Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion

Vous connaître vous-même, c'est vous oublier 5127b810

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Qui est vraiment l'homme de couleur ?
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyAujourd'hui à 11:46 par Minako

» Coronavirus: interdépendance entre les nations, entre les humains , entre humains et animaux .....
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyAujourd'hui à 11:44 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Deux kilos deux , Gil Bartholeyns
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyHier à 16:54 par Minako

» La vue et l'action justes ou comment réagir ?
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyHier à 13:56 par Disciple laïc

» Se soigner vegan, naturellement...
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyHier à 11:25 par Minako

» Les voeux de Bodhisattva
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 24 Mai 2020, 12:17 par Mila

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 24 Mai 2020, 10:25 par Ami

» Enseignement sur la pratique de Chenrezi , par Lama Rinchen Palmo
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 23 Mai 2020, 12:49 par Mila

» Lâcher Prise par Arnaud Desjardins
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 23 Mai 2020, 11:49 par Mila

» la posture de zazen et kinhin
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 23 Mai 2020, 08:46 par vaygas

» Conseils de Kalou Rimpoché pour une retraite solitaire
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyVen 22 Mai 2020, 16:11 par Mila

» Initiation de Avalokiteshvara les 29 et 30 mai , par le Dalaï Lama , en direct .
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMar 19 Mai 2020, 11:40 par Mila

» Kagyu Meunlam France 2020 à la Pagode de Vincennes
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 17 Mai 2020, 12:11 par Mila

» Parcours de femmes : Le bouddhisme, une voie d’optimisme
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 17 Mai 2020, 10:51 par Disciple laïc

» Protéger les chats du président de la chasse...
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 16 Mai 2020, 15:17 par Minako

» Rêves réccurents 26 caractères
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 16 Mai 2020, 14:57 par Minako

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 16 Mai 2020, 13:57 par naturopatie

» Enseignements du Dalaï Lama en direct sur le web , les 16 et 17 mai 2020
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 16 Mai 2020, 09:34 par Mila

» Besoin de soutien par les prières
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyVen 15 Mai 2020, 22:29 par Disciple laïc

» Présentation: Bonjour à tous !
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyVen 15 Mai 2020, 15:30 par vaygas

» Les blaireaux, ces héros si discrets
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 14 Mai 2020, 18:15 par Karma Yéshé

» Humour et déconfinement au quotidien
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 14 Mai 2020, 13:49 par Minako

» La pacification des MAMOS, contre les maladies infectueuses
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 14 Mai 2020, 10:36 par Pema Gyaltshen

» Bhoutan, le bonheur national brutal ?
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMer 13 Mai 2020, 22:04 par Mila

» "Pour une relance économique intégrant la protection des animaux et de l'environnement.
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMer 13 Mai 2020, 20:39 par Karma Yéshé

» Petit incident : signe ou hasard
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMar 12 Mai 2020, 17:57 par Ahcia

» Confinement et vie quotidienne
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 10 Mai 2020, 17:05 par Minako

» Les balades en foret vont recommencer
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 10 Mai 2020, 16:31 par Minako

» Envers vos pensées, soyez comme le lion, pas comme le chien
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 10 Mai 2020, 16:04 par Mila

» Au nom du Covid-19, les lobbies s'attaquent aux règles envirronementales
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 09 Mai 2020, 20:06 par Karma Yéshé

» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyVen 08 Mai 2020, 15:49 par Minako

» Fermer les marchés humides / Pétition
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 07 Mai 2020, 13:07 par Mila

» Petition contre l abattage d un arbre
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:59 par Karma Yéshé

» Bouddha Purnima 2020 dans le monde
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:28 par Mila

» Une vidéo dont le début me met mal à l'aise...
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMer 06 Mai 2020, 14:10 par Ahcia

» Nous sommes remplis de violence
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMer 06 Mai 2020, 12:35 par Mila

» Même si cela paraît irréalisable ....
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 03 Mai 2020, 09:58 par Mila

» Les choses a faire si vous trouvez des oiseaux blesses
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 03 Mai 2020, 08:21 par Karma Yéshé

» Question concernant les cinq agrégats d'attachement
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 02 Mai 2020, 22:47 par Disciple laïc

» Prières pour que cesse la pandémie
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyVen 01 Mai 2020, 10:00 par Pema Gyaltshen

