Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Le Rouleau des êtres affamés Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion

Le Rouleau des êtres affamés B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle- École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Qu'est ce que la réalité ?
Le Rouleau des êtres affamés EmptyAujourd'hui à 07:19 par Disciple laïc

» Plutôt vidéo du jour
Le Rouleau des êtres affamés EmptyAujourd'hui à 07:12 par Disciple laïc

» Fake news et idées reçues en environnement
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 19 Sep 2019, 11:26 par Shi Fu

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 19 Sep 2019, 08:06 par Mila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 19 Sep 2019, 07:58 par Mila

» Présentation
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 18 Sep 2019, 15:37 par Nangpa

» Les voeux de Bodhisattva
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 18 Sep 2019, 08:28 par Mila

» Quand Bouddha a t-il vécu ? Un indice archéologique découvert au Népal
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 17 Sep 2019, 22:24 par Disciple laïc

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 17 Sep 2019, 16:12 par Mila

» L'étude et la Pratique du Dharma: Comment cultiver la concentration
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 17 Sep 2019, 09:39 par tantan

» Décès de Sogyal Rinpoché
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 16 Sep 2019, 07:06 par Disciple laïc

» Dalaï-lama : « Le monde irait peut-être mieux sans religion »
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 15 Sep 2019, 22:39 par Ortho

» faire un autel particulier
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 15 Sep 2019, 22:13 par Ortho

» A propos du Lama-Racine
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 14 Sep 2019, 13:50 par Mila

» Savoir mourir
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 13 Sep 2019, 11:25 par Mila

» Des animaux sauvés et bien traités cela existe aussi
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 12 Sep 2019, 23:34 par Disciple laïc

» Buddhist Man Attacked Because Bigot Thought He Was Muslim
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 11 Sep 2019, 09:56 par Disciple laïc

» L'homme n'est pas notre ennemi
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 11 Sep 2019, 07:42 par Disciple laïc

» Comment transformer le négatif en positif
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 10 Sep 2019, 15:03 par Ortho

» Sur les traces du Bouddha au Pakistan
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 09 Sep 2019, 15:01 par Disciple laïc

» Mahāyāna: Instructions profondes sur la vue de la voie du milieu
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 08 Sep 2019, 20:42 par Disciple laïc

» A propos de la Vacuité
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 08 Sep 2019, 11:09 par Disciple laïc

» Les tantras dans le bouddhisme tibétain / 1ère et 2ème partie
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 08 Sep 2019, 09:59 par Disciple laïc

» La symbolique des animaux dans le Bouddhisme .
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 07 Sep 2019, 18:06 par Pema Gyaltshen

» Besoin d'aide dans ma pratqiue
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 07 Sep 2019, 17:52 par Pema Gyaltshen

» Le changement climatique, un défi pour les bouddhistes ?
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 07 Sep 2019, 17:22 par Pema Gyaltshen

» Alexandra David-Néel, l’intrépide aventurière
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 07 Sep 2019, 17:08 par Pema Gyaltshen

» Sur la critique
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 06 Sep 2019, 09:21 par Pema Gyaltshen

» Texte important du Zen
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 04 Sep 2019, 18:45 par vaygas

» Exposition JRR Tolkien à la Bibliothèque nationale de France .
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 04 Sep 2019, 12:20 par Mila

» Authentification de cette fameuse lettre
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 02 Sep 2019, 18:48 par Ortho

» Avancer sur son chemin
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 01 Sep 2019, 17:18 par eric ferri

» Sauvetage d'animaux : simple et efficace
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 01 Sep 2019, 09:47 par Mila

» Albert Einstein
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 01 Sep 2019, 07:20 par Disciple laïc

» Les pleurs de Nietzsche
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 31 Aoû 2019, 16:46 par dominique0

» Analyse du cas Nietzsche par Jung dans psychologie de l’inconscient .
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 31 Aoû 2019, 12:35 par dominique0

» Différence entre empathie et compassion
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 30 Aoû 2019, 10:47 par Pema Gyaltshen

