Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» La pratique du sommeil
Aujourd'hui à 11:10 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:23 par Mila

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Des arbres , pour l'Arbre .
Mar 06 Nov 2018, 07:56 par Abhradan

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 01 Nov 2018, 09:58 par Pema Gyaltshen

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 27 Oct 2018, 23:35 par tindzin

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , du 6 au 13 décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Jeu 25 Oct 2018, 12:56 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Sam 20 Oct 2018, 19:45 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 30 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 29 Invités :: 2 Moteurs de recherche

EUZERNAMGYAL


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97728 messages dans 11252 sujets

Nous avons 4255 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est EUZERNAMGYAL

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7490)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2418)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Nos frères et soeurs de Birmanie...

Partagez
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7490
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Pema Gyaltshen le Dim 23 Sep 2007, 20:11


Birmanie: 10'000 moines et au moins autant de civils manifestent



Quelque 10'000 moines bouddhistes, soutenus par un
nombre équivalent de civils, ont manifesté à Rangoun contre la junte
militaire au pouvoir en Birmanie. Il s'agit du plus important défilé
depuis le début de la contestation contre la vie chère il y a cinq
semaines.
Pour la première fois, les bonzes, accompagnés de religieuses, ont
demandé à la population de se joindre à eux. "Nous marchons pour le
peuple", ont scandé des moines, ajoutant: "nous voulons que la
population se joigne à nous". D'autres manifestations ont été
signalées, notamment à Magwe et deux rassemblements à Mandalay, la
deuxième ville de Birmanie.
La manifestation avait débuté une heure plus tôt à la célèbre pagode
Shwedagon, complexe de temples qui est également l'une des principales
attractions touristiques de Birmanie.
Fait exceptionnel, samedi, les autorités sous pression avaient
laissé environ 2000 bonzes et civils passer devant la maison où la
cheffe de l'opposition Aung San Suu Kyi a été confinée pendant la
majeure partie des 18 dernières années.
Des moines sont désormais à l'avant-garde du mouvement de
protestation déclenché le 19 août par des opposants en Birmanie après
l'augmentation massive des prix des carburants et des transports en
commun, qui affecte durement la population de ce pays pauvre d'Asie du
Sud-Est.
avatar
djinpa
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 555
Age : 48
Contrée : A.
Arts & métiers : ...
Disposition de l'Esprit : bouddhisme, peinture, lecture
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/07/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par djinpa le Dim 23 Sep 2007, 20:27

...........de quoi faire taire ceux qui disent que bouddhisme rime avec passivité............
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Dim 23 Sep 2007, 20:42

tout à fait djinpa
avatar
Tchoung Fou
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 232
Age : 63
Contrée : GUISE (AISNE)
Arts & métiers : Infirmier
Disposition de l'Esprit : Spiritualité, Mes petits animaux
Date d'inscription : 10/09/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Tchoung Fou le Mar 25 Sep 2007, 14:56

Envoyons-leur nos meilleures pensées, et que cesse la tyrannie...


Bonjour


_________________
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7490
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Pema Gyaltshen le Mar 25 Sep 2007, 16:36

Tyranie couverte par les Occidentaux de Total Fina...comme d'habitude. Sinon les choses se seraient améliorées !
Espérons qu'il n'y ait pas de répression trop forte.
Pema Gyaltshen
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

BIRMANIE, aidons les

Message par Karma Yeshé Gyatso le Mer 26 Sep 2007, 09:02

Pour ceux qui pensent que le Non Agir veut dire s'assoir et attendre, les moines birmans (Theravada je crois) donnent au monde une lecon de courage et de non violence. Soutenus officiellement par sa saintetée le Dalai Lama ils manifesten PACIFIQUEMENT chaque jours face a une des dictatures les plus sanglantes au monde. la France , L'Allemagne on déja apporté leurs soutiens;

Nous DEVONS toutes écoles confondue apporter notre soutient en manifestant devant les ambassades birmanes et en boycotant TOTAL car la junte militaire ne tient que par le soutient du pétrolier Fracais. Suivons les initiatives des associations et AGISSONS.

jean Claude







_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7490
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Pema Gyaltshen le Mer 26 Sep 2007, 09:57

avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7490
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Pema Gyaltshen le Mer 26 Sep 2007, 10:12

