L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» La force des souhaits dans le vajrayana
Psychoses périnatales EmptyAujourd'hui à 08:08 par Disciple laïc

» Iti 18 : Saṅghabheda Sutta : La division du Sangha.
Psychoses périnatales EmptyHier à 20:41 par Yeshi

» SN 22.43 Attadīpa Sutta : Une île de soi-même.
Psychoses périnatales EmptyHier à 14:50 par Disciple laïc

» Présentation de ma personne
Psychoses périnatales EmptyMer 25 Jan 2023, 15:37 par Yeshi

» Trouble psychique et traitement médicamenteux
Psychoses périnatales EmptyDim 22 Jan 2023, 20:04 par Yeshi

» j'ai du mal à gérer mes emotions, je souhaite m'en sortir
Psychoses périnatales EmptyDim 22 Jan 2023, 16:12 par felin75

» Dagpo Rimpoché - Le lama venu du Tibet 1/3
Psychoses périnatales EmptyMer 18 Jan 2023, 18:21 par Disciple laïc

» Promenade dans la nature avec le Bouddha
Psychoses périnatales EmptySam 14 Jan 2023, 23:47 par Mila

» Le Cheval
Psychoses périnatales EmptyMar 03 Jan 2023, 17:59 par Pema Gyaltshen

» demande d'informations sur quelques themes
Psychoses périnatales EmptyDim 01 Jan 2023, 09:17 par Ortho

» La Roue de la vie bouddhique 1/2 et 2/2
Psychoses périnatales EmptyLun 26 Déc 2022, 12:59 par Disciple laïc

» Le Singe
Psychoses périnatales EmptyDim 18 Déc 2022, 22:39 par Ortho

» Le Cochon
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 23:07 par petit_caillou

» Le Serpent
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 23:04 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 23:00 par petit_caillou

» Le Coq
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 22:50 par petit_caillou

» Le Chien
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 22:46 par petit_caillou

» Le Dragon
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 22:41 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 22:39 par petit_caillou

» Le Tigre
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 22:33 par petit_caillou

» Le Buffle
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 22:29 par petit_caillou

» Le Rat
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 22:25 par petit_caillou

» L' année du Lapin - 2023
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 22:14 par petit_caillou

» Fermer Les yeux rend t'il heureux ?
Psychoses périnatales EmptySam 17 Déc 2022, 18:09 par Disciple laïc

» L'Histoire des Derniers Romains : Sagalassos.
Psychoses périnatales EmptyJeu 15 Déc 2022, 22:39 par Disciple laïc

» Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ? Abdennour Bidar et Chawkat Moucarry
Psychoses périnatales EmptyMer 14 Déc 2022, 22:30 par Ortho

» L’apport du bouddhisme dans la quête de sagesse démocratique
Psychoses périnatales EmptyMer 14 Déc 2022, 18:22 par Disciple laïc

» Les animaux ont-ils conscience d’eux-mêmes ?
Psychoses périnatales EmptyMer 14 Déc 2022, 15:56 par Disciple laïc

» SN 55.17 . Mittāmacca Sutta : Amis & collègues.
Psychoses périnatales EmptyDim 11 Déc 2022, 21:29 par Disciple laïc

» Confiance en soi, timidité, les autres, Dharma
Psychoses périnatales EmptyDim 11 Déc 2022, 10:17 par Disciple laïc

» Japon, l'art du jardin zen
Psychoses périnatales EmptyDim 11 Déc 2022, 09:19 par Disciple laïc

» AN 8.26 Jīvaka Sutta : Les questions de Jivaka.
Psychoses périnatales EmptySam 10 Déc 2022, 21:39 par Disciple laïc

» AN 7.71 Bhāvanā Sutta : Le développement.
Psychoses périnatales EmptySam 10 Déc 2022, 21:36 par Disciple laïc

» que pensez vous de toutes ces théories ?
Psychoses périnatales EmptyMer 07 Déc 2022, 23:15 par Ortho

» Le Yang doit t’il récupéré sa tête
Psychoses périnatales EmptyMer 07 Déc 2022, 18:22 par LeLoups

» QUI REMPLIT LES PRISONS ? QUI ? Et surtout pourquoi ?
Psychoses périnatales EmptyMar 06 Déc 2022, 22:33 par Ortho

