Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !

Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Les langues du monde

Surfez sans publicité sur l’Arbre !

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !

  • Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube
  • Protège votre vie privée sur Internet
  • Installation en deux clics
  • C'est gratuit !

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Inscrivez-vous sur l'Arbre des Refuges


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Derniers sujets

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 10:53 par Karma Döndrup Tsetso

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 10:50 par Karma Döndrup Tsetso

» Dhammapada
Hier à 11:11 par vaygas

» Wilfried : nouveau venu
Hier à 11:03 par vaygas

» Phobie sociale
Hier à 00:44 par Wilfried

» Khenshen Pema Sherab Bruxelles Juin 2017
Mer 24 Mai 2017, 11:41 par Pema Gyaltshen

» Puissance du mental
Mer 24 Mai 2017, 10:35 par Vyathita

» "Phase noire"
Mer 24 Mai 2017, 09:51 par Dhagpo33

» Attentat Manchester
Mer 24 Mai 2017, 07:38 par Karma Döndrup Tsetso

» Présentation!
Lun 22 Mai 2017, 12:07 par vaygas

» Une histoire étonnante : La recherche de la réincarnation de Tènga Rinpoché
Sam 20 Mai 2017, 15:46 par Admin

» Le Discours entre un Roi et un Moine : Les Questions de Melinda
Sam 20 Mai 2017, 15:18 par Admin

» Comment pourrions-nous nous installer au-delà du mental
Mer 10 Mai 2017, 19:43 par tindzin

» J'ai envie de parler de... : Vers un Crash Alimentaire ? [1/5]
Mer 10 Mai 2017, 18:58 par tindzin

» Rencontre en cercle inter-tradition
Mar 09 Mai 2017, 09:39 par Pema Gyaltshen

» Prensentation
Lun 08 Mai 2017, 22:46 par Ortho

» Destruction de la théorie évolutionniste
Ven 05 Mai 2017, 19:29 par tindzin

» Quelle est l'attitude correcte pour la méditation?
Dim 30 Avr 2017, 13:43 par tindzin

» Pourquoi CAMINO... mon chemin spirituel, méditer et agir?
Mar 25 Avr 2017, 18:35 par tindzin

» Khandro Rinpoché à Bruxelles Avril 2017
Mar 25 Avr 2017, 09:11 par Pema Gyaltshen

» Bonjour tout le monde!
Sam 22 Avr 2017, 20:51 par Vyathita

» La métamatière et le Roi de la Terre
Sam 22 Avr 2017, 18:00 par tindzin

» Un peintre belge: René Magritte
Ven 21 Avr 2017, 12:43 par tindzin

» "Borobudur, hier et aujourd'hui" 25/03/2017
Jeu 20 Avr 2017, 09:03 par Karma Döndrup Tsetso

» Petite présentation moi et mon art
Mer 19 Avr 2017, 20:31 par Karma Trindal

» Les mandalas pour se faire et faire du bien
Mer 19 Avr 2017, 20:31 par Karma Trindal

» Hommage à Stéphane (Tenryu)
Mer 19 Avr 2017, 20:27 par Karma Trindal

» Bonjour à vous tous
Mer 19 Avr 2017, 19:40 par Karma Trindal

» Pratique du Dharma: Pourquoi des retraites? Par Lama Rinchen Palmo
Mer 19 Avr 2017, 19:27 par Karma Trindal

» Message de SS le Karmapa: Santé de Lama Yeshé Losal Rinpoché et Samyé Ling
Dim 16 Avr 2017, 23:25 par Karma Trindal

» Avoir une habitation plus saine grâce aux plantes ?
Dim 16 Avr 2017, 23:08 par Karma Trindal

