Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle- École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» ...de Gyétrul Jigme Rinpoche concernant le virus
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 12:42 par pelletier

» La tradition de la forêt -bouddhisme theravada
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 12:25 par Karma Yéshé

» Les obstacles dans la pratique et sur la voie
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 12:20 par Disciple laïc

» Coronavirus: les animaux reviennent dans des rues désertées par l'homme .
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 11:47 par Karma Yéshé

» CORONAVIRUS - RESTEZ EN VIE, NE PRENEZ PAS D'IBUPROFÈNE !
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 11:35 par Disciple laïc

» Spinoza, le scientifique en avance sur son temps | COSMOS : NOUVEAUX MONDES
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 11:28 par Disciple laïc

» Conduire notre journée à la lumière du Dharma .
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 11:00 par Mila

» Les voeux de Bodhisattva
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 10:45 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 10:42 par Mila

» Paroles de thich nhat hanh sur la transformation.
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 10:07 par Minako

» Le Zen et les Écritures - 1/2 et 2/2
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 09:08 par Karma Yéshé

» Comment on se crée des obstacles
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 08:36 par Karma Yéshé

» Coronavirus : Chaque jour compte.
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 08:34 par Karma Yéshé

» L ignorance dans le bouddhisme
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 08:30 par Karma Yéshé

» Je me présente, Minako qui chemine tranquillement...
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyAujourd'hui à 07:39 par Minako

» Des arbres , pour l'Arbre .
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyHier à 16:19 par Karma Yéshé

» Une des leçons à tirer de nos vies humaines
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyHier à 16:15 par Karma Yéshé

» Mieux connaître la concentration
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyHier à 16:08 par Karma Yéshé

» le karmapa et kalu rinpoché
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyHier à 16:06 par Ahcia

» Je calcule touts mes semblables
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyHier à 14:32 par Minako

» Entretien avec Geshé Loden autour du Covid 19
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyHier à 13:42 par Karma Yéshé

» La différence entre connaissance et ignorance
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyHier à 13:03 par Disciple laïc

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyHier à 11:01 par Mila

» Une question particulière au sujet de cette nuit passée entendre un Bruit
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyHier à 09:45 par Minako

» La peur vient de l absence due confiance et d amour
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyVen 03 Avr 2020, 20:48 par Karma Yéshé

» 10 antibiotiques naturels pour lutter contre l infection
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyVen 03 Avr 2020, 20:45 par Karma Yéshé

» Sylvain Chantemesse dit "Le fous"
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyVen 03 Avr 2020, 19:55 par Human_War

» L'hôpital Notre Dame à la Rose
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyJeu 02 Avr 2020, 10:01 par Human_War

» Moins de pensées, davantage de paix
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyJeu 02 Avr 2020, 10:00 par Human_War

» Le choix ..est-il une illusion?
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyJeu 02 Avr 2020, 08:45 par Human_War

» Déception: Comment gérer ses pensées suite à une déception?
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyJeu 02 Avr 2020, 07:55 par Human_War

» Shuddhodana qui créa le vent
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyJeu 02 Avr 2020, 06:48 par Human_War

» Peur du bonheur, peur de la vie ?
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyJeu 02 Avr 2020, 06:35 par Human_War

» question concernant le Bouddha primordial :
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMar 31 Mar 2020, 15:36 par Ahcia

» Médecine tibétaine et Covid-19
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMar 31 Mar 2020, 15:01 par Mila

» Messge de Khandro Rinpoché à propos de confinement
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMar 31 Mar 2020, 10:37 par Pema Gyaltshen

» Deux ouvrages de Traleg Rimpoché , bientôt publiés en Français
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyDim 29 Mar 2020, 21:35 par Mila

» La protection des Trois Joyaux dépend uniquement de la confiance
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyVen 27 Mar 2020, 00:17 par Ortho

» Chant des oiseaux , fermez les yeux
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyJeu 26 Mar 2020, 19:00 par Disciple laïc

» 2 vidéos sur la Birmanie - Le Myanmar
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMer 25 Mar 2020, 11:13 par Disciple laïc

» La synchronicité révolutionne la pensée...
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 23 Mar 2020, 11:09 par Karma Yéshé

» Pratique de tchenrezi sous titree
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 23 Mar 2020, 11:06 par Karma Yéshé

» Confinement virus covid 19
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 23 Mar 2020, 08:28 par Nangpa

» Humour: Il raconte une blague au dalaï-lama et se prend un bide (vidéo)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyDim 22 Mar 2020, 08:51 par Karma Yéshé

» Le dalaï-lama explique le mantra om mani padme um
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyDim 22 Mar 2020, 08:49 par Karma Yéshé

» Ma présentation sur le forum
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptySam 21 Mar 2020, 17:33 par Nangpa

» Présentation de moi meme, nouvelle
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyVen 20 Mar 2020, 09:44 par vaygas

»  A la croisée des chemins
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMer 18 Mar 2020, 10:54 par Mila

» Le Bonheur au 21e siècle , par Guelong Thubten
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMar 17 Mar 2020, 09:17 par Disciple laïc

» Purée de topinambours aux carottes et pois chiches
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyVen 13 Mar 2020, 19:11 par Mila

» Une recette VG pâtes brocoli,et choux chinois
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyJeu 12 Mar 2020, 13:35 par Karma Yéshé

» Conchiglioni sauce poivrons
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMer 11 Mar 2020, 22:46 par Karma Yéshé

» La vérité ultime et la vérité relative - 1/2 et 2/2
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 09 Mar 2020, 15:27 par Karma Yéshé

» Siddhartha Gautama : Qui était le Bouddha ?
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 09 Mar 2020, 15:12 par Karma Yéshé

» Youth for climate
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 09 Mar 2020, 14:42 par Karma Tsultrim Jyurmé

» La méditation , source de paix intérieure
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 09 Mar 2020, 14:32 par Karma Yéshé

» Enseignement sur le Bouddha Akshobya
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 09 Mar 2020, 11:18 par Mila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 09 Mar 2020, 09:43 par Pema Gyaltshen

» L'émerveillement tragique
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyDim 08 Mar 2020, 17:31 par Disciple laïc

» Sangha saleve entretien avec le responsable
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyVen 06 Mar 2020, 18:31 par Karma Yéshé

» Une brève histoire du Bouddhisme
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyVen 06 Mar 2020, 18:28 par Karma Yéshé

» Entretenir une bonne relation avec nos émotions
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyVen 06 Mar 2020, 14:16 par Disciple laïc

» Mêler le Dharma à notre esprit .
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyVen 06 Mar 2020, 11:28 par Disciple laïc

» Les 108 perles de sagesse du dalai lama
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyJeu 05 Mar 2020, 10:09 par Invité

» The First Buddhist Monks Ordination in South Africa
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMer 04 Mar 2020, 22:42 par Mila

» Pâté aux pommes de terre
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMer 04 Mar 2020, 17:40 par Disciple laïc