» Les voeux de Bodhisattva
Psychoses périnatales EmptyMar 06 Déc 2022, 22:22 par Mila

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Psychoses périnatales EmptyMar 06 Déc 2022, 12:41 par Disciple laïc

» Difficulté générale que je rencontre
Psychoses périnatales EmptyMar 06 Déc 2022, 10:31 par Disciple laïc

» Bonne nouvelle : une ordination
Psychoses périnatales EmptyJeu 01 Déc 2022, 19:34 par Ortho

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
Psychoses périnatales EmptyMer 30 Nov 2022, 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
Psychoses périnatales EmptyMer 30 Nov 2022, 10:21 par Nangpa

» conseil concernant un livre : taoisme
Psychoses périnatales EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
Psychoses périnatales EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
Psychoses périnatales EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
Psychoses périnatales EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Psychoses périnatales EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
Psychoses périnatales EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
Psychoses périnatales EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
Psychoses périnatales EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
Psychoses périnatales EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
Psychoses périnatales EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
Psychoses périnatales EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
Psychoses périnatales EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
Psychoses périnatales EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
Psychoses périnatales EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
Psychoses périnatales EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Psychoses périnatales EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
Psychoses périnatales EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
Psychoses périnatales EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» Des arbres , pour l'Arbre .
Psychoses périnatales EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
Psychoses périnatales EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
Psychoses périnatales EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
Psychoses périnatales EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
Psychoses périnatales EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
Psychoses périnatales EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
Psychoses périnatales EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
Psychoses périnatales EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
Psychoses périnatales EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Psychoses périnatales EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Le zen, une pratique du temps infini
Psychoses périnatales EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
Psychoses périnatales EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
Psychoses périnatales EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

» 100 000 mantras.5.Dhâranî des 100 000 ornements de l'Eveil
Psychoses périnatales EmptyJeu 22 Sep 2022, 18:18 par Gàara

» Qui veut parrainer OU veut un parrain?
Psychoses périnatales EmptyJeu 22 Sep 2022, 09:16 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 47 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 46 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107460 messages dans 12889 sujets

Nous avons 4618 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sigvard02

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7807)
Psychoses périnatales Bar_leftPsychoses périnatales BarPsychoses périnatales Bar_right 
Karma Trindal (7220)
Psychoses périnatales Bar_leftPsychoses périnatales BarPsychoses périnatales Bar_right 
petit_caillou (4847)
Psychoses périnatales Bar_leftPsychoses périnatales BarPsychoses périnatales Bar_right 
Mila (3548)
Psychoses périnatales Bar_leftPsychoses périnatales BarPsychoses périnatales Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Psychoses périnatales Bar_leftPsychoses périnatales BarPsychoses périnatales Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Psychoses périnatales Bar_leftPsychoses périnatales BarPsychoses périnatales Bar_right 
MionaZen (3351)
Psychoses périnatales Bar_leftPsychoses périnatales BarPsychoses périnatales Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Psychoses périnatales Bar_leftPsychoses périnatales BarPsychoses périnatales Bar_right 
vaygas (2774)
Psychoses périnatales Bar_leftPsychoses périnatales BarPsychoses périnatales Bar_right 
Disciple laïc (2746)
Psychoses périnatales Bar_leftPsychoses périnatales BarPsychoses périnatales Bar_right 

Psychoses périnatales

petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4847
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Psychoses périnatales

Message par petit_caillou Mer 10 Avr 2013, 18:34

Les psychoses postnatales ou psychoses puerpérales sont des termes qui désignent des maladies mentales se caractérisant par l'apparition soudaine de symptômes délirants chez les femmes juste après l'accouchement.

Généralement, la patiente atteinte de ce genre de psychose devient irritable, connaît d'importantes sautes d'humeur et peut éventuellement avoir besoin d'une hospitalisation en psychiatrie. Dans de nombreux cas, la patiente dissimule ces symptômes par peur de préjugés ou d'incompréhension.