» Présentation Kato
Dim 16 Avr 2017, 23:04 par Karma Trindal

» Presentation EtreLeBonheur
Dim 16 Avr 2017, 22:58 par Karma Trindal

» présentation david
Dim 16 Avr 2017, 22:52 par Karma Trindal

» Aménager un autel bouddha dans une chambre ??
Dim 16 Avr 2017, 22:43 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoche sur Face Book
Dim 16 Avr 2017, 22:40 par Karma Trindal

» Reconnaissance De Tulku Tenga Rimpoche
Dim 16 Avr 2017, 22:37 par Karma Trindal

» Commencez aujourd'hui
Dim 16 Avr 2017, 22:31 par Karma Trindal

» présentation
Dim 16 Avr 2017, 22:29 par Karma Trindal

» Enquête bouddhsime en Occident
Dim 16 Avr 2017, 22:28 par Karma Trindal

» Message de présentation
Dim 16 Avr 2017, 22:23 par Karma Trindal

» Rabjam Rinpoché à Bruxelles Mai 2017
Dim 16 Avr 2017, 22:18 par Karma Trindal

» de l'origine du soutra du cœur
Lun 10 Avr 2017, 23:22 par levitrailleur

» gourou yoga du 16 éme karmapa
Dim 09 Avr 2017, 18:32 par manila

» service civique à Bruxelles
Dim 02 Avr 2017, 14:05 par vaygas

» very happy ... !
Sam 01 Avr 2017, 17:06 par manila

» de prières
Lun 27 Mar 2017, 13:33 par Ortho

» Summer Course Announcement Summer Course 2017
Dim 19 Mar 2017, 00:10 par Ortho

» «C'est comme si toute une bibliothèque avait brûlé»
Sam 18 Mar 2017, 09:55 par Hild-Rik

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Sam 11 Mar 2017, 09:08 par Pema Gyaltshen

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 56 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 56 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 234 le Dim 09 Oct 2011, 00:38

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92324 messages dans 10752 sujets

Nous avons 4046 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Wilfried


Mémoire visuelle, auditive et tactile/kinesthésique

Partagez
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4706
Age : 35
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Mémoire visuelle, auditive et tactile/kinesthésique

Message par petit_caillou le Jeu 28 Jan 2016, 19:57




Il se peut que parfois nous pensons avoir soit une mémoire défaillante soit on se dit trop bête pour retenir quelque chose. Et si tout cela était lié à votre façon de mémoriser?

Chaque être humain à sa propre façon de mémoriser. Dans ce post je vais tenter de vous expliquer les différents types de mémoire et comment les développer.

Demandez-vous d'abord quelle type de mémoire vous avez?




Mémoire auditive


Écoutez. Si vous retenez mieux les informations que vous entendez oralement, vous avez probablement une mémoire auditive. Voici quelques caractéristiques qui vous aideront à déterminer si vous faites partie de cette catégorie :

  • Vous vous souvenez en détail des informations que vous entendez dans les conversations ou en cours.
  • Vous avez un vocabulaire très développé, de grandes compétences linguistiques, une connaissance fine des mots, vous apprenez les nouvelles langues relativement facilement.
  • Vous êtes un bon orateur, vous savez mener des conversations intéressantes et articuler clairement vos idées.
  • Vous avez des talents musicaux, vous êtes capables d’entendre des tonalités, des rythmes, des notes individuelles au sein d’un accord ou d’un ensemble musical.


Prenez une grande inspiration. Regardez votre document/votre cours en entier pour savoir ce que vous allez lire. S’il est très long, divisez-le en sections.

