Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !

Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Les langues du monde

Surfez sans publicité sur l’Arbre !

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !

  • Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube
  • Protège votre vie privée sur Internet
  • Installation en deux clics
  • C'est gratuit !

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Inscrivez-vous sur l'Arbre des Refuges


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 08:40 par vaygas

» Dhammapada
Aujourd'hui à 08:38 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 08:00 par Karma Döndrup Tsetso

» retraite de trois ans en Bourgogne
Hier à 09:52 par Dhagpo33

» Martine BATCHELOR
Dim 13 Aoû 2017, 11:57 par Hild-Rik

» La métamatière et le peuple
Sam 12 Aoû 2017, 13:05 par manila

» Matthieu Ricard - "Point de vue"
Jeu 10 Aoû 2017, 09:25 par Hild-Rik

» Quatre nobles vérités
Mer 09 Aoû 2017, 17:09 par manila

» Les préceptes du bouddhisme /- Le coeur du Bouddhisme
Lun 07 Aoû 2017, 00:37 par tindzin

» Conseils pour renouer et garder le lien sacré?
Lun 31 Juil 2017, 19:31 par manila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 25 Juil 2017, 11:30 par manila

» Présentation
Dim 23 Juil 2017, 15:08 par manila

» Presentations
Dim 23 Juil 2017, 15:07 par manila

» Le Discours entre un Roi et un Moine : Les Questions de Milinda
Dim 23 Juil 2017, 15:05 par tindzin

» Prensentation
Dim 23 Juil 2017, 14:45 par petit_caillou

» Présentation
Dim 23 Juil 2017, 14:40 par petit_caillou

» Nouvelle venue : Sayuri - Présentation
Dim 23 Juil 2017, 14:34 par petit_caillou

» Présentation
Dim 23 Juil 2017, 14:32 par petit_caillou

» Rencontre en cercle inter-tradition
Sam 22 Juil 2017, 16:39 par Pema Gyaltshen

» Stéphane Arguillère
Dim 16 Juil 2017, 17:59 par Hild-Rik

» Etude dans le bouddhisme
Lun 03 Juil 2017, 09:18 par seve

» Totalement perdue..
Jeu 22 Juin 2017, 22:54 par tindzin

» Psychologie>Maladies et Symptômes : Les Ruminations Mentales
Jeu 22 Juin 2017, 11:21 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Puissance du mental
Mer 21 Juin 2017, 18:11 par tindzin

» Sungazing, l'observation solaire
Mar 20 Juin 2017, 04:24 par tindzin

» Sur le seuil de l'Eveil.
Mar 20 Juin 2017, 03:25 par tindzin

» Une semaine de stage..
Dim 18 Juin 2017, 11:06 par Pema Gyaltshen

» Vivre avec les mensonges répétés d'un proche
Jeu 15 Juin 2017, 21:17 par manila

» de l'origine du soutra du cœur
Mer 14 Juin 2017, 22:06 par levitrailleur

» sans amies !...
Sam 10 Juin 2017, 11:47 par Akana

» centre shingon - komyo In
Sam 10 Juin 2017, 07:09 par komyo*

» Commencez aujourd'hui
Lun 05 Juin 2017, 12:14 par tindzin

» Bibliothèque multi-médias/- Les Reliques du Bouddha [Arte HD 2016]
Sam 03 Juin 2017, 14:38 par Admin

» Ethique de Vie - Ne jamais abandonner les autres
Sam 03 Juin 2017, 13:55 par Admin

» Projection du film de Garchen Rinpoche For The Benefit Of All Beings
Mar 30 Mai 2017, 19:29 par thienam

» Takkesa Ge : le Sutra du Kesa
Sam 27 Mai 2017, 19:03 par vaygas

» Maka Hannya Haramita Shingyo - Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d’aller au-delà
Sam 27 Mai 2017, 18:55 par vaygas

» Wilfried : nouveau venu
Jeu 25 Mai 2017, 11:03 par vaygas

» Phobie sociale
Jeu 25 Mai 2017, 00:44 par Wilfried

» Khenshen Pema Sherab Bruxelles Juin 2017
Mer 24 Mai 2017, 11:41 par Pema Gyaltshen