» Citation de mon Maître
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 29 Aoû 2019, 23:25 par Shi Fu

» Présentation Dominique0
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 29 Aoû 2019, 19:37 par Disciple laïc

» Sur les traces du Bouddha au Pakistan
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 29 Aoû 2019, 07:18 par Disciple laïc

» Un rare manuscrit bouddhique retrouvé en Afghanistan
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 29 Aoû 2019, 06:54 par Disciple laïc

» Que représente la forêt amazonienne pour le monde ?
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 28 Aoû 2019, 22:21 par Ortho

» Vidéo conférence sur le sutra du coeur
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 24 Aoû 2019, 21:41 par Mila

» Comment doit se « penser » un véritable disciple du Bouddha ?
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 24 Aoû 2019, 21:05 par Disciple laïc

» Je suis un nouveau membre !
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 24 Aoû 2019, 06:48 par Disciple laïc

» Une bibliothèque idéale de Hermann Hesse.
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 23 Aoû 2019, 18:05 par Ortho

» DE LA NAISSANCE PSYCHIQUE - Par Guy Karl
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 23 Aoû 2019, 16:41 par dominique0

» La nature absolue ....Trésor , de Longchenpa
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 23 Aoû 2019, 12:41 par Mila

» Une réédition exceptionnelle du livre de Bertram sur le philosophe Friedrich Nietzsche
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 22 Aoû 2019, 15:32 par dominique0

» Epuiser les nappes phréatiques pour s'enrichir en vendant l'eau
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 21 Aoû 2019, 22:56 par Ortho

» Livre : Comment on devient Bouddha – selon Nietzsche - Christian Globensky
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 21 Aoû 2019, 16:15 par dominique0

» Sur le livre et la lecture
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 20 Aoû 2019, 14:42 par dominique0

» La maladie : rencontre avec la douleur
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 20 Aoû 2019, 09:16 par Mila

» Une citation d ' Arthur Koestler
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 20 Aoû 2019, 08:36 par Mila

» Tous les êtres sont des bouddhas – 1ère et 2ème partie
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 18 Aoû 2019, 20:52 par Disciple laïc

» Discutons du Dharma ?
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 18 Aoû 2019, 20:41 par Disciple laïc

» Le corps, vaisseau de transformation
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 18 Aoû 2019, 20:33 par Mila

»  Nous avons une newsletter !
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 18 Aoû 2019, 06:51 par Pema Gyaltshen

» Une citation d ' Alan Watts .
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 17 Aoû 2019, 18:16 par dominique0

»  Nagarjuna (IIe - IIIe siècle après J-C.) : Hymne à la réalité absolue!
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 17 Aoû 2019, 17:25 par Tereszkiewicz

» PRIERE POUR AIDER LAMA TEUSANG
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 17 Aoû 2019, 10:25 par Mila

» Islam et bouddhisme : Un fond commun
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 15 Aoû 2019, 20:30 par Disciple laïc

» La méditation m'a sauvé: « Tu enseigneras au monde comment guérir » Le Dalaï-Lama
Le Rouleau des êtres affamés EmptyJeu 15 Aoû 2019, 10:27 par Disciple laïc

» Visite du Père Guy Gilbert
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 13 Aoû 2019, 08:24 par Pema Gyaltshen

» Le courage , la Voie du guerrier , Trunga Rimpoché .
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMar 13 Aoû 2019, 01:58 par tindzin

» Cette petite voix en nous... Mara ?
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 12 Aoû 2019, 11:19 par Mila

» Des arbres ordonnés moines
Le Rouleau des êtres affamés EmptyLun 12 Aoû 2019, 09:12 par Pema Gyaltshen

» Dissoudre le Samsara .
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 11 Aoû 2019, 18:58 par Pema Gyaltshen

» Rabjam Ripoché viendra consacrer le nouveau Stupa de Nyima Dzong
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 11 Aoû 2019, 08:47 par Karma Trindal

