Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Le Rouleau des êtres affamés Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion.

Le Rouleau des êtres affamés B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Vivre dans la simplicité volontaire , d'une façon décontractée ...Alexis Robert , le jardinier autonome
Le Rouleau des êtres affamés EmptyAujourd'hui à 10:33 par Mila

» Les voeux de Bodhisattva
Le Rouleau des êtres affamés EmptyAujourd'hui à 10:27 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Le Rouleau des êtres affamés EmptyAujourd'hui à 10:23 par Mila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Le Rouleau des êtres affamés EmptyHier à 12:56 par vaygas

» Kalachakra, une initiation pour la paix - 1ère partie
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 21 Juil 2019, 20:38 par Disciple laïc

» Les vacances ....et le Dharma
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 20 Juil 2019, 08:44 par Mila

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 19 Juil 2019, 22:46 par Mila

» Les loktas
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 19 Juil 2019, 20:32 par Mila

» La méditation m'a sauvé - Tu enseigneras au monde comment guérir
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 19 Juil 2019, 20:15 par Mila

» Religions et bolchevisme
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 19 Juil 2019, 18:50 par Ortho

» How We Create Problems for Ourselves
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 18 Juil 2019, 15:38 par Disciple laïc

» Actualité philosophique : Le bouddhisme rend-il heureux ?
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 18 Juil 2019, 15:30 par Disciple laïc

» Les exercices sont insuffisants pour avancer PAR EVEIL HOMME LE 18 JUILLET 2019
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 18 Juil 2019, 15:14 par tindzin

» Salut, c'est "carte mentale man"
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 18 Juil 2019, 13:21 par vaygas

» Un remède anti-moustique naturel
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 18 Juil 2019, 12:59 par Mila

» Le Coeur des Trois Voies - Taranatha
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 18 Juil 2019, 11:26 par Mila

» Science et Bouddhisme : à la croisée des chemins avec Trinh Xuan Thuan
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 18 Juil 2019, 08:27 par Disciple laïc

» D'anciens animaux maltraités aident des personnes en situation post-traumatique .
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 17 Juil 2019, 23:05 par Mila

» Bon anniversaire Pema !!
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 16 Juil 2019, 09:38 par Mila

» Reacting to Harm with Compassion
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 16 Juil 2019, 08:25 par Disciple laïc

» La symbolique des animaux dans le Bouddhisme .
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 15 Juil 2019, 17:31 par Mila

» 4 clés pour Guérir l'enfance abusée Thich Nhat Hanh
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 15 Juil 2019, 14:18 par Disciple laïc

» Frere Bienveillance Le deuil Vivre avec la mort des proches
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 15 Juil 2019, 14:14 par Disciple laïc

» Appel à dons pour un enfant
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 15 Juil 2019, 11:55 par Disciple laïc

» Les 21 louanges à Tara , chantées par le Karmapa Ogyen Trinlé Dordjé .
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 13 Juil 2019, 17:50 par Mila

» "Messages des visiteurs"
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 13 Juil 2019, 13:25 par Mila

» L'appel au lama de loin . écrit par Jamgön Kontrul Lodreu Thayé , chanté par Lama Gyourmé
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 13 Juil 2019, 12:41 par Mila

» Majjhima Nikâya 049 Brahmanimantanika Sutta L'invitation d'un Brahmâ
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 13 Juil 2019, 06:21 par Disciple laïc

» Bonjour ! :-)
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 12 Juil 2019, 11:49 par Mila

» L'histoire de Soukkasiddhi
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 12 Juil 2019, 07:37 par Karma Détchen Dordje

» Avoir un papa moine zen au Village des Pruniers
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 11 Juil 2019, 12:47 par Disciple laïc

» Cette petite voix en nous... Mara ?
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 10 Juil 2019, 18:52 par Mila

» La famille
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 09 Juil 2019, 13:24 par Mila

» Kagyu Meunlam France 2019
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 09 Juil 2019, 10:51 par Mila

