L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyAujourd'hui à 18:47 par Mila

» Les trois sortes de Tulkus
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyAujourd'hui à 16:01 par Mila

» Les voeux de Bodhisattva
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyAujourd'hui à 15:40 par Mila

» Enseignements des Trente Versets, par le 17e Karmapa .
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyAujourd'hui à 15:25 par Mila

» Vivre en théorie .....Parce qu'en théorie c'est mieux !
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyHier à 21:33 par Ortho

» Lutte des femmes contre les abus sexuels
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyLun 17 Jan 2022, 11:29 par Disciple laïc

» 《梁祝》 Butterfly Lovers ErHu Concerto 指揮/閻惠昌 二胡/孫凰
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 16 Jan 2022, 09:16 par Pask

» Le bon sens près de chez toi ..
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 16 Jan 2022, 08:47 par Pask

» Il jouait du piano debout
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 16 Jan 2022, 08:21 par Pask

» Ionesco pas mort ....d'actualité
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 16 Jan 2022, 08:19 par Pask

» ................................
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 16 Jan 2022, 08:01 par Ortho

» José Le Roy - L'éveil spirituel et la non-dualité entre l'extérieur et l'intérieur
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptySam 15 Jan 2022, 19:55 par dominique0

» QI Gong, mode de vie, pratique et mode de vie
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptySam 15 Jan 2022, 14:16 par Pask

» Citation de Victor Hugo - poète, dramaturge, écrivain, romancier et dessinateur romantique français, né le 26 février 1802 (7 ventôse an X) à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris. Il est considéré comme l'un des plus importants écrivains de la langue
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptySam 15 Jan 2022, 12:51 par dominique0

» Connaissez-vous le masseur de tête ?
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyVen 14 Jan 2022, 12:36 par Pask

» Une illusion d'optique de la conscience ....
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyVen 14 Jan 2022, 11:19 par Mila

» Citation de Charles d’ORLÉANS (1394-1465)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 13 Jan 2022, 12:57 par dominique0

»  Note sur Aurobindo Ghose - La vie et la destinée d'Aurobindo Ghose (1872-1950) sont très différentes de celles de Râmakrishna et de Râmana Mahârshi.
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 13 Jan 2022, 12:23 par dominique0

» Droits de l'homme ? Bizarre, vous avez dit bizarre, comme c'est bizarre !
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 13 Jan 2022, 08:16 par Pask

» Qi Gong i tutti quanti ...
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 13 Jan 2022, 08:02 par Pask

» Cambodge: mort du rat détecteur de mines, Magawa ,un héros national .Un rat détecteur de mines qui avait été décoré pour sa bravoure au Cambodge après avoir contribué à sauver des vies est mort, a annoncé mardi l'ONG qui l'a formé.
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 13 Jan 2022, 00:22 par Mila

» Heureux de faire votre connaissance
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMer 12 Jan 2022, 11:40 par Jean Pierre

» Annonce officiel du Jodo-Shinshu.
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMer 12 Jan 2022, 08:04 par Disciple laïc

» Mode de vie monastique après le Parinirvana du Bouddha
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyVen 07 Jan 2022, 11:38 par Mila

» Noël 2021 bienveillant, paisible.
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 06 Jan 2022, 18:49 par Mila

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 06 Jan 2022, 18:34 par Mila

» Citation de Victor Hugo ( Du livre : Les travailleurs de la mer )
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 06 Jan 2022, 18:16 par dominique0

» Toute l'équipe de L'Arbre des Refuges vous souhaite ses Meilleurs Voeux pour 2022!
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 06 Jan 2022, 16:25 par Karma Trindal

» La foire aux bonnes nouvelles
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 06 Jan 2022, 16:18 par Karma Trindal

» Ma présentation - Arcturus 38
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 06 Jan 2022, 16:13 par Karma Trindal

» Le Bouddhisme en Alsace, une tradition vivante - 1/2 et 2/2
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyLun 03 Jan 2022, 17:47 par Disciple laïc

» TocToc éveiller ou non on s'en fiche
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMer 29 Déc 2021, 05:22 par FilsDeGaïa

» Johannes Kepler: Portrait d'un électron libre de l'astronomie
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMar 28 Déc 2021, 22:26 par FilsDeGaïa

