Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 23:26 par Mila

» Toc Toc Toc
Hier à 14:10 par michael19711

» Bonjour à toutes et tous
Hier à 13:42 par Mila

» Soutra des Quatre Établissements de l’Attention
Hier à 08:16 par Disciple laïc

» Pourquoi je suis ici
Lun 17 Déc 2018, 18:45 par Disciple laïc

» Question au sujet des intoxicants.
Lun 17 Déc 2018, 12:56 par Mila

» Message aux dirigeants et aux décideurs selon l’expérience du roi Trân Nhân Tông
Dim 16 Déc 2018, 17:21 par Disciple laïc

» Les dédicaces dans les cérémonies zen
Dim 16 Déc 2018, 10:03 par Disciple laïc

» Atiśa Dīpaṃkara: La guirlande de joyaux du bodhisattva
Sam 15 Déc 2018, 16:17 par Admin

» Appel à l'aide au sujet d'un soutra
Ven 14 Déc 2018, 18:06 par levitrailleur

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Ven 14 Déc 2018, 08:37 par Mila

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Mer 12 Déc 2018, 13:32 par indian

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles décembre 2018
Mar 11 Déc 2018, 16:15 par Pema Gyaltshen

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Lun 10 Déc 2018, 14:54 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Lun 10 Déc 2018, 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Dim 09 Déc 2018, 11:05 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Dim 09 Déc 2018, 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

» L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)
Mer 05 Déc 2018, 14:48 par Mila

» Le Discours d’Anuradha
Lun 03 Déc 2018, 22:49 par Disciple laïc

» Le Discours sur la jeunesse et le bonheur
Lun 03 Déc 2018, 22:21 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Lun 03 Déc 2018, 10:04 par Disciple laïc

» Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres
Dim 02 Déc 2018, 22:40 par Disciple laïc

» Le Discours d’Anuradha
Dim 02 Déc 2018, 15:42 par Disciple laïc

» Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même
Dim 02 Déc 2018, 15:32 par Disciple laïc

» L’approche spirituelle chez les éclaireurs et éclaireuses de la nature
Dim 02 Déc 2018, 10:31 par Disciple laïc

» Présentation
Sam 01 Déc 2018, 13:52 par mabou

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 26 Nov 2018, 18:25 par Disciple laïc

» Bouddhisme et animisme au Laos
Jeu 22 Nov 2018, 14:23 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 28 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 98022 messages dans 11289 sujets

Nous avons 4267 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est bdoisne

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7496)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2450)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —

Partagez
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1102
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —

Message par Disciple laïc le Mer 03 Oct 2018, 08:03



AN 4.193
Bhaddiya Sutta
— Discours à Bhaddiya —



Certains disent que le Bouddha est un magicien qui utilise un sortilège pour convertir les gens et les convaincre de devenir ses disciples. Celui-ci explique à Bhaddiya qu'il n'en est rien et que la seule conversion qui l'intéresse est celle qui consiste à abandonner ce qui est désavantageux pour soi-même et entreprendre ce qui est avantageux pour soi-même.

En une occasion, le Fortuné séjournait près de Vessali, dans le grand bois, dans la salle [couverte d'un] toit pointu. En cette occasion-là, Bhaddiya le Licchavi alla voir le Fortuné, lui rendit hommage, puis s'assit d'un côté. Une fois assis là, il dit au Fortuné:

— Bhanté, j'ai entendu dire ceci: 'Le renonçant Gotama est un magicien qui connaît une magie qui convertit à l'aide de laquelle il convertit les disciples hétérodoxes.' Bhanté, est-ce que ceux qui déclarent cela disent ce qui a été dit par le Fortuné et évitent de le représenter faussement avec ce qui est incorrect? Est-ce qu'ils expliquent le Dhamma tel qu'il est, sans s'exposer à la critique de leurs pairs ni s'engager dans ce qui est matière à reproches? Je ne voudrais pas représenter faussement le Fortuné.

Bhaddiya, ne te fie ni à ce que tu as entendu, ni à la tradition, ni à ce qui est communément admis, ni à ce qui est transmis dans des textes, ni aux raisonnements, ni aux inférences, ni à la réflexion profonde, ni à l'acceptation d'une opinion après l'avoir méditée, ni à ce qui semble possible,{1} ni à [la pensée:] 'Ce renonçant est notre enseignant'. Bhaddiya, ce dont tu sais par toi-même être des choses désavantageuses, des choses répréhensibles, des choses condamnées par les sages, des choses qui, lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, portent préjudice et mènent au mal-être, tu devrais les abandonner.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque l'avidité apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'elle apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son préjudice, Bhanté.