Concentrez-vous sur la première partie. Lisez le passage que vous devez mémoriser encore et encore jusqu’à ce qu’il soit ancré dans votre cerveau, et en le faisant, tenez compte de ces observations :

  • Ne forcez pas les choses. Il faut que vous cessiez de chercher à faire des efforts énormes. L’apprentissage par la force n’est pas celui qui est le plus adapté à votre type de mémoire.
  • Cherchez les liens qui vous viennent spontanément à l’esprit entre les informations et votre expérience propre. On appelle cela la mémoire par association d’idées. Ce lien ne doit pas forcément être rationnel, il doit seulement être facile à mémoriser (intéressant ou amusant). Si par exemple vous essayez de vous souvenir de l’article 1 de la constitution américaine qui commence par «Tous les pouvoirs législatifs accordés par cette Constitution seront attribués à un Congrès..." vous pouvez penser à un membre du Congrès habillé à la mode de cette époque.
  • Avec les premières lettres de ce que vous devez apprendre, créez un acronyme. Par exemple, le lobe antérieur de l’hypophyse sécrète six hormones principales : la TSH (thyréostimuline hormone), la FSH (hormone folliculo-stimulante), l’ACTH (adrénocorticotrophine), la LH (hormone lutéinisante), la PCR (Phospho-créatine ), et l’Hormone de Croissance. C’est très difficile à mémoriser, mais si vous créez un acronyme pour chacune d’elle (par exemple l’Acteur Chante sur la Terrasse de l’Hôtel), cela devient beaucoup plus facile.
  • Inventez une histoire en impliquant les entités dont vous essayez de vous souvenir. Une histoire avec Bob le belligérant, Linda la laconique et Ingrid l’intrépide peut vous aider à vous souvenir de ces mots de vocabulaire. Pas besoin que cela ait un sens : du moment que ça vous amuse un peu, vous pouvez vous en servir pour mémoriser.
  • Faites un petit dessin qui explique ce que vous essayez de mémoriser. Par exemple, vous voulez mémoriser la définition d’enquête scientifique (c’est-à-dire : les différentes moyens par lesquels les scientifiques étudient le monde naturel et proposent des hypothèses basées sur les preuves qu’ils rassemblent) vous pouvez dessiner un petit scientifique et un petit dossier sur lequel est inscrit « preuve ». Écrivez les autres mots à côté du dessin, toujours dans le bon ordre.


Le plus important, c’est la répétition. Répétez oralement pour vous aider à mémoriser l’ordre des choses :

Lisez le premier point.
Répétez-le sans regarder la feuille.
Lisez le premier et le deuxième point.
Répétez-les à haute voix jusqu’à ce que vous soyez capable de les réciter sans votre feuille.

  • Lisez le premier, le deuxième, et le troisième point.
  • Répétez-les à haute voix jusqu’à ce que vous soyez capable de les réciter sans votre feuille.
  • Répétez l’opération jusqu’à ce que vous soyez capable de réciter tous les points sans votre feuille.
  • Arrivé à la fin de la liste, récitez-la sans votre feuille. Répétez-la trois fois à haute voix.
  • Si vous ne pouvez pas la réciter trois fois, recommencez.


Faites une pause. C’est important pour garder l’esprit clair, donc dès que vous pensez avoir bien mémorisé quelque chose, faites une pause de 20 ou 30 minutes. Profitez-en pour faire quelque chose de facile que vous aimez faire (et qui ne nécessite pas d’utiliser la mémoire), comme téléphoner ou aller faire un tour au parc. Ainsi, vous reposez votre cerveau et vous lui laissez le temps de stocker ce que vous venez d’apprendre dans votre mémoire à long terme. Un trop grand nombre de nouveaux concepts ou le fait d’apprendre des choses différentes peut perturber ce processus.


Vérifiez que vous avez retenu. Après la pause, testez-vous à nouveau pour vérifier que vous vous souvenez de tout. Si tout va bien, c’est probablement le cas. Sinon, retravaillez les points qui posent problème. Puis faites une autre pause et revenez-y à nouveau.

Écoutez-vous. Enregistrez-vous en train de dire ce que vous devez apprendre, puis passez-vous l’enregistrement en dormant. Bien que cela ne marche pas bien pour apprendre de nouvelles informations, la répétition dans votre sommeil vous aidera à solidifier des connaissances que vous avez déjà soigneusement acquises. Vous pouvez acheter ou fabriquer un bandeau spécial pour tenir les écouteurs sur vos oreilles pendant que vous dormez – ce sont en général les gens qui utilisent de la musique de relaxation pour s’endormir qui s’en servent.