» Un chien et des canards
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 09 Juil 2019, 08:11 par Disciple laïc

» MN 1 Mūlapariyāya Sutta
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 09 Juil 2019, 07:58 par Disciple laïc

» Nous avons l'habitude de souffrir.
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 08 Juil 2019, 19:39 par Disciple laïc

» Rabjam Ripoché viendra consacrer le nouveau Stupa de Nyima Dzong
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 07 Juil 2019, 19:29 par Pema Gyaltshen

» Les étapes vers l'Eveil ...de Milarépa à Marpa
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 07 Juil 2019, 13:28 par Mila

» Une espèce à part (l'humain) - Documentaire Arte
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 07 Juil 2019, 10:13 par Disciple laïc

» Des arbres , pour l'Arbre .
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 07 Juil 2019, 09:45 par Abhradan

» L'élixir des instructions essentielles , un texte de Jamgon Kontrul Lodreu Tayé sera présenté tout au long de l'année 2019-2020 par lama Rinchen Palmo
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 06 Juil 2019, 22:09 par Mila

» Exposition – Bouddha, la légende dorée
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 06 Juil 2019, 21:24 par Mila

» Une courte prière pour la longue vie du 14e Dalaï Lama
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 06 Juil 2019, 20:57 par Mila

» Enseignement du Dharma par Sœur Giac Nghiem sur les émotions fortes
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 05 Juil 2019, 17:52 par Disciple laïc

» Paradoxe (?) des racines
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 05 Juil 2019, 16:27 par Disciple laïc

» Déception: Comment gérer ses pensées suite à une déception?
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 02 Juil 2019, 15:53 par Marquise Du Mont

» Sciences et Vie: Sommes-nous uniques ?
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 02 Juil 2019, 15:33 par Admin

» Attitude face à la mort
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 02 Juil 2019, 09:55 par Disciple laïc

» La vie laïque tenue en haute estime
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 30 Juin 2019, 14:59 par Disciple laïc

» La bibliothèque de la congrégation Dhagpo Kagyu Ling
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 23 Juin 2019, 20:16 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 19 Juin 2019, 09:33 par Karma Détchen Dordje

» Soyons humbles , la roue tourne ...ou l'histoire d'une petite crotte .
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 19 Juin 2019, 02:18 par Karma Yéshé

» état d'esprit du jours
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 19 Juin 2019, 02:16 par Karma Yéshé

» Discutons du Dharma ?
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 17 Juin 2019, 22:40 par Mila

» Fête du Bouddha 2019
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 17 Juin 2019, 19:04 par Disciple laïc

» Angkor, les fantomes de la jungle
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 17 Juin 2019, 19:01 par Disciple laïc

» Aux sources du bouddhisme : la tradition de la forêt
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 17 Juin 2019, 16:44 par Disciple laïc

» Enquête de Région au monastère de Weiterswiller
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 17 Juin 2019, 15:01 par Disciple laïc

» Le Bouddha Vajradhara , Dordjé Tchang
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 17 Juin 2019, 11:18 par Marquise Du Mont

» Comment aborder la maladie selon Maître Sosan
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 16 Juin 2019, 19:07 par Invité

» Vajradhara ; signification
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 16 Juin 2019, 17:12 par Mila

» Le Courage , Chapitre VII du Bodhicharyavatara de Shantideva .
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 15 Juin 2019, 11:32 par Mila

» Meditation et aller au-delà de la pleine conscience ,Yongey Mingyour Rimpoche
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 13 Juin 2019, 14:59 par Mila

» The Innate Wisdom
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 13 Juin 2019, 14:21 par Mila

» The key to Happiness ,by Jamgon Kenting Tai Situ Rimpoché
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 13 Juin 2019, 14:16 par Mila

» La Dédicace , Chapitre X du Bodhicharyavatara de Shantideva .
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 13 Juin 2019, 10:30 par Mila

» Vivre au présent, sans passé, sans futur
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 12 Juin 2019, 18:38 par Disciple laïc

