Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 22:37 par Jean-François

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Aujourd'hui à 21:32 par Methos

» Khandro Rimpoché
Aujourd'hui à 20:47 par manila

» Dhammapada
Aujourd'hui à 20:46 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 11:52 par manila

» Kyabdjé Dudjom Rinpoché: Le Miroir qui révèle ce qu'il faut adopter et ce qu'il faut abandonner
Hier à 19:31 par manila

» Présentation rom5991
Jeu 19 Avr 2018, 22:12 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Ven 06 Avr 2018, 07:11 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

» Toutes les larmes sont salées
Dim 18 Mar 2018, 10:21 par Ortho

» Le faisan - parabole commentée
Sam 17 Mar 2018, 11:21 par manila

» What is true love?
Ven 16 Mar 2018, 13:56 par Disciple laïc

» Somā Sutta — La bhikkhouni Somā —
Jeu 15 Mar 2018, 08:13 par Disciple laïc

» Lignée ininterrompue depuis le Bouddha ?
Mer 14 Mar 2018, 21:14 par Pema Gyaltshen

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 55 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 51 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Blutack, Methos, vaygas


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94908 messages dans 11003 sujets

Nous avons 4187 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est margorabby

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4869)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2259)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Toutes les larmes sont salées

Partagez
avatar
Disciple laïc
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 469
Age : 42
Contrée : France
Arts & métiers : En poste comme agent d'accueil et de surveillance au Musée Galliera - Paris
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Toutes les larmes sont salées

Message par Disciple laïc le Ven 16 Mar 2018, 21:27


43 . Toutes les larmes sont salées





Le Bouddha et quelques bhikkhus se rendirent ensuite dans les régions voisines afin d'enseigner le Dharma.

Un jour le Bouddha croisa un homme qui transportait des excréments.

Cet intouchable du nom de Sunita avait entendu parler du Bouddha et de sa Sangha, mais ne les avait jamais rencontrés. Honteux de la saleté de ses vêtements et de leur puanteur, il quitta la route et descendit à la rivière. Mais le Bouddha, résolu à lui enseigner la Voie, en fit de même. Sariputta et Meghiya le suivirent. Les bhikkhus s'arrêtèrent et observèrent la scène.


Paniqué, Sunita jeta ses seaux d’excréments et chercha un endroit pour se cacher. Ne sachant que faire, il entra dans l'eau jusqu'aux genoux et resta immobile, les mains jointes. Des villageois curieux s'agglutinèrent sur la rive. Sunita avait quitté le chemin de peur de souiller les bhikkhus. La Sangha comptant de nombreux membres de nobles castes, il craignait de frôler l'un d'eux, commettant ainsi un acte impardonnable. Le Bouddha se dirigea vers lui.

- Mon ami, je vous en prie, approchez-vous, que nous puissions discuter.

Sunita, les mains jointes, était pris de panique.

- Vénéré Maître, je n'ose pas !

- Pourquoi cela ?

- Je suis un intouchable. Je ne veux pas vous souiller.

Le Bouddha répondit :

- Notre Voie n'établit aucune distinction entre les castes. Vous êtes un être humain comme nous tous. Seules l'envie, la haine, et l'illusion peuvent nous souiller. Une personne comme vous ne peut nous apporter que du bonheur. Quel est votre nom ?

- Vénéré Maître, mon nom est Sunita.

- Sunita, vous plairait-il de devenir bhikkhu ?

- Mais, ce n'est pas possible ! Je suis intouchable !

- Sunita, je vous ai déjà dit que les castes sont abolies dans le Voie de l’Éveil. Considérez le Gange ou les rivières Mahi, Sarabhu, ou Yamuna. Une fois arrivées à la mer, ils ne possèdent plus d'identités séparées. De même, une personne quittant sa maison pour suivre la Voie laisse derrière elle sa caste, qu'elle soit née brahmane, ksatrya, vaisya ou intouchable. Sunita, si vous le désirez, vous pouvez devenir un bhikkhu.

Sunita, ébahi, plaça ses mains jointes devant son front et déclara :

- Personne ne m'a jamais parlé aussi amicalement. C'est le plus beau jour de ma vie. Si vous m'acceptez comme disciple, je fais le vœu de pratiquer votre enseignement de tout mon être.