» Le Zen et les Écritures - 1/2 et 2/2
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:43 par Minako

» Citations de George Bernard Shaw
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:33 par Minako

» La présence d'un maître spirituel
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:58 par Mila

» Faire un masque facial en tissu à la maison
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:25 par Mila

» Prière pour Lama TEUNZANG.Montchardon.
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:02 par Ortho

» Coronavirus: les animaux reviennent dans des rues désertées par l'homme .
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyJeu 30 Avr 2020, 10:26 par Minako

» Un lien intéressant pour ceux qui aiment les hirondelles
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMer 29 Avr 2020, 16:23 par Minako

» Meilleure pièce pour l'autel et la méditation
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMar 28 Avr 2020, 18:15 par vaygas

» Face à la pandémie : action, amour et compassion
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMar 28 Avr 2020, 17:15 par Minako

» Le mouvement est l'essence même des choses
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMar 28 Avr 2020, 12:50 par Ami

» Le Dalaï Lama , icône spirituelle
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMar 28 Avr 2020, 12:16 par Mila

» Thaïlande : reportage sur l'aide des temples à la population
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyLun 27 Avr 2020, 23:55 par Ortho

» Heureux anniversaire , Vaygas !
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyLun 27 Avr 2020, 23:48 par Ortho

» L'interférence de l'humain sur la biodiversité , cause de pandémies .
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 26 Avr 2020, 13:23 par Minako

» L'aide alimentaire , victime collatérale du covid19.
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 26 Avr 2020, 09:47 par vaygas

» La mémoire traumatique - Muriel Salmona
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 25 Avr 2020, 21:46 par Minako

»  Dans le confort et l'aise - extrait (Longchenpa)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 25 Avr 2020, 14:23 par Ami

» Voyagez gratuitement et sans risques avec votre esprit
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMar 21 Avr 2020, 08:13 par Pema Gyaltshen

» Une cure de silence par une nonne zen
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyLun 20 Avr 2020, 14:18 par Karma Yéshé

» Stop aux derives de la chasse.
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyLun 20 Avr 2020, 14:16 par Karma Yéshé

» Regardez en direct les jolis bb faucons
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 19 Avr 2020, 17:13 par Minako

» Fabriquer un hôtel à insectes
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 19 Avr 2020, 15:25 par Karma Yéshé

» Une maison pour les hérissons
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 19 Avr 2020, 14:43 par Karma Yéshé

» Prochain Shangpa Mönlam en Bourgogne , dirigé par Kalou Rimpoché
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 19 Avr 2020, 10:35 par Mila

» Poerre Rabhi s inspirer de la nature
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 19 Avr 2020, 08:47 par Karma Yéshé

» Enseignements Zen Sôtô
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 19 Avr 2020, 08:35 par Karma Yéshé

» Question: Comment allez-vous tous?
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyDim 19 Avr 2020, 08:32 par Karma Yéshé

» Pratique de Base, la compassion de Chenrezik
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 18 Avr 2020, 20:26 par Karma Yéshé

» Prochains Shangpa Mönlams 2020
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 18 Avr 2020, 20:24 par Karma Yéshé

» L'impermanence est comme un ami
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 18 Avr 2020, 20:23 par Karma Yéshé

» Plutôt vidéo du jour
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 18 Avr 2020, 20:18 par Karma Yéshé

» Les quatre forces de la Pratique
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 18 Avr 2020, 20:17 par Karma Yéshé

» méditation : la posture en sept points
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptySam 18 Avr 2020, 16:38 par Ahcia

» Seiza, une des postures de Zazen
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMer 15 Avr 2020, 15:47 par Minako

» Mieux connaître la concentration
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier EmptyMer 15 Avr 2020, 09:50 par Pema Gyaltshen

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 35 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 33 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Admin, Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 103859 messages dans 12149 sujets

Nous avons 4427 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est duclos martine