» La Vigilance - Chapitre V du Bodhicaryavatara de Shantideva - La Marche vers l'Eveil .
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 12 Juin 2019, 18:25 par Mila

» Patience et endurance, les plus belles vertus du méditant engagé
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 12 Juin 2019, 07:58 par Disciple laïc

» Voir l’impermanence, l’insatisfaction et l’impersonnalité : clé de l’Éveil
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 11 Juin 2019, 15:38 par Disciple laïc

» Une vie une oeuvre : Bouddha
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 11 Juin 2019, 11:21 par Disciple laïc

» Le Bouddhisme et la politique
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 11 Juin 2019, 06:32 par Disciple laïc

» Histoire d'amour à travers le temps
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 10 Juin 2019, 22:29 par Ortho

» Ego Ego Ego (pour faire 10 caractères)
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 10 Juin 2019, 13:26 par Invité

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 39 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 39 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 100322 messages dans 11679 sujets

Nous avons 4329 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Jehanne

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7536)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
Karma Trindal (6983)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
petit_caillou (4749)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
MionaZen (3353)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
Karma Yéshé (2936)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
vaygas (2544)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2311)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
hananou (1701)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 

Le Rouleau des êtres affamés

petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4749
Age : 37
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Le Rouleau des êtres affamés Empty Le Rouleau des êtres affamés

Message par petit_caillou le Dim 30 Oct 2011, 00:12

Le Rouleau des êtres affamés

Les Rouleaux des êtres affamés (餓鬼草紙, Gaki zōshi?), parfois aussi traduits en Rouleaux des fantômes affamés ou Rouleaux des démons affamés, forment un emaki japonais du XIIe siècle. Il s’agit en réalité de deux rouleaux peints différents, mais de par la proximité du style, du thème et de l’époque, ils sont communément présentés ensemble sous le même nom. Si les auteurs restent inconnus, on les date de la fin de l’époque de Heian ou du début de celle de Kamakura (soit fin XIIe début XIIIe). Le contenu des rouleaux porte sur la description des gaki, damnés condamnés à errer invisibles sur terre après leur mort.

Le Rouleau des êtres affamés 800px-Gaki-Zoushi
Scène de la vie quotidienne du peuple, hanté par les gaki (damnés dans le bouddhisme).

Artiste Inconnu
Année XIIe siècle
Type Emaki
Technique Peinture et encre sur rouleau de papier
Dimensions (H) 27 cm
Localisation Musée national de Kyōto et Musée national de Tōkyō, Japon

Apparue au Japon depuis environ le VIe siècle grâce aux échanges avec l’Empire chinois, la pratique de l’emaki se diffuse largement auprès de l’aristocratie à l’époque de Heian : il s’agit de longs rouleaux de papier narrant au lecteur une histoire au moyen de textes et de peintures. Vers la fin de l’époque de Heian, les troubles politiques et sociaux offrent un terrain propice au prosélytisme pour le bouddhisme, notamment l’illustration des six voies de la résurrection matérielle, comme le Rouleau des enfers. Le Gaki zōshi porte plus précisément sur la représentation des gaki (en) (préta en sanskrit), les esprits damnés des pécheurs dans le bouddhisme, errant invisibles dans le monde réel en l’attente d’une résurrection et tiraillés par une faim insatiable. Effrayer les fidèles était en effet un moyen de les guider vers la religion, idée déjà exploitée auparavant en Inde et en Chine, ainsi qu’au Japon dès le VIIIe siècle sur d’autres supports[3]. Au-delà du message religieux, le rouleau tire aussi inspiration de la vie du peuple, parfois misérable en raison des guerres civiles (connues sous le nom de guerre de Genpei).

Le Rouleau des êtres affamés 800px-Hungry_Ghosts_Scroll_Kyoto_2
Peinture de genre montrant des humains faire des offrandes au damnés devant un temple. Rouleau de Kyōto.