Un homme avide, Bhaddiya, possédé par l'avidité, son esprit étant sous son emprise, tue des êtres vivants, se saisit de ce qui n'a pas été donné, va à la femme d'un autre, dit des mensonges et incite les autres à en faire autant, ce qui lui portera préjudice et mènera à son mal-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque la haine apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'elle apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son préjudice, Bhanté.

Un homme haineux, Bhaddiya, possédé par la haine, son esprit étant sous son emprise, tue des êtres vivants, se saisit de ce qui n'a pas été donné, va à la femme d'un autre, dit des mensonges et incite les autres à en faire autant, ce qui lui portera préjudice et mènera à son mal-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque l'illusionnement apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'il apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son préjudice, Bhanté.

Un homme illusionné, Bhaddiya, possédé par l'illusionnement, son esprit étant sous son emprise, tue des êtres vivants, se saisit de ce qui n'a pas été donné, va à la femme d'un autre, dit des mensonges et incite les autres à en faire autant, ce qui lui portera préjudice et mènera à son mal-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, est-ce que ces choses sont avantageuses ou désavantageuses?

— Désavantageuses, Bhanté.

Répréhensibles ou irréprochable?

— Répréhensibles, Bhanté.

Condamnées par les sages ou recommandées par les sages?

— Condamnées par les sages, Bhanté.

Lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, est-ce qu'elles portent préjudice et mènent au mal-être, ou pas? Qu'est-ce que tu en penses?

— Lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, Bhanté, elles portent préjudice et mènent au mal-être. C'est ce que j'en pense.

Voici, Bhaddiya, ce en rapport à quoi j'ai dit: 'Bhaddiya, ne te fie ni à ce que tu as entendu, ni à la tradition, ni à ce qui est communément admis, ni à ce qui est transmis dans des textes, ni aux raisonnements, ni aux inférences, ni à la réflexion profonde, ni à l'acceptation d'une opinion après l'avoir méditée, ni à ce qui semble possible, ni à [la pensée:] "Ce renonçant est notre enseignant". Bhaddiya, ce dont tu sais par toi-même être des choses désavantageuses, des choses répréhensibles, des choses condamnées par les sages, des choses qui, lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, portent préjudice et mènent au mal-être, tu devrais l'abandonner.'

Bhaddiya, ne te fie ni à ce que tu as entendu, ni à la tradition, ni à ce qui est communément admis, ni à ce qui est transmis dans des textes, ni aux raisonnements, ni aux inférences, ni à la réflexion profonde, ni à l'acceptation d'une opinion après l'avoir méditée, ni à ce qui semble possible, ni à [la pensée:] 'Ce renonçant est notre enseignant'. Bhaddiya, ce dont tu sais par toi-même être des choses avantageuses, des choses irréprochables, des choses recommandées par les sages, des choses qui, lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, sont à ton avantage et mènent au bien-être, tu devrais les entreprendre et vivre en accord avec elles.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque l'absence d'avidité apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'elle apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son avantage, Bhanté.

Un homme non avide, Bhaddiya, qui n'est pas possédé par l'avidité, son esprit n'étant pas sous son emprise, ne tue pas d'êtres vivants, ne se saisit pas de ce qui n'a pas été donné, ne va pas à la femme d'un autre, ne dit pas de mensonges et n'incite pas les autres à en faire autant, ce qui sera à son avantage et mènera à son bien-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque l'absence de haine apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'elle apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son avantage, Bhanté.

Un homme non haineux, Bhaddiya, qui n'est pas possédé par la haine, son esprit n'étant pas sous son emprise, ne tue pas d'êtres vivants, ne se saisit pas de ce qui n'a pas été donné, ne va pas à la femme d'un autre, ne dit pas de mensonges et n'incite pas les autres à en faire autant, ce qui sera à son avantage et mènera à son bien-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

— Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque l'absence d'illusionnement apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'elle apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son avantage, Bhanté.

Un homme non illusionné, Bhaddiya, qui n'est pas possédé par l'illusionnement, son esprit n'étant pas sous son emprise, ne tue pas d'êtres vivants, ne se saisit pas de ce qui n'a pas été donné, ne va pas à la femme d'un autre, ne dit pas de mensonges et n'incite pas les autres à en faire autant, ce qui sera à son avantage et mènera à son bien-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, est-ce que ces choses sont avantageuses ou désavantageuses?