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7646)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_leftVous connaître vous-même, c'est vous oublier BarVous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_right 
Karma Trindal (7080)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_leftVous connaître vous-même, c'est vous oublier BarVous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_right 
petit_caillou (4776)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_leftVous connaître vous-même, c'est vous oublier BarVous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_leftVous connaître vous-même, c'est vous oublier BarVous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_leftVous connaître vous-même, c'est vous oublier BarVous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_right 
MionaZen (3353)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_leftVous connaître vous-même, c'est vous oublier BarVous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_right 
Karma Yéshé (3197)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_leftVous connaître vous-même, c'est vous oublier BarVous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_right 
vaygas (2755)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_leftVous connaître vous-même, c'est vous oublier BarVous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_right 
Mila (2497)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_leftVous connaître vous-même, c'est vous oublier BarVous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_leftVous connaître vous-même, c'est vous oublier BarVous connaître vous-même, c'est vous oublier Bar_right 
Le Deal du moment : -57%
Batterie externe Samsung à Induction 10.000mah ...
Voir le deal
14.99 €

Vous connaître vous-même, c'est vous oublier

Anonymous
Nicolas
Invité

Titre-sujet Vous connaître vous-même, c'est vous oublier

Message par Nicolas le Ven 16 Fév 2007, 12:44

Vous connaître vous-même, c'est vous oublier Pemach10
«Nous pourrions penser que nous connaître nous-même est quelque chose de très égocentrique, mais en commençant à nous regarder clairement et honnêtement, nous commençons à dissoudre les murs qui nous séparent des autres.»

Le voyage de l'éveil advient juste là où nous ne nous sentons pas à l'aise. Nous ouvrir au malaise est la base de la transmutation de nos sentiments «soi-disant» négatifs. d'une certaine façon, nous voulons nous libérer de notre ressenti désagréable en le justifiant, ou en l'étouffant; mais ce qui arrive, c'est comme jeter le bébé avec l'eau du bain. D'après les enseignements du Vajrayana, ou Bouddhisme tantrique, notre sagesse et notre confusion font tellement partie de la même trame que s'en débarrasser simplement ne marche pas.

En essayant de nous débarrasser de notre négativité, en essayant de l'éradiquer, en le mettant dans une colonne étiquetée «mauvais», nous rejetons tout autant notre sagesse, car tout en nous est énergie créatrice
particulièrement nos émotions fortes. Elles sont pleines de force de vie.

Il n'y a rien de mauvais dans la négativité en elle-même; le problème est que nous ne le voyons jamais, nous ne l'honorons jamais, nous ne regardons jamais en son coeur. Nous ne goûtons pas notre négativité, nous ne la sentons pas, nous n'entreprenons pas de la connaître. Au lieu de cela, nous essayons sans cesse de nous en débarrasser en donnant à quelqu'un un coup de poing, en calomniant, en nous punissant nous-même, ou en refoulant nos sentiments. Entre le refoulement et le passage à l'acte, il y a quelque chose de sage, profond, qui échappe au temps.

Si nous essayons juste de nous débarrasser de nos sentiments négatifs, nous ne réalisons pas que ces sentiments sont notre sagesse. La transmutation vient de la volonté de tenir notre assise avec le ressenti, de lâcher les mots (laisser aller les mots), de laisser aller les justifications. Nous n'avons pas à avoir de solution. Nous pouvons vivre avec une note dissonante; nous n'avons pas à jouer la note suivante pour finir la chanson.

Assez curieusement, ce voyage de transmutation est d'une formidable joie. Nous cherchons généralement le joie aux mauvais endroits, en essayant d'éviter de ressentir des pans entiers de la condition humaine. Nous cherchons le bonheur à travers la croyance que des pans entiers de ce qu'est être humain sont inacceptables. Nous ressentons que quelque chose en nous-même doit changer. Pourtant, la joie inconditionnelle survient à travers une sorte de compréhension dans laquelle nous nous permettons de voir clairement ce que nous faisons avec une grande honnêteté, combinée à une profonde douceur et gentillesse. Cette combinaison d'honnêteté, de claire perception et de douceur est l'essence d'une amitié pleine d'une inconditionnelle compassion avec nous mêmes.

C'est un processus qui nous mène continuellement pas à pas en territoire inconnu. Vous commencez à vous aventurer de votre propre chef dans le domaine inconnu. Puis vous réalisez que cette aventure particulière ne vous mène pas seulement à l'intérieur de vous-même, mais aussi à l'extérieur de vous-même, dans l'univers entier Vous ne pouvez accéder à l'inconnu que lorsque vous êtes devenus amis avec vous-mêmes. Vous ne pouvez accéder à ces régions «à l'extérieur» qu'en commençant à explorer et à éprouver de la curiosité pour cet «intérieur» inconnu, en vous-mêmes.

