Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Confessions of a Buddhist Atheist
Aujourd'hui à 06:36 par Disciple laïc

» Hommage à un petit coeur sous un blouson de cuir
Hier à 23:49 par Ortho

» Is there only one true religion?
Hier à 20:17 par Disciple laïc

» Accident Pyrénées orientales
Hier à 17:19 par Ortho

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 12:53 par manila

» Matthieu Ricard : un demi-siècle dans l'Himalaya 1/2
Hier à 09:35 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Ven 15 Déc 2017, 12:47 par manila

» Dhammapada
Ven 15 Déc 2017, 12:09 par vaygas

» Patique de la pleine conscience des oreilles
Jeu 14 Déc 2017, 18:13 par Disciple laïc

» L'esprit d'eveil
Mar 12 Déc 2017, 18:25 par tindzin

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Lun 11 Déc 2017, 17:14 par Ortho

» L'homme n'est pas notre ennemi
Lun 11 Déc 2017, 13:48 par manila

» Les mantras peuvent guérier les maladies, etc.. ?
Dim 10 Déc 2017, 19:29 par Ortho

» Aoyama Roshi, la vie d’une nonne zen – 1ère et 2ème partie
Dim 10 Déc 2017, 09:51 par Disciple laïc

» Les enseignements de maître Sheng Yen
Dim 10 Déc 2017, 06:50 par Disciple laïc

» Le bien, le mal et le corps du Dharma
Jeu 07 Déc 2017, 15:16 par Disciple laïc

» Le bouddhisme en occident
Jeu 07 Déc 2017, 13:11 par Averoes

» Eloge du bon sens dans la quête du sens
Mer 06 Déc 2017, 13:07 par tindzin

» Nature du Samsara
Mer 06 Déc 2017, 12:20 par tindzin

» Buddhist Nun Speaks After 45 Years of Solitary Retreat
Mar 05 Déc 2017, 17:46 par manila

» From US Marine to Zen Monk
Mar 05 Déc 2017, 16:42 par Disciple laïc

» Présentation de Yo
Mar 05 Déc 2017, 16:33 par Yo Prodrive

» Es-ce que la ré-cognition est-elle possible?
Mar 05 Déc 2017, 01:45 par tindzin

» Esprit du Bouthan
Lun 04 Déc 2017, 13:49 par Akana

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Lun 04 Déc 2017, 12:29 par Disciple laïc

» sagesse bouddhiste , la marche inspirante
Sam 02 Déc 2017, 07:29 par Karma Yéshé

» Nous sommes remplis de violence
Mer 29 Nov 2017, 10:04 par Karma Tsultrim Jyurmé

» What is nirvana ?
Mar 28 Nov 2017, 22:27 par tindzin

» Les religions sont-elles misogynes ? - Une matinée exceptionnelle
Mar 28 Nov 2017, 13:08 par Ortho

» Aller à contre courant, se libérer des habitudes
Mar 28 Nov 2017, 02:23 par tindzin

» Changement de fréquence vibratoire et de dimensions ?
Mar 28 Nov 2017, 01:58 par tindzin

» Venir en aide à soi-même ?
Lun 27 Nov 2017, 22:54 par Akana

» Quatre nobles vérités
Dim 26 Nov 2017, 15:32 par Franck Barron

» Film : Master of Zen - Bodhidharma
Ven 24 Nov 2017, 00:28 par manila

» Quelles sont les caractéristiques propres au bouddhisme tibétain
Mer 22 Nov 2017, 11:17 par manila

» Dans la circulation à Dakar
Mar 21 Nov 2017, 17:04 par tindzin

» 24/12 fête de noel
Mar 21 Nov 2017, 09:02 par Karma Yéshé

» 3/12 La méditation du Calme Mental
Mar 21 Nov 2017, 09:01 par Karma Yéshé

» sam 2/12 Shinee, met Lama Zeupa
Mar 21 Nov 2017, 08:59 par Karma Yéshé

» 2 et 3 /12 Tai Chi, avec Nello Mauro
Mar 21 Nov 2017, 08:58 par Karma Yéshé

» 2 et 3 /12 langue tibétaine
Mar 21 Nov 2017, 08:57 par Karma Yéshé

» 30/11Het Juweel van de Bevrijding
Mar 21 Nov 2017, 08:56 par Karma Yéshé

» 25 et 26/11 les12 maillons de la naissance conditionnée.
Mar 21 Nov 2017, 08:54 par Karma Yéshé