» HAPPY LOSAR 2020, année 2147
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMar 03 Mar 2020, 21:10 par Karma Trindal

» Prière pour enrayer les épidémies , chantée en Chinois par le Karmapa .
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyMar 03 Mar 2020, 12:19 par Pema Gyaltshen

» Gel désinfectant maison recette.
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 02 Mar 2020, 18:44 par Karma Yéshé

» Les Samis, le dernier peuple autochtone d'Europe .
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 02 Mar 2020, 18:23 par Pask

» Vénérable Élisabeth rencontre avec un maître
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 02 Mar 2020, 17:37 par Mila

» Cherche lieu de retraite pour apprendre pratiquer la médiatation
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 02 Mar 2020, 17:30 par Mila

» L industrie de la mode pollue
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 02 Mar 2020, 16:22 par Karma Yéshé

» Instant Présent, mode d'emploi
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyLun 02 Mar 2020, 12:11 par Mila

» Prière commune des deux Karmapas pour le prompt retour du 15e Shamarpa
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? EmptyDim 01 Mar 2020, 20:35 par Karma Yéshé

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 46 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 43 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc, Karma Yéshé, pelletier


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 103337 messages dans 12079 sujets

Nous avons 4412 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Minako

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7619)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_leftLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? BarLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_right 
Karma Trindal (7039)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_leftLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? BarLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_right 
petit_caillou (4774)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_leftLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? BarLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_leftLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? BarLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_leftLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? BarLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_right 
MionaZen (3353)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_leftLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? BarLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_right 
Karma Yéshé (3129)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_leftLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? BarLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_right 
vaygas (2734)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_leftLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? BarLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_right 
Mila (2366)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_leftLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? BarLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_leftLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? BarLe changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Bar_right 

Les posteurs les plus actifs du mois

Le Deal du moment : -38%
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
235 €
Le Deal du moment : -25%
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
Voir le deal
135 €

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Nangpa
Nangpa
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 64
Zodiaque : Lion Âge : 45
Contrée : Dzambouling
Arts & métiers : Grimpeur d'arbres
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Tranquille
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 06/09/2012

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Nangpa le Jeu 22 Aoû 2019, 10:14

Article


_________________
Quand tu marches, contente-toi de marcher ; quand tu manges, contente-toi de manger.
Anonymous
Invité
Invité

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Invité le Ven 23 Aoû 2019, 02:20

Article très intéressant, merci @Nangpa, qui reprend une problématique qui m'a souvent questionnée à savoir trouver l'attitude juste entre un engagement social à mener et la pratique individuelle qui tend vers l'acceptation du monde tel qu'il est.



"Le défi auquel nous sommes confrontés est spirituel parce qu'il touche au coeur même de notre façon de comprendre le monde, ainsi que notre place et notre rôle dans le monde. La crise écologique serait-elle la façon dont la Terre nous déclare : "réveillez-vous ou préparez-vous à subir les conséquences de votre inaction."


J'en arrive souvent à la même conclusion, qu'accepter le monde tel qu'il est ne revient pas à ne rien faire mais à faire ce qu'il y a à faire et à accepter que nos actions n'obtiennent pas de résultats.
C'est ce qui, me semble-t-il ressort de cet article.

La grande difficulté étant, selon moi, de faire la part des choses entre une action qui se veut "sans attente" quels que soient les résultats et la capacité à discerner l'action utile de celle qui ne l'est pas.
Je fais là référence à la citation de Marc Aurèle :
"Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre."

Qu'en pensez-vous ?
Anonymous
Invité
Invité

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Invité le Ven 23 Aoû 2019, 08:09

Voici le discours prononcé par Olivier Wang Genh en 2015
Extrait :

Le grand vénérable Thich Nat Hanh dit :  « Chacun d’entre nous peut agir pour protéger notre planète et en prendre soin. Notre manière de vivre doit garantir l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants. Notre manière de vivre sera notre message. » Comprenons alors une chose simple : NOUS SOMMES LE CLIMAT ! Et si nous voulons que les processus en cours changent, nous devons d’abord changer nous-mêmes. Changer nous-mêmes veut dire avant tout changer nos comportements et nos habitudes. Dans le pays des « DROITS de l’homme » où cette conférence décisive va se tenir dans quelques mois, nous devrions réfléchir à comment devenir le pays des « DEVOIRS de l’homme » et de la responsabilité de l’être humain et de sa place dans l’univers.
Olivier Reigen Wang-Genh

https://www.meditation-zen.org/fr/climat-%C3%A9cologie-bouddhiste
Anonymous
Invité
Invité

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Invité le Ven 23 Aoû 2019, 10:15

Extraits:

L'espérance du changement par Éric Rommeluère

Changer le monde

« Changer le monde » : la formule a la puissance d’un slogan, inspirant et mobilisateur. Chacun garde l’espoir d’un monde meilleur où la justice et l’égalité ne seraient pas des concepts abstraits mais des réalités toujours plus vivantes. Malgré tout, la démobilisation nous guette. En quelques dizaines d’années, le monde a connu tant de bouleversements, changeant plus vite que toutes nos plus belles envies de changement. La Terre, sans cesse, nous le rappelle. [...] Pour les hommes et les femmes de bonne volonté, l’espérance du changement n’a plus la connotation d’une utopie naïve ; ils savent que le monde est en péril. Pourtant, confiants, ils gardent la prétention d’un monde dans lequel nous retrouverons toujours notre chemin, ils gardent la prétention d’un monde dans lequel de nouveaux chemins seront encore à éclairer.
Un jour, nous sommes venus au monde. Qu’y avait-il avant ? Nous ne le savons pas. Une nuit, nous quitterons ce monde. Qu’y aura-t-il après ? Nous ne le savons pas. Mais, entre les deux, il y a le temps présent et il y a la vie dans tous ses éclats. Au moins, savons-nous que nous ne sommes pas seuls au monde. Un monde, d’ailleurs, ne serait pas monde s’il n’était partagé. Nous partageons tout et en l’autre nous nous voyons. Oser affirmer que l’on puisse changer le monde, n’est-ce pas également prétendre à un monde commun, malgré les différences et les singularités de chacun ?

Prendre soin du monde

En ces temps nouveaux, quelles formes donner à l’engagement dans la Voie du Bouddha ? Malgré tant d’efforts accomplis, les mécompréhensions perdurent : « Le bouddhisme propose d’échapper à ce monde », pouvait-on récemment lire dans un article polémique publié dans la revue Le Débat [1]. L’affirmation est tranchée. Le désir de s’échapper du monde déterminera des choix, des paroles et des actes nécessairement différents de ceux que suscite, par exemple, l’aspiration à le sauver. Moi-même, n’aurais-je donc d’autre envie que de prendre congé ? S’il en était ainsi, la prétention de changer le monde devrait me laisser bien indifférent. Pourquoi soutiendrais-je les efforts de tous ceux qui ont fait aujourd’hui du changement leur voie et qui œuvrent de façon tantôt discrète tantôt publique ?
Quel malentendu. Le dharma n’invite nullement à se soustraire du monde et de ses contingences, mais à se dégager des fonctionnements névrotiques qui nous endommagent — la distinction est essentielle. [...]