» Quand végétarien ne suffit plus .
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 10 Aoû 2019, 12:24 par Mila

» Bon anniversaire Pema !!
Le Rouleau des êtres affamés EmptySam 10 Aoû 2019, 11:08 par Mila

» Un quart de la population mondiale en passe de manquer d'eau .
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 09 Aoû 2019, 11:57 par Mila

» Les loktas
Le Rouleau des êtres affamés EmptyVen 09 Aoû 2019, 00:04 par Ortho

» Vous croisez une personne éveillée
Le Rouleau des êtres affamés EmptyMer 07 Aoû 2019, 11:40 par Karma Trindal

» L'émerveillement tragique
Le Rouleau des êtres affamés EmptyDim 04 Aoû 2019, 16:54 par Karma Trindal

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 27 Invités :: 1 Moteur de recherche

Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 101113 messages dans 11746 sujets

Nous avons 4357 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est zenati

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7573)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
Karma Trindal (7000)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
petit_caillou (4749)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
MionaZen (3353)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
Karma Yéshé (2936)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
vaygas (2638)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2311)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 
Mila (1722)
Le Rouleau des êtres affamés Bar_leftLe Rouleau des êtres affamés BarLe Rouleau des êtres affamés Bar_right 

Les posteurs les plus actifs du mois

Le Rouleau des êtres affamés

petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4749
Zodiaque : Poissons Âge : 37
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Le Rouleau des êtres affamés Empty Le Rouleau des êtres affamés

Message par petit_caillou le Dim 30 Oct 2011, 00:12

Le Rouleau des êtres affamés

Les Rouleaux des êtres affamés (餓鬼草紙, Gaki zōshi?), parfois aussi traduits en Rouleaux des fantômes affamés ou Rouleaux des démons affamés, forment un emaki japonais du XIIe siècle. Il s’agit en réalité de deux rouleaux peints différents, mais de par la proximité du style, du thème et de l’époque, ils sont communément présentés ensemble sous le même nom. Si les auteurs restent inconnus, on les date de la fin de l’époque de Heian ou du début de celle de Kamakura (soit fin XIIe début XIIIe). Le contenu des rouleaux porte sur la description des gaki, damnés condamnés à errer invisibles sur terre après leur mort.

Le Rouleau des êtres affamés 800px-Gaki-Zoushi
Scène de la vie quotidienne du peuple, hanté par les gaki (damnés dans le bouddhisme).

Artiste Inconnu
Année XIIe siècle
Type Emaki
Technique Peinture et encre sur rouleau de papier
Dimensions (H) 27 cm
Localisation Musée national de Kyōto et Musée national de Tōkyō, Japon

Apparue au Japon depuis environ le VIe siècle grâce aux échanges avec l’Empire chinois, la pratique de l’emaki se diffuse largement auprès de l’aristocratie à l’époque de Heian : il s’agit de longs rouleaux de papier narrant au lecteur une histoire au moyen de textes et de peintures. Vers la fin de l’époque de Heian, les troubles politiques et sociaux offrent un terrain propice au prosélytisme pour le bouddhisme, notamment l’illustration des six voies de la résurrection matérielle, comme le Rouleau des enfers. Le Gaki zōshi porte plus précisément sur la représentation des gaki (en) (préta en sanskrit), les esprits damnés des pécheurs dans le bouddhisme, errant invisibles dans le monde réel en l’attente d’une résurrection et tiraillés par une faim insatiable. Effrayer les fidèles était en effet un moyen de les guider vers la religion, idée déjà exploitée auparavant en Inde et en Chine, ainsi qu’au Japon dès le VIIIe siècle sur d’autres supports[3]. Au-delà du message religieux, le rouleau tire aussi inspiration de la vie du peuple, parfois misérable en raison des guerres civiles (connues sous le nom de guerre de Genpei).

Le Rouleau des êtres affamés 800px-Hungry_Ghosts_Scroll_Kyoto_2
Peinture de genre montrant des humains faire des offrandes au damnés devant un temple. Rouleau de Kyōto.