» "Phase noire"
Mer 24 Mai 2017, 09:51 par Dhagpo33

» Attentat Manchester
Mer 24 Mai 2017, 07:38 par Karma Döndrup Tsetso

» Présentation!
Lun 22 Mai 2017, 12:07 par vaygas

» Une histoire étonnante : La recherche de la réincarnation de Tènga Rinpoché
Sam 20 Mai 2017, 15:46 par Admin

» Comment pourrions-nous nous installer au-delà du mental
Mer 10 Mai 2017, 19:43 par tindzin

» J'ai envie de parler de... : Vers un Crash Alimentaire ? [1/5]
Mer 10 Mai 2017, 18:58 par tindzin

» Destruction de la théorie évolutionniste
Ven 05 Mai 2017, 19:29 par tindzin

» Quelle est l'attitude correcte pour la méditation?
Dim 30 Avr 2017, 13:43 par tindzin

» Pourquoi CAMINO... mon chemin spirituel, méditer et agir?
Mar 25 Avr 2017, 18:35 par tindzin

» Khandro Rinpoché à Bruxelles Avril 2017
Mar 25 Avr 2017, 09:11 par Pema Gyaltshen

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 35 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 33 Invités :: 1 Moteur de recherche

Karma Döndrup Tsetso, vaygas


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 234 le Dim 09 Oct 2011, 00:38

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92652 messages dans 10777 sujets

Nous avons 4060 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sacados


La métamatière et le peuple

Partagez
avatar
Claude De Bortoli
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 10
Age : 51
Contrée : France
Arts & métiers : tehnicien
Disposition de l'Esprit : Néant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/10/2012

La métamatière et le peuple

Message par Claude De Bortoli le Ven 11 Aoû 2017, 08:05

Le peuple est intrinsèquement manipulable. Les élites sont par définition influentes.

Lorsque les élites étaient sous commandement de l'Eglise le peuple se régalait. Maintenant qu'elles sont sous emprise matérialiste le peuple souffre. 

Le peuple n'est pas à blâmer. Il forme la structure de la société humaine. Il est manipulable à merci. Inutile de s'arc-bouter sur lui pour le faire réagir. Il est muré dans le silence. Nombreux mais lourd et muet : c'est son lot quotidien. N'accusons pas non plus les élites. Elles n'ont plus de spirituel crédible à se mettre sous la dent. La croyance en Dieu qui jusqu'alors les nourrissait est devenue obsolète au fil du temps, dépassée par l'évolution humaine et l'évolution de la Science. Elle n'est plus crédible aux yeux d'élites mobiles et prolixes. Les élites ne peuvent plus guider le peuple dans un chemin durable et serein. 

La croyance en Dieu a tenu son rôle de pilote à merveille. Le Terrien est arrivé à nos jours vigoureux. Honneur à elle pour nous avoir convenablement guidé et accompagné un bout de chemin. Elle va mourir. Il est vain d'essayer de la ranimer. C'est sa fin. La Croyance est évolutive. Nous entrons dans une phase de transition spirituelle. Une croyance s'éteint, une nouvelle est en train de naître et va s'imposer. 



