Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Hier à 22:37 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Hier à 22:24 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Hier à 08:13 par Mila

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Lun 15 Oct 2018, 16:14 par Jean-François

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 15 Oct 2018, 11:07 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Mer 10 Oct 2018, 18:53 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

» Deux niveaux de lecture
Jeu 27 Sep 2018, 13:58 par indian

» Sentiment à effacer
Jeu 27 Sep 2018, 09:10 par LeDerrnierLoup

» Se libérer des quatre attachements
Jeu 27 Sep 2018, 08:23 par Mila

» Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)
Jeu 27 Sep 2018, 08:16 par Disciple laïc

» Ramana Maharshi, un témoignage
Mar 25 Sep 2018, 21:23 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Mar 25 Sep 2018, 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Lun 24 Sep 2018, 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Lun 24 Sep 2018, 20:43 par indian

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Lun 24 Sep 2018, 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Lun 24 Sep 2018, 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Lun 24 Sep 2018, 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Lun 24 Sep 2018, 11:49 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Sam 22 Sep 2018, 19:24 par Mila

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Sam 22 Sep 2018, 13:05 par Mila

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Ven 21 Sep 2018, 12:18 par Disciple laïc

» On ne peut plus être Tartuffe quant à l'avenir du monde
Jeu 20 Sep 2018, 19:17 par indian

» L'an 2000 vu dans les années 1960
Jeu 20 Sep 2018, 18:39 par Mila

» Visite d'un temple tibétain en Auvergne avec lama Namgyal
Jeu 20 Sep 2018, 17:57 par Disciple laïc

» AN 5.29 Caṅkama Sutta — Méditation marchée —
Jeu 20 Sep 2018, 17:47 par Disciple laïc

» AN 4.202 Assaddha Sutta — Sans conviction —
Jeu 20 Sep 2018, 17:30 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 24 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97616 messages dans 11234 sujets

Nous avons 4253 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Coala

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7487)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2417)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —

Partagez
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1047
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —

Message par Disciple laïc le Mer 03 Oct 2018, 08:03



AN 4.193
Bhaddiya Sutta
— Discours à Bhaddiya —



Certains disent que le Bouddha est un magicien qui utilise un sortilège pour convertir les gens et les convaincre de devenir ses disciples. Celui-ci explique à Bhaddiya qu'il n'en est rien et que la seule conversion qui l'intéresse est celle qui consiste à abandonner ce qui est désavantageux pour soi-même et entreprendre ce qui est avantageux pour soi-même.

En une occasion, le Fortuné séjournait près de Vessali, dans le grand bois, dans la salle [couverte d'un] toit pointu. En cette occasion-là, Bhaddiya le Licchavi alla voir le Fortuné, lui rendit hommage, puis s'assit d'un côté. Une fois assis là, il dit au Fortuné:

— Bhanté, j'ai entendu dire ceci: 'Le renonçant Gotama est un magicien qui connaît une magie qui convertit à l'aide de laquelle il convertit les disciples hétérodoxes.' Bhanté, est-ce que ceux qui déclarent cela disent ce qui a été dit par le Fortuné et évitent de le représenter faussement avec ce qui est incorrect? Est-ce qu'ils expliquent le Dhamma tel qu'il est, sans s'exposer à la critique de leurs pairs ni s'engager dans ce qui est matière à reproches? Je ne voudrais pas représenter faussement le Fortuné.

Bhaddiya, ne te fie ni à ce que tu as entendu, ni à la tradition, ni à ce qui est communément admis, ni à ce qui est transmis dans des textes, ni aux raisonnements, ni aux inférences, ni à la réflexion profonde, ni à l'acceptation d'une opinion après l'avoir méditée, ni à ce qui semble possible,{1} ni à [la pensée:] 'Ce renonçant est notre enseignant'. Bhaddiya, ce dont tu sais par toi-même être des choses désavantageuses, des choses répréhensibles, des choses condamnées par les sages, des choses qui, lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, portent préjudice et mènent au mal-être, tu devrais les abandonner.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque l'avidité apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'elle apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son préjudice, Bhanté.

Un homme avide, Bhaddiya, possédé par l'avidité, son esprit étant sous son emprise, tue des êtres vivants, se saisit de ce qui n'a pas été donné, va à la femme d'un autre, dit des mensonges et incite les autres à en faire autant, ce qui lui portera préjudice et mènera à son mal-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque la haine apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'elle apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son préjudice, Bhanté.