Les six destinées possibles de réincarnation des hommes, importantes en particulier dans les écrits du moine Genshin (en), deviennent un sujet populaire pour l’emaki à la fin du XIIe siècle. De nos jours, ces œuvres sont souvent désignées par le terme générique de rokudō-e (lit. « peintures des six voies »)[4]. Les deux emaki ont ainsi probablement été créés pour la collection du Renge-ō-in sous l’égide de l’empereur Go-Shirakawa.

Le Rouleau des êtres affamés 800px-Gaki_zoshi_-_Tokyo_-_part_1
Scène du palais de l'empereur où des damnés se glissent invisibles parmi les nobles. Rouleau de Tōkyō.

L’emaki se compose donc de deux rouleaux de 380,2 cm x 26,9 cm[5] et 538,4 cm x 26,8 cm (longueur sur hauteur), respectivement exposés au musée national de Tōkyō et de Kyōto, pour un total de dix-sept peintures. On les date communément de la seconde moitié du XIIe siècle, à la fin de l’époque de Heian ou au début de l’époque de Kamakura. Les artistes restent de nos jours inconnus, mais la grande variété des styles au sein même des rouleaux montre que plusieurs peintres y ont travaillé.

L’ensemble a été désigné comme trésor national du Japon.

Le Rouleau des êtres affamés 464px-Gaki_zoshi_-_Tokyo_-_part_9
Tourment d'un damné infligé par un démon. Rouleau de Tōkyō.

Le premier rouleau exposé au musée national de Tōkyō s’ouvre sur des scènes de vie dans le palais de Heian, puis montre des villageois. Les gaki deviennent ensuite centraux, d’abord en cherchant à se nourrir des cadavres dans un cimetière, puis en se repaissant dans la fange. Finalement, les damnés sont eux-mêmes livrés à la torture et la souffrance, attaqués par des oiseaux de proie ou des démons. La composition de l’artiste renvoie plus implicitement au shintō dans le rouleau de Tōkyō, notamment la mort du dieu Izanami. Les peintures montrent les gaki, invisibles et faméliques, hantant les humains, s’accrochant à leur vêtement, guettant un nourrisson ou tentant de dévorer cadavres et excréments. L’horreur et le malaise qui transparaissent dans cet emaki évoquent ainsi tant la mort dans le shintō que les enfers bouddhistes. T. Lésoualc’h décrit ce rouleau comme un « chef-d’œuvre de l’art maudit »[8]. Aujourd’hui, les calligraphies ont entièrement disparu et seules dix scènes nous sont restées.



_________________
Le Rouleau des êtres affamés 78317617_oLe Rouleau des êtres affamés 78305167_pLe Rouleau des êtres affamés Th_083_v2Le Rouleau des êtres affamés 8dcf9699Le Rouleau des êtres affamés Th_082_Le Rouleau des êtres affamés Th_085_Le Rouleau des êtres affamés 63d4808bLe Rouleau des êtres affamés 33c4b951Le Rouleau des êtres affamés Th_115_Le Rouleau des êtres affamés Kiddy
petit_caillou
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4749
Zodiaque : Poissons Âge : 37
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Le Rouleau des êtres affamés Empty Re: Le Rouleau des êtres affamés

Message par petit_caillou le Dim 30 Oct 2011, 00:15

Le Rouleau des êtres affamés 800px-<i>Hungry_Ghosts_Scroll_Kyoto_3
Le moine Mokuren priant le Bouddha (en haut) de lui enseigner comment délivrer sa mère damnée. Rouleau de Kyōto.