» Conflit, pardon et couple: doit-on accepter et pardonner ce que l'on juge inacceptable ?
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMar 28 Déc 2021, 22:25 par FilsDeGaïa

» Ne juge pas de craintre d'être juger
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMar 28 Déc 2021, 22:08 par FilsDeGaïa

» L'histoire de Rabiya, ou pourquoi tant chercher à l'extérieur ?
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMar 28 Déc 2021, 21:37 par FilsDeGaïa

» Le Cheval
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyLun 27 Déc 2021, 10:11 par Pema Gyaltshen

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptySam 25 Déc 2021, 19:09 par Disciple laïc

» La juste empathie avec Virginie Cornet-Butcher
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMar 21 Déc 2021, 20:40 par Disciple laïc

» Les pouvoirs des mantras ...
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 19 Déc 2021, 17:42 par Karma Trindal

» 8e Kagyu Meunlam France , du 26 au 29 mai 2022 , à la Pagode de Vincennes
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptySam 18 Déc 2021, 15:09 par Mila

» Centre Shangpakagyu guidé par Kyabje Kalou Rimpoche
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 16 Déc 2021, 22:32 par Mila

» Bouddhisme et Homophobie – par le Dictionnaire de l’Homophobie
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMar 14 Déc 2021, 23:05 par Disciple laïc

» Le Singe
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyLun 13 Déc 2021, 21:30 par Mila

» ASOKA, un souverain bouddhiste.
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyLun 13 Déc 2021, 09:49 par Disciple laïc

» Le Serpent
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 20:16 par petit_caillou

» Le Dragon
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 20:13 par petit_caillou

» Le Cochon
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 20:09 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 20:05 par petit_caillou

» Le Coq
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 19:58 par petit_caillou

» L' Année du Tigre d'eau 2022
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 19:58 par Karma Trindal

» Le Chien
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 19:55 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 19:43 par petit_caillou

» Le Tigre
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 19:39 par petit_caillou

» Le Buffle
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 19:36 par petit_caillou

» Le Rat
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 19:31 par petit_caillou

» Centre Detchene Eusel-Ling
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 12 Déc 2021, 19:23 par Ortho

» Face à la douleur (Dhamma de la Forêt)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyVen 10 Déc 2021, 18:18 par Disciple laïc

» Enseignements sur la pleine conscience selon le Bouddha - Ringu Tulku Rimpoche
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyJeu 09 Déc 2021, 16:09 par Mila

» Un regard parmi d'autres (extérieur à larbre) sur mes partages
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMer 08 Déc 2021, 22:06 par Seigneur divin du Samadhi

» Augmentons ensemble le niveau d’éveil de
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMer 08 Déc 2021, 16:41 par Seigneur divin du Samadhi

» Une Nouvelle voie pour l'éveil
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMer 08 Déc 2021, 16:24 par Seigneur divin du Samadhi

» Brāhmaṇadhammayāga Sutta : Un brahmane altruiste dans le Dhamma.
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMar 07 Déc 2021, 14:31 par Disciple laïc

» Birmanie, entre junte et rêve démocratique.
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyLun 06 Déc 2021, 16:27 par Disciple laïc

» Une vie avec Alexandra David-Nèel
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 05 Déc 2021, 19:08 par Disciple laïc

» La magie est une science traditionnelle
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 05 Déc 2021, 15:30 par Mila

» Pratiquez sur de bonnes fondations .
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 05 Déc 2021, 14:59 par Mila

» Etre confronté à la maladie et à la mort.
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 05 Déc 2021, 00:10 par Mila

» Dhamma pour les malades (Theravada).
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyVen 03 Déc 2021, 20:53 par Disciple laïc

» Comprendre la souffrance, être patient et méditer
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyVen 03 Déc 2021, 17:55 par Disciple laïc

» La foi ( Saddha) - Theravada
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyMer 01 Déc 2021, 20:20 par Disciple laïc

» Pleine conscience
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyLun 29 Nov 2021, 20:02 par Azerty

» Pour discuter bouddhisme et autres
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyLun 29 Nov 2021, 20:01 par Azerty

» TANLUAN et l’école de la Terre Pure
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptyDim 28 Nov 2021, 18:51 par Disciple laïc