La junte militaire au pouvoir en Birmanie a
imposé un couvre-feu à Rangoun et Mandalay, deuxième ville du pays,
après plusieurs jours de manifestions menées par des moines.Le
couvre-feu sera effectif de 21h00 à 05h00. Il fait de Rangoun et de ses
environs une zone d'accès restreint, un terme habituellement réservé
pour des zones militaires ou de combat. La junte a précisé que Rangoun
était désormais placée sous le contrôle direct du commandement
militaire pour une durée de 60 jours. /ATS
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Mer 26 Sep 2007, 12:23

http://actu.skynet.be/index.html?l1=actuality&l2=news&l3=world&l4=videos&video=215203&date=2007-09-25&ndstp=zoomin&new_lang=fr

c'est une vidéo en lecture seule qu'on ne sait pas tranférer mais on peut la regarder.
signes de représailles du gouvernement birman face aux manifestants

J'ai oublié de dire que cette vidéo est du mardi 25 octobre 2007
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Mer 26 Sep 2007, 20:06

Communiqué de presse de l'UBB sur la situation en Birmanie


L'Union Bouddhique Belge (UBB), touchée par la tournure dramatique des événements en Birmanie, demande aux autorités birmanes d'intervenir afin que cessent immédiatement les exactions à l'encontre de la population et des moines du pays qui ont tenu, avec un courage remarquable, à exprimer leurs revendications de manière pacifique.
L'UBB rappelle que le Bouddha considérait la lutte contre la pauvreté comme un des premiers devoirs de tout gouvernant. Elle demande aux autorités birmanes de libérer immédiatement de Aung San Suu Kyi ainsi que tous les manifestants interpellés ces dernières heures et de préparer l'avènement d'une société juste et solidaire.
L’UBB signale qu’une manifestation de soutien à la cause du peuple birman sera organisée le samedi 29 septembre à Bruxelles, de 12h00 à 13h00, Place de la Liberté à Bruxelles, à l'initiative de différentes associations dont Actions Birmanie, Amnesty et La Ligue des Droits de l’Homme.

http://www.institut-tibetain.org/CMSimple/
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6896
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Karma Trindal le Mer 26 Sep 2007, 20:38

Des nouvelles sur place, interview en Birmanie...







_________________

avatar
Ananda F.
Mister FAQ
Mister FAQ

Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 34
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Technicien aéronautique
Disposition de l'Esprit : bouddhisme, sport, cinéma, lecture...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Ananda F. le Jeu 27 Sep 2007, 00:25

Merci pour ces infos Karma Trindal!

Puissent la paix et le calme revenir...
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Jeu 27 Sep 2007, 08:45

merci d'avoir trouvé ou moi j'ai failli lol
merci karma trindal
avatar
Ananda F.
Mister FAQ
Mister FAQ

Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 34
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Technicien aéronautique
Disposition de l'Esprit : bouddhisme, sport, cinéma, lecture...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Ananda F. le Jeu 27 Sep 2007, 14:38

Message du dalai-lama:

J'étends mon soutien et ma solidarité
avec le récent mouvement pacifique pour la démocratie en Birmanie. Je
soutiens complètement leur demande de liberté et de démocratie et
profite en cette occasion pour faire appel aux gens aimant la liberté partout
dans le monde pour soutenir le mouvement non violent.

Comme un moine Bouddhiste, je fais appel aux membres du régime
militaire qui croient dans le Bouddhisme pour agir conformément au
dharma sacré dans l'esprit de la compassion et de la non-violence.

Je prie pour le succès de ce mouvement pacifique et pour la libération du lauréat du prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi.

Tenzin Gyatso
September 23, 2007

source:http://www.dalailama.com/news.156.htm
avatar
Tchoung Fou
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 232
Age : 63
Contrée : GUISE (AISNE)
Arts & métiers : Infirmier
Disposition de l'Esprit : Spiritualité, Mes petits animaux
Date d'inscription : 10/09/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Tchoung Fou le Jeu 27 Sep 2007, 14:43

Qu'il en soit ainsi, Frère Tensin !!