— Avantageuses, Bhanté

Répréhensibles ou irréprochable?

— Irréprochable, Bhanté.

Condamnées par les sages ou recommandées par les sages?

— Recommandées par les sages, Bhanté.

Lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, est-ce qu'elles sont à son avantage et mènent à son bien-être, ou pas? Qu'est-ce que tu en penses?

— Lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, Bhanté, elles sont à son avantage et mènent à son bien-être. C'est ce que j'en pense.

Voici, Bhaddiya, ce en rapport à quoi j'ai dit: 'Bhaddiya, ne te fie ni à ce que tu as entendu, ni à la tradition, ni à ce qui est communément admis, ni à ce qui est transmis dans des textes, ni aux raisonnements, ni aux inférences, ni à la réflexion profonde, ni à l'acceptation d'une opinion après l'avoir méditée, ni à ce qui semble possible, ni à [la pensée:] "Ce renonçant est notre enseignant". Bhaddiya, ce dont tu sais par toi-même être des choses avantageuses, des choses irréprochables, des choses recommandées par les sages, des choses qui, lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, sont à ton avantage et mènent au bien-être, tu devrais les entreprendre et vivre en accord avec elles.'

Bhaddiya, ceux dans le monde qui sont des hommes de bien exhortent leurs disciples ainsi: 'Allez, mon cher, reste à éliminer l'avidité. Lorsque tu resteras à éliminer l'avidité, tu ne réaliseras aucune action engendrée par l'avidité, que ce soit en corps, en parole ou en esprit. Reste à éliminer l'aversion. Lorsque tu resteras à éliminer l'aversion, tu ne réaliseras aucune action engendrée par l'aversion, que ce soit en corps, en parole ou en esprit. Reste à éliminer l'illusionnement. Lorsque tu resteras à éliminer l'illusionnement, tu ne réaliseras aucune action engendrée par l'illusionnement, que ce soit en corps, en parole ou en esprit. Reste à éliminer la brutalité. Lorsque tu resteras à éliminer la brutalité, tu ne réaliseras aucune action engendrée par la brutalité, que ce soit en corps, en parole ou en esprit.'

Lorsque cela fut dit, Bhaddiya le Licchavi dit au Fortuné:

— C'est excellent, Bhanté, excellent! Tout comme on redresserait ce qui était renversé, ou bien on révélerait ce qui était caché, ou on montrerait le chemin à quelqu'un qui se serait perdu, ou on allumerait une lampe dans l'obscurité [en pensant:] 'Ceux qui possèdent une bonne vue verront les formes', de la même manière le Fortuné a expliqué le Dhamma de diverses façons. Bhanté, je vais en refuge au Fortuné, ainsi qu'au Dhamma et à la Communauté des bhikkhous. Que le Fortuné me retienne à l'esprit en tant que disciple laïc étant allé en refuge à compter d'aujourd'hui et pour la vie.

Bhaddiya, est-ce que je t'ai dit: 'Viens à moi, Bhaddiya, sois mon disciple, je serai ton maître?'

— Non, Bhanté.

Mais bien que je parle ainsi et que j'expose ainsi [mon enseignement], certains renonçants & brahmanes me représentent faussement avec ce qui est fallacieux, creux, mensonger et incorrect: 'Le renonçant Gotama est un magicien qui connaît une magie qui convertit à l'aide de laquelle il convertit les disciples hétérodoxes.'

— Bhanté, [cette] magie qui convertit est excellente. Bhanté, [cette] magie qui convertit est bénéfique. Bhanté, si mes proches & parents étaient convertis par cette conversion, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les aristocrates étaient convertis par cette conversion, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les brahmanes étaient convertis par cette conversion, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les vessas étaient convertis par cette conversion, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les souddas étaient convertis par cette conversion, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps.{n}

— Il en est ainsi, Bhaddiya, il en est ainsi. Si tous les aristocrates étaient convertis par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les brahmanes étaient convertis par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les vessas étaient convertis par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les souddas étaient convertis par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps.

Si le monde avec ses dévas, ses Maras, ses Brahmas, ses renonçants & brahmanes, [cette] génération de dévas et d'êtres humains, était converti par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à son avantage et mènerait à son bien-être pour longtemps. Si ces grands arbres sals étaient convertis par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps (s'ils pouvaient choisir).{n} Que dire donc des êtres humains?


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 

    La date/heure actuelle est Mer 19 Déc 2018, 06:36