Le Bouddha lui tendit la main.

- Sariputta, aidez-moi à immerger Sunita. Nous allons l'ordonner bhikkhu, ici même.

Le vénérable Sariputta s’avança pour assister le Bouddha. Sunita se sentait malhabile tandis qu'ils le baignaient, mais il n'osait pas bouger. Après l'ordination de Sunita, le Bouddha le confia aux bons soins de Sariputta qui le ramena à Jetavana.

La nouvelle de l'acceptation d'un intouchable dans la Sangha du Bouddha se rependit comme une traînée de poudra, provoquant la colère des plus hautes castes de la capitale. Jamais, dans l'histoire du Kosala, un intouchable n'avait été accepté dans une communauté spirituelle. Beaucoup condamnèrent le bouddha pour avoir violé une tradition sacrée. D'autres allèrent plus loin, en prétendant qu'il complotait pour bouleverser l'ordre établi et conduire le pays à sa perte.

Ces rumeurs atteignirent le monastère par l'intermédiaire des disciples laîcs. Saripputa, Mahakassapa, Moggalana et Anuruddha tinrent conseil avec le Bouddha.

Le Bouddha déclara :

- Notre voie égalitaire nie les castes. Nous avons ouvert une porte et les générations futures nous en remercieront. Nous devons continuer en ce sens.

Sur les Traces de Siddharta - Découvrir les enseignements du Bouddha en cheminant à ses cotés - Thich Nhat Hanh - pages 237-239. Pocket éditions. 


PS : la commande "spoiler" ne marche pas semble t-il... 

Ressemblance:
13 Alors Jésus vint de Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. 14 Mais celui-ci voulait l’en empêcher, en disant : “ C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi ? ” 15 En réponse Jésus lui dit : “ Laisse faire cette fois, car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir tout ce qui est juste. ” Alors il cessa de l’en empêcher. 16 Après avoir été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et, voyez, les cieux s’ouvrirent, et il vit descendre comme une colombe l’esprit de Dieu qui venait sur lui. 17 Voyez ! Il y eut en outre une voix venant des cieux qui disait : “ Celui-ci est mon Fils, le bien-aimé, que j’ai agréé. ”Évangile de Matthieu 3​:​13-17


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
manila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4869
Age : 61
Contrée : Belgique
Arts & métiers : la tête dans les étoiles
Disposition de l'Esprit : qui voyage bien ne laisse pas de trace
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2011

Re: Toutes les larmes sont salées

Message par manila le Sam 17 Mar 2018, 11:18

Très beau passage de la vie du Bouddha  bisou

2500 ans plus tard , les castes ont toujours la vie dure . Même interdites par les lois indiennes , les ségrégations basées sur la caste restent ancrées dans bien des esprits . Mais l'enseignement existe et a déjà rendu leur dignité à certains Indiens , intouchables à la naissance , devenus bouddhistes ensuite .

Et puis , cela ne concerne pas que les castes indiennes . Les préjugés sur les classes sociales existent partout ...Dans la version moderne des enseignements , le Karmapa rappelle aux jeunes et aux moins jeunes de ne pas s'identifier à leur profession , par exemple .
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1269
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : "XIN NIEN KUAI Lè".Bonne année du Chien!
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Toutes les larmes sont salées

Message par Ortho le Dim 18 Mar 2018, 10:21

Bel exemple en effet du rejet de l'autre institutionnalisé.Chez les Hindous que j'ai fréquenté, souvent cela tenait à la caste, mais aussi à la couleur de la peau, à la richesse de la famille pour les mariages notamment .Mais je crois que cela existe sous d'autres formes ici et là dans nos beaux pays.L'être humain a des difficultés à admettre l'autre sous une autre forme que la sienne....religion (quelle qu'elle soit), coutumes, richesse, pouvoir, connaissances créent des barrières dans l'esprit de ceux qui le veulent bien.L'ego et la peur de l'autre font le reste.La haine et la violence en sont les manifestations.
Personne n'est obligé de faire ainsi, et peut aller vers les autres.Vivre quelque temps à l'étranger peut aider à comprendre cela.
Merci pour cet enseignement.


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]

Contenu sponsorisé

Re: Toutes les larmes sont salées

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 21 Avr 2018, 23:21