_________________
avatar
Ananda F.
Mister FAQ
Mister FAQ

Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 34
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Technicien aéronautique
Disposition de l'Esprit : bouddhisme, sport, cinéma, lecture...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Ananda F. le Jeu 27 Sep 2007, 14:53

J'espere que ma traduction est bonne... Sad((lol))):

Bonne aprem!!
avatar
Tchoung Fou
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 232
Age : 63
Contrée : GUISE (AISNE)
Arts & métiers : Infirmier
Disposition de l'Esprit : Spiritualité, Mes petits animaux
Date d'inscription : 10/09/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Tchoung Fou le Jeu 27 Sep 2007, 14:55

MERCI Ananda !

j'ai confiance... mon anglais est si pauvre !!!


_________________
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6896
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Karma Trindal le Jeu 27 Sep 2007, 14:56




Aung San Suu Kyi sort pour saluer des bonzes

Rédaction en ligne

samedi 22 septembre 2007, 19:12

Fait exceptionnel, l’opposante birmane Aung San Suu Kyi, assignée à résidence depuis 2003, est sortie brièvement en pleurs de sa maison à Rangoun pour saluer des moines bouddhistes qui manifestaient contre la junte militaire, pour la cinquième journée consécutive.

Généralement, des gardes armés bloquent l’avenue au bord du lac Inya où se trouve la résidence de Mme Suu Kyi mais, samedi, un millier de bonzes, suivis d’un nombre équivalent de supporters, ont pu passer devant la maison où elle a été confinée pendant la majeure partie des 18 dernières années, ont indiqué des témoins.
Aung San Suu Kyi, 62 ans, est alors sortie, en compagnie de deux femmes, et s’est mise à pleurer en saluant respectueusement les bonzes parmi lesquels certains ont également éclaté en sanglots, ont ajouté ces sources.

Alors qu’il pleuvait, les religieux, en robe couleur cannelle et pour la plupart pieds nus, sont restés là pendant une quinzaine de minutes, récitant la prière suivante : « Faisons en sorte d’être totalement libérés de tout danger, de toute douleur, de la pauvreté, et que la paix soit dans nos coeurs et dans nos esprits ».
« Longue vie à Aung San Suu Kyi, qu’elle soit libérée bientôt », ont scandé ensuite des civils qui défilaient avec les moines.
Environ 20 policiers en uniforme avaient auparavant levé les barrières bloquant l’avenue de l’Université où vit la célèbre opposante, Prix Nobel de la Paix.
Ils n’ont pas cherché à interrompre la procession mais, dès que les bonzes sont repartis, les forces de sécurité ont de nouveau bloqué l’avenue, ont précisé des témoins.
Mme Suu Kyi était sortie de sa résidence la dernière fois en novembre 2006. La junte l’avait alors autorisée à rencontrer pendant une heure un envoyé spécial des Nations unies, Ibrahim Gambari, qui pourrait revenir à Rangoun en octobre.
Aung San Suu Kyi est confinée chez elle depuis plus de quatre ans. Son ordre d’assignation à résidence a été prorogé d’un an en mai dernier. Elle a été privée de liberté pendant 12 des des 18 dernières années.
La Ligue nationale pour la démocratie (LND), parti qu’elle a cofondé en 1988, avait largement remporté des élections législatives en 1990, mais les résultats avaient été rejetés par les généraux au pouvoir.
Depuis le début de la semaine, de jeunes moines sont à l’avant-garde d’un mouvement de protestation déclenché le 19 août par des opposants en Birmanie après l’augmentation massive des prix des carburants et des transports en commun, qui affecte durement la population de ce pays pauvre d’Asie du Sud-Est.
Samedi, les bonzes étaient encore des milliers à manifester, non seulement à Rangoun, mais aussi à Mandalay, la deuxième ville du pays qui compte de nombreux monastères et écoles religieuses.
Aung Thu Nyein, analyste birman exilé en Thaïlande, a qualifié la brève rencontre entre les moines et Mme Suu Kyi « d’événement marquant ». Il a estimé que le régime, extrêmement prudent ces derniers jours, cherchait à tout prix à éviter l’escalade.
« Alors que le mouvement de protestation s’intensifie, la junte essaie d’apaiser les moines et les manifestants, et de diminuer ainsi la tension », a-t-il dit.
Certains pays, notamment la Grande-Bretagne, ont annoncé leur intention de soulever la question birmane à l’Assemblée générale de l’ONU qui s’ouvre mardi à New York.
Outre les défilés pacifiques, des moines en nombre indéterminé ont commencé à boycotter les aumônes de militaires, ce qui constitue un affront et l’équivalent d’une excommunication pour les bouddhistes.
Un groupe clandestin s’appelant l’Alliance de tous les moines bouddhistes et qui avait été à l’origine la semaine dernière d’un appel à manifester, a demandé à tous les citoyens birmans d’organiser des veillées de dimanche à mardi en sortant de chez eux et en priant pendant 15 minutes, de 20 heures à 20h15.

