Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Le bardo de la méditation 4/7 Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion

Le bardo de la méditation 4/7 B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle- École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyHier à 21:59 par Mila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyHier à 21:50 par Mila

» Etre ce qui est : l’enseignement le plus profond d’Ajahn Chah (Rediffusion)
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyHier à 20:17 par Disciple laïc

» Présentation
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyHier à 10:52 par Karma Trindal

» Pensées et réflexions
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyHier à 07:57 par Disciple laïc

» Qu'est ce que la réalité ?
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyHier à 07:19 par Disciple laïc

» Plutôt vidéo du jour
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyHier à 07:12 par Disciple laïc

» Fake news et idées reçues en environnement
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyJeu 19 Sep 2019, 11:26 par Shi Fu

» Les voeux de Bodhisattva
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMer 18 Sep 2019, 08:28 par Mila

» Quand Bouddha a t-il vécu ? Un indice archéologique découvert au Népal
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMar 17 Sep 2019, 22:24 par Disciple laïc

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMar 17 Sep 2019, 16:12 par Mila

» L'étude et la Pratique du Dharma: Comment cultiver la concentration
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMar 17 Sep 2019, 09:39 par tantan

» Décès de Sogyal Rinpoché
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyLun 16 Sep 2019, 07:06 par Disciple laïc

» Dalaï-lama : « Le monde irait peut-être mieux sans religion »
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 15 Sep 2019, 22:39 par Ortho

» faire un autel particulier
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 15 Sep 2019, 22:13 par Ortho

» A propos du Lama-Racine
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 14 Sep 2019, 13:50 par Mila

» Savoir mourir
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyVen 13 Sep 2019, 11:25 par Mila

» Des animaux sauvés et bien traités cela existe aussi
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyJeu 12 Sep 2019, 23:34 par Disciple laïc

» Buddhist Man Attacked Because Bigot Thought He Was Muslim
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMer 11 Sep 2019, 09:56 par Disciple laïc

» L'homme n'est pas notre ennemi
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMer 11 Sep 2019, 07:42 par Disciple laïc

» Comment transformer le négatif en positif
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMar 10 Sep 2019, 15:03 par Ortho

» Sur les traces du Bouddha au Pakistan
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyLun 09 Sep 2019, 15:01 par Disciple laïc

» Mahāyāna: Instructions profondes sur la vue de la voie du milieu
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 08 Sep 2019, 20:42 par Disciple laïc

» A propos de la Vacuité
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 08 Sep 2019, 11:09 par Disciple laïc

» Les tantras dans le bouddhisme tibétain / 1ère et 2ème partie
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 08 Sep 2019, 09:59 par Disciple laïc

» La symbolique des animaux dans le Bouddhisme .
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 07 Sep 2019, 18:06 par Pema Gyaltshen

» Besoin d'aide dans ma pratqiue
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 07 Sep 2019, 17:52 par Pema Gyaltshen

» Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 07 Sep 2019, 17:22 par Pema Gyaltshen

» Alexandra David-Néel, l’intrépide aventurière
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 07 Sep 2019, 17:08 par Pema Gyaltshen

» Sur la critique
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyVen 06 Sep 2019, 09:21 par Pema Gyaltshen

» Texte important du Zen
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMer 04 Sep 2019, 18:45 par vaygas

» Exposition JRR Tolkien à la Bibliothèque nationale de France .
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMer 04 Sep 2019, 12:20 par Mila

» Authentification de cette fameuse lettre
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyLun 02 Sep 2019, 18:48 par Ortho

» Avancer sur son chemin
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 01 Sep 2019, 17:18 par eric ferri

» Sauvetage d'animaux : simple et efficace
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 01 Sep 2019, 09:47 par Mila

» Albert Einstein
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 01 Sep 2019, 07:20 par Disciple laïc

» Les pleurs de Nietzsche
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 31 Aoû 2019, 16:46 par dominique0

» Analyse du cas Nietzsche par Jung dans psychologie de l’inconscient .
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 31 Aoû 2019, 12:35 par dominique0

» Différence entre empathie et compassion
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyVen 30 Aoû 2019, 10:47 par Pema Gyaltshen

» Citation de mon Maître
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyJeu 29 Aoû 2019, 23:25 par Shi Fu

» Présentation Dominique0
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyJeu 29 Aoû 2019, 19:37 par Disciple laïc