La NASA


Vous comprenez bien le fonctionnement de la biodiversité terrestre et du Terrien (fratrie humaine habitant la planète Terre) grâce à vos sens matériels (l'observation de la vie sur Terre) et votre intelligence (le raisonnement).
Vous êtes bloqués pour voir au-delà la Terre et comprendre le fonctionnement de la biodiversité sur les autres planètes habitables. Vous n'avez plus l'observation. Vous ne pouvez pas voir, entendre, sentir, écouter ce qui ce passe ailleurs que sur Terre. Moi non plus d'ailleurs ! Il vous reste l'intelligence. Certes elle est bien adaptée au raisonnement de la Terre mais elle n'est pas assez performante pour raisonner à l'échelle de l'univers. Il faudrait quelle évolue. Impossible. Un humain ne peut pas faire évoluer seul son intelligence. Il lui faut un coup de pouce de la nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Un miracle.
Vous ne pouvez donc pas comprendre le fonctionnement de la biodiversité à l'échelle de l'univers de matière.
J'ai cette intelligence performante. La nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence m'a doté d'un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge de l'expliquer à mes contemporains.
Attention, je ne dis pas que vous êtes idiot. Votre raisonnement est performant au niveau terrestre. Il n'est pas performant au niveau de l'univers de matière pour les raisons indiqués ci-dessus à savoir : impossibilité d'observation et intelligence terrestre. Vous ne devez pas vous sentir frustré. Mon dentiste est plus performant que moi en chirurgie dentaire c'est pas pour cela que je me sens inférieur à lui.
Si vous voulez savoir ce qui se passe sur d'autres planètes habitables vous n'avez pas d'autres choix que de me faire confiance. J'ai découvert la métamatière. Je sais. Ne comptez pas sur la NASA. Elle est comme tous les terriens. Elle n'a ni l'observation ni l'intelligence performante pour comprendre le fonctionnement de la biodiversité sur les autres planètes habitables de l'univers de matière.
L'ossature de l'univers de matière (planètes, étoiles, galaxies, etc) est du ressort de la Science.
La biodiversité des planètes habitables (la personnalité de l'univers de matière) est du ressort de la Croyance.



Différence entre Nature et Biodiversité

Ne pas confondre la Nature et la Biodiversité.
Une nature sur une planète habitable est l'atmosphère, l'eau sous toutes ses formes, les montagnes, les océans, les volcans, la terre, les nuages, les vents, le feu, tout ce qui est immuable à la planète. La nature appartient à l'univers de matière qui en revendique sa possession par des expressions éclatantes ; éruptions volcaniques, raz-de-marée, cyclone, avalanches, glissements de terrain, etc.. Les humains, les animaux et les végétaux n'impactent pas ou très peu la nature. Ils n'ont aucune incidence sur les volcans, les nuages, les vents, les montagnes. Très peu localement sur l'eau, les océans et l'atmosphère. Les natures ne sont pas endémiques aux planètes. Les planètes habitables ont toutes les mêmes natures. Elles font partie de la structure, de l'ossature de l'univers de matière, comme les planètes, les étoiles, les galaxies. 
L'univers de matière est le maître absolu des natures qu'il installe sur les planètes habitables. La puissance des natures installées est à l'image de la puissance de son créateur.

Une biodiversité est l'ensemble des espèces animales et végétales qui vivent, à un moment donné, dans une nature installée sur une planète habitable. La biodiversité n'est pas immuable. Elle varie. Elle change en fonction de l'espèce qui domine la planète. Elle est endémique à la planète qui l'abrite. Les planètes habitables n'ont pas les mêmes biodiversités animales et végétales.
Les biodiversités sont la personnalité de l'univers de matière. Elles sont changeantes, évolutives et échappent totalement au contrôle de l'univers de matière. Ce n'est pas lui qui les crée. Elles varient au gré de l'évolution. Elles constituent donc un risque pour lui et c'est pour cette raison qu'existe la symbiose de l'univers de matière et de l'univers de métamatière. Au travers de cette symbiose l'univers de métamatière va lui garantir les biodiversités saines dont il a tant besoin... et réciproquement.
Comment va-t-il procéder ?
L'univers de métamatière va doter une espèce matérielle : l'espèce humaine, de son intelligence. La puissance de l'intelligence humaine sera capable d'installer et de maintenir une biodiversité saine, idéale pour l'univers de matière. Les biodiversité issues d'une domination animale ou végétale sont des cancers pour l'univers de matière. Elles engorgent les planètes habitables par le gigantisme et la férocité de leurs éléments. 
La domination des humains est efficace que s'ils restent en communication permanente avec l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. S'ils coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière laquelle contrôle et guide leur intelligence, celle-ci se met au service de leurs instincts. Il s'ensuit des comportements humains anarchiques qui nuisent et détruisent la biodiversité au lieu de l'harmoniser. Le contraire demandé par la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Dans pareils cas la nature de métamatière est obligé de rappeler à l'ordre la fratrie humaine fautive. Elle a tout pouvoir sur l'intelligence humaine.