Les six destinées possibles de réincarnation des hommes, importantes en particulier dans les écrits du moine Genshin (en), deviennent un sujet populaire pour l’emaki à la fin du XIIe siècle. De nos jours, ces œuvres sont souvent désignées par le terme générique de rokudō-e (lit. « peintures des six voies »)[4]. Les deux emaki ont ainsi probablement été créés pour la collection du Renge-ō-in sous l’égide de l’empereur Go-Shirakawa.

Le Rouleau des êtres affamés 800px-Gaki_zoshi_-_Tokyo_-_part_1
Scène du palais de l'empereur où des damnés se glissent invisibles parmi les nobles. Rouleau de Tōkyō.

L’emaki se compose donc de deux rouleaux de 380,2 cm x 26,9 cm[5] et 538,4 cm x 26,8 cm (longueur sur hauteur), respectivement exposés au musée national de Tōkyō et de Kyōto, pour un total de dix-sept peintures. On les date communément de la seconde moitié du XIIe siècle, à la fin de l’époque de Heian ou au début de l’époque de Kamakura. Les artistes restent de nos jours inconnus, mais la grande variété des styles au sein même des rouleaux montre que plusieurs peintres y ont travaillé.

L’ensemble a été désigné comme trésor national du Japon.

Le Rouleau des êtres affamés 464px-Gaki_zoshi_-_Tokyo_-_part_9
Tourment d'un damné infligé par un démon. Rouleau de Tōkyō.

Le premier rouleau exposé au musée national de Tōkyō s’ouvre sur des scènes de vie dans le palais de Heian, puis montre des villageois. Les gaki deviennent ensuite centraux, d’abord en cherchant à se nourrir des cadavres dans un cimetière, puis en se repaissant dans la fange. Finalement, les damnés sont eux-mêmes livrés à la torture et la souffrance, attaqués par des oiseaux de proie ou des démons. La composition de l’artiste renvoie plus implicitement au shintō dans le rouleau de Tōkyō, notamment la mort du dieu Izanami. Les peintures montrent les gaki, invisibles et faméliques, hantant les humains, s’accrochant à leur vêtement, guettant un nourrisson ou tentant de dévorer cadavres et excréments. L’horreur et le malaise qui transparaissent dans cet emaki évoquent ainsi tant la mort dans le shintō que les enfers bouddhistes. T. Lésoualc’h décrit ce rouleau comme un « chef-d’œuvre de l’art maudit »[8]. Aujourd’hui, les calligraphies ont entièrement disparu et seules dix scènes nous sont restées.



_________________
Le Rouleau des êtres affamés 78317617_oLe Rouleau des êtres affamés 78305167_pLe Rouleau des êtres affamés Th_083_v2Le Rouleau des êtres affamés 8dcf9699Le Rouleau des êtres affamés Th_082_Le Rouleau des êtres affamés Th_085_Le Rouleau des êtres affamés 63d4808bLe Rouleau des êtres affamés 33c4b951Le Rouleau des êtres affamés Th_115_Le Rouleau des êtres affamés Kiddy
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4749
Age : 37
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Le Rouleau des êtres affamés Empty Re: Le Rouleau des êtres affamés

Message par petit_caillou le Dim 30 Oct 2011, 00:15

Le Rouleau des êtres affamés 800px-<i>Hungry_Ghosts_Scroll_Kyoto_3
Le moine Mokuren priant le Bouddha (en haut) de lui enseigner comment délivrer sa mère damnée. Rouleau de Kyōto.