» Sur les traces du Bouddha au Pakistan
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyJeu 29 Aoû 2019, 07:18 par Disciple laïc

» Un rare manuscrit bouddhique retrouvé en Afghanistan
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyJeu 29 Aoû 2019, 06:54 par Disciple laïc

» Que représente la forêt amazonienne pour le monde ?
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMer 28 Aoû 2019, 22:21 par Ortho

» Vidéo conférence sur le sutra du coeur
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 24 Aoû 2019, 21:41 par Mila

» Comment doit se « penser » un véritable disciple du Bouddha ?
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 24 Aoû 2019, 21:05 par Disciple laïc

» Je suis un nouveau membre !
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 24 Aoû 2019, 06:48 par Disciple laïc

» Une bibliothèque idéale de Hermann Hesse.
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyVen 23 Aoû 2019, 18:05 par Ortho

» DE LA NAISSANCE PSYCHIQUE - Par Guy Karl
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyVen 23 Aoû 2019, 16:41 par dominique0

» La nature absolue ....Trésor , de Longchenpa
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyVen 23 Aoû 2019, 12:41 par Mila

» Une réédition exceptionnelle du livre de Bertram sur le philosophe Friedrich Nietzsche
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyJeu 22 Aoû 2019, 15:32 par dominique0

» Epuiser les nappes phréatiques pour s'enrichir en vendant l'eau
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMer 21 Aoû 2019, 22:56 par Ortho

» Livre : Comment on devient Bouddha – selon Nietzsche - Christian Globensky
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMer 21 Aoû 2019, 16:15 par dominique0

» Sur le livre et la lecture
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMar 20 Aoû 2019, 14:42 par dominique0

» La maladie : rencontre avec la douleur
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMar 20 Aoû 2019, 09:16 par Mila

» Une citation d ' Arthur Koestler
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMar 20 Aoû 2019, 08:36 par Mila

» Tous les êtres sont des bouddhas – 1ère et 2ème partie
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 18 Aoû 2019, 20:52 par Disciple laïc

» Discutons du Dharma ?
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 18 Aoû 2019, 20:41 par Disciple laïc

» Le corps, vaisseau de transformation
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 18 Aoû 2019, 20:33 par Mila

»  Nous avons une newsletter !
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 18 Aoû 2019, 06:51 par Pema Gyaltshen

» Une citation d ' Alan Watts .
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 17 Aoû 2019, 18:16 par dominique0

»  Nagarjuna (IIe - IIIe siècle après J-C.) : Hymne à la réalité absolue!
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 17 Aoû 2019, 17:25 par Tereszkiewicz

» PRIERE POUR AIDER LAMA TEUSANG
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 17 Aoû 2019, 10:25 par Mila

» Islam et bouddhisme : Un fond commun
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyJeu 15 Aoû 2019, 20:30 par Disciple laïc

» La méditation m'a sauvé: « Tu enseigneras au monde comment guérir » Le Dalaï-Lama
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyJeu 15 Aoû 2019, 10:27 par Disciple laïc

» Visite du Père Guy Gilbert
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMar 13 Aoû 2019, 08:24 par Pema Gyaltshen

» Le courage , la Voie du guerrier , Trunga Rimpoché .
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyMar 13 Aoû 2019, 01:58 par tindzin

» Cette petite voix en nous... Mara ?
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyLun 12 Aoû 2019, 11:19 par Mila

» Des arbres ordonnés moines
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyLun 12 Aoû 2019, 09:12 par Pema Gyaltshen

» Dissoudre le Samsara .
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 11 Aoû 2019, 18:58 par Pema Gyaltshen

» Rabjam Ripoché viendra consacrer le nouveau Stupa de Nyima Dzong
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyDim 11 Aoû 2019, 08:47 par Karma Trindal

» Quand végétarien ne suffit plus .
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 10 Aoû 2019, 12:24 par Mila

» Bon anniversaire Pema !!
Le bardo de la méditation 4/7 EmptySam 10 Aoû 2019, 11:08 par Mila

» Un quart de la population mondiale en passe de manquer d'eau .
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyVen 09 Aoû 2019, 11:57 par Mila

» Les loktas
Le bardo de la méditation 4/7 EmptyVen 09 Aoû 2019, 00:04 par Ortho

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc, Shi Fu


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 101119 messages dans 11748 sujets