La résistance au changement

[...] Car l’envie a bien une contrepartie, la résistance au changement. L’apprenti bodhisattva du début du XXIe siècle, qui fait du monde sa pratique, ne peut qu’être troublé par d’autres résistances. Nul besoin d’être un expert pour constater l’inertie des politiques face aux problèmes actuels, qu’ils soient écologiques, économiques ou sociaux.[...]

De l’individuel au collectif

[...] Collectivement, nous sommes comme l’apprenti bodhisattva aux prises avec ses propres empêchements. Mais le réveil est toujours possible, il suffit de voir et d’agir à partir de cette vue. Des hommes et des femmes de bonne volonté, venus d’horizons variés, ont déjà, individuellement et collectivement, entrepris de défaire les résistances et d’être le changement. Ils sont visionnaires, humbles et doux à la manière d’un Pierre Rabhi car la violence n’est pas de mise ; ils annoncent le temps joyeux de la métamorphose. Les bodhisattvas se joignent à eux, déjà pour créer les conditions d’une prise de conscience des fonctionnements qui nous empêchent de penser et d’agir hors des logiques actuelles. Ils n’ont d’autre foi que l’intelligence et la compassion. Ils n’ont d’autre choix que d’entrer dans la multitude des mondes et d’en magnifier la beauté insoupçonnée. S’ils ne s’engageaient pas, même les plus belles de leurs méditations resteraient stériles.
© Éric Rommeluère 2016, extraits publiés avec l'aimable autorisation de l'auteur


https://www.ventsetjardins.fr/index.php/se-liberer/93-l-esperance-du-changement-pour-un-maitre-zen
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1986
Zodiaque : Gémeaux Âge : 44
Contrée : France
Arts & métiers : Sans emploi pour le moment
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En dépression (arrêt maladie sous traitement).
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Disciple laïc le Ven 23 Aoû 2019, 20:55

Si le monde va mal c'est que nous allons mal. 
Si le climat se dérègle, c'est parce que le monde va mal. 
Nous déréglons le climat. 
Parce que nous avons des perceptions profondément erronées de nous même, de notre rôle sur la planète, etc...
Le dérèglement climatique n'est qu'un reflet du dérèglement de nos esprits. 
Si l'on veut que la planète aille mieux, il faut commencer par changer nos mentalités. 
Nos esprits façonnent notre réalité. Si nos esprits sont malade alors la planète est malade. 


Depuis très longtemps nous pensons que la Nature doit être à notre service. 
Nous croyons aussi naïvement que nous sommes parvenus à la domestiquer. 
Nous croyons aussi qu'il n'y a guère de risque que notre espèce disparaisse alors qu'en faite si nous disparaissions, même si nous avions la folie de provoquer un holocauste nucléaire, la planète finirait par s'en remettre, sans nous. Elle a déjà vécu bien pire. 


Certaines religions aussi on fait de l'homme le centre de l'Univers et de la Terre le centre de l'Univers. Alors que notre espèce est insignifiante à l'échelle cosmique. Gonflés de ce sentiment exagéré de notre importance nous croyons pouvoir faire n'importe quoi. Parce que nous en aurions le droit en tant que "perfection" dans cette univers. 


Certaines religions encouragent aussi à croire qu'il y aura toujours un "sauveur" surnaturel, homme ou dieu, pour nous sauver de nous-même. 


Tout cela déresponsabilise beaucoup. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
Ortho
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1609
Zodiaque : Bélier Âge : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En voie de guérison?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Ortho le Sam 24 Aoû 2019, 11:49

Oui, Disciple Laïc, tu as raison dans ton développement.Je rappellerais juste que nous vivons un âge de ténèbres, appelé le "Kâli-Yuga", caractérisé par le sur-développement de l'ego.Tous les humains veulent s'en sortir, et sont prêt à tout pour cela.
Ici, nous vivons encore dans des conditions "optimales", nous avons à manger, de quoi nous vêtir, nous soigner et soigner nos enfants.Mais beaucoup de pays n'ont pas cela.Seuls les riches s'en sortent.Si tu es pauvre, tu peux voir ton enfant mourir de maladie, peut-être de faim...
Ton ego ne peut supporter cela à juste titre...
Ce n'est qu'un cas parmi d'autres.

Dans les textes traditionnels, notamment en Inde , il existe un texte descriptif appelé "Linga Purana".
Je mets l'extrait concernant le Kâli-Yuga en Anglais et un résumé vite fait en Français.

  "The Yugas In satya yuga, people were always happy. There were no inferiors or superiors. All individuals were equal. The climate was neither hot nor cold. Hatred and jealousy were unknown. Hunger and thirst were not felt. The earth yielded an abundant supply of juices and mankind lived happily on this. There was no need to build houses. People lived on the shores of the oceans and in the mountains. There was no concept of sin (papa) and store of merit (punya), no need of heaven or hell. People were naturally righteous. 
In treta yuga, things changed somewhat. Clouds formed in the sky and it started to rain heavily. The earth no longer yield a plentiful supply of juices. But because it rained so much, trees began to grow and people lived on the sap of these trees. But individuals slowly turned evil and started to fight over the possession of these trees. The trees no longer provided sap. But they did provide fruits that humans could live on. They used the barks of the trees for clothing. But when people continued to fight over the possession of the trees, the trees started to wither away and disappear. Heat and cold became manifest. Houses now had to be built so that one might protect oneself from the heat and the cold. Earlier, there had been no need to build houses. When all the trees completely disappeared, people learnt to practice agriculture so that they might live. The first practice of agriculture and animal husbandry goes back to treta yuga. But irrigation was not needed. The land irriaged itself. Artificial irrigation became required much later, when people grew even more evil. 
Mankind really started to suffer from the time of dvapara yuga. Most evil traits like hatred, jealousy, quarrels and fraudulence can be traced back to that time. Famine and drought were first felt on earth in dvapara yuga. 
Kali yuga is the worst period of all. This is a time when holy men are not revered. No one pays any attention to the shastras and it is evil that prevails. People are habitually liars. The shudras are the last of the four classes. As such, their duties are to serve the other three classes of brahmanas, kshatriyas and vaishyas. But in kali yuga, the shudras lord over everything. Even the kings are shudras and oppress the brahmanas. Kings are thieves and thieves become kings. 
Kali yuga is such an evil period that people will start to lend money so as to earn interest. The evil has its effects in terms of reducing the productivity of the land. Life expectancy is reduced to only sixteen years. The only redeeming feature of kali yuga is the fact that a minor righteous deed in kali yuga brings undying punya. 
But kali yuga will not last for ever. When its duration is over, Pramiti (more usually referred to as Kali) will be born so to re-establish righteousness one earth. For twenty years he will travel around the world, killing the evil and protecting the good. He will destroy the shudra kings and bring back the religion prescribed by the Vedas. "

