Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Novice dans ce monde qui m’interpelle.
Hier à 19:28 par Mila

» Soutra du Bonheur - Canon Pali
Hier à 17:46 par Disciple laïc

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
Hier à 14:43 par Disciple laïc

» Question sur nos conditionnements
Hier à 14:28 par Akana

» question concernant la méditation
Hier à 12:39 par Yeshé Kunga

» Moi c'est Cedpa
Hier à 12:23 par Disciple laïc

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Hier à 11:47 par Mila

» Toute l'équipe de l'Arbre des Refuges vous souhaite ses meilleurs voeux pour 2019!
Hier à 11:19 par Karma Trindal

» Pèlerinage Bouddhiste en Europe
Hier à 09:48 par Karma Trindal

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Mar 15 Jan 2019, 21:45 par Mila

» Ôtani Chôjun et la véritable Ecole de la Terre Pure
Dim 13 Jan 2019, 21:40 par Disciple laïc

» Présentation
Ven 11 Jan 2019, 15:36 par Nangpa

» Illusion ou Réalité: Ram Bahadur Bamjon - Réapparition de Little Buddha
Ven 11 Jan 2019, 14:41 par Nangpa

» Psychologie: Le pouvoir nuit-il gravement au cerveau ?
Ven 11 Jan 2019, 13:58 par Mila

» Naissances et vies: OÙ EN EST LA SCIENCE SUR LA VIE APRÈS LA MORT ?
Mer 09 Jan 2019, 12:24 par Mila

» Padthaï végétalien
Mar 08 Jan 2019, 14:33 par Mila

» Le Mahamoudra du Gange .
Mar 08 Jan 2019, 13:55 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 07 Jan 2019, 11:50 par Mila

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 07 Jan 2019, 07:11 par Disciple laïc

» le Dalaï-lama a félicité Nancy Pelosi
Dim 06 Jan 2019, 11:33 par Mila

» Regard bouddhiste sur l’éducation et la jeunesse - Forum tenu à Dhagpo Kagyu Ling en août 2018
Dim 06 Jan 2019, 10:29 par Disciple laïc

» Les 12 signes
Dim 06 Jan 2019, 01:45 par petit_caillou

» Année du Cochon 2019
Dim 06 Jan 2019, 01:40 par petit_caillou

» Le Rat
Dim 06 Jan 2019, 01:34 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Dim 06 Jan 2019, 01:27 par petit_caillou

» Le Cheval
Dim 06 Jan 2019, 01:04 par petit_caillou

» Le Coq
Dim 06 Jan 2019, 00:57 par petit_caillou

» Le Buffle
Dim 06 Jan 2019, 00:52 par petit_caillou

» Le Dragon
Dim 06 Jan 2019, 00:45 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Dim 06 Jan 2019, 00:37 par petit_caillou

» Le Chien
Dim 06 Jan 2019, 00:30 par petit_caillou

» Le Tigre
Dim 06 Jan 2019, 00:21 par petit_caillou

» Le Serpent
Dim 06 Jan 2019, 00:07 par petit_caillou

» Le Cochon
Sam 05 Jan 2019, 23:56 par petit_caillou

» Le Singe
Sam 05 Jan 2019, 23:42 par petit_caillou

» Sadhguru: Comment arrêter les pensées ?
Sam 05 Jan 2019, 16:29 par Admin

» Comment la Terre survit-elle ?
Sam 05 Jan 2019, 12:12 par Pema Gyaltshen

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Mer 02 Jan 2019, 21:22 par Pascal Ceurtvriend

» J'ai l'impression de régresser
Mar 01 Jan 2019, 21:02 par Pascal Ceurtvriend

» justice à Kagyu Ling
Lun 31 Déc 2018, 12:29 par Ortho

» L'enfance d'un maître .
Lun 31 Déc 2018, 10:35 par Nangpa

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Dim 30 Déc 2018, 11:03 par Ortho

» Toc Toc Toc
Ven 28 Déc 2018, 12:09 par michael19711

»  Se libérer en devenant fort
Jeu 27 Déc 2018, 23:01 par Karma Trindal

» Hondelatte Raconte: Le psychiatre du Bouddha (Récit intégral)
Jeu 27 Déc 2018, 23:00 par Karma Trindal

» Pourquoi je suis ici
Jeu 27 Déc 2018, 22:54 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et tous
Jeu 27 Déc 2018, 22:48 par Karma Trindal

» JOYEUX NOEL
Jeu 27 Déc 2018, 22:33 par Karma Trindal

» Soutra des Quatre Établissements de l’Attention
Jeu 27 Déc 2018, 09:38 par Disciple laïc

» Rencontre d'une petit fille Zoulou avec le Bouddha (en Anglais).
Mer 26 Déc 2018, 11:04 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Mer 26 Déc 2018, 10:14 par Mila