Nous avons 4357 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est zenati

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7573)
Le bardo de la méditation 4/7 Bar_leftLe bardo de la méditation 4/7 BarLe bardo de la méditation 4/7 Bar_right 
Karma Trindal (7001)
Le bardo de la méditation 4/7 Bar_leftLe bardo de la méditation 4/7 BarLe bardo de la méditation 4/7 Bar_right 
petit_caillou (4749)
Le bardo de la méditation 4/7 Bar_leftLe bardo de la méditation 4/7 BarLe bardo de la méditation 4/7 Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Le bardo de la méditation 4/7 Bar_leftLe bardo de la méditation 4/7 BarLe bardo de la méditation 4/7 Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Le bardo de la méditation 4/7 Bar_leftLe bardo de la méditation 4/7 BarLe bardo de la méditation 4/7 Bar_right 
MionaZen (3353)
Le bardo de la méditation 4/7 Bar_leftLe bardo de la méditation 4/7 BarLe bardo de la méditation 4/7 Bar_right 
Karma Yéshé (2936)
Le bardo de la méditation 4/7 Bar_leftLe bardo de la méditation 4/7 BarLe bardo de la méditation 4/7 Bar_right 
vaygas (2639)
Le bardo de la méditation 4/7 Bar_leftLe bardo de la méditation 4/7 BarLe bardo de la méditation 4/7 Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2311)
Le bardo de la méditation 4/7 Bar_leftLe bardo de la méditation 4/7 BarLe bardo de la méditation 4/7 Bar_right 
Mila (1724)
Le bardo de la méditation 4/7 Bar_leftLe bardo de la méditation 4/7 BarLe bardo de la méditation 4/7 Bar_right 

Les posteurs les plus actifs du mois

Le bardo de la méditation 4/7

petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4749
Zodiaque : Poissons Âge : 37
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Le bardo de la méditation 4/7 Empty Le bardo de la méditation 4/7

Message par petit_caillou le Dim 11 Jan 2015, 14:46

Le bardo de la méditation
Chepa Dorjé Rinpoché, Paris le 21 mai 2001

Importance de la détente de l’esprit pendant l’écoute de l’enseignement – vacuité de l’esprit – la « non-méditation » - examiner son esprit et les émotions – auto-libération des pensées – la non-dualité

Nous devons penser que nous allons écouter cet enseignement pour libérer tous les êtres, pour que tous ces êtres dont le nombre est aussi vaste que vaste est l’espace, puissent atteindre l’éveil.

Ce qui est le plus important, c’est la nature même de l’esprit. Et la nature de l’esprit est aussi importante dans l’écoute de l’enseignement. En fait, si nous parlons, si nous avons toutes sortes de pensées dans notre esprit et que nous avons toutes sortes de bavardagesmentaux, si nous parlons trop, par la suite nous avons toutes sortes de pensées. Même s’il n’y a qu’une seule personne, il y a beaucoup de bavardage. Car à cause de la mémoire nous avons toutes sortes de bavardages mentaux.

Padampa Sangyé a dit à un de ses disciples qui lui faisait la requête de recevoir toute sa grâce, toute sa bénédiction :

Tout d’abord, détends-toi, arrêtes de penser. Si tu n’arrêtes pas de penser, quoi que je puisse te donner comme bénédiction, tu ne pourras pas les recevoir.

Il en est de même pendant l’écoute de l’enseignement. Il ne faut pas avoir toutes sortes de pensées, toutes sortes de bavardages mentaux, nous devons rester détendus. C’est ainsi que nous devons écouter cet enseignement.

En fait, si nous n’arrivons pas à avoir cette détente dans l’esprit et que nous avons toutes sortes de pensées durant l’enseignement, au bout d’une heure ou deux nous n’allons pas nous sentir bien, nous allons ressentir comme un malaise dans notre esprit.

Nous en sommes au Bardo de la Méditation, à l’état intermédiaire de la concentration. S’il y a toutes sortes de pensées durant ce Bardo de la Méditation, la méditation n’est pas possible.

