Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 22:43 par manila

» Dhammapada
Hier à 21:27 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 14:20 par manila

» La métamatière et les créations
Dim 21 Jan 2018, 12:33 par tindzin

» "Phase noire"
Dim 21 Jan 2018, 11:39 par tindzin

» Le tibétain?
Sam 20 Jan 2018, 23:49 par Jinpa Datso

» Si c’est ceci, ceci doit être cela
Ven 19 Jan 2018, 16:41 par tindzin

» Quel est le point de vue du bouddhisme sur le problème de la Birmanie ?
Ven 19 Jan 2018, 13:34 par Disciple laïc

» La grande richesse de la tradition zen – Parties 1 et 2
Mer 17 Jan 2018, 18:19 par Disciple laïc

» Ressentir rigpa, La nature de l'esprit
Lun 15 Jan 2018, 23:24 par Akana

» Offrir une pratique pour quelqu'un
Lun 15 Jan 2018, 20:35 par Disciple laïc

» ne nous sommes nous pas tous trompé au sujet de la vérité sur la spiritualité ?
Dim 14 Jan 2018, 07:56 par Disciple laïc

» Comment contrer certaines émotions négatives ?
Sam 13 Jan 2018, 21:59 par Ortho

» Le pervers narcissique et la spiritualité
Sam 13 Jan 2018, 19:49 par manila

» Pratique de Tchenrezi
Jeu 11 Jan 2018, 21:38 par Ortho

» N'ayez aucune fierté à pratiquer. Ni aucune honte.
Lun 08 Jan 2018, 16:39 par Disciple laïc

» Vivre en centre spirituel
Dim 07 Jan 2018, 12:32 par TantraVida

» Le bouddhisme en occident
Ven 05 Jan 2018, 14:39 par Disciple laïc

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Ven 05 Jan 2018, 12:01 par manila

» Présentation de Yo
Jeu 04 Jan 2018, 16:14 par Yo Prodrive

» Présentation Neisha
Jeu 04 Jan 2018, 15:51 par Karma Trindal

» Présentation de "Renaissance"
Jeu 04 Jan 2018, 15:50 par Karma Trindal

» bonjour à tous!
Jeu 04 Jan 2018, 15:48 par Karma Trindal

» Présentation Tsultrim Yeunten
Jeu 04 Jan 2018, 15:47 par Karma Trindal

» Besoin de conseils (livres pour débutants)
Jeu 04 Jan 2018, 15:24 par Karma Trindal

» Venir en aide à soi-même ?
Jeu 04 Jan 2018, 15:20 par Karma Trindal

» Une piste, comment répondre à une personne énonçant une vue fausse
Jeu 04 Jan 2018, 13:22 par Karma Trindal

» L'Arbre des Refuges: Nettoyage du Nouvel An
Jeu 04 Jan 2018, 13:12 par Karma Trindal

» Pourquoi devenir moine ou nonne ?
Jeu 04 Jan 2018, 11:29 par manila

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 04 Jan 2018, 09:31 par Pema Gyaltshen

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Lun 01 Jan 2018, 18:21 par Disciple laïc

» Les enseignements de maître Sheng Yen
Lun 01 Jan 2018, 18:03 par Disciple laïc

» Toute l'équipe de L'Arbre des Refuges vous souhaite une bonne année 2018!
Lun 01 Jan 2018, 13:24 par manila

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Dim 31 Déc 2017, 23:36 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges sur Facebook
Sam 30 Déc 2017, 14:41 par Karma Trindal

» Question sur le karma
Ven 29 Déc 2017, 16:54 par Ortho

» Les mantras peuvent guérier les maladies, etc.. ?
Jeu 28 Déc 2017, 15:40 par Ortho

» L'EXERCICE
Jeu 28 Déc 2017, 13:42 par tindzin

» Atteindre rigpa par la base
Mer 27 Déc 2017, 13:41 par tindzin

» L'intuition vient de me dicter une question
Mar 26 Déc 2017, 14:26 par tindzin

» Sem et Rigpa, les deux faces de la même pièces
Lun 25 Déc 2017, 23:23 par tindzin

