-geun et de la relation non moins étonnante qu'il entretient avec Ryeo-won Jeong, jeune asociale complètement recluse dans une chambre de l'appartement de ses parents.
Le manga Le Cocon de Mari Okazaki inclut comme personnage principal de la première histoire une fille hikikomori.


Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Hikikomori


_________________
Hikikomori 78317617_oHikikomori 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4832
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Hikikomori

Message par petit_caillou Dim 10 Mar 2013, 15:50

Hikikomori Hikikomori


_________________
Hikikomori 78317617_oHikikomori 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
MionaZen
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News


Féminin
Nombre de messages : 3351
Zodiaque : Taureau Âge : 41
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Titre-sujet Re: Hikikomori

Message par MionaZen Dim 10 Mar 2013, 16:52

Très intéressant cet article Petit Caillou.
Effectivement ça fait très phobie sociale, dès les premières lignes j'ai pensé à l'agoraphobie puis aux otakus (ça y ressemble bien mais ce n'est pas tout-à-fait ça).

    La date/heure actuelle est Ven 27 Mai 2022, 21:43