Si grâce à toutes ces pensées, tout ce bavardage dans notre esprit, nous pouvions obtenir quelque chose de bien, tous les êtres l’auraient déjà obtenu. Si le méditant pense dans la méditation, il est dans le bavardage. De cette manière, il ne peut obtenir Rigpa, la Connaissance. C’est pourquoi si vous voulez recevoir toute la la bénédiction, soyez détendus et de cette manière, dans cette détente, vous pourrez peut-être obtenir Rigpa, la Connaissance. Ce n’est pas au travers des mots et des sons que nous pouvons obtenir Rigpa, que nous pouvons obtenir la Connaissance.

Dans une de ses prophéties, Kuntuzangpo dit que ce n’est par le son que nous pouvions réaliser Rigpa. Il ne faut pas penser, il ne faut pas méditer. Ne méditez pas et ne pensez pas.

Pourtant aujourd’hui, nous parlons de ce Bardo de la Méditation car au départ, il faut pratiquer l’écoute, la réflexion et la méditation. Donc il est d’abord nécessaire d’avoir l’écoute. Ce genre de discours peut paraître un peu étrange, mais c’est ainsi, il y a l’écoute, la réflexion et la méditation et c’est avec ces trois étapes que les choses peuvent se passer d’une manière correcte.

Pour pouvoir réaliser Rigpa, il faut en avoir reçu l’introduction. Il faut en avoir une compréhension et c’est pour cela qu’il est nécessaire de passer par l’écoute.

Par cette écoute, nous pourrons en avoir une introduction et une véritable compréhension et de cette manière nous pourrons réaliser. Voici un exemple très tibétain, celui du yak : quand il est affamé et qu’il mange une touffe d’herbe, il regarde la touffe suivante, il est toujours en train de regarder la touffe d’herbe suivante. Nous devons procéder de même dans l’écoute du Dharma.

Pour la méditation, nous prenons l’exemple d’un muet : quand il mange quelque chose de sucré il ne peux pas en parler, il en apprécie simplement le goût.

C’est pour cela que tout d’abord, il faut un peu écouter. Il faut petit à petit acquérir une compréhension. Si nous rentrions tout de suite dans la nature de l’esprit, cela pourrait paraître un peu déroutant pour certaines personnes.

Aujourd’hui, nous sommes dans le Bardo de la Méditation et dans cet état intermédiaire de la concentration, nous parlons de la nature de l’esprit.

La nature de l’esprit est libérée depuis des temps sans commencement [1]. Cela veut dire que depuis des temps sans commencement, c’est libéré, donc qu’il n’y a rien à libérer. Si depuis des temps sans commencement, c’est libéré, qu’est-ce-que nous voulons méditer ? En fait, il n’y a pas à méditer. Il n’y a pas quelqu’un qui va libérer quelque chose puisque l’esprit se libère de lui-même, il n’y a pas à utiliser d’autres méthodes, il se libère de lui-même.

Puisque nous disons que tout est parfaitement libéré, il n’y a rien que nous devions libérer, tout est libéré. Si tout est parfaitement libéré, pourquoi faire toutes sortes d’activités ou s’entraîner à quelque chose ?

Mais quand nous avons un certain bien-être dans notre esprit, ce n’est pas cela la méditation. Parce que là, il pourrait y avoir une saisie.

L’esprit n’a pas de matérialité, alors que voulons-nous saisir, puisque l’esprit est vide ? L’esprit est vacuité donc il n’y a rien à saisir, il n’y a rien à libérer.

C’est cela la Vue. De cette manière, en fait, il n’y a pas à méditer et cela veut dire qu’il n’y a même pas quelqu’un qui pense à méditer ou à ne pas méditer. Nous ne savons pas comment ne pas méditer. Si nous savions, bien sûr cela serait simple. Il faut comprendre cette « non-méditation ». Si nous comprenons cette non-méditation, c’est cela la méditation et c’est la meilleure méditation. Mais nous ne savons pas, n’est-ce pas ?

Nous pensons : « Je ne médite pas », nous pensons : « Je médite ».

C’est pour cela que dans la pratique Dzogchen, la première chose est l’examen de l’esprit, nous examinons véritablement notre esprit, nous nous demandons : « est-ce que notre esprit est ? », « Est-ce que notre esprit n’est pas ? ». Jusqu’au jour où nous atteignons vraiment une certitude, la certitude de la nature de l’esprit, nous développons une confiance véritable en la vacuité de notre esprit. D’avoir cette confiance permet d’obtenir la Connaissance, nous réalisons que nous ne réalisons rien. C’est la grande réalisation. Lorsque nous ne réalisons rien, c’est ça la réalisation. Quand nous pensons : « Il faut que je réalise quelque chose », nous n’obtenons rien, nous ne réalisons rien.