» Le Singe
Lun 25 Déc 2017, 02:38 par manila

» Le Cochon
Dim 24 Déc 2017, 23:47 par petit_caillou

» Le Serpent
Dim 24 Déc 2017, 22:27 par petit_caillou

» Le Tigre
Dim 24 Déc 2017, 22:06 par petit_caillou

» Le Chien
Dim 24 Déc 2017, 21:41 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Dim 24 Déc 2017, 21:13 par petit_caillou

» Matthieu Ricard : un demi-siècle dans l'Himalaya 1/2 et 2/2
Dim 24 Déc 2017, 10:03 par Disciple laïc

» Le Dragon
Dim 24 Déc 2017, 00:18 par petit_caillou

» Le Buffle
Sam 23 Déc 2017, 22:53 par petit_caillou

» Le Coq
Sam 23 Déc 2017, 22:22 par petit_caillou

» Le Cheval
Sam 23 Déc 2017, 21:39 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Sam 23 Déc 2017, 21:15 par petit_caillou

» Le Rat
Sam 23 Déc 2017, 20:47 par petit_caillou

» Pour les menus de Noël, le Faux Gras
Mer 20 Déc 2017, 16:15 par Karma Yéshé

» La Vue Juste - une définition
Mer 20 Déc 2017, 13:01 par Yeshé Kunga

» Hommage à un petit coeur sous un blouson de cuir
Mar 19 Déc 2017, 12:15 par manila

» Accident Pyrénées orientales
Mar 19 Déc 2017, 12:03 par Disciple laïc

» Is there only one true religion?
Mar 19 Déc 2017, 11:26 par Disciple laïc

» Confessions of a Buddhist Atheist
Lun 18 Déc 2017, 06:36 par Disciple laïc

» Patique de la pleine conscience des oreilles
Jeu 14 Déc 2017, 18:13 par Disciple laïc

» L'esprit d'eveil
Mar 12 Déc 2017, 18:25 par tindzin

» L'homme n'est pas notre ennemi
Lun 11 Déc 2017, 13:48 par manila

» Aoyama Roshi, la vie d’une nonne zen – 1ère et 2ème partie
Dim 10 Déc 2017, 09:51 par Disciple laïc

» Le bien, le mal et le corps du Dharma
Jeu 07 Déc 2017, 15:16 par Disciple laïc

» Eloge du bon sens dans la quête du sens
Mer 06 Déc 2017, 13:07 par tindzin

» Nature du Samsara
Mer 06 Déc 2017, 12:20 par tindzin

» Buddhist Nun Speaks After 45 Years of Solitary Retreat
Mar 05 Déc 2017, 17:46 par manila

» From US Marine to Zen Monk
Mar 05 Déc 2017, 16:42 par Disciple laïc

» Es-ce que la ré-cognition est-elle possible?
Mar 05 Déc 2017, 01:45 par tindzin

» Esprit du Bouthan
Lun 04 Déc 2017, 13:49 par Akana

» sagesse bouddhiste , la marche inspirante
Sam 02 Déc 2017, 07:29 par Karma Yéshé

» Nous sommes remplis de violence
Mer 29 Nov 2017, 10:04 par Karma Tsultrim Jyurmé

» What is nirvana ?
Mar 28 Nov 2017, 22:27 par tindzin

» Les religions sont-elles misogynes ? - Une matinée exceptionnelle
Mar 28 Nov 2017, 13:08 par Ortho

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 33 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 93755 messages dans 10883 sujets

Nous avons 4126 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est philreg

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7426)
 
Karma Trindal (6807)
 
petit_caillou (4729)
 
manila (4633)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2776)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2110)
 

Hauts potentiels et surdoués

Partagez
avatar
Timidouveg
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 34
Contrée : Fréthun
Arts & métiers : Concepteur amateur et indépendant de jeux-vidéo
Disposition de l'Esprit : Apprendre et progresser
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 08/02/2014

Hauts potentiels et surdoués

Message par Timidouveg le Mer 19 Fév 2014, 12:11

Bonjour à tous,

Comme indiqué dans ma présentation, j'ai une particularité et en même temps une anomalie au niveau de la tête. Je ne vais pas aborder l'anomalie (qui est un trouble dys), car le sujet ici est plus tôt la particularité qui n'est pas simple à gérer. Je parle du haut potentiel intellectuel, mais aussi émotionnel et sensible. Je m'interroge sur comment pratiquer le bouddhisme, de sorte à en tirer le meilleur et en apporter le meilleur autour de soi, lorsqu'on est très intelligent dans des domaines qui touchent à l'analyse, la sensibilité et l'émotivité.