» Des arbres , pour l'Arbre .
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur EmptySam 20 Nov 2021, 10:00 par Abhradan

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 3 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 106610 messages dans 12706 sujets

Nous avons 4547 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Littlenemo

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7782)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_leftTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur BarTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_right 
Karma Trindal (7205)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_leftTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur BarTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_right 
petit_caillou (4832)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_leftTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur BarTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_leftTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur BarTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_leftTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur BarTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_right 
MionaZen (3351)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_leftTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur BarTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_right 
Mila (3328)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_leftTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur BarTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_leftTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur BarTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_right 
vaygas (2774)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_leftTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur BarTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_right 
Disciple laïc (2552)
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_leftTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur BarTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur Bar_right 

Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur

petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4832
Zodiaque : Poissons Âge : 39
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur

Message par petit_caillou Sam 27 Juil 2013, 22:12

Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur

Par Père Benoit Billot

Il y a 25 ans, j’ai été mis en contact avec le bouddhisme zen. J’ai tout de suite adopté la posture, je la pratique quotidiennement, j’ai suivi de nombreuses sessions intensives de zen et j’ai été passer deux fois quatre semaines dans des monastères zen du Japon. Je suis moine bénédictin (Etiolles) et je peux dire que ce dialogue constant avec une autre tradition monastique que la mienne a eu une influence profonde sur ma façon de vivre le monachisme chrétien.
J’ai été travaillé par de nombreux points de vie spirituelle.
Je peux en développer rapidement deux.
Une nouvelle compréhension du corps
Je me suis trouvé en difficulté, avec nombre de nos contemporains, dans ma vie corporelle. En effet notre culture occidentale (l’Eglise n’y est pas du tout étrangère) est habitée entre deux façons de voir :
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur Puce  D’une part, une vision ‘ascétique’ du corps, dont on trouve une bonne expression en 1 Co 9, 27 : « Je traite durement mon corps ». Cette vision, qui convient bien aux milieux monastiques, vient d’une méfiance viscérale des mouvements, passions et sensations corporelles, sensés mettre en péril la vie spirituelle.

D’autre part, une vision ‘mécaniste’ du corps, très répandue maintenant, qui voit dans le corps une machine capable de procurer plaisir, jouissance, ou rendement. Il faut donc l’entretenir soigneusement pour qu’elle soit productive et performante.
Or je découvrais dans la méditation du zazen et tout ce qui l’entoure une pédagogie à la fois simple et complexe visant à aider le méditant à vivre pleinement dans son corps. J’apprenais à respirer, et à vivre la respiration, en particulier au niveau abdominal, ce qui mettait en mouvement l’énergie véhiculée par le bassin. J’apprenais à me tenir droit sans raideur, et je pouvais parfois sentir l’énergie circuler de haut en bas de mon corps. J’apprenais à vivre une détente profonde, à la fois physique et psychique, et à garder simultanément une tension juste.
Ce que je croyais être une bonne préparation à la prière et à la lectio divina, je découvrais que c’était déjà prière. Car le corps, comme un bon initiateur, par son immobilité, sa détente et son ouverture, faisait entrer le psychisme dans une disponibilité et une attention qui pouvaient faire de moi une sorte de parabole réceptrice tournée vers l’infini.
Bien entendu, cela n’allait pas sans difficultés et risques, car les énergies corporelles n’étant plus réprimées, se manifestaient avec une joyeuse vigueur aux niveaux de la sexualité, du désir d’indépendance, de la créativité... Je m’exerçais à les apprécier et les canaliser.
Ainsi ai-je découvert le langage puissant et silencieux de ce ‘corps que je suis’ (expression de K. G. Dürckheim, par opposition au ‘corps que j’ai’). Il ne peut mentir, et exprime à tout instant ce que peut-être j’aimerais cacher dans mes oubliettes. Il demande à être reconnu et celui qui ne l’accueille pas dans sa pertinence se trouve vite sanctionné.
Disons, en appendice, que le rite a souvent été pour moi une question sans réponse. J’ai été formé dans la vie religieuse à une époque où on le rejetait facilement, car on le pensait vide de sens. Plongé dans la vie des monastères zen où le rite a une importance décisive, j’ai été obligé d’y réfléchir de nouveau et donc de faire un chemin de redécouverte. Par la gestuelle, par l’appel aux sensations, je le voyais me travailler au corps et prendre le chemin de la profondeur.