Écoutez les autres. Si vous le pouvez, et si c’est autorisé, enregistrer les cours vous permettra à la fois de combler les blancs dans vos notes et de réentendre l’information. Au bout de deux ou trois écoutes, l’information est généralement retenue sans trop d’efforts.

Bougez. Marchez dans la pièce pendant que vous révisez et que vous vous répétez l’information. En marchant, vous utiliserez à la fois la partie gauche de votre cerveau et la partie droite, ce qui rend la mémorisation beaucoup plus facile.


_________________
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4706
Age : 35
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Mémoire visuelle, auditive et tactile/kinesthésique

Message par petit_caillou le Jeu 28 Jan 2016, 20:07

Mémoire visuelle


Regardez attentivement. Si vous retenez les choses qui vous sautent aux yeux, vous faites sans doute partie des personnes qui collectent les informations visuellement. Vous comprenez quand vous voyez. Les façons les plus faciles d’apprendre une information sont pour vous :

  • Les informations présentées en images, classements, diagrammes sont pour vous beaucoup plus faciles à retenir que les mêmes informations sous forme verbale.
  • Vous visualisez les choses en même temps que vous les apprenez, vous regardez souvent dans le vide comme si voyiez l’information au loin.
  • Vous créez dans votre esprit des images vivantes de l’information. Quand vous apprenez les articles de la Constitution, vous vous voyez dans une pièce entouré des Pères Fondateurs qui sont en train d’en débattre.
  • Vous avez de très bonnes compétences spatiales : vous percevez facilement les tailles, les formes, les textures, les angles, les perspectives.
  • Vous êtes capable de comprendre les gens grâce à leur langage corporel, vous savez ce qu’ils pensent, même s’ils sont en train de mentir.
  • Vous avez une conscience aigüe de ce qui vous entoure, et avez un goût certain en ce qui concerne l’esthétique, l’art ou les autres formes visuelles.


Asseyez-vous dans un endroit calme. Allez dans un endroit où rien ne vous distraira, où rien n’attirera votre œil. Le fait d’éviter les objets lumineux va vous permettre de vous concentrer sur ce que vous devez mémoriser. Cela va de l’écran de télévision aux réveils en forme de chat qui clignent des yeux, en passant par les fenêtres ouvertes.

Adoptez un code couleur pour chaque type d’information. Par exemple, pour mémoriser un cours d’histoire, coloriez les informations en fonction de la date ou du personnage important auxquelles elles sont liées. Georges Washington en bleu, Benjamin Franklin en orange, tout ce qui est lié à la révolution en rouge, le roi Georges en vert, etc.

Parcourez chaque couleur, écrivez et réécrivez encore chaque élément jusqu’à ce que vous les ayez tous bien mémorisés. Pensez à inscrire chaque élément sur un Post-it de la couleur correspondante pour vous permettre de matérialiser l’association dans votre esprit, mais aussi pour vous aider à l’étape suivante.

Affichez un Post-it ou une fiche bristol sur des endroits où vous posez souvent les yeux, comme votre placard ou la porte de votre chambre. Listez vos notes verticalement par couleur et horizontalement par date.

Écrivez et réécrivez souvent vos notes. Quand vous passez devant votre tableau pense-bête, prenez un élément, recopiez-le sur un nouveau Post-it qui remplacera celui déjà existant. Si une de vos fiches vous pose particulièrement problème, placez l’ancien Post-it à un endroit où vous le verrez plus souvent, et recopiez-le à nouveau de temps en temps.

Trouvez un camarade de travail. Dessinez des graphiques ou des diagrammes, écrivez des explications, enseignez-vous mutuellement certains concept pour les retenir plus facilement.