Comme dans la nature même de notre esprit, il n’y a ni effort ni persévérance. Quand il n’y a absolument aucun effort, c’est l’effort, c’est la persévérance. C’est là que nous parlons de la Paramita de la Persévérance.

Il en est de même pour la Paramita de l’Éthique. Si nous pensons : « Je dois protèger mon éthique », cela veut dire que nous pouvons aussi ne pas la protéger mais si nous nous rendons compte qu’il n’y a rien à protéger, là nous obtenons la Paramita de l’Éthique.

Si nous avons l’intelligence suprême, cette intelligence suprême c’est Manjoushri. Nous détenons l’épée de Manjoushri.


_________________
Le bardo de la méditation 4/7 78317617_oLe bardo de la méditation 4/7 78305167_pLe bardo de la méditation 4/7 Th_083_v2Le bardo de la méditation 4/7 8dcf9699Le bardo de la méditation 4/7 Th_082_Le bardo de la méditation 4/7 Th_085_Le bardo de la méditation 4/7 63d4808bLe bardo de la méditation 4/7 33c4b951Le bardo de la méditation 4/7 Th_115_Le bardo de la méditation 4/7 Kiddy
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4749
Zodiaque : Poissons Âge : 37
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Le bardo de la méditation 4/7 Empty Re: Le bardo de la méditation 4/7

Message par petit_caillou le Dim 11 Jan 2015, 14:47

Pour pouvoir obtenir la Vue, pour avoir la compréhension de la non-méditation, il faut un moyen. La dernière fois nous avons vu ce moyen, c’est la pratique des « Trois Cieux », des « Trois Espaces ». Nous devons demeurer dans ces « Trois Espaces ». Notre regard doit se poser dans l’espace en face de nous. Nous ne devons pas penser que notre regard est posé dans cet espace, nous ne devons penser à rien. Si nous commençons à regarder les objets extérieurs en nous disant qu’ils sont beaux ou pas beaux, notre regard n’est plus dans cet espace. Si nous pensons : « Mon regard est posé dans cet espace », notre esprit n’est plus dans cet espace. Il faut juste que notre regard soit posé dans cet espace, sans saisie.

Donc ne pas regarder, ni poser notre regard avec trop de force, ne pas penser, ne pas se focaliser sur les objets extérieurs. Simplement demeurer, le regard posé, détendu dans cet espace... Ainsi naturellement, Rigpa, la Connaissance apparaîtra.

Dans la pratique de la Vue, nous utilisons les termes de « demeurer », de « se poser », en fait cela veut dire se poser dans cet état où il n’y a plus ni pensées grossières, ni pensées subtiles, ni pensées d’aucune sorte. Nous demeurons juste dans cet état.

Nous pourrons alors adresser une prière à notre Lama, à notre Maître, aux Bouddhas ou à l’assemblée des Bodhisattvas. En adressant cette prière, nous leur demanderons de nous accorder les « Quatre Initiations » et nous pourrons simplement penser que nous recevons les Quatre Initiations des Bodhisattvas et que l’ensemble de tous les Bodhisattvas se fond en nous. Ensuite, dans les activités quotidiennes, nous prendrons d’abord quelques instants pour demeurer dans cet état, dans la Vue et dans l’état de cette Vue. Pendant l’activité, nous devrons trouver une égalité, une équanimité entre notre activité, la méditation et la Vue. Si nous ne faisons pas ainsi, notre activité et la Vue pendant la méditation seront séparées.

Dans le chemin de l’activité, il va falloir à nouveau examiner notre esprit, c’est-à-dire que nous allons nous dire : « Toutes sortes de colères peuvent survenir, de la jalousie et toutes sortes d’autres pensées ! ».

Pourquoi ces pensées surviennent-elles ?

Nous allons reprendre l’examen des pensées. Par exemple, nous avons de la colère, et une heure après de la compassion. Nous examinerons cela en nous disant : « Quand j’ai de la colère, où est ma compassion ? Où est-elle passée ? »...