Parmi toutes les formes de cette affection, on retrouve au moins une douzaine qui ont une origine organique et qui sont connues sous le nom de psychoses organiques prépartum et postpartum. La forme non-organique, qui est relativement commune, répandue en Europe, Amérique du Nord et à travers le monde, est parfois appelée trouble bipolaire puerpéral à cause de son lien étroit avec le trouble maniaco-dépressif, même si certaines mères présentent des symptômes atypiques (voir plus bas) qui peuvent s'apparenter à des bouffées délirantes aiguës. La puerpéralité a été clairement définie pour la première fois par l'obstétricien allemand Friedrich Benjamin Osiander en 1797. Depuis, plus de 2 000 ouvrages ont été réalisés à ce sujet. Ces psychoses sont endogènes, héréditaires et se manifestent rapidement par de courts épisodes qui répondent aux traitements de stabilisation de l’humeur. La mention de dépression post-partum sévère au sein d’un diagnostic de psychose post-partum est controversée : pour ce faire, le clinicien doit prouver que la dépression était accompagnée de symptômes psychotiques.

Les symptômes apparaissent de manière abrupte et atteignent rapidement leur stade le plus sévère. Les formes maniaques et polymorphes peuvent apparaître dans les 14 premiers jours suivant l’accouchement, mais la psychose dépressive peut se développer plus tard.

Terminologie
Le terme « psychose puerpérale » (de l'accouchement : du latin puer l'enfant et parere enfanter) est un terme équivalent à celui de psychose périnatale.

Diagnostic
La psychose périnatale regroupe les troubles délirants d'apparition souvent brutale (bouffée délirante aiguë) ainsi que les trouble de l'humeur apparaissant chez une mère qui vient d'accoucher. On peut aussi observer une perplexité, une confusion. Elle peut apparaître après une dépression post-partum.

Symptômes délirants
Elle associe des délires centrés sur la naissance et la relation à l'enfant. Elles ont souvent un thème mystique ou mégalomaniaque. Ces hallucinations peuvent aussi révéler un trouble structurel plus ancien (une schizophrénie préexistante par exemple). Elle peuvent parfois se résorber en quelques semaines mais elles laissent souvent des traces qu'il ne faut pas négliger.


_________________
Psychoses périnatales 78317617_oPsychoses périnatales 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4847
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Psychoses périnatales

Message par petit_caillou Mer 10 Avr 2013, 18:37

Troubles de l'humeur
Certaines patientes démontrent des signes typiques de la manie tel l’euphorie, l’hyperactivité, la diminution du temps de sommeil, la logorrhée, une fuite des idées, l’augmentation de la sociabilité, l'hypersyntonie (familiarité inhabituelle), l’absence d’inhibition, l’irritabilité, la violence et les délires, qui sont généralement des délires de grandeurs ou de nature religieuse. Globalement, ces symptômes sont plus sévères qu’en cas de manie dont le contexte est autre, et mettent en scène des dialogues très désorganisés ainsi qu’une excitation extrême.

D’autres se situent du côté dépressif, avec symptômes tel le délire, les hallucinations auditives, le mutisme, la stupeur avec phases transitoires vers le côté maniaque. Certains passent de la manie à la dépression (et vice versa) plusieurs fois au cours d’une même période.

Les symptômes atypiques regroupent la perplexité, la confusion, des émotions extrêmes comme la peur ou l’extase, la catatonie ou des changements abrupts de l’état mental, avec des idées délirantes transitionnelles. Ces symptômes sont si frappants que certains auteurs considèrent qu’il s’agit d’un trouble d’une autre nature. Pourtant, il s’agit tous de psychoses polymorphiques aiguës, et sont également observées dans d’autres contextes féminins (comme la psychose menstruelle) ainsi que chez les hommes.

Épidémiologie
Il s’agit d’un trouble que l’on observe un peu partout dans le monde. Son incidence a été mesurée lors d’une étude épidémiologique et est estimée à 1 pour 1000 naissances[réf. nécessaire]. Les mères qui en sont à leur première grossesse sont plus à risque.

Pronostic
Sans traitement, ces psychoses peuvent durer des mois. Toutefois, à l’aide de la thérapie moderne, celles-ci peuvent se résorber en quelques semaines. Les mères qui ont vécu un épisode puerpéral sont plus à risques de subir d’autres épisodes maniaco-dépressifs ou de polymorphies aigües, possiblement durant une nouvelle grossesse ou suite à un avortement, mais parfois lors de contextes autres que la grossesse. Le risque de rechute est de 20 % lors des accouchements subséquents, mais ce taux grimpe à 50 % si la femme a connu des épisodes dépressifs. Une minorité de femmes conserve des symptômes résiduels dont l’apparition suit le cycle menstruel.