D'abord, pourquoi poser cette question ? Pourquoi la poser comme-ci il y avait une différence importante entre les profils intellectuels et émotifs dans la norme et les profils à haut potentiel ? Et bien parce qu'il y a effectivement une, voir plusieurs différences qu'on ne peut pas écarter d'une démarche de délivrance de la souffrance. Plus vous êtes intelligent et moins il est aisé d'être heureux, et parfois même plus vous risquez en prime d'avoir une ou plusieurs maladies mentales.

Le haut potentiel intellectuel, pour ne citer que ce dernier, bien que le potentiel émotif va souvent de pair, est une centrale à pensées, à sujets de curiosité, de réflexion, d'analyse, de problèmes à résoudre. Autant chez les profils normaux, le questionnement peut-être présent, autant on rencontrera plus souvent un déchaînement de la pensée dans des situations de soucis, de stress. Chez le haut potentiel, nous retrouvons des questionnements sur soi, mais aussi sur le monde, les autres, avec un besoin de comprendre les choses dans leur fonctionnement, comme un besoin de perfectionner un art. Tout est prétexte à se coucher le soir par exemple en pensant à la vie, la mort, le bien agir, le mal agir, les lois qui régiraient ceci ou cela, mais aussi comment me faire comprendre des autres. Car il y a ça aussi et surtout, l'incompréhension des autres. Entre l'humour au 3ème voir au 4ème degré qui provoque des conflits sans intention de nuire au départ (la symbolique de l'albatros est utilisé pour désigner ce point), et les sujets qui nous intéresse et qui sont jugés pompeux par le commun des mortels, il y a de quoi se sentir comme venant d'ailleurs. Ajoutez à cela l'ennui face à l'obligation de toujours survoler les sujets importants, voir ne pas en parler parce que les gens n'aiment pas en parler. Et enfin, l'injustice si difficile à accepter, stimulant nos émotions à longueur de temps et provoquant une fatigue et même un mépris pour l'humanité. Vous pourrez comprendre que lorsque vous ne fonctionnez pas comme les autres, que vous voyez ce qu'ils ne voient pas, que vous pouvez approfondir un sujet, comprendre en un instant les embranchements dans un système (qu'est le réel) alors que votre entourage ne le peut pas, que vous savez ce qui peut arriver et qui arrive finalement mais n'êtes pas écouté et même provoquez l'indignation ou le mépris, il est difficile d'être heureux.

Et le pire dans tout cela, c'est que c'est votre nature qui est comme-ça et que vous finissez par croire que vous êtes anormal. Ce qui est effectivement le cas, mais pas nécessairement dans un sens négatif.

Alors comment fait-on pour maîtriser un esprit aussi exigeant et hyperlucide, à la lumière du bouddhisme ? Un esprit de nature plus rebelle, semblant totalement indomptable, ce qui à d'ailleurs amené des psychologues spécialisés à utiliser la symbolique du zèbre pour nous nommer ? J'ai cherché sur Internet le bouddhisme et les hauts potentiels, ainsi que le bouddhisme et les surdoués, et je n'ai trouvé que des surdoués qui en parlaient, mais pas les communautés bouddhistes. Même pas des enseignements ou des maîtres qui en auraient parlé. Est-ce un sujet inconnu pour le bouddhisme ?

Merci de votre attention Smile
avatar
Domino
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 211
Age : 58
Contrée : Essonne (91)
Arts & métiers : ...
Disposition de l'Esprit : Ouverte
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2014

Re: Hauts potentiels et surdoués

Message par Domino le Mer 19 Fév 2014, 12:57

"Et le pire dans tout cela, c'est que c'est votre nature qui est comme-ça et que vous finissez par croire que vous êtes anormal."

Je t'arrête tout de suite  bisou , ta nature n'est pas comme ça. Toutes les traditions s'accordent à dire que nous sommes fondamentalement Nature de Bouddha, qu'est-ce que cela veut dire ?