(D’après AFP)




_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Jeu 27 Sep 2007, 19:36



26 Septembre - RANGOUN - 3 moines tués (au moins) et une centaine de moines blessés par les forces gouvernementales.

Et si la Birmanie basculait dans l’horreur ? Un nouveau Darfour où la population ne peut même pas fuir. Un pays qui emprisonne depuis des années leur Prix Nobel de la Paix et aujourd’hui l’armée qui attaque les moines qui défilaient pacifiquement.

26 Septembre - RANGOUN - 3 moines tués (au moins) et une centaine de moines blessés par les forces gouvernementales.




Aujourd’hui, la charge de l’armée sur les moines

La capitale de la Birmanie, Rangoun, est en émoi. Depuis quelques semaines, certains espoirs se faisaient jour. Certains espéraient en finir avec la junte militaire au pouvoir.
La colère et le désarroi atteignirent un seuil nouveau quand le gouvernement eut augmenté en une fois certains prix de 500%. Cette décision a plongé le peuple déjà en grave difficulté dans une situation dramatique. Face à l’inacceptable, que faire ? La foule a bravé la police en défilant pacifiquement dans les rues de la capitale. Une situation impensable quelques mois plus tôt. Chaque manifestation a été cependant sévèrement réprimée. Avec des blessés nombreux parfois.

LES MOINES DU QUOTIDIEN
Les moines qui chaque matin partent avec leur bol en quêtant sont certainement les mieux placés pour mesurer l’ampleur de la détresse des birmans. Ils ont commencé à défiler avec les manifestants, par solidarité. Oui, les moines ne font pas de politique. Depuis des années, ils sont restés neutres face au pouvoir. Malgré certaines agitations qui finir dans le sang.
Oui, ils sont restés neutres lors de l’arrestation de leur Prix Nobel de la Paix, Aung San Suu Kyi et des démocrates birmans.
Depuis quelques semaines, certains moines ont été agressés et blessés par les forces de la dictature. L’un d’eux est mort. Les moines sont très respectés en Birmanie : les habitants sont pieux et sensibles à l’aura des moines. Les manifestations suivantes, on a pu voir la foule qui entourait ses moines en faisant un cordon humain pour les protéger. La présence des moines représentait une bénédiction pour les manifestations, qui rendaient aux moines cette grâce par une protection physique et pacifique. Acte symbolique qui fit pleurer d’espérance les plus téméraires. Depuis quelques semaines, une situation nouvelle s’installait, car les moines avaient refusé de bénir les chefs de la junte et leur famille. Une première. Déstabilisés, les dictateurs ont hésité donnant tous les espoirs à certains manifestants.
Comble de bonheur et d’espérance, on a même vu quelques instants Aung San Suu Kyi sur le pas de la porte de sa résidence surveillée, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps. Tous les possibles étaient là : un relâchement de l’étau imposé par les dictateurs, la victoire de la démocratie ou un bain de sang encore plus terrible que les précédents.
Ce dernier Dimanche, environ 10.000 moines bouddhistes, soutenus par un nombre au moins équivalent de civils, ont manifesté à Rangoun contre la junte birmane, accentuant la pression sur les généraux au pouvoir. Ce même jour, Condoleezza Rice a apporté son soutien à la foule et aux moines.

AUNG SAN SUU KYI
Cette femme de coeur, chantre de la non-violence fut le leader du mouvement non violent pour l’avènement de la démocratie dans son pays. Elle est détenue dans son pays depuis bientôt dix ans par la junte militaire au pouvoir. Elle est à ce jour la seule lauréate du prix Nobel de la paix à être privée de liberté.
voir les articles de Buddhachannel :
Un Prix Nobel de la Paix Privé de Liberté
Encore une année de censure pour Aung San Suu KYi

LA JUNTE
Cette junte militaire a fait de la Birmanie l’une des pires dictatures du monde, dénoncée par l’Organisation internationale du travail et l’ONU de manière régulière. Plus de 1’300 prisonniers politiques sont derrière les barreaux, soumis à toutes formes de torture. Des dizaines d’élus de la LND sont emprisonnés, torturés, meurent en prison depuis dix ans, quand ils ne prennent pas la route de l’exil. La population souffre de la faim, est privée d’accès à l’éducation, à la santé et à la liberté à laquelle elle aspire.