_________________
Psychoses périnatales 78317617_oPsychoses périnatales 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4847
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Psychoses périnatales

Message par petit_caillou Mer 10 Avr 2013, 18:39

Causes
L’aliéniste français Louis Victor a émis l’hypothèse, en 1862, selon laquelle le cycle menstruel, et plus particulièrement la psychose menstruelle, pourrait avoir un lien avec la psychose puerpérale. Des études sur la génétique moléculaire suggèrent qu’il existe un facteur héréditaire spécifique dans le développement de ce trouble, lié au 16e chromosome. Parmi les autres causes énoncées, on nomme :

Variations hormonales liées à la fin de la grossesse
Antécédents psychiatriques personnels et familiaux
Personnalité pathologique

Traitement
Le lieu de traitement est problématique chez ces patientes, puisqu’il faut prendre leur nouveau-né et la famille de la patiente en considération. Dans certains cas, il est possible d’établir un suivi à domicile lorsque le cas est de sévérité moindre. Cela permet à la patiente de conserver son rôle de mère et de développer une relation avec son nouvel enfant. Ce genre de suivi requiert la présence constante d’un adulte compétent à la maison (tel la grand-mère maternelle du bébé), ainsi que la visite régulière des membres de l’équipe médicale. Si l’hospitalisation ne peut être évitée, l’admission conjointe de la mère et du bébé peut être considérée. Toutefois, plusieurs mesures doivent être prises pour assurer la sécurité ainsi que le sain développement de la mère et du bébé. Une prise en charge en unité mère-enfant peut être utile. Dans ce cas, une équipe multidisciplinaire se charge des suivis de la mère, de l’enfant, de leur relation ainsi que de la famille.

Médicamenteux

Neuroleptiques : Les épisodes hyperactifs et délirants requièrent une tranquillisation rapide, généralement effectuée à l’aide de neuroleptiques (antipsychotiques), mais ceux-ci doivent être utilisés avec parcimonie en raison des dangers liés aux effets secondaires, dont le syndrome neuroleptique malin.
Lithium : Les médicaments stabilisateurs de l’humeur, comme le lithium, s’avèrent utiles pour traiter ce genre de psychose, et peuvent agir à titre préventif chez les femmes dont le risque de rechute est élevé (celles qui ont un historique de plusieurs épisodes maniaques ou puerpéraux).

Non médicamenteux
Électrochocs : Le traitement par électrochocs est très efficace à court terme. Cette méthode présente des effets secondaires tels que la perte de mémoire.


_________________
Psychoses périnatales 78317617_oPsychoses périnatales 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4847
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Psychoses périnatales

Message par petit_caillou Mer 10 Avr 2013, 18:42

Histoire et société
Le suicide est rare, et l’infanticide l’est encore davantage, durant ces épisodes. Néanmoins, ce genre d’événement est possible, comme en témoignent les cas célèbres qui sont illustrés plus bas. L’infanticide suivant la grossesse est généralement du à une profonde dépression post-partum (on parle alors de filicide mélancolique), et peut être suivi du suicide de la mère.

Histoire
C’est l’obstétricien allemand Friedrich Benjamin Osiander qui a décrit la manie puerpérale de façon claire pour la première fois, en 1797