Un homme haineux, Bhaddiya, possédé par la haine, son esprit étant sous son emprise, tue des êtres vivants, se saisit de ce qui n'a pas été donné, va à la femme d'un autre, dit des mensonges et incite les autres à en faire autant, ce qui lui portera préjudice et mènera à son mal-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque l'illusionnement apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'il apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son préjudice, Bhanté.

Un homme illusionné, Bhaddiya, possédé par l'illusionnement, son esprit étant sous son emprise, tue des êtres vivants, se saisit de ce qui n'a pas été donné, va à la femme d'un autre, dit des mensonges et incite les autres à en faire autant, ce qui lui portera préjudice et mènera à son mal-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, est-ce que ces choses sont avantageuses ou désavantageuses?

— Désavantageuses, Bhanté.

Répréhensibles ou irréprochable?

— Répréhensibles, Bhanté.

Condamnées par les sages ou recommandées par les sages?

— Condamnées par les sages, Bhanté.

Lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, est-ce qu'elles portent préjudice et mènent au mal-être, ou pas? Qu'est-ce que tu en penses?

— Lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, Bhanté, elles portent préjudice et mènent au mal-être. C'est ce que j'en pense.

Voici, Bhaddiya, ce en rapport à quoi j'ai dit: 'Bhaddiya, ne te fie ni à ce que tu as entendu, ni à la tradition, ni à ce qui est communément admis, ni à ce qui est transmis dans des textes, ni aux raisonnements, ni aux inférences, ni à la réflexion profonde, ni à l'acceptation d'une opinion après l'avoir méditée, ni à ce qui semble possible, ni à [la pensée:] "Ce renonçant est notre enseignant". Bhaddiya, ce dont tu sais par toi-même être des choses désavantageuses, des choses répréhensibles, des choses condamnées par les sages, des choses qui, lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, portent préjudice et mènent au mal-être, tu devrais l'abandonner.'

Bhaddiya, ne te fie ni à ce que tu as entendu, ni à la tradition, ni à ce qui est communément admis, ni à ce qui est transmis dans des textes, ni aux raisonnements, ni aux inférences, ni à la réflexion profonde, ni à l'acceptation d'une opinion après l'avoir méditée, ni à ce qui semble possible, ni à [la pensée:] 'Ce renonçant est notre enseignant'. Bhaddiya, ce dont tu sais par toi-même être des choses avantageuses, des choses irréprochables, des choses recommandées par les sages, des choses qui, lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, sont à ton avantage et mènent au bien-être, tu devrais les entreprendre et vivre en accord avec elles.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque l'absence d'avidité apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'elle apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son avantage, Bhanté.

Un homme non avide, Bhaddiya, qui n'est pas possédé par l'avidité, son esprit n'étant pas sous son emprise, ne tue pas d'êtres vivants, ne se saisit pas de ce qui n'a pas été donné, ne va pas à la femme d'un autre, ne dit pas de mensonges et n'incite pas les autres à en faire autant, ce qui sera à son avantage et mènera à son bien-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque l'absence de haine apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'elle apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son avantage, Bhanté.

Un homme non haineux, Bhaddiya, qui n'est pas possédé par la haine, son esprit n'étant pas sous son emprise, ne tue pas d'êtres vivants, ne se saisit pas de ce qui n'a pas été donné, ne va pas à la femme d'un autre, ne dit pas de mensonges et n'incite pas les autres à en faire autant, ce qui sera à son avantage et mènera à son bien-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

— Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, lorsque l'absence d'illusionnement apparaît intérieurement chez une personne, est-ce qu'elle apparaît à son avantage ou à son préjudice?

— À son avantage, Bhanté.

Un homme non illusionné, Bhaddiya, qui n'est pas possédé par l'illusionnement, son esprit n'étant pas sous son emprise, ne tue pas d'êtres vivants, ne se saisit pas de ce qui n'a pas été donné, ne va pas à la femme d'un autre, ne dit pas de mensonges et n'incite pas les autres à en faire autant, ce qui sera à son avantage et mènera à son bien-être pour longtemps.

— En effet, Bhanté.

Qu'est-ce que tu en penses, Bhaddiya, est-ce que ces choses sont avantageuses ou désavantageuses?

— Avantageuses, Bhanté

Répréhensibles ou irréprochable?

— Irréprochable, Bhanté.

Condamnées par les sages ou recommandées par les sages?