En résumé, durant le Kali Yuga les rois deviendront des voleurs et les voleurs deviendront des rois (...)La basse caste -shudra-règnera. Personne ne fera attention aux textes sacrés (...) et seul le côté malhonnête l'emportera.Les arbres seront détruits.On construira des maisons qui protègeront du chaud et du froid -climatisées donc- là où avant on en avait pas besoin.etc,etc...
Tout cette misère a été vue par des rishis-des voyants- et je crains que nous commencions à vivre les prémice de cet Age de ténèbres.
Mais restons positif, il est dit que ceux qui seront vertueux (ils auront des "punyas", non péchés), les garderont avec eux.
Un Swami (Dayananda Saraswati) de l'Inde avait écrit un jour, qu'après le grand bouleversement, chacun renaîtrait avec ses punyas et ses papas(péchés et tendances aux péchés).
Il est dit aussi qu'un avatar de Vishnu monté sur un cheval blanc (=Kshatrya,guerrier) nettoierait ce monde du mal.


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1986
Zodiaque : Gémeaux Âge : 44
Contrée : France
Arts & métiers : Sans emploi pour le moment
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En dépression (arrêt maladie sous traitement).
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Disciple laïc le Sam 24 Aoû 2019, 13:02

Je ne suis pas favorable aux conceptions prophétiques qui donnent l'impression qu'il y a des mouvements sur le long terme vis à vis desquels nous ne pouvons rien, pour moi cela déresponsabilise aussi et cela coupe toute envie d'effort, on se dit "C'est ainsi, nous entrons dans une ère sombre, c'est ce qui est annoncé, faisons avec, c'est comme cela...". Pour moi c'est un fatalisme paralysant et qui donne une bonne excuse pour ne rien faire. 



J'estime qu'il est plus positif, plus optimiste, plus productif de considérer que rien n'est jamais écrit à l'avance. On ne doit pas faire non plus dans un optimisme exagéré. Non. J'estime plus "juste" et "équilibré" de se dire que "toujours en mouvement est l'avenir" comme le dit un gnome à longue oreille dans une célèbre trilogie de SF. 



La science a renoncé à une vision déterministe de l'univers. Il y a des facteurs imprévisibles. 



Autrefois j'avais tendance a être pessimiste, à voir toujours le verre à moitié vide. Je n'étais pas heureux et je ne crois pas que l'on puisse être heureux dans cette vie ainsi. 



Il faut trouver un équilibre entre prise de conscience qu'il y a des problèmes, qu'on doit accepter de les voir en face, et refus du fatalisme. 



Les 4 Nobles Vérités énoncés par le Bouddha ont cette logique : prises séparément les 2 premières sont inquiétantes : la souffrance est partout et bien sûre elle a des causes. Mais il y a les 2 suivantes : a partir des causes on voit ce qui doit être supprimé et une méthode est fournie pour y arriver. 



Personnellement j'ai pratiquement cessé d'écouter les informations ou presque. On ne nous parle QUE de ce qui va mal. Ce ne sont que des nourritures toxiques pour le mental, qui nous rendent anxieux, craintifs, inquiets pour l'avenir, suspicieux, voir haineux, désabusés, qui nous font douter et nous donne l'impression qu'il n'y a que corruption et dégénération. 



C'est une vision faussée délivrée par les médias. 



Si on prend la peine de chercher sur la toile par exemple on voit qu'il y a des choses bien dans le monde en ce moment partout, des raisons aussi d'être optimistes. 



Je pense a un livre que j'ai lu il y a un certain temps : 



Je n'ai plus peur - de Jean-Claude Guillebaud. 



Il a aussi écrit : 



Une autre vie est possible. 



C'est un homme qui a toute les raisons d'être pessimiste il a couvert comme journaliste des conflits dans le monde pendant les années 70, 80 et 90, beaucoup de choses laides, effroyables. 



Et malgré tout... 



On peut aussi lire l'excellent livre que je conseille aussi a tout le monde (comme les 2 de Guillebaud) de Frantz De Waal :



L'âge de l'empathie. 



Il explique bien comment l'on cherche a tout pris à nous faire croire que l'homme est un sale type, que c'est dans sa nature, qu'il vaut mieux l'accepter, et ne pas chercher à aller contre, et qu'on cherche à nous faire croire que la situation ne cesse d'empirer. Ce qui bien sûre est faux et il avance des arguments concrets, chiffrés. 



L'erreur fondamentale et qui nous parle a tous ici en tant que pratiquant c'est la non-perception de la vacuité à l'échelle planétaire. 



Nous croyons que nous et les voisins cela fait 2, mais non croyons aussi que nous et notre pays cela fait 2, que nous et notre planète cela fait deux. C'est nier l'interdépendance de tous les phénomènes sur le globe et même dans le système solaire et la galaxie ou l'univers. 



Si nos esprits vont mal la Nature sur notre monde va mal. Et si la Nature va mal cela ne va pas bien pour nous non plus. Les seuls a pouvoir consciemment changer c'est nous. Si nous cultivons des états d'esprit pessimistes, résignés, inquiets etc... cela n'améliorera surement pas les choses ! 



C'est difficile évidemment, mais on peut se nourrir à de bonne sources spirituelles et intellectuelles pour avoir la force d'y arriver. C'est précisément quand les choses vont mal qu'on a besoin de gens résolus, optimistes et motivés pour dire : il faut faire quelque chose, nous le devons et surtout nous le pouvons ! 



Des esprits malsains cherchent à convaincre qu'on ne peut rien faire parce que l'attentisme et la résignation les arrange, ils en profitent. Autant ne pas leur servir la soupe. 



Le Dharma est là pour aider. Siddharta Gautama aussi fut saisie par la peur, l'angoisse, la terreur, peut être même la colère, un sentiment de révolte ou au contraire de la dépression après ses 3 premières fameuses Rencontres, mais il y a eu la 4ème. ET Siddharta Gautama est partie en quête. Et il a finit par trouver. Il a donc prouver que c'était possible. Il est possible de faire quelque chose ! C'est ça la "bonne nouvelle" du bouddhisme. Oui nous n'allons pas bien mais Oui aussi il est possible d'aller mieux ! 



Et pour le monde c'est la même chose, le monde c'est nous, le climat c'est nous. Donc oui cela ne va pas bien et ce n'est sans doute que le début, les choses vont sans doute se gâter encore dans les prochaines décennies, mais il est possible de faire quelque chose, si l'on veut être des disciples corrects du Bouddha il faut penser en terme optimistes. On ne peut pas aider les autres ni le monde si l'on arrive pas déjà a comprendre qu'on peut le faire et que c'est possible. 



Sans dukkha pas de dhamma, sans souffrance par de libération. Alors plus les choses vont mal plus cela doit nous donner d'opportunités de pratiquer le Dharma, avec efficacité. 