Surlignez les points importants. Cherchez les mots-clés dans les informations que vous devez mémoriser, surlignez-les, apprenez-les, et ensuite essayez de retenir le reste. Si vous lisez un document PDF, utilisez la fonction surlignage du logiciel pour les mots-clés. Ainsi, vous mémoriserez mieux et retrouverez plus facilement les informations quand vous relirez le document.

Bougez. Marchez dans la pièce pendant que vous révisez et que vous vous répétez l’information. En marchant, vous activerez à la fois la partie gauche de votre cerveau et la partie droite, ce qui rend la mémorisation beaucoup plus facile.


_________________
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4706
Age : 35
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Mémoire visuelle, auditive et tactile/kinesthésique

Message par petit_caillou le Jeu 28 Jan 2016, 20:09

Mémoire tactile/kinesthésique


Si vous aimez toucher pour obtenir des informations, vous avez probablement une mémoire pratique. Vous aimez ressentir l’information, et si possible, apprendre en faisant. Voici quelques caractéristiques des personnes qui ont une mémoire tactile :

  • Vous apprenez mieux en mettant en pratique : en bougeant, en faisant, en touchant, l’information devient plus concrète pour vous.
  • Vous parlez avec les mains.
  • Vous vous souvenez de ce qui s’est passé lors d’un événement, mais pas forcément de ce que vous avez vu ou entendu.
  • Vous êtes doué pour le dessin, l’art, la cuisine, les jeux de construction, et tout ce qui nécessite du travail manuel.
  • Vous êtes audacieux, vous avez tendance à vous laisser distraire facilement et à trouver difficile de rester immobile trop longtemps.
  • Vous n’aimez pas être enfermé, vous préférez être dans un endroit où vous pouvez vous lever, marcher, faire une pause.
  • Vous n’aimez pas rester assis en classe alors que vous pourriez faire quelque chose d’autre qui vous apprendrait plus de choses.


Trouvez votre espace. Vous avez besoin d’une pièce où vous pouvez bouger, ne vous asseyez donc pas dans votre chambre avec la porte close pendant que vous révisez. La table de la cuisine serait plus adaptée pour votre type de mémoire.

Soyez créatif. Jouez, faites semblant d’être l’objet, essayez d’imiter chaque détail de l’objet. Si vous essayez de mémoriser les articles de la constitution américaine, prenez un morceau de papier, ou mieux encore, découpez un sac en papier kraft en morceaux : son format est plus proche de celui de la constitution, et il aura l’air moins neuf qu’une feuille d’imprimante. Il a aussi une odeur particulière. Tenez le papier dans votre main comme si c’était vraiment la constitution, et lisez chaque phrase de celle-ci en les pointant du doigt sur le papier. Ainsi, vous impliquez la plupart de vos sens : le toucher, l’odorat, la vue, et même l’audition, et vous retiendrez plus facilement.

Mémorisez des abstractions. Si vous devez apprendre des choses abstraites, comme la valeur de pi, inscrivez chaque chiffre sur des cartes. Puis personnalisez chaque carte avec des autocollants ou des dessins. Ensuite, mélangez les cartes et essayez de les remettre dans le bon ordre. Assurez-vous d’avoir noté le bon ordre quelque part pour être sûr de pouvoir le retrouver.

  • Autre solution : vous pouvez prendre deux cartes, et « jouer » chaque chiffre après la virgule dans l’ordre : 1, 4, 1, 5, 9, 2, 6, 5, etc. Posez chaque carte, puis retournez-la. Allez de la gauche vers la droite, puis retournez-les à nouveau à l’endroit, et dites le nombre. Répétez-le, et au prochain tour, dites le nombre avant de retourner la carte.


Les conseils aux personnes qui ont des mémoires visuelles et auditives peuvent aussi vous aider, notamment l’apprentissage par association d’idées et le fait d’apprendre en marchant dans la pièce. Adaptez ces conseils en fonction de vos besoins et en faisant en sorte d’interagir avec les informations.