» 18 et 19 /11 Méditation
Mar 21 Nov 2017, 08:51 par Karma Yéshé

» 29/11 le joyau ornement de la liberation
Mar 21 Nov 2017, 08:48 par Karma Yéshé

» Besoin de conseils (livres pour débutants)
Lun 20 Nov 2017, 19:09 par manila

» Prière d'offrande de lampes
Lun 20 Nov 2017, 19:05 par manila

» La Corée du Sud : le pays aux multiples miracles : les Temples Bouddhistes
Lun 20 Nov 2017, 18:00 par Karma Yéshé

» Présentation Neisha
Lun 20 Nov 2017, 17:59 par Neisha

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 20 Nov 2017, 17:15 par Karma Yéshé

» Citation d'Einstein sur le bouddhisme
Dim 19 Nov 2017, 23:14 par Disciple laïc

» Sur la souffrance , un débat
Dim 19 Nov 2017, 21:21 par Karma Yéshé

» Digestion difficile
Dim 19 Nov 2017, 21:15 par Karma Yéshé

» Bouddhisme et management responsable
Sam 18 Nov 2017, 14:07 par manila

» Table d'étude
Sam 18 Nov 2017, 13:31 par Tsultrim Yeunten

» Marcher de noel hilamayen
Sam 18 Nov 2017, 13:08 par manila

» Atteindre rigpa par la base
Ven 17 Nov 2017, 00:47 par tindzin

» Créer une association
Jeu 16 Nov 2017, 09:35 par manila

» Tout sur le karma
Mer 15 Nov 2017, 00:09 par tindzin

» Bouddhisme engagé : La Chine, amie ou ennemie ? L'exemple de Leibniz et Confucius
Mar 14 Nov 2017, 23:23 par tindzin

» Reliques du Bouddha
Mar 14 Nov 2017, 20:24 par Karma Yéshé

» Présentation de "Renaissance"
Mar 14 Nov 2017, 13:02 par Puchi

» bonjour à tous!
Mar 14 Nov 2017, 12:59 par Puchi

» Les 16 attitudes ou l'éducation universelle 2/2
Mar 14 Nov 2017, 12:58 par Disciple laïc

» Recherche magasin de zafus sur Paris
Mar 14 Nov 2017, 12:15 par Disciple laïc

» Présentation Bern
Mar 14 Nov 2017, 11:05 par manila

» Présentation Tsultrim Yeunten
Mar 14 Nov 2017, 10:38 par manila

» Histoire Zen _ Le Maître du Silence
Mar 14 Nov 2017, 10:36 par manila

» Ecouter les enseignements.
Lun 13 Nov 2017, 14:45 par Karma Yéshé

» Sciences et Vie: Les étonnantes vertus de la méditation
Dim 12 Nov 2017, 21:46 par Invité

» Statuette de Bern
Dim 12 Nov 2017, 20:49 par Invité

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mer 08 Nov 2017, 10:23 par manila

» Adzom Gyalsé Rinpotché à Bruxelles novembre 2017
Mer 08 Nov 2017, 09:46 par Pema Gyaltshen

» Entretien autour d'un film.
Mar 07 Nov 2017, 19:54 par Karma Yéshé

» Vivre en centre spirituel
Mar 07 Nov 2017, 12:40 par manila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 22 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 93435 messages dans 10866 sujets

Nous avons 4099 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est kpu

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7420)
 
Karma Trindal (6794)
 
petit_caillou (4717)
 
manila (4561)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2772)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2052)
 

Dilgo Khyentsé - Chemins Spirituels - Fondements de la Pratique : L'amour altruiste et la compassion. (Méditation)

Partagez
avatar
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 2772
Age : 51
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Disposition de l'Esprit : shiné
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Dilgo Khyentsé - Chemins Spirituels - Fondements de la Pratique : L'amour altruiste et la compassion. (Méditation)

Message par Karma Yéshé le Ven 25 Nov 2011, 06:12


Dilgo Khyentsé - Chemins Spirituels - Fondements de la Pratique : L'amour altruiste et la compassion. (Méditation).


par Bouddha Bouddhisme Enseignements, vendredi 25 novembre 2011, 01:05
.