Ce sont dans les plus profondes ténèbres qu'on voit briller les lumières les plus intenses. 


Voyons les problèmes actuels du monde comme le réchauffement climatique et ses conséquences non comme des sources d'inquiétudes paralysantes mais comme des occasions et opportunités de pratiquer le Dharma encore plus et encore mieux !
Voyons cela comme des opportunités bienvenues et utiles plutôt que des sources de désolations. Transformons les sources d'inquiétudes en source de stimulation dans la pratique ! 

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? 586300


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1986
Zodiaque : Gémeaux Âge : 44
Contrée : France
Arts & métiers : Sans emploi pour le moment
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En dépression (arrêt maladie sous traitement).
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Disciple laïc le Sam 24 Aoû 2019, 13:32

Joignant le geste à la parole : 


https://www.linfodurable.fr/environnement/cinq-bonnes-nouvelles-pour-la-planete-depuis-le-debut-de-lannee-10756



Cinq bonnes nouvelles pour la planète depuis le début de l'année



À l’occasion de la journée mondiale de la Terre, ID vous propose son florilège d’infos positives pour la planète que nous a déjà réservé ce début d'année 2019.









À l'aube du cinquième mois de l'année, la planète a déjà quelques nouvelles positives à nous offrir. En cette journée mondiale de la Terre du 22 avril, ID vous propose de rembobiner ce début d'année pour faire un tour des actualités qui mettent de bonne humeur et aident la planète bleue à aller mieux. 


La Terre est de plus en plus verte





Selon une étude de la Nasa publiée dans la revue Nature en février dernier, la planète s'est végétalisée depuis ces dernières années. Les experts constatent que la Terre a gagné 5 % de surface verte entre 2000 et 2017, soit l'équivalent de la forêt amazonienne. On doit cette progression principalement à la Chine et l'Inde, avec une reforestation massive dans le pays pour le premier et le développement des terres cultivées pour le second. 

Sur le même thème, on a également appris au mois de mars que 33 grands industriels du cacao s'engageaient dans un plan d'action commun pour enrayer la déforestation. Ce plan concerne la Côte d'Ivoire et le Ghana, principaux pays producteurs de cacao dans le monde (65 % de la production mondiale) aux côtés des gros noms du milieu tels que Nestlé, Ferrero ou encore Lindt qui occupent ensemble 85 % du marché mondial. 


La jeunesse se lève pour le climat 




Partout autour du monde, nous avons pu constater en ce début d'année que les jeunes s'engagent. Un phénomène déjà bien enclenché en 2018, notamment en Europe suivant le modèle de la désormais iconique Greta Thunberg. En France, la pétition de l'Affaire du siècle est entrée dans les annales et depuis plusieurs mois, les mobilisations climat, désobéissances civiles et vendredis verts s'enchaînent, en Europe, mais aussi partout dans le monde. 

Les réseaux sociaux représentent également un levier d'action majeur. On a notamment pu observer la naissance du "Trashtag Challenge", un défi incitant les internautes à nettoyer un site encrassé de déchets. Le hashtag #TrastagChallenge a fait le tour de la planète. 


En Europe, la pêche électrique, c'est fini




La mesure a été définitivement adoptée par le Parlement le 16 avril. La pêche électrique sera totalement interdite d'ici 2021 dans les eaux européennes. Chacun des pays concerné est cependant libre d'avancer la mesure plus tôt que cette date butoir : la France s'est par exemple engagée à "lancer la procédure d'interdiction de la pêche électrique dans les eaux sous souveraineté française dès la publication du règlement européen", selon l'AFP. 


Ces dernières années, 18 pays ont réduit leurs émissions de CO2




Selon une étude de la fin février, publiée par Nature Climate Change, 18 pays développés ont réduit leurs émissions de CO2 sur la période 2005-2015, parmi lesquels la France, le Royaume-Uni, la Belgique, l'Italie ou encore les Etats-Unis. Tandis qu'en 2018, le niveau mondial des émissions a augmenté de 2 %, concernant ces 18 pays, il a baissé de 2,4 % par an sur cette période. Un chiffre qui s'explique notamment par l'abandon des énergies fossiles au profit des énergies renouvelables



Des espèces que l'on croyait disparues, réapparues !




Une tortue que l'on croyait éteinte depuis plus de cent ans, un chien sauvage que l'on avait plus vu depuis 50 ans ou encore une grenouille, disparue des radars depuis près de quinze ans. Plusieurs espèces que l'Homme pensait éteintes ne l'étaient en réalité pas tout à fait. 

Une tortue de la famille des "chelonoidis phantasticus", pas vue depuis 100 ans a fait son retour aux Galapagos en février dernier. Ce même mois, des scientifiques ont également observé le retour de la "gastrotheca cornuta", petite grenouille de huit centimètres originaire d'Amérique du Sud, oubliée depuis 14 ans. En 2018, on a également revu le chien sauvage de Nouvelle-Guinée, disparu depuis un demi-siècle. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
Mila
Mila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 2366
Zodiaque : Gémeaux Âge : 51
Contrée : où je me trouve
Arts & métiers : apprendre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : méditation, partage
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/08/2018

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Mila le Sam 24 Aoû 2019, 19:05

Bonjour,

Merci pour ces réflexions positives  .

Elles rejoignent aussi ce qu''a dit Kalou Rimpoché lors de la dernière retraite en Bourgogne , "Appliquez-vous à dissoudre la négativité et cultivez la positivité ."

Les médias font l'inverse et les écouter tous les jours empoisonne l'esprit , le mien du moins , je m'en suis bien rendu compte .
Maintenant , je les écoute une fois de temps en temps  , et je n'écoute pas souvent jusqu'au bout .

Ce que sera l'avenir dépendra de nous tous .


_________________
[b]" Disciples venus à la rencontre d'un yogi heureux ,faites en vous naître le bonheur !  "   ( Milarepa)[/b]
                          
Ortho
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1609
Zodiaque : Bélier Âge : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En voie de guérison?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Ortho le Sam 24 Aoû 2019, 22:43

Yann Arthus-Bertrand : «On a perdu le combat contre le changement climatique»


Bien avant de créer sa fondation, le célèbre photographe Yann Arthus-Bertrand avait photographié l’Amazonie et porte un regard très pessimiste sur l’avenir de la planète.



Il est l'un des photographes les plus connus du grand public, grâce à « La Terre vue du ciel », best-seller mondial sorti en 1999. Depuis 2005, Yann Arthus-Bertrand, également réalisateur de documentaires à succès, s'est aussi impliqué dans le combat pour l'environnement via sa fondation GoodPlanet.



Il réagit à la progression des incendies en Amazonie. Près de 2500 nouveaux départs de feu ont été constatés en l'espace de 48 heures sur l'ensemble du territoire brésilien.


Comment avez-vous réagi en voyant les images des incendies en Amazonie ?