_________________
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4706
Age : 35
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Mémoire visuelle, auditive et tactile/kinesthésique

Message par petit_caillou le Jeu 28 Jan 2016, 20:14

Apprentissage par la lecture


Vous faites partie de la catégorie de ceux qui apprennent en lisant. Vous utilisez peut-être des éléments de mémoire visuelle, ou alors vos premières expériences d’apprentissage ont été basées sur la lecture et vous avez le sentiment que c’est quelque chose de concret et de solide pour vous.

Lisez et relisez encore et encore ce que vous devez apprendre.


Répétez-le verbalement puis écrivez-le sur une fiche. Inscrivez une question sur le sujet en question au dos de la fiche.

  • En général, le cerveau adore voir des couleurs et des images, donc lorsque vous prenez des notes, utilisez des couleurs ou faites des dessins pour présenter l’information.


Testez-vous. Lisez la question au dos de la fiche, puis vérifiez que votre réponse correspond à ce qui est écrit.

Récitez avec les autres. Trouvez un ami de bonne volonté, et récitez-lui ce que vous avez appris, puis demandez-lui de vous tester.

  • Non seulement vous enseignez de nouvelles connaissances aux autres, mais en plus vous mémorisez mieux ce que vous leur avez enseigné.


Continuez à répéter jusqu'à ce que vous sachiez tout par coeur.


Conseils


  • De nombreuses personnes trouvent qu’ils apprennent mieux en mélangeant un peu de chacune des méthodes ci-dessus. Il est possible que vous ayez un peu de tous ces types de mémoire et que vous ayez des façons d’apprendre qui varient en fonction du contexte. Tenez-vous-en à ce qui marche le mieux pour vous sans chercher à entrer absolument dans une seule catégorie sous prétexte que quelqu’un vous a dit que vous aviez une mémoire exclusivement visuelle par exemple. Si vous réussissez avec une toute autre méthode, continuez à l’utiliser.
  • Le fait de manger en travaillant stimule votre cerveau et lui permet de tourner à plein régime. Choisissez des aliments sains, comme les fruits, et non des chips ou des cookies.
  • Lisez et écrivez. Après avoir lu ou appris quelque chose et si vous n’êtes pas pressé, écrivez-le au moins une fois. Souvenez-vous qu’écrire une fois revient à lire trois fois.
  • Pour faire une pause, vous pouvez aller faire un tour de 10 minutes dehors, le temps de mémoriser ce que vous venez d’apprendre.
  • Faites de fréquentes et courtes pauses. Pendant ces pauses, mieux vaut faire de l’exercice que de rester passivement 10 minutes devant la télévision. L’exercice stimulera votre cerveau, qui fonctionnera mieux quand vous vous remettrez au travail. Attention à ne pas en abuser.
  • Essayez d’écrire tout ce que vous devez mémoriser. Après l’avoir écrit, lisez-le à voix haute deux fois. Cette méthode fonctionne très bien notamment si vous essayez d’apprendre quelque chose dans une langue étrangère.

Source: ici


_________________
avatar
petit_caillou
Animatrice d'honneur
Animatrice d'honneur

Féminin
Nombre de messages : 4706
Age : 35
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Mémoire visuelle, auditive et tactile/kinesthésique

Message par petit_caillou le Jeu 28 Jan 2016, 20:23

Test : quel est mon type de mémoire ?
Objectif: connaître son type de mémoire pour adapter ses révisions.
Entourez la réponse qui vous correspond

http://lewebpedagogique.com/leblogducdi/files/2011/05/Test-type-m%C3%A9moire.pdf


Pensez également à vos enfants qui souvent paraissent se désintéresser de l'école et en fait il se peut que la méthode employée ne soit pas la bonne.


_________________

Contenu sponsorisé

Re: Mémoire visuelle, auditive et tactile/kinesthésique

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 26 Mai 2017, 15:12