L’alchimie de la souffrance



Une souffrance intense peut provoquer une sorte de réveil qui ouvre notre esprit et notre cœur aux autres. Vous pouvez provoquer en vous ce type d’expérience en vous entraînant à échanger mentalement, à l’aide de la méditation, la souffrance des autres contre votre bonheur et à souhaiter que votre souffrance se substitue à celle des autres.



Dilgo Khyentsé Rinpotché



Commencer par susciter en vous un puissant amour pour tous les êtres. Pour cela pensez d’abord à quelqu’un qui vous a témoigné une grande bienveillance, votre mère par exemple. Pensez à sa bonté. Elle vous adonné la vie en supportant les épreuves de la grossesse et les douleurs de l’enfantement. Puis, à mesure que vous avez grandi, elle s’est occupée de vous sans ménager sa peine. Votre bonheur primant sur le sien, elle était prête à tout sacrifier pour vous.



Maintenant, ressentez une immense compassion en imaginant qu’elle subit devant vos yeux de terribles souffrances, qu’on la traîne par terre, qu’on la torture ou la jette dans des braises, qu’elle souffre le martyre ; ou bien qu’elle n’a plus que la peau sur les os parce qu’elle n’a rien mangé depuis des semaines, et qu’elle tend sa main vers vous en vous suppliant : « Mon enfant, as-tu pour moi quelque chose à manger ? »



Imaginez aussi qu’elle est née sous la forme d’une biche et qu’elle est poursuivie par des chasseurs avec leurs chiens. Acculée, terrorisée, elle saute d’une falaise et se brise les pattes ; les chasseurs la retrouvent mourante et l’achèvent de leurs couteaux.



Continuez à imaginer des situations douloureuses auxquelles votre mère (ou une autre personne que vous avez choisie comme objet de méditation) se trouve confrontée. Ressentez au plus profond de vous sa souffrance jusqu’à être véritablement envahi par une immense compassion. Étendez alors cette compassion à tous les êtres, en pensant qu’eux aussi ont droit au même amour et qu’ils ont, eux aussi, le droit d’être libérés de leur malheur. Ne manquez pas d’inclure au nombre de ces êtres tous que vous considérez comme des ennemis et des obstacles. Visualisez-le tous, rassemblés en une immense foule, et rappelez-vous qu’ils souffrent de mille façons dans le cycle sans fin des existences.



Laissez toutes les formes de souffrance possibles se dessiner clairement dans votre esprit. Imaginez des êtres vieux et malades, souffrant terriblement, ou des pauvres qui ont à peine de quoi survivre. Pensez à ceux que tourmentent la faim et la soif, à ceux qui sont esclaves de leurs obsessions et souffrent jusqu’à la folie de l’angoisse provoquée par leur désir ou leur haine irrépressibles.



Lorsque vous ressentez pour tous ces êtres une immense compassion, passez à la pratique dite de « l’échange ». Si vous le pouvez, visualisez devant vous ceux qui souffrent, puis imaginez qu’en même temps que vous expulsez l’air de vos poumons, vous leur envoyez votre bonheur, votre force vitale, votre chance, votre santé, bref tout ce que vous avez de plus précieux, sous la forme d’un nectar blanc, rafraîchissant et lumineux. Priez en même temps pour que tous les êtres qui souffrent reçoivent ce nectar que vous leur offrez sans réserve. Pensez qu’ils l’absorbent jusqu’à la dernière goutte et que cela a pour effet de mettre fin à leurs souffrances et de combler tous leurs besoins. Si leur vie était menacée, elle se trouve à présent prolongée ; s’ils étaient pauvres, ils possèdent tout ce qui leur faisait défaut ; s’ils étaient malades, ils éprouvent désormais un grand bien-être.



Lorsque vous inspirez, considérez que vous prenez sur vous, sous la forme d’une masse noirâtre, toutes les maladies, les voiles et les poisons mentaux de tous les êtres, y compris vos ennemis. Pensez que cet échange les souage de leurs tourments, et que leurs souffrances viennent vers vous comme une brume portée par le vent. Lorsque vous aurez pris sur vous toutes ces souffrances, laissez-vous aller à une grande joie que vous associerez à l’expérience de la vacuité.



Réitérez cette pratique maintes fois jusqu’à qu’elle devienne pour vous une seconde nature. Ne doutez jamais que les êtres ont besoin de votre aide, et n’estimez jamais que vous avez suffisamment fait pour eux.