ET MAINTENANT
Les risques de massacre semblent énormes aux yeux des observateurs internationaux. Dimanche dernier, la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a dénoncé à New York le régime "brutal" au pouvoir en Birmanie et affirmé suivre de "très près la situation", alors que quelque 20.000 manifestants ont défilé à Rangoun contre la junte.

L’épouse du président, Laura Bush, a demandé au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon de condamner la répression en Birmanie et de pousser le Conseil de sécurité de l’ONU à agir.

Alain Delaporte-Digard pour WWW.BUDDHACHANNEL.TV
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Ven 28 Sep 2007, 09:37

Birmanie: le nombre de morts serait bien plus élevé que le bilan officiel

Vendredi 28 septembre 2007 il y a 44 min.




(Belga) L'ambassadeur australien en Birmanie a affirmé vendredi que le nombre de personnes tuées lors des récentes manifestations dans ce pays était bien plus élevé que le chiffre officiellement avancé par le régime birman.



Selon Bob Davis, le régime des généraux a fourni un bilan de 10 personnes morts. Mais, a-t-il indiqué, "des témoins ont affirmé avoir vu un nombre beaucoup plus important de corps sur le lieu des manifestations jeudi dans le centre de Rangoun". Le nombre de personnes tuées est "supérieur de plusieurs dizaines au chiffre donné par les autorités", a-t-il affirmé. Jeudi, la télévision nationale, contrôlée par les généraux, avait indiqué que neuf personnes - huit manifestants et un Japonais - avaient été tuées dans les violences. La veille, quatre personnes -un civil et trois bonzes- ont été tuées, selon des responsables birmans et des témoins. La junte militaire au pouvoir en Birmanie tente depuis mercredi de réprimer un vaste mouvement de protestation. (CYA)
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Ven 28 Sep 2007, 09:41


<H3>Des moines violentés et arrêtés en Birmanie</H3>Rédaction en ligne


jeudi 27 septembre 2007, 07:19

<H4>Les forces de sécurité birmanes ont attaqué deux monastères bouddhistes tôt jeudi. Elles ont battu et emmené de force plus de 70 moines, après un jour de violents affrontements avec les manifestants entraînés par les moines. </H4>
<H3>
Aung San Suu Kyi n’est pas en prison</H3>
Le Prix Nobel de la paix et opposante à la junte birmane Aung San Suu Kyi est toujours dans sa résidence de Rangoon, contrairement aux rumeurs qui couraient en Birmanie, selon lesquelles elle avait été conduite en prison, a affirmé un diplomate asiatique. Elle est toujours dans la résidence où elle est retenue cloîtrée depuis près de 12 ans, a-t-il affirmé.