Cas célèbres

Harriet Mordaunt : Dame Harriet Mordaunt (1848-1906), née Harriet Sarah Moncreiffe, était la femme écossaise du baronnet anglais Sir Charles Mordaunt, membre du Parlement. Elle a été impliquée dans un scandaleux divorce qui éclaboussera au passage le prince de Galles (plus tard connu comme étant le roi Édouard VII). C’est une demande reconventionnelle suite à ce divorce qui conduira au diagnostic de maladie mentale chez la dame. Suite à un procès controversé d’une durée de sept jours, le jury détermine que Dame Harriet souffre de ‘’manie puerpérale’’ (ou psychose puerpérale). Au moment de la convocation, elle n’avait pas réussi à convaincre un avocat de défendre sa cause. La requête de divorce de son mari fut rejetée en regard du diagnostic, et la dame fut envoyée dans un asile où elle vécut trente-six ans, soit jusqu’à sa mort.
Melanie Blocker-Stokes : Melanie Blocker-Stockes, résidente de Chicago dans l’Illinois, s’est suicidée en sautant d’un immeuble en juin 2011. Elle avait donné naissance à une fille peu de temps auparavant, en février 2011. Dans les semaines suivant la naissance de sa fille, elle avait développé des symptômes dépressifs jusqu’à cesser de manger et de boire parce qu’elle n’arrivait plus à avaler. Elle croyait que ses voisins fermaient les stores de leurs maisons parce qu’ils jugeaient qu’elle était une mauvaise mère (psychose périnatale). Durant les mois suivants, elle fut hospitalisée à plusieurs reprises dans divers hôpitaux de la région de Chicago en raison de ses symptômes. Sa mort conduit à la fondation de la Melanie Blocker-Stokes Postpartum Depression Research and Care Act, dont les recherches sont destinées à faire progresser la compréhension de ce trouble.
Andrea Yates : le 20 juin 2001, Andrea Yates a procédé au meurtre de ses cinq enfants en les noyant dans la baignoire de sa maison située à Clear Lake City à Houston, au Texas. Sa santé mentale a commencé à décliner suite à la naissance de chacun de ses enfants, combiné à des facteurs extérieurs. Elle a fait deux tentatives de suicide qui ont mené à deux hospitalisations en milieu psychiatrique en 1999, peu de temps après la naissance de son quatrième enfant. Yates fut avertie des risques qu’elle encourait si elle tombait à nouveau enceinte, mais elle conçut un autre enfant malgré tout, sept semaines plus tard. Son état se dégrada rapidement dans les mois suivant la naissance de son dernier enfant, et plus particulièrement lors de la mort de son propre père. Elle fut à nouveau hospitalisée deux fois, et libérée sous la condition qu’elle ne soit pas laissée sans surveillance. C’est toutefois ce qui se produit en juin 2001, alors que le mari était parti travailler et que la belle-mère chargée de la surveillance était en chemin. Durant l’heure où Yates se retrouva seule, elle tua ses cinq enfants. Ce faisant, elle fut admise à un hôpital psychiatrique hautement sécurisé. L’histoire fut largement médiatisée, en s’attardant sur le concept des maladies mentales suivant (et provoquées par) la naissance d’un enfant.

La couverture médiatique de l’événement se révéla problématique et parfois erronée, comme en témoigne le site internet de la National Organisation for Women (NOW). On pouvait lire sur le site que Yates souffrait de dépression périnatale. Pourtant, comme l’ont souligné les Individualist Feminists, il s’agissait de psychose périnatale, qui est beaucoup plus rare et sévère comme condition. La dépression post-partum ne liste d’ailleurs pas l’infanticide comme étant un symptôme lié à ce trouble, contrairement à la psychose. Cette erreur découragea plusieurs mères souffrant de dépression post-partum d’effectuer une consultation, par peur d’être perçues comme étant une menace pour leur enfant et poursuivies en justice. Le site internet fut rapidement corrigé pour indiquer psychose périnatale comme étant le trouble dont souffrait Yates.

Statut juridique
Plusieurs nations comme le Canada, la Grande-Bretagne, l’Australie et l’Italie reconnaissent l’utilisation du diagnostic de psychose périnatale comme circonstance atténuante dans les cas de mères ayant tué leurs enfants. Dans le cas de la Grande-Bretagne, l’Infanticide Act existe depuis 1922.

En 2009, la politicienne texane Jessica Farrar proposa une loi qui permettrait aux mères ayant commis l’infanticide d’invoquer la psychose périnatale dans leur défense. Dans les termes proposés par la législation, si les jurés venaient à la conclusion que le ‘’jugement de la mère fut affecté par les effets de la naissance ou de la lactation suivant la naissance’’, ils pourraient la condamner pour infanticide plutôt que pour meurtre. La peine maximale d’emprisonnement pour infanticide serait de deux ans.

Source:http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychoses_p%C3%A9rinatales


_________________
Psychoses périnatales 78317617_oPsychoses périnatales 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta

    La date/heure actuelle est Sam 28 Jan 2023, 08:35