Vous pouvez effectuer cette pratique essentielle n’importe quand et n’importe où, lorsque vous êtes malade, par exemple. Il est très bénéfique de la poursuivre après vos séances de méditation formelle, et de l’intégrer à l’entraînement de votre esprit dans toutes les activités de la vie quotidienne.



Vous pouvez imaginez qu’au moment où vous expirez votre cœur est une sphère brillante d’où jaillissent des rayons de lumière blanche qui offre votre bonheur à tous les êtres, dans toutes les directions de l’espace. Lorsque vous inspirez à nouveau, pensez que vous prenez sur vous leur confusion mental et leurs tourments sous la forme d’une dense nuée noire qui pénètre dans votre cœur et se dissout dans la lumière blanche sans laisser de trace. Pensez que tous ceux qui sont dans la peine et la douleur s’en trouvent soulagés.



Parfois, imaginez que votre corps se démultiplie en une infinité de formes qui vont partout dans l’univers, prennent sur elles les souffrances de tous les êtres qu’elles rencontrent et leur apportent le bonheur.



Imaginez aussi que vous vous transformez en vêtements pour ceux qui ont froid, en nourriture pour les affamés ou en refuge pour les sans-abri ; imaginez que vous devenez la « gemme qui comble tous les souhaits », un peu plus grande que votre corps et étincelante d’un magnifique bleu saphir, que celle-ci se trouve au sommet d’une bannière de la victoire et pourvoit naturellement aux besoins de quiconque prononce un vœu ou une prière.



Prenez également sur vous la violence des émotions négatives, ces causes de nos malheurs. Pensez que vous allez d’abord vaincre ces émotions en vous-même pour pouvoir mieux aider les autres. Envisagez n’importe laquelle, le désir par exemple, qui peut aller de la simple attirance à l’attachement compulsif envers une personne ou un objet que vous considérez comme agréable ou nécessaire. Évoquez ensuite quelqu’un que vous n’aimez pas ou que vous prenez pour un ennemi, et imaginez que tous ses désirs s’ajoutent aux vôtres. Ressentez pour lui une grande compassion, puis étendez ce sentiment à tous les êtres en pensant que vous vous chargez de tous leurs désirs : « Qu’ainsi tous les êtres soient libérés du désir et parviennent à l’Éveil. » Vous pouvez ainsi pratiquez cette méditation en utilisant la colère, l’arrogance, la convoitise, la confusion ou tout autre état mental qui perturbe et obscurcit l’esprit.



Pour apprendre à traiter les émotions du point de vue de la vérité absolue, provoquez en vous un désir et ajoutez-y mentalement les désirs de tous les êtres. Tournez alors votre regard vers l’intérieur et analysez ce désir. Vous verrez qu’il n’a pas d’existence en soi. Observez la montagne de désirs que vous avez accumulée mentalement, et constatez qu’il n’y a là qu’une accumulation de pensées, vides de réalité. L’esprit, par nature, n’a pas plus de substance que l’espace.



À moins de s’être longuement familiarisé avec ces pratiques, il est difficile de les mettre en œuvre lorsqu’on est directement confronté à la souffrance. Mais, avec l’habitude, on en devient de plus en plus capable, même dans les circonstances difficiles, car les choses nous apparaissent alors sous un jour différent.



Dilgo Khyentsé Rinpotché

(1910-1991)
avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 57
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Re: Dilgo Khyentsé - Chemins Spirituels - Fondements de la Pratique : L'amour altruiste et la compassion. (Méditation)

Message par hananou le Mer 30 Nov 2011, 11:39



_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 57
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Re: Dilgo Khyentsé - Chemins Spirituels - Fondements de la Pratique : L'amour altruiste et la compassion. (Méditation)

Message par hananou le Mer 30 Nov 2011, 11:49

Réitérez cette pratique maintes fois jusqu’à qu’elle devienne pour vous
une seconde nature. Ne doutez jamais que les êtres ont besoin de votre
aide, et n’estimez jamais que vous avez suffisamment fait pour eux.



_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.

Contenu sponsorisé

Re: Dilgo Khyentsé - Chemins Spirituels - Fondements de la Pratique : L'amour altruiste et la compassion. (Méditation)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017, 08:16