« Et puis, si j’ai de la compassion, où va ma colère ? Hier, j’avais peut-être de la colère, aujourd’hui j’ai de la compassion, j’ai l’Esprit d’Éveil mais demain, est-ce que j’aurai l’Esprit d’Éveil ? Est-ce que j’aurai de la compassion ? Où sera-t-elle à ce instant ? ».

Cela est très étonnant car mon esprit n’est pas toujours pareil. Mon esprit est bien à un moment, puis il est dans la colère puis, à un autre moment, il est dans l’Esprit d’Éveil. Il n’est pas tout le temps dans la colère car sinon la compassion et l’Esprit d’Éveil ne pourraient pas naître en moi.

Notre esprit n’a pas de forme, il n’a pas d’odeur n’est-ce pas ? Nous ne pouvons pas sentir notre esprit et puis notre esprit n’a pas de goût, nous ne pouvons pas goûter notre esprit et notre esprit n’a pas de forme, nous ne pouvons pas saisir cette forme.

Et si notre esprit n’était pas ? Sans forme, sans odeur, etc, il n’est pas mais pourtant il y a la colère, il y a la jalousie, il y a le désir-attachement qui apparaissentt dans notre esprit, tout apparaît dans notre esprit. Doc l’essence de notre esprit est vide, n’existe pas, mais malgré tout, tout peut y apparaître, toutes les apparences. En fait l’esprit n’est pas, mais malgré tout, tout surgit clairement. C’est pourquoi, depuis des temps sans commencement, la colère se libère d’elle-même et c’est pourquoi le désir-attachement se libère de lui-même depuis des temps sans commencement.

Si l’orgueil, depuis des temps sans commencement, ne se libérait pas de lui-même, nous n’aurions pas aujourd’hui la possibilité qu’il se libère. C’est pourquoi en ce qui concerne le désir-attachement, la colère et l’opacité mentale, si nous avons la compréhension que ces trois poisons sont, par leur nature même, libérés depuis des temps sans commencement, nous pouvons réaliser cette libération.

En fait, c’est comme si hier, nous avions un très fort orgueil et qu’aujourd’hui nous ne l’avons plus. Donc, si aujourd’hui, nous n’avons plus cet orgueil d’hier, c’est qu’il s’est libéré de lui-même. Si nous avons la compréhension de cela au moment où l’orgueil se manifeste, c’est alors qu’il se libère. Si nous en avons la compréhension après, cela ne va pas car sur le moment, nous avons eu une saisie de cet orgueil. S’il en est ainsi de l’orgueil, il en est aussi ainsi de la compassion et de l’Esprit d’Éveil car si la compassion et l’Esprit d’Éveil ne se libéraient pas d’eux-mêmes, si nous avions de la compassion aujourd’hui, nous en aurions aussi demain. Et si demain, nous faisons naître en nous cet Esprit d’Éveil, aujourd’hui, où se trouve-t-il ?

Par sa nature même, l’Esprit d’Éveil est libéré, c’est pour cela qu’il n’y a pas d’hier, d’aujourd’hui et de demain, en fait, il est au-delà du temps.

Cet Esprit d’Éveil est libéré depuis des temps sans commencement, il n’y a absolument aucune saisie, il n’a aucune saisie.

Mais malgré tout, nous avons toutes sortes de pensées qui traversent notre esprit, par exemple grâce aux objets extérieurs. Si nous regardons une couleur rouge, à ce moment-là, nous pensons : « J’aime cette couleur rouge« ou »Je ne l’aime pas". Pour la sensation, il en sera de même. Si nous nous sentons bien, nous allons avoir une saisie, nous dire : « Je me sens bien » ou au contraire : « Je ne me sens pas bien ».

Pour un bon pratiquant du Dharma, l’objet extérieur et l’apparence de son esprit vont, ensemble, en un instant se libérer.

Pour l’être ordinaire, il va y avoir l’objet extérieur perçu et celui qui perçoit l’apparence de cet objet, c’est-à-dire qu’il va y avoir les deux, à la fois l’objet et le sujet. À ce moment-là, deux saisies vont apparaître, c’est la dualité.

S’il y a cette dualité, il y a celui qui souffre et celui qui perçoit cette souffrance sur le support de l’objet extérieur. Pour le méditant, il n’y a pas celui qui ressent ou qui perçoit l’objet.