Le second rouleau exposé au musée national de Kyōto est bien plus proche des textes bouddhistes sur les six voies de l’existence (rokudō), notamment le sûtra du Shōhō nenjokyō. Dans les deux premières scènes, les gaki cherchent à s’abreuver près d’un temple animé où les humains déposent des offrandes aux damnés. Les deux peintures suivantes s’inspirent du sûtra Urabongyō : le moine Mokuren (en sanskrit Mahāmaudgalyāyana) prie le Bouddha de lui enseigner comment sauver sa mère, devenue gaki après sa mort. La cinquième scène montre comment Bouddha permet à des gaki d’attendre la Terre pure. Les deux dernières peintures racontent une anecdote sur le moine Ananda, qui apprend un rituel basé sur la prière et des offrandes de riz pour sauver des damnés. Des calligraphies des textes bouddhistes illustrés sont insérées entre chaque scène, selon la composition en alternance récurrente pour les zōshi (anecdotes bouddhistes).

Les emaki appartiennent au style otoko-e du yamato-e, mettant l’accent sur le mouvement et les scènes de genre profanes[10]. Ici, la peinture est caractéristique du genre, privilégiant les lignes à l’encre de Chine et des couleurs légères. Contrairement à d’autres œuvres, le trait reste majoritairement fin et régulier. Quant à la composition, elle varie beaucoup d’une scène à l’autre, étant tantôt centrée sur un personnage, tantôt s’attachant à retranscrire tout le cadre de vie[6]. L’auteur exploite des techniques récurrentes dans l’emaki, notamment le hampuku byōsha qui consiste en représenter plusieurs fois les mêmes personnages dans une même scène pour suggérer la temporalité ; ainsi sur la scène 5 du rouleau de Kyōto, on peut voir un groupe de gaki dévorés par un feu intérieur, puis écoutant les prédications de Bouddha, ils atteignent en haut de la peinture la Terre pure, le tout en un seul plan[6].

À la différence des peintures de la cour, les visages des personnages sont expressifs, voire parfois caricaturaux, à la manière des croquis retrouvés sur les murs des temples et d’autres emaki. Les gaki sont représentés avec les membres décharnés et le ventre ballonné, tels des « monstres à demi insectes », dans des tons gris pâles contrastant avec la couleur plus vive des vivants.

Comme la plupart des emaki, le Gaki zōshi offre un aperçu sur la vie quotidienne des Japonais à l’époque[7]. La scène de l’accouchement au palais montre par exemple comment la femme était assistée, puis qu’un moine bouddhiste et un chaman sont présents pour la naissance. Plus superstitieusement, un gaki rampe menaçant en direction du bébé, illustrant la fragilité du passage du monde immatériel au monde des vivants dans le bouddhisme[11]. Divers autres détails peuvent être soulignés, comme la symbolique protectrice des pins plantés dans le cimetière, selon de vieilles croyances chinoises[12]. Enfin, T. Lésoualc’h rapproche la représentation des fantômes affamés dans la vie quotidienne avec « le malaise indéfinissable dont fut hantée toute l’époque de Heian, cette crainte permanente d’un monde parallèle au monde des vivants, le dominant et le persécutant ».

Plusieurs spécialistes considèrent de nos jours les emaki comme de lointains ancêtres des mangas modernes, le Gaki zōshi étant cité pour son réalisme ou la mise en scène de l’horreur.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Rouleau_des_%C3%AAtres_affam%C3%A9s


_________________
Le Rouleau des êtres affamés 78317617_oLe Rouleau des êtres affamés 78305167_pLe Rouleau des êtres affamés Th_083_v2Le Rouleau des êtres affamés 8dcf9699Le Rouleau des êtres affamés Th_082_Le Rouleau des êtres affamés Th_085_Le Rouleau des êtres affamés 63d4808bLe Rouleau des êtres affamés 33c4b951Le Rouleau des êtres affamés Th_115_Le Rouleau des êtres affamés Kiddy
Karma Yéshé
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 2936
Age : 52
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Disposition de l'Esprit : shiné
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Le Rouleau des êtres affamés Empty Re: Le Rouleau des êtres affamés

Message par Karma Yéshé le Dim 30 Oct 2011, 00:22

Le Rouleau des êtres affamés 586300

Contenu sponsorisé

Le Rouleau des êtres affamés Empty Re: Le Rouleau des êtres affamés

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 23 Juil 2019, 10:54