» Kalachakra, l’Eveil - 1 et 2/2
Dim 23 Déc 2018, 10:15 par Disciple laïc

» Le XVIIème Karmapa Thayé Dorje présente son fils.
Jeu 20 Déc 2018, 09:58 par Ortho

» Question au sujet des intoxicants.
Lun 17 Déc 2018, 12:56 par Mila

» Message aux dirigeants et aux décideurs selon l’expérience du roi Trân Nhân Tông
Dim 16 Déc 2018, 17:21 par Disciple laïc

» Les dédicaces dans les cérémonies zen
Dim 16 Déc 2018, 10:03 par Disciple laïc

» Atiśa Dīpaṃkara: La guirlande de joyaux du bodhisattva
Sam 15 Déc 2018, 16:17 par Admin

» Appel à l'aide au sujet d'un soutra
Ven 14 Déc 2018, 18:06 par levitrailleur

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Mer 12 Déc 2018, 13:32 par indian

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles décembre 2018
Mar 11 Déc 2018, 16:15 par Pema Gyaltshen

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Lun 10 Déc 2018, 14:54 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Lun 10 Déc 2018, 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Dim 09 Déc 2018, 11:05 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Dim 09 Déc 2018, 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

» L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)
Mer 05 Déc 2018, 14:48 par Mila

» Le Discours d’Anuradha
Lun 03 Déc 2018, 22:49 par Disciple laïc

» Le Discours sur la jeunesse et le bonheur
Lun 03 Déc 2018, 22:21 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Lun 03 Déc 2018, 10:04 par Disciple laïc

» Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres
Dim 02 Déc 2018, 22:40 par Disciple laïc

» Le Discours d’Anuradha
Dim 02 Déc 2018, 15:42 par Disciple laïc

» Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même
Dim 02 Déc 2018, 15:32 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 27 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 26 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Nangpa


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 98251 messages dans 11314 sujets

Nous avons 4276 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Marquise Du Mont

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7502)
 
Karma Trindal (6929)
 
petit_caillou (4746)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2471)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

"Les Tibétains n'ont pas d'autre choix que de s'immoler par le feu"

Partagez
avatar
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4746
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

"Les Tibétains n'ont pas d'autre choix que de s'immoler par le feu"

Message par petit_caillou le Dim 12 Mai 2013, 14:26

"Les Tibétains n'ont pas d'autre choix que de s'immoler par le feu"

Samdhong Rinpoché, ex-Premier ministre du gouvernement tibétain en exil, s'indigne du "génocide culturel" mené, à huis clos, au Tibet.

Le Point.fr - Publié le 14/03/2012 à 14:37 - Modifié le 14/03/2012 à 16:13



Propos recueillis par Louise Cuneo et Armin Arefi

Une détresse devenue banale. Un jeune moine bouddhiste s'est immolé par le feu mardi dans la ville d'Aba (sud-ouest de la Chine, NDLR), portant à 26 le nombre de Tibétains à s'être donnés la mort depuis un an, comme un ultime moyen de protester contre la répression de leur religion et de leur culture par Pékin. La tension est très tendue ces jours-ci au Tibet, région chinoise autonome depuis 1965 mais majoritairement peuplée de Tibétains, où les forces antiémeute sont alignées dans les rues pour réprimer tout débordement en ce mois de commémoration.

C'est en mars 1959 que le dalaï-lama, chef spirituel tibétain, a pris le chemin de l'exil en Inde, après l'échec d'un soulèvement anti-chinois. En mars 2008, 200 Tibétains sont tués dans des manifestations de moines bouddhistes à Lhassa, la capitale du Tibet. Face aux immolations, les autorités chinoises ont réagi en accentuant la répression, tout en envoyant les moines frondeurs dans des centres de "rééducation politique". En visite à Paris, Samdhong Rinpoché, l'ancien Premier ministre du gouvernement tibétain en exil de 2001 à 2011, s'indigne du silence de la communauté internationale sur les exactions commises au Tibet.

Le Point. fr : Quel est le but de votre voyage à Paris ?

Samdhong Rinpoché : Mon séjour n'a aucun but politique. Je suis simplement venu ici superviser la construction de nouveaux monastères, en compagnie de mes amis. Nous travaillons également à un projet académique relatif aux enseignements de Sa Sainteté (le dalaï-lama, NDLR) en matière de responsabilité universelle.

Comment expliquez-vous la recrudescence des immolations au Tibet ?

Lorsque vous ne pouvez pas protester, la seule façon pour les Tibétains de manifester leur mécontentement reste de se sacrifier. Les Tibétains sont très attachés à la non-violence, enseignée par son excellence le dalaï-lama.