Au moins deux monastères bouddhistes, foyers du mouvement en faveur de la démocratie en Birmanie, ont été attaqués par les forces de l'ordre tôt jeudi.
Un moine du monastère Ngwe Kyar Yan, pointant du doigt des tâches de sang sur le sol bétonné, a affirmé qu'un certain nombre de moines avaient été battus et qu'au moins 70 des 150 moines du monastère avaient été enlevés et emmenés dans des véhicules. Des coups de feu ont été tirés en l'air lors de l'attaque, a-t-il rapporté sous couvert d'anonymat par peur de représailles.
Une fidèle laïque, qui a également préféré s'exprimer sous couvert d'anonymat, a affirmé que de nombreux moines avaient également été arrêtés au monastère de Moe Gaung, surveillé par des soldats.
Les deux monastères se trouvent dans les banlieues nord de Rangoon.
« Même un moine qui était malade a été enlevé », a-t-elle déclaré.
Après minuit, les forces de sécurité birmanes ont également arrêté Myint Thein, le porte-parole du leader du parti politique de l'opposition Aung San Suu Kyi, ont rapporté des membres de sa famille.
Selon des informations n'ayant pu être confirmées, d'autres membres de la Ligue nationale pour la démocratie ont été arrêtés.
Les forces de sécurité ont ouvert le feu contre les protestataires pour la première fois mercredi. Au moins un homme a été tué et d'autres manifestants ont été blessés dans des affrontements dans la ville la plus importante de Birmanie.
La junte au pouvoir a reconnu mercredi que ses forces de sécurité avaient ouvert le feu sur les manifestants, tuant au moins l'un d'eux et blessant trois autres. Dans le même temps, des journalistes et des militants birmans en exil en Thaïlande faisaient état de cinq morts, dont plusieurs moines bouddhistes, et de quelque 300 arrestations.
La déclaration gouvernementale, diffusée à la radio et à la télévision officielles, constituait la première confirmation officielle de l'emploi de la force pour réprimer le mouvement de protestation qui a débuté le 19 août.
Les forces de sécurité ont ouvert le feu après le refus de quelque 10.000 manifestants, dont des « soi-disant moines », des étudiants et des membres de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti de l'opposante Aung San Suu Kyi, de se disperser devant la pagode Sule de Rangoon, précise la déclaration officielle, ajoutant que les policiers ont fait « un usage minimum de la force » après que des manifestants eurent tenté de s'emparer de leurs armes. La personne officiellement décédée, un homme de 30 ans, n'a pas été identifiée. Elle a été apparemment atteinte par une balle perdue, selon la junte.
Les mouvements dissidents avançaient un tout autre bilan de ces violences. La Ligue nationale pour la démocratie libérée, organisation de militants politiques en exil en Thaïlande, a de son côté fait état de trois morts parmi les moines et 17 blessés.
Parallèlement, à Washington, Zin Linn, membre du gouvernement birman en exil (autoproclamé), a affirmé qu'au moins cinq moines bouddhistes avaient été tués mercredi, citant des « gens sur le terrain ».
Plus alarmiste encore, Khim Maung Win, rédacteur en chef adjoint de la Voix démocratique de Birmanie, évoquait un bilan de huit morts, dont cinq bonzes, et quatre blessés graves, tandis qu'un groupe dissident en exil annonçait 300 arrestations.
La répression a été lancée après neuf jours de manifestations incessantes contre la hausse des prix et le gouvernement du général Than Shwe. Les forces de sécurité ont procédé à des arrestations massives mercredi à Rangoon, emmenant des moines en robe rouge orangée dans des camions militaires, et fait usage de tirs d'intimidation, matraques et gaz lacrymogènes pour disperser la foule qui manifestait malgré une interdiction de rassemblement.
Si les principales violences ont été signalées à Rangoon, la répression a également concerné Mandalay, la deuxième ville du pays, où environ 800 moines, religieuses et manifestants de tous horizons ont joué au chat et à la souris avec plus d'une centaine de soldats qui prétendaient leur interdire l'accès à la Pagode Paya. Après une confrontation extrêmement tendue, les moines se sont dirigés vers le centre-ville où ils ont été bloqués par les forces de sécurité.

(d'après AP)



http://www.lesoir.be/actualite/monde/des-moines-violentes-et-2007-09-27-551862.shtml

avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Ven 28 Sep 2007, 09:43

Une cyber petition pour soutenir à notre niveau les moines et les démocrates birmans

Cyber @ction 225 : soutien aux démocrates birmans

La Birmanie est à un tournant : Les birmans osent défier la junte
comme jamais depuis 20 ans. La situation à Rangoun est à la fois
fantastique et inquiétante. Depuis huit jours, les moines et les
citoyens sont en effet dans les rues : 100.000 lundi et 150.000
mardi. La junte a cependant menacé de réprimer les moines s'ils ne
stoppaient pas leurs manifestations. En 1988, les généraux avaient
stoppé des manifestations par un bain de sang : 3000 étudiants,
moines et citoyens y avaient laissé la vie.
Les birmans ont besoin de notre soutien. Les manifestations en
Birmanie sont une opportunité unique pour la liberté dans ce pays qui
est un symbole dans toute l’Asie tant pour les violations des droits
de l’homme que pour la résistance non-violente de ses démocrates. Si
nous ne soutenons pas les Birmans aujourd’hui, nous nous en mordrons
les doigts pendant les 20 prochaines années. Les journées qui
viennent sont donc cruciales.

Grand rassemblement samedi 29 septembre, Place de la Liberté,
Bruxelles, de 12h00 à 13h00
Rassemblements tous les midis au même endroit à partir de mercredi 26.

Nous vous invitons à créer des rassemblements devant les préfectures
et les mairies là où vous êtes.