YANN ARTHUS-BERTRAND. C'est épouvantable mais je ne suis malheureusement pas surpris. Il faut savoir que chaque année, la déforestation détruit sur la planète des forêts primaires de la taille de la Belgique, tout ça pour produire de l'huile de palme ou du soja destiné à nourrir nos animaux d'élevage et à fabriquer de la viande industrielle. Beaucoup de ces feux sont provoqués par des paysans pauvres à qui on demande de fournir ces matières premières. Mais ces feux en Amazonie ne sont au fond que le reflet de nos vies.

C'est-à-dire ?

C'est trop facile d'accuser le président brésilien Bolsonaro. Et ça ne sert à rien de la part d'Emmanuel Macron de le pointer du doigt et de lui faire la leçon si chez nous, en France, on ne lutte pas contre la viande industrielle. Pour nourrir notre bétail, les coopératives françaises importent du soja produit au Brésil et issu de la déforestation. Donc arrêtons d'accuser les autres, les lobbys, le commerce international, etc. C'est à nous de changer de mode d'alimentation et de voter avec nos chariots de supermarché. Depuis que je suis né, la population mondiale a quadruplé et dans le même temps la consommation de viande a été multipliée par huit. Rien qu'en France, on élève chaque année 25 millions de cochons! Et après on s'étonne d'avoir des algues vertes le long de nos plages.

Vous semblez très pessimiste.

Je crains que l'on ait perdu le combat contre le changement climatique. Tous les jours, on apprend une nouvelle inquiétante sur l'état de la planète : il y a eu les incendies monstres en Sibérie et en Alaska, une fonte de glace majeure en Arctique, l'Amazonie en flammes. Récemment, on a battu le record du nombre d'avions qui volaient en même temps dans le ciel, ce qui est un vrai désastre écologique. Et pourtant, on est incapable de revenir sur notre modèle économique qui n'est basé que sur la croissance à tout prix. Ce système de civilisation détruit notre planète et j'en ai marre que l'on m'interroge tous les jours sur la fin du monde.


N'avez-vous aucun espoir ?

Je cherche l'espoir et quand j'entends le discours radical de Greta Thunberg, je me dis que c'est elle qui a raison mais elle dérange beaucoup de monde. Les jeunes autour de moi savent bien qu'on va vers la fin du monde tel qu'on l'a connu jusqu'ici où tout était gratuit et pas cher. On a besoin de courage politique mais malheureusement beaucoup de gens et de politiques sont encore dans le déni. C'est terrible.
Dans le Parisien Libéré.Frédéric MOUCHON.Le 23 août 2019 à 13h40, modifié le 23 août 2019 à 16h10


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
Anonymous
Invité
Invité

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Invité le Sam 24 Aoû 2019, 22:47

"Mais ces feux en Amazonie ne sont au fond que le reflet de nos vies."


Ben oui. Mais qui est prêt à renoncer à son confort ?!

Parce que c'est un grand bouleversement de changer de mode de vie. Ce n'est pas seulement de devenir végétarien ou flexitarien. C'est pas une marche dans l'année et un effort sur les produits bio. C'est tout revoir dans sa totalité...
Et même si on est sensibilisé par la planète, si on regarde attentivement notre façon de vivre, on constate qu'on est à cent mille lieues de faire tous les efforts nécessaires.
Ortho
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1609
Zodiaque : Bélier Âge : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En voie de guérison?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Ortho le Sam 24 Aoû 2019, 23:08

Pour ma part, les dits des anciens sont toujours valables: Ils sont à la fois prémonitoires et avertissements. Chacun en fait ce qu'il en veut, mais ils existent.
Par exemple la prédiction de Padmasambhava (Guru Rimpoche) qui a dit que le jour où les oiseaux de métal voleront dans le ciel, le Bouddhisme  quittera le Pays des neiges (le Tibet), pour aller au pays de l'homme rouge (l'Amérique).Tu peux vouloir ne pas l'accepter, mais cela existe, car le temps n'existe que dans la sphère de l'espace-temps de notre planète.
Lorsque tu quittes cet espace temps, tu quittes le temps.
Chacun d'entre nous peut agir à son niveau déjà en évitant de jeter ses déchets n'importe où, ses plastiques dans la mer.
J'ai toujours été choqué en me promenant partout de voir les dépôts d'ordures laissés çà et là.
Le monde a changé depuis mon enfance,l'Afrique, l'Asie étaient des continents inconnus, pays des Massaïs ou du Yéti...Maintenant, comme l'a dit un journaliste: le monde est devenu un village global.

Ici même par Karma Trindal le 02 avril 2007:
Lorsque les oiseaux de fer voleront dans les airs et que les chevaux auront des roues, alors l'homme du Pays des Neiges (le Tibet) devra quitter son pays et les enseignements atteindront l'homme aux joues rouges (les Occidentaux).


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
Anonymous
Invité
Invité

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Invité le Dim 25 Aoû 2019, 00:07

@Ortho a écrit:Chacun d'entre nous peut agir à son niveau déjà en évitant de jeter ses déchets n'importe où, ses plastiques dans la mer.
J'ai toujours été choqué en me promenant partout de voir les dépôts d'ordures laissés çà et là.
Le monde a changé depuis mon enfance,l'Afrique, l'Asie étaient des continents inconnus, pays des Massaïs ou du Yéti...Maintenant, comme l'a dit un journaliste: le monde est devenu un village global.

Oui, chacun devrait avoir un comportement éco-responsable et ce serait déjà un effort considérable, mais je ne crois pas que ce soit suffisant pour la survie de notre humanité.
Les plastiques sont le reflet de nos choix de consommation (produits transformés entre autre), quelque soit l'endroit où on les jette, c'est la quantité de déchets qui m'effraie, et paradoxalement à cela, le nombre de personne qui fait les poubelles pour se nourrir.
Nous sommes toujours en quête de toujours plus de possession, et tant que nous ne ferons pas le choix d'une vie plus sobre et plus saine, je crains que les efforts ne soient dérisoires.
Mila
Mila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 2366
Zodiaque : Gémeaux Âge : 51
Contrée : où je me trouve
Arts & métiers : apprendre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : méditation, partage
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/08/2018

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Mila le Lun 26 Aoû 2019, 10:23

Même si je préfère rester positive , quelque chose au fond de moi a le sentiment que ce ne serait peut-être pas trop tard si les humains prenaient les bonnes décisions . Seulement force est de constater qu'ils ne le font pas . La petite planète est divisée en environ 200 pays . A la tête de chaque pays , une personne entourée de conseillers ou de serviteurs selon les régimes .
Et chaque pays a d'autres préoccupations à court terme : nourrir tout le monde pendant toute l'année , faire entrer de l'argent , bomber le torse pour montrer qu'on a une armée puissante , montrer qu'on a une économie puissante , montrer qu'on a un passé glorieux , etc ...
L'orgueil, l'avidité , l'ignorance se retrouvent en haut du podium à tous les niveaux de l'échelle sociale .
Ceux qui voient ce qui est en train de se passer sont régulièrement vus comme des empêcheurs de continuer en paix , les yeux fermés .