Quel est votre position vis-à-vis des immolations ?
Je ne peux les condamner, quelle autre solution avons-nous à leur proposer ? Les moines se sont immolés avec les meilleures intentions, à savoir la liberté religieuse, celle du peuple et de ses droits humains. Ils dénoncent des mesures répressives intolérables. Il n'y a aucun moyen de survivre avec dignité. Bien sûr, nous n'encourageons pas les gens à s'immoler, car leur vie est très précieuse, surtout ces jours-ci au Tibet. Le parti communiste chinois a décidé de rendre les Tibétains minoritaires dans leur propre pays. Il a encouragé la colonisation de près de neuf millions de non-Tibétains. Pendant ce temps, de nombreux Tibétains disparaissent.


Dernière édition par petit_caillou le Dim 12 Mai 2013, 14:31, édité 1 fois


_________________
avatar
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4746
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: "Les Tibétains n'ont pas d'autre choix que de s'immoler par le feu"

Message par petit_caillou le Dim 12 Mai 2013, 14:29

Des manifestations pacifiques ne sont-elles pas possibles ?

Le contrôle chinois est si vaste que même deux personnes ne peuvent pas se rassembler. Il existe aujourd'hui au Tibet un militaire pour quatre Tibétains.

Les manifestations pacifiques ont pourtant fait leurs preuves dans le Printemps arabe.

Oui, mais le Maghreb et le Moyen-Orient sont civilisés. Les manifestations pacifiques y sont coordonnées. Ce n'est pas le cas de la Chine, qui ne respecte en rien les droits humains, ou toute opinion dissidente. Tous ceux qui tentent d'organiser des manifestations sont tués, emprisonnés ou torturés. Personne ne peut survivre.

Quelle est la situation sur le terrain ?

Un génocide culturel est mené depuis plus de 20 ans au Tibet. Celui-ci s'est particulièrement durci après 2008. La culture tibétaine, la langue, l'identité, tout ceci est considéré comme une menace favorisant le séparatisme et la désintégration. Les Chinois veulent effacer toute trace de cette "tibétanité", peu importe s'ils doivent totalement anéantir les Tibétains. Ils n'ont donc aucune hésitation à organiser en parallèle un génocide humain.

Appelez-vous à l'indépendance ou à une véritable autonomie du Tibet ?

Il y a différentes opinions au sein du peuple tibétain. Si certains d'entre eux appellent à l'indépendance, la majorité souhaite une vraie autonomie, dans le cadre de la constitution du Parti communiste chinois. C'est à l'heure actuelle la position officielle du gouvernement tibétain en exil.

Comment interprétez-vous le lourd silence qui pèse en Occident sur les exactions commises au Tibet ?

C'est aux médias d'en parler. Or, aujourd'hui, le monde est contrôlé par les Chinois, plus précisément par leur marché.

Est-il possible de résoudre la situation au Tibet sans l'aide internationale ?

Nous bénéficions d'un incroyable soutien public partout dans le monde, notamment en France, au Sénat, au Parlement et de la part d'ONG. Or cela ne suffit pas à changer la situation à l'intérieur du Tibet.


_________________
avatar
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4746
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: "Les Tibétains n'ont pas d'autre choix que de s'immoler par le feu"

Message par petit_caillou le Dim 12 Mai 2013, 14:30

Quel est selon vous le meilleur moyen de mettre Pékin sous pression ?

Personne ne souhaite ni n'ose mettre la Chine sous pression, car elle garde la mainmise sur le monde sur le plan économique. Il est très bon pour les pays développés, y compris les États-Unis, de garder la situation telle quelle. Pékin peut faire ce qu'elle veut, elle ne subira aucune remontrance, aussi longtemps qu'elle garantira à ces pays la sécurité de leurs affaires. En Chine, en soudoyant un dirigeant politique ou un commandant militaire, vous vous assurez de bénéficier d'une main-d'oeuvre très bon marché, qui surpasse toute concurrence. Malheureusement, au XXIe siècle, les grandes puissances n'ont d'autre valeur que le profit.

La récente victoire des fermiers de la région chinoise du Wukan face au pouvoir central n'est-elle pas synonyme d'espoir ?

Non, car les fermiers du Wukan sont chinois, de l'ethnie des Hans (majoritaire en Chine, NDLR). Les Tibétains sont victimes d'une discrimination raciale éhontée.

L'immolation des Tibétains et celle de Mohamed Bouazizi en Tunisie, qui a déclenché le Printemps arabe, sont-elles comparables ?

Pas du tout. Dans les années 1960, l'immolation d'un moine bouddhiste au Vietnam a secoué le monde entier, et a mis fin à la guerre. En 2010, l'immolation d'un marchand ambulant à Sidi Bouzid a apporté le changement dans beaucoup de pays d'Afrique du Nord. Regardez le contraste au Tibet. Au cours des douze derniers mois, 26 personnes se sont immolées par le feu. Personne ne l'a remarqué.


_________________

Contenu sponsorisé

Re: "Les Tibétains n'ont pas d'autre choix que de s'immoler par le feu"

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 17 Jan 2019, 09:39