Comment abattre un animal.

Actives d'abord ta fonction croire en restant en communication avec l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Puis poses-toi la question de savoir si ta condition d'humain te permet d'abattre cet animal. La réponse sera immédiate dans ton for intérieur.

Si c'est oui la nature de métamatière prendra sur elle la mort de l'animal. Tu l'abattras en évoquant l'aval que tu as reçu.

Si c'est non, c'est toi qui répondra de la mort de l'animal devant la nature de métamatière quand tu seras face à elle en mode métamatière pour l'éternité. Ta position dominante d'être humain intelligent ne te permet pas d'agir dans la nature de matière sans l'aval de la nature de métamatière. 
Les univers matériel et métamatériel vivent en symbiose. La nature de métamatière transfert son intelligence chez sa partenaire matérielle. La nature de matière transfert son instinct chez sa partenaire métamatérielle. Les humains ne sont que les transmetteurs des énergies dans cette super symbiose. S'ils diffusent dans leur environnement de l'intelligence dévoyée qui ne parvient pas du métamatériel  la nature de matière en pâtit et se dégrade. Ce n'est pas le but de la super symbiose. Le but est de transférer dans la nature de matière de l'intelligence saine, en provenance directe de la nature de métamatière.
   

[size=24]Le rapport de responsabilité avec la biodiversité terrestre

Sur une planète habitable une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale (genre dinosaure) est une cellule cancéreuse pour l'univers de matière qu'il faut éradiquer au plus vite. Pas pour le Terrien qui aura disparu si une telle biodiversité réapparait sur Terre. Les cellules saines de l'univers de matière sont les biodiversités issues de la domination de l'espèce humaine.

Biodiversité issue des humains et biodiversité issue des animaux ou des végétaux sont incompatibles. C'est soit l'une soit l'autre. Sur Terre actuellement a
ucun risque que les insectes par exemple ou les oiseaux n'atteignent le stade de suradaptation. Le Terrien est là et veille au grain. 

Les faits sont là. Sans ambiguïté. Le Terrien domine la Terre par son intelligence. Il peut tout faire sciemment au contraire des animaux et des végétaux qui vivent seulement d'instinct. C'est une position de haute responsabilité. Il a besoin de la biodiversité issue de sa domination pour exister. La biodiversité terrestre actuelle a besoin de la domination du Terrien pour exister. C'est une symbiose. Si l'un des partenaires disparait il entraine l'autre dans sa disparition. 

La venue du Terrien sur Terre est le fruit d'une création suivie d'une évolution.
La venue de la biodiversité terrestre actuelle est issue uniquement d'une évolution.  


La biodiversité terrestre actuelle est issue de la domination de l'intelligence du Terrien. Elle est la subordonnée. Elle a un rapport de respect envers le Terrien. C'est inscrit dans son ADN. Aucune espèce animale, aucune espèce végétale ne fait des humains le produit de son ordinaire.

 
Si un quelconque animal tue un humain il doit être abattu sur le champ. Si un humain veut abattre un animal il doit avoir l'aval de la nature de métamatière. 

Le Terrien est intelligent et instinctif. Les animaux et les végétaux sont seulement instinctifs. Cela lui confère des pouvoirs extraordinaires par rapport à la biodiversité. Il est le Roi de la Terre. Il doit avoir un rapport de responsabilité avec la biodiversité terrestre. S'il l'a oublié il devra le réapprendre. Les animaux et les végétaux ne pourront pas le lui faire comprendre. La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, s'en chargera par de douloureux rappels à l'ordre.



Les mammifères primitifs

La biodiversité terrestre issue de la domination des dinosaures était une cellule cancéreuse pour l'univers de matière.

Par conséquent une ou des fratries humaines adultes extraterrestres ont mis fin à cette domination en anéantissant brutalement les dinosaures.

Les mammifères de l'époque, primitifs car leur évolution était tenue en respect par la domination reptilienne, se sont développés jusqu'à leur apogée : le Terrien.

Cela a été voulu, planifié, exécuté. La venue du Terrien sur Terre a été crée de toute pièce pour installer une biodiversité issue de son intelligence.