_________________
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur 78317617_oTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]


Féminin
Nombre de messages : 4832
Zodiaque : Poissons Âge : 39
Contrée : ici
Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Titre-sujet Re: Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur

Message par petit_caillou Sam 27 Juil 2013, 22:13

La découverte de la non-dualité

Comme beaucoup, j’ai été élevé dans le dualisme. Par exemple, dans mon esprit, il y avait Dieu, là-bas, infiniment pur et aimant, et moi, ici-bas, vermisseau pécheur et limité. Il y avait d’un côté la vérité dans son infinie lumière, et de l’autre l’erreur avec son cortège de turpitudes. Il avait d’un côté l’occident actif et créateur, et de l’autre l’orient passif et colonisé. Il y avait l’homme et la femme, le mal et le bien etc... C’était assez caricatural, schizophrène par moments, mais je dois reconnaître que je portais en moi ce schisme. Et même qu’il m’a servi à me structurer intérieurement.

Il y a donc eu le zazen, puis, je me suis lancé dans l’école des koans avec mon maître zen. Ces petites questions qu’il me posait étaient impossibles à résoudre grâce aux seules forces de mon intelligence. Car elles étaient généralement contradictoires en elles-mêmes. Comme je m’y suis appliqué, j’ai commencé à sentir monter en moi des réponses qui n’étaient pas naturelles, qui venaient d’un autre lieu de conscience. Elles étaient souvent bonnes. Et à chaque fois cela m’aidait à sortir du Deux pour entrer dans l’Un. J’apprenais à ne faire qu’Un avec le son de la cloche, avec le mouvement des mâchoires, avec le bruit d’une voiture, avec une pensée qui surgissait dans mon esprit, avec mon voisin qui s’agitait beaucoup, avec le goût du thé etc.

J’ai donc eu la chance de pouvoir expérimenter par moments l’unité profonde de tout ce qui est. Unité avec l’Etre Divin qu’il m’arrivait de sentir vibrer en moi. Je n’arrivais plus à dire ‘Dieu’, ce ‘mot redoutable’, ni à en parler à la troisième personne comme s’il n’était pas moi, aussi. Unité avec les humains qui m’entouraient. Et unité avec l’univers. Il y avait simultanément du un et du deux, j’étais toujours moi-même, mais en communion. Je pense que c’est là un grand cadeau pour les individualistes acharnés que sont les français, et qu’il ne retire rien à leur désir de liberté.

Par ailleurs, vivant en communion si étroite dans ces moments-là avec le cosmos, je me disais que peut-être l’Eglise a eu tort de privilégier de façon excessive la dimension historique de la foi. Bien entendu, l’Esprit Saint est au travail dans nos sociétés humaines et les achemine à travers bien des mutations vers une parousie. Mais je reprenais conscience que cette structure linéaire de la vie et de la foi ne doit pas faire oublier la structure cyclique. Les nuits et les jours, les saisons de l’année et celles de la vie portent en elles une parole d’espoir et de foi qu’on a trop oubliée. Peut-être qu’ainsi l’Eglise a laissé le champ libre à de nombreux mouvements religieux, tel le New Age, qui portent leur attention de façon privilégiée sur le corps, et le cosmos, et mettent à leur compte ce que contient le dogme de la création.

Heureusement qu’il m’a été donné de rencontrer le Bouddhisme. Comme les autres religions asiatiques, il n’a guère le sens de l’histoire qui pour lui n’est qu’un éternel recommencement. Mais par sa démarche et sa pédagogie, il m’a initié à ces quelques dimensions, nouvelles pour moi, de la vie spirituelle. Elles étaient présentes en moi, mais en sommeil. La secousse provoquée par la rencontre de ces moines non-chrétiens les a éveillées.

Source: http://www.buddhaline.net/Travaille-au-corps-sur-le-chemin,918


_________________
Travaillé au corps sur le chemin de la profondeur 78317617_oTravaillé au corps sur le chemin de la profondeur 78305167_p

Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta

    La date/heure actuelle est Jeu 20 Jan 2022, 23:32