Je suis peu renseignée sur les troubles "dys" mais il me semble que ce sont des troubles cognitifs avec diverses particularités :

- du domaines des apprentissages scolaires : dyslexies, dyscalculies, dysgraphies, dysorthographies, troubles des habiletés manuelles... ou difficulté globale...
    - du domaine des diagnostics neuropsychologiques : dysphasies, TAC et dyspraxies, troubles visuospatiaux, dysgnosies, dysmnésies, troubles attentionnels, troubles dysexécutifs, surdouance...


Je ne sais pas ce qui te correspond dans tout cela.
J'ai connu par le passé une personne que l'on qualifiait de "surdouée" avec une activité intellectuelle intense, ce que l'on surnomme chez nous : "un mental de folie". Ca tournait en permanence.

Il me semble que la méditation est un excellent moyen de prendre conscience du dysfonctionnement "permanent" du mental. Il serait, à mon sens, extrêmement judicieux de te rapprocher d'un centre bouddhiste proche de chez toi qui serait susceptible de t'aider dans une première démarche.

Je m'avance beaucoup mais la personne que je connaissais, qui méditait et qui était aidée dans sa démarche par un Maître, utilisait son potentiel "mental" dans la pratique spirituelle. Elle était douée d'une clairvoyance assez inhabituelle.

Moi-même, enfant et pendant de nombreuses années, j'étais en proie à des colères extrêmes, à en trembler sur place, pour tout et n'importe quoi et qui retombaient aussi vite qu'elles étaient venues. Je comprenais et voyais l'inadéquation d'une situation située entre Réel et Irréel et c'est l'incompréhension de cette inadéquation qui déclenchait cette violente colère. Un grand Maître m'avait dit : "ce que vous prenez pour des colères sont en fait de grands moments de clairvoyance proche de l'éveil sans aucune maîtrise, ni connaissance adaptés à ce phénomène". Je vous rassure, je ne sais pas ce que c'est que l'Eveil   

Avec la pratique, ce phénomène s'est atténué et se transforme petit à petit en moment de clairvoyance et de lucidité.

Je ne sais pas ce qui peut te correspondre, mais très certainement un chemin est possible pour toi.

Il est vrai que nous mettons à chaque situation, la solution du Maître. Mais ce sont des êtres dotés d'une vision tellement "profonde" que seuls eux peuvent réellement te guider et peuvent t'apporter une solution complètement en adéquation avec la situation qui te préoccupe.

Ton attention s'est portée sur le bouddhisme, un chemin spirituel, ça n'est pas pour rien.

A toi de voir ...
avatar
LEMBROUK
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 259
Age : 55
Contrée : centre
Arts & métiers : auxilliaire de vie sociale
Disposition de l'Esprit : ici et maintenant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 21/05/2013

Re: Hauts potentiels et surdoués

Message par LEMBROUK le Jeu 20 Fév 2014, 09:40

Bonjour timigouveg
Oui la méditation t'apportera un grand calme face a certaines situations ,tu les observeras sans que cela t'affecte
L'essentiel est de bien se connaitre c'est une grande force, peu importe si on ne te comprend tant que toi tu te comprends ne te bat pas contre des montagnes,ne t'epuise pas dans des dialogues de sourd si ils ne te comprennent pas c,est qu'ils ne sont pas prêt pour entendre se que tu leur dis

Cela est ma propre réflexion...... Bonjour  si cela peut t'aider
avatar
vaygas
Hydrofuge
Hydrofuge

Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: Hauts potentiels et surdoués

Message par vaygas le Jeu 20 Fév 2014, 19:02

Si tu soufres et que tu as envie de de libérer de dukkha, de tout tes insatisfactions, suit le noble sentier octuple. Tout est là, il faut suivre la voie, chemin long, difficile, rempli d'embuche. Il faut que tu lâches prise, Tant que la vacuité reste pour toi un délire intellectuel et n'a pas était vécu, tu passeras à coté de l'essentiel (pour faire simple) et tu ne pourras pas te libéré des 3 poisons.

Bon courage, sans pratique tu es comme un orphelin.  La pratique consiste en trois points; apprendre d'un maitre, méditer,  mettre en pratique.

Contenu sponsorisé

Re: Hauts potentiels et surdoués

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 23 Jan 2018, 00:32