Les fougères arborescentes, les crocodiles, les chats ne gênent pas le Terrien dans la mesure où ils restent en l'état et n'évoluent pas vers le gigantisme pour tenter de dominer la planète. Les mammifères ne gênaient pas non plus les dinosaures tant qu'ils restaient au stade primitif de leur évolution.

Les biodiversités issues de l'intelligence des humains sont les cellules saines de l'univers de matière.

La décadence profitable

La Croyance est le guide de l'évolution humaine. Elle a les moyens de ses prétentions. Elle est clairvoyante. Elle voit loin, très loin, éternellement loin. Par contre elle a un défaut. Elle est intrinsèquement paralytique. Elle ne peut pas faire avancer. C'est un guide pas un moteur.

La Science est le moteur de l'évolution humaine. Elle est extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope. C'est un moteur pas un guide.

L'association des deux permet une évolution humaine durable et sereine.

Lorsque la Science est en perte de vitesse la Croyance domine et l'évolution humaine stagne dans un marasme genre : inquisition.

Lorsque la Croyance n'est plus crédible face à une Science évoluée, celle-ci, lancée à plein régime, fait avancer à grands pas l'évolution humaine mais au hasard et le Terrien finit dans une impasse funeste.

Voilà où nous en sommes actuellement. La Science, ses dérivés et ses lobbies, faute de guide Croyance moderne et crédible, nous ont fourvoyé dans l'impasse nommée : dérèglement climatique.

L'évolution humaine est bloquée. Plus la Science tente de forcer le mur qui bouche l'impasse, plus le dérèglement climatique se renforce. Une manoeuvre de recul est notre seule issue.

La nature de métamatière maîtrise la périlleuse et douloureuse manoeuvre de régression du Terrien. Toutes personnes qui tentent de naviguer dans le sens de l'évolution n'ont aucune chance de réussite. L'heure est à la décadence profitable tel un remède amer pour lutter contre une maladie grave.


La grande distribution


Un exemple de régression : la grande distribution. Amener le peuple à ce qu'il se nourrisse exclusivement au travers d'une poignée de personnes et d'entreprises. Impératif pour déclencher le Reset. Il suffira alors de désorganiser ces entreprises pour provoquer une grande famine typique d'un Reset : On efface tout ce qui nous a entraîné dans l'impasse funeste. On efface toujours par la souffrance. Un Reset est une intense souffrance. Le summum de la souffrance pour le Terrien. Le fond. L'aplasie. Il doit d'abord toucher le fond pour ensuite repartir en marche avant dans un chemin durable et serein.

Le rôle actuel du système qui pilote la régression nommée Nouvel Ordre Mondial est d'amener le Terrien au Reset. D'autres acteurs plus féroces encore entreront en jeu pour le mettre en application. Le calme revenu la Croyance crédible et évoluée fera repartir l'évolution du Terrien en marche avant. 

La Croyance a pour rôle de guider l'évolution humaine. Compte tenue quelle n'avait pas évoluer depuis des siècles voir des millénaires elle est devenue obsolète et incapable de guider le Terrien. La Science, ses dérivés et ses lobbies, lancés à plein régime, sans guide Croyance, l'ont mené dans une impasse funeste. La Croyance le voit. Elle est désemparée. Elle ne peut rien faire parce que la manoeuvre de recul est engagée. Elle devra attendre la fin du Reset pour reprendre son rôle de guide.

Les idoles entreprises ne sont pas humaines. Les humains mettront leurs moyens de subsistance uniquement entre les mains d'autres humains ; des êtres avec des sentiments humains.[/size]
avatar
manila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4215
Age : 61
Contrée : Belgique
Arts & métiers : la tête dans les étoiles
Disposition de l'Esprit : qui voyage bien ne laisse pas de trace
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2011

Re: La métamatière et le peuple

Message par manila le Sam 12 Aoû 2017, 13:05

"Lorsque les élites étaient sous commandement de l'église , le peuple se régalait " 

Si c'est de l'ironie , alors ok .

    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû 2017, 08:52