Dogen Zen-ji disait: «Vous connaître (vous-même) est vous oublier». Nous pourrions penser que nous connaître nous-même est quelque chose de très égocentrique mais lorsque nous commençons à regarder en nous-même si clairement, si honnêtement,, - nos pensées nos émotions, ce que nous sommes réellement - nous commençons à dissoudre les murs qui nous séparent des autres. D'une manière ou d'une autre, toutes ces façons de se sentir séparés de tout et de tous, sont bâtis d'opinions. Ils sont faits de dogmes, ils sont faits de préjugés. Ces murs viennent de notre peur de connaître des parties de nous-mêmes.

Il y a un enseignement tibétain qui est souvent traduit par: «L'amour de soi est la racine de toute la souffrance». Il peut être difficile pour un occidental d'entendre le terme «amour de soi» sans tomber dans l'incompréhension à son sujet. J'ai idée que 85 % de nous, occidentaux, interpréterions ceci dans le sens où nous ne devrions pas prendre soin de nous-mêmes - il y aurait quelque chose d'incompatible avec
l'éveil dans le fait de nous respecter nous mêmes. Mais ce n'est pas ce que cela signifie. Ce dont il est question, c'est de la tendance à la fixation. «L'amour de soi» se réfère à la façon dont nous essayons de nous protéger par la fixation; la façon dont nous érigeons des murs de façon à ne pas avoir à nous sentir mal à l'aise ou incertains. Cette notion d'amour de soi se rapporte à la croyance erronée selon laquelle il pourrait n'y avoir qu'aise et non malaise, celle selon laquelle il pourrait n'y avoir que joie et pas de tristesse, qu'il pourrait n'y avoir que du bon, et pas de mauvais.

Mais ce que les enseignements bouddhistes nous montrent, c'est que nous pouvons adopter une perspective bien plus large, une perspective qui est au delà du bien et du mal. Les classifications en bon et mauvais viennent d'une absence de compassion (maitri) Nous disons que quelque chose est bon lorsque cela nous donne un sentiment de sécurité et c'est mauvais quand cela nous donne une sensation d'insécurité. De cette façon, nous en arrivons à haïr les gens qui nous donnent un sentiment d'insécurité et à haïr toutes sortes de religions et de nationalités qui nous donnent une sensation d'insécurité. Et nous apprécions ceux qui rendent la terre solide sous nos pieds. Quand nous sommes tellement engagés dans la tentative de nous protéger, nous sommes incapables de voir la souffrance sur le visage d'autrui. «L'amour de soi» est fixation sur l'ego et saisie: il noue nos coeurs, nos épaules, notre tête, notre estomac. Nous ne pouvons pas nous ouvrir. Tout est noué. Lorsque nous commençons à nous ouvrir, nous pouvons voir les autres et nous pouvons être là pour eux. Mais au stade où nous n'avons pas travaillé avec notre propre peur, nous nous effondrons quand les autres réactivent notre peur.

Ainsi, vous connaître c'est vous oublier. C'est à dire que lorsque nous devenons amis avec nous-mêmes, nous n'avons plus besoin d'être concernés par nous-mêmes. C'est un curieux tour: entrer en amitié avec nous-mêmes est une façon de ne plus du tout être si concerné par nous-mêmes. Ainsi, Dogen Zen-ji continue en disant: «S'oublier, c'est être illuminé par toutes choses» Lorsque nous ne sommes plus si préoccupés par nous-mêmes, nous commençons à comprendre que le monde nous parle tout le temps. Chaque plante, chaque arbre, chaque animal, chaque personne, chaque voiture, chaque avion, nous parle, nous enseigne, nous éveille. C'est un monde merveilleux, mais nous le ratons souvent. C'est un petit peu comme si nous voyions les bandes annonces d'attractions à venir et que nous n'allions jamais voir le principal spectacle.

Quand nous sommes dans le ressentiment ou le jugement, cela nous blesse et cela blesse les autres. Mais si nous regardons à l'intérieur de cela, nous pouvons voir que, derrière le ressentiment, il y a une peur, et derrière la peur, une intense douceur. C'est un très grand coeur, et un esprit immense - un état d'être fondamental, très éveillé. Pour expérimenter cela, nous commençons un voyage, le voyage de l'amitié inconditionnelle envers cela que nous sommes déjà.


Pema Chödrön

Source: http://pema.free.fr

    La date/heure actuelle est Mar 26 Mai 2020, 19:15