C’est là que nous allons parler de la réalisation de Rigpa, de la réalisation de la Connaissance. Cela veut dire que Rigpa va se réaliser elle-même, c’est littéralement cela, la Connaissance va se réaliser d’elle-même. Ce sera la réalisation de la Sagesse, de cette Connaissance, de la sagesse, de Rigpa qui va se libérer.

A ce moment-là, il y a des pensées, toutes les apparences émergent. Mais en fait, si par exemple, la pensée de l’orgueil émerge, au moment où cette pensée d’orgueil va survenir, elle va se libérer d’elle-même.

Celui qui n’a pas la compréhension, qui n’a pas la réalisation de la non-dualité, aura l’attention, la vigilance et aussi, par exemple, l’émotion de l’orgueil. Alors que s’il y a compréhension, à ce moment-là, la vigilance va se réaliser d’elle-même, va se libérer d’elle-même. Ce sera la réalisation et la pensée d’orgueil va se libérer d’elle-même. C’est pour cela que, d’une manière générale, nous disons que toute chose est, de par sa nature même libérée d’elle-même depuis des temps sans commencement. C’est vraiment bien si nous arrivons à comprendre cela, que tout, depuis des temps sans commencement, est libéré.

Si nous avons cette compréhension, il n’y a plus d’espoir. Sans cela, nous sommes toujours dans l’espoir que quelque chose se libère. Parce que nous pensons toujours « Il est nécessaire que cela se libère » alors qu’en fait tout cela est libéré depuis des temps sans commencement. Et puisque tout est libéré depuis des temps sans commencement, à partir du moment où nous pensons « Il faut que tout cela se libère », là encore, nous avons toutes sortes de pensées. Nous sommes encore sur le chemin de l’erreur. Nous sommes dans le mensonge et c’est ce que Bouddha a dit :

Les êtres sont dans le mensonge, quel dommage !

Car depuis des temps sans commencement, tout est libéré. Mais comme nous pensons qu’il faut libérer quelque chose, il y a encore quelque chose… C’est pour cela qu’il n’y a rien à méditer et qu’il n’y a rien à comprendre. C’est pour cela qu’il est bien de faire la pratique des Trois Espaces. Nous en revenons à la pratique. Il faut pratiquer et je dis qu’il n’y a rien à méditer, il n’y a rien à comprendre et je vous dis « Pratiquez ! ». A nouveau, vous vous dites « mais qu’est-ce qu’il y a à comprendre ? » Mais en fait de dire qu’il n’y a rien à comprendre, c’est vraiment cela les Trois Espaces.

J’ai dit de pratiquer les Trois Espaces, comme je l’ai expliqué, cela signifie que nous ne nous disons pas « Je suis en train de bien pratiquer les Trois Espaces », mais qu’au contraire, nous avons la compréhension qu’il n’y a pas à méditer ces Trois Espaces. La pratique de la méditation de ces Trois Espaces, c’est comprendre qu’ils sont spontanément indifférenciés. Nous allons maintenant durant quelques minutes demeurer dans la méditation de ces Trois Espaces, de ces Trois Cieux.


Source: ici


_________________
Le bardo de la méditation 4/7 78317617_oLe bardo de la méditation 4/7 78305167_pLe bardo de la méditation 4/7 Th_083_v2Le bardo de la méditation 4/7 8dcf9699Le bardo de la méditation 4/7 Th_082_Le bardo de la méditation 4/7 Th_085_Le bardo de la méditation 4/7 63d4808bLe bardo de la méditation 4/7 33c4b951Le bardo de la méditation 4/7 Th_115_Le bardo de la méditation 4/7 Kiddy
Karma Yéshé
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 2936
Zodiaque : Vierge Âge : 53
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : shiné
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Le bardo de la méditation 4/7 Empty Re: Le bardo de la méditation 4/7

Message par Karma Yéshé le Lun 12 Jan 2015, 01:43

Le bardo de la méditation 4/7 586300
Anonymous
Invité
Invité

Le bardo de la méditation 4/7 Empty Re: Le bardo de la méditation 4/7

Message par Invité le Lun 12 Jan 2015, 11:38

Merci Petit Caillou.

Ils sont à lire et relire , tous ces enseignements que tu apportes .

Puisque l'esprit bavarde de ce dont il se souvient , c'est autant qu'il se souvienne des enseignements 

                                                   Le bardo de la méditation 4/7 229794

    La date/heure actuelle est Lun 23 Sep 2019, 00:22