Merci de votre mobilisation et de votre indulgence pour une cyber
@ction concoctée dans l'urgence.

Alain Uguen Association Cyber @cteurs

COMMENT AGIR ?

Sur le site
Cette cyber @ction est signable en ligne
http://www.cyberacteurs.org/actions/lettre.php?id=170

Par courrier électronique
C'EST FACILE : A VOUS DE SUIVRE LES 6 ETAPES SUIVANTES :

1- Copiez LE TEXTE À ENVOYER ci-dessous entre les ############
2- Ouvrez un nouveau message et collez le texte
3- Signez le : prénom, nom, adresse, ville
4- Rajouter l'objet de votre choix : soutien aux démocrates birmans
5- Adressez votre message aux adresses suivantes :
contact@diplomatie.gouv.fr
cyberacteurs@wanadoo.fr


Cliquer ici :




Vérifiez que les 2 adresses apparaissent bien

6- Envoyez le message

les Belges peuvent écrire à Karel De Gucht, leur ministre des
Affaires Etrangères : kab.bz@diplobel.fed.be

et aux ambassades de Chine et d'Inde
http://www.birmanie.net/mailing/070925/index.html


Cette cyber @ction est aussi signable en ligne
http://www.cyberacteurs.org


Par cette action, vous ferez connaître votre opinion au Ministre des
Affaires Etrangères et à Cyber @cteurs pour nous permettre d'évaluer
l'impact de cette action.


############

Prénom, Nom
Profession :
Adresse :
code postal Localité :

Monsieur le Ministre,

La Birmanie est à un tournant. Les birmans osent défier la junte
comme jamais depuis 20 ans mais la junte menace de les réprimer. Les
birmans ont besoin de notre soutien, qui peut les aider à obtenir une
démocratie. Les journées qui viennent sont donc cruciales. Nous vous
demandons d’agir de manière prioritaire et urgente pour soutenir les
manifestants birmans et assurer leur sécurité :

1. En appelant à une réunion urgente du Conseil de sécurité, qui doit
réclamer la libération et la sécurité d'Aung San Suu Kyi tout comme
celle des milliers de manifestants.

2. En organisant une rencontre officielle entre les chefs d'Etat
européens et M. Sein Win, premier ministre du Gouvernement
démocratique birman en exil, pour envoyer un signal clair de
collaboration avec les vrais représentants du peuple birman.

3. En appelant le Conseil de Sécurité à organiser le départ immédiat
à Rangoon de M. Gambari, Envoyé spécial du Secrétaire général de
l'ONU, pour négocier une transition démocratique avec les généraux.

Dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer, Monsieur le
Ministre, l'expression de ma plus haute considération.


############
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Ven 28 Sep 2007, 10:04

Merci michel , les trois envois sont partis
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7490
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Pema Gyaltshen le Ven 28 Sep 2007, 17:59

On se voit tous demain midi à la MANIF place de la Liberté, c'est près de la colonne du Congrès !!
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Ven 28 Sep 2007, 18:57

Vendredi 28 septembre 2007





Birmanie: la junte a compté 120 manifestants vendredi à Rangoon

Vendredi 28 septembre 2007 il y a 9 min.




(Belga) Les journalistes indépendants ont beau avoir vu des milliers de manifestants ce vendredi à Rangoon, les médias officiels du régime militaire ont eux annoncé en avoir compté... 120.




© BELGA


"Quatre groupes comptant une trentaine de manifestants ont protesté aujourd'hui dans quatre endroits de Rangoon", a indiqué la télévision nationale, contrôlée par la junte. "Les forces de sécurité ont été utilisées uniquement là où il a été nécessaire de rétablir l'ordre", a ajouté la chaîne durant son journal du soir. Malgré deux jours de répression de la part des autorités, des milliers de personnes sont encore descendues vendredi dans les rues de Rangoon, selon des témoins. Comme mercredi et jeudi, elles ont été dispersées après des charges policières et des tirs de sommation. La junte au Myanmar tente depuis mercredi de réprimer un vaste mouvement de protestation. Au moins neuf personnes, dont un journaliste japonais, ont été tuées jeudi et des centaines d'autres arrêtées, selon les autorités. Le nombre de morts serait plus élevé, selon des diplomates étrangers. (GFR)

Contenu sponsorisé

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 13 Nov 2018, 16:34