L'amazonie est en train de brûler et le dirigeant du pays a beaucoup de temps pour se moquer de l'épouse d'un autre président , pendant ce temps son pays continue de brûler . On en est là .

Dans deux mois , les magasins et les médias nous inviteront à consommer encore plus que d'habitude car les "fêtes" de fin d'année approcheront et il faudra passer le cap haut la main ...pour cela , il faudra extraire les matières premières , fabriquer les objets , les vendre , les transporter ,  et le plus grand nombre dans les pays où les gens dépensent se ficheront pas mal du climat . peut-être y aura-t-il un produit bio à table et du papier recyclable pour les emballages .

Ce que je décris là n'est vraiment pas le pire , puisqu'il y a des tonnes de produits toxiques éparpillés dans ce qu'on mange , dans l'eau , dans l'air , dans les médicaments , puisque les océans sont pleins de plastique et de déchets nucléaires ...

Que de banalités !

L'article de Nangpa parlait des bouddhistes là dedans .
Et bien,  je crois que les bouddhistes peuvent faire un petit quelque chose : consommer peu ( normalement , un des fruits de la pratique en cours de route est d'avoir moins puis beaucoup moins de désirs et de besoins matériels ...ça devrait donc se faire naturellement ) ; soigner la terre là où ils peuvent , en planter des arbres , en conservant les graines non modifiées et en les utilisant , être le plus possible conscients , tout le temps , histoire de ne pas perdre son temps dans les guerres de toutes sortes , ça libère du temps pour le positif .

Tout est impermanent , la planète aussi . C'est bon de s'en souvenir aussi , même en faisant tout ce qu'on peut pour ne pas la détruire . Cela fait partie de la pratique , abandonner tout espoir de réussite tout en persévérant .

L'époque nous donne donc beaucoup d'occasions de pratiquer .
Certains enseignements la désignent comme " les temps résiduels" . C'est éloquent , non ?
Et les Hindous parlent du Kali-Yuga ...Cette conception de cycles  inclut tout dans une continuité, dans un grand sens de l'impermanence .

Voilà mes réflexions matinales sur le sujet .... Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? 266149


_________________
[b]" Disciples venus à la rencontre d'un yogi heureux ,faites en vous naître le bonheur !  "   ( Milarepa)[/b]
                          
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1986
Zodiaque : Gémeaux Âge : 44
Contrée : France
Arts & métiers : Sans emploi pour le moment
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En dépression (arrêt maladie sous traitement).
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Disciple laïc le Lun 26 Aoû 2019, 10:35

La Joie, qui est un des 4 Illimités recommandés par le Bouddha, inclue une attitude positive et optimiste. 


De plus si l'impermanence domine tout sauf Nirvana, alors le futur n'est pas prédestiné. 


Il peut y avoir des prédictions correctes mais tout n'est sans doute pas totalement prévisible. Comme déjà dit, la science à renoncé à l'idée d'un univers déterministe. 


Une conception spirituelle/philosophique déterministe ne serait pas non plus favorable à une vie heureuse. Cela nierait toute liberté donc toute responsabilité. 


Je pense que le Bouddha n'était pas favorable à une conception totalement déterministe, précisément parce que c'est un extrême. 


Il y a donc des contraintes ET une marge de manœuvre. Sans quoi personne ne pourrait se libérer du Samsara.


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
Ortho
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1609
Zodiaque : Bélier Âge : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En voie de guérison?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Ortho le Mar 27 Aoû 2019, 00:28

Peut-être pas déterminisme, mais karma ,oui."Tu" es libre certes, mais "tu" rencontreras à nouveau les échecs, les tentations, les haines, et les amours que "tu" vis dans cette vie et qui sont les sentiments,les sensations qui viennent de "tes" existences antérieures.Tu peux vouloir t'en libérer, mais ces liens sont là, même si tu en es inconscient.


Enfin, je ne veux pas donner des leçons, car je n'ai pas l'illumination, et j'ai déjà assez à faire avec mes maladies et autres problèmes preuves du karma récurrent.J'ai seulement essayé de faire cette vie le plus droitement possible.

Quelqu'un disait que le karma est comme une toile d'araignée qui la tisse sans cesse, involontairement, parce que c'est sa nature.

On peut vouloir, tout effacer, tout nier. Où tu as raison, c'est que karma ou pas, personne n'oblige les incendiaires à mettre le feu à la forêt Amazonienne par exemple.

https://www.dhammadana.org/dhamma/kamma/voir-ses-vies.htm


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1986
Zodiaque : Gémeaux Âge : 44
Contrée : France
Arts & métiers : Sans emploi pour le moment
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En dépression (arrêt maladie sous traitement).
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Disciple laïc le Mar 27 Aoû 2019, 10:53

Il y a à la fois les contingences dues au passé qu'on ne peut nier et qu'il est très difficile de mesurer dans le sens ou il est difficile voir impossible (sauf pour un bouddha) de connaître parfaitement l'enchevêtrement des causes et conditions du passé qui nous on amené à ce que nous sommes ici et maintenant depuis un temps sans commencement au grès de nos naissances passées, mais il y a aussi la possibilité de ne pas forcément céder à toutes les contingences. Le passé nous conditionne, conditionne le présent, mais le présent conditionne le futur. Notre attitude ici et maintenant façonne notre futur et si actuellement nous souffrons beaucoup, plus que certains et moins que d'autres, même si nous avons une conduite respectable dans tout cette vie çi, c'est que nous payons la dette passée. Toutefois comme nous payons ici et maintenant la dette d'hier, celle ci est réglée et donc nous n'aurons plus à en supporter le poids demain. 


J'ai lu que c'était l'aspect le plus difficile a appréhender et accepter de la Loi du Karma : le décalage dans le temps sur de nombreuses existences sur un temps long. 


Notre intérêt et de ne plus contracter des dettes pour demain. 


Ceux qui mettent le feu aux forêt amazoniennes sont peut être bien plus libre de ne pas agir ainsi qu'on ne le croit et qu'ils ne le croient eux-mêmes. Ils font des choix. 


Je crois qu'il y a toujours du choix. On a toujours le choix d'agir si ce n'est "au mieux", au moins au "moins pire". Dans tous les choix il suffit de se dire au travers du philtre de la compassion : quel est le choix qui fera le moins de tort ? 