Le second rouleau exposé au musée national de Kyōto est bien plus proche des textes bouddhistes sur les six voies de l’existence (rokudō), notamment le sûtra du Shōhō nenjokyō. Dans les deux premières scènes, les gaki cherchent à s’abreuver près d’un temple animé où les humains déposent des offrandes aux damnés. Les deux peintures suivantes s’inspirent du sûtra Urabongyō : le moine Mokuren (en sanskrit Mahāmaudgalyāyana) prie le Bouddha de lui enseigner comment sauver sa mère, devenue gaki après sa mort. La cinquième scène montre comment Bouddha permet à des gaki d’attendre la Terre pure. Les deux dernières peintures racontent une anecdote sur le moine Ananda, qui apprend un rituel basé sur la prière et des offrandes de riz pour sauver des damnés. Des calligraphies des textes bouddhistes illustrés sont insérées entre chaque scène, selon la composition en alternance récurrente pour les zōshi (anecdotes bouddhistes).

Les emaki appartiennent au style otoko-e du yamato-e, mettant l’accent sur le mouvement et les scènes de genre profanes[10]. Ici, la peinture est caractéristique du genre, privilégiant les lignes à l’encre de Chine et des couleurs légères. Contrairement à d’autres œuvres, le trait reste majoritairement fin et régulier. Quant à la composition, elle varie beaucoup d’une scène à l’autre, étant tantôt centrée sur un personnage, tantôt s’attachant à retranscrire tout le cadre de vie[6]. L’auteur exploite des techniques récurrentes dans l’emaki, notamment le hampuku byōsha qui consiste en représenter plusieurs fois les mêmes personnages dans une même scène pour suggérer la temporalité ; ainsi sur la scène 5 du rouleau de Kyōto, on peut voir un groupe de gaki dévorés par un feu intérieur, puis écoutant les prédications de Bouddha, ils atteignent en haut de la peinture la Terre pure, le tout en un seul plan[6].

À la différence des peintures de la cour, les visages des personnages sont expressifs, voire parfois caricaturaux, à la manière des croquis retrouvés sur les murs des temples et d’autres emaki. Les gaki sont représentés avec les membres décharnés et le ventre ballonné, tels des « monstres à demi insectes », dans des tons gris pâles contrastant avec la couleur plus vive des vivants.

Comme la plupart des emaki, le Gaki zōshi offre un aperçu sur la vie quotidienne des Japonais à l’époque[7]. La scène de l’accouchement au palais montre par exemple comment la femme était assistée, puis qu’un moine bouddhiste et un chaman sont présents pour la naissance. Plus superstitieusement, un gaki rampe menaçant en direction du bébé, illustrant la fragilité du passage du monde immatériel au monde des vivants dans le bouddhisme[11]. Divers autres détails peuvent être soulignés, comme la symbolique protectrice des pins plantés dans le cimetière, selon de vieilles croyances chinoises[12]. Enfin, T. Lésoualc’h rapproche la représentation des fantômes affamés dans la vie quotidienne avec « le malaise indéfinissable dont fut hantée toute l’époque de Heian, cette crainte permanente d’un monde parallèle au monde des vivants, le dominant et le persécutant ».

Plusieurs spécialistes considèrent de nos jours les emaki comme de lointains ancêtres des mangas modernes, le Gaki zōshi étant cité pour son réalisme ou la mise en scène de l’horreur.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Rouleau_des_%C3%AAtres_affam%C3%A9s


_________________
Le Rouleau des êtres affamés 78317617_oLe Rouleau des êtres affamés 78305167_pLe Rouleau des êtres affamés Th_083_v2Le Rouleau des êtres affamés 8dcf9699Le Rouleau des êtres affamés Th_082_Le Rouleau des êtres affamés Th_085_Le Rouleau des êtres affamés 63d4808bLe Rouleau des êtres affamés 33c4b951Le Rouleau des êtres affamés Th_115_Le Rouleau des êtres affamés Kiddy
Karma Yéshé
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 2936
Zodiaque : Vierge Âge : 53
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : shiné
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Le Rouleau des êtres affamés Empty Re: Le Rouleau des êtres affamés

Message par Karma Yéshé le Dim 30 Oct 2011, 00:22

Le Rouleau des êtres affamés 586300

    La date/heure actuelle est Dim 22 Sep 2019, 07:36