— Recommandées par les sages, Bhanté.

Lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, est-ce qu'elles sont à son avantage et mènent à son bien-être, ou pas? Qu'est-ce que tu en penses?

— Lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, Bhanté, elles sont à son avantage et mènent à son bien-être. C'est ce que j'en pense.

Voici, Bhaddiya, ce en rapport à quoi j'ai dit: 'Bhaddiya, ne te fie ni à ce que tu as entendu, ni à la tradition, ni à ce qui est communément admis, ni à ce qui est transmis dans des textes, ni aux raisonnements, ni aux inférences, ni à la réflexion profonde, ni à l'acceptation d'une opinion après l'avoir méditée, ni à ce qui semble possible, ni à [la pensée:] "Ce renonçant est notre enseignant". Bhaddiya, ce dont tu sais par toi-même être des choses avantageuses, des choses irréprochables, des choses recommandées par les sages, des choses qui, lorsqu'elles sont adoptées et mises en œuvre, sont à ton avantage et mènent au bien-être, tu devrais les entreprendre et vivre en accord avec elles.'

Bhaddiya, ceux dans le monde qui sont des hommes de bien exhortent leurs disciples ainsi: 'Allez, mon cher, reste à éliminer l'avidité. Lorsque tu resteras à éliminer l'avidité, tu ne réaliseras aucune action engendrée par l'avidité, que ce soit en corps, en parole ou en esprit. Reste à éliminer l'aversion. Lorsque tu resteras à éliminer l'aversion, tu ne réaliseras aucune action engendrée par l'aversion, que ce soit en corps, en parole ou en esprit. Reste à éliminer l'illusionnement. Lorsque tu resteras à éliminer l'illusionnement, tu ne réaliseras aucune action engendrée par l'illusionnement, que ce soit en corps, en parole ou en esprit. Reste à éliminer la brutalité. Lorsque tu resteras à éliminer la brutalité, tu ne réaliseras aucune action engendrée par la brutalité, que ce soit en corps, en parole ou en esprit.'

Lorsque cela fut dit, Bhaddiya le Licchavi dit au Fortuné:

— C'est excellent, Bhanté, excellent! Tout comme on redresserait ce qui était renversé, ou bien on révélerait ce qui était caché, ou on montrerait le chemin à quelqu'un qui se serait perdu, ou on allumerait une lampe dans l'obscurité [en pensant:] 'Ceux qui possèdent une bonne vue verront les formes', de la même manière le Fortuné a expliqué le Dhamma de diverses façons. Bhanté, je vais en refuge au Fortuné, ainsi qu'au Dhamma et à la Communauté des bhikkhous. Que le Fortuné me retienne à l'esprit en tant que disciple laïc étant allé en refuge à compter d'aujourd'hui et pour la vie.

Bhaddiya, est-ce que je t'ai dit: 'Viens à moi, Bhaddiya, sois mon disciple, je serai ton maître?'

— Non, Bhanté.

Mais bien que je parle ainsi et que j'expose ainsi [mon enseignement], certains renonçants & brahmanes me représentent faussement avec ce qui est fallacieux, creux, mensonger et incorrect: 'Le renonçant Gotama est un magicien qui connaît une magie qui convertit à l'aide de laquelle il convertit les disciples hétérodoxes.'

— Bhanté, [cette] magie qui convertit est excellente. Bhanté, [cette] magie qui convertit est bénéfique. Bhanté, si mes proches & parents étaient convertis par cette conversion, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les aristocrates étaient convertis par cette conversion, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les brahmanes étaient convertis par cette conversion, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les vessas étaient convertis par cette conversion, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les souddas étaient convertis par cette conversion, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps.{n}

— Il en est ainsi, Bhaddiya, il en est ainsi. Si tous les aristocrates étaient convertis par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les brahmanes étaient convertis par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les vessas étaient convertis par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps. Si tous les souddas étaient convertis par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps.

Si le monde avec ses dévas, ses Maras, ses Brahmas, ses renonçants & brahmanes, [cette] génération de dévas et d'êtres humains, était converti par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à son avantage et mènerait à son bien-être pour longtemps. Si ces grands arbres sals étaient convertis par cette conversion à l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, ce serait à leur avantage et mènerait à leur bien-être pour longtemps (s'ils pouvaient choisir).{n} Que dire donc des êtres humains?


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 

    La date/heure actuelle est Mer 17 Oct 2018, 05:18