J'ai lu (dans un sutra si mes souvenirs sont bons) qu'il y avait 4 types de personnes dans le monde. 
Celles qui naissaient dans des conditions très défavorables, souffrant physiquement, vivant dans un contexte pénible, hostile, douloureux. Amer, envieuses, envers la vie en général et les gens plus heureux en particulier, elles s'enfonçaient dans des actes très défavorable : vol, meurtre, drogue ou trafics, etc... Ce qui leur promettait plus tard un avenir encore pire. 
D'autres dans un contexte semblable faisaient contre mauvaise fortune bon coeur et malgré l'accumulation des malheurs cultivaient des vertus comme la patience, la douceur, la générosité du peu qu'ils ont, etc... ceux là ne voyaient pas forcément dans cette vie un changement positif mais étaient assurés de renaître dans des conditions bien meilleures plus tard. 
Puis il y avait ceux qui naissaient avec tout, tout leur souriait, ceux là souffraient peu, tout semblait leur réussir. Il y avait alors 2 attitudes : ceux qui usaient et abusaient de la situation de manière égoïste et insensible vis à vis d'autrui, ce qui leur promettait un futur pénible pas nécessairement dans cette vie. Et ceux qui faisaient profiter leur bonne fortune à tous, partageant, généreusement, avec les moins chanceux, usant de leurs bien pour soulager les autres, aider, etc... ceux là s'assuraient une renaissance encore plus favorable dans l'avenir. 



Mais évidemment on ne peut être "responsabilisé" pleinement que si l'on est mis en contact avec le Dharma. C'est une condition favorable. 



On peut se dire que si nous tous de nos jours dans cette vie avons été mis en contact avec le Dharma c'est que par le passé nous avons agit dans un sens tel positif que nous aurions cette chance dans cette vie. Car c'est une chance. 



Combien depuis 2500 ans environs, n'ont jamais eu cette chance dans le monde ? 



Je crois qu'il faut avoir une attitude réaliste, équilibrée : ne pas nier les problème du monde, mais ne pas verser dans le fatalisme. Oui problèmes il y a, mais oui on peut aussi faire quelque chose. Non pas forcément tout résoudre mais au moins diminuer, gérer, plus efficacement ce qui se passe. C'est possible. Si l'on ne croit pas que c'est possible a quoi bon s'investir dans la pratique bouddhique ? 



Le fait qu'un changement positif est possible ce sont les Vérités Nobles n°3 et 4. 
Le monde n'a pas besoin de désolations, le monde a besoin de compréhension, de compassion et de gens motivés pour dire : oui, cela va mal, mais retroussons nous les manches et agissons pour que cela aille mieux parce que c'est possible. C'est précisément ce que le Bouddha a fait. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7619
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Pema Gyaltshen le Sam 07 Sep 2019, 17:22

Je dois bientôt faire un exposé sur le thème du réchauffement climatique et de l'écologie du point de vue Bouddhiste, à l'invitation d'un monastère Chrétien Cistercien ( plus précisément une Abbaye de sœurs cisterciennes dans la région de Charleroi en Belgique )
Invité dans le cadre d'une journée de réflexion Ecologie et Spiritualité
dans une rencontre interconvictionnelle.

Je vais donc m'inspirer de tout ce que vous postez ici  Laughing 
Merci d'alimenter le sujet sans retenue...


_________________
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Benzar10
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Pema_g10
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7039
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Karma Trindal le Dim 29 Sep 2019, 22:13



_________________
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Untitl10
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7039
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Karma Trindal le Dim 29 Sep 2019, 22:13



_________________
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Untitl10
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1986
Zodiaque : Gémeaux Âge : 44
Contrée : France
Arts & métiers : Sans emploi pour le moment
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En dépression (arrêt maladie sous traitement).
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Disciple laïc le Dim 29 Sep 2019, 22:34

C'est une coïncidence intéressante que cette question soit posée car hier soir j'ai écrit quelques lignes exactement en rapport avec cette question, avant de découvrir ce fil. Vais posté dans le fil que j'ai créé sur les réflexions que je partage. 

Sinon il y a ceci : 


https://www.meditation-zen.org/fr/climat-%C3%A9cologie-bouddhiste

https://grice.quelfutur.org/Bouddhisme-et-ecologie

http://www.questionde.com/la-revue/la-revue-question-de/la-nature/complements-d-enquete/article/ecologie-bouddhisme-et

http://www.bouddhisme-action.net/ecodharma-nouveau-mouvement-bouddhiste/

http://www.buddhachannel.tv/portail/?article3978

https://www.cairn.info/revue-projet-2015-4-page-68.htm


Et globalement, le Vénérable Thich Nhat Hanh a un discours très engagé dans le domaine écologique. Il faut dire que son enseignement est zen vietnamien est marqué par la poésie naturaliste, le culte des ancêtres et le taoïsme. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
komyo*
komyo*
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 301
Zodiaque : Cancer Âge : 62
Contrée : France
Arts & métiers : professeur
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : :^)
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 10/01/2010

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par komyo* le Lun 30 Sep 2019, 19:24

Dans le bouddhisme Shingon japonais, le bouddha primordial, mahavairocana, Dainitchi Nyorai est l’univers entier. Respecter et vénérer la création, c’est respecter le bouddha, la force de vie qui anime tout autour de nous et en nous. Cette notion s’exprime aussi dans le shintô, ou une montagne, un arbre, une rivière peut être l’expression d’une divinité, un Kami.
Ce swami indien explique bien, je trouve, ce rapport nécessaire de l’homme a la , sa, nature !

Sarva mangalam

Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7619
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Pema Gyaltshen le Mer 02 Oct 2019, 11:09

Hé bien merci ! Il y a de quoi faire une conférence de 24 heures ! 

C'est formidable !
Concrètement je me suis entretenu avec Lama Rinchen pour présenter aussi les actions concrètes
et notamment la Permaculture du centre de Beaumont.

Ce sera passionnant.

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? 229794


_________________
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Benzar10
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Pema_g10
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7619
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Pema Gyaltshen le Mer 09 Oct 2019, 11:31

Bonjour
J'ai eu le grand plaisir de présenter le Bouddhisme aux sœurs de l'Abbaye de Soleilmont .
A leur invitation.
Ceci en préliminaire de la journée Ecologie et Spiritualité du 20 octobre prochain.
Je n'avais pas préparé cette expérience, les sœurs m'avaient juste dit de venir les visiter
pour faire connaissance… mais elles avaient préparé toute une plage horaire dans leur
journée rythmée de prières, pour me rencontrer et me poser mille questions !
C'est une expérience que je n'oublierai pas ! Inutile de vous préciser que l'accueil 
de ces sœurs Cisterciennes était très chaleureux et ouvert.
La suite ce sera la rencontre avec diverses traditions, et je suis heureux de représenter 
à la demande de Lama Rinchen, les Centres de Beaumont et Samyé en plus de mon Centre Nyingma.
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? 70389610


_________________
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Benzar10
Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Pema_g10
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1986
Zodiaque : Gémeaux Âge : 44
Contrée : France
Arts & métiers : Sans emploi pour le moment
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En dépression (arrêt maladie sous traitement).
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Disciple laïc le Mer 09 Oct 2019, 11:36

Tout cela ne fut pas enregistré ? Même en audio ?


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 

Contenu sponsorisé

Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ? Empty Re: